AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 16 Fév 2008 - 6:43

Un destrier noir arriva à l'horizon de la citadelle de Brasamical. Normalement, les portes s'ouvrent à la venue d'une personne, mais cette fois ci, ils ne le firent pas. Les gardes arrêtèrent Ulthuran au portes de la citadelle. Puisqu'il était un elf noir, race de l'Empereur, une méfiance s'était installée.

- Que faites-vous ici?

- Je viens rencontrer le Sieur Barka, on m'a dit qu'il se trouverait ici.


Pendant se temps, l'annonce de la venue d'un drow inattendu avait été propagé. Elle arriva finalement aux oreilles de Dargamir. Il se dirigea à toute vitesse vers la porte principale, espérant que c'était Ulthuran. Il avait raison. Il cria au garde de le laisser entrer en descendit le rejoindre.

- Heureux de vous revoir Sir Ulthuran. Venez, suivez moi, je vous amène à Fardall. Venez-vous ici seulement pour le fort où pour autre chose?

- Pour le fort et aussi pour proposer mon aide aux scitopoliens.


Arriver à la tente où se trouvait Fardall ainsi que ses compagnons, Dargamir et le palatin entrèrent.

- Sir Fardall, je vous présente l'elf dont je vous ai parlé. C'est lui qui a reprit Fort Altaron.


Dernière édition par le Sam 16 Fév 2008 - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 16 Fév 2008 - 14:36

Uzul avait écouté toutes les tratégies de chacun il restait assis dans la tente écoutant les uns et les autres ! Uzul avait déja exposé sa stratégie il n'attendait juste les ordres de seigneur Fardall pour s'exécuter !
Cependant, un elfe noir venait d'entrer dans la tente du rassemblement ! Un elfe noir, une race de l'Empereur, mais Dargamir présenta cet elfe:


- Sir Fardall, je vous présente l'elf donc je vous ai parlé. C'est lui qui a reprit Fort Wolfen !


Toutes les personnes qui étaient assises ici avaient été surprises par l'arrivée d'un elfe noir, mais quand les paraoles de Dargamir furent terminées, les seigneurs présents dans la tente donnait du respect à cet elfe noir, il avait donc repris le Fort Wolfen, le siège de la Garde divine dont Uzul fesait bien sur parti ! Quand Uzul voulut avoir des renseignements .

"Bonjour cher Elfe,
Nous vous remercions pour la reprise du Fort Altaron!
Maintenant je voudrais vous poser quelques questions si cela ne vous gène pas ! Que venez-vous faire dans l'antre de Brasamical sans vous offenssez en outre mesure ? "


Uzul regardait ficement l'elfe noir en attendant une réponse !


Dernière édition par le Sam 16 Fév 2008 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 16 Fév 2008 - 18:36

[HRP] Il y a eu une petite erreur d'inattention de ma part, ce n'est pas Fort Wolfen mais plutôt Fort Altaron. Merci d'en tenir compte [/HRP]

- Que venez-vous faire dans l'antre de Brasamical sans vous offensez en outre mesure ?

- Ne vous inquiétez pas, vous ne m'offensez point. Tout le monde à le droit de se questionner.

Il dit cela au célestial avant de tourner son regard sur les seigneurs présents dans la tente.

- Chers seigneurs ici présent, je suis ici pour vous annoncer qu'en ce jour, l'Empereur perd un allié puissant, sa propre race se rebelle contre l'Oppresseur. L'Édhesse combattra au coté de la Scitopole pour libérer l'Empire.

Lorsqu'il dit cela, des sourires se dessinèrent sur les visages des êtres présents, un allier étant toujours la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 16 Fév 2008 - 19:42

Torgrund réjouit par la venue d'un allié même elfe noir, race de l'empereur, dit:

"Bonjour maître drow, vous venez de prendre une sage décision ! Maintenat que vous êtes ici. Est-ce que l'un de vos sujets ou amis connaît bien le châteaux et ses alentours, sinon l'emplois d'espions serai long et dangereux. Pour ma part je veux bien prendre la tête d'un petit groupe pour ouvrir les portes de la ville. J'ai peut être un plan pour entrer même avec mon armée, mais la chance devra être avec nous."

Torgrund après avoir exposer ses idées et les choix qu'ils avait fait, l'imposant minotaure n'ouvrit plus la bouche pour pouvoir écouter les propositions des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 16 Fév 2008 - 22:13

Uzul souriait qu'un allier soit arrivé, cela enrichissait de plus en plus la bataille, si les alliés de l'Empereur se rebellaient contre lui qu'allait-il donc faire maintenant ?
Uzul était donc heureux de ce nouveau arrivant et pris à son tour la parole !


" En effet, une meilleure cartographie du chateau nous permettrai de savoir si la fuite de l'empereur est possible et si c'est le cas bloquer les issus !
Je veux bien m'allier avecle seigneur Torgrund pour ouvrir les portes de la ville malgré tout ce ne sera pas de tout reffut ! "

Le célestial proposa donc son aide au minotaure ! Puis attendait que l'elfe noir se manifeste !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Dim 17 Fév 2008 - 4:33

Ulthuran savait qu'il avait fait le bon choix. Ils sentaient que les seigneurs ici présents n'étaient pas de simples mercenaires mais des combattants expérimentés ainsi que des guerriers près à tout pour libérer l'Empire qui était le leur.
Voyant que chacun faisait sa part pour planifier le plan, il si mit lui aussi.

- Malheureusement, je n'ai jamais eu le privilège de pénétrer dans le palais de l'Empereur. Par contre, j'ai été plusieurs années dans le mercenariat et les informations y sont facilement transmises. Pour se qui est de la fuite de l'Empereur, j'ai entendu dire qu'il y aurait un passage souterrain qui partirai d'une trappe sous le trône pour se rendre jusqu'aux écuries impériales, mais je n'en ai aucune preuve. Ensuite, pour entrer dans la ville, j'ai eu la chance de rencontrer un échappé de la prison d'Ocien-Parlat. Il y aurait, dans une des cellules, derrière un mur, un chemin menant à une caverne à l'extérieur de la ville. Nous pourrions l'utiliser pour entrer dans la ville.

Il espérait, avec ses informations, aider le plus possibles ses alliés. Il prit ensuite un siège.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Lun 18 Fév 2008 - 17:00

Torgrund voyant chacun y mettre du siens dans l'élaboration de l'attaque, sourit légèrement et dit:

"Pour ne pas être repéré, il faudrait un groupe d'une dizaine d'hommes au maximum. Il faudra prendre les gardes de la porte par surprise et détruire le mécanisme de fermeture des portes une fois celles-ci ouvertes. Ce ne sera pas de tout repos mais l'idée du seigneur Ulthuran me parrait correcte. Nous passerons par le passage secret et une fois à l'intèrieur de la ville, il faudra attaquer avec le plus d'efficacité possible les portes. Les troupes nous attenderons de l'autre côtés des collines il faudra tenir environ une dixaine de minutes voir moins. Sinon nous pouvons grâce aux dragons détruire les portes et envahir la ville mais l'empereur aurait tout le temps nécessaire pour s'enfuir."

Le minotaure ayant donner ses idées stratégiques, s'assied et écouta se que les autres seigneurs en pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 19 Fév 2008 - 2:46

Ulthuran écoutait attentivement les idées que proposaient ses compatriotes. Lorsque le minotaure eu finit, il fut le premier à se prononcer.

- Vous avez de très bonnes idées Sir...

- Torgrund

- Et bien enchanté Sir Torgrund, je suis Ulthuran. Revenons au sujet. Comme je disais vous avez de très bonnes idées. Moi, personnellement, je privilégierai une intrusion nocturne. Tout d'abord la vigilance des gardes est moindre en temps nocturne, il serait donc plus facile de passer inapercu. Le plan pour lequel je pencherais serait de pénétrer dans la prison la nuit et ensuite, avec une troupe agile et discrète, se diriger soit par les toits, soit par les ruelles jusqu'aux portes. Le reste des troupes, quant à lui attendrait à l'extérieur de la ville l'ouverture des portes.


Après avoir fait part de sa stratégie, il reprit sa place en attendant que les autres se prononcent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 19 Fév 2008 - 14:39

Torgrund heureux que le seigneur drow approuve sa stratégie tout en l'améliorant, dit:

"Merci seigneur Ulthuran, vos idées sont toutes réalisables mais qu'en pense nos alliés ?"

L'imposante créature se tourna vers les seigneurs de guerres et dit haut et fort:

"Ecoutez moi bien cela fait des heures que nous parlons stratégie, pour l'instant seulement deux idées ont été élaborées. Je ne voudrait pas vous insulter mes seigneurs mais il serai temps que vous proposiez quelques idées. Sinon faite comme le seigneur Farden, donnez le commandement de vos troupes à un autre seigneur et laissez faire les braves !"


Le minotaure avait sortit ce qu'il avait sur le coeur pour l'inactivité des autres seigneurs et se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mer 20 Fév 2008 - 16:57

Une réunion stratégique devait se faire dans le calme, la réflexion ...
Pourquoi se presser à ce point ? C'était prendre un grand risque. La précipitation n'avait jamais apporté que la défaite. Le minautore n'était pas stupide, certes, mais peut être un peu trop impulsif. Cela à fait des victoires dans le temps, mais jamais dans ces circonstances...


- Bravo, messires ! Je dois vous féliciter pour cette prise d'initiative importante. Mais sachez que chacun des seigneurs ici présent savent ce qu'ils font. Et le fait de prendre son temps pour réfléchir n'est pas une perte de temps. C'est un temps précieux qui nous permettra d'imaginer la meilleure stratégie possible permettant la sauvegarde d'un maximum de troupes mais également de coincer l'empereur dans un temps limité pour qu'il ne puisse pas s'enfuir.
Vous pensez certainement que l'intrusion nocturne est la meilleure solution
?

Regit maintien un temps. Pour laisser à tout le monde le temps d'y réfléchir spontanément. Il regarda Gorbulas Millstone qui était arrivé bien après la plupart des généraux.

- Je disais donc...
Si nous voulons à ce point commettre une faute alors autant se jeter dans la gueule du loup de cette manière. Je m'explique...
Croyez vous que l'empereur est suffisemment stupide pour envoyer toute son armée contre la garde divine sans penser à ses arrières alors que nous sommes casiment tous là, à Brasamical ?
Tout à fait, il est stupide ... Mais pas à ce point !


Gorbulas Millstone fit un signe à Regit pour lui dire qu'il allait prendre la suite.

- Etant donné qu'il a envoyé son armée contre Zircondal, il n'a plus beaucoup de défense. Y aller avec un nombre réduit d'hommes, ce serait se jeter dans la gueule du loup. Car il s'y attend forcément. De ce fait, les hommes qui défendent les portes sont à l'affut d'espion et tout autres escouades d'élites.
Ils nous débusqueraient avant même que l'on soit entré...
Nous disposons des hommes !
Pourquoi ne pas attaquer directement avec tout les hommes que nous avons, sans leur laisser le temps d'appeler la garnison, ils se retrouveront débordé et nous gagnerons du terrain.
D'un point de vue de sauvegarde d'hommes, c'est un peu risquer, mais avec les morts-vivants, cela compensera.
Sur le point de vue du temps, nous irons très rapidemment, ce sera donc bon. Il nous restera à combler les trous par les escouades d'élites, que vous vouliez envoyer à l'abatoir, ainsi l'empereur ne s'échappera pas.


Gorbulas avait finit, se tut et s'assit. Regit pu reprendre la parole pour expliquer que les différentes escouades devaient être relié par une sortes de signal.

- Vous vous dites certainement que cela ne marchera pas, que l'empereur s'échappera avec le gros de ces troupes et que ce serait du suicide pour nos meilleurs soldats. Mais ...
En réalité, j'ai pensé à un certain systéme. Il y aurait un mage avec chaques escouades, il enverrait un signal pour alerter les troupes volantes qui porteraient immédiatement secours à ceux-ci, qui pendant ce temps se défenderaient du mieux qu'ils peuvent...


Regit s'arrêta de parler, sa stratégie était complétement différente que celle des autres et ils s'attendait à de vives critiques. Mais ... Au fond, ce qu'ils racontaient de tenait pas debout. Le principe de l'embuscade, c'est la prise par surprise, or on ne peut prendre par surprise un homme averti...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mer 20 Fév 2008 - 19:54

Torgrund légèrement absent de par la colère qui venait de faire dit haut et fort à l'attention du seigneur Regit et de son général:

"Je suis parfaitement d'accord avec vous sur le point de la précipitation seigneur Regit. Mais ce que je ne cotionne pas c'est de ne pas participer à ce conseil quand on y est convié. Avez vous seulement écouté ces derniers temps ce qui c'est passé ? Les mêmes seigneurs toujours les mêmes, qui parlent et les autres suivent comme des moutons sans presque savoir pourquoi ils se battent ! Ce que je réclame c'et une prise de conscience générale quant à l'importance de ce conflit ! Nous jouons nos vies et notre liberté ! Alors messieurs ! Un peut plus d'engoument s'ils vous plaîts !"

Le minotaure ayant montré qu'il ne voulait en aucun cas dénigrer un des seigneurs, mais juste qu'il pensait que ceux-ci n'ais pas totalement compris le sens de ce conflit, dit:

"Que tous m'entandent ! Je m'excuse si mon comportement vous à offenser. Mais comment créer une attaque de masse quand certaines parties du groupe ne prennent même pas la parole !
Ce que je demande sont des idées pour ce conflit, des idées réalisables et concrètes, comme la vôtre seigneur Regit."

Le minotaure se tu pour écouter les reproches que le conseil allait lui faire, mais il espérait plus avoir des idées de sièges ou d'attaques rapides aux oreilles que des brimades !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Jeu 21 Fév 2008 - 1:16

Ulthuran avait tranquillement écouté la proposition de Régit et de son acolyte Gorbulas. Il trouvait leur idée excellent, mais pas dans cette situation et choisi de se prononcer.

- Mes chers, votre idée aurait eu du sens dans une autre situation. Votre plan consisterait à attaquer la cité avec la plus grande armée possible. Hors, dans une situation comme celle ci, nous devons agir vite. Les portes de la ville ainsi que ses murs ont été bâtis pour empêcher toute intrusion indésirable. Il nous prendrait donc trop de temps pour entrer dans la ville se qui permettrait à l'Empereur de fuir rapidement. Les sous-sols de la ville étant une série de canaux dont nous ignorons et l'entrée, et leur aboutissement. Nous échouerions donc le but de cette attaque, soit maintenir l'Empereur en place. Ensuite, vous avez soulever le point que les troupes aux portes s’attendent à la venue d'espions ou autres troupes indésirables par l'extérieur de la ville, et non de l'intérieur. Une intrusion par la prison serait donc le meilleur moyen d'ouvrir les portes tout en étant plus rapide qu'une attaque directe. Après l'ouverture des portes, les troupes auront la chance de pénétrer dans la cité.

Ulthuran avait fait part de ses opinions aux autres et attendait les commentaires des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Jeu 21 Fév 2008 - 4:59

Messeigneurs ! Je sais que j’ai demandé des opinions et que vos solutions sont envisageables. Mais il serait de loin préférable de faire un siège en règle. Nous ne risquerions pas des vies de la population de la capitale, et Enguerrand ne pourrait pas s’échapper ailleurs de la ville par des souterrains. La populace finira par nous ouvrir les portes, et nous pourrions toujours mettre votre plan à exécution en cas de guerre de position qui s’avère lassante. L’Empereur devrais rappeler ses forces qui assiègent la Zirconie, et donc prendre le risque que mes armées les prennent à revers et que nous les écrasions en étau dans les collines avec notre supériorité numérique, notre entraînement et notre courage largement supérieur. Cela nous laisserait de plus le temps de recevoir des renforts d’Édhesse comme le suggère messire Uthuran et d’Étimnon qui sont en route comme le confirme mon fils, en plus d’éventuels alliés inattendus.

Fardall fit une pause, il avait peut-être été trop décidé, après tout, ce n’était pas lui le Chef de la Rébellion car tous les Seigneurs y ont un statut égaux. Le Seigneur de Zirconie laissa donc la parole à leurs alliés de Brasamical, à savoir Angelion, Eliess et Aurican qui attendaient toujours de donner leurs opinions sur le sujet très important.
Le père de Faraël s’assit donc avec son fils en attendant cette prise de parole. Ils se racontèrent en détail les événements depuis leur dernière rencontre. Le Chef de La Garde Divine invita aussi la belle Dame de Bise è se joindre à eux, car après tout ils étaient venus ensemble et Fardall avait des questions à propos de la nouvelle politiques établie en Outre-Mer.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Jeu 21 Fév 2008 - 17:12

Le seigneur Torgrund avait écouté avec attention ce qu'avait dit son amis Fardall, et le puissant minotaure dit :

"Je cotionne votre iddée mon amis, mais il est vrai que l'empereur peut à tout moment s'enfuir par divers passages et souterains que nous ne connaissont pas. Si le siège est accepté par tout le monde, je propose avec les hommes dont je dispose de prendre la partie nord de la citée. Nous relierons les fronts par des messagers à cheval, et nous pourront toujours alloué la tache de vérifier un quelconque retour des forces impériales à nos unités volantes. Qu'en pensez vous mes seigneurs."

Le minotaure reçut la visite d'un messager et prit une mine grave après la lecture du message qui lui était destiné. La puissante créature ne dit pas un mot et sortit de la salle du conseil son marteau à la main.

Le papier disait :

"Chef le traître qui a cherché à communiquer avec l'ennemis n'est nul autre que votre second général, après enquête il n'aurait pas eut le temps de donner des indications à l'ennemis."

Le puissant Torgrund alla chercher son second général, il le défia en duel pour le commandement des armées du royaume et le combat commença. La puissance des deux minotaures était palpable mais en seulement deux passes, le marteau de Torgrund vint écraser la tête du général et le mibnotaure dit haut et fort :

"JE SUIS TORGRUND CHEF DES TERRES DE DROMGART ! JE SUIS LE CHEF DES SOLDATS DU SEIGNEUR FARDEN AUSSI ! LE PREMIER DE MES HOMMES QUI TRAHIRA MA CAUSE, JE LE TUERAI DE MES MAINS EST-CE CLAIR ! SI VOUS NE POUVEZ RESPECTER LES IDEAUX DEFENDUS ICI ALLEZ VOUS EN OU VOUS MOURREZ DE MA MAIN !"

Le minotaure essuya son marteau, et une fois que le général de l'armée du seigneur Farden vint lui présenté ses respects, Torgrund revint au conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Jeu 21 Fév 2008 - 23:22

Regit écoutait attentivement chacunes des idées étant donné qu'il en allait de la vie des troupes.

- Le siège est certes une bonne idée, mais le fait que l'empereur raméne ses troupes fera que nous seront également pris en étau entre la ville fortifiée et les 15 000 hommes. Or les plus grands généraux seront dans la partie des troupes qui assiége la ville... Vous, Fardall, moi, Ulthuran,Torgrund ... pour ceux qui s'expriment, et d'autres personnes importantes. En tentant une telle attaque, ce serait également tenter de nous faire prisonniers au prix de quelques pertes. Ils n'auront de plus que peu de chemin à faire pour nous emmener dans leurs geoles. Ils pourraient faire pression sur le reste de la résistance...

Il était terriblement tendu de risquer la perte de la résistance pour mener facilement à bien la mission qui était la nôtre. Tuer ou emprisonner l'empereur...

- Cependant, seigneurs Ulthuran, je vous ai entendu soulever un point important ... que ?

Après l'entrée d'un messager, le puissant Torgrund sortit avec sa masse. J'allais reprendre la parole quand celui-ci se mit à crier.

- Je suppose que l'on aura tout son soutien pour notre cause, ça fait plutôt plaisir de le savoir.
Seigneur Ulthuran, vous avez dit que vous aviez de l'aide à l'intérieur des murs ?
Si c'est le cas, il serait beaucoup mieux que nous le sachions...
Le nombre, la discipline de chacun, leurs spécialités en somme. Cela nous aiderais, je pense, et nous pourions imaginer une toute autre approche, surement plus rapide et plus efficace.


Pourquoi parler d'avantage ? Tout était dit et rien ne pouvait être rajouté si l'on ne savait rien des hommes d'intérieur, ceux qui changeraient certainement la donne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Ven 22 Fév 2008 - 3:57

Ulthuran entendu la voix puissante de Torgrund et lorsque celui si rentra dans la tente, le drow se permit de jeter un coup d'œil; le second avait la tête en morceaux. Ce n'était pas très beau à voir, mais cela lui faisait plaisir d'avoir un être aussi attaché à sa cause. Puis, Régit s'adressa à lui.

- Je n'ai pas d'aide à l'intérieur des murs. Ce que je tentai de dire est que si nous réussissions à rentrer par la prison, nous aurions alors de l'aide à l'intérieur de la ville.

Puis, il se retourna pour s'adresser aux seigneurs présents.

- Le seigneur Régit à soulever une information très importante: le retour des armées de l'Empereur qui nous coincerait entre leurs troupes et les murs de la cité. Par contre, il y aurait un moyen de prendre avantage de cette situation. Étant donné qu'une bonne partie des armées impériales est absentes, nous n'avons pas besoin d'énormément de troupe pour assiéger la ville. Deux seigneurs, par exemple le seigneur Torgrund ainsi que moi même, resteront à l'écart et lors de l'arrivée des troupes de l'Empereur, au lieu qu'ils coincent nos troupes, nous armées les attaquerons par derrière. Ils se retrouveraient alors coincés entre deux armées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Ven 22 Fév 2008 - 17:05

Le seigneur Torgrund encore fumant de sueur, fit un signe d'acquiècement lorsque le seigneur drow exposa son idée. Il est vrai que les armées impériales sont loin mais lors d'un retour les sept milles hommes de Torgrund et l'armée d'Ulthuran les attendraient de pieds ferme et cette idée plaisait au minotaure. L'imposante créature dit :

"L'idée du seigneur Ulthuran me plaît, l'empereur à quand même de faible chance de s'enfuir si nous étalons des unités volantes derrières nos lignes. De plus ces unités pourront repérer un retour des troupes impériales que nous attendrons, le seigneurs Ulthuran et moi. Ce projet est long mais à de forte chnce de réussir et il ne faut pas oublier les troupes en Zircondal qui pourront aussi prendre à revers les troupes impériales. Ce siège est de plus en plus l'idée la plus simple et qui garantie un bon résultat, enfin ce n'est que mon humble avis."

Et tout en se retournant vers les seigneurs qui n'avaient pas encore prit la parole tel Angelion, Eliess et Aurican le puissant minotaure dit :

"Qu'en pensez vous mes seigneurs, cette idée de siège à double tranchant vous plaît elle ?"

Le minotaure resta le regard fixé sur les seigneurs qu'il avait questionné, attendant une quelconque réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Sam 23 Fév 2008 - 20:44

Aporiïn était assit, son torse nu luisait de sueurs, et ses cheveux son bandeau était mouillé, lui aussi de sueur. Il s'était battu contre plusieurs soldats très bons à l'aide de bâtons, certains étaient de redoutables soldats, des vétérans des guerres passées. D'autres, souvent plus jeunes, certains avaient encore l'air d'enfants, se débrouillaient moins bien et se battaient avec fougue plus qu'avec réflexion.
Il se reposait maintenant. Quand soudain, on entendit une voix puissante, plus forte que celle d'un humain, hurler des mots rendus incompréhensibles par la distance, un cri de guerre se dit le Célestial.
A la suite de ce bruit, un soldat arrivait en trottinant vers le cercle d'entrainement.
"Hey, les gars! les héla-t-il. Le Minotaure, Torgrund, il vient d'explosé la gueule d'un de ses généraux qui voulait prendre le contrôle de son armée il me semble, un de ses messagers à cracher le morceau. Y'a du sang partout!"
Quelques soldats s'approchèrent pour avoir plus d'informations, mais Aporiïn n'était pas de ceux là. Il restait assis dans l'herbe, un souffle de vent frai lui donnant des frissons. "Idiot de minotaure impulsif, se dit-il. C'est drôle que je ne m'habitue pas à cette violence... Mais c'est bien. Je serais un monstre sinon, comme ce minotaure qui semble y prendre un malin plaisir. Finalement ce camp n'est pas aussi bon que ça. Mais en y réfléchissant, dans une guerre, les deux camps ne sont-ils pas purement mauvais?...
Il se rait peut-être mieux pour moi de retrouver Constance et de m'acheter un appartement dans la Capitale. Redevenir un anonyme.
Pourrai-je me passer de toute cette violence? Y suis-je devenu adicte comme à une drogue? En y réfléchissant, Paladin, n'est-ce pas juste ne pas devenir adict à cette violence? Donc suis-je digne d'être Paladin? Ô Sorenssen, aide moi je t'en prie!
Et cet autre dieu...J'aimerai en savoir plus sur lui. Pas m'y convertir, ne le prends pas ainsi Sorensen. Mais il m'intrigue. Mais avant tout, j'ai besoin de sortir vivant de cette guerre.
Mais pourquoi? Et si Constance de Mira ne voudrait pas de moi? Où irai-je? Pourrai-je rester au service d'Ardinar? En tant que Paladin, mais en suis-je vraiment digne? Raaah!"

Le Célestial courut vers le cercle de combat pour commencer de nouveaux combats.
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Lun 25 Fév 2008 - 21:19

Uzul était resté assis pendant tout ce temps sans rien dire ! Il avait écouté attentivement chaque seigneur ! Ils avaient dicté plusieurs stratégies offensives ! Mais la stratégie définitive n'était pas encore décelé !
En effet, les troupes de l'Empereur pourraient revenir à tout moment à la capitale !
Le célestial pensait à beaucoup d'autres stratégies mais tous les eigneurs avaient oubliés une chose primordiale à ne jamais oublié .......


" Cher compagnons d'armes,
Nous sommes ici rassemblé pour mener une stratégie offensive pour la capture de l'Empereur ainsi il déclarerait forfait !
Toutes ces heures de discussion n'ont abouti qu'à des idées, des suggestions, des tentatives offensives !
Nous devons être plus rapide !
Nous ne devons pas foncer tête baissée !
L'idée de siège peut être en effet la meilleure, une protection optimale serait assuré !
Mais, n'oublions-nous pas quelque chose ?
Qu'est-ce qu'est entrain de faire en ce moment même l'Empereur ?
Il doit surement boire une tasse de thé ?


Les seigneurs ricanaient suite à l'ironie du célestial !

"Pensez-vous donc sa ?
Dans ma plus profonde pensée il doit être entrainbde comploter pour notre extermination à tous !
Il faut anticiper les réactions de l'Empereur !
A tout moment, il peut ordonner à toutes es troupes de rentrer à la capitale à cela serait beaucoup plus dur de pénétrer à l'intérieur du palais !
Nous devons faire vite et le temps joue contre nous tous !
Le siège doit être mener, comme la di le seigneur Fardall, sans être pris à revers si cela serait le cas nous pourrons faillir !
La réussite n'ai jamais à 100 % cependant j'ai confiance au seigneur Fardall et en ses stratégies, nouis devons suivre sa stratégie !
Nous avons aussi des alliés ceux qui nous avantage !
Nous exterminerons l'Empereur, ce Tyran, tous ensemble, et nous pourrons lui faire ressentir à quel point nous avons souffert !
Je me répère mais le tems joue contre nous !
Définissons maintenant la stratégie défensive et mettons en route le plus vite possible en espérant que l'Empereur n'a pas prévu de pièges sur notre route ce qui m'étonerai fort ! "


Le célestial pensait qu'il avait remis un peu les choses à sa place il attendait maintenant que le seigneur Fardall donne la sratégie définitive our se mettre en route !
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Lun 25 Fév 2008 - 22:51

Un autre seigneur se mit à parler. Tant d'incohérence ...

- Vous dites que nous ne devons pas nous précipiter ? Foncer tête baissé ? Mais nous devons agir vite ? Un siége dure longtemps, heureusement que le temps joue contre nous. Ne trouvez vous pas ?
Ah ! Et puis je trouve cela amusant d'essayer d'établir une stratégie défensive pour attaquer. Cela est-il efficace ? Je n'ai jamais essayer
.

Faire une pause à ce moment avait toujours été son petit plaisir. *Va t-il déballer la suite ? Faire une pause à un tel moment, quel imbécile, nous perdons du temps !*
Ce temps permettait également à tout les autres penseurs de réfléchir à ses paroles précédentes
.

- Vous dites croire en Fardall ?
Cela est certainement vrai et je ne traiterais personne d'espions ou de traîtres, ce n'est pas pour cette raison que je vous pose la question. Mais ne croyez vous pas qu'il faut avant tout croire en tout les autres. Fardall n'est pas la seule personalité en ce monde qui peut tuer l'empereur. N'importe qui peut le faire.
Je n'ai rien contre Fardall mais ce n'est pas plus un héros que nous. Et le jour où nous devrons nous battre sans lui alors, il ne faudra pas perdre espoir et se battre; montrer à tout le monde que nous sommes les plus forts.
Notre but n'est pas de tuer l'empereur car quelqu'un pourra prendre sa place ! Ce qu'il nous faut, c'est le déloger et lui prendre le trône !


Je me rassis dans un bruissement d'aile assoudissant, puis les rangeais.

- Il ne sert à rien de tuer un homme, car tout les hommes sont remplaçable...
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Lun 25 Fév 2008 - 23:55

Uzul avait écouté ces paroles avec beaucoup d'attention et se sentis un peu énervé après les paroles du seigneur Régit. Mais étant Palatin il fallait qu'il retrouve son calme, et ce qu'il a fait à ce moment la !

"Peut-être que le seigneur Fardall n'est pas la seule personalité ici, mais cependant il a été le guide de tous les seigneurs ici présent ! Il a fait tout son possible pour mener la victoire de la rebellion !
C'est vous Seigneur Régit qui semait le trouble et des confusions ici qui n'aboutiront qu'à des querelles !
Excusez-moi mais quand je dis anéantir l'Empereur c'est aussi toute ses troupes, il faut qu'il admette la défaite c'est dans ce sens qu'il faut l'entendre !
Oui en effet mes phrases dans mes dernières paroles sansun peu ambigues, je voulais dire tout simplement qu'il faut agir vite sans faire de faux pas !
L'objectif croyez moi je l'avais bien compris seigneur Régit !
Maintenant je pense que vous devriez d'aréter de semer la discorde, tout le monde ici n'a pas le temps d'écouter vos paroles ! "


Uzul, était malgré tout resté calme en prononçant ces mots et n'attendait plus rien de son interlocuteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 26 Fév 2008 - 1:17

Ulthuran resta assis pendant la querelle des deux célestials. Il sentait que la tension montait dans l'endroit. Lorsqu’Uzul termina sa phrase, il se leva et prit la parole.

- Messieurs, malgré le peu de temps que nous avons, je propose un temps d'arrêt de cette discussion. Un peu de repos ne fera de tort à personne. Il y a une chose que j'ai apprise durant les guerres. Notre pire ennemis n'est pas de l'autre coté du champ de bataille mais plutôt à nos coté. Si, entre nous, nous ne nous entendons pas, que nous nous querellons, la guerre est perdue d'avance. C'est pourquoi je vous quitte pour un moment, disons environ deux heures, et que je vous invite à faire de même. Nous sommes depuis plusieurs heures déjà dans un petit endroit clos. Profitez en donc pour prendre l'air, nous sommes en montagne et l'air est pur. Changez vous les idées et aussi pensez à se qui a été proposer. Sur ce, je vous quitte. Si vous me chercher, je serais sur les remparts.

Ulthuran sortit ensuite de la tente et se dirigea au sommet de la forteresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 26 Fév 2008 - 13:29

Un drow n'avait rien à dire sur nos comportement divin, ni même nous porter conseil sur ce que nous devions faire, mais il avait raison sur un point. " Notre pire ennemi n'est pas de l'autre côté du champs de bataille mais plutôt à nos côtés."
Sur ces sages paroles, ce drow partit ce ressourcer sur nos remparts.
Cependant Uzul était tombé dans le panneau et avait casiment perdu son calme essayant de me renvoyer la pareil sans m'insulter explicitement. Il n'avait d'ailleurs rien écouté de ce que j'avais dit car il recommençait sa fixation sur le seigneur Fardall, certes méritant mais pas plus qu'un autre.
Je regardais un moment Millstone, mon conseiller et meilleur général. Il souria d'un air moqueur à ce moment là, signe qu'il avait compris où je voulais en venir. "Semer la discorde" ? Moi ? Jamais par Dinas. Décidement les célestiaux n'étaient pas tous des lumières. Mes dernières paroles étaient destinées à faire comprendre qu'il ne fallait pas baisser les bras lorsque Fardall ne pourrait plus nous mener. Voilà le risque, lorsque l'onfait des fixations sur des personnes... Leurs pertes nous paraît plus grave.


- Je pense que je vais vous suivre seigneur Khain. Il commence à faire bien chaud dans cet endroit. Quelques fin stratége brille tellement fort qu'ils dégagent une chaleur incroyable rien qu'avec leurs idées lumineuses.

Un bref regard en direction d'Uzul, non pas par provocation mais pour savoir s'il avait compris qu'il en s'agissait.

*Personne ne peut détruire une grande et puissante armée, le seul moyen et de la détournée. Frapper à la tête et le corps tombera...
Si l'on a peur de la frapper, alors il suffit de la contrôler.*

Regit partit suivi de son général, pour rejoindre Ulthuran. Il n'avait pas spécialement confiance en lui, mais c'était avant tout pour prendre l'air qu'il le suivait. Le poursuiveur qu'il avait été dans sa jeunesse avait disparu et espionner les drows ne l'intéressait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Uzul
Altesse
Altesse


Nombre de messages : 1309
Age : 24
Classe : Célestial
Armada : La ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 26 Fév 2008 - 14:10

Après le regard du seigneur Régit, Uzul avait pourtant garder son calme dans ses précédentes paroles mais le seigneur Régit pensait que Uzul le persécutait !
Il avait bien compris ce que le seigneur Régit disait mais celui ne comprennait pas vraiment ce que le célestial voulait faire passer dans ses mots !
Une petite pause en effet s'imposait....


" Le seigneur Khain a bien raison, allons prendre l'air pur de la montagne ! cela fera un tri dans nos idées ! Réfléchissez au bilan de la stratégie pour l'esposer au retour du rassemblement. Sur ceux, je vous quitte une trentaine de minutes au moins ! "


Le seigneur Uzul sortit alors de la tente explorant les divers lieux à contempler dans l'antre de Brasamical .Cependant le célestial avait toujours en tête la stratégie du seigneur Fardall et les insultes du seigneur Régit abaissant le seigneur Fardall ! Mais il fallait qu'il garde son calme en effet c'était un célestial, un lumière, il ne fallait pas qu'il aye dans le même sens que le seigneur Régit; malgré son insolence
Revenir en haut Aller en bas
http://[img]http://img217.imageshack.us/img217/2291/uzulqi0.jpg[
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Mar 26 Fév 2008 - 19:25

Le minotaure voyant tout les seigneurs s'impatienter et le seigneur khain proposer une pause, souria. L'imposante créature avait besoin de ses généraux pour établir un siège défensif, mais avant tout le minotaure avait besoin d'un bain.

"Mes seigneurs nous nous retrouverons ici même dans deux heures, à bientôt."

Le minotaure alla dans sa tente se prélacer dans un tonneau remplit d'eau chaude. Quelques minutes plus tard, après que Torgrund est mis son armure, les généraux de ses armées arrivèrent pour échafauder les étapes du siège.

Après avoir pris son bain et échafauder un plan de siège, Torgrund vint demander un service à son amis et premier général:

"Tolgarth mon amis pourrait tu allé à Dromgart déposer mon marteau et prendre ma hache de guerre, il me semble que cette arme serait plus de rigeur. N'oublie pas les quatres lances aussi ! Merci mon amis."

Après quelques minutes et deux téléportations, l'imposant minotaure équipa son kodo de quatres lances éffilées comme des rasoirs. Il s'équipa lui même d'une hache à deux mains de confection naine adaptée à sa force et sa taille. La hache était faite dans un métal sombre comme la pierre mais encore plus résistant. Le minotaure fit quelques passes d'armes et se dirigea vers les murailles pour parler avec le seigneur Khain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière   Aujourd'hui à 16:31

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Antre de Brasamical : Les Chemins de Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-