AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rebelles!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les rebelles!!   Ven 7 Déc 2007 - 14:46

Aux petites heures du matin, alors que le soleil sommeille toujours, laissant place à la lune blanche et scintillante ainsi qu'aux étoiles denses et uniformes, la ville capitale, éclairée par la faible lueur lunaire, sommeille elle aussi profondément. Le silence n'a jamais été aussi présent, tout le peuple dort tranquillement, ne se souciant que de leurs rêves, leurs désirs et leurs espoirs. La ville semble morte, mais à ces heures matinales, la capitale d'Argostole est pourtant très mouvementée...

Un groupe d'individus voit le jour. Des rebelles se soulèvent afin de contrer les menaces de l'Empire. Ils n'ont qu'un seul objectif et feront tout pour en finir avant que les hauts dirigeants ne finissent par les capturer. Bien entendu, personne ne connait l'existence de ce groupe, mais la capitale entière finira par aimer ces rebelles qui n'ont pas peur de l'Empereur, ces rebelles qui osent le défier, bravant le danger, tentant de vivre dans une paix saine et longue. Les jours se sont succédés et aujourd'hui leur groupe est assez important pour que la roue commence à tourner. Ces rebelles changerons le destin entier de Kalamaï en agissant contre la volonté même du grand Empereur.

Leur premier acte, ce soir là, fut très professionnel. Aucun indice ne fut laissé sur la scène du crime, mais leur plan avait été planifié depuis des semaines. Un marchand très important en Argostole ne cessait de répandre ses opinions impérialles. Cet homme admirait l'Empereur Enguerrand et il devrait en payer de sa vie.

Car le marché économique d'Argostole en souffrait. Les pauvres, oubliés par l'Empereur, n'avaient rien pour subvenir à leurs besoins. Ceux-ci étaient prédestinés à devoir soutenir l'Empereur, il n'oseraient jamais se relever contre les magouilles de cet homme. Ainsi, une fois libre de pouvoir agir économiquement en Argostole, ce peuple enfermé dans son propre malheur pourrait désormais entreprendre de grandes choses, et aider leur famille.

Lorsque le meurtrier entra dans la demeure du marchand, aucune réaction n'eut lieu. La maison était sombre et les rideaux ne laissaient que très peu filtré la lumière provenant de l'extérieur. Avançant à petit pas, l'homme ailé sortit sa dague, s'approcha du lit du marchand, tendit son couteau droit au cœur, et l'enfonça sans réfléchir, laissant le sang de l'homme se vidé tranquillement pour en mourir.

Le meurtrier ressortis tranquillement sans laissé aucune trace derrière lui. Sans que quiconque ne sache qui il était. Ni même ne le soupçonne car il n'avait jamais réellement défier l'empereur publiquement pour que quiconque pense devoir l'interroger. Mais ils doutaient bien fort que quiconque interroge qui que se soit face à ce meurtre, ceci ferait le plaisir de tous, sauf de l'empereur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les rebelles!!   Sam 8 Déc 2007 - 2:41

Le soir venus, après qu'il ne se soit pas présenté à aucune de ses réunions hebdomadaire sans en avertir personne, le marchand fut retrouvé par un collègue. Le thorax en sang, le couteau toujours planté soigneusement à l'endroit du cœur, le lit nageant dans une marre de sang chaude et rouge vif. L'homme était désormais mort pour de bon et son corps serait enterré deux soleil plus tard.

L'homme tapis dans la noirceur de la lune regardait à l'intérieur par une fenêtre, admirant son premier succès. Il tardait pour lui d'aller raconté son exploit à son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les rebelles!!   Mar 18 Déc 2007 - 19:02

Les temps chauds de l'argostole commençait se faire rare et les températures douce de la nouvelle saison plaisait à tous. Enfin, il pouvait se sentir enfin à l'aise entre la dureté de la chaleur et la force irréprochable du froid. Certain préférait mourir de chaleur plutôt que de gelé et d'autre au contraire avait une résistance étonnante au froid. Néanmoins, la vieille femme vêtu d'une robe noir se sentait bien à l'aise en cette journée ensoleillé malgré la petite douceur fraiche du vent qui s'infiltrait dans ses longues oreilles d'elfe. Elle attendait quelqu'un à en croire sa posture. Les bras croisés, tournant la tête de tous les sens, tentant d'examiner chaque personne sur son passage. Ces recherches semblaient toujours infructueuse puisqu'elle changeait à chaque fois de cible. Son regard perçantles moindres détails des gens.

Cette femme, Isabella de Montag, était une ancienne servante de l'empereur et avait un rendez-vous avec une personne qu'elle ne connaissait pas. Ainsi pendant presque 15 minutes, la dame attendait impatiemment l'homme. Elle ne savait guère que cet homme était à la solde des rebelles qui allait une seconde fois frappé. Cet homme la regardait depuis un long moment, assit sur un banc dans la rue bondé par le peuple qui se piétinait pratiquement pour avoir les meilleurs aubaines de la semaine. Les marchand avaient en effet diminuer de beaucoup le prix de leur produit en raison d'une augmentation importante de l'économie Argostolienne.

L'homme se leva enfin, et s'approcha de la dame nonchalament. La dame ne vie rien et personne d'autre d'ailleurs, ils étaient trop occupé à s'arracher les meilleurs prix. Lorsqu'il arriva devant la vieille elfe, il la salua:

-Bonjour, nous avions rendez-vous apparement. Je suis désolé de mon retard, on m'a retenu en d'autre lieu. Pourriez-vous m'indiquez un endroit ou nous pourrions discuter.

-Je suis ravis de vous voir enfin,
dit la femme, Il me tarde de savoir la raison de se rendez-vous étrange, compléta t'elle.

-Ne vous inquiétez pas, tout iras bien, maintenant, ou pourrions nous aller? demanda à nous l'homme.

-Chez moi, se serait parfait je crois, aller entrez, La dame ouvrit la porte de la maison derrière laquelle elle se trouvait et l'homme entra le premier, loin d'être galant, il s'installa sur le siège qui lui était offert.

-Bon, maintenant, passons aux choses sérieuses.
-Allez-y je vous écoute,
répondit-elle
-Je sais que vous avez jadis travaillé pour l'empereur Enguerrand comme servante personnel. Maintenant que vous êtes à la retraite, croyez-vous que vous pourriez me renseigner à son sujet.
-Cela dépend de vos motifs, je ne désire pas faire de tort à mon ancien maitre.
-Je comprend madame, d'abord dite moi ce que vous pensez de la guerre qui se trame en Scitopole entre les combattants du fort wolfen et de la millice impérial.
-Et bien, tout le monde en parle en Argostole et tous croient qu'ils seraient temps d'y participer car nous commençons enfin à resortir de notre ancienne torpeur et pour ma part ainsi que comme tous le peuple de l'Argostole nous croyons qu'il serait plus judicieux d'aider l'empereur.
-Nous comprenons, mais dites nous, pourriez-vous nous donner quelques indices qui pourraient nous aider dans cette guerre, je pense tout comme vous, l'empereur doit être le vainqueur de cette guerre au final, il apportera bien plus que quiconque peut le penser.
-Si vous dites être pour la victoire de l'empereur, je crois pouvoir vous aider.

La discussion se poursuiva durant une bonne heure et les informations intéressante que la dame transmis à l'homme le satisfaisait. Après avoir décidé de la suite de son plan. Il déclara enfin à la dame son but ultime:

-Cher dame elfe, sachez que Fardall est un bon ami à moi et qu'il me tarde de lui transmettre ces informations. Cependant, je ne peux vous faire confiance, vous pourriez nous trahir et tout répéter à l'empereur, alors, je suis désolé...

Il sortit une dague de dans son fourreau, empoigna solidement la dame et la colla au mur, ne pouvant plus bouger elle devenait une cible plus que facile et le couteau qui lui transperça la peau en resortit aussi rapidement qu'il avait entrer en elle. Le sang ne coula pas asser pour quel meurt au bout de celui-ci mais le coup avait été si violent que son coeur avait été transpercé aisément.

L'homme fier de son exploit, s'en alla, prêt à retransmettre les informations à son maitre. En prenant soin d'essuyer son couteau avec les pans de la robe de la vieille elfe, il resortit ensuite de la maison par derrière et disparut dans les ruelles sombres du quartier marchand de la capitale d'Argostole, Methymna.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rebelles!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les rebelles!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Argostole :: Methymna-