AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 27 Déc 2007 - 3:27

Guilam eut toujours envie de gagner de l'argent, bien que toutes ses tentatives antérieures furent soldées par un cuisant échec, il ne renonça jamais.Ainsi voici une de ses nouvelles idées :La taverne du loup qui boite

Une ambiance sombre y régnait déjà, accentuée par le peu de client présent. Guilam croisa les doigts, en tant que bon tavernier (il commençait à se plaire dans ce nouveau travail) il espérait bien attirer le client. Il placarda des affiches en ville vantant son bistro et attendit...


La taverne se situe à un quart lieue du centre de la ville. Ce n'est pas la seule mais c'est la plus importante et surtout la plus récente.

C'est une bâtisse neuve mais déjà salie par la crasse urbaine ce qui n'ajoute rien à son charme qui ferait fuir n'importe quel être un tant soit peu peureux.

La bâtisse monte sur deux étages. L'intérieur est faiblement éclairé et la cervoise est tiède, mais quand le client est présent, l'ambiance est on ne peut plus chaleureuse.

Les serveuses sont belles et généreuses mais muette (excentricité du patron) mais pour une somme d'argent intéressante, elles peuvent accompagner le client à sa chambre et y passer quelques heures.

Les chambres sont souvent sales et les lits ne sont pas faits, mais un bon feu y brule à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit.

Il ne manque plus que vous pour que l'ambiance soit parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 4 Jan 2008 - 15:55

Une ombre errante fit profil en ces lieux. Dans l'ombre de cette taverne luminescante, Arakiine cottoye le sillonage de relief. Un sourire au coin, l'ombre s'efface aux abords de ces premiers clients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 4 Jan 2008 - 16:12

Derundal Ixclam, fils, ou plutot apprentit, du Patriarche Polokyor se dirigea vers cette taverne avec une idée en tete. Son art était bien entendu l'assassinat, et comme il ne voulait pas integrer la guilde de l'ombre ou il serait obligé de cotoyer des voleurs, il se dit que cette taverne était le lieu parfait pour avoir des contrats. Derundal était habillé de noir, tout de noir, il ressemblait a un de ces assassins qui viennent d'un continent lointain inconnu des habitants de Kalamaï, et Derundal, elfe noir comme son ancien maitre, avait beaucoup voyagé, et avait atteint ce payx, ou après avoir eut l'enseignement de Polokyor, il avait eu celui de ces autres assassins, que l'on nommait ninja et l'elfe noir portait les meme habits. Il avait aussi une cagoule, mais a quoi bon cacher son visage quand on sait que l'on ne sera pas repéré et que la cible sera surement morte, il ne mettait pas cette cagoule. Le Patriarche de Sudgeï avait aussi une bague a son majeur, elle était d'or est d'argent, avec un rubis en son centre, dans ce rubis était taillé une tete de mort avec une dague dans le front, c'était le signe du royaume du Sudgeï, le signe d'un seigneur.

Le drow arriva devant la taverne il poussa la porte. Celle-ci grinça avant de laisser entrer Derundal. Celui-ci regarda autour, seulement des badauds dans cette endroit, ceux-ci ne devait pas etre assez riche pour le payer ou pour lui demander de commetre un meurtre. Il regarda le tavernier et lui dit :

Tavernier, tu ferais bien de graisser cette porte.

L'elfe noir alla s'assoir a une table éloignée des autres, dans un coin sombre, loin de la cheminée. il dévisageait chacun des clients, il en vit un qui se deplaçait parmis eux. Il le suivit du regard. Qu'était cette chose ? Un sale voleur ? ou un concurent assassin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 4 Jan 2008 - 17:42

Une trainée de puanteur accompagnait le moindre de ses mouvements. Dans les rues sombres, peu encore osaient s'y aventurer. La crainte, le doute et encore la faiblesse étaient tant d'éléments utiles à une mort prématurée.
Le despote marchait lentement, non pas qu'il fut sûr de lui mais qu'il ne connaissait ni la crainte, ni le doute et encore moins la faiblesse.
Une main littéralement décomposée s'apposa sur la poignée d'une porte déjà trop usagée et un grincement strident invita le nouveau venu à se mêler à un troupeau de mortels ivres. Rapidement, certains portèrent le doigt aux narines afin d'éviter une nausée chronique.
La forme encapuchonnée portait pourtant des bacelets d'un or épais ... une valeur certaine.
Des clients plus courageux dirigèrent leur regard sur Dreavan et furent stupéfaits de constater que celui-ci semblait léviter. Il se déplaça jusqu'à une chaise afin de s'y asseoir confortablement.
ll posa ensuite les mains sur la table et les mouches environnantes vinrent virevoleter autour de l'inconnu.


Dreavan : "..."

Muet comme une carpe, personne ne pouvait déterminer où se portait son regard rendu invisible par la capuche, certainement le résultat d'un sortilège maléfique.
Pourtant, il ne perdait pas une miette du spectacle qui s'offrait à lui et seul les Dieux pouvaient deviner ce qui lui traversa l'esprit à cet instant.


Dreavan : *Que de misérables pourceaux, est-ce donc là le résultat de l'évolution de la race humaine. Pauvres proies ...*

Il fut surpris de constater la présence d'un elfe noir plein d'assurance.

Dreavan : *Que fait un drow dans pareil bordel?*

Intrigué par l'elfe, il se contenta de pencher la tête sur la table et de rester discret. Peût être le Drow se déplacerait de lui même.

Dreavan : *J'ai déjà longtemps étudié cette race et il semble que la prédominance soit femelle. Pourra t-il me mettre en relation avec une Matrone ou ne s'agit il que d'un rénégat en quête d'aventures?*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 5 Jan 2008 - 3:18

Ne fesant pas attention à la remarque de l'elfe et s'approchant de ses nouveaux clients, Guilam sourit de toutes ses dents et demanda d'une voix juste assez forte pour couvrir le vacarme ambiant:

Alors ! Qu'est ce qu'on vous sert ?

A boire, le couvert ou la paillasse ?

Je vous conseil les trois ! mes demoiselles vous aideront à trouver le chemin de votre chambre.


Décidément, son bar n'attirait pas vraiment que des enfants de coeurs. C'était parfait !

Un Elfe noir, une créature qui semblait n'être que chaire en putréfaction... Bref, que des têtes d'assassin dans un décor qui leur allait comme un gant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 5 Jan 2008 - 4:15

Le tavernier décida enfin de remuer son arrière train afin de prendre les commandes. Il pouvait se le permettre étant donné le peu de clients qu'il affichait dans cet austère établissement où déjà les nids de blates se terraient sous les planches.
Il avança, les serveuses reculèrent instinctivement. Résultat d'un quelconque traitement de fortune ou de coups de savate trop bien placés.


Guilam : "Alors ! Qu'est ce qu'on vous sert ? A boire, le couvert ou la paillasse ? Je vous conseil les trois ! mes demoiselles vous aideront à trouver le chemin de votre chambre."

Dreavan se contenta d'hocher la tête pour attirer l'attention. D'autres clients regardèrent le cadavre animé. Allait il enfin en dévoiler davantage?
Intrigués, ils guettèrent les mouvements lents du Despote inconnu.


Dreavan : "Une liqueur de Mandragore agrémentée d'une cuisse de dyatrima bien rôtie."

Clients de la taverne : ".... ? ... -_- ..."

Un cadavre raffiné n'était pas coutume et ce malgré les nombreuses terres du Royaume.
Les clients se tournèrent versles serveuses, plus attirantes à l'oeil comme à l'odorat.
Sa commande passée, le shadovar retourna à son occupation qui lui prenait du temps depuis queques minutes. Il ne cessait d'écrire sur un parchemin exotique avec une plume noire ... le plus impressionnant était qu'il ne changeait jamais de papyrus. Signe d'un moyen de communication magique?
Personne ne pouvait y prêter assez attention pour le déterminer. Si seulement les clients savaient à qui étaient destinés les messages ... le tavernier lui même rendrait la clef aux cafards.


Dreavan : *Cette rencontre s'avère ma foi intéressante.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 5 Jan 2008 - 14:08

Derundal remarqua cet autre etre sombre rentrer dans cette taverne. Il le suivit du regard, et vit celui-ci le regarder un bref instant. Le tavernier demanda a tous qui voulait quelque chose a boire ou autre chose, le drow demanda :

Servez moi de l'hydromel de Naxos avec une feuille de cola pour qu'il soit doté d'un gout fruité ! Et je voudrais un steak de bouef bien saignant, servez le sur la table ou ce trouve la derniere personne qui est entrée !


L'elfe noir se leva et se dirigea vers la table de ce mort vivant. Il prit la parole pour demander s'il pouvait s'assoir en face de lui. Derundal Ixclam ajouta :

Mon maitre, qui me montrait toute l'amour qu'il avait... pour la mort et l'art de l'assassinat, fut necromancien a un moment de sa vie. Donc j'ai eu l'habitude de voir des morts vivants etant donné qu'il en avait plusieurs dans sa grande armée, a cet epoque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 5 Jan 2008 - 22:25

Ulthuran, après avoir quitter la Guilde des Combattants, cherchait un endroit pour prendre un coup. En marchant dans la ville, il vit les affiches qui montrait la Taverne du Loup qui Boit et choisi de si rendre.

En rentrant dans la taverne, il vit les 2 êtres déjà présents. L'un d'eux, celui portant un capuchon, dégageait une aura semblable à son frère, il en conclu donc qu'il devait être un sorcier. L'autre, un drow, avait plutôt l'apparence d'un assassin. Ulthuran se dirigea au comptoir pour prendre un siège et commanda une bière.

Tout en buvant sa bière, il observait du coin de l'œil les deux êtres, assit à une table au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 6 Jan 2008 - 19:08

Un nouveau venu fit son entrée tandis que l'elfe noir à l'allure de mercenaire se joignait à l'érudit.

Derundal Ixclam : "Mon maitre, qui me montrait toute l'amour qu'il avait... pour la mort et l'art de l'assassinat, fut necromancien a un moment de sa vie. Donc j'ai eu l'habitude de voir des morts vivants etant donné qu'il en avait plusieurs dans sa grande armée, a cet epoque."

L'elfe noir qui dégagea ces quelques phrases décida de s'asseoir à sa table. Dreavan ne comprit pas au début, perdu dans ses pensées. Il s'empressa de ranger machinalement ses outils de communication avant de diriger son regard impossible à distinguer sur l'imprudent.
Sa voix rauque et fade laissa s'échapper une odeur nauséabonde.


Dreavan : "Vos phrases me semblent nostalgiques, sans doute manquiez vous de bonne compagnie. Cependant, à regret de vous déçevoir, je ne suis guère un mort-vivant et votre jeunesse ne vous permettrait pas de comprendre les différentes facettes liées à ma personne. J'accepte pourtant de manger en votre compagnie."

Il toussa en prenant le temps de se détourner par politesse et de porter une main à sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 6 Jan 2008 - 22:24

Derundal eut un sourire, et répondit a ce personnage :

Qu'en saviez vous sur ma jeunesse ? Et je n'ai aucune nostalgie de la compagnie. J'ai reprit le flambeau de l'armada de feu mon maitre assassin, donc je dois trouver des adhérents a mon armada. Nous parlions de jeunesse, je ne sais pas votre age, mais j'ai vécu deja plus longtemps que deux humains.

Vous n'etes donc pas un mort-vivant. Infernal je suppose ?


Le drow regarda vers le bar. Il eut un sourire et s'assit enfin en face de l'infernal, il lui dit :

J'ai la desagreable impression que le drow, qui se trouve au comptoir, nous observe depuis son entrée. Je n'aime pas celà, etre observer, pourtant moi aussi j'observe, mais je ne me fait jamais voir, je sent les personnes presentes autour de moi, et je sent aussi leur mouvement.


Le Seigneur de Sudgeï sortit une sorte d'étoile à 4 branches, en fer, les quatres branches devaient etre très coupante. Le drow continua a parler :

Ceci est un Shuriken, ramené d'un de mes voyages dans des egions inconnues d'enormément de personne etant donné que peu de monde quitte Kalamaï. Je le lance vers ce drow ou non ? Bien sur je ne le tuerais pas, a moins qu'il soit ennemi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 7 Jan 2008 - 5:28

Ulthuran, observant toujours les deux êtres, remarqua l'objet métallique. Il en avait déjà mais ne se rappelait pas où. Après un moment à fouiller dans ses souvenirs, il trouva la réponse; un Shuriken. Une arme très rare et illégal provenant d'un pays au sud de Kalamai, au delà des mers. À la manière dont le drow le montrait, il pensa à une transaction.

Puis, un messager fit son apparition dans la taverne et se dirigeat vers Ulthuran et lui remit une lettre de la Guilde. Il la lut. Après, il se leva lanca quelques pièces au tavernier et, en prenant soin que personne ne puisse l'entendre, il chuchota au messager:

-Tu vois les deux là-bas, ils sont en posseission d'un Shuriken, une arme en forme d'étoile à 4 branches. Je veux savoir lequel des deux quitte la taverne avec.

Puis il sortit de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 7 Jan 2008 - 20:03

Des bruits d'armures s'élevaient de l'extérieur. Soudain les quelques lumières accrochées sur la butée de la rue s'éteignirent et la porte s'ouvrit.
Des Gardes Impériaux de Son Altesse entrèrent et se mirent en rang de façon à former un couloir infranchissable de métal.

Des habits majestueux apparurent. Puis ce fut un visage familier de la ville impériale. Précédé de serviteurs, Enguerrand d'Igoumen, Empereur de Kalamaï fit son interruption dans la taverne. Un page parla haut et fort afin que tous - car personne n'avait continué les discussions et que tous était captivés par l'évènement.


Oyez gens ! L'un d'entre-vous se nomme t-il Dreavan ?

Une personne se désigna. L'Empereur déclama alors une phrase chaleureuse.

Hola voyageurs de Kalamaï et d'ailleurs, nous vous saluons !

Escorté par plusieurs soldats, il s'approcha du dénommé Dreavan. Au même moment un page d'Enguerrand s'approcha du tavernier qui semblait pour le moins étonné.

Pourriez-vous fournir à Sa Majesté Impériale un salon privé où il pourrait discuter à l'abri d'oreille trop curieuse ?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 7 Jan 2008 - 22:50

[ HRP :
Citation :
Une personne se désigna

Tien du HRP pur et dur ! ]

Derundal regarda qui était les imbéciles qui venait le derangea il regarda l'empereur et et lui fit un sourire moqueur. Il le toisa et mangea la nourriture qu'il avait sur sa table. Puis il pensa :

Il a l'air, effectivement, comme mon maitre l'a décrit, il se prend pour le meilleur, et parait aussi nul que n'importe quel gueu de la ville. En plus il a besoin d'une garde pour se deplacer... Ce qui prouve sa faiblesse au combat. Et en plus il est obligé de demander a quelqu'un de parler a sa place...

Le Drow se leva et regarda l'autre drow, il le regarda de haut et dit a Dreavan :

J'espere que vous n'etes pas allié a cette personne. Sur ce, j'espere que nous pourrions discuter un peu plus un autre jour.

Le seigneur de Sudgeï, regarda le messager du Drow qui était parti plus tot. Ce dernier le regardait, il avait l'air de l'espionner. Derundal sortit en mettant un coup d'épaule a un garde. Une fois a l'extérieur il se mit sur un toit et attendit que le messager sorte, pour le questionner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 8 Jan 2008 - 1:13

La rentrée des gardes dans la taverne le déconcentra un peu de son objectif, à savoir le Shuriken. Par chance, il aperçu rapidement le drow le ranger dans sa poche. Il resta assis en attendant que l'ambiance retombe. Puis la cible se leva et quitta la taverne. Le guerrier termina sa bière avant de sortir à son tour de la taverne. Il salua, au passage, les gardes. Rendu à l'extérieur, il chercha à travers la pénombre un signe du drow. Mais, en vain, il reprit tranquillement le chemin de la Guilde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 8 Jan 2008 - 15:28

L'empereur Enguerrand lourdement accompagné de ses gardes et d'un page fit son apprition ... quelque peu théâtrale dans la taverne qui ne proposait aucun luxe auquel il devait certainement être accoutumé.
Il fit appel à Dreavan qui se désigna discrètement. Derundal Ixclam toisa l'empereur avec une mine peu enjouée et se tourna vers Dreavan pour lui faire une critique.

Dreavan : "Mes alliances vous importent peu. Nous nous recroiserons certainement mon cher."

Le drow prit la poudre d'escampette. Le nouveau venu qui était encore au comptoir semblait être intéressé par Derundal.
Il n'y fit pas attention, jugeant son expérience assez grande pour s'en sortir seul.
Le démon se leva et avança machinalement en direction de l'Empereur.


Dreavan : "Votre venue m'impressionne, je ne m'attendais pas à ce que vous vous déplaciez aussi rapidement pour ma personne."

Il ne s'inclina pas, Dreavan était aristocrate dans son royaume et il ne possédait donc pas le reflexe.
Richement habillé, Enguerrand disposait de toutes les caractéristiques liées à sa race ... Dreavan connaissait trop bien le régime de la société Drow pour se douter que l'empereur profitait au maximum de son pouvoir.


Dreavan : "Chez vous, les femmes dominent le monde. Cela vous plaît il de ressentir leur jubilation à la surface?"

Il sourit, froidement ... comme l'appréciait certainement le despote de Kalamaï.
Le page revint et tendit sa tête au creux de l'oreille atypique de son maître.
Il venait simplement de lui dire qu'une sale avait été libérée pour sa Majesté.


Dreavan : "Et bien, je ne m'attendais pas à ce que vos souhaits soient aussi rapidement réalisés dans un Royaume où vos ennemis sont abondants."

Le drow ne répondit pas et entra dans la pièce qu'il avait décidé de prendre. Le Shadovar s'installa confortablement dans un siège de velours et décida de mettre ses gants brodés à l'or et investis de magie pour éviter à l'empereur de souffrir de la vue de chair en décomposition.

Dreavan : "Soit ...venons en au fait."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 8 Jan 2008 - 17:42

Il était tard et Elrim n'était pas du genre à faire la fête en bonne ou mauvaise compagnie mais bon, il faut bien se reposer et ne pas se créer de problèmes pour rien. Alors Elrim rentra dans l'auberge et vit plusieurs personne dont une qu'il n'aurait jamais put imaginé être ici mais nous sommes à Kalamaï, tout peut arrivé !
Après avoir saluer tout le monde d'un geste de la tête, Elrim s'exprima en ces termes:

"Bonsoir tavernier, pouvez vous me préparer de quoi manger ?
Vôtre spécialité est correct ? Et il me faudrait une chambre pour la nuit, mais pas de compagnie."

Après un bon repas Elrim se dirigea vers la chambre que lui avait donné le tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 8 Jan 2008 - 23:22

Derundal regarda l'individu sortir après lui, il sortit son shuriken et vit un garde non loin, il rangea son shuriken et dit tout bas :

J'ai mieux a faire que de rester dans cette ville.

Le drow rangea son arme, et se dirigea vers une sortie de la ville, en prenant le soin de continuer son chemin par les toits et pour finalement y descendre quant il s'estima assez loin de cet autre personnage. Quand il descenda il arriva dans un carrefour, il pris la route a sa droite et arriva devant une porte, deux gardes y était posté, il passa a coté d'eux, ceux-ci le suivirent du regard puis se remirent a s'appuyer sur leur lance pour se reposer de leur dur labeur de gerer les entrées et sorties de la ville, travail qu'ils exécutaient peu.

Le drow, une fois hors de la ville eut l'idée de visiter le pays ou il était, il pensa a scitopole, une region distrayante d'après de feu son maitre. En effet celui ci lui avait parlé d'une bataille qui durait depuis longtemps, et, etant donné que son royaume participait a cette guerre, il se devait d'aller aider ces autres personnes, bien que ses talents d'assassins ne servaient pas enormément dans une guerre, Derundal était plus un homme de l'ombre, et non un guerrier, qui est homme de guerre. Scitopole était sa destination.

Le seigneur de Sudgeï sortit une pierre noire de d'une poche a l'intérieur de son habit. Il prononça une formule :

mokutekichi Scitopole

Une matiere grise s'enroula autour de l'assassin, celui-ci disparu dans un ecran de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 9 Jan 2008 - 15:13

Guilam se déplacait de table en table avec un aisance surprenante.
Il ne s'était jamais douté que son modeste établissement attire tant de monde !!
Un sourir au lèvres, il répondait à toute les demandes sans réchigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 10 Jan 2008 - 14:44

La fumé qu'avait provoqué le drow se dissippa rapidement et laissa apparaitre une grande personne caché sous sa toge noir et tenant un baton sur lequel il semblait bien s'appuyer tel un vieil homme.

Sa toge dissimulait bien son visage et son corps ; seule sa main osseuse et violette pâle tenant le bout de bois donnait une impression de faiblesse à cet elfe noir.

Un peu hésitant à se déplacer au milieu de toute cette foule, l'elfe noir tapa trois fois son baton sur le sol. Il attendais que quelqu'un lui guide à une table...
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 10 Jan 2008 - 19:46

Enguerrand prit ses aises dans la salle. Les Gardes ne l'avait pas quitté même pour cette discussion importante en effet Enguerrand ne prendrait pas de risque en présence d'une personne qu'il n'a, auparavant, jamais vu.

La prospérité de l'Empire est le fruit de tous et tout le monde doit y travailler pour améliorer l'Empire de jour en jour.
Scitopole a utilisé les ressources des autres provinces pour sa propre économie. Toujours mise en avant par les Humains qui dirigé nos races comme si nous étions des êtres inférieurs... Ma prise de pouvoir a permit au aux races dont les humains avait peur, comme les Vampires et les Elfes Noirs à cause de leur intelligence ou des Minotaures de par leur forces, et bien ces races là sont désormais remise au statut social qui leur ait du. Scitopole a bénificié de nombreuses années de prospérité à l'instar des autres provinces. De quoi pourriez-vous avoir besoin en échange de l'aide que vous pourriez apporté à l'Empire, en plus de la reconnaissance que vous devra Kalamaï ?


L'Empereur ne regardait pas trop les parties visibles de la peau de l'étrange personnage. Malgré le fait qu'il ait côtoyé de nombreuses créatures dont des morts-vivants, cela lui donnait toujours un frisson de dégout dur à contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 11 Jan 2008 - 12:11

Après une matinée de lecture Elrim avait bien besoin d'un repas chaud, alors il alla se poster devant le comptoir et commanda un repas. Après s'être rassasier, il fit s'est compliment au tavernier et partit pour les jardins impériaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 11 Jan 2008 - 15:33

Visiblement personne ne semblait vouloir le mettre à une table. La tavernier devait certainement être trop occupé.

L'ambiance pour le moins assez tendue des personnes déjà présentes depuis un moment confirmait la présence d'un haut personnage avec les quelques gardes lourdement armés.

L'ouïe fine de l'elfe noir le mena jusqu'à une porte bien gardé.


Une odeur... Dans cette pièce une odeur me plaît... marmona l'étranger.

Comme si les gardes n'étaient qu'image, il voulu passer cette porte, mais une main puissante le poussa en arrière.


Olah ! vieillard ! On n'passe point par ici !

Le mouvement de la bousculade avait fait tomber la capuche de l'elfe noir. Il releva la tête montrant un visage marqué par le manque de sommeil, amaigri, carressé par les quelques mèches flottantes de ses longs cheveux noirs.
Il esquissa un sourrir, soit-disant amlicale, montrant ses dents rougis par "on ne sait quoi" et se teint à se language :


Allons... Chers portiers,
Ne savez-vous donc guère
Que vous venez d'offenser
Un "dit" seigneur de guerre ?


Il s'approcha du garde, stoïque face à l'étranger. Ses yeux semblaient devenir d'un rouge sang et les veines violettes de son visage avaient gonflées. Il ne s'appuyait désormais plus sur son baton de bois pour marcher.

Ne vous méprenez point
Je ne m'emporte pas dans la colère
Pour un acte aussi anodin
Mais votre aura semble me plaire...

La peur d'un étranger
L'incertitude de ses faits
Une violence cachée ?
Peut-être... qui sait ?


D'autres gardes avaient prêtés assistances au premier qui semblait comme hyppnotisé par les yeux rouges vifs de l'étranger. L'elfe noir amena sa bouche jusqu'à l'oreille du garde. Ses accolytes se tenaient prêt à dégainer.

Je ne te mentirait pas
Petit mortel insouciant
Que tu ne pourras goûter cette fois
Mais bientôt très certainement

Astraël viendra savourer
le sang d'un petit effronté...


Astraël se retourna et alla s'asseoir à une table de l'autre côté de la salle afin que les gardes ne décident pas de le corriger. Pour calmer sa pulsion, il recouvrit sa tête par la capuche ettoqua trois fois sur la table.

Un trou noir de ténèbres apparut à ses côtés et il y sortit l'un de ses serviteurs attachés par une chaînes aux ténèbres d'où il vennait. Ce dernier alla, sous les ordres de son maître, lui commander une bouteille de bourbon au comptoir ; un alcool qu'il savourait avarement ; puis s'en alla à nouveau par les ténèbres qu'Astraël fit disparaître en toquant à nouveau sur la table...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 12 Jan 2008 - 17:00

Dans une pièce déjà sous l'emprise d'un sortilège, deux personnages déroutants discutaient.
Dreavan analysait la situation. En effet, si l'empereur de Kalamai s'était lui même déplacé pour le rallier à sa cause, c'est qu'il avait tout à y gagner.
Quel était justement ce gain? La puissance d'un démon à ses côtés? La possibilité de s'accorder le soutien de Velsfer?
Dreavan n'avait toujours pas la possibilité de lire dans les pensées. L'érudit détermina la position des gardes qui étaient la pièce. Ils n'étaient pas nombreux mais ils n'étaient pas comme ceux qui attendaient dehors. Leurs yeux trahissaient l'expérience ardente du combat et la maniement des armes lourdes. Ainsi, l'empereur de Kalamai prenait ses précautions.


Dreavan : *Ainsi il a fait venir des gardes. Ou bien il craint les démons ou alors il n'a pas confiance en ses propres capacités. Quoi qu'il en soit je dois profiter de la situation et lui garantir que ma présence à ses côtés lui sera d'une aide fondamentale.*

Il posa une main gantée d'or sur le rebord du fauteuil en velours avant de faire résonner sa voix nauséabonde de shadovar dans la pièce insonorisée.

Dreavan : "Je sais que vous souhaitez plus que tout me rallier à votre cause et je dois penser que mes capacités et le culte unique que je voue à mon Dieu n'y sont pas indifférents. J'apprécie votre grandeur et vous pardonne ce que vous m'avez fait subir lors de la grande Guerre. Les souffrances que j'ai enduré ne sont pas "rachetables". Les gains n'ont aucune incidence sur ma mémoire vive!"


Son ton était angoissant et au fur et à mesure que celui ci emplissait la pièce, l'empereur Enguerrand se demandait s'il n'avait pas fait une erreur de venir en ces lieux.

Dreavan : "Vos habits et votre couronne ne sont que facades quand on sait ce qu'il arrive aux drows mâles dès leur naissance. Je dois vous avouer que mes contacts chez les Matrones de votre univers sont plutôt intéressants. Je bénéficie de la protection de certaines maisons nobles et d'informateurs peu scrupuleux."


Dreavan : *Il doit certainement réflechir aux conséquences. Un drow mâle n'a aucune valeur en dessous ... si les Matrones apparenaient qu'un elfe à la surface régit un royaume tout entier, elles ne le laisseraient pas en profiter seul.*

Dreavan : "Non votre Majesté! Non, vous ne savez pas où je veux en venir."

Les paroles du démon étaient flous et les gardes décidèrent tout de même de tendre leurs mains puissantes à leurs armes au cas où.

Dreavan : "Vous osez comparer votre race à la notre qui vous est de loin supérieure! Je souhaite disposer d'une part de puissance importante dans votre Royaume."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un repas bien mérité !   Mar 22 Jan 2008 - 12:03

Torgrund fraichement revenus de la bataille qui avait fait rage au fort wolfen, ouvrit la porte de l'établissement dans l'espoir d'y trouver un bon repas chaud. L'imposant minotaure avait troqué son armure lourde pour une tenue royale pourpre, mais dans son dos on pouvait voir très nettement le titanesque marteau du guerrier. Le monarque s'avança jusqu'au comptoir et dit en ces termes:

"Bonjour tavernier puis-je avoir un repas chaud et une chambre pour la nuit ?"

Le tavernier quelque peut occuper avait remarqué le minotaure mais avant de lui répondre il fallait qu'il serve quelque client arrivés précédement. Alors le minotaure s'installa au mieux à une table comme sa carrure lui permettait.
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 22 Jan 2008 - 19:33

Un messager arriva, traversa la salle, bousculant quelques personnes. Il parla aux gardes Impériaux et se entra dans la salle réquisitionnée par l'Empereur en personne. Saluant rapidement l'infernal qui semblait dans un piteux état, il partit murmurer quelque chose à un des gardes les plus proches, qui le répéta mot pour mot à Sa Majesté. Le sourire d'Enguerrand fendit sa face comme cela n'avait jamais été depuis un long moment.

Veuillez pardonner ma précipitation, Seigneur Dreavan mais l'une de nos principales divisions vient d'écraser le fort Wolfen. Je compte me rendre immédiatement sur les lieux. Des subventions vous parviendront quand même. J'espère que nous nous reverrons bientôt.

Sans même regarder si l'Infernal le saluer, il quitta la taverne protégé par un couloir de Gardes Impériaux. En passage il remarqua qu'un Minotaure était arrivé depuis. Du sang séché noircissait le lourd marteau dans son dos. Il ne décida de ne pas prendre de dispositions mais enverrait des gens se renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Aujourd'hui à 6:53

Revenir en haut Aller en bas
 

La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-