AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 1 Juin 2008 - 14:58

- Préférez vous la collaboration ou la force ?

Était-ce des menaces que le Grand Prêtre portait à son égard? Probablement. Mais Laonar répondit à l'inquisiteur sur un ton froid et un tantinet brutal pour lui faire comprendre qu'il avait tort.

- Je choisi la collaboration. Mais sachez d'abord que j'étais autant lié à lui qu'à vous en ce moment même. Je ne choisis jamais, pour n'importe quels postes, un ami. Je choisis la personne en question pour ses compétences, ses talents et s'il a une tête sur les épaules et qu'il est capable de me contredire si une décision ne fait pas son affaire. Choisir une personne qui n'a pas ces qualificatifs parce qu'il est près de moi, c'est ce que j'appelle de la pure corruption politique.

Puis, il reprit un ton plus amical et lança une invitation à l'inquisiteur.

- Pensons-y, que faisons-nous ici alors qu'il y a des festivités au palais. Que diriez-vous si nous mettions en supent cette conversation et que nous nous dirigions là bas. Nous pourrions finaliser notre entente en Thassopole, à notre retour en cette province.

Arzhul accepta et les deux hommes quittèrent la taverne en direction du palais impérial.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 1 Juin 2008 - 18:38

Très bien, si vous choisissez la collaboration nous irons au temple de l’Inquisition pour prendre votre déposition. Arzhùl se leva
Vous savez, il y a mille moyens d’obtenir des informations, la torture est l’un des plus pratiqué. Mais vu que vous collaborez, en quoi cette pratique me sera utile ? Non ne sommes pas des brutes sans cervelle… Comme vous l’avez dit, des festivités son en cours.
Je vous retrouverais plus tard, un messager vous sera envoyé.

Sur ces mots Arzhùl et Sysk’o repartirent vers le palais Impérial après avoir serrer la main de Laonar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 17 Juin 2008 - 4:53

Une maigre silhouette entourée d’une cape entra dans la taverne. « Le loup qui boîte » Il y avait pire pour un début.
La cape à capuche noire n’était pas son style vestimentaire préféré, mais dans la situation actuelle, il devait s’en contenter. Mais il les retrouverait ses tuniques de satins ou de velours.
Il y avait peu d’activité ici. Ca aussi devrait changer, mais chaque chose en son temps.
Le fourreau de la flamberge était visible sous la cape, râpant de temps en temps contre le sol.
Après avoir pénétrer de quelques pas, il observa l’assemblée constituée d’ « habitués ». Ils ne se soucièrent pas de lui.
Il s’avança vers celle qui semblait être la tenancière, une petite femme à l’allure frêle et joviale.
Il commença à discuter avec elle à voix basse. Il utilisa l’un de ses talents en tant que sorcier, la fascination, qui lui permis de prendre l’ascendant sur la jeune femme.
La discussion se finit.

Léeudaste avait les premières pierres de son entreprise.

[HRP : La manière de faire n’est pas très role play, mais si je me suis permis de « prendre le contrôle de Raina » c’est juste pour refaire un peu vivre ce sujet. S’il y a un quelconque problème, je suis d’accord pour retirer tout ça, mais dans ce cas, il me semblerait juste que miss Wilder vienne elle-même régler ses petites affaires. Et comme ça fait un petit mois qu’elle n’est plus venue, je garde bon espoir. Mais de toute façon, elle n’est pas virée. Mon personnage a juste prit la possession du bâtiment et donc une partie des revenus. (Faut bien vivre.) Si jamais Raina ne se manifeste pas, j’aimerais bien la diriger, dans son seul rôle de serveuse, bien-entendu. Si je pouvais une réponse de l’animation, je serai comblé.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 18 Juin 2008 - 18:28

Il est maintenant très tard et la lune est à son apogée.
Les taverniers boit sans modération et discute d'une façon heureuses mais tous d'un coups, ils sont interrompu par le claquements de mailles et celui de pas lours d'une carcasse d'homme robuste. Le claquement se raproche de plus en plus mais l'on perçoit en alternance et en son mineur un autre pas plus rapide que celui de l'homme. Ce pas semble traînant et contraint.
Les pas se rapproche de blus en plus de la double porte battante de la taverne...Beaghdaac ! ! !
Le brave chevalier revient d'une dure journée mais pour lui aussi facile que les autres. Il est accompagné par habitude de son nain guerrier, Nurtal qui arriva deux temps plus tard. Mais ils ne sont pas seul, Beaghdaac semble avoit trouver un prisonnier... à sa tête un vampire au trait cerné mais de toute façon aventurier mais trop naïf ! ! !

Qui en veux de mon Vampire ! ! S'écria Beaghdaac
Il est a votre disposition mort ou vif seul dieux en décide ! ! !


A leur habitude Beaghdaac et Nurtal prenne leur bière et son vont pour une nouvelle quête. Après une caisse et demi Nurtal en redemande mais le sage Beaghdaac pense à lasanté de son brave ami et lui demande de sabstenir.
C'est alors que beaghdaac et Nurtal repartèrent pour de nouvelles aventures...en direction du Temple des Humpfrungs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 18 Juin 2008 - 19:45

Nurtal suivit Beaghdaac hors de la Taverne, domage que cette halte soit de si courte durée...
Il aurait bien aimé se renseigner sur le plat que lui avait servit la jeune serveuse, non pas qu'il soit bon bien sûr...mais tout de même...Il devait s'avouer charmé par certains aspects...du plat evidement, pas de la serveuse non...
Enfin, aprés se débat en son fort intérieur il pris la porte, au sens litérale du terme puisque le bon seigneur Beaghdaac avait pris l'habitude de claquer les portes derriere lui pour accentuer son image de héros à la détérmination implacable...
Puis il s'avançat à l'extérieur de l'auberge en s'efforçant de ne pas quitter des yeux Beaghdaac, pas facile avec ces arbres qui bouge dans tout les sens et la lune qui s'est mise a dancer un peu partout dans le ciel, sans parler des tremblement de terre qui ne se firent pas attendre dès que Nurtal quittat sa table...Non franchement la biere de cette auberge ne lui allez vraiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 23 Juin 2008 - 18:51

Vorin venait de passer une longue journée, une fois arrivé à la taverne dans la soirée, le maître nain ne voulait qu'une seule chose, se reposer. Vorin entra dans la taverne d'un pas conquérant et il se dirigea directement vers le bar, le nain s'exprima ainsi :

"Bonsoir, je voudrais un tonnelet de votre meilleur bière et une assiette de votre spécialité tavernier, s'il vous plaît."

Le nain fut servit promptement d'ailleur ce petit détail fit plaisir à Vorin, ayant passé une longue journée la qualité du service lui était très important. Après avoir but ses cinq litres de bière et dévoré son repas chaud, Vorin dit :

"C'était divin, mes compliments au chef ! Accpteriez-vous de me préparer une chambre pour la nuit ?"

Après avoir recommandé un tonnelet de bière, ce qui restait du maître nain monta dans la chambre. Vorin prit un long bain chaud pour se dégriser et il s'allongea dans un lit qui faisait deux fois sa taille.
Son fidèle marteau de guerre à sa droite et son armure à vue d'oeuil, Vorin passa une exellente nuit.
Le soleil était lever depuis deux heures quand Vorin se leva, le nain prit un tonnelet de bière et une brioche accompagné d'un demis cochon de laie pour son petit déjeuner.
Rassasié et reposé, Vorin donna une bourse de cinq cents pièces d'or en plus du prix convenus avec le tavernier pour le diner, la nuit, le bain, et le déjeuner, puis le guerrier reprit la route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 7 Juil 2008 - 13:22

La Taverne du Loup qui Boite était à cette heure remplit de villageois de toutes races et de tout rang. Quelqu'un était en train d'ouvrir la grande porte, malgré sa volonté d'être discret, cette action remplit toute la pièce sombre de la puissante lumière du jour et devant elle se tenait le nouvel arrivant. Toutes les discutions, tout les bruit cessèrent et les regards se tournèrent vers lui. Quelques secondes après le brouhaha mais les discutions portaient sur un autre sujet, l'homme alla s'assoir comme s'il n'avait rien remarqué.

"C'est qui c'ui là??? Pourquoi un étranger voudrait s'perdre ici?"
"Tu as vu son accoutrement? c'est pas banale ici, il doit surement venir des terres du nord, dans tous les cas, vaudrait mieux rester prudent et ne pas s'approcher"
"Je pense au contraire qu'il faudrait aller à sa rencontre pour savoir ce qu'il veut, il ne présage rien de bon, il faut que nous soyons fixé"
"J'peux l'faire parler si vous voulez, un ou deux coup de marteau et il en dira plus qu'il n'en sait."


Le jeune homme compris rapidement que sa venu suscitait de nombreux débat et interrogation, il décida de prendre la parole afin de faire stopper les commérages :


"Salutation nobles gents, je ne viens ni en espion, ni en soldat."

Il rejeta son capuchon en arrière pour faire apparaitre son visage pale, la salle pu contempler ses yeux d'aveugles presque rouge qui attisa d'autant plus la crainte des spectateurs.
Quelqu'un se leva alors et sortit d'un ton menaçant :


"Tu dis cela en cachant une si lourde épée sous ton manteau" dit l'homme en montrant sa ceinture.

"Je suis bien un guerrier mais je ne suis pas ici pour me battre contre vous sauf si c'est là votre souhait, mais cela ne me mettrait pas en joie. Je cherche simplement une main généreuse qui accepterait de me guider vers ses terres pour moi encore inconnu. Mon seul but est de me faire une place parmi vous, et que je ne sois plus vu comme un étranger ou un ennemi, je saurais m'adapter si vous m'en laissez la possibilité"

Le silence parcouru de nouveau la taverne.

"Bonjour, qu'est ce que j'vous sert?" répondit enfin le tavernier qui c'était alors approché de lui avec un large sourire de commerçant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 14 Juil 2008 - 13:11

Je revenais de mon royaume et m'arrêtais en ville, en effet, j'avais des choses à y faire. Je parcourrais les rues de la ville quand soudain je vis une taverne, sur l'enseigne était noté "La taverne du Loup qui Boite". Je décida de m'y arrêter pour ainsi étancher ma soif.

Une fois arrivé à l'intérieur, c'était plutôt calme, je m'attendais à voir plus de monde, en même temps il faut dire qu'il était un peu plus de 12 heures, probablement que les gens dans cette villes étaient à manger.

Je m'installa en face du comptoir et dis:


Bien le bonjour tavernier, pourrais-tu m'apporter une Cervoise bien frappée, j'ai soif. Et prestement si possible.

Tandis que j'attendais ma mousse, je scrutais les alentours pour voir si je ne verrais pas quelque chose qui serait susceptible de m'intéresser. Je ne voyais rien d'intéressant : Un ivrogne qui dansait et chantait, rien d'étonnant puisque je suis dans une taverne, un homme assis seul devant son verre, triste. Il semblait noyer sa tristesse dans l'alcool.

Le tavernier m'apporta ma boisson. J'étais satisfait, il avait été très rapide. pour payer ma note et le récompenser, je lui tandis une pièce d'or.


Tenez tavernier, c'est pour vous, merci bien d'avoir été si rapide.

Le tavernier pris la pièce puis parti. Je bu ma cervoise, en la dégustant, il faut dire qu'elle n'était guère mauvaise. Ma soif étanchée, je regardais de nouveau autour de moi voir s'il n'y avait rien d'anormal avant de recommander une boisson au tavernier, qu'il m'apporta aussi vite que la précédente, il reçu donc une deuxième pièce d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 19 Juil 2008 - 14:12

J'avais passé déjà quelques temps dans la taverne, j'avais appris plusieurs informations, certaines pouvaient m'être fortes utiles. Je sorti de ma cape un livre dans lequel je mettais un certains nombre d'information, j'ajoutai alors les informations récupérées ici. un coup cela fait, je remis le livre sous ma cape.

C'est ici également que j'avais appris que mon frère : Adola, retournait chez lui, je décidais donc que j'irais le voir. Je redescendait de ma chambre, puis alla voir le tavernier.


Bonjour tavernier, j'ai passé un bon séjour ici, mais il est désormais tant pour moi d'y aller. auriez-vous, s'il vous plait, l'obligeance de me dire combien vous dois-je.

Serte, vu le nombre de jour que vous avez passez ici vous me devez 95 pièce d'or.

Tenez mon brave voici pour vous.

Je lui donnais les 95 pièces d'or auxquelles j'ajoutais 5 pièces d'or pour les services, ce qui faisait 100 pièces d'or.


Merci bien seigneur, bonne continuation à vous.

Ne me remerciez pas, c'est tout à fait normal.

Sur ce je prix mon sac et sorti de la taverne assez discrètement pour ne pas être vu une fois de plus.

Une fois à l'extérieur je pris mon cheval et chevaucha jusqu'à la sortie de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 21 Juil 2008 - 20:53

En entrant dans la taverne je faillis percuter un seigneur qui vraisemblablement ne souhaitait pas se faire remarquer, je n'y attira pas plus d'attention et repensant ensuite à mon premier but qui était de me rafraichir la gorge je pénétra donc dans la taverne.

Il semblait y avoir du monde aujourd'hui comme à son habitude, le barman nettoyait son comptoir. J'approchai d'un tabouret pour m'y assoir, et prendre commande d'un bon verre de vin.

C'est alors que j'aperçu un minotaure à ma droite, haut de ses deux mètres je m'étonnais de ne pas l'avoir remarqué plus tôt, il me regarda et commença à parler:


"Hey salut je suis Heldenut, de passage dans la région."


C'est tout naturellement que je me présentis.

"Moi c'est Malbrum, simple marchand de Scitopole, que fais tu ici?"


"Eh bien je suis en pelerinage pour devenir aussi fort que mon maitre qui se trouve en Vénopole, lorsque j'atteindrais Vénopole mon pelerinage sera fini..."


Intrigué je m'entrepris d'en savoir d'avantage.


"Ah vraiment? Et en quoi consiste ton pelerinage exactement mon ami?"

"Il me faut aller retrouver une arme très puissante, qu'une vieille légende raconte..Mais je ne devrais point en parler avec un ivrogne comme toi hahaha"

Sur ces paroles il se leva et s'en alla, me laissant sur place complètement étonné..

"Eh bien pour un premier contact depuis des années ce n'est pas si mal.."


Mon verre de vin arriva, je donna 10 pièces d'or au barman lui disant de garder la monnaie.
Et tandis qu'il s'empressait de me remercier je commençais à Siroter mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Ven 25 Juil 2008 - 23:50

Après mes trois verres d'alcool, je m'entrepris de regarder un peu plus autour de moi.
Un Celestial revêtut d'un grand manteau se tenait là, se faisant questionner de toute parts par deux ou trois hommes de la taverne.Je fus intrigué par cette affaire j'approcha donc le Celestial.


Les questions virevoltaient dans tout les sens et les papotements des personnes qui assistaient à la scène, je pris la parole:


"-Hé salut l'ami, je suis Malbrum un simple marchand de Scitopole et.."

Un homme d'une tête de plus que moi me coupa la parole brusquement.

"-Toi le marchand t'en mêles pas ! Sinon je t'écrases !"


Ayant bien reçu le message de ce dernier, je continua néanmoins de parler.

"...et donc j'ai entendu ta demande de l'autre bout de la taverne, il se trouve que je connais les environs et que par conséquent si tu le souhaites nous pourrions en discuter autour d'un bon verre de vin..Qu'en dis tu cher ami?"

Un sourire se dessina sur mon visage l'air innocent tandis que la brute épaisse à coté de moi semblait s'énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 28 Juil 2008 - 17:39

Tren, l'assistant du gestionnaire de la Corporation des Itinérants, venait de revenir d'un petit voyage à Halicarnasse. En arrivant au nouveau quartier général de la Corporation, on lui avait annoncé l'intégration d'un nouveau membre. Il demanda donc où il était parti et on lui indiqua la Taverne du Loup qui Boîte. Il décida donc d'aller à sa rencontre.

*************************


En arrivant dans la taverne, il reconnu le jeune homme grâce à sa bourse. On lui avait décrit un peu et on lui avait d'il qu'il était marchand. En entra, il se dirigea donc vers le nouveau. Malheureusement, Tren remarqua que le jeune homme avait quelques petits problèmes avec les autres occupants de la taverne, ou plutôt qu'il allait en avoir. Il choisit donc d'intervenir immédiatement.

- Kendart, laisse le tranquille.

Kendrat était la brute à coté de Malbrum. Lorsqu'il entendu Tren parlé, il lui lança un de ses regards mais s'écarta du jeune marchand. Ensuite, Tren s'adressa à Malbrum.

- Bonjour mon cher, je suis Tren. Je suis l'assistant de la Corporation. Que dirait tu que nous quittions cette endroit pour aller au Baluchon Kalamien, tu auras plus de chance de rencontrer tes collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 29 Juil 2008 - 0:20

Malbrum avait échappé de peu à un gros problème grâce à Tren de la Guilde des Itinérants.
Il se tourna vers l'homme qui ressemblait plus à un jeune homme qu'autre chose, néamoins il utilisait un vocabulaire autant mature que celui de Malbrum.

Le marchand indiqua son accord par un sourire accompagné d'un hochement de tête.


"-Merci Tren, je suis Malbrum.."


Malbrum se tourna vers le Celestial qui ne lui avait point répondu, il ne chercha pas d'explication et fini par lui dire de sa voix la plus sympathique:

"-Bon eh bien, à une prochaine fois je l'espères."


Puis retournant vers Tren:


"-Allons y.."

Et les deux hommes quittèrent l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 26 Mai 2009 - 15:38

Xanis et Sharlnak, une fois sortis du bureau de la Corporation des Arcanes, avaient convenu de passer la soirée ensemble afin de parler affaire.
Le jeune elfe noir était impressionné par la pâleur de son compagnon qui était, il le devinait facilement à la force qui émanait de lui, âgé de bien des siècles déjà. Il émanait aussi de lui un écoulement de mana qui trahissait sa présence alors que, sans doute donné de pouvoirs psionnistes, ses dons lui permettaient de dissimuler son conscience aux autres dépositaires de dons magiques.

Ils traversèrent les rues de la capitale, discutant de tout et rien afin que des oreilles indiscrètes ne puissent écouter les secrets qu'ils avaient à s'échanger.

Sharlnak, qui s'était renseigné sur un endroit où l'on pouvait discuter de ce dont on voulait sans être importuné, s'était fait indiquer la "Taverne du Loup qui Boite" dans les bas quartiers de la capitale impériale.
Pour y accéder, ils suivirent une enfilade de rues et de ruelles, d'avenues et de boulevards qui les mena du coeur économique et politique de l'empire de Kalamaï jusqu'aux quartiers sombres des brigands et autres maisons closes de la cité.
Le jeune Patriarche qui avait été impressionné, voire mal à l'aise, sous la hauteur et la beauté des monuments du quartier qu'ils venaient de quitter retrouvait la réalité du monde en circulant parmi les sombres allées envahies de forts relents d'urines et les coins obscurs dans lesquels gisaient des ivrognes restituant au caniveau leur repas accompagné de l'alcool qui les imbibait.

Ce fut finalement au détour de cet enchevêtrement de débauche humaine qu'ils aperçurent une pancarte branlante sur lequel était dessiné ou gravé un loup malade. L'ancienneté et l'usure ne permettait pas de deviner dans la semi pénombre la technique artistique utilisée pour orner le bois.
Poussant le panneau de bois qui servait de porte, Xanis pénétra dans l'auberge suivit du vampire. Si ces derniers venaient quelques fois par ici, il était rare d'y voir un sorcier. Aussi l'ambiance de la salle retomba d'un coup et les regards se dirigèrent vers le Patriarche.
Leur rendant un regard totalement inexpressif et, il faut bien l'avouer, n'ayant cure de leurs interrogation ou de leurs avis à son égard, il avança dans la pièce d'un pas décidé et s'assit à une table, non loin de l'âtre. Sharlnak le rejoint et s'assit face à lui.


"J'ai cru comprendre que tu avais des projets pour nos deux royaumes ?"

Bien qu'ayant lâché cela d'un ton anodin, Xanis était intéressé par les propositions que pouvait lui faire la créature. N'ayant toujours pas de nouvelles de Shaka et se doutant que dans le cas où elle refuserait, celle-ci ne tarderait pas à faire jouer ses alliances, mieux valait faire son possible pour renforcer l'économie et la puissance militaire de Draziva.
Si le pacte que ce Fils des Âges avait à lui proposer pouvait accroitre l'ascendant de son royaume, il était près à l'écouter avec intérêt...


"Oui. Entend ce que j'ai à dire et répond ensuite une fois que tu seras sûr d'honorer ta réponse. Ce n'est guère le genre de pacte à prendre à la légère.
"Tu as ma parole de souverain." Répondit simplement Xanis, de plus en plus intéressé.

Leur discussion dura plusieurs heures durant lesquelles le psionniste protégeait leurs deux esprits afin que personne ne soit en mesure de connaitre leurs projets.
Leur table étant déjà dans un coin de la salle, les natures du vampire et du sorcier achevèrent de leur garantir qu'aucune créature qu'elle soit humaine, orc ou autre n'oserait s'approcher d'eux assez près entendre quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Rowenda



Nombre de messages : 46
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 21/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 27 Mai 2009 - 1:32

La colonne de soldats nains grimés en marchand atteignit la porte nord de la cité de Kalamaï alors que le soleil se couchait à l'horizon, le crépuscule projetant leurs ombres alors qu'ils passaient les portes. La porte nord n'étant gardée que par des nains une bourse d'or échangée avec leurs cousins et la discrétion de leur arrivée était garantie pour quelques temps. Ils se dirigèrent vers un entrepôt qui était entré en leur possession durant les longs mois passés en garnison à Kalamaï et s'y installèrent, les hommes laissant tomber leurs masques. Se dégrimer ainsi et se délasser après la longue chevauchée depuis les montagne leur fit un bien certain, leur roi qui avait été au repos durant ce voyage et ce malgré lui pris peu de temps a enlever ses frusques et remettre sa vieille armure de soldat.

Vous deux là, avec moi, nous avons un rendez vous a honorer ce soir...

Les deux soldats regardèrent leur chef avant de s'entreregarder puis se dépêchèrent de s'équiper à l'instar de leur roi, revêtant leurs armures et récupérant leurs marteaux d'arme.
Le groupe s'engagea dans les rues d'un pas sûr jusqu'a une petite taverne ou, après quelques murmures échangés, un homme entra afin de retrouver un agent de Leonie. Peu de temps plus tard il ressortit et guida le groupe jusqu'a la fameuse auberge du loup qui boite, là le roi fit signe a ses hommes de ne pas se faire remarquer. Il entra donc seul dans la taverne alors que ses hommes allaient un faire un petit tour, voir s'il n'y avait une autre taverne alentour.

Le roi de Leonie entra donc seule dans la taverne ou il se dirigea vers le comptoir, commandant une chope de bière a l'aubergiste en s'accoudant dos au bar, regardant un instant la salle. Il étudiait rapidement les visages, avec la discrétion d'un vieux guerrier habitué à reconnaître le danger et a savoir ce qu'il cherchait, il trouva rapidement celui qu'il jugeait être Sharlnak. Le seigneur semblait en discussion avec un autre homme, aussi prit il sa chope pour aller s'asseoir a une table non loin de la leur, prenant l'air d'un simple client sans histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Sharlnak



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 27 Mai 2009 - 20:29

Sharl en discutant avec Xanis laissait percevoir ses pouvoirs pour différentes raisons :

Un, les imbéciles, les voleurs, les poivrots ne s'approchait pas ainsi,
Deux, cela mettait souvent à l'aise son interlocuteur.


Il était dans la taverne depuis un moment déjà quand entra le troisième, il l'avait invité et il le reconnu tout de suite. On va dire qu'un Nain ne passait pas souvent inaperçu, de plus sa nature de psionniste lui donner une bonne compréhension de leurs environnements.

Il invita le nain à les rejoindre faisant les Présentations :
Rowenda, Roi Nain de Léonie.
Xanis, Roi de Draziva.


Puis ils reprirent leurs discussions sans tarder. Parlant préparation, plan, stratégie. La discussion dura encore quelques Heures, mais sans gêner plus que cela les trois interlocuteurs. D'ailleurs qu'est ce qui pouvait bien les réunir ici ? Mystère et Boule de gommes dite donc...

Ils finirent par se séparer, tout étant fignolé et bien pensés. Le seul qui part comme il était venu était le vampire, par nature il voyagerait beaucoup plus vite tout seul et n'aurait besoin d'aucune aide, absolument aucune pour rejoindre Naxospole et finir les Préparatifs...
Quand au Nain et à L'Elfe Noire ils s'organiseraient et finiraient par partir peu après lui.
Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 28 Mai 2009 - 0:19

Cela faisait déjà quelques jours que Skwit voyageait sans relâche, traquant avec minutie chaque information le menant à la Dame vampire nommée Lailha.
Après avoir essuyé deux tempêtes et six attaques de bandits, le pauvre infernal n'avait aucune envie de dormir dans un trou creuser à la vas vite comme à son habitude. Alors quand au loin dans le brouillard et la pluie une auberge se dessina, le skaven ne put s'empêcher d'accélérer le pas pour se mettre à l'abri au plus vite.
Quand le maitre assassin rentra, sa cape ténébreuse le fit presque passer pour une ombre qui avançait toute seule. D'abord un peut effrayé, le tavernier récupéra vite son sourire à la vue de la bourse d'or bien garnie qu'agita l'infernal devant son nez.
Skwit malgré les rires de quelques badauds le prenant pour un gnome freluquet, garda son calme et mangea avec appétit chaque plats qu'il commanda en les montrant du doigt sur l'ardoise faisant office de menu.
Une fois reput, le maitre assassin fit taire les idiots qui se moquaient de lui par le simple fait de découvrir son bras velus et musculeux pour payer son dut. L'infernal après un signe au tavernier, s'exprima en ces thermes :


"Merci pour vos talents de cuisinier vieillard, je me suis régalé. Pourriez vous me préparer un chambre pour la nuit ?"

La voix abyssale de l'infernal heurta les tympans de chaque convive présent, après quelques secondes de stupeur le tavernier prévint une serveuse qui s'avança avec crainte vers le petit être. Après un salut tinté de frayeur, la serveuse dit à Skwit :

"Je redescendrais quand votre chambre sera prête, pour l'instant veuillez acceptez ce tabac pour patienter."

La serveuse tendit à Skwit une pipe de tabac pourpre nain, ce tabac étant assez rare, Skwit accepta volontier et commença à fumer tandis que la serveuse monta à l'étage. Tout en fumant et sans trop attirer les regards, Skwit scrutait les environs, car plusieurs seigneurs étaient présents dans la taverne. Et pas des moindres, ne serait-ce que le puissant Sharlnak brillant et cruel vampire, Skwit voulait tout d'abord des contrats et non provoquer un autre drame diplomatique comme avec le seigneur Babka.
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 28 Mai 2009 - 0:41

Une fois que le vampire les eut quittés, le sorcier porta son regard sur le Roi de Léonie. Il lui fallait demander au nain une dernière faveur, eux qui étaient passé maîtres en art de construire des tunnels.
Une fois que ce dernier aie accepté sa proposition en gage d'amitiés, les deux compères restèrent encore quelques minutes à siroter leurs boissons. Un groupe de bandits qui se pensaient sans doute être des caïds observaient sans se cacher le gant d'argent qui cachait sa main. Sans doute évaluaient-ils la valeur de la marchandise.

L'elfe noir fixa sur eux son regard, et une fois sûr que tous faisaient de même avec lui, ils purent voir distinctement ses yeux devenir incandescents et rougeoyer.
Une fois comprit qu'ils n'avaient guère plus de chance avec le nain, ils changèrent de sujet et les ignorèrent.

Les deux alliés de demain se levèrent de concert, traversèrent la pièce et passèrent la porte.
Avec la nuit était arrivée une brise qui rafraichissait les rues de la capitale et avait entrainé des nuages devant la lune et les étoiles, plongeant le monde dans l'obscurité, comme une sourde menace proférée par la nature elle-même. Des hommes portant des lanternes déambulaient dans les rues pour compléter l'éclairage fourni par les lampadaires.

Plus les deux homme se rapprochèrent de l'artère qui les mènerait jusqu'aux portes, plus l'éclairage se faisait conséquent. Personne ne voulait porter les lanternes ni même allumer les lampes dans les bas quartiers de peur de tomber dans un traquenard.
Une fois traversé les portes de la cité sous le regard suspicieux des gardes, ils se serrèrent la main avec vigueur. Le nain donna une bourrade dans le dos de Xanis qui faillit le mettre à terre mais il se maintint de justesse.

Puis chacun retourna à ses affaires les plus urgentes.
Revenir en haut Aller en bas
Rowenda



Nombre de messages : 46
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 21/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 28 Mai 2009 - 1:11

Le nain quitta la taverne en compagnie de cet autre seigneur, le dénommé Xanis, un elfe noir... Les nains avaient peu confiance généralement en cette engeance néanmoins les ennemis d'hier pouvaient être les alliés d'aujourd'hui, et peut être les ennemis de demain. Mais pour mener a bien ces plans il se devait de faire certaines associations que ces semblables auraient du mal à comprendre, lui même avait du mal à s'y résoudre par moment.

Néanmoins cet elfe et ce vampire, bien que mage tout les deux avait quelques chose de sympathique qui permettait de laisser de coté leurs travers naturels. Il laissa Xanis a la porte de la cité, regagnant l'entrepôt qui servait a sa troupe et lui même de repaire en ville, là il donna les ordres voulus.


Urn tu prends une dizaine d'homme et vous fortifiez cet entrepôt et organisez nos affaires en ville, Thorn, tu prends 40 hommes avec toi et vous vous rendez en... Draziva... C'est à la lisière des forêts de Mesonglion à ce que j'en sais.
Cela me laisse une trentaine de guerriers pour escorter les chariots et ma personne jusqu'a nos terres, espérons que le chambellan ai réussit ses recrutements...


A l'aube un détachement quittait la ville pour Draziva vers le sud de la cité impériale, tandis que le reste des hommes repartait vers la Leonie plus au nord des terres.
Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 1 Juin 2009 - 13:18

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil réparateur, Skwit en descendant de sa chambre entendit un crieur publique annonçant le rassemblement de tout les palatins et autres administrateurs de Kalamaï. L'infernal sourit légèrement à l'audition de la nouvelle car des sénateurs lui donnerait surement du travail avec tout leur complots plus alambiqués encore que leurs esprit tordus. Mais Skwit espérait surtout voir la palatine Lailha à ce rassemblement, l'infernal n'oubliait pas sa mission première. Tout en sortant Skwit paya grassement le tavernier et la serveuse qui l'avait installé, puis l'infernal dit :

"Pour la capitale par ou je peut aller pour faire au plus court ?"

Le tavernier indiqua un chemin du doigt et Skwit dans un signe de remerciement de la main s'élança à grande vitesse vers ce qu'il espérait un nid de complots donc de contrat juteux.
Revenir en haut Aller en bas
Selsynn



Nombre de messages : 27
Classe : assassin
Date d'inscription : 12/07/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 15 Juil 2009 - 9:27

Une jeune femme entra dans l'auberge, poussant la porte avec précaution. Harassée par son voyage à pieds, elle ferma les yeux quelques instants après être arrivés.

La taverne était chargé d'odeurs diverses tout autant étranges que familières. Selsynn ouvrit les yeux doucement, faisant tomber de ses gants la poussière sur la chaise où elle prit place.
Derrière elle, le ciel s'éclaircissait. L'aube n'allait pas tarder à se lever.
Elle attendit jusqu'à apercevoir le tenancier,
Tavernier, de l'eau froide et... avez -vous ?
Sa voix baissa et elle ne demanda pas plus. Elle continua alors sur un autre sujet :
Je suis nouvelle dans cette ville. Pouvez vous me dire les règles ? Je viens d'arriver... J'aimerais aussi me reposer... pour, euh, la journée ? C'est possible ?

(((hrp : je ne sais pas si je peux faire réagir le tavernier à mes réponses, si ce n'est pas le cas, merci de me pardonner et de ne pas tenir compte de la suite.)))

La jeune vampire resta stoïque attendant les réponse du tavernier. Il revint quelques minutes plus tard avec un bol d'eau d'une froideur qui ravit la jeune vampire légèrement blessée. Il lui répondit alors pour ses questions.

Ma Dame, vous êtes dans la Ville Imperiale... et bien que très rarement les gardes s'aventurent dans le quartier, tout manquement aux règles de la ville sera sévèrement puni. Il est par exemple interdit de tuer, de voler... des règles de bonnes conduites en somme...

Selsynn ne laissa rien paraître tandis qu'il lui rappelait les règles de la ville impériale. Cela lui rappelait en effet quelque chose, qu'elle avait déjà entendu. Peut être étais-ce son maître qui lui en avait parlé...
Retirant son gant noir, elle trempa ses doigts blanc comme le marbre, soupira d'aise et transporta quelques gouttes jusqu'à sa cheville. Elle répéta l'opération plusieurs fois tandis que son mal s'éloignait à grandes envolés...

Elle ne commanda rien, puis prit une chambre pour la journée. Elle calfeutra attentivement la fenêtre et se laissa tomber sur le lit, son gant noir toujours non remis, tenu entre ses doigts...
Elle rêve :
*Une ombre d'un grand arbre. peut être est-ce un chêne ? Je le connais... il était là... Il était là où je suis tombée... Ce n'est pas n'importe quel chêne. C'est l'arbre de vie.
Pourquoi rêve-je de cet arbre ?
Je me le demande...
C'est les premiers jours que je passe sans Arestus...
Ma vue se brouille... Il est devant mes yeux, charmant, comme toujours. Mon amant, pourquoi es tu parti ? Pourquoi ne puis-je pas rester avec toi, pour toujours ?
Liberté... Drole de notion. Je ne connaissais pas la liberté avant. je ne crois pas avoir compris ce que c'est encore...
Mon initiation ne serait pas inachevée ?
Arestus, reviens-moi !*

Quand la nuit tomba, la jeune vampire se mit en route. Elle demanda où elle pourrait trouver un guide au tavernier, et à partir de quelle heure elle pouvait revenir, ou jusqu'à quelle heure elle pouvait rester dehors... C'est la même chose, tout dépend du point de vue que l'on prend !
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/selsynn-t1836.ht
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 15 Juil 2009 - 18:39

Une jeune femme fort intriguante entra dans sa taverne. Habitué à fréquenter des clients louches et plutôt étranges, il ne s'y attarda pas outre mesure. Mais il restait tout de même intrigué par l'allure de la dame qui disait venir pour la première fois dans la Capitale de l'Empire.

Il lui répondit au sujet des règles en ville, fort simples d'ailleurs comme dans toute cité, même si elles étaient souvent peu respectées dans ce quartier ...

Elle prit une chambre et redescendit lorsque la nuit tomba.
La vampire, car s'en était une, il les connaissait bien assez, lui demanda où elle pourrait trouver un guide ou encore à quelle heure elle devait rentrer.


- Z'êtes-pas dans une garderie m'dame, vous rentrez quand ça vous chante. Pour sûr il y a le couvre-feu à minuit, mais vous savez dans ce quartier, la plupart de ses habitants ne sortent que de nuit pour faire leur besognes ... Pour le guide, vous trouverez surement un escroc qui vous fera visiter pour quelques pièces, et puis ...

Il baissa la voix et dit:
Si vous êtes ici pour faire du tourisme, vous devriez plutôt allez dans le quartier du baluchon, c'est pas endroit pour les dames qui n'ont pas quelques affaires à régler ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Selsynn



Nombre de messages : 27
Classe : assassin
Date d'inscription : 12/07/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mer 15 Juil 2009 - 19:16

Sa blessure s'était parfaitement guérie. Il y avait vraiment des avantages à être une vampire...
Elle écouta attentivement ce que disait l'homme. Elle avait bien fait de venir ici. Il lui fallait se nourrir, et dans les haut quartiers, elle n'aurait pas pu.
Elle adressa un sourire, dévoilant ses canines au tavernier :
Ne vous faites pas de soucis pour moi. J'ai des choses à faire... A la capitale... Ici... Il est plus agréable pour moi d'être ici...
*Et cela m'éviteras surtout de risquer d'être reconnue ! Je suis sensé être morte il y a moins d'une lune... et les elfes ont la mémoire longue...*
Merci pour toute votre aide, tavernier.
Voici de quoi payer ma journée.
En disant ces mots, Selsynn mit la main à sa bourse et en tira quelques pièces. Puis ces mots dit, elle jugea du regard chaque personne dans la taverne...
Où trouverait elle son guide ?

Une petite voix lui rappela le conseil d'Arestus, son maître... Sur le pas de la porte, savourant le lever de la lune, elle se tourna à nouveau vers le tavernier :
Dites-moi, comment puis-je me rendre aux différentes corporations ?
Elle baissa le ton et continua
Et celle de l'ombre ?

Puis elle se mit en route une fois qu'elle eut bien compris les recommandations de son guide, qui n'était pas un escroc finalement...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/selsynn-t1836.ht
Shiro Shin Darkai
Animateur en retraite


Nombre de messages : 191
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 28 Juil 2009 - 23:29

L'Elfe Noir était arrivé dans la taverne la veille au soir, et y avait réservé une chambre, ainsi que ses acolytes.
Il avait choisi de séjourner dans une taverne des quartiers mal famés par souci d'anonymat. De plus, il était à proximité des boutiques où il devrait se rendre pour régler ses affaires, une des autres raisons de sa venue dans la Ville Impériale.

Descendant au rez-de-chaussée de la taverne, Shiro s'assit à la première table libre qu'il vit.
Il appela le tavernier tandis que le premier des compagnons du Démonologiste le rejoignait.


- Amenez-moi de l'eau fraîche et une flasque d'hydromel.

Le tavernier, malgré le fait qu'il était habitué aux tons froids ne prêtant pas à la discussion, pressa son pas pour apporter la commande. Lorsqu'il revint, seul un acolyte se tenait debout, près de la table, attendant la commande. La porte de la taverne était déjà ouverte, l'air froid du matin emplissant la salle.
L'Homme qui attendait lâcha quelques pièces dans la paume du tavernier, bien plus que ce qu'il fallait. Il fit demi-tour et franchit le pas de la porte, rangeant les boissons dans une sacoche.

Il avait l'air pressé, et c'était peut-être dû au fait que les autres s'étaient avancés. A l'évidence, ce groupe ne souhaitait pas s'éterniser dans l'enceinte de la Capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Roland



Nombre de messages : 3
Age : 26
Classe : Barde
Armada : Aucune
Date d'inscription : 10/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 16 Juin 2011 - 2:19

Un homme, habillé de vêtements décontractés ouvre la porte de la dite auberge. Il a les cheveux d'un blond éclatant tombant
a ses épaules. Ses yeux bleus attire tout de suite le regard de par leurs clartés et leur profondeur. Les traits de son visage son fin, mais il porte une barbe de 2 jours environ. Il porte une vieille armure de cuir qui semble tout de même faire l'affaire. Une épée bien entretenu est accroché sur son flanc gauche, mais ne semble pas être de qualité exceptionnelle. Ayant trainé longtemps dans ce genre d'endroit, il a appris à ne pas exhiber une garde robe de soie dans ce genre de quartier.


Il jette un regard vite fait dans la salle, et voit qu'il n'y a malheureusement pas un chat. À part le vieille aubergiste en train de nettoyer ses verres, et la population de rat qui s'adonne à une scène torride il n'y avait personne. Il décide quand même qu'il passerait un peu de temps à se relaxer un peu, comme dans le bon vieux temps. Il s’assoit à une table et crie à l'aubergiste:

Un verre de bière, n'importe lequel, tant que vous abreuvez ma soif et étouffer mes pulsions masculines pour le reste de la soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Aujourd'hui à 10:42

Revenir en haut Aller en bas
 

La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-