AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 2 Mar 2008 - 0:40

La serveuse ôta la viande du feu, ajouta la salade et mit le plat sur un plateau de bronze, avec le bol de soupe au radis et avec ce que le nain avait commandé. Elle entendit brièvement quelqu'un demander un simonet. Elle se mit vite à la tâche, essayant de se remémorer la recette. Elle vérifia qu'il n'était pas empoisonné et fut surprise du résultat. En fait, c'était beaucoup mieux de ce qu'elle espérait. Elle prit quelques instant pour réécrire la recette sur un bout de papier, mit le simonet avec l'amoncellement de plat sur le plateau de bronze et, soulevant le plateau habilement de sa seule main droite, alla distribuer ce que les clients avaient commandé. Elle alla rapporter le plateau et revint s'asseoir à côté du nain.

«Alors, cela vous plait, sire? vous avez l'air d'être une bonne personne, mais je ne connais pas votre nom. Êtes-vous populaire? Parlez-moi un peu de vous si vous le voulez bien!»

Elle regarda autour de la salle pour voir si tout le monde avait eu son compte. Elle vit l'elfe seul, le pointa en lui faisant signe de venir:

«Et toi! Sans rancune, hein? Ne restez pas seul, venez nous rejoindre, j'ai envie de vous parler aussi.»

Elle se tourna ensuite vers le nain, un sourire radieux:

«Cela ne vous dérange pas s'il s'assied avec nous?»
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 4 Mar 2008 - 8:18

Le nain prit quelques bouchées du plat qui lui avait été servit. Puis se tourna vers la serveuse qui était maintenant près de lui au comptoir.

Ce repas est délicieux, voilà un bon moment que je n'avais pas ainsi bien mangé. Votre poste en ce lieux en pleinement mérité par les talents culinaires que vous démontrez.


Tandis que Raina proposait à l'elfe de ce joindre à eux, Graubuust répondit de manière affirmative par un hochement de tête alors qui continuait de déguster.


Mon nom ? Et bien, je suis Graubuust et je suis originaire des montagnes au Nord. Je suis déjà depuis quelques temps dans la cité impériale mais j'étais cloitré dans mes appartements. Je suis maintenant le nouveau Spadassin et cela m'exige beaucoup de temps. Voilà qui résume bien la situation actuelle.

Graubuust prit quelques gorgées de sa choppe puis regardant à nouveau Miss Wilder.

Et vous ? Outre votre nom et vos talents de cuisinière, nous ne savons pas grand chose de la demoiselle qui tient fort bien les lieux en l'absence du patron.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 4 Mar 2008 - 21:20

Raina se tourna vers Graubuust.

«Moi? Et bien, je suis Raina Wilder, la guerriere en mauve. Vous avez peut-être déja entendu parler de moi... Mais bon c'est vrai que cela faisait longtemps que je me suis isoler alors peut-être m'aviez vous oublier. Je gouverne maintenant les`modèstes terres de téthéalla. Vous demandez surement ce que je fais ici, hein? Bien que le précédent dirigeant m'ait confié les reines du pays, je ne vois toutefois pas l'intérêt de gouverner. Je m'occupe déja de la parti milice, et sa me suffit largement. Alors, j'ai quitter temporairement mon poste, laissant a mon mari et a ma soeur de s'occuper de mes terres. »

Elle resta quelque seconde ,sans rien dire.

«Mais je voudrais vous remercier pour vos compliments. C'est la première fois qu'on me fait se genre de compliment là!»
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 6 Mar 2008 - 7:44

Graubuust écouta attentivement Raina.

Je vous en prie Miss Wilder, ces compliments sont tout simplement véridique. J'ai toujours cru qu'il était souvent inutile de garder pour soi les impressions que nous avons de quelqu'un. Le fait de les dires à la personne concerné peuvent être bien ou mal acceuilli mais au moins la vérité n'est pas caché.

Le nain fit un grand sourire puis continua


Je n'ai, pour le moment, aucune informations sur la guerrière en mauve mais puisqu'elle a changé de vocation, il est plus ou moins opportun de se renseigner sur son passé. L'important n'est pas le travail que l'on occupe ou la tâche que l'on effectue, mais bien d'être heureux au quotidien.

Le petit barbu termina ensuite sa choppe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Jeu 6 Mar 2008 - 20:20

Franchissant le seuil de la porte d'un pas lent... La gente demoiselle fit son apparition, la tête haute avec la moitié du visage couvert par l'ombre de sa cape on ne distinguait que ses lèvres colorées par le sang qu'elle aspire de vivre, un objet indigne arriva en direction de la "créature" ainsi était-elle nommée par les humains. Un objet traversa la pièce en sa direction, sa venue aurait sans doute troublée les clients, une bière à moitiée remplie se vit vouloir atteindre le beau visage pâle de la "créature", d'un geste vif, les reins cambrées, le visage s'écarta la trajectoire alors que des gouttes de cette boisson d'ivrogne percutait la joue gauche de la "créature". Ses doigts effleuraient sa peau douce effaçant toute trace de l'affront. la "créature" se retournit afin de refermer la porte, chose faite rapidement jusqu'à que la "créature" se retourne doucement en dévoilant ses canines encore trempées de sang. Ses yeux blancs examinaient le taudi alors que l'ambiance semblait s'être calmé lorsqu'elle fût venue. Une fois la créature fût assise, elle retira son haillon, libérant sa chevelure longue blanchâtre à souhait.

- Tavernier.. 2 moutons.. Ainsi qu'une chambre pour la journée, la plus craseuse et la plus noire que vous ayez..

Attendant la réponse... la "créature" commença la rédaction d'une lettre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 8 Mar 2008 - 7:16

Raina se mit le visage entre les mains.

Non mais quelle énergumène!, pensa -t-elle

Elle se tourna vers Graubuust, lui demanda d'attendre un peu.

Elle se dirigea vers la nouvelle venue.

«Wow! les nouvelles vont vite! Cela fait que quelques heures que j'ai le postes de serveuses et voila ce qui m'arrive! 'on a de tout dans cette taverne depuis que la nouvelle s'est amené', ils disent, 'ouais, vraiment de tout!' Mais la , j'ai jamais entendue dire , 'je veux un mouton'! pfff»

Elle gloussa un moment et dit de son ton le plus désinvolte:

«Désoler, on a plus de mouton en réserve. Que prendrez-vous à la place? une coupe de vin rouge? héhéhé.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 8 Mar 2008 - 12:15

La "créature" posa doucement sa plume... et s'adressa à la serveuse

- On ne serais pas en ville, je me serais contournée vers votre chèr et frais sang... Dans le cas actuel, je vais me contenter de vous ignorer tellement l'affront est immature... Tavernier... La chambre que je souhaite... Est-elle prête ?

La créature continua sa lettre en attente d'une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 8 Mar 2008 - 14:48

[ Le blanc c'est pas voyant et ça m'explose mes yeux !!!!! ]


Derundal Ixclam vit la vampire entrer et rigola, il dit tout haut :

Après les elfes, voici des sangsues. Qu'elle merveilleuse Taverne !

De plus la Dame Vampire est comme l'elfe : Elle lance des menaces !

Et en plus elle n'a pas compris que le Tavernier est en ce moment la serveuse. La meme qu'elle a menacée !

Oups je crois que je pense a voix haute !


Derundal sourit et sortit un Shuriken de l'interieur de son haut de ninja. Il le fit glisser entre chacun de ses doigts. Puis il se pencha sur sa chaise, la mettent sur deux pieds. Il se balançait tout en faisant tourner l'arme de lancée entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La taverne du loup qui boite   Sam 8 Mar 2008 - 15:22

Les deux battants de la porte s'ouvrirent brusquement laissant apparaitre en partie la silhouette d'un géant. En effet, les épaules et la tête du monstre dépassait de beaucoup la hauteur de la porte.
Le géant se courba et entra dans la taverne. Sa masse et sa taille était impressionnante. Sa chevelure longue et rousse flamboyait dans la lueur des torches. Son visage, marqué de nombreuses cicatrices, s'illumina brusquement d'un large sourire. Il venait de reconnaître son alliée Raina.
Il s'adressa directement à elle.

- Mes respectueuses salutations, douce Raina. J'ai appris ta présence dans ce lieu et je viens te rendre visite. Comme tu diriges cette taverne, peux-tu vider ta réserve pour me préparer un repas digne de mon gigantesque appétit ?

Ne trouvant pas de siège à sa taille, il s'assit sur une table libre et attendit....
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 8 Mar 2008 - 21:32

Farden vit la dame vampire entrer dans l'auberge et dire à miss Raina après qu'elle lui ait répondu qu'il n'y avait plus de mouton, des mots qui glacèrent le sang de Farden. Comment pouvons nous dire que le sang peut être bu? Cela le dégoutait.

Farden ne savait pas ce qu'était un vampire.
La remarque de messire Derundal Ixclam le mit un peu en colère.
- N'avez-vous rien d'autre à faire que de dire des sotises a propos des personnes? Ne voyez-vous pas que cette Dame veut juste manger et dormi?. Si c'est bien cela, je le pense...

Farden allait s'approcher de Derundal Ixclam, quand un géant entra dans l'auberge avec une masse, ma foi, assez imprésionnante.

Farden se rassit tout de suite quand le géant, de sa voix forte, parla à Raina comme à une connaissance.

Farden dit presque avec terreur:
- Miss Raina, vous connaissez cette créature?

Il gloupit en voyant le géant le regarder.
- Ehhh, je voulais dire cette grande personne...

(Ehhh oui, on ne connait pas grand chose dans une forêt éloignée de cilivisation)


Dernière édition par farlen farden le Mar 11 Mar 2008 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Sam 8 Mar 2008 - 23:57

En effet , si vous voulez une table vous me le demandez, très chere. Et je n'ai que faire de vos menace. Dans ma taverne c'est moi qui gouverne, est-ce bien claire?Bon pour votre chambre, j'y veillerai, laissez-moi aller prendre les clés.»

L'elfe chiala encore sur les propos de l'elfe noir.... Ensuite le Géant entra qu'elle reconnue tout de suite comme un membre de son armada.

«Ahhh! Ravenburg! Sa fait plaisir de vous revoir! Alors comment sa va?Qu'est-ce qui t'amène dans ma modeste taverne? Hihi.»

Elle le ragarda s'assir sur la table et pensa qu'elle devait faire quelque travaux après son passage....

«Tout ce qu'on a en réserve hein? Tès bien, sa peut se faire, la prochaine cargaison devrait arriver dans la nuit, alors, du moins que tu pai....Ah oui! As-tu des objections, toi aussi, sur le fait qu'il n'ai plus de moutons?» Fini-t-elle sur un ton plus ironique.

Et elle partit chercher des clés libre. De derriere le comptoir elle lacha:
«Monieur l'elfe noir, je vous prierais de serrez votre shuriken , s'il-vous-plait!»
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 9 Mar 2008 - 3:35

Le nain écouta tranquillement tout ce qui arrivait, la taverne se remplissait et l'activité devenait de plus en plus intéressante. Une vampire et un géant rejoignait ceux déjà présent. Graubuust entendit Raina prononcé le nom de Ravenburg, ce nom ne lui semblait pas étranger à son oreille.

Demoiselle, est-ce possible d'avoir une autre assiette comme la précédente avant que ce monsieur ne vide la réserve.
Dit le nain avec une touche d'humour. Et aussi bien prendre une chambre pour la nuit, je crois que la soirée sera intéressante avec tout ce monde. Il déposa des pièces d'or sur le comptoir en guise de paiement.

Il se tourna ensuite vers le géant :
Quelle belle ironie que de voir les deux races de grandeur extrêmiste dans la même taverne. Je ne vous connaît point de vue mais votre nom me semble familier. Êtes-vous dans une armada de renom ?

Graubuust resta assis sur son banc près du comptoir, au moins ce dernier lui permettait d'avoir un peu plus de hauteur pour discuter avec le géant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La taverne du loup qui boite   Dim 9 Mar 2008 - 12:25

Le géant sortit une bourse remplie de pieces d'or dont il vida une partie sur la table.
-Ma chère Raina, je suppose que cela suffira pour mon repas. Je ne prendrai pas de chambre, je préfère dormir à la belle étoile. Et puis, tôt demain matin, de nouvelles batailles m'attendent.

Puis se tournant vers le nain, il lui dit :
- Oui, très cher Seigneur, je fais partie de l'armada des Veilleurs qui regroupent les plus grands royaumes de Prévèze. Et si mon nom n'est pas en votre mémoire, c'est que nous ne nous sommes jamais rencontrés sur un champ de bataille. Si c'était le cas, vous vous souviendriez de moi avec effroi.

Raina arriva avec un cochon cuit à la broche et s'avança vers Ravenburg.
- AAAAAHHHHHHHH, s'écria-t-il, les mises en bouche arrivent. Auriez-vous l'amabilité, douce amie, de me servir un tonneau de votre meilleur vin

Puis, s'adressant encore à Graubuust:
- Et vous, mon grand, car il aimait également colorer ses conversations de touches d'humour, votre nom m'est inconnu. Où se situe votre royaume? Faites vous partie d'une armada ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Dim 9 Mar 2008 - 17:35

Il fallait au dénommé Shindo un endroit paisible où il pourrait apparaître incognito et découvrir sans dérangement les terres sur lesquelles on l’avait envoyé. Manque de chance, si celui qui l’envoyait connaissait la puissance, il ne semblait pas connaître les bases de la discrétion …
L’injuriant intérieurement, en retirant bien vite de tels propos de peur que celui-ci le surprenne, il attendit que l’aura blanchâtre qui l’entourait se dissipe afin qu’il puisse mieux détailler le lieu où il avait atterri. Il en avait conclu par le brouhaha étreignant et l’odeur d’alcool qui flottait dans l’air, qu’il se trouvait désormais dans une sorte d’auberge, ou de taverne.
Une fois totalement libre d’action et de cette pression magique interne obligatoire pour effectuer une téléportation, il entreprit de commencer la découverte de l’endroit.
Il aperçut trois ou quatre saltimbanques imbibés jusqu’aux os le regarder avec des yeux effarés.
* Rhaa, eux, ils m’ont vu, il va falloir remédier à ce problème … *
Sortant une main de ses manches tombantes, il claqua du doigt, se remémorant la formule à employer.
* Hop, toi et tes potes, vous allez oublier tout cela bien gentiment *
Puis, une voix lui parvint, le remettant à l’ordre. Il avait oublié - ou plutôt il passait outre - le fait qu’il ne devait en aucun cas se servir de sorts au-delà des possibilités des mortels.
Il se résigna donc à les laisser avec leur stupeur, de toute façon, Kalamaï n’était pas si faible au point de ne comporter des grands magiciens dans ses rangs ? Au pire, on accuserait leur alcoolisme …
Il marcha donc, le plus naturellement possible, et avec une démarche détendue, jusqu’à aller se nicher dans un des recoins de la grande salle, où il s’adossa au mur, légèrement de biais par rapport à la table.
Quelle agitation dans cette pièce tout de même ! En attendant – il ne savait pas quoi, mais il attendait -, Shindo découvrit son visage de son capuchon, laissant ainsi place à un visage plutôt décontracté et amusé, presque familier, impression totalement différente de celle qu’il devait produire lorsqu’il portait encore sa longue toge.

Il détailla les différentes races, certaines l’amusèrent.
Il était très admiratif envers deux personnes, l’une de petite taille, et l’autre beaucoup plus grande. Un nain et un géant, qui avaient en commun une musculature – et donc une force pure – très impressionnante. En plus d’être bien bâti, ces deux êtres semblaient – après une brève comparaison avec les autres personnes de la pièce – modestes et aimables. Voilà pourquoi, au premier abord, ils semblaient dignes de respect.
D’autres par contre, beaucoup moins imposants, se prenaient beaucoup plus au sérieux et parlait d’un ton hautain, comme un elfe noir, qui en plus de paraître faiblard en comparaison avec le géant, ne semblait posséder aucun réel talent magique. Il maniait un bout de fer quelconque, taillé bizarrement, et paraissait en être fier. Shindo en arriva à penser que Kalamaï était un univers fermé, où les habitants croyaient déjà tout connaître du monde qui les entoure, et peuvent ainsi, en comparaison de leurs confrères, se sentir supérieurs …
C’en était presque amusant.
Il observa tout ce qui se passait dans la pièce, inlassablement, sans quitter un sourire amusé et décontracté.
Puis voyant que les personnes venaient ici pour se nourrir ou sommeiller, il finit par se dire que rester sans rien faire attirerait des soupçons ; il mangerait, et pourquoi pas dormir.
Il ne savait pas s’il ressentait la faim et le sommeil ici, mais par mesure de précaution, il ferait comme si.
Voyant quelques ivrognes réclamer leur boisson avec un petit morceau de fer rond et doré, il pensa avec certitude que cela servait de monnaie d’échange ; des petits machins comme ça contre de la nourriture. Ne décelant aucun pouvoir dans ces trucs que tout le monde appelait « pièces », il s’interrogea sur leur valeur significative.
Il posa sa main sur la table et fit briller celle-ci, d’une faible lueur, à peine distinguable. Quelques secondes plus tard, il cessa ce contact et déposa la poudre qu’il en avait tirée dans une petite bourse noire. Il l’agita, prononça deux trois phrases, et la bourse s’alourdit considérablement. Il la rouvrit, et examina ce qu’il en restait.
Content du résultat, il rangea cette bourse, et reprit son observation, maintenant paré à une éventuelle visite des maîtres des lieux …
Revenir en haut Aller en bas
Graubuust



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Nain

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 8:12

Le nain se rapprocha du géant : J'aime bien votre humour l'ami. Je suis Graubuust d'Erebor, mon royaume se situe dans les montagnes aux Nord de l'Empire dans une vallée reculée. Je ne fais point parti d'une armada mais mon plus fidèle compagnon est membre du Protectorat Ancestral tandis que moi je suis le Spadassin de la Guilde de l'Ombre.

Vous dites les Veilleurs n'est-ce pas ? Vous avez le même genre d'objectif que l'armada de mon ami. Vous devriez peut-être envisagez le PNA. Je sais qu'il a piller vos terres dernièrement mais c'était en retour d'attaques passé. Chacun en serait grandi et avantagé selon moi par cet union.


Graubuust regarda Ravenburg dans l'espoir d'une réponse positive et observa Miss Wilder au travail pour voir si elle arriverait avec sa nouvelle assiette et les clés de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La taverne du loup qui boite   Lun 10 Mar 2008 - 12:09

Le géant se mit à réfléchir intensément. Son visage se crispait et ses cicatrices rougeoyaient. Et puis soudain, il s'illumina:

-Oui,oui,oui, je me rappelle, deux attaques par surprise ou je n'ai pu que résister. En effet, mais je garde un meilleur souvenir de l'attaque que j'ai rendu le jour même à votre compagnon. J'ai décimé totalement ses troupes, repris en un seul combat les acres perdus et piller ses richesses.
AAAAHHHH, ces joyeux souvenirs me donne soif....


Puis s'adressant à Reina :
- Tendre et douce Reina, mets nous deux tonneaux de vin que l'on s'égayent dans ta taverne.

Puis se retournant vers Graubuust, il lui dit:
-Boiras-tu avec moi, noble combattant ? Mais pourquoi se priver de gais combats comme sont les nôtres en signant un PNA ? Bois, bois, fier guerrier, nul ne sait de quoi demain sera fait ....
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 13:30

*Deux hommes rentraire dans la taverne.
Les deux avaient l’air d’être de puissance guerrier, à moins que ce soit le faite d’être en armure qui induisait ce jugement en erreur.
Le premier, était plutôt grand et bien bâti.
Il aurait été belle homme si il n’avait pas ce petit truck dans les yeux qui fait que toutes personnes, en sa présence, se retrouve pris d’un malaise, d’une sueur froide, d’une anxiété…
Bref le faite d’avoir un Inquisiteur devant sois l’aise toujours un goût âpre dans la bouche si ce n’est pas un goût de cendre bien sur…
Le deuxième, lui, était plutôt serein, mais près à agire promptement.
Ils se dirigèrent vers le comptoir.*

Le Premier :


Salutation tavernier.
Je me présente :
Je suis le Maître Inquisiteur Arzhùl Gorbad, membre de l’Ordo Repurgatoris et Palatin de Thassopole.
Voici mon premier capitaine, le Capitaine Sysk’o, de ma garde prétorienne.
Il me faut une chambre avec deux lits, la meilleure que vous avez, j’ai de quoi payer.
Je vais prendre cette table, là bas, et deux plats du jours pour mon Capitaine et moi.

Plusieurs personnes au palais impérial mon recommandé votre enseigne, faite en sorte qu’un Inquisiteur ne soit pas déçu…


*Les deux hommes se dirigèrent vers la table que le seigneur venait de pointé du doigt sans que le tavernier ne puisse ouvrire la bouche. Au passage Sysk’o fît un large sourire au tenancier. Sysk’o n’était pas inquisiteur, donc cela voulais dire qu’il connaissait la politesse, la jouai, la gaîté et toutes ces choses qui restait en travers de la gorge de son Seigneur pour ne pas être vulgaire…*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 14:14

Torgrund réaparut devant la taverne qu'il connaissait bien et ou se trouvait peut être l'homme qu'il cherchait depuis tant d'années. L'imposante créature poussa la porte, pendant un moment personne ne dit mot et puis le bruit revint. Le minotaure alla directement sur l'homme qu'il pensait responsable de la mort de bon nombre de ses congénères et dit:

"Bonjour seigneur inquisiteur, je me nomme Torgrund chef des terres de Dromgart. Je suis ici pour une seule chose, une question. Etes vous l'inquisiteur qui il y a sept années de celà, avait réduit à néant un campement minotaure dans les terres de Zakinthe ? Ou peut être le connaissez vous, il appartient à votre...ordre."

Le puissant minotaure était pendut aux lèvres de l'inquisiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 17:13

*Sysk’o se leva pour se tenir face au Minotaure, au cas où…
Celui ci était ma fois impressionnant mais pas insurmontable, se dit t il*

L’Inquisiteur Arzhùl pris la parole :


Réduire à néant est un bien grand mot !
Surtout apposer sur le dos d’un Inquisiteur.
Je n’ai pas vraiment envie de discutailler avec vous, mais je peux vous consacrer le temps de mon repas, après cela je devrais retiré dans ma chambre pour me consacrer à Kanderak.

Bon, en quoi cela pourrai bien me servir de vous révéler une telle information ?
Seigneur ? Torgrund c’est bien cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 19:01

Etonnée d'un si grand flot de foule survenu en un si court instant, la "créature" alla voir l'homme qui ne s'était trompé de jugement en parlant de son nom

- Sieu Arden, si l'est là votre nom... Il en est bien vrai que je souhaite uniquement subsister en ces lieux... Comme beaucoup de personnes à mon avis.. Alors les moutons sont ma nourriture commune lorsque je fais halte dans une échope, les paysans aiment évéler ses bêtes... Moi, j'aime m'en nourrir, à défaut des humains...

Ensuite, Demoiselle Awake se tourna vers l'ahuri qui se donnait en spectable

- Vous savez... Si vous voulez vous faire remarquer... Faites-le de manière intelligente... Je n'ajouterais rien..

Afin de régler son différent avec la Serveuse, Dame Awake déposa une bourse de pièce d'or pour la chambre que celle-ci lui a prétendu et elle finit par se diriger vers la table du Nain et du Géant.

-Messieurs, je vous prie d'excuser mes manières quelques peu soudaines, mais je vous adresse mes salutations et je souhaite particulièrement m'adresse à Sieu Graubuust d'Erebor...

Une fois sûre d'avoir l'attention du petit homme, Demoiselle Awake commença sa discussion.

-Une missive m'est parvenue d'un de vos collège d'Armada, je tiens à vous tenir informé que j'y répondrai ultérieurement.. Merci de m'avoir consacré du temps...

Demoiselle Awake se retourna vers Sieu Arden et lui adressa la parole.

-Puis-je me joindre à votre table ? Je me présente Demoiselle Awake, j'espere ne vous avoir effrayé avec ma façon de me nourrir mais je pense que cela ne vous empêche de sympathiser, à moins que mes crocs vous rebutent tant que ça...

Et c'est ainsi que "la créature" s'assied sur un pan de table, en face de sa nouvelle connaissance en attente d'un acquiscement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Lun 10 Mar 2008 - 21:28

Un voyageur entra dans la taverne. Il n'était pas très grand, avait les cheveux bruns, des petit yeux perçants. Il fit le tour de la piece avec ses yeux, lorsqu'il vit Derundal Ixclam un sourire apparut sur son visage. Il courrut vers lui, s'agenouilla et lui tendit une lettre en disant :

Maitre, deux missives vous sont parvenues. Tenez la premiere.

Le drow la prit calmemant et là lut lentement, un nerf sautait au niveau de sa tempe. Il y avait trop de monde ici. Il allait partir. Une fois finit la lettre, le nerf sur sa tempe sautait encore plus. Il s'exprima :

Et bien, essayer de me recruter dans une guilde aussi depourvue de sens. Pourquoi irais-je aider des assassins dirigés par un nain ? De plus un vrai assassin travail seul ! L'utilité de cette guilde... Cette guilde est médiocre, essayer de recruter de cette façon... Misérable.

Pour les voleurs je comprend qu'ils s'allient là dedans, les rats ont toujours vécus à plusieurs, mais ces assassins ne doivent pas etre des professionels pour etre dirigés de cette maniere.

Je me trompe peut etre sur cette guilde et son utilité après tout. Mais je ne m'associerais jamais avec des voleurs.

Quand est-il de la seconde lettre ?


Le disciple du Drow tendit la seconde lettre. Derundal l'a saisit et la lu. Un sourire apparut sur son visage. Il declara tout haut :


J'espere qu'il ne fera pas comme a ce Karak El'Shar, je veux garder mon corps, et ma vie. Nucter le renvoie sur Kalamaï donc...

L'elfe noir, qui avait posé son shuriken le reprit et le rangea. Il se leva doucement, accompagné du messager. Il se dirigea vers la sortie et lança une petite bourse vers Raina. Il dit :

Je m'en vais, il y a trop de monde pour moi ici.

Cet argent est pour payer mon eau et mon rhum, je sais qu'il y en a trop. Mais le surplus est là pour payer la chambre de la Dame vampire. Prenez ce qu'il y a en trop en pourboire.

Le drow mit sa main dans une poche intérieur et un nuage de fumée noire apparut autour de lui. Une fois dissipé, il n'y avait plus traces de lui. Le messager s'inquieta et hurla :


Ou est mon maitre ???

Il se calma et reprit son souffle après avoir hurlé, il se rappela :

Puf... Puf... J'avais oublié qu'il pouvait se téléporter... Je me demande bien ou il est allé.

Le messager franchit la porte. Il regarda dehors, il n'y avait aucune trace de son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 11 Mar 2008 - 2:36

Farlen sourit a la demoiselle, et accepta qu'elle vienne a sa table.

-Enchanté miss Awake, vous avez bien raison.
-Je me nomme Farlen Farden, pour vous servir.


Il fit une pause avant de regarder l”elfe noir qui partait, enfin.

-Puis-je vous offrir quelque chose qui soit adapter à l'auberge, car je ne crois pas que la serveuse voudrait que vous buviez du sang?

Il fit une pause et repensa a son erreur, il regarda la demoiselle. Cette phrase était sortit tout seul.

-Vous avez dit Arden, c'est le nom de mon frère, excusez moi si je l'ai dit, mais il est vrai que je me confond souvent avec lui. Nos noms sont si identiques. Mes parents n'avaient pas vraiment d'imaginations.

IL fut coupé par un minotaure qui s'approchait d'un Inquisiteur et lui accusa d'avoir détruit un campement. Dieu que ces guerres n'avait aucun but, surtout après 7 ans.

Il demanda a miss Raina :

-Puis-je avoir le menu du jour et de l'eau chaude s'il vous plaît, ainsi ce que voudra la demoiselle, si elle le désire.


Dernière édition par farlen farden le Mer 19 Mar 2008 - 3:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 11 Mar 2008 - 13:44

Courtoisement, Demoiselle Awake sourit à son preux invité et lui répondit

- Vos manières sont fortes aimables, les rustes ne sont pas si nombreux dans ce monde.... Jai déjà payé pour ma chambre mais en ce qui concerne ma nourriture...Prenez du porc, je me contenterais du jus plein de sang. Et dites moi, que faites-vous en cette vie ?

Voyant le drow partir, Demoiselle Awake exquissa un sourir et en parlant à voix basse

- Imbécile d'humain qui croît que tout leur ai dû... Si seulement, il se rendrerait compte de la chance qu'ils ont..

Voyant l'intrigue de son pourvoyeur, Demoiselle Awake cessa son discours et se remit à sourir en cachant du peu qu'elle peut ses canines assassines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 11 Mar 2008 - 16:27

Le puissant barbare qu'était le seigneur Torgrund n'avait qu'une envie, réduire en charpies l'espèce de larve hautaine qui se tenait devant lui, mais il ne devait pas trop attirer l'attention. Alors le seigneur minotaure s'assied devant l'inquisiteur et dit :

"Je n'irais pas par quatres chemins, ce village était à une tribue ennemis de la mienne et il possédait un médaillon, une espèce de trésor de famille.
Si vous me révélez qui a mené l'attaque je pourrais lui demander ce qu'il à fait des corps et ou se trouve le campement. Mais pour tout vous avouez, cette tribue cachait un grand trésor, donnez moi le nom du commndant qui a mener l'attaque et le butin de plusieurs années de pillage sera à vous. Maintenant êtes vous en conditions pour me parlez ou allez vous continuez ce petit jeu stupide ?"

Le seigneur Torgrund savait que les inquisiteurs ne pourraient jamais trouver le trésor sans lui alors la balle était dans le camps de l'inquisiteur maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Mar 11 Mar 2008 - 19:24

En effet je me souviens de ce campement…
Et je vais même vous dire mieux !
Je me souviens de leur odeur calcinée sur le bûcher de la rédemption…

Un nécromancien avait trouvé refuge dans leur rang.
Et pour je ne sais quelles raisons, ils n’ont pas voulu nous le livrer.
Ils se sont opposées à nous en prônant son innocence, et qu’ils avaient une dette d’honneur envers lui…

*il cracha par terre*
Foutaise !
A trop côtoyer le mal, ils l’ont accepter !
S’en est suivi un massacre…
Et les survivants, ainsi que ce pleutre de nécromant, ont connu le bûcher, la flamme purificatrice…
Tous, enfants, femmes, vieillard… y sont passer !
Sauf un, à qui j’ai épargné une mort certaine, il n’était alors qu’un nourrisson, un future paladin.

Pour ce qui est de votre "trésor", croyez vous que je suis avide de fortune?
Je ne suis pas un couard de prètre à la c*n qui s'enrichi et distribu ces félicités aux enfants.
Et dire que c'est moi qui doit expier leur faute, et laver ces enfants de l'impurter dont ils portent la marque...
Revenons en à nos bûchers (variente Inquisitorial de revenons en à nos moutons).
Je ne cherche pas l'or, mais maintenant que je suis Palatin...
Thassopole est au bord du gouffre économique, culturel, militaire...
Une certaine somme d'argent ferais un bien fous à Thassopole!


Dernière édition par Arzhùl Gorbad le Mar 11 Mar 2008 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du Loup qui boite    Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 

La Taverne du Loup qui boite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-