AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues d'Anaphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Dans les rues d'Anaphe   Mar 8 Avr 2008 - 14:35

Après avoir énoncé ses directives aux personnes approprier, le Seigneur Arzhùl Gorbad se diriga vers le Griffoport d'Anaphe pour partir pour un long voyage en Zakinthe.

Pour le Seigneur Arzhùl, toute cette vie, toute cette passion dédier aux Dieux, avec Kanderak à sa tête, était primordiale.
Eradiquer le mal, Purifier le bien était une chose.
Mais être missionnaire des Dieux en était une autre.
Une phase importante dans sa quête de rédemption de l’humanité.
Tant de personne avait besoin d’être guidé, tant d’égaré foulais cette terre…
Mais le berger doit savoir donner du bâton pour indiquer la voix.

Les anciens doivent mourir pour leur rédemption et les jeunes doivent être endoctrinés, les persuadés des fautes de leur aînés et les purifier s’ils ne comprennent toujours pas.

Le travail de toute une vie…
Mais d’une vie d’Inquisiteur, ni plus ni moins…
*Quel bonheur*
Pensa le Maître Inquisiteur en prenant place sur son griffon.


Dernière édition par Arzhùl Gorbad le Lun 22 Juin 2009 - 2:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Ven 11 Avr 2008 - 19:54

Seigneur... Seigneur...
criait l'un des messager officiel de l'Ordo

Des... des nouvelles nous sont parvenu... de la citée Impérial...
Le messager avait du mal à reprendre sont souffle

Oui, je vous écoute, et bon dieu reprenait votre souffle!

Je suis dans le regret de vous appendre que le seigneur Torgrund est disparu... nous le pensons mort...

Vous pensez? Je n'ai que faire de se que vous pensez!
Je veux des résultat!
Quelles sont les autres nouvelles?

Le Seigneur Arzhùl avait plutôt l'air énerver.

Oui. Euh... La citée impériale est assiéger par les troupes séparatistes...

Très bien...
L'Inquisiteur avait l'air pensif

Bien, bien...
Convoquer le conseille des Maîtres Inquisiteurs sur le camp!


Le messager parti à toute vitesse.
Le Seigneur Inquisiteur allais quand même faire un tour sur son griffon, de quoi réfléchir en s'aérant l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Ven 11 Avr 2008 - 22:34

Dès qu'il apprit la nouvelle, Asmodean vint aussitôt que possible à la forteresse de l'Ordo Repurgatoris. Voyant que ni son chef, nis les autres inquisiteurs n'étaient arrivés, il prit place dans la salle du Conseil et profita des ces quelques instants de calme pour prier Kanderak.
Une fois Arzhùl Gorbad rentré, Asmodean s'exprima en ces mots:


Je ne puis attendre le venue des autres membres. Quelle est la meilleure attitude à adopter pour le Bien Suprême? Devons nous aider l'empereur ou l'Empire? Car si je désapprouve Enguerrand, je respecte son titre. Quelle cause nous permettra le mieux d'éradiquer le Mal??
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mar 15 Avr 2008 - 1:14

Il n'y avait aucun bruit, rien...
La lumière y était tamisée, le calme y régnait, tout inspirait à la tranquillité. Un nuage d'encens embaumait la chapelle.
Puis le bruit des cloches.
Elle sortirent le Seigneur Arzhùl de ses pensées qui étaient toutes diriger vers Kanderak.


Seigneur, aidez moi dans les taches à venir comme vous l'avez toujours fait.
Pour vous et par mon bras sera propagé votre parole.
Que l'hérétique et l'infidèle soit Purifier par la Flamme qui est votre essence.
Amen...


Les cloches venaient de sonner 17 heures
Il est temps... dit Arzhùl pour lui même

Il sorti de la chapelle priver et se dirigea vers le Griffoport.
A mi chemin, il fut rejoint par Sysk'o:


Seigneur Arzhùl...
Sysk'o était essouffler
Maître...
Reprenez votre souffle mon ami! dit t il, un largue sourire en travers du visage
Tout vas bien?
Oui, oui Seigneur il avait repris son souffle
Je suis venu vous trouvez pour vous annoncez que tout était près, enfin pour l'avant garde, comme vous l'avez convenu.
Le reste de l'armée partira demain et les dernier convoie partiron après demain, le temps de tout préparer...
Lever une armée aussi vite n'est pas de tout repos vous savez
avec un p'tit rire pour accompagné le tout
Je sais, je sais, mais je vous fais confiance Sysk'o, je connais vos compétence et je sais que pour la Gloire de Kanderak vous serez près à faire mille fois plus que simplement lever une armée dans la précipitation!

Ils continuèrent à parler de sujet plus technique en se dirigeant au Griffoport.
Une fois arrivé des garde-à-vous, des ordres et enfin des poingnées de mains s'échangèrent.
Le Seigneur Heldrak attendais sur son Griffon, prêt à partir.
C'était le seul à accompagné le Seigneur Gorbad dans l'avant-garde.
Héringan et Langemar, eux, coordonnaient le reste de l'armée et Asmodean lui s'occupa de Thassopole, du ravitaillement en troupe, et en ressource matériel.
A eux 5, sans compté les conscrits de Thassopole et l'armée Républicaine, ils devaient réuni pas moins 13.000 individus tout confondu, belle armée se dit Arzhùl, et il parti dans les airs avec 500 cavalier d'élite de la 1ère compagnie des Seigneurs Arzhùl et Heldrak. ils avaient troqué leur destrier contre des Griffons, mais cela n'avait pas l'air de les dérangés, après tout c'est de la cavalerie d'élite, donc ils devaient très bien savoir ce qu'ils faisaient, se dit Arzhùl, et ils partirent tous pour Scitopole, la Zirconie plus précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mer 10 Juin 2009 - 17:34


Après quelques jours à cheval, j'étais enfin arrivé à Anaphe, capitale de Thassopole, immense et magnifique. Du monde grouillait et circulait dans les rues, des étalages où reposaient divers produits tantôt alimentaires, tantôt vestimentaires, étaient présentés par des hommes et des femmes tout le long du chemin que j'arpentais en quête d'une taverne.


*Cette cité est idéale pour une vie de marchand..*


Pensais-je alors que je mettais pied à terre, le ciel était dégagé et la lumière pure était diffusée partout.


*C'est une merveille de beauté..*

Tenant mon cheval blanc aux crins d'argent par les rennes, j'avança à travers la foule jusqu'à une écurie. Là; un jeune garçon vint vers moi, je lui confia mon destrier et lui donna cinq pièces d'or et lui montra de deux doigts une sixième.


"Je te donne celle ci en plus si tu me dis où se trouve le Palais."


Il m'indiqua la direction puis prit la pièce tant convoitée, après m'avoir laché un sourire. Je fis un hochement de la tête, et enveloppé dans mon drapé blanc ornementé de fleurs rouges, je marchas à travers la ville en direction du Palais, j' en apprendrais probablement plus sur l'annonce qui m'a fait venir jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 21 Juin 2009 - 17:54



Comme l'Intendant m'avait conseillé, j'ai pu visiter la ville, à pieds pour ainsi profiter de chaque détail. Après avoir rendu visite à quelques marchands du coin, discutant de tout et rien, mais surtout de leur situation à Anaphe, j'avais trouvé là une ville paisible vivant en grande partie du commerce, je risquerais de m'y plaire sans grand mal. Ainsi j'avançais à travers le peuple toujours en activité,c'était une ville pour le moins vivante et cela se voyait.


*Je vais aller manger à cette taverne là..*


Je poussas l'imposante porte de bois, et après une entrée discrète, aperçu une taverne sacrément joyeuse, quelqun avait dû faire une tournée, tout le monde riait ensemble. Je m'installas à une table et attendit que le barman vienne prendre ma commande.

"Une pinte de bière, accompagné du plat typique, j'aime être surpris, merci" Dis-je en souriant au Barman qui me souria à son tour.

En moins de dix secondes une charmante jeune femme vint m'apporter ma pinte, je la remercia et lui offrit un bon pour-boire.
Elle me dit que le plat mettrait un peu plus de temps, et je lui réponds que j'ai tout mon temps..
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mar 23 Juin 2009 - 6:39

Un étranger entra dans la taverne. À vrai dire les aventuriers étaient courants à Anaphe et le tavernier n'en fit pas grand cas, du moins, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que l'homme en question avait des manières qui trahissaient son statut de seigneur. Il portait également un symbole qui devait l'identifier à une alliance quelconque.

L'homme passa commande et la servante lui apporta immédiatement sa bière. Pour le plat typique, le tavernier esquissa un sourire, espérant que l'étranger aller supporter les goûts particuliers de ses clients.

* * *

Près d'une heure plus tard il poussa la porte battante et ressortit avec plat du sire, qu'il posa sur la table devant lui. En retira le couvercle il s'exclama:

- Bon app'tit, j'espère que t'aime le mouton farci au gratin mon gars !

Il laissa paraitre un grand sourire, puis éclata d'un rire franc. Thassopole était reconnue pour ses troupeaux de moutons et de chèvres. Mais seul les clients de quelques tavernes d'Anaphe, dont la Taverne de la Voile Gonflée offrait du mouton farci au gratin, une spécialité de la maison, originaire du sud de l'île.
Le tavernier prit une chaise face à l'homme avec une bière et demanda à la servante de les laisser tranquille. Il espérait sincèrement que l'étranger aller aimer le repas.

Alors mon gars, qu'ce qui t'amène par ici ? T'as pas l'air d'un simple matelot toi.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mer 24 Juin 2009 - 16:03

Un garde portant l'emblème de la République de Thassopole entra dans la taverne. Il chercha du regard la personne à qui il devait remettre la missive. Puis, d'après la description il trouva l'homme en question. En train de manger, l'homme avait l'air en plaine conversation avec le tenancier.

Holà messieurs. Désolée de vous déranger dans vos affaires, mais je dois livrer cette missive au Seigneur Malbrum de Mont-Chemin-des-Ildys. Est-ce bien vous ? L'homme opina de la tête et le garde lui tendit la lettre. Puis, d'un salut réglementaire il partit en direction de la sortie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Sam 27 Juin 2009 - 2:54

Peu de temps après avoir lu la missive que le garde m'eut apporté, je la ranga dans l'une de mes poches puis observa tranquillement le Tavernier qui continuait à me sourire espérant surement une réponse de ma part sur le plat qu'il m'avait servit.

"Hmm.. C'est bien goûteux ce que vous m'avez servit là.."


Je machouilla un peu, avala d'un trait le morceau de viande, puis repris.


"En effet je ne suis point un matelot, mais un marchand venant tout droit de la Capitale. Il se pourrait d'ailleurs que je m'installe dans votre belle cité."

J'avais fini ma phrase par un large sourire totalement sincère, les minutes passèrent, les discussions filaient à tout va, lorsque j'eus fini mon repas, je m'essuya à l'aide d'une serviette la bouche. Puis me leva, salua le tavernier qui m'invita à revenir quand je le voudrais. Une fois à l'extérieur de l'établissement, je ressorti la lettre que j'observas fixement dans ma main, puis j'esquissas un sourire avant de me mettre en route vers le Palais.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Sam 22 Aoû 2009 - 14:26

Aedric venait d'arriver a Anaphe,capitale de sa province natal, il n'y avait jamais mis les pieds,il découvrit cette ville,dont on vantait la beauté aux quatre coins de l'Empire mais ce ne fut pas ça qui marqua le plus l'inquisiteur s'était le calme et la discipline qui y régnait.
On ne pouvait se douter que cette ville était le bastion du souverain pontife de Kalamaï ,Arzhùl Gorbad, Seigneur d`Eden et grand maitre de l'Ordo repugnatoris.
Dans toutes les rues se dressaient des présentoirs sur lequel étaient alignées de denrées venus des 4 coins de Kalamaï, car en plus d être un ville somptueuse et pieuse ,la ville était un grand centre de commerce et la construction d un nouveau forum par un membre de la corporation des itinérants ne faisait qu'accroitre l engouement des marchants pour cette ville.
Et qui disait marchant disait argent, et l argent attirait les criminel en tout genre ce qui prévoyait quelques combats ,de quoi s occuper un peu en attendant des ordres du seigneur Gorbad
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mer 16 Sep 2009 - 20:36

Après un passage au palais impérial, où il avait prié pour l'Impératrice Thangorthorim avait pris le téléporteur et était arrivé en Thassopole, rendu nauséeux par le transport, il alla au plus vite gagner une taverne, dans la rue, il croisa par chance son fidèle responsable du commerce, Durnik, accoudé à une table de comptoir avec un groupe de ses nains.

Hoï ! Durnik, heureux de te retrouver, mon coeur balance de ce transport, que Brak me redonne la force, je pense qu'une bonne bière aidrait aussi, nous devons retourner voir le Grand Pontife.




Edit Modo : Durnik est un personnage de série fantasy connu...
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Lun 12 Oct 2009 - 13:07

La comtesse avait chevauchée longement avant d'arriver dans la cité d'Anaphe, les gardes n'avaient guere posé trop de questions à cette jeune fille sale, il lui avait juste demandé de laisser son destrier à l'ecurie avant d'entrer.

Les rues étaient animées et grouillées de vie, les catin appelaient et aguichaient les passants de leur plus beaux decoletés, les precheurs prechaient la fin du monde sous l'oeil d'une petite foule supertitieuse, les enfants jouaient en courant entre les jambes des gens, quelques chiens grattaient leur puces sous les etales des marchands.

Eolia passa comme une ombre, encapuchonnée pour se proteger du soleil, elle chercha une taverne ou elle prendrai peut etre une chambre pour attendre la nuit et chasser.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 18 Oct 2009 - 11:31

Elle avait finalement trouvé une taverne à bas prix, car sa maigre bourse ne lui permettait guerre plus, la chambre était le reflet de la taverne, petite,sale et puante.
Eolia s'assit sur le lit qui grinca sous son poids, les draps parsemés de tache ecoeurérent la comtesse, mais elle n'était pas venu dormir.
Elle tira la dague, cadeau de sa maitresse, de son fourreau et sortit une pierre à aiguiser quelle fit courir sur la lame, doucement, sensuellement, comme un amant caressant la cuisse de sa douce.

Puis elle se leva, le miroir renvoyé une image deformée de la chambre, uniquement de la chambre, d'un revers de la main Eolia le brisa, elle ne voulait pas prendre de risques si quelqu'un montait la voir par hazard, un facheux incident comme celui la pourrait avoir de graves consequences.
La lune éclairait d'une lueur blafarde l'interieur de la chambre, la comtesse se pencha à la fenetre, elle était au premier, en dessous la ruelle était deserte et sombre elle donnait sur l'arriere de la taverne, personne passait ici.
Elle enjamba l'appuie de fenetre et se laissa tomber en silence.

C'était une petite ville, aussi il n'y avait pas grand monde dehors, du moins personne de frequentable. De bandes de bandits autour d'un feu dans une impasse, des mendiants dormant à méme le sol, ou alors, des les quartiers plus riche, des patrouilles de soldats, cherchant, torche à la main et épée au flanc, monstres ou bandits transgressant les lois.

Au coin d'une rue, en couverture d'angle, Eolia guettait le passage de la patrouille, sa "mission" du jour était une petite fermette qu'elle avait reperée plus tôt dans la journée, elle y avait vu pas mal d'animaux et cela lui ferait un bon repas pour ce soir, et les paysans pourraient accuser les loups d'avoir tuer le betails.

Une fois la patrouille passée, elle couru sans bruit vers le but de sa quete nocturne.
Tout le monde dormait et elle n'entendit aucuns bruits dans la maison.
Elle ouvrit doucement la porte de l'enclot et s'introduisit dedans, les vaches meugulerent un peu.
Eolia s'approcha de l'une d'elle et donna un coup de dague dans le cou de l'animal, le sang coula à flot sur le sol alors que la bete s'ecroulat.
Accroupi dans le sang la comtesse, qui n'en avait plus que l'apparence, bu.
Une fois rasasillée elle se leva et mutilla la bête avec un petit sort de griffes, puis elle sorti rejoindre sa chambre.


Allongée sur le parquet de sa chambre, la comtesse meditait, certe le sang de vache n'est pas de qualité, mais il lui avait permit de retrouver des sens plus affutés.
C'est là, dans un tourbillon de parfums et de bruits qu'elle apercut la trace de sa maitresse, Luciole...
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Sam 13 Fév 2010 - 19:21



En l'absence de son Palatin, et de son Ministre des Echanges et du Commerce, Anaphe était toujours aussi animée par les nombreux gens qui menaient leurs vies quotidienne, des gamins jouant dans le foin des chevaux avec le sourire sur leurs visages. Le soleil envahissait comme toujours les rues de la capitale, bénie des Dieux, la Cité vivait un matin vivant et néanmoins reposant. Un cavalier sur sa monture, le corps svelte, les cheveux blonds cendrés courts et ébourrifés, le visage fin et les traits jeunes, revêtu d'une combinaison légère en cuir, portant en son dos une petite sacoche, avançait au pas à travers la foule qu'il surplombait, ses yeux clairs reflètaient une determination qui donnait à son regard une grande assurance.

Il s'en allait pour le sud de Thassopole, porteur d'un message de son Ministre, qui lui avait offert cinq milles pièces d'or à lui et sa famille en compensation de l'absence de l'homme à son foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Mer 10 Mar 2010 - 3:43

"Gekhno ! Nous y sommes, nous sommes arrivés !"
Disait Valern qui s'hatait à reveiller le vieil homme. Ce dernier ce leva aidé par le jeune homme pour admirer la cité de l'Inquisition.
C'était le matin, juste au premières lueurs du jour, le scintillement du soleil levant sur les hautes tours d'argent faisait battre le coeur de l'ancien scuplteur qui avait déjà les larmes aux yeux à la vue cette fabuleuse cité..

"-Encore plus....magnifique est cette cité, que dans mes souvenirs...."
Confessa t-il au messager à ses cotés qui laissa échapper un petit rire de contentement.

Les caravanes empruntaient les mêmes allés que Valern avait quitté plusieurs jours auparavant, cette fois ci tout le monde accordait de l'importance au jeune homme, du moins à la cargaison. En effet tous les regards étaient fixés sur le sombre drap qui s'élevait du convoi, les murmures et bavardages allaient bon train, mais les caravaniers restaient pour le moins silencieux. Van Helder ouvrait la marche, comme toujours à guetter la moindre chose louche, Aedelabis et Sevaalia se trouvant chacunes sur les flancs de la caravane principale. C'est une fois les chariots passés que reprenait la routine des rues d'Anaphe. Un contingent croisa le chemin des transports, Van Helder du haut de son destrier adressa un bref hochement de tête à l'encontre des soldats qui firent halte en saluant les cavaliers. Aedelabis en fut impressionée, il semblait que ce Van Helder était reconnu parmis les troupes Thassopolienne. Elle s'approcha doucement sur la droite de son supérieur et posa sa question.

"-Seriez vous un héro de guerre Sir Helder ?

-....Retournez à votre poste, soldat.
Répliqua le vétéran qui montra un regard dur à la jeune recrue qui n'attendit pas de rappel.
Sevaalia s'approcha de sa coéquipière
-Aedelabis, vous ne devriez pas vous comporter aussi librement avec Van Helder, n'oubliez pas qu'il est votre supérieur hiérarchique..
-Je le sais bien, cependant je ne voyais point de trop comment tourner cette question..
-Pour vous répondre, si Van Helder est si célèbre parmis nos rangs, c'est parce qu'il a réussi à anéantir une horde d'orques à lui seul, il y a de cela nombres d'année, toute sa compagnie y avait laissé la vie à part lui et...
-Sevaalia !."
Van Helder coupa sa subordonnée sèchement. Sevaalia se tue tandis qu' Aedelabis porta sur l'homme un regard admiratif...
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Lun 16 Aoû 2010 - 4:24

Van Helder se promenait dans les rue d'Anaphe par un bon matin, c'était là sa grande passion la Marche. Aucun soldat dont il croisait le chemin ne pouvait ne pas le saluer, il s'y était fait depuis le temps de son exploit. Il s'en souviendrait tout au long de sa vie, de cette journée où le sang vert à coulé.

Commandant ! Nous ne tiendrons plus très longtemps la horde est trop puissante ! Il faut qu..


Une large hache trancha la tête de l'homme qui s'adressait au jeune Helder sur lequel du sang vint jaillir jusqu'à son visage. Alors qu'il s'empressait de s'essuyer les orbites, une nouvelle vague d'orque déferla sur la compagnie qui se trouvait prise entre deux feux, trois soldats furent empalés comme de vulgaires bottes de fouin. La puissance inouie des fous de guerres semblait invincible. Van Helder réussi néamoins à échapper à la charge et décida de lancer l'assaut sur les deux fronts simultanément. Les troupes du commandant bien que inférieures en nombre suivèrent leur charismatique supérieur jusqu'au contact de leurs ennemis. le combat fut rude et la violence des gobelinoïdes eut raison de l'entrainement des soldats Thassopoliens. Le massacre ne fut point beau à voir, et le jeune commandant s'extirpa de la bataille pour reprendre son souffle, mais lorsqu'il comprit que tout espoir était perdu. La vingtaine d'orques entoura le commandant qui jeta un oeil à l'étendard ensanglanté au sol. Il se rappela son devoir, son serment d'allégeance à la force Thassopolienne. C'est alors qu'il attrapa une hallebarde qui jonchait le sol puis chargea de nouveau en direction du premier venu en un hurlement de fureur..


Oh ! Seigneur Helder vous allez bien ? Le Garde-vie revena à lui et observa devant lui le marchand de fruits Basdil qu'il connaissait déjà depuis fort longtemps.

Je vais bien mon ami, et vous ? les affaires roulent elles comme elles le devraient ? demanda t-il en s'approchant de l'étale de pêche se présentant à lui.

Hé bien vous savez ce que c'est, il y a des haut et des bas. Et l'ouverture du Forum ne nous a pas bien arrangé nous autres les commerçants de la basse ville.

Vous n'avez point d'emplaçement de vente ? vous devriez pouvoir en profiter pourtant..


Emplaçement de vente ? En êtes vous certain mon ami ?


Oui croyez moi, je veille sur le Ministre Malbrum ne l'oubliez pas.


Oh oui c'est bien vrai, hé bien j'irais me renseigné à ce sujet dans ce cas !

Parfait, je vais vous prendre une de ces pêches qui m'ont l'air des plus délicieuses.

Très bien Van Helder je vous en remercies.

Héro parmi les soldats de Thassopole, Aimé des dieux parmi ses religieux. Van Helder savait bien où était sa place, mais sa confiance en Malbrum dépassait toute le respect que lui portait la Province en tant que tueur d'orques.
Revenir en haut Aller en bas
Wil`dar de Roc le Chastel



Nombre de messages : 15
Age : 26
Classe : Inquisiteur
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Ven 23 Mar 2012 - 22:54

Il est bon mon poisson ! Approchez ! approchez !

Wil`dar, ne manquons-nous pas de poisson au campement du marais ? demanda vivement Ulgraav.

C'était un nain portant une simple moustache brune et une queue de cheval. Les deux compagnons visitaient la cité d'Anaphe par une belle journée de marché, Wil`dar se tourna vers Ulgraav et répondit.


Hof, le marais regorge de lézards, les poissons se font rares, mais on peut très bien s'en passer pour le moment !
Ulgraav leva les bras au ciel et s'exclama.
C'est vrai que le lézard à la broche ça passe bien accompagné d'une pinte..

Alors le nain rouquin stoppa tout à coup et avec un regard exorbitant il proféra les pires mots pour un nain.
Oh ! Une pinte ! On a plus d'bière !!


Quoi !? Viite allons à la taverne la plus proche !

Les deux nains en tenues détendues se mirent à chercher activement un endroit où se ravitailler en alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Lun 11 Fév 2013 - 21:48

Anaphe, capitale de Thassopole. Le soleil n'était pas encore levé lorsque Eolia et Samia arrivèrent devant les portes de la cité. Celles ci étaient encore fermées à cette heure de la nuit, mesure de sécurité. Un garde s’avança vers elles, armure brillante, épée au côté, main sur le pommeau. Ils avaient du recevoir des ordre strictes en cette période troublée car jamais auparavant la vampire n'avait eu de soucis pour entrer ici.

-La ville est fermée aux étranges non muni d'un laissez passez, faite demi tour ou tâtez de mon épée.

Eolia, qui n'avait pas mit pied à terre, talonna sa monture et s’approchât du garde qui accru sa méfiance.

-Nous ne sommes pas étrangers à cette cité , dit-elle en se penchant sur lui, nous sommes des amis du seigneur Malbrum et il nous a demandé d'urgence.

Elle plongea son regard dans celui du garde qui sembla hypnotisé par la vampire, Eolia murmura quelques mots puis se redressa sur son cheval et fit signe à Samia de s'approcher.

Ouvrez les portes! beugla le garde de la cité à ses compagnons incrédules. Ouvrez ces foutues portes ou je vous fait empaler et sécher sur place.
Les deux autres s’activèrent sans demander leur restes ,surement payer pour obéir pas pour réfléchir.
Les deux ombres entrèrent dans la cité au trot, alors que derrière elles les portes se refermaient sur les jurons du gardien.

-Bon, nous sommes dans la cité, nous devons couper les ailes d'Aedric en le privant de ses soutiens les plus importants. Mais notre première mission est de savoir si le seigneur Malbrum est toujours en vie ou pas. Elle regarda le ciel qui se teintait de cette lueur rosée, le monde était dans ces moments là comme apaisé, l'atmosphère léger semblait attendre le levé de l'astre roi avec solennité. Bientôt les gens vont se réveiller et la cité va s'animer, nous devrons alors avoir nos yeux et nos oreilles partout.

Leur mission commençait au moment précis ou elles foulèrent le sol d'Anaphe...
Revenir en haut Aller en bas
Samia



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/07/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: gnome

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Lun 18 Fév 2013 - 0:06

Lorsque les portes de la ville s'ouvrirent devant elles, Samia ne put réprimer un sourire. Décidément son amie pouvait se montrer très convaincante...et les gardes très stupides.

Leur mission commençait là, dans cette ville maladroitement gardée et encore endormie. Le jour pointait son nez et l'ombre se retirait lentement. Les rues ne tarderaient pas à se remplir. Si Eolia voulait retrouver Malbrum, il valait mieux ne pas tarder, songea la gnome.

Et où avons-nous le plus de chance de le croiser ou d'entendre de ses nouvelles ?, demanda-elle. Si ce n'est plus très loin, je propose que l'on dépose nos montures. Nous serions moins visibles...
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 24 Fév 2013 - 16:16

Eolia acquiesça aux dire de son amie, en effet parader dans les rues dAnaphe à cheval n'était peut être pas le moyen de transport le plus discret. Elles allèrent donc attacher leur montures un peu plus loin, devant une taverne à l'aspect peu engageant.

Anaphe était une cité banale, sans grandes originalités architecturales, de grandes maisons mêlant pierres et bois s’élançaient vers le ciel, ne laissant aux rayons du soleil que peu de place pour frapper les rues pavées de la cité.

- J'ignore vraiment si Malbrum est toujours ici, ou même si il est toujours vivant. A défaut de le trouver nous pouvons toujours réclamer audience auprès de l'administrateur de cette ville.

La ville s'animait de plus en plus, marchands et vendeurs commençaient à sortir leurs étales et les volets des devantures s'ouvraient comme des fleurs un matin de printemps.
Les deux membres de l'ombres n'avaient pas leur tenue traditionnelles d'assassin. Eolia portait une robe d'un bleu profond qui dissimulait ses dagues d'assassins, ainsi accoutrées elles étaient bien plus invisible dans la foule.
Eolia designa la boutique d'un souffleur de verre à Samia, peut être que l'homme pourrait leur en apprendre un peu plus sur Malbrum.
Revenir en haut Aller en bas
Samia



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/07/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: gnome

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 24 Fév 2013 - 20:14

La gnome s'approcha de la boutique et entra.

A l'intérieur il faisait sombre. La seule source de lumière était le feu servant à chauffer le verre qui projetait des ombres vacillantes sur les murs. De plus, il faisait extrêmement chaud.

Samia faisait mine de s'intéressait à un vase vert et brun, mais en réalité elle observait le souffleur. Il avait un corps massif, une barbe de trois jours et semblait avoir atteint la quarantaine. L'homme était absorbé par son ouvrage et ne prêtait aucune attention à la voleuse. Celle-ci se dit d'ailleurs qu'il ne serait pas difficile de dérober un objet, même ce vase. Mais elle n'était pas venu pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Jeu 4 Avr 2013 - 20:13

Le marchand ne prêtait guerre plus d'attention au deux femmes que ne l'aurait fait un curé dans un bordel. Il se contentait de répondre brièvement aux question d'Eolia, visiblement agacé d’être dérange pour rien.

La vampire fit une révérence pompeuse et ironique au souffleur de verre et fit signe à Samia de la suivre.

Malbrum est introuvable, nous ne pouvons compter sur lui, d'après le marchand, il n'est pas réapparut depuis un petit moment.
J'ai vu une grosse commande sur le livre des registres, une personne fortunée à n'en point douter. J'ai relevé l'adresse. A mon avis on pourra glaner quelques renseignements sur Aedric .



Alors qu'elle traversaient les quartiers marchands maintenant bondés de monde, pour se rendre dans les hauts quartiers de la ville, Eolia sentie que quelqu'un les suivait. Bien que discret, la vampire avait sentie des brides d'excitation de la part d'une personne, et ce depuis qu'elles avaient quittées la boutique du souffleur de verre.
Pour l'instant la vampire ne faisait rien paraître à leur mysterieux poursuivant, continuant leur route comme si de rien n'était.
Elle fit tout de même part a Samia de ses ressentis .
Revenir en haut Aller en bas
Samia



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/07/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: gnome

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 7 Avr 2013 - 23:00

Ainsi Eolia les soupçonnait d'être suivies.
Intéressant ! Qui pouvait bien être à ce point sur ses gardes pour poursuivre deux jeunes femmes apparemment sans défense ?
Samia, en son fort intérieur, trépignait de curiosité. Mais elle n'en montra rien et continua de marcher calmement dans les ruelles marchandes.
Un peu plus loin, la voleuse aperçu une boutique d'étoffes. Malicieuse, elle décida de tendre un piège à leur poursuivant.
Lorsque les deux Ombres passèrent devant la boutique, Samia fit un clin d'oeil à son amie, la tira par la manche tout en s'exclamant qu'elle avait ENFIN trouver LE tissu idéal pour sa robe de mariage, et toutes deux disparurent parmi les étoffes colorées.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Dim 14 Avr 2013 - 21:48

Eolia fut d'abord surprise par le geste de la gnome, mais un sourire naquit sur son visage en devinant qu'elle supercherie elle jouait à leur poursuivant. La vampire suivit Samia parmi les allées remplit d’étoffes aux mille couleurs. Le magasin sentait bon le tissus neuf. Un petit vieux les regarda passer, sans être surprit, puis il reprit la mesure d'un patron.

Les deux femmes emprunterent chacune une allee pour mieux cerner leur poursuivant.
Marchant doucement, à pas feutrés, la vampire lança une projection mentale pour mieux sentir sa proie, la vitalité coulait en lui, surement un jeunot se dit elle.
Alors qu'elle marchait, attentive à ses sens, elle heurta le vieil homme qui pour une raison commerciale accourrait vers elle.

- Jeune dame, j'ai dans ma boutique tout ce qu'il faut pour vous satisfaire, tissus, cuir, rideaux, toiles de tentes , peau de lezard, de dragon, de demons, tout ce qu'il vous faut est ici. cria t 'il.

- Merci mais je n'ai besoin de rien pour l'instant, lança la vampire.

Elle avait perdu un instant sa cible et lorsqu' elle relança une projection, elle la sentit toute proche, mais ce qu'elle sentit avant tout était le souffle chaud de l'homme sur son cou.......
Revenir en haut Aller en bas
Samia



Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/07/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: gnome

MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Jeu 18 Avr 2013 - 18:41

Samia pris une allée différente de celle de son amie. Elle pensait ainsi pouvoir mieux cerner leur poursuivant, mais elle n'avait pas pensé à un inconvénient majeur: elle ne voyait plus Eolia ni qui que ce soit en dehors de son allée...sa petite taille lui avait encore jouait des tours! Lorsque la voleuse s'en aperçut, elle lâcha un grognement agacé, s'assura que personne ne la regardait et entreprit de passer sous l'étalage le plus proche afin de voir ce qui se passait derrière. La jeune (et minuscule) gnome se retrouva donc, un instant plus tard, sous une longue table basse dissimulée par une montagne d'étoffes. Samia souleva prudemment un pan tissus qui la cachait et jeta un coup d'oeil dans l'allée. Mais elle n'y vit aucune trace de leur poursuivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les rues d'Anaphe   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les rues d'Anaphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: Anaphe-