AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau du Commandant des Armées impériales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Bureau du Commandant des Armées impériales   Sam 14 Aoû 2010 - 2:57

Il entra dans son ancien bureau de nuit, alors que personne ne s’y trouvait. Il avait été facile de tromper les gardes en passant par tant de couloirs détournés et par les toits, et puisqu’il n’y avait pas eu un autre commandant depuis son départ, c’était lui qui avait installé le système de sécurité en place, rien de plus facile a déjouer.
Devant le bureau, Il voyait encore la gigantesque peinture de kalamai qu’il avait fait faire sur un des murs. Chacune des places fortes et des capitales s’y trouvaient. C’était une de ses plus grandes oeuvres. Mais il était temps de tout abandonner.
Il regarda le grand bureau qui était sien. Il déplaça les piles de paperasse qui l’encombrait, puis délassa son armure pour la déposser doucement sur la table. Puis vint le sabre dont il admira longtemps la lame avant de le rengainner et de le déposer a son tour sur la table. Puis, il y rajoutta deux lettres: une destinée a l’intendant, l’autre au prochain commandant

A Messire Ploucornu
Spoiler:
 

Au commandant des combattants:
Spoiler:
 


La Fin Ici
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Bureau du Commandant des Armées impériales   Ven 5 Avr 2013 - 20:45

Après avoir passé plusieurs années seules à errer dans des terres aussi hostiles qu'inconnues, je suis finalement arrivé dans un lieu que je connaissais beaucoup mieux. Mes combats menés contre l'inconnu pour ma survie avaient finalement eu un dénouement. C'est dans la ville impériale que je pus finalement me donner un petit souffle d'épuisement. Au cours de mon voyage, j'avais écouté plusieurs rumeurs venant de différentes personnes sur les sujets importants dont une qui me fit frémir, celle de l'incendie à la corporation des combattants. Sachant cela, j'avais pris la décision de me dépêcher en direction de celle-ci pour voir ce qui en restait.

La ville avait grandi depuis ma dernière visite et la perte de mon dragon m'avait fait défaut pour voyager. Mes jambes étaient faibles après tant de journée de marche, mais ce fut une fois devant la nouvelle corporation que je sens l'énergie revenir en moi. Finalement, mon voyage prenait fin.

Il fallait maintenant que je parle au nouveau commandant pour lui demander des nouvelles, rien de mieux que d'aller voir un des gardes qui surveillaient l'entrée pour avoir des informations. À mon approche, le regard du garde devint souriant pensant qu'un nouveau membre allait se joindre, il est vrai qu'à mon allure de guerrier avec mon arc qui semblait avoir prix un coup de vieillesse, il était difficile de penser autrement.


- Bonjour messire, pourriez-vous me donner quelques nouvelles concernant la nouvelle corporation ?

Le garde garda son sourire et me parla d'une voix chaleureuse, mais qui était tout de même autoritaire.

- Vous êtes nouveau à ce que je vois, le commandant Ardent n'est plus en fonction depuis l'incendie et c'est maintenant Ploucornu qui s'occupe du commandement en attendant. Mais il n'est plus présent depuis quelque temps, un dérangement je crois. Si vous voulez bien vous présenter à ma personne, je pourrais lui en informer en son retour.

- Mon nom est Farlen Farden, seigneur de la forêt de Mélanuis et ancien commandant de la guilde des combattants passé comme mort lors de la bataille contre Mogoth le seigneur démon.

Le visage du garde ne changea pas, mais devint perplexe. Il n'était pas garde dans la corporation depuis longtemps, il ne pouvait donc que me dévisager un peu. Il me pria de l'accompagner dans la salle d'attente le temps qu'un responsable puisse venir me rencontrer. Ce n'est qu'une fois rendu dans la fameuse salle qu'il quitta en direction d'une des nombreuses portes pour prévenir quelqu'un de mon arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Sirias
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 979
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 21/12/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
8/10  (8/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Bureau du Commandant des Armées impériales   Mer 2 Juil 2014 - 16:34

[Précédemment]

Accompagné de l'intendant aux finances et du capitaine de l'armée de Scitopole, le palatin Sirias était atterri la veille en la Cité. Ils avaient fait le voyage à dos de griffons du Fort Elmoral jusqu'au palais impérial. Dès que le cousin de l'Empereur mis pied à terre, on l'informa d'emblée de la situation politique : une séance déchirée se tenait actuellement au Sénat, le prince Faraël était en ville et l'Empereur venait d'annoncer la création d'une assemblée constituante. Sirias n'était pas venu ici dans un but politique, mais, en regard de ces événements, il décida de se hâter d'observer sa première tâche. Ainsi, il traversa la ville d'un pas rapide jusqu'au quartier des Corporations, plus précieusement à la caserne de l'Armée impériale.

Après qu'on l'ai sommairement fouillé lui et ses compagnons, il pénétra dans la petite citadelle. Quelques hommes s’affairaient à l'entraînement dans la cour intérieure et cela ne manqua pas de lui rappeler la lointaine époque où il était chef de la corporation des Combattants. Désormais, cette institution jadis autonome était conduite par le Commandant des Armées impériales au service de l'Empereur. C'est d'ailleurs ce dernier que le palatin désirait rencontrer. Arrivé à la porte de son bureau, il frappa trois fois.

_________________
Palatin intérimaire en Scitopole
Héros de l'Empire

[ADMINISTRATEUR FORUM]
Revenir en haut Aller en bas
Ploucornu
Commandant des Armées impériales
Commandant des Armées impériales


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 03/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Bureau du Commandant des Armées impériales   Jeu 10 Juil 2014 - 17:11

Le commandant des Armées impériales s'affairait à aiguiser lui-même la même de son épée. Avec toute la précision et la patience que cela exigeait, il meulait avec soin le côté émoussé de sa lame. Alors qu'il achevait son travail, on frappa à la porte de son bureau. Cela n'était guère coutume, car en raison de son grade, les combattants de partout à travers l'Empire qui passait par la caserne pour faire leur entraînement n'osaient jamais l'interpeller.

- Entrez!

Il vit pénétrer Sirias de Kondall, un des prédécesseurs à son poste de chef des Armées, un homme qu'il estimait au plus haut point, qu'il aurait aimé fréquenté au temps des croisades.


- Votre Excellence! Quel plaisir de vous voir ici! On ne m'avait pas prévenu de votre visite, je suis agréablement surpris. Que nous vaut cet honneur?

Le préfet de Scitopole serra chaleureusement la main qui lui était tendue.

- Bon matin, Commandant Ploucornu! C'est un plaisir pour moi également. J'aimerais vous présenter mes deux acolytes. Il s'agit de l'intendant et du capitaine de la province de Scitopole. Je ne sais guère si vous étiez au courant, mais l'Empereur m'a nommé il y a quelques jours palatin intérimaire. Scitopole étant sous la tutelle directe de la Cité impériale, le poste n'avait pas besoin d'être comblé jusqu'à récemment. Néanmoins, Sa Majesté m'a prié de lui porter mon aide en ces temps plus difficiles. Je parle entre autres de la situation militaire plutôt tendue en Zakinthe.

Dès que Sirias lui rappela ce conflit armé, le commandant se fit tourmenté. Ce dernier aurait aimé mettre à contribution les Armées impériales mais cela lui avait été interdit.


- Étant donné que nous ne sommes pas officiellement en guerre, nous ne pouvons intervenir. Le problème est que mes ministres me suggèrent fortement de renforcer nos défenses à la frontière sud.

Ploucornu tourna le dos et marcha jusqu'à sa bibliothèque. Il fouilla quelques instants puis en sortit une carte de bonne dimension. Le commandant la lança ensuite sur la table de son bureau et se dépêcha de placer une roche à chaque coin pour la garder bien déplier. Il s'agissait d'une splendide carte de la région de Scitopole, de l'est d'Édhesse et du nord de Prévèze et de Zakinthe.

- Excellence, Capitaine, Messire l'intendant, je vois bien où vous voulez en venir. Regarder bien ce plan. En Scitopole oriental se dressent les plus puissants royaumes de Kalamaï, on y trouve les territoires de Brasamical, de la Zirconie et bien sûr le vôtre. Cette région si prospère l'est parce qu'elle est protégée depuis toujours par les dieux. Au nord et à l'ouest, elle est entourée par les titanesques Montagnes grises. À l'est, le grand fleuve Kalamaï et les domaines impériaux représentent un autre mur pratiquement infranchissable. Au sud se trouvent Halicarnasse et ses plaines. C'est dans ce secteur, coincé entre les Monts Ygelniens et les Monts Kalamaï qu'il est le plus facile de pénétrer. Si vous souhaitez déplacer vos armées vers la frontière, sollicitez les troupes des royaumes protégées du Nord et faites les défendre les routes qui mènent au sud, vers Kanderak et Arthandre.

Hélas, je ne peux vous être plus utile. Actuellement, on ne me confère pas l'autorité de saisir les armées seigneuriales et provinciales. Si l'Empereur en arrivait un jour à déclarer la guerre à Thassopole, j'aurais à ma charge tous les hommes de l'empire. Nous en sommes loin encore, sachez. Ainsi, je ne peux que vous conseiller de convaincre vos vassaux scitopoliens de fournir des troupes pour défendre le sud.

Le palatin Sirias s'attendait à cette réponse et fut donc peu déçu. Lui et ses conseillers remercièrent cordialement le Commandant. Avant de se quitter, Ploucornu, en tant que magistrat de l'Armée impériale, glissa un mot au héros concernant les discussions diplomatiques en cours au Sénat.

- Oui, on m'a dit en arrivant. Nous nous recroiserons probablement bientôt à ce sujet, sénateur. répondit Sirias.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau du Commandant des Armées impériales   Aujourd'hui à 2:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Bureau du Commandant des Armées impériales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: Le Quartier des Corporations :: La Caserne de l'Armée impériale-