AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du craqueleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 16:58

Sortant enfin des bois après plusieur jours de marche, Eneldrïl ne fut pas
mécontente de trouver enfin un endroit habité !
Avancant dans la ville, elle admira les architecture et les fontaines si
agréable dans ce cadre calme.
Cela dit tout ceci ne remplissait pas un estomac et la faim se faisait sentir doucement !
C'est donc dans une Taverne qu'elle s'engouffra, la jeune elfe avait eu des
enseignement sur le monde extérieur, mais c'était son premier cours... pratique !
Approchant du serveur elle lui commanda une timbale de nectar relevé de lys blanc...
mais bien sur ce genre de chose était trop demandé, elle se contenta donc d'une choppe d'embroisie.

La jeune elfe était plutôt voyante, vu sa tenue quelque peu osée et ses bijoux.
Elle alla s'assoir a une table seul et commenca a consommer sa boisson.
Regardant la tête des arrivants, semblant chercher quelqu'un pouvant l'aider
ou simplement le symbole d'une corporation ou armada connue de la jeune femme.
Et puis elle en prifitait aussi pour se reposer de son long voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 18:08

La Capitale Impériale était agitée ces derniers, temps, plus encore qu'à l'ordinaire : entre l'instauration du Sénat et de leurs décrets, les réformes toujours plus inattendues de l'Empereur actuel et les habituelles manigances des Corporations de l'Ombre et des Itinérants, sans parler bien sûr des rumeurs prédisant que les forces dirigeantes voulaient modifier l'Histoire telle qu'enseignée dans la Biblitohèque aux érudits comme aux simples gens de Kalamaï, il y avait largement de quoi faire.

C'est pour suivre cela de près qu'il avait quitté son domaine d'Irynia et avait fait route jusqu'à la capitale, même après des siècles, la règle d'or de la politique était immuable : se tenir au courant des évènements et n'agir qu'au bon moment, de manière rapide et efficace.

Il avait, en chemin, rencontré quelques difficultés, outre les traditionnels bandits, qui finissaient inévitablement égorgés sur la voie, ou tout simplement sublimés ou servi en sacrifice à des entités les dépassant, il avait rencontré nombre de créatures mortes-vivantes.
Il faudrait qu'il en touche un mot à Vesce, si c'était son œuvre, il devait tempérer ses créations.
Sinon...eh bien la nécromancie se verrait amputée de l'un de ses adeptes sous peu.
Mais il avait autre chose à penser pour l'heure.

Sans doute s'était-il trop attardé sur les chemins, mais il se refusait à aller dans une auberge puante où il ne serait sans doute pas traité avec le respect et la dignité lui étant dû, et il ne se sentait pas d'humeur à un massacre gratuit.

Les auberges de la Capitales, elles, au moins, sauraient agir en fonction de son rang, même si elles sont ouverts au bas-peuple qui n'hésite pas à s'y adonner à la boisson et aux habituels vices humains.

Les humains, créatures si fragiles, si écœurantes, à la vie quasiment instantanée, que pouvaient-il prétendre à côté de lui?
Rien sans doute..

Et les Elfes, créatures certes bien plus respectables, mais manquant tant de noblesse.

Comme par exemple cette Elfe, visiblement en palabres auprès d'un tavernier au sujet d'une boisson absurde sans aucun doute non servie dans cet établissement.

Ça a toujours été le propre de cette race : toujours occupés à s'attarder à des détails futiles sur une conception de la beauté qui était étrangère au patriarche Nerae, cultivant une passion d'éléments si ridicules que ça en devenait parfois risible.
Une timbale de nectar relevé au lys blanc, au shaker, sans doute, comme le voulait leurs coutumes, et non à la cuillère, comme le faisaient parfois certains semi-elfes et drows.

Comment cet être pouvait-il s'imaginer qu'une taverne humaine puisse posséder pareil liqueur, méprisée ou méconnue par la gente humaine?
Il était déjà étonnant que de l'ambroisie soit disponible, sans doute le fait d'un caprice de l'un des représentants de la noblesse.
Sans doute faudrait-il en plus l'adoucir d'une gelée royale tiédie au feu de bois...

Ne cachant pas son mépris pour de tels caprices, il se tint près de la jeune, enfin, comment estimer l'âge de telles créatures?, elfe, murmurant, plus pour lui même que pour l'assistance ou son interlocutrice :


- Si telles exigences étaient formulées par un membre de notre clan, que chacun soit sûr que ce absurdité vaille une disgrâce humiliante.
Où est la noble race des premiers temps de Kalamaï?
Dans des tavernes, à chercher l'agrément dans des banalités?
Puisse l'Arcane prévenir la Race Supérieure vampirique de pareille déchéance...


Sans même tenir compte d'un éventuel effet de ses paroles, si même s'assurer qu'elles étaient entendues, ce qui lui était franchement égal, puisque prononcées uniquement pour constater l'état misérable d'une race autrefois grande pervertie par l'invasion culturelle humaine et leurs bas plaisirs dûs à leur vie si ... vaine, il se retourna, perdu dans des pansées d'un niveau bien supérieur à ce que pourrait concevoir les êtres en ce lieu présents.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 19:07

Altarian rentra dans la taverne et vit qu'il n'était pas seul:une jeune elfe qui paraissait assez futile et,son exact opposé,un seigneur aux yeux rouges et au regard hautin.Il était arrivé dans la salle au moment précis ou l'étrange personnage se mettait à marmonner.Se sentant d'humeur joyeuse, il approcha l'inconnu (qui en avait beaucoup moins l'air), s'assit à sa table ,et commanda un éléphant rôti, sous le regard médusé du serveur.Il éclata ensuite de rire en se disant que ,même étant assassin,on n'était pas obligé de garder toujours l'air ennuyeux et ennuyé.Il se ravisa et choisit plutôt une simple bière pression.L'elfe noir se tourna ensuite vers son interlocuteur:Salutations voyageur! Je me nomme Altarian Le Pourpre.Pourquoi cet air mouchade?(il avala la friandise qu'il avait en bouche en s'excusant de son impolitesse)Je me suis permis de vous entendre marmonner et il me semble que vos paroles paraissent bien amères. Pourriez-vous éclairer ma lanterne?
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 19:59

A peine cet Altarian était-il entré dans la taverne, qu'il faisait étalage de sa grossièreté devant un être tel que Cotin Nerae.
Si son dédain avait été exacerbé par la jeune créature elfique, c'était une froide fureur devant l'intervention de l'Elfe Sombre qui l'avait pris.
Faisant appel à toute sa courtoisie pour ne pas chasser crûment le nouveau venu, ce n'était pas le meilleur moment, et il n'avait pas à perdre son sang-froid devant un bas être, il murmura


- Chaton impertinent!

Puis, il poursuivit, d'une voix aussi glaciale que son teint,

- Jeune âme, il me plairait de n'être dérangé en aucune façon, mes réflexions ne regardent que moi, et éventuellement ceux qui doivent défendre leur dignité devant ce qu'ils appellent affront.
Je me permettais juste de remarquer, en connaissance de cause, la perte de ce qu'était la dignité elfique autrefois et de déplorer cela.
Vous n'avez pas l'air non plus, à votre expression faciale, d'exercer une profession honnête ou de vous consacrer à l'étude des Arcanes.
Aussi, je vous prierais de garder votre familiarité pour vous, en particulier devant des êtres qui vous sont supérieurs.


Pourquoi cela devait-il toujours se passer ainsi?
Les hommes, et les créatures qui se sont assimilées à leur Empire, vivent dans la boue et en sont heureux, mais refusent de reconnaître l'évidence, se contentant de beaux discours pour imaginer ce qu'ils seraient.
Avec son peuple, ou d'autres représentants de la Race Supérieure ou de l'étude arcanique, il parlait courtoisement et utilisait son charisme naturel, puisque cela lui rapportait.
Mais devant cette basse-cour, cette engeance impure, pourquoi devrait-il se montrer hypocrite et flatter leur orgueil illusoire?



[HRP : Jeu du jour : faire nombre de références si bien placées...]


Dernière édition par Cotin Nerae le Ven 10 Oct 2008 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 20:45

Eneldrïl se sentit, sans tord, visée par les paroles plutôt malavisée du vampire qui entra.
La jeune elfe a la fois quelque peu frustrée de se faire insultée et aussi étonnée qu'un vampire,
race soit disant si évoluée s'abaisse a parler pour ne rien dire !
Puis avant même qu'elle n'ai le temp de répliquer... par pur politesse a cet être méprisant,
Un autre entra et s'installa devant le premier, a croire que les grands esprits vide se rencontre


"Et bien que voila un charmant couple...
Monsieur, pour quelqu'un d'une race qui se pense de haute dinastie...
nous nous retrouvons pourtant dans un même endroit !
Sans doute que ces établissements étaient bien vu au yeux de tous...
avant que vous ne les fréquentier !
Quand a mes exigences, forte heureusement pour moi, ne faisant pas partie de votre clan je me permet donc de les énnoncer librement !"

Croisant doucement les jambes, buvant une gorgée de sa boisson.

"Vous devriez vous décoincer un petit peu, je ne me souviens pas
avoir été présentée en tant que représentante d'une quelconque race !
Parfois mon cher vous devriez vous laisser aller a certaine banalité qui ne pourrait que vous rendre plus aimable"

Passant sa main dans ses cheveux pour remettre une mèche a l'arrière de ses cheveux.

"Laissez moi donc vous payer une boisson digne de votre rang !
une bonne tasse de mélasse devrait vous plaire j'en suis sur !
Sans oublier une bonne soupe de grumeau pour accompagner le tout."

(HRP : quand on aime on ne compte pas !)
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 21:21

Nucter!
Que ces êtres étaient mal éduqués, suffisamment en tous cas pour lui tenir tête, faisait de fait preuve d'une insolence inacceptable.
Mais...pourquoi devrait-il perdre son temps avec de tels êtres?
Se refusant à croire que la proposition de l'Elfe était autre chose qu'une mesquine provocation formulée à son égard, il y répondit d'un sourire carnassier ; il ne buvait jamais...de vin, ni d'ailleurs d'alcool autre hémorragique.
Ne perdant pas la courtoisie élémentaire, c'est d'un ton plus charmant, mais tout aussi venimeux, qu'il répondit:


- Je conçois que vous preniez des libertés, puisque n'étant pas membre d'une caste telle que la mienne, vous preniez des libertés et humiliez un nom que vous ne portez plus, mais concevez à votre tour qu'il est fort dommage qu'une race dépérisse au point d'en être réduit à un stade humanoïde.
Enfin, je suppose que cette discution n'aboutira sur rien de constructif et de responsable, aussi vous demanderais-je de bien vouloir la cesser ici et maintenant, avant que de fâcheuses réparties ne gâchent le repos que je cherchais en m'aventurant dans tel endroit.
Je vous laisse donc en la charmante compagnie de votre nouvel...ami


La dérision que le dernier mot portait confirma ses pensées, il serait malvenu de montrer à cette troupe quasiment bestiale l'étendue de leur ignorance, argument qui surgirait sans doute bien assez tôt.
Se concentrant avec difficulté ; l'ambiance d'une auberge n'étant pas le meilleur endroit pour l'Arcane, il quitta, en esprit tout du moins, son corps étant toujours ancré là où il l'avait laissé, le Plan Mortel, pour s'aventurer aux alentours du Second Cercle.
Quelle ironie...qu'un être d'un tel lignage se retrouve en pareille situation, en un discours stérile avec des êtres qui n'y entendait peut-être rien.

Enfin, il devra s'y réhabituer, dans la Capitale, les mouches sont toujours plus présentes que les gens de bonne compagnie, et il est impossible de chasser tous les nuisibles...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 2 Oct 2008 - 21:47

"Quel dommage que se soit les personnages les plus élégants qui soit si venimeux de paroles !
Comment voulez vous rencontrer quelqu'un de bien éduqué si votre perfidie la lui fait oublier."

Elle soupira doucement et retrouvant son petit sourire habituel

"Rasseyez vous mon cher, si vous avez des choses a me reprocher j'en ai
tout autant pour vous, avant de venir insulter une personne présenté vous au moin !"

Le fixant

"Je ne faisait que répondre a vos provocations mais je n'auserais pas couper votre désir de rester ici, calmons nos ardeur"

Eneldril ne cherchait pas la baguarre ni a dégouter les gens a force de partir

"Sachez que ma race a perdu son honneur bien avant que vous n'en soyez au courrant, je me contente de vivre avec...
pourquoi se forcer a être bien sous tout rapport lorsque d'autres s'en moque?
Je me contente de rester le plus correct possible en vivant ma vie et je pense
que dans une certaine forme vous en faite pareille, avec peut être plus de restriction"

Lui faisant servir la boisson de son choix.

"Je ne veux pas me justifier mais vous expliquer, je ne connais le monde des hommes que depuis 2heures maintenant, avant j'était enfermée a apprendre la magie.
Je ne connais de ce monde que se que j'y ai lu dans les livres.
cet endroit me paraissait pitoresque et j'avais soif et me voila donc ici"
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 4 Oct 2008 - 23:44

Soupirant entre ses dents, Cotin Nerae sortit de son état de concentration pour rediriger son esprit vers la jeune, mais ce corps sans âge était-il si jeune?, Elfe.
Ne tenant pas à des discutions stériles complètement inutiles, il se refusa à épiloguer sur des détails, et dit, de sa voix froide et claire, imposant à la fois un certain respect et une distance marquée:


- Comment! Nul perfidie dans mes paroles, uniquement une constatation, et des dires purement rhétoriques. Nulle insulte non plus, mais une analyse de la rigueur en déchéance des peuplades anciennes, analyse que, j'en ai l'impression, vous partagez, au moins en partie.
Mais alors que vous vous en accoutumez, bien que je le reconnaisse, avez vous le choix?, je refuse que la nôtre ne subisse pareille disgrâce, mon clan encore moins, tant que moi ou un être formé par ma personne le dirigera.


Anticipant une réaction potentiellement agressive de son interlocutrice,

- Mais je suppose que je dois mettre votre propre emportement sur le compte de votre isolement, isolement qui, j'en suis sûr, vous a été profitable, et vous a placé au dessus, je l'espère, des mesquineries de la vie politique actuelle..Ces êtres sont si futiles...C'en est risible.
L'Arcane...est tellement préférable à ces basses querelles...


Se retournant vers l'Elfe sombre,

- Et vous, Altarian, mes arguments vous auraient-ils coupé toute envie de réagir, ou vous contentez-vous d'attendre, de manière somme toute féline, que je vous autorise à parler.
Si ce dernier cas est avéré, je vous autorise à prendre la parole, mais avec votre éloigné parente ici présente, suffisamment, je l'espère, pour que je m'autorise un calme salutaire, ou tout du moins une tranquillité minimale.



Les rapports entre les races...
Aux temps où elles s'ignoraient car se connaissant si peu, de telles questions ne se posaient pas ; on vivait avec les siens, évitant les terres où l'on rencontrait d'autres êtres...ce temps, si loin...de son oncle, Lucius Nerae, un si brillant érudit...
Puis il y eut les guerres, durant ses premiers apprentissages, à une époque où les peuples, désormais relativement organisés, se battaient dans un jeu d'alliance à la fois complexe et évident, intéressant et absurde.
Puis, il y eut l'Empire.
Bien qu'ayant ses inconvénients, comme la profusion de la racaille humaine, l'Empire avait ses bons côtés, en limitant les querelles intestines de territoires, et en civilisant de façon toute relative les peuplades bestiales.
Il ne s'était intéressé à la vie politique que par périodes : l'Impératrice avait des opinions parfois dommageables, mais régnait d'une main de fer.
Puis, l'éclairé Enguerrand avait instauré un règne plutôt intéressant, bien que terminé par une sorte de folie dont personne ne saurait jamais rien.
Et puis Fardall... Fardall loué de tous, qui transmit ses pouvoirs à son fils, gardant ainsi sa gloire intacte.
Un homme de talent...mais un homme, aux principes parfois absurdes.

Peut-être un futur ennemi, le temps le lui dira...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 5 Oct 2008 - 20:32

Altarian était soufflé par la haute estime de soi de ces 2 êtres. Ce Vampire arrogant, qui n'était pourtant qu'un mort en sursis attendant qu'un groupe d'aventurier lui permette de retourner dans son gouffre maudit,doublé d'un mage lâche sans respect pour le repos des morts, avait le culot de l'insulter lui ,un membre de la Corporation de l'Ombre! Et cette Elfe qui avait fait perdre toute dignité à sa race, aurait mérité de se faire attaquer par un prêtre pervers,ce qui aurait constitué une punition pour les 2 antagonistes.
Il répondit au faux seigneur avec tout le mépris dont il était capable:"En préliminaire,je ne croyais pas de mon devoir de m'abaisser à répondre à une limace ne méritant pas de respirer le même air que moi, mais si vous insistez pour que je vous fasses cet honneur, j' y consens. Mais d'abord une petite question: Comment se fait-il que votre peuple ne se soit pas encore révolté ? La seule explication que j'entrevois est que vos sujets vous craignent plus qu'ils ne vous adorent. C'est fort dommageable. Cependant, n'oubliez pas qu'un seigneur vit(et même survit) grâce à ses sujets. Et je n'arrive pas à comprendre la gloire que vous entretenez à faire partie de ce que vous appellez votre "race", alors que vous n'êtes que des zombies munis d'un ou deux neurones de plus. A ce que je vois,les rangs des "non-morts" peuvent être aussi variés qu'inutiles:des anciens chasseurs de démons,des nains sourds, et maintenant un seigneur qui ,s'il n'était pas ,hélas,difficile à tuer,serait déjà mort,étouffé par son orgueil.Quel désespoir et quelle misère pour les Vrais seigneurs.
Il se tourna vers l'Elfe:"Quand à vous, plus je vous vois,plus je remercie mes ancêtres d'avoir fait sécession. Je devrais me flageller mais je suis bien obligé d'être d'accord avec le zombie à côté: vous faites honte à tous ceux qui vous côtoient!!!".
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 5 Oct 2008 - 21:26

Le Vampire poussa un soupir : il n'avait nulle envie de répondre à ce chancre du comédon, pourtant, s'il voulait conserver sa dignité, il devait remettre l'insolent à sa place, à défaut de le châtier publiquement.
Et quels propos à propos de sa nature!
Dire qu'une engeance sombre elfique osait remettre en question la supériorité naturelle de la race vampirique...
Bien sûr, le reste n'était que mesquines insultes, mais se laisser ainsi traiter par un tel être le répugnait, d'autant que, il le savait, il n'aurait aucun mal à s'en débarrasser s'il devenait gênant.


Je vois que les traits d'esprits ne sont pas votre fort... De tels termes ne montrent que votre puérilité, rien de mieux.
Bien sûr, vous ne pouvez espérer rivaliser avec nous, mais j'avoue m'être attendu à mieux...décidément, beaucoup de races sont sur le déclin.
Xérès ou piquette, je ne sais pas ce qui occupe votre esprit, mais je crains que vous n'en soyez plus diminué que si Nucter vous avait pris, ou que vous ne soyez, comme vous le dites, "non-mort".


Tandis qu'il prononçait ces mots, uen grande lassitude l'envahit : que faisait-il à discuter vainement avec ces gens de triste compagnie? Avait-il seulement bien fait de se rendre dans la capitale? Sans doute, cette rencontre n'était qu'un hasard. Mais se rendre en ce lieu était-il le meilleur choix?

Rien n'est moins sûr, et, en ce moment, il regrettait les pas qui l'avaient conduit ici. En territoire humain, il ne pouvait rencontrer que la crasse qui était propre à leur espèce, ainsi en allaient les choses...

Il avait, en son temps, tenté de civiliser la race humaine, mais ces absurdes êtres refusaient jusqu'à l'évocation de ce qu'ils pourraient être, si au moins ils cessaient de se comporter si bestialement, et étudient les Arcanes ou les Forces Naturelles.

Cet état de fait durerait sans doute jusqu'à la chute de l'être humain, chute qu'il espérait proche, si les choses continuaient ainsi, ils seraient en plein déclin d'ici deux ou trois siècles, et disparaîtraient en moins d'un millénaire avec un peu de chance.

Haute ambition qu'était celle des Humains : dominer Kalamaï...et, comme les autres ayant tenté cet exploit, disparaître, en si peu de temps....si peu de temps...

Et là, ce serait enfin la paix, la paix de l'étude, de la concentration, peut-être aussi cette compréhesion absolue qu'il cherchait depuis des siècles en ne parvenant qu'à l'approcher....bientôt, peut-être...

Les choses en allaient ainsi : les races naissaient, s'élevaient, régnaient, tombaient dans le déclin puis disparaissaient...les Hommes en étaient à leur période de règne, les Elfes à leur déclin, les Vampires, quant à eux, régnaient toujours, mais dans l'ombre, ce qui leur permettaient de ne jamais décliner...jusqu'au jour où de jeunes parvenus causeront la perte de leur clan, jeunes parvenus qu'il devrait déceler et éliminer avant qu'ils ne deviennent trop nombreux.

Il fallait toujours que cela se fasse aux dépends de quelqu'un : s'il laissait faire, il en paierait le prix, s'il réagissait, les autre en paieraient le prix, dans ce genre de cas, la logique la plus élémentaire lui incitait de ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Enfin, peut-être n'aurait-il pas à faire cela avant bien longtemps, peut-être même que ce seraient ses descendants, Vesce par exemple, qui se chargeraient de cette purification de l'espèce.

Un jour, peut-être....mais pas encore aujourd'hui, aujourd'hui, il étudiait, et surveillait la politique humaine, afin de conserver une longueur non négligeable d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 5 Oct 2008 - 22:18

"Voyez vous ça!! Si je puis me permettre,ce que vous faites là ne diffère point de ce que j'accomplis en m'esbaudissant.
I
maginez vous que je suis représentatif de ma Race?je n'ai pas eu cette chance malheureusement. Mais d'après les dires de ma chère mère(Nucter puisse prendre soin de son âme),ils n'avaient rien à vous envier au niveau de l'auto-satisfaction(et Dieu sait à quel point c'est dur!!)
Tandis que vous vous complaisez dans votre prétendue supériorité, d'autres y travaillent.
Rangez cet orgueil mal placé qui vous ralentit et cessez de vous vanter de choses indépendantes de votre volonté!!
Il ne faut pas (d'après mes paroles) que vous croyiez que je vous méprise. Vos paroles sont généralement censées et vos analyses ,fort justes. Mais ce n' est pas dans la haine que l'on trouve la puissance ou le réconfort.
Et ne vous méprenez pas:je ne crois pas que nous pourrons jamais être amis ou même alliés, nous sommes trop dissemblables. De plus,je crois deviner que vous ne cherchez pas la compagnie.
La faiblesse que vous devez( j'en suis sûr) me remplir , ne me fais rien. On peut avoir été élevé dans la haine de son prochain et avoir analysé cette même haine,en découvrant qu'elle était inutile.
Lentement ,je l'espère, vous comprendrez ce qu'un jour, un Elfe Noir que vous trouviez misérable ,voulait vous dire.
Eh bien, ce fut agréable mais d'autres obligations m'appellent."
Altarian s'inclina le plus glorieusement possible et se dirigea vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 5 Oct 2008 - 22:35

Voyant l'un des deux homme près a partir elle voulu clarifier une chose

"Avant que vous ne quittiez cette endroit je voudrais vous dire une chose...
Tout comme vous n'avez pas été la cause de la fuite de votre peuple !
Ou encore de sa mauvaise réputation, je ne suis pas la cause de la soit disant déchéance du mien !
J'ai vécu dans un village ou l'on tuait les mère pour les offrir a un dieu de magie !
Je hais ma race et se que je suis !
pourtant je crois en un lendemain meilleur, j'ai étudier jusqu'a se jour et
ce n'est nullement pour me laisser insulter de la sorte par deux être
qui n'ont de meilleur passe temp que celui de rabaisser les autres !"


Apparament offusqué

"Je ne prêche pas pour pardonner les erreurs de mon peuple
si ils en ont arrivé a se faire haïr autant que les vampires ou
les elfes noir c'est qu'ils l'on bien mérité,
mais une personne n'est pas que l'emblème de sa race !
c'est a cause d'esprit aussi étroit que les vautres qu'il y a des guerres
Si j'avais du vous juger par votre race,
ou avec la bêtise de nos peuple il y a longtemp que cette endroit serait a feu et a sang !"


Soupirant doucement

"N'y a t'il donc aucun moyen de discuter de nos différente race sans
se lancer des piques pour blesser les autres?
Pour moi les vampires son des puit de culture car il marche sur ce monde si longtemp...
mais il en on oublier que certain les respectes et qu'il aimerait la même chose en retour...

Et les elfes noir... l'opposé de se que je suis, j'ai toujours pensé que nos
peuple gagnerais a repenser au raison d'une tel punition !
Mais vous êtes trop pressé de penser que tout le monde vous hais...

Pourquoi vous entêter a accuser les enfants des fautes des parents?"


Les fixant tour a tour

"Je suis peut être une elfe mais je suis moi avant tout, Eneldrïl, je suis venu jusqu'ici
parce que j'espérait trouver des choses a apprendre, a partager...
je refusais de croire que la haine écrite dans mes livres pouvait
avoir réellement touché l'esprit des gens !
Vous vous prétendez intelligent et au dessus des autres prouvez le...
montrez moi que vous n'êtes pas assé bête que pour vous querellez pour si peu"


La pauvre devait sans doute parler en vint,
ses espoirs vint de respect et d'un futur meilleur n'était il qu'illusion


"en quoi est ce si dur d'offrir se que l'on pense au autres...
si sa se trouve nous pensons la même chose,
mais l'exprimons simplement de façon différente"
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 5 Oct 2008 - 22:49

Altarian se retourna et dit:
Je suis dans l'obligation de réviser mon jugement, du moins sur certains points. Je vous croyais futile et stupide,je m'en excuse! A part ça le racisme inter-raciale ne date pas d'hier et si justes que soient vos paroles,elles ne le stopperont pas.Je me permets aussi de vous faire remarquer que,si violents qu'aient été nos discours,pour mon cas,il n'y avait aucune animosité.Je m'excuse des paroles que j'ai eu à votre égard,ils étaient dûs,pour la plupart, à mes préjugés et au contenu de ma journée,qui fut fort boulversante. Au plaisir mlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 6 Oct 2008 - 6:53

Une senteur appétissante état apparu dans le nez de Marehuel.
Une bonne odeur de chaleur et de nouriture qui allait sans rien dire de plus me donner appétit.
Comme on me l'a toujours enseigner, lorsque l'appétit d'un homme arrive, c'est qu'il a faim.
Ca ne voulait pas dire grand choses, mais pour moi, ca voullait tout dire.
Mais bon, on ne pouvais pas savoir grand chose sur l'humain et la société.
J'avancais donc vers la taverne dont le fumet avait l'air appétissant.
Un rêve dans une réalité, hum quelle délice.

-Quand à vous, plus je vous vois, plus je remercie mes ancêtres d'avoir fait sécession. Je devrais me flageller mais je suis bien obligé d'être d'accord avec le zombie à côté: vous faites honte à tous ceux qui vous côtoient!!!".

Je continuais a avancer vers l'auberge avec une innocence enfantin.
En plus du fumet, il y avait des gens qui parraissaient aimable avec les mots.

*Une belle journée pleine d'aventure et de surprise...
Je dus m'arrêter un peu pour ne pas tomber de surprise.
Un zombi!!!
Com... Comment ca un... un zombie.*

*Réfléchit, réfléchit... Zombi créature carnivore qui mange tout ce qui est sur deux pattes, quatre pattes ou sur huit pattes.
Qui aime mieux manger petit que gros.
Avec des dents accéréeé comme des lames et des griffes comme un hachoir.*

( Prenant une pose de héro )
*Ca n'allait pas être du gateau de devoir affronter un telle monstre, mais je doit sauver le peuple.
Il me semble que si j'utilise du poivre et du sel je pourrais le vaincre.
Il n'ont pas un gros cerveau aussi selon moi.
D'accord, je vais aller à l'intérieur et me battre.*

...

*Mes jambes refusent d'avancer plus loin.
Allez camarade, le devoir m'appelle.*

Je suis entrer dans l'auberge et j'ai regardé la scène avec un regard curieux.

Trois personne se parlait à voix assez haute, une femme avec des grande oreilles qui n'avait pas froid au dos, un autre grande oreille mais qui avait surement trop bronzé aux soleil et un homme.
Je me suis avancer vers celle aux grande oreille et j'ai tiré sur un bout de ses vêtements.

-Ehhh, excuser moi, je m'appelle Ivan Marehuel et j'ai entendu quelques choses venant d'ici.
On a dit qu'il y avait un zombi ici et je suis venu le détruire avant qu'il ne nous mange tous.
Suis-je arrivé trop tard?
Êtes vous blesser ou contaminé?
Revenir en haut Aller en bas
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 6 Oct 2008 - 12:43

Eneldrïl sentit quelque chose tirer sur l'un de ses rares bout de tissu.
Elle chercha à hauteur d'homme puis baissa progressivement les yeux !
La jeune elfe fut surprise, qui était se charmant petit personnage?


"Un zomb... oh"

Elle comprit et se retourna vers le vampire, espérant qu'il ne se soit pas vexé

"Non non il n'y a aucun... enfin... pas vraiment de zombie !
C'est juste un terme péjoratif que l'un d'entre nous a eu le malheur de
prononcer a l'égard du seigneur vampire ici présent"


Me penchant vers Ivan pour ne pas parler trop fort
puis le fixa curieuse, elle n'avait encore jamais vu de gnome.
Semblant l'examiner sous toute les coutures


"Mais merci de venir a mon secours"

Appréciant le geste, sa réconfortait de voir que certain n'était pas agressif dés la première rencontre.

"Je me nomme Eneldrïl, ravie de faire votre connaissance Ivan"

Le voyant pas très grand je lui aurait bien proposé de s'asseoir sur une chaise...
mais j'avais peur qu'il ne se vexe en arrivant pas assez haut sur la table.
Peut être demander un tavernier ou...
non lui proposer de s'assoir sur ses jambes risquait de le vexer encore plus.


"Euh... désirez vous vous joindre a nous monsieur le sauveur de demoiselle en détresse?"

Vu la réaction des deux autres lorsqu'elle avait engagé la conversation,
Eneldril aurait voulu qu'au moins une personne ne lui
morde pas la main lorsqu'elle s'adressait a elle.
Alors elle y allait avec des pincettes, toujours penchée vers lui.
De longues mèches de cheveux ruissellent de ses épaules, elle gardait son sourire.
Ne perdant pas espoir de trouver quelqu'un de pacifiste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 6 Oct 2008 - 17:38

Soudain la porte s'ouvrit, laissant passer une petite rafale de vent à l'intérieur de la taverne. Un elfe noir se tenait sur le seuil, ses longs cheveux bleu encore flottant avec le vent. Ilmar balaya la salle de ses yeux rouges et y voyait déjà plusieurs personnes. Les mains caché dans les plis de sa robe noir, il se dirigea vers le comptoir et demanda une coupe de vin rouge . Il alla s'assoir sur la tables annexant la demoiselle et prit une gorgé de son vin.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 6 Oct 2008 - 20:47

Altarian sursauta à l'arrivée du gnome et se retint de faire une remarque désobligeante, se souvenant des paroles d'Eneldril. Quand le petit personnage le dévisagea, il lui sourit le plus gentiment du monde. Il venait de prendre une décision importante : ne plus railler qui que ce soit avant de l'avoir été.
La surprise fut à son comble quand le personnage suivant entra: un être lui ressemblant étrangement mais ayant la même odeur de cadavre que Cotin Nerae. Considérant que la discussion avec l' Elfe et le Vampire était terminée, il ajourna son départ et se dirigea vers l'autre Elfe Noir en priant pour qu'il ne soit pas aussi réfractaire au contact "humain".
Salutations sire. La discussion ne vous dérange pas?
Il attendit la réponse de son interlocuteur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mar 7 Oct 2008 - 2:05

J'étais décu de ne rien avoir eu a faire contre le zombi qui n'était pas un vrai.
Mais l'idée d'aller à une table et d'en savoir un peu plus sur les êtres aux grandes oreilles me fit sourire.
Un regard autour de moi, aucune table pour gnome.
D'un regard sévère vers l'aubergiste, je lui lanca.

-Pourquoi n'y a t'il pas de place pour des être comme nous?
C'est une honte pour nous, vous verrez un jour.
Mais pour l'heure, je vais y remédier.
Un petit tour de magi et tout va être arranger.
Bien que je sois décu par ce combat qui par chance à été éviter, j'accepte de venir avec vous à une table.


Je m'approchais d'une table et essayait de me rappeler du sort de rapetissement.
Il étais difficile de se concentrer avec tout ce monde et la nervosité de l'aubergiste.
Tellement que je me suis trompé de sort.

-Allergzi Drakeoir Glinouch

Une explosion de feu apparu où la table était il y avait quelques instants.
Je regardais cela avec fascination, encore un sort que je voyais pour la première fois.
J'entendais l'aubergiste qui me menacait de me mettre à la porte.
Bon, un autre essai pour voir si je m'en rappelle.

-Pruti Prityraés Viscosicuhmon

Un éclat noir apparu et la table aussi avec mon idée génial dessus.
Un bord pour géant du genre humain et un autre pour personne grande comme moi.
Enfin, le sort avait fonctionné.
Le visage fier, je me suis assie et j'ai regardé la demoiselle.

-Je crois que le petit problème est arranger.
Par chance, l'auberge n'a pas fondu ou devenu un igloo comme avec la maison de mon cousin.
Tavernier, pourrais-je avoir le menu du jour car, après m'être battu avec des dizaine d'orcs, j'ai faim.
Je me suis ensuite retourné pour voir la réaction de la demoiselle suite à tous ce raffu de sort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mar 7 Oct 2008 - 2:57

Ilmar regarda son compatriote elfe noir avec un peu de surprise. Puis, voyant qu'il s'attardait trop, il se ravisea, se disant qu'il avait remarquer son air . Il remit son fameux sourire sarcastique sur son visage.

-Je suis désolé. C'est juste que cela faisait longtemps que je n'avais pas rencontré une autre personne ayant le même sang que moi ... Et qui me salue, qui plus est! En faite non la discussion ne me dérange pas, du moins qu'elle ne m'ennuie pas! Hihihihihi!

A peine eut-il finit sa phrase qu'il entendit une explosion venant de sa droite. Il suffoquait à la fumé. Ce n'est qu'après quelques seconde qu'il vit le gnome devant des débris de bois calciné. Alors que le tavernier profalait des injures que même Ilmar ne connaissait même pas, le gnome incanta un autre sort et avec une éclair noir fit apparaitre une petite table a sa grandeur. Ilmar se mit la main à la figure et murmura avec un murmure assez audible pour qu'au moins être entendue par son compatriote d'en face et par la demoiselle, croyant que ces mots passeraient au dessus de la tête du gnome....Littéralement parlant :

- Franchement, Je pensais que le niveau d'intelligence des utilisateurs des arcanes étaient plus haut ici à kalamaï. Je me trompe royalement. ou peut-être par chance n'est-il qu'exception...


Et il rajouta plus haut:


-Dans mon pays , il faut avoir une certaine.... grandeur
(en élargissant un peu son sourire) ... d'esprit pour pouvoir utiliser la magie. Compte toi chanceux de pouvoir être capable de l'utiliser. Maintenant, POURRAIS-TU (en insistant grandement sur le mot) apprendre a pouvoir mieux l'utiliser?
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mar 7 Oct 2008 - 19:18

L'attention du démonologiste, qui avait observé avec un sourire ironique les tentatives audacieuses de l'Elfe pour tenter de concilier les esprits, fut détournée par l'apparition du gnome, fort impertinent, et dont la connaissance arcanique semblait se limiter aux tours de foire.
Sa tête, à peine plus éloignée du sol que ses pieds, lorgnait son interlocutrice d'il y avait quelques instants à mi hauteur, image ô combien ridicule au milieu de la foule d'individus qui prenaient place dans la taverne.
Sa querelle avec le tavernier ne faisait qu'ajouter à l'absurdité de la situation, et au ridicule de sa propre présence.
Puis, avisant l'Elfe Noir nouveau venu, qu'il connaissait déjà de nom et modérément pour ses travaux,


- Éclairé Simbourne! Je constate à l'envi qu'une présence plus...mmmhh...intéressante...emplit ces lieux, hélas endommagés par l'application maladroite de ce cher être.

Le ton qu'il employait passait de la salutation polie au dédain lorsqu'il en vint à parler du gnome.
Un sourire froid s'attarda sur son visage lorsqu'il se présenta.


- Cotin Lucius Nerae, compte d'Irynia, initié à l'Art Démonologique...
Comme vous le constatez, l'Empire de Kalamai n'a pas eu que des bienfaits pour l'étude, et souvent, des êtres ne maîtrisant l'Arcane que maladroitement faussent la réputation des érudits.


Quel miracle de voir enfin une présence acceptable...
Bien sûr, bien que témoin d'une déchéance qui, comme elle le lui avait fait aimablement remarquer, ne datait pas d'hier, l'Elfe avait su tenir des propos en général courtois, bien que marqués par l'habituelle mesquinerie de ceux qui ne peuvent percevoir l'Essence.
L'Elfe Sombre Altarian avait été nettement moins obligeant...peut-être en paierait-il un jour le prix...
Mais ce n'étaient que des broutilles, il le savait, et, tant que ces...êtres....conversaient, il pouvait jouir d'un calme relatif.

L'invective du tavernier montait en intensité, et rappela à son esprit l'idée de la forme primaire de magie employée par le gnome, qui eût été bien plus à sa place en foire qu'ici.
Mais où était-il, justement?
Dans la Capitale Impériale, foire aux monstres permanente où toute la corruption de l'Empire se dévoilait au grand jour, triste résultat d'un manque flagrant de rigueur morale des "citoyens" impériaux.

Jamais Enguerrand n'aurait...mais il était tombé, écrasé par un parvenu soutenu par un peuple imbécile qui ne voyait que ses intérêts personnels à très court terme.

Kalamaï, Empire si absurde et pourtant si grand, hétérogène mais ne parlant que d'une seule voix lorsqu'il s'agissait de bassesses, si étendu et pourtant ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mar 7 Oct 2008 - 22:33

Altarian regarda avec surprise et dédain le gnome: comment un tel personnage pouvait-il être seigneur?
en se retournant vers son interlocuteur, il croisa le regard de Cotin Nerae, qui était toujours aussi froid et hautin. Tant pis!!!
La conciliation et le mea culpa n'avait pas marché, pas plus que la "force". Il fallait donc admettre la défaite face à cet être borné.
Mais pour l'heure, il fallait se concentrer sur l'autre elfe noir:
"Je dois admettre que je suis d'accord avec vous.Ne pratiquant correctement aucune forme de magie, j'ai néanmoins eu l'occasion de voir certains Arcanistes à l'oeuvre et aucun n'était aussi maladroit que notre ami gnome ici présent.Mais ce n'est pas de cela que je voulais parler.Travaillant depuis longtemps hors de chez moi et n'ayant jamais connu la compagnie de mes semblables ( vous êtes le premier depuis mes parents), je me demandais si je pouvais obtenir des "nouvelles du front"via vous. Et à titre de curiosité, je voudrais aussi savoir si vous connaissiez un shaman en pagne rouge parlant un dialecte étrange .Merci (pour le shaman, si vous ne le connaissez pas, laissez tomber: ce n'est pas très important
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mer 8 Oct 2008 - 18:40

Ilmar détourna très vite son attention du gnome et quand il fût interpelé par le vampire. Cotin Lucius Nerae.... ce nom lui disait quelque chose. Il se souvint alors qu'il avait lu brievement son nom sur le registre des membres de la corporations des arcanes, lorsqu'il s'était présenté pour en faire parti. Archimage, hein? Il avait face a lui un maitre de la magie. Et pas n'importe quel magie: celle de contrôler les démons...

Il but d'un coup le reste de son vin et en commanda un autre, mais cette fois-ci, il commanda une soupe, car son voyage lui avait donné très faim. Il s'addressa ensuite au vampire:

-Ouf! mon honneur est sauvé! moi qui pensait avoir affaire à des débutant, je suis heureux de savoir qu'il y a des gens comme vous et moi pour faire tourner le monde! héhé! En effet je me nomme Ilmar Simbourne et je me spécialise sur l'art de manipuler la mince corde entre la vie et la mort.

Il prit une cuillèré de sa soupe avant de rajouter, à l'intention du gnome et un peu aux autres personne qui avaient peut-être malcompris:


-En d'autre terme, un nécromancien. Je ne suis peut-être qu'un apprenti pour l'instant, mais peut-être qu'un jour vous devrez vous rappelez de mon nom!


A la fin de sa phrase ,il eut un rire cynique .

Il but une grosse gorgé de son vin avant de répondre a l'elfe noir:

-Mais de quel front parlez-vous? S'il s'agit du mien, mon dieu, il est très noir. Peut-être aussi noir que le vôtre. Il faudrait peut-être qu'on arrête de se prendre des vacances en se bas-monde et retourner à nos caverne afin d'éviter les coups de soleil... Qu'est que vous en dite... euh.. Pourriez vous me répétez votre nom, cela reste sur le bout de ma langue mais je ne peux m'en rappeler... Je sais que c'est impoli de ne pas se rappeler du nom de son interlocuteur... presque autant qu'engager la conversation sans se présenter! Je les ai en horreur! Il y en a un qui m'avait déjà fait ca une fois... mais j'épargnerai les détails... Vous ne les retienderai surement jamais! Alors? votre nom?

Sur ce, il continua de manger sa soupe en regardant l'elfe noir avec un mélange de satisfaction et d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mer 8 Oct 2008 - 22:48

Mes excuses seigneur! Je me nomme Altarian (dit "Le Pourpre), patriarche de la petite contrée de Valadrial. Je me suis sans doute mal exprimé. Quand je parlais de "front", je parlais des Elfes noirs.

Altarian était en un sens gêné de son impolitesse, mais bizarrement
l'attitude de son compatriote le dérangeait encore plus. Décidément les Mages avaient tous un grain. Que la rencontre aie lieu au Nord ou au Sud, il en ressortait toujours quelque chose de malsain. Peut-être étaient- ce les esprits qu'ils manipulaient ou les Forces qu'ils ne contrôlaient pas...
Toujours est il qu' aucune rencontre ne s'était bien passé.

Il continua à boire sa bière tranquillement en réfléchissant et en se disant qu'il avait sûrement fait une erreur en venant dans cette taverne: il n'y arrivait décidément rien de bon...

(HRP: trouvez la référence à un(e) dragon(ne) noir(e), attention: c'est tordu!!)
Revenir en haut Aller en bas
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 9 Oct 2008 - 12:39

Eneldrïl entendit des propos de nouveau mal sympathique venant d'elfe noir
et de vampire, qui s'amusait a critiquer les êtres qu'ils pensaient inférieur
à leur royal postérieur !


"Ne les écoutez pas maître Gnome, c'est en pratiquant que l'on apprend"

Elle lui sourit pour le rassurer et peur être le calmer un peu
de tel propos aurais pu l'énerver, bien que sa bonne humeur me face plaisir.
Eneldrïl regarda les deux elfe noir et soupira


"Si vous êtes apprenti pourquoi vous moquez vous de lui Sire Ilmar?
Un oubli ou une erreur peu arriver, même chez les plus grand !"
Il faut encourager les moins aguérit et écouter les plus sages,
les plus grand dans leur domaine, c'est ainsi qu'on s'améliore"


Se retenant de lui réfrigéré sa soupe !
Elle ne devait plus se mettre les gens a dos, elle était la pour apprendre !


"la magie est variée, complexe, et les formules nombreuses !"
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 9 Oct 2008 - 21:28

Altarian se retourna vers l'Elfe:
Bien que je sois d'accord avec vous sur certains points, nous sommes en désaccord flagrant sur celui-ci. Ce gnome malhabile vient de confondre, si je ne m'abuse, 2 formules fort différentes, ce qui est, vous en conviendrez, fort dommageable; d'autant plus que le sieur tavernier Roger, ici présent , vient, par cette seule action de perdre à la fois une "magnifique" table et quelques années de vie à cause de la frayeur. Mais je propose que l'on demande au principal interressé ce qu'il en pense.
Il pivota vers le gnome :
n'est-ce pas Seigneur? A moins que vous ne préfériez que cette "charmante" Elfe continue à vous protéger dans ses jupons( qu'elle a fort court d'ailleurs)!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 

La Taverne du craqueleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-