AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du craqueleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 17 Oct 2008 - 11:54

Eneldrïl n'avait rien contre les rapports humain... enfin a se niveau c'était
elfique et vampirique mais la c'était un peu soudain et brusque pour elle !
L'elfe se recula un peu lorsqu'il vint la serrer contre lui et laissa échapper
un petit rire nerveux.
Après tout un Vampire, Inconnu, qui au premier regard affirme être amoureux
d'eneldrïl devant tout le monde sans même qu'elle même soit au courrant !
Sa fait un peu beaucoup la même soirée.


"Veillez m'excuser Sire Vesce, ce n'est nullement contre vous mais...
Il me semble que vous précipité un peu les choses !
De plus... sans vouloir vous blesser ou vous couper tout espoirs...
Jusqu'a se jour je n'ai eu de seul amour que celui de la magie"


Embarassée et un peu triste pour lui, elle ne l'avait pas vraiment repoussé
juste calmé un peu et expliqué sa façon de voir les choses


"Mais personne ne sais de quoi demain sera fais"

Ne voulant pas le rendre malheureux !
Regardant l'homme tomber a terre et aller s'assoir, elle sourit doucement
qu'elle soirée, il y avait vraiment de tout par ici, elle était heureuse
d'être sortie du manoir, même si la soirée avait mal commencé
elle ne regrettait rien au final.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole



Nombre de messages : 129
Classe : Assassin de l'Ombre
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 17 Oct 2008 - 12:12

La comtesse Luciole énervée de sa journée avait désiré
se reposer a l'abris des regard peut être près d'une cheminée
a feu ouvert.
Attirée par les lumière d'une taverne elle fit l'erreur de la croire
calme et qui sais peut être vide.
Mais a l'intérieur un atroupement de personne la désespéra !
Deux autres vampire? l'un a l'allure renfrognée voir bougon
Un autres qui faisait les joli coeur après d'une elfe...
Certe belle mais qui semblait bien cacher son jeu !
Deux elfes noir, un Gnomme, un infernal qui ne se décidait pas
si il entrait ou sortait et un homme qui semblait se faire tout petit
sur sa chaise !

Doucement la jeune femme retira la capuche de sa cape
assé délicatement pour ne pas se décoiffer,
Elle pourtait toujours son élégante et rafinée cape de soie
pourpre.
Avancant, ignorant les regards qui aurait pu se poser sur elle,
la comtesse avait la gorge sèche et avait besoin de calmer
un peu ses ardeurs plutôt atisée par Lytrhanne.
Sans oublier la si irritante idifférence d'adola !
Ou encore son pseudo malaise du au manque de potion.
Elle fit signe au tavernier d'approcher et lui commande quelque chose
qu'il apporta tout de suite.

Elle s'assit doucement, passant une main dans ses cheuveux
pour porter a ses lèvres rouge la coupe qu'elle avait demandé.
puis la reposa tout aussi lentement, regardant l'endroit...
Réfléchissant aussi a cette histoire de quête et son devenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/luciole-lueur-du
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 17 Oct 2008 - 13:48

Il se tenait près de la porte après que l'Elfe l'ai repoussé.
Il fut déçu de part la réaction de l'elfe dont
il espérait un peu plus de... Bref,il lui dit alors sur un ton
glacial et presque de reproche:


-Très bien, voici votre pomme rouge,
je pense que vous en ferez meilleur usage que moi.
Si vous voulez me rencontré une fois de plus,
faites le moi savoir. Et puis, comment aimer une chose
que peu d'être en ce monde sache maitriser et utiliser?


Puis s'adressant à Ilmar:

-Alors, cher confrère, voudriez-vous m'accompagnez
dans le laboratoire récemment découvres pour parler magie et nécromancie?
Car je crains que mon savoir à ce niveau est, disons...


Dans un bref soupir:

-Je suis navré que ce là se soit passé comme cela Eneldrïl.
Vous avez raison, comment un Vampire et une Elfe puissent
avoir des rapports entre eux?
Revenir en haut Aller en bas
cridek



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: infernal

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 17 Oct 2008 - 17:58

Cridek ecouta attentivement la personne lui parler.Oui, peut être avait il été un peu dure avec l'elfe mais ce n'était pas une raison pour se faire insulter de la sorte...

-Vous avez fini votre beau discour. Felicitation, très émouvant. Alors comme ca, ca vous arrive souvent de parler des autres ainsi sans les connaîtres?
On dirait que oui. J'ai peu être été un peu dure avec l'elfe noir mais a l'avenir pensez à vous meler des choses qui vous regarde...
Nous pourrions repartir sur de bonne base, je ne vous connais même
pas. Je suis enchanter de faire votre connaissance, on m'appelle Cridek.


Cridek n'etait pas venu dans la taverne pour se faire insulter de la sorte par tout le monde mais juste venu manger et boire. Les gens sont tres gentil par ici... On critique les étrangés, intéréssant. Il attendit que la personne qui l'avait abordé si gentillement lui réponde. Peu être allait il lui dire de prendre un bain. Ou alors lui dire qu'il était idiot comme ces pieds comme pense certain. Cridek n'avait jamais été insulté de la sorte. Il en était choqué ce qui peu paraître étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 18 Oct 2008 - 9:42

Trop de mondes venaient de rentrer dans l'établissement.
Un monste de feu, d'autres zombies, dont un aimait une grande oreille.
Et un autre qui venait de rentrer en tombant par terre.
Il fait dire, que cela m'avait beaucoup amusé de le voir faire.
J'allais me rendre vers le fameux l'homme lorsque le vampire se leva de la table.
La grande oreille venait de le lui dire qu'il était trop tôt.
Je voulais parlé, mais trop de chose se passait ici et là.
Le monde allait trop vite pour ma petite personne.
Il fallait faire quelques choses.

*Je vais commencer par lui, et ensuite elle et lui. Donc, commencons par le gros monstre de feu.*

Je trouve qu'il est malpolie de parler sans rien savoir de l'histoire entre ces deux personnes.
Même si je crois qu'ils sont très différents.
Je vois que vous aimer parler pour ne rien dire, vu votre facon de parler avec l'autre elfe trop bronzé.
D'une part vous avez raison, mais de l'autre...
Bah, c'est votre choix en faites, à vous de choisir.
Mais si ce ne serais que de moi, je vous le dit.
Il ne faut pas les énervé, car ils sont tout les deux très puissant.
Même si je les ais eu avec un petit tours de magie.
Voulez-vous que je vous raconte?
Non, peut-être une autre fois.
Deux secondes, je reviens...


Avant qu'il eut le temps de protesté, j'étais déjà parti.
Je me dirigea vers l'elfe et le vampire après avoir entendu ces mots sortir de la bouche de l'elfe et du vampire.

Je ne crois pas qu'elle voulait dire qu'elle ne voulait plus de vous.
Elle a juste dit que vous précipitiez les choses.
Donc, tout n'est pas perdu pour vous.
Il est vrai qu'avec votre parole glacé.
Je pourrais comprendre qu'elle ne veuille plus de vous.
Mais, si elle aime la magie, c'est fantastique.
Vous devriez vous en réjouir.
Elle vous à même dit et je cites:
Que personne ne sais de quoi demain sera fait.
Donc, elle ne vous a pas vraiment abandonné.
Bref, ca je crois vous avoir assez fait patienter pour mes propos.
Donc, lorsque l'on aime quelqu'un et qu'elle refuse.
Car, elle trouve tout cela trop vite, mais qu'elle vous rejette qu'à moitié.
Ce n'est pas la meilleur chose a faire de lui parler sur ce ton.
Car là, elle risque de vous rejetter.


À la fois avec un regard de joie et de curiosité pour savoir la réponce.
J'attendais la fameuse réponce de ce jeune homme.
Lequelle entre grande oreille et le zombi allait parlé.
Ce fut ce silence qui me tourmentait
Finalement, une voix me vint dans ma tête.
*Dès que j'aurais fini avec eux, j'irai revoir le monstre de feu.*
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 18 Oct 2008 - 20:03

Les paroles du Gnome sonnèrent d'une manière
spécifique au Vampire.Sa réponse fut courte,
mais sa voie ne reprit pas son ton glacial:


-En effet, vous avez raison, peut être tout n'est
pas perdu. Enfin, je l'espère, car celà serait
dommage de perdre peut être un futur membre
pour la Corporation des Arcanes. Cela serait
agrèable d'avoir un illusioniste dans notre Corporation.
Puis, un gnome serait un personnage intérressant
pour l'éxpédition prochainement prévue.


S'adressant dès lors à Eneldrïl:

-Excusez-moi, gente elfe, de mon comportement,
je voudrait continuer à vous voir et apprendre à
mieux vous connaitre, et pas spécialement dans
une taverne ou un grosse boule de poils toute rouge
vient parler pour ne rien dire. Je vous propose de
rejoindre ma Corporation, si vous acceptez,
rendez-vous au bureau de recrutement.


Vesce Nerae attendait les réponses des personnages
présent dans la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Satania
Animateur en retraite


Nombre de messages : 269
Age : 25
Classe : Psioniste
Armada : Aucune
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 18 Oct 2008 - 21:17

La Comtesse, qui venait des Jardins, avait revêtit sa cape noire et marchait lentement en direction de la bâtisse. La Ville avait bien changé, elle le constata en la traversant à pas de loup. L’esprit préoccupé, le regard vague, la Vampire progressait vers cet endroit qu’on lui avait indiqué... Elle ignorait où il se trouvait exactement, c’est pourquoi elle suivit son instinct et rejoignit la bâtisse peu de temps plus tard. La démarche certaine, elle poussa les portes pour entrer... Et s’arrêta sur le seuil. Relevant légèrement la tête, pour offrir une large vue à ses yeux auparavant dissimulés sous la cape, elle observa la scène. Beaucoup de monde occupait les lieux, peut-être même trop. Choisissant de ne pas trop tarder dans cette salle bondée, elle baissa à nouveau la tête afin que l’on ne voie que ses lèvres rouges et pulpeuses, puis se dirigea vers le comptoir afin de demander la meilleure chambre. Elle prévoyait de ne pas se faire remarquer, préférant éviter les questions, puisqu’elle n’était ici que dans un certain but. Seule une chose pouvait la faire reconnaître : la rose noire qui maintenait sa cape fermée.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 18 Oct 2008 - 23:22

Eh bien... Cet Infernal ne manquait pas de culot... Insulter et menacer des êtres tous cent fois plus forts que lui n'était sans doute pas la meilleure chose à faire.
D'autant que s'il se décidait à passer à l'acte, la moitié des personnes présentes le neutraliseraient en moins de temps qu'il ne faut à un Nain pour boire une choppe de bière.
Il avait en effet agi avec si peu de tact qu'il s'était aliéné toute la taverne.
Il valait mieux ne pas rentrer dans son jeu et le laisser croire à sa prétendue supériorité.

Pour l'heure, de nombreuses personnes y étaient rentrées : un guerrier peu aguerri, une compatriote de la Corporation de l'Ombre et une nouvelle Vampire essayant de ne pas se faire remarquer.
Altarian ignora le guerrier, mais salua quand même respectueusement sa "collègue":
Rebonjour, Dame Luciole, je ne vous croyais pas du genre à fréquenter ce genre d'endroits. J'espère que vous êtes remise de votre rixe avec Dame Lythranne!
Revenir en haut Aller en bas
Luciole



Nombre de messages : 129
Classe : Assassin de l'Ombre
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 19 Oct 2008 - 0:33

Luciole qui avait rapidement fait le tour de la pièce
en entrant avait vu altarian mais comme il semblait
plutôt occupé a discuté, elle n'avait pas relevé sa présence !
Lui par contre une fois ses affaires plus ou moin close la salua
Par politesse elle tourna donc doucement le regard vers lui
et inclina simplement la tête pour le saluer


"C'est dans le but d'oublier ce détail que je suis venue ici
j'aurais espéré calme, solitude et une bonne coupe au coin d'un feu
mais je n'ai trouvé que la coupe en venant ici...
Je m'en contenterai donc pour cette fois"


Faisant rouler entre ses doigts une perle noir de la taille d'un
noyau de prune. Elle semblait l'examiner, la faisant rouler et
tourner agilement entre ses fin doigts glacé, quelque peu préoccupée.
Puis regarda Altarian, peut être que lui...


"Pourriez vous venir Sir Altarian j'aurais quelque mots a vous dire"

Se levant pour aller se mettre a une table au fond le plus a l'écart
Elle semblait avoir quelque chose de sérieux a lui dire?
Mais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/luciole-lueur-du
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 20 Oct 2008 - 18:42

Altarian fut légérement étonné de la demande de la comtesse mais bon, il ne la connaissait que depuis quelques jours.

Il se dirigea donc vers le fond de la salle, un point d'interrogation au-dessus de la tête, se demandant ce que les regards qu'il croisait signifiait.Peut-être étaient-ils goguenards, ou interrogatifs, comme lui...

C'était sans importance! De toute façon il ne s'était jamais intéressé au regard des autres, ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer.

Arrivé devant la comtesse, il lui sourit et dit:
Eh bien, me voilà!
Que puis-je pour vous Madame?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mar 21 Oct 2008 - 15:56

Ilmar sourit enfin a l'infernale.

-Enfin! Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde! Je crois en effet que l'on devrait repartir sur de meilleur base, comme vous dites.

Il se leva et se dirigea vers l'infernale en lui tendant la main.

-Et moi je me nomme Ilmar Simbourne, nécromantien a temps plein, venant d'un très lointain pays. Désolé de mon comportement, seulement je n'ai pas aimé la manière de vous comporter et je suis content que vous ayez repris contenenance.

Après lui avir serrer la main,il se retourna vers sa propre table et il venait de constater le nombre impressionant de personne qui avait renter sans qu'il s'en rende compte. À mi-chemin, il failli se heurter à une jeune dame qui avait mi sa cape noir afin qu'on ne voit pas son visage. Il alla se rassoir. Captant les dernières paroles du gnome et du vampire vesce, il se contenta de sourire ironiquement à celui en rajoutant:

- Bien sûr, cher compagnon nécromancien, je serai ravi de popuvoir partager nos connaissance dans ce domaine. Car moi aussi je suis qu'un apprenti, mais je suis sûre que l'on peut appredre plusieurs choses mutuellement! Si bien sûre, je saurai en tirer profit.

Cette dernière phrase, il l'a dit tout bas.

Il regarda la comtesse Luciole et ce qu'elle avait entre les doigts.

Je suis sur, enfin, presque sure, que si j'étudie cet objet, ent tout cas, moi ou un autre arcaniste expérimenté comme cotin, je serai capable de savoir ce qu'est cet objet. Enfin, si elle ne me le dit pas avant... Cela serait dommage, je ne voudrai pas que l'on me prive d'un tel expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Ignak



Nombre de messages : 12
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 09/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Homme

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 24 Oct 2008 - 9:50

L’agitation s’était vue décroître dans l’ambiance de la salle, et l’homme commença à se tendre malgré lui. Il préférait la cohue à l’ordre dans ce type d’endroits, car il pouvait passer presque inaperçu et revivre une partie de la vie qu’il vivait avant qu’Ardent lui offre bien des années auparavant. Malgré la première impression qu’il avait eu en voyant les détenteurs d’un savoir qu’il savait ne jamais toucher, celui de la magie, il remarqua que peu importe la race et les choix que l’on faisait dans la vie, un homme restait un homme. Les discussions étaient intéressantes, et seul les responsabilités qu’il avait à accomplir le lendemain à l’office de la corporation laissée à ses charges l’empêchaient de passer la nuit à écouter leurs conversations.

Il paya sa note, puis commença à se diriger vers la sortie d’un pas nonchalant, et il se trouvait à quelques mètres seulement de celle-ci qu’il remarqua l’arrivée de la nouvelle arrivante. Quelque chose l’attira vers elle, et ses yeux ne pouvaient s’empêcher de chercher à trouver qui se cachait derrière les rebords de la cape cachant la moitié du visage. Il remarqua les lèvres de la nouvelle venue, et presque instantanément il sentit ses joues s’empourprer et son calme quotidien fléchir. Il repris son calme, tout en arrachant son regard d’un effort magistral, il se força à fixer une bouteille qui se trouvait sur la bar. Il ne put s’empêcher de tendre l’oreille lorsqu’elle glissa quelques mots à l’aubergiste, et se traita intérieurement de lâche. Au lieu de l’espionner, il aurait du aller immédiatement la voir, et lui demander qui elle était. Il commença à évaluer les possibilités, lorsqu’il se convainquit finalement d’aller lui parler.

Il se rapprocha de l’endroit où il avait laissé son verre, puis demanda à l’aubergiste de lui donner un autre verre pour qu’il puisse rassembler son courage. Une fois le breuvage bu d’un coup, il fixa son attention sur celle qui accaparait une bonne partie de ses pensées. Avant qu’il eut fait le premier pas, son cerveau lui avait fait remarquer le grain magnifique de sa peau, qui faisait ressortir la beauté de ses lèvre. Il en fut paralysé un instant, puis il mobilisa encore une fois toute ses force pour faire un pas dans sa direction.

Au même moment, un colosse entra dans la pièce. Ses longs cheveux roux lui descendait jusqu’aux épaules, et sa barbe les rejoignaient presque. Une lourde épée pendant à sa taille, et il portait une armure de facture outremerse, qui, au lieu de porter les armoiries d’un seigneur et l’habituelle couleur bleue, elle était couverte de flammes stylisée dans le cuivre du plastron. Il se dirigea vers Ignak, et le pris par la manche. Il se pencha vers son oreille, et lui chuchota des mots que seuls ceux les plus près pouvaient entendre :


Changement de programme. Le commandant Ardent à envoyé une missive te demandant de représenter la corporation lors de la quête dans le nord.

L’intendant jura, puis il quitta la taverne d’un pas précipité vers les bureaux de la corporation, sachant pertinemment que la dame à la rose allait habiter les pensées pendant longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 25 Oct 2008 - 15:03

J'étais plus détendu, mes doutes étaient aussi présents que ultérieurement mais ça allais mieux. Lorsque que les portes de la ville se présentaient à moi, la simple vue des gardes me suffit pour me faire comprendre qu'une apparence "normale" était requise. Un rapide détour vers une maison abandonnée et la transformation fût vite faite. Me voilà de nouveau en mon apparence originelle, celle par laquelle on me reconnais, celle par laquelle l'on aime, celle par laquelle je suis né. Lorsque je me trouvais à la hauteur des gardes, je voyais bien leurs mains se durcissent sur les hallebardes mais la peur ne m'a même pas tâter l'esprit. Mes pulsations ne changeaient pas, mon pas était sûr et assuré, mes vêtements m'offraient la pénombre nécessaire pour ne pas être reconnu ou agressé.

Me voici dans la ville, qu'elle était belle de nuit. Peu de passants, seuls les bruits des tavernes amenaient à cette atmosphère une sensation de plénitude profonde. Lorsque je me suis trouvé à la taverne, les lumières à l'intérieur étaient présentes mais le bruit lui, non.

Un rapide coup de la main pour ouvrir la porte et rapidement, tous les regards se sont tournés vers moi, il est vrai qu'un nouvel arrivant qui cache son visage et qui débarque sans un mot, ce n'est guère rassurant. Mais que cela ne tienne, j'entre et remarque directement Satania, pour une autre raison cette fois... Elle était discrète et essayait de ne pas se faire voir, c'était cocasse pour moi. Lorsque je me trouvais derrière elle, presque instinctivement mes mains se posèrent sur ses cuisses et ma tête à droite de la sienne. Un rapide coup de tête en arrière et ma capuche se dégagea et je lui chuchotai à l'oreille.


- Je crois que c'est la première fois que je te vois aussi vêtue...

Je souriais allègrement, et je continuai.

- Tu aurais au moins pu me faire plaisir... Tu aurais pu être plus charmante pour que ces messieurs soient d'autant plus désappointés de te voir déjà prise...

Après cette remarque, un simple regard aux messieurs présents suffit pour leur dire que la cour à cette Demoiselle n'était pas permise. Qu'elle était mienne et que je ne laisserai rien me l'enlever, même pas ma mort. Je pris maintenant Satania par la taille, la rapprochant de moi pour lui mordre très doucement le cou. Lorsque mes dents furent dégagées, une autre parole s'échappa de ma bouche.

- Il serait peut-être temps que l'on prenne une chambre, tu crois pas... Ici, ce n'est pas le mieux pour ce qui est en matière de discrétion ou d'intimité... Prends une chambre s'il te plaît, je pars juste dehors rapidement pour prendre l'air...

Un rapide baiser à ses lèvres et je rejoignais la sortie. J'étais adossé à la vitrine de la taverne, mon capuchon était abaissé et je regardais la lune, qu'est-ce qu'elle était belle...
Revenir en haut Aller en bas
Satania
Animateur en retraite


Nombre de messages : 269
Age : 25
Classe : Psioniste
Armada : Aucune
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 25 Oct 2008 - 19:04

La Comtesse reconnut là tout à fait le caractère du Vampire... Un brin séducteur, mais plus que tout désireux de protéger son territoire... Après son départ, elle prit la clef que lui tendit l’aubergiste et monta à l’étage.
Trouvant sa chambre au fond d’un couloir très peu éclairé, elle ouvrit la porte, et la referma derrière elle après être entrée. La taille de la chambre était raisonnable, et offrait une vue splendide de la Lune. Elle retira donc sa cape, la posant délicatement sur une petite commode, de façon à ne pas abîmer sa rose. Puis, se dirigeant vers l’astre nocturne, elle s’assit sur le rebord de la fenêtre. Beaucoup de pensées submergeaient son esprit... Attendant l’arrivée de Sotame, elle se rendit compte d’une chose étrange : elle l’avait attendu durant de longs hivers, comme elle le faisait à présent, mais jamais il n’avait été aussi proche... Et elle était là, ne cherchant pas même à le questionner, à savoir la raison de sa si longue absence. La Vampire comprenait que son comportement soudain n’était sans doute pas totalement le bon, mais elle voyait les choses différemment, à la clarté de la Lune.
Satania croisa ses jambes. Elle pensait qu’il était plus sage de faire son possible pour dissimuler sa magie. Pourtant, elle n’avait aucune raison de le faire, hors mis quelques vieux conseils de professeur, qu’elle avait toujours respecté. Il était certain qu’elle ne savait plus où elle en était, et ne pouvait s’empêcher de penser à ce qui l’attendait... Finalement, elle resta, le regard vague, fixant la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 25 Oct 2008 - 19:52

J'attendais là depuis un bon moment mais tant la lune était belle que cela ne me paraissais que de simples secondes. Lorsqu'un bruit de pas se faisait entendre en provenance de l'étage, je compris vite que Satania avait trouver une chambre pour elle et moi. Dès qu la porte fût ouverte, de nouveau cet approbation à ma personne fût apparue, je me fichais bien de tous ces regards, de ces différentes races ou sexes, rien n'allait m'empêcher de passer cette nuit avec Satania... Un rapide coup de pied derrière moi et la porte était fermée, je traversais la pièce lentement, le capuchon toujours baissé. Je montais les escaliers puis arrivé dans le couloir, il m'a été facile de reconnaître la chambre dans laquelle se trouvait ma Comtesse, la plus sombre.

Lorsque la porte fût ouverte, elle fût aussitôt refermée doucement et je voyais ma Demoiselle ici, à regarder paisiblement la Lune. Je me demandais laquelle des deux était la plus belle à mes yeux... Mais je m'en fichais bien, elle était là et même après ces longs moments d'attente, il me suffisait juste de l'embrasser pour que mes peines aient une raison.

Je me retrouvais dans son dos, je l'embrassais doucement, amoureusement. Ma cape s'ôta d'elle-même ou était-ce les mains de la Vampire, mon corps se retrouva en elle mais ma raison m'amena a calmé nos ardeurs respectives.


- J'ai une chose à te dire... J'ai l'intention de représenter les Arcanes lors de l'expédition du Nord, je ne tiens pas à ce que tu m'y accompagnes, j'aurai trop peur de t'y voir périr... Quant à moi, ne t'inquiètes pas, après toutes ces années, je n'ai pas frôlé la mort et je compte l'embrasser maintenant...

je l'embrassa de nouveau puis sachant bien que mon message pouvait être mal perçu, j'ajoutai une précision.

- Et tout ça pour une seule raison... Je t'aime...

Ce mot ne fût qu'un parmi tout ceux que je voulais lui dédier après mon départ. Mes baisers étaient doux et passionnés, et une chose était sûre... La nuit ne faisait que commencé...
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 25 Oct 2008 - 21:14

Attendant toujours la réponse de l'elfe, Vesce Nerae commença à perdre patience. La réponse de Ilmar Simbourne lui valu un petit sourire au coin de la lèvre.

L'entrée de Sotame se fit très rapidement, ainsi que leur retrouvaille qui se passait dans leur chambre. Pas besoin de se demander ce qu'il faisait.

Sûrement ce que le Vampire Nécromancien voudrait faire avec Eneldrïl. Le départ d'une des recrues de la corporation des combattants ne l'affecta en rien. Il dit à Ilmar ceci:

-Alors, c'est d'accord pour se voir un jour au laboratoire pour faire quelques expériences sur des cadavres. Si je peux vous conseiller d'aller d'abord dans la bibliothèque pour lire l'ouvrage sur le necro-flux.

Et puis une question traversa l'esprit de Vesce Nerae, que voulait Luciole à Altarian le Pourpre? Qu'importe, celà ne changerait rien.

Il but une dernière gorgée de sang avant de fermer ses yeux quelques instants, se reposant un peu et pensant à la prochaine quête prévue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Sam 25 Oct 2008 - 22:15

Un petit sourire sur le coin de ma lèvre.
Je l'ai regardé en pleine face, même si j'étais trop petit.
Je lui ais répondu de façon franche.

J'accepte votre offre de venir avec vous et votre guilde.
La sagesse est une de mes grandes qualités que j'ai de plus précieux.
Et je n'aimerais pas que vous vous embrouiller.
Par de la magie de l'illusion, que seul moi peut voir.
Le goût de l'aventure me ferai grand plaisir.
Surtout depuis la dernière fois avec mon dernier groupe.
À la fin, ils sont tous mort avec un sort de cracha de la goule.
Ouais, tous sauf moi, j'avais eu l,idée de me servir de mon bouclier emprunter au nain.
La surprise que le nain à fait lorsqu'il a eu la même idée, mais que sont bouclier a disparu.
Donc, je viens avec vous, je suis sur que je vous serai utile.
Quand partons nous, j'y vais de ce pas.


Je fis quelques pas vers la porte et disparu. Pour revenir quelques secondes avec de la curiosité dans mes yeux.

Vous venez et ou est-ce que l'on se rejoint.
En espèrant que la demoiselle vienne ainsi que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Satania
Animateur en retraite


Nombre de messages : 269
Age : 25
Classe : Psioniste
Armada : Aucune
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 26 Oct 2008 - 22:10

A l'étage, le Vampire l’avait rejoint, et le revoir lui donna une impression étrange. Elle ne cacha point son étonnement d’entendre ces déclarations... Celles-ci répondaient à l’une des questions que le départ de Sotame lui avait posée ; « ses sentiments étaient-ils sincères ? »... Elle resta un moment immobile, essayant de rassembler toutes ses idées, avant de l’embrasser à son tour... Peu lui importait, à présent, ce qu’il avait fait durant tout ce temps, et la raison pour laquelle il était parti. Cela attendrait. Il était probable qu’elle lui demanderait, une nuit, mais la seule chose qu’elle souhaitait à cet instant était de profiter... De rattraper tous ces moments perdus et de retrouver ce qui lui avait tant manqué, lui. La Comtesse ne répondit pas, elle savait parfaitement que cela était inutile, totalement même. Ce n’était pas la première fois qu’ils étaient ici, en Ville, et de nombreux souvenirs revinrent dans l’esprit de la Vampire... Et par ailleurs, comme la fois précédente, ils passèrent le reste de la journée ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Luciole



Nombre de messages : 129
Classe : Assassin de l'Ombre
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 27 Oct 2008 - 22:58

Luciole le fixa longuement, hésitante !

"Sir Altarian je sais se que vous pensez de moi
et que votre estime à mon égare n'est pas bien haut !
Mais faisant partie tous deux de la corporation
je pense et espère que mon envie de vous faire confiance
n'est pas une erreur !"


Elle posa doucement la perle noire sur la table face à lui.

"J'aurais besoin de votre aide !
Depuis quelques temps maintenant, je me suis rendue compte
que l'on m'empoisonnait...
J'ai également découvert que c'était quelqu'un de mon conseil.
Même si j'ignore encore qui... j'ai découvert ceci !
Cet objet est sencé être un artefact"


Soupirant doucement.

"Je ne peux pas faire confiance aux gens qui m'entourent dans mon royaume...
Mais je pense que vous, vous pourriez m'aider, si jamais vous
pouviez voir, trouver ce que c'est? Vous ou d'autres de la corporation...
De ce que j'en ai comprit, ils se servent de cette chose pour produire le poison
mais je ne sais ni ce qu'est cette boule, ni comment ils s'en servent
mais si je le découvre je saurai aussi comment me soigner
vous comprenez?"


Elle était consciente qu'elle mettait beaucoup en jeu
Mais à ce qu'elle avait comprit, c'était quelqu'un d'intelligent


"Je ne sais pas si vous trouverez mais si vous pouviez essayer
biensûr, si vous échouez, je demanderai à d'autres mais
pour l'instant gardez cela pour vous, si cela s'ébruite...
Je risque de subir de nombreuses attaques."


Luciole se releva doucement.

"Je ne peux rester plus longtemps... J'espère ne pas m'être trompée
sur vous, je vous fais confiance"


S'inclinant, elle quitta ensuite les lieux laissant l'artefact entre
les mains d'Altarian.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/luciole-lueur-du
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mer 29 Oct 2008 - 4:47

J'étais en sueur en plus d'être nu. Ecarquillant légèrement les yeux, j'avais le plaisir de me souvenir de la nuit que j'avais passé avec Satania. La couette me recouvrant, il me restait toujours la joie de pouvoir admirer la beauté de Satania, cela me rendait fou à l'idée de partir mais je devais y aller, on avait besoin de moi... Un rapide saut hors du lit, puis je m'habillai tranquillement, essayant d'allier tranquillité et discrétion. Lorsque mon corps ne fût que partiellement visible, je me suis dis que cela conviendrait pour sortir et retourner en mon Royaume afin de partir. Un rapide coup d'œil par la fenêtre et le soleil commençait déjà à poindre, je me devais de me dépêcher. Je m'installai un petit moment aux côtés de ma belle Promise, profitant d'humer une dernière fois son parfum, de voir une dernière fois sa beauté, de goûter une dernière fois à ses lèvres.

- Satania, je sais que tu ne dors pas parce que tu es morte d'inquiétude... Je vais y aller, tu le sais. Je ne sais pas pour combien de temps je vais partir, mais tu peux être sûre que je vais revenir, je te le promets. Je t'aime...

Un rapide baiser sur le front, sur ses lèvres et une morsure en son cou lui permettront de ne pas douter de ma déclaration. Je commençai à franchir le seuil, je la regardai une dernière fois et lui montrai un grand sourire car j'étais heureux que nous nous soyions retrouvés. Je dévalais les escaliers à toute vitesse et par la même occasion, j'eus bousculer un gueux avec sa bière à la main, un rapide signe de la main suffisait comme excuse et la traversée de la salle fût d'autant plus rapide.

J'étais dehors, je courrais à vive allure et le soleil approchait, je me devais de me dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Satania
Animateur en retraite


Nombre de messages : 269
Age : 25
Classe : Psioniste
Armada : Aucune
Date d'inscription : 06/02/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Mer 29 Oct 2008 - 14:39

La Comtesse resta un moment immobile, fixant la porte par laquelle venait de sortir son amant... Son regard se détourna ensuite vers la fenêtre, et elle frôla du bout des doigts la cicatrice au creux de son cou qui disparaitrait bientôt. Elle se revêtit avec lenteur, prenant garde à ne pas se montrer au soleil, remettant sa cape sans plus de précaution que cela. Si une expédition était prévue, les gardes ne se trouveraient certainement pas dans une taverne, et être découverte par une autre personne ne lui posait pas de problème. D’après elle, l’Empereur aura sûrement besoin de tous ses hommes, même si elle ne connaissait le but de cette excursion dans le Nord.
Elle emprunta le même chemin que Sotame, parvenant à l’étage inférieur sans précipitation aucune. Rendant sa clef à l’aubergiste, la Vampire allait sortir lorsqu’elle vit l’agitation au-dehors. Elle referma légèrement les yeux face à la clarté de la Grande Place, visible par une fenêtre. Satania se ravisa de quitter la Taverne, préférant attendre le départ de ce convoi. Sa qualité de Vampire réclama un verre de sang frais au comptoir, qu’elle emmena ensuite à une table pour le déguster tranquillement. Placée à un endroit propice à l’observation, elle verrait lorsque la voie sera libre.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Jeu 30 Oct 2008 - 15:21

Altarian ne se doutait pas que la Comtesse pouvait avoir des moments de faiblesse.
Il résolut de lui répondre avant qu'elle parte:
Je ne pense pas que mon avis à votre égard soit de mise. J'ai appris très récemment à ne pas juger les autres sur de maigres renseignements.
Eh bien, je ne sait trop par où commencer pour mes recherches mais je ferai de mon mieux.je voudrais juste vous demander si vous avez mis d'autres alliés dans la confidence.


L'assassin était assez chamboulé de cette confidence , mais aussi flatté qu'elle ait pensé à lui. Il rangea la bille dans sa poche intérieure secrète et réfléchit au meilleur moyen de commencer ses recherches. Malheureusement, l'expédition risquait de ralentir les résultats même si ,au moins, la comtesse serait dans ce temps là séparée de ses "bienveillants conseillers".Si la perle était mécanique, un artificier gnome ferait l'affaire à condition d'en trouver un fiable. Plus vraisemblablement, elle était magique et alors, les Arcanes seraient de bon conseil à condition de les convaincre. Altarian pesta intérieurement en pensant à la faiblesse de ses propres mages.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole



Nombre de messages : 129
Classe : Assassin de l'Ombre
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Ven 31 Oct 2008 - 0:09

Luciole se retourna alors sur lui et eut un sourire en coin

"Seul Adola est au courant pour le moment...
Moins vous serez à le savoir mieux ce sera !"


Puis se rapprocha et se pencha vers son oreille

"Parfois mon cher... admettre nos défauts, nos faiblesses,
nos lacunes est une forme de force !"


Elle reprit son chemin

"Nous nous reverrons vite"

La comtesse sortit de la taverne pour se diriger vers la corporation
voulant se préparer avant de partir pour l'expédition.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/luciole-lueur-du
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Dim 2 Nov 2008 - 21:10

Ayant sa réponse, Altarian sortit de la taverne à la suite de Luciole, non sans avoir payé l'aubergiste et salué le reste de la salle( qui devenait légèrement bondée).

Que faire?
Oui... Le mieux était de rejoindre le convoi sur la place et discuter avec son Spadassin Adola, pour voir s'il avait une idée. Dans le cas contraire,eh bien... Il faudrait aviser en fonction des nouveautés.C'était une bien lourde tâche, surtout en cette période chargée. Mais cette marque de confiance, il ne l'oublierait pas!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Lun 3 Nov 2008 - 18:37

Ilmar se leva après une longue période de divagation où il réfléchissait longuement a quoi faire par la suite. Quand il entendit le gnome mentionner le nom de sa corporation, c'est là qu'il a commencer a réagir.

-Bon, ce n'est pas que je m'ennuie, mais je devrais partir. Messire Vesce et milady Eneldril, je vais représenté la corporation des arcanes durant l'expédition en édhesse. Cela serait intéressant de vous voir vous joindre a nous afin de tester nos.... connaissance...

Mais avant de partir, il monta a sa chambre et reprit ses objets personnelles qu'il avait laissé la plusieurs jours auparavent. Quand il redescendit, on voyait dans son dos une faux qui le dépassait d'une tête ainsi qu'une espèce de bours qui pendait à ses hanches. Il avait aussi autour du coup un foulard et avait revêtut des vêtement chaud pour cet occasion. Il salua la salle une dernière fois avant de partir, ses cheveux bleu qui volait au vent causé par l'ouverture de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du craqueleur   Aujourd'hui à 11:37

Revenir en haut Aller en bas
 

La Taverne du craqueleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: En Ville ou dans ses alentours :: Quartier mal famé-