AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expédition impériale des Terres Nordiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Lun 5 Jan 2009 - 22:39

Ah ! Voici une annonce réjouissante sire Sysk'o !
Je vais installer ma propre couchette et poster mes hommes en des lieux statégiques !
Venez avec vos compagnons ! Vous aussi sire Spadassin !
Mettons un peu de chaleur dans ces mornes cavernes !
D'ailleurs, dès que je pourrais, j'airrais inspecter le fond de ces grottes et les tertres alentours, je suis prêtre certes, mais je suis aussi un nain, et je sens les richesses poindrent sous nos pieds !
On se retrouve autour d'une chopine !
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 2:32

Faraël avait continué son chemin avec la colonne qui se dirigeait vers les grottes pour se mettre à l’abri de la pluie glaciale et inhabituelle. À peine arrivé, en tête de l’expédition, Sa Seigneurie Adola était déjà entouré d’hommes de culte et de l’Inquisition qui lui soumettaient ses idées.

Le jeune Faraël lui jeta un coup d’œil et se retint de rire. Les voilà au sec du moins. Les cavernes semblaient toutes reliées entre elles et s’enfonçaient profondément dans les creux des montagnes. On alluma des feux pour faire sécher les vêtements et le prince couronné s’assit auprès de l’un deux pour se sécher et discuter avec quelques civils qui s’y trouvaient. Beaucoup étaient abattus par les conditions de l’expédition qu’ils avaient imaginée moins rude. Le fils de Fardalla tenta de les rassurer du mieux qu’il pouvait.

Tous étaient à l’intérieur, et on songeait à mettre des sentinelles aux entrées quand le sol se mit à trembler. Quelques stalactites se détachait de la paroi du ‘’plafond’’ pour s’écraser, et heureusement, là où il n’y avait personne. Du sable tomba des parois et beaucoup se mirent à paniquer. Peu étaient ceux qui avait déjà vécu un tremblement de terre, car certaines provinces y étaient peu propices. Faraël lui-même n’en avait jamais vraiment vécu, seul quelques rumeurs à ce sujet l’avaient atteints.

Certains voulurent sortir pour se mettre à l’abri dehors, mais ils n’eurent pas le temps. On entendit des bruits terrifiants, des grincements de la pierre qui se fendait et soudainement l’entrée s’écroula. Le Chef de la Ligue reçu une pierre sur le crâne et s’évanouit momentanément. Il se réveilla quelques minutes à peine plus tard, dans la quasi noirceur.


- Tout le monde va bien,
demanda-t-il ?

La plupart hochèrent de la tête, d’autres étaient légèrement blessés. Le seigneur de Zirconie se précipita contre les gravas de roches et tenta de pousser. Malgré sa forte musculature, rien ne bougea.

- Patriarche Adola, est-il possible de faire quelque chose pour détruire ce mur ? Peut-être Son Éminence le Thaumaturge et ses membres pourront y faire quelque chose … Sinon je crains qu’il ne nous faille explorer les galeries …

L’inquiétude se lisait sur le visage du Barka. Cela n’était, de toute évidence, pas naturel, leur ennemi commun était probablement en cause …



[HRP] Cotin ne pourrait pas déplacer le mur magiquement, mais pourrait simplement l’ébranler, il faudra s’enfoncer dans les cavernes, attention à ce qui s’y trouve … ]


Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 5:59

Personnellement, le seigneur Ardent sentait que quelque chose se tramait. Le chemin jusqu’aux terres nordiques ne s’était pas fait avec plus de difficulté qu’une promenade dans des champs, sauf que le paysage était d’une splendeur différente. Au lieu de sentir la douce chaleur qui émane de partout en même temps, de voir les fleurs s’illuminant de la lumière d’un soleil éclatant, ils assistaient à la ligne majestueuse et immuable de montagnes qui existaient sûrement depuis des milliers d’années avant l’aube de l’humanité, et qui se dresserait sûrement des année encore une fois que le dernier des homme soit mort, apportant un peu de calme et d’humilité a tous et chacun. Aussi, juste après que des informations concernant les trous qui pouvaient se former dans le sol furent transmises, le commandant avait demandé à ses cavaliers de laisser leurs montures, qui repartirent à Perganon avec un dixième des troupes restantes. Ses effectifs avaient diminués de moitié, ce qui plaçait ses nerfs à plus grande épreuve encore, lui qui devait veiller à la protection du convoi avec seulement cent quarante huit hommes. Il les avait disposés en trente sept équipes de quatre, qui surveillaient à la fois les alentours et les seigneurs qui avaient vu leurs têtes mises a prix, c'est-à-dire les membres de sa propre armada, incluant lui-même.

Lorsque la pluie se mit a tomber, ce fut une source d’exaspération pour tous les guerriers réunis sous la bannière de la compagnie Ardente, qui devaient se départir de leurs armures à plaques et leurs cottes de mailles, car l’eau émincée à l’intérieur pouvait abîmer les pièces d’armures et aussi transformer leur protection en une triste prison menant immédiatement vers l’hypothermie et la mort. Tour a tour ils se enlevèrent leurs protections et les disposèrent dans le chariot du transportait l’équipement de la compagnie, et sortirent les armures de cuir qu’ils avaient prévu pour plus tard dans l’expédition, tandis qu’Ardent gardait l’armure de Nathaniel pour que tous le reconnaissent et qu’il reste visible aux yeux de tous ceux qui voudraient venir le voir ou demander son aide. Cependant, la pluie ne semblait pas vouloir cesser, et la décision légitime du meneur avait été d’aller se réfugier dans les cavernes non loin de leurs positions.

À peine Ardent finissait d’allumer un feu pour réchauffer un peu que le sol se mit a trembler. Il avait déjà connu pareille sensation lorsqu’une expérience des arcanes avait échoué il y avait déjà quelques années, mais jamais d’aussi puissante. Le sol tremblait comme s’il se tenait dans la main d’un épileptique en pleine crise, et une épaisse poussière s’étendit dans l’air ambiant, s’infiltrant parfois même jusqu’aux poumons de gens qui étaient trop surpris pour se protéger à adéquatement contre la furie de la caverne.

Ardent pour sa part réagit comme ses années d’entraînements et de dure vie lui avait enseigné, agrippa un bouclier de fer qu’un de ses hommes avait déposé contre terre et courut vers un civil qui ne comprenait rien du tout. Il le força à se replier sur lui-même, puis tint le bouclier long par dessus leurs têtes. Plusieurs chocs s’ensuivirent, car ils étaient relativement près de l’entrée du passage, jusqu'à ce que l’un d’entre eux en résulte par un rocher qui défonça la structure de bois recouverte de fer et termine sa course entre les deux hommes.

Le civil avait perdu connaissance, car la frayeur causée par l’événement suffisait pour qu’il en soit marqué pendant une assez longue période de temps après. Ardent le souleva et alla le porter loin de tout autre danger, soit près des structures encore fumantes des feux de camps qui avaient été éteints par l’onde de choc de l’éboulement et que des gens tentaient de rallumer, et retourna s’assurer que chacun près de l’entrée soit secourus en priorité. Il déprit même un des soldats du spadassin Adola de prison de pierre qui recouvrait la moitié de son corps, sans causer de dommages physiques importants, à première vue au moins.

Un lieutenant vint le rejoindre peu après, lui indiquant que ses hommes avaient subis que de légères blessures et contusions, mais que le pire était que de la poussière s’était mélangée à deux des barils d’eau des pierres en avaient défoncé un troisième, ce qui voudrait dire un rationnement pour ses hommes s’il ne voulait pas dépendre des réserves des autres seigneurs et des civils, ce qui allait encore nuire pour le moral. Vraiment, l’ennemi commençait à se créer un avantage assez grand pour les mener à leur perte. Il décida de gardes ses informations secrètes pour ses hommes seulement, car il ne voulait pas que cette situation nuise à la fois à la concentration des meneurs et à l’ambiance déjà assez tendue qui pourrait facilement basculer en une situation hostile.

Il fut un des premiers à répondre à l’appel du lieutenant Faraël par l’affirmative, puis il s’assit sur un rocher pas trop loin des dirigeants du convoi. Il regarda ensuite le mur de gravats, et en évaluant la distance du mur avant et après l’éboulement, les pierres leurs bloquant le chemin devaient s’étalier sur une bonne dizaine de mètres… Assez pour qu’ils creusent jusqu'à la fin de leurs maigres ressources d’eau, de nourritures et de lumière. Il ne restait qu’une seule issue quant à lui, les profondeurs du tunnel qu’il fixait de ses yeux en s’assurant de la présence de son sabre.


Adola, dit-il puisqu’il trouvait les mesures de politesse incorrectes pour la situation, le mur qui nous sépare de la nature s’étend sur une bonne quinzaine de mètres. Je demanderai à Thangorthorim si ses dons de nains nous permettent de sortir de se pétrin, ce en quoi je ne crois malheureusement pas… Il ne nous reste qu’une option, s’enfoncer dans les profondeurs de ce tunnel et voir ce qui nous attend au bout…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 9:33

Comme une pluie se mit à tomber, cela inquiéta des gens du convoi et ils décidèrent de se rendre aux grottes pour s’y abriter et se sécher. Lailah et Éliastofar s’était trouvé un endroit juste pour eux et le comte avait envoyé un espion à l’extérieur pour des informations à recueillir sur l'éventuel cible à kidnapper.

Tous étaient à l’intérieur et s’installaient pour un confort et pour y passer la nuit au sec, se sécher prêt du feu et se réchauffer en mangeant un morceau. Un plan avorté par un imprévu plutôt déstabilisant. Le sol se mit à trembler. Quelques stalactites se détachaient de la paroi du ‘’plafond’’ pour s’écraser, et heureusement, là où il n’y avait personne. Du moins il semblait à première vu. Du sable tomba des parois et beaucoup se mirent à paniquer. Certains voulurent sortir pour se mettre à l’abri dehors, mais ils n’eurent pas le temps. On entendit des bruits terrifiants, des grincements de la pierre qui se fendait et soudainement l’entrée s’écroula. Une épaisse poussière s’étendit dans l’air ambiant, s’infiltrant parfois même jusqu’aux poumons de gens qui étaient trop surpris pour se protéger à adéquatement contre la furie de la caverne. Ils se retrouvèrent dans une noirceur lourde et des gents criaient des noms, faisant un appelle de présence pour voir si il y avait des disparu sous les décombres et montagne de pierres poussiéreuses.

Lailah étouffait et toussait et réalisa qu’elle était au sol et que son compagnon était sur elle, faisant bouclier de son propre corps pour la protéger. Une douleur lui picotait l’épaule gauche, une sensation bizarre la pénétrait, elle voulu voir ce qui était arrivé à son épaule quand elle vi que Éliastofar était blessé aussi et elle comprit qu’il se passait un évènement plus intime entre eux et blêmi car leur sang se mélangeaient et ce qui devait être fait durant une cérémonie spéciale ce passa autrement sans le vouloir. Il ne ferait plus qu’un à partir de ce soir là et rien ne pourrait y faire contre et ce pour l’éternité.


D’une toute petite voix inquiète elle l’appela par son petit nom et lui cherchait le regard en n’osant trop bouger sous lui.

Élias? Ça va? Est-ce que tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Eliastofar



Nombre de messages : 43
Classe : Nécromancien
Armada : Compagnie des Renégats
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 10:18

Tout s’était déroulé si rapidement. L’esprit venait tout juste de partir qu’une secousse d’origines
inconnues se fit sentir. Eliastofar vit des stalactites plonger droit sur ses troupes et sur sa chère compagne.
N’écoutant que son cœur glacé, il bondit. Un énorme stalactite tombait directement au cœur de sa
chérie et cela la tuerais probablement sur le champ. Il lui bondit dessus et la planqua au sol, s’allongeant
sur Elle, faisant bouclier de son corps.

La stalactite d’un diamètre d’une dizaine de centimètre lui transperça l’omoplate et l’épaule, se coinçant
et s’arrêtant. Une douleur inimaginable l’envahit et il dus se résoudre a serrer les dents. Un flot de sang
sortit de la blessure, tachant ses beaux vêtements de rouge et coulant sur Lailah.

Par chance, sa compagne avait été épargné, c’est tout ce qui lui importait … Non, pas tout a fait. La pointe
du rocher avait transpercer son épaule et était venu perforer en surface l’épiderme blanchâtre de son aimé.

Leurs deux sangs se mélangeait et formait une petite rivière qui coulait doucement sur le plancher. Elle lui
posa une question et malgré la douleur, il garda un air fier et rassurant.


Mais oui ! Mais oui ! Ne t’en fait pas pour moi, il faudra plus qu’un gros caillou pour venir à bout de moi.

Il lui fit un clin d’œil et l’embrassa doucement. Puis, il se releva en titubant, le pieux de pierre toujours
fiché dans son épaule. Grimaçant de douleur, Il se tourna vers un de ses gardes draconiens.


Toi ! Retirez moi ça tout de suite ! Avant que le reste de mes vêtements ne soit taché de sang.

Maîtres ? Vous êtes sur ?

J’ai encore votre progéniture entre mes mains alors si nous ne voulez pas qu’elle y passe, Obéissez,
maintenant !!!


Le garde d’apparence tira quelques coups sur l’énorme stalactite qui se retira peu à peu. Un trou béant et
sanguinolent était encore visible mais Eliastofar ne semblait pas s’en soucier outre mesure. Les vampires
étaient bien plus résistants que la moyenne à la douleur.

Il se tourna vers la Chérie et lui sourit. Il connaissait le rituel et ce qu’il pourrait lui procurer. Il se pencha
doucement vers la flaque de sang mélangé au sol et y trempa deux doigts. Il les porta ensuite à ses
lèvres et lécha le bout de ses doigts. Alors que le sang intégrait son organisme, la blessure commençait
rapidement à diminuer de taille, les chairs se reconstituant lentement mais sûrement. Il plongea ses mains
dedans en forme de bol et but une pleine gorgée de ce riche liquide. Alors qu’il buvait, L’Âme, l’Esprit de Lailah
pénétra en lui comme un grand coup de gong et il en fut tout secoué. Sa blessure se referma complètement
et il n’y avait plus l’ombre d’une cicatrice.

Il reprit du sang dans ses mains et l’approcha doucement du visage de sa compagne qui s’était relevé entre-temps.


Allez, goûte ma chérie. Je te promets que tu n’auras jamais rien goûté d’aussi succulent.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 14:09

La jeune contesse était partie bien apres le convois, elle prefera passer par les hauteurs, le chemin etait piegeux et encore plus lorsque la pluie se mit à tomber fortement, le ciel s'était assombri et quelque coulée de boue et de pierre rendait l'acces perilleux.
Certaine pierres roulaient sous les sabot du cheval pour aller s'ecraser quelque mètres plus bas.

Elle avancait doucement doucement mais surement, la pluie fouettait son visage juvenil, ruisselant sur et sous son armure, un éclair zebra le ciel, se qui fit se cabrer Nemesis, la jeune fille le calma en lui chuchottant à l'oreille quelques mots rassurants, puis elle reprit sa route....
Revenir en haut Aller en bas
Yorg
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 167
Age : 23
Classe : Assassin
Armada : Corporation de l'Ombre
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 17:23

Yorg qui était resté discret et relativement éloigné du groupe de tête avait finalement attein cette grotte lugubre. Du feu fût fait pour les éclérer et, surtout, pour les réchauffer. Une odeur bizzare se faisait sentir... Yorg se rapprochat de l'un des feu et s'assit avec d'autres seigneurs qui parlaient. Lui, essayait surtout de faire sécher ses vêtements!
Puis son regard se posa sur le prince Faraël se qui empli son coeur d'un courage immense: ils étaient bloqués, certe, mais le fait de voir que le Prince de lEmpire était à ces côtés lui redonna du baume au coeur.
Puis il tenta de voir à traver l'épaisse noirceur qui habitait la grotte mais, il ne réussi pas à voir quoi que se soit.....
Il se leva et alla voir le Prince:


-Je te salu, ô Grand Prince. j'ai vu cette pierre vous tomber dessu après le tramblement de Terre... Vous allez bien??

Puis il regarda le seigneur Adola, toujours assaillit de questions de toutes parts... Il rit. Adola avais l'air ravit que l'on lui pause tant de questions...
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 19:41

Je venais de perdre tout mes moyen face à de telle situation.
Une barrière qui nous empêchaient d'aller plus loin.
Bien que notre ennemi allait être un démon, il aurais pu faire comme on lui avait souvent raconté.
Le démon allait tout leurs raconter son histoire pendant que l'on parlais de stratégie.
En premier lieu, s'agissait t'il vraiment du démon depuis l'évènement de la pluie?
Je n'en n'avait aucune idée, mais je suis sure que le seigneur le savait lui.
De la magie planait dans l'air, je pouvais le sentir grâce à mes faibles facultés magiques.
Plusieurs feux s'étaient fabriquer ici et là dans la grote.
La pluie ayant fait mouiller tout les hommes du convoi.
Un petit tremblement de terre s'était fait entendre.
De la fumée venait de s'étendre devant tout les hommes et femmes du convoi.

Je me suis couché par terre et protègeant mon visage n'ayant rien pour repousser cette attaque.
Essayant du mieux que je pouvais de protèger mon visage.
Une fois passé, je me suis rendu au près de mon seigneur Ardent.
Voullant à tout pris savoir les ordres au plus vite.
N'ayant pas d'armure de métal, je n'avait pas besoin de me sécher.
J'avais l'habitude et ca n'allait pas être ca qui allait m'arrêter.
J'aurais pu aller voir Adola, mais je voyais qu'il avait déjà assez de problème.

Seigneur Ardent, que devons-nous faire, je ne sais rien faire dans une grote.
Je ne peux pas savoir s'il y a des ennemis en regardant des traces.
Ni trouver de la nourriture et en même temps, bien que j'ai une meilleure vue que vous, je ne vois rien dans le noir complet.
Avec une torche, je pourrais mieux voir, mais c'est tout.
Et en plus, je crois que nos hommes sont épuisé par les évènements.
Pourquoi ne pas envoyer une petite troupe aller voir plus loin alors que le reste ce repose?
Car pour le moment, nous ne pouvons pas savoir quand allons nous être attaquer.
Et pour les provisions, les magiciens ne peuvent t'ils pas se téléporté dehors pour revenir après?


Ja savais comment survivre seul,. mais pas avec une armée sur le dos.
Il fallait agir et vite avant que la troupe et les paysans panique.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 20:16

Alors que Thangorthorim séchait ses vêtements en chantant des chants nains, un tremblement de terre se fit sentir, d'une importance peu commune, il bloqua la seule entrée.

Certains se tournèrent vers lui, sans grands espoirs.

Hem, une jolie chute de roche que voici, en temps normal, moi et mes nains pourrions vous dégager ça en peu de temps, mais j'ai une très mauvaise nouvelle, ce tremblement de terre est tous sauf naturel, de telles roches ne s'éffondrent pas ainsi, les couches superficielles sont certes faites de craie et de sable, mais le gros de la cavernes est en dur, granit ou une autre pierre fossile.
Dégagez une voie seraît très long, une semaine peut-être...
Mais je déconseille très fortement la descente dans les grottes, vous ne sentez peut-être pas, mais un nain en est saisi, ça pue le gobelin mort, et qu'est-ce qui mange du gobelin ?
Je pense à une araignée des cavernes, sa soie est fort recherchée dans les montagnes mères des nains, très souple, résistante mais oh combien difficile à obtenir, il faut 10 nains pour en chasser une, non pour la tuer mais pour l'éloigner...et nous n'avons pas 10 nains, la vue des nains est bien supérieure aux autres sous terre, pas de lunes ou d'étoiles pour vous guider.Alors nous allons nous mettre à la tâche, si vous partez pour le fond des cavernes, avertissez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 20:26

Le comte s’était relever et libéré du pieux de pierre qui s’était retrouvé de par en par de son omoplate, traversant ainsi son épaule et la belle Lailah n’avait qu’une légère perforation à son épaule gauche, elle s’était relever comme son compagnon se délectait du goût de leur sang mélangé en une flaque sur le sol. Il reprit du sang dans ses mains et l’approcha doucement du visage de sa compagne.

Une image plutôt dégradante que de s’abreuver à même du liquide sanglant recueilli au sol souillé de sable et de poussière de pierre. La belle eu un haut le cœur et ne voulait boire cette provenance souillé ainsi, elle aurait préféré boire à même la source, poser ses lèvres pulpeuses contre une jolie veine bien gorgé de sang chaud mais boire le sang pur d’un seigneur voulait dire qu’il s’unissaient et multipliaient leur puissance et la douce créature blonde ne refuserait jamais l’opportunité d’accroitre ses forces et ses pouvoirs. Donc elle se résigna enfin à boire se sang qui fusionnerait en son corps funeste. Elle porta sa bouche au bord du récipient formé des mains de Éliastofar et bu doucement en faisant gaffe de n’en perdre une goute. Ses yeux changèrent de couleur, ils étaient d’un bleu couleur de pluie et devinrent veiné de rouge sang le temps d’assimiler en elle le changement de ce qu’elle deviendra cette nuit-là. Sa blessure se referma rapidement et on ne pouvait y voir que du sang séché.

La comtesse bien rassasié voulu se trouver un endroit pour s’y assoir et marchant vers l’endroit où le feu éteint, fumant encore de ses restes, elle trébucha sur les jambes d’un homme qui s’y était allongé les mains sur la tête.


-Ho excusez-moi, je ne vous avais pas vu. C’est qu’il fait si sombre avec toute cette poussière qui retombe lentement et c’est étouffant pour y respirer. Vous ne trouvez pas?

Elle lui tendit une main pour l’aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mar 6 Jan 2009 - 21:20

Nous venions de rentrer dans la caverne et allumer quelques feux que déjà plusieurs seigneurs s’avancèrent vers moi pour venir contester quelques décisions, faire des propositions. Parmi ces seigneurs il y avait quelques jeunes loups qui souhaitaient grimper et obtenir des promotions. Ce qui était bien inutile car c’était souvent en restant à sa place que les avancements se faisait.

Tout un coup un bruit sourd se fit, j’eu juste le temps de regarder au dessus de moi que j’apperçu un rocher tomber. J’eus juste le temps de faire un bond de coté avant que le rocher ne s’écrase littéralement à l’endroit où je me tenais juste avant.
On n’y voyait plus rien un épais nuage de poussière s’était formé m’empêchant de respirer. Je mis alors un morceau de ma cape devant ma bouche et mon nez et pu enfin respirer, le tissu filtrait la poussière.

Bientôt la poussière retomba et nous pûmes apercevoir les dégâts, il y avait quelques blessés légers ais le plus grave demeurait l’entrée de la caverne. Elle était obstruée.
Pour couronner le tout le seigneur nain venait de nous annoncer que ces roches étaient trop solides pour être percées et elles bénéficient d’une protection magique.
Il ne nous restait plus beaucoup de solution.

Je fis quérir le Thaumaturge


Mon cher, l’heure est grave, nous devons absolument trouver un moyen de sortir rapidement de ce trou. Le prêtre vient de nous dire qu’il n’était pas possible de creuser.
Je voudrais savoir si avec l’aide de la corporation des Arcanes, vous pourriez déplacer ou foudroyé ce mur de pierre ?
Cependant je ne peux vous accorder, disons 45 minutes . Après quoi nous devrons nous enfoncer dans les profondeurs de galeries.


Pendant ce temps nous devions nous préparer à descendre car je doutais de l’efficacité des pouvoir des arcanes en si peu de temps et fasse à un démon. De plus une partie des chariots étaient de reste dehors ce qui nous privait d’une partie de nos réserves.

Thangorthorim annonça également que nous allions probablement rencontrer des arrachnias. Bref si nous descendions ça ne serait point une partie de plaisir.


Et bien seigneur nain vous êtes annonceur de mauvais nouvelle mais je me réjouie que vous vous êtes décider à nous rejoindre. Vos compétences nous seront encore utile je pense.


Je m’entretenna alors avec les autres seigneurs

Si comme je le crains nous sommes contraints à descendre il va falloir se séparer des quelques charriots présents dans ces cavernes. Il faudra alors essayer de répartir les charges entre les personnes et surtout aux civils qui ne connaissent rien aux armes. Je ne pense pas qu’ils soient judicieux d’encombrer les porteurs de lames si on doit avoir recours aux armes.

Je pense qu’il faudra évoluer en groupe et disposer des fils d’Ariane afin d’éviter de se perdre et se munir de torches.


Puis m’adressant à Ardent


Commandant vous disiez que le froid n’était pas le meilleur ami des elfes noirs et vous avez raison mais là nous allons pouvoir vous montrer où nous sommes des plus efficaces. Il serait peut être souhaitable qu’il y ait des elfes noirs dans chaque groupe. Je me doute que certaines personnes ne font pas confiance en ma race mais je crois avoir démontré que les stigmates que nous portons ne sont pas toujours justifiés.

Que pensez vous de mes propositions ? Je suis tout ouï si vous en avez des meilleurs ?

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mer 7 Jan 2009 - 2:25

Dartoil avait reçut plusieurs missives de Rotergan mais le temps l'empêchait de les lire durant le trajet.

Heureusement, avant de partir il avait donné des consignes afin que ses hommes n'ai pas besoin d'attendre ses consignes pour agir. En revanche, il voulait tous de même être informé de tous, mais cela rendait les missives beaucoup moins urgente, du moins c'est ce qu'il pensait.

Le groupe se dirigea vers des cavernes pour s'abriter et se sécher. Le Célestial ne connaissant que peux ses terrains neigeux, les suivis avec ses hommes.

Arrivé dans la caverne, il s'avança à l'entrée d'une galerie avec ses 5 hommes qui prépara un feu pour se réchauffer. Pendant ce temps, Dartoil en profita pour lire ses missives.

Certaines parlaient d'ennemies qui avait attaqué le royaume, mais la tactique défensive qu'il avait fait mettre en place avait très bien fonctionné face à ses assauts.

L'une de ses attaques en devenait presque comique... un vampire qui après avoir échoué son attaque et subit à son tour des défaite, venait demander la paix... Le nom de ce vampire ne lui était pas inconnu, c'était l'un des 3 seigneurs qui l'avait attaqué à plusieurs reprise quand Dartoil commençait juste à reconstruire Rotergan suite à la mort de Maître Argnor.
Se lâche n'hésitait pas à lancer l'assaut face à des seigneurs sans défense, mais maintenant qu'il avait pu refaire une bonne défense, le vampire venait pleurer... non il ne sera pas épargné...

Vint alors la missive la plus importante, les têtes des membres de la Ligue Scitopolienne avaient été mise à prix hors mis leur chef. Un Infernal du nom de Mogoth en était à l'origine et les informations venaient de 2 sources, dont une du Fort Wolfen.

L'idée que ce Mogoth puisse être le démon responsable de l'embuscade lui vint aussitôt à l'esprit.

Il fallait absolument prévenir le commandant Ardent de la situation mais, au moment même ou le Célestial se relevait, la grotte se mit à trembler de toute part, un bruit sourd, venant des pierres mais aussi des civils apeurés.

Dartoil posa les genoux à terre, il était suffisamment éloigné de l'entrée ce qui lui évita le danger des pierres, mais la poussière soulevé lui était difficilement soutenable.

Alors que la poussière était retombé, Dartoil resta un moment accroupi, ayant du mal à récupérer. Ses hommes étaient dans le même état que lui, les Célestial n'étaient vraiment pas fait pour vivre dans des cavernes.

Il finit par se relever, non pas qu'il avait entièrement récupéré, mais surtout qu'il devait absolument parler au Commandant Ardent. Ceci dit, dans une tel situation, son information serait surement inutile... de plus il était bien difficile de le trouver parmi toute cette agitation dans cette caverne.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mer 7 Jan 2009 - 8:43

Nous étions maintenant tous prisonnier de ce sombre endroit. Quelques blessés de plus s'ajoutait à la liste déjà trop longues de ceux qui avait souffert. Tandis que la poussière retombait, je parcourais du regard tout autour de moi afin de repérer tout le monde.

La seule que je ne voyais pas où était Eolia, je songea donc à la route depuis Pernagon pour réaliser qu'elle n'avait jamais été à proximité, mais que mes hommes m'avait indiqué sa présence loin derrière. Souhaitons qu'elle saura nous retrouver.

Je vis ensuite Varatorn, assis seul dans un coin et sans torche dans le noir, tel un enfant qui est puni. Je déteste cet homme de par ses actes mais son isolement m'affectait quelques peu.

Quittant mes pensées, je me dirigea vers Adola pour savoir ce qu'il prévoyait, croisant au passage les deux vampires effectuant un espèce de rituel peu attrayant pour un elfe. Rendu au près du Spadassin, je l'entendis donner ses consignes ici et là, nous partirons dans moins d'une heure afin d'explorer ce qui nous attend. M'approchant de ce qui serait l'entrée vers notre sortie, je donnai ma torche à un des hommes. Ma vue c'était ajusté à la noirceur et je pouvais me diriger sans trop de difficulté.

Prenant dans chaque main deux des quatre dagues que j'avais reçu voilà déjà bien longtemps, je sentis une chaleur me chauffer les mains puis me parcourir le corps. Une sensation qui ne me plaisait pas du tout mais à laquelle je pourrais m'habituer. J'attendis ainsi, sur le pied d'alerte, l'annonce d'Adola que nous nous enfonçons dans ce dédale de pierre souterrain.
Revenir en haut Aller en bas
Yorg
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 167
Age : 23
Classe : Assassin
Armada : Corporation de l'Ombre
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mer 7 Jan 2009 - 16:19

Yorg avait espoir de pourvoir partir après que le prêtre nain nous eu ouvert la route mais, à son grand regrès, le Nain n'y pouvais rien... En plus, Yorg apprit que cet éboulement était magique et non naturel.
Un frisson parcourut son dos... quel créature aurrait la force de bouger un bloc de pierre si gros??? et si le monstre ne l'avais pas déplacé avec sa force .... quel limite y a t-il à sa magie??? Un autre frisson le parcourut.
Il entendit sa et la quelques rumeurs comme quoi ils allaient s'enfoncer dans les entrailles de la Terre... Pas rassuré du tout, Yorg alla voir son ami Adola à qui il demanda confirmation.


-Allons-nous vraiment y allé???

-Hélas nous n'avons pas le choix mon ami...

Alors Yorg partit dans un coin mais pas trop éloigné tout de même.

-La peur ne gagnera pas... Je suis un Assassin proffessionel alors pourquoi auraige peur de l'obscuriée???Puis un coup de vent lui passat très pret de la tête.Il réfléchit : -Il n'y a pas de vent dans une grotte! Il se rapprochat des autres, maintenant sans peur, mais avec un terrible sentiment.


Edit {Legadriel} : petit rappel il n'est pas possible de faire parler un personnage qui n'est pas le sien.
Merci d'en tenir compte
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Mer 7 Jan 2009 - 21:42

Le nain était dans son élement, dans d'épaisses grottes.
Ses sens étaient en alerte, ses yeux, plus aptes à voir dans le noir des cavernes que tous les autres globes occulaires cherchaient avidemment un mouvement, un reflet dans les ténèbres.

En différents endroits de la salle où le corps éxpéditionnaire avait fait halte des torches s'allumaient.
Une descente s'annoçait dans les profondeurs des grottes...malgrès sont avis mitigé.
Pourtant il ne pouvait pas laisser des éclaireurs partir seuls dans le monde des abymes seuls.

Si vous tenez tant à aller dans les grottes, le groupe devra suivre plusieurs règles, pas de fumée, donc pas de torches, seules des lumières froides, d'origine magique peuvent convenir....de plus nous resterons groupés, quoi qu'il arrive, je suis àvotre disposition, je vais prendre des échantillons de roche au cas où nous trouvions des veines de métaux où même de roches...
Revenir en haut Aller en bas
Eliastofar



Nombre de messages : 43
Classe : Nécromancien
Armada : Compagnie des Renégats
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Jeu 8 Jan 2009 - 7:45

Alors que tout allait bon train, Eliastofar perçu de faibles perturbations dans l’air, en y regardant de plus
près, ces perturbations formaient vaguement un visage humanoïde. C’était Vesque … Le commandant
en second qui était resté derrière pour s’occuper de son royaume. Si il prenait la peine de prendre contact
avec lui, c’est que quelque chose ne tournait vraiment pas rond.

Il se pencha vers l’apparition qui porta les lèvres immatérielles près de l’oreille de son maître. Alors qu’il
racontait son message, ceux qui assistaient à la scène purent voir le Seigneur Eliastofar crisper les poings
et commencer à pomper. Sa peau d’une couleur blanchâtre se teinta même d’une légère couleur rosée.

Il partit soudainement d’un pas précipiter vers la dernière position connue du commandant de l’expédition. Son
air de pure colère fit tasser tous les gardes qui voulaient lui barrer le chemin. D’ailleurs, il y en eu bien un
ou deux qui trouvèrent le courage de s’interposer et ils finirent rapidement vider de leurs sang et laisser en amas
de chair inerte sur le sol.

Quand enfin il arriva près du Seigneur Adola, Il s’arrêta à quelques centimètres de l’homme et se mit à
crier d’une voix remplie de haine à l’adresse du seigneur. Il crachait presque ses mots et il y mettait toute
la hargne que la nouvelle venait de lui causer. Il ignora superbement les autres seigneurs qui se trouvait avec
lui en ce moment ainsi que ce dont ils parlaient. Il voulait simplement que justice soit rendu.


Non mais qu’es-ce qui va pas chez vous ? On m’informer à l’instant que vos troupes ont débarquez chez moi,
dans mon domaine, sur mon territoire et qu’ils auraient rasé tout sur leurs passages, ne laissant que des cadavres
et un sol ou maintenant reposent des milliers de serviteur, de soldats, d’amis.

Peut importe vos motivation, j’exigent tout de suite une compensation. Avez-vous simplement la moindre idée
de l’Argent et du temps investi dans la formation et le maintient d’une force défensive potable. Avez-vous la
moindre idée de ce que vous venez de détruire ? Maintenant, ceux que vous avez par miracle épargnez se retrouve
sans rien contre des bandits, des seigneurs comparable à des charognards, des seigneurs qui tentent
d’avoir leurs pars en pillant ce qui reste de territoire.


Il se calma un peu, pris une grande respiration et d’adressa au seigneur d’un ton plus doux mais néanmoins
chargé de haine.


L’armée qui m’accompagnait pars dans la minute prêter main forte a mon territoire. Par votre faute, vous
privez cette expédition de beaucoup d’aide, j’espère que vous le réalisez. Si ce n’était de Lailah et de Cotin,
mon maître de la corporation, je quitterais ce ramassis de bouseux pour retourner m’occuper moi-même de
ces brigands qui pillent mes terres par votre faute. Et si vous venez me dire qu’on ne peut pas partir à cause
de ce simple mur de pierre, alors c’est grandement me sous-estimer…
Revenir en haut Aller en bas
Yorg
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 167
Age : 23
Classe : Assassin
Armada : Corporation de l'Ombre
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Jeu 8 Jan 2009 - 18:02

Yorg avait entendu les propos du nécromancien. Il se rapprochat donc pour entendre les raisons de la dispute puis, quand le nécromancien dit :

Citation :
" Et si vous venez me dire qu’on ne peut pas partir à cause
de ce simple mur de pierre, alors c’est grandement me sous-estimer…
"

Yorg ne put s'empêcher de rire intérieurement. Un maitre nain fort respectable était incapable de faire quoi que se soit sur le solide roc, et un prétentieu avait la certitude de passer. Puis le nécromancien S'enpourpa et devins légèrement rosâtre... Il était haineux et menaçait le seigneur Adola.
Yorg se mit entre les deux hommes et dit:


-Cher Eliastofar, je comprend votre haine à l'encontre du seigneur Adola mais si vous le menaçez encore, Yorg sortit ses dagues d'où le poison glissait lentement sur les lames, je serais contrain de vous tuer. Le seigneur Adola est un homme intelligent et respectable, de plus, c'est le chef de la corporation de l'ombre et nous lui devons beaucoup. Je ne suis pas très daccord avec le fait de tuer des amis, mais si vous m'obligez je ne faiblirais pas et je vous turais.

Puis il laissa le blanc qui venait de se former quelques instant et reprit:

-Il n'y aura pas d'autre avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Jeu 8 Jan 2009 - 19:58

La comtesse suivait toute la scène de très près comme son compagnon avait parti le bal du sujet de discorde, malgré que à y penser c'était le seigneur Adola qui avait manqué de respect vis-à-vis d'un noble seigneur qui était là pour sa protection au départ de cette périeuse expédition nordique. Adola un maître à respecter qui avait osé ordonner à ses armées d' attaquer le royaume d'Éliastofar et de lui causer des pertes immenses. Comment conserver ce respect qu'on lui portait après un coup pareil.

La comtesse dotée d'une grande sagesse chuchota des petits mots à l'oreille de son aimé et espérait qu'il se calmerait pour régler cette incident bien regrettable.

Puis d'une voix douce et posée elle partagea ce qu'elle en pensait.


-Le seigneur Adola a du mal interpréter ses consignes à son intendant pour qu'une bévue pareille se soit produite.

-Voir si il nous verrait pour une grande menace en sa personne, se serait vraiment insensé non?

-Je suis sûr qu'il aura une explication intelligible à nous fournir et qu'il concevra à réparer cette erreur fort regrettable.


La belle s'accrocha affectueusement au bras de son très cher amour et regarda avec insistance Adola pour écouter ce qu'il avait à dire pour tout ça.


Dernière édition par Lailah le Sam 10 Jan 2009 - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Jeu 8 Jan 2009 - 20:06

Alors que j’essayais d’organiser l’expédition pour descendre dans la caverne un jeune vampire s’avança vers moi. La haine s’était encapparez de lui. Peut être était-il claustrophobe je n’en savais rien. J’avais juste vu qu’il avait tué quelques gardes et je ne pouvais le tolérer en pareil situation pour un être de sang froid il n’arrivait pas à garder la tête froide. C’était pourtant souvent ce qui faisait la différence en combat entre un vainqueur et un vaincue.

Il venait de m’apprendre que des troupes semblant m’appartenir avait fait une excursion sur ses terres. Le nécromancien paraissait énervé et mon confrère Yorg réagit aussitôt en sortant ces lames. Je l’arrêtai de mon bras avant qu’il n’essaye de l’égorger je ne tenais pas à ce qu’il y ait encore des cadavres


Je te remercie Yorg mais je ne pense pas que nous aurons à faire couler du sang pour régler cette affaire.


Alors qu’Eliastofar hurlait dans ces cavernes qui résonnaient, je lui parla d’une voix calme qui contrastait avec sa réaction.


Vous dites que mes troupes vous ont envahis.
Comme vous l’avez certainement vu je suis depuis le début dans cette expédition et par ce fait je ne suis pas dans mon royaume. Et donc je ne suis pas à la tête de mes troupes restées sur mes terres. Si cela est vrai je diligenterais une enquête afin de savoir pour quelle raison mes armées sont passé à l’offensive et ainsi pour percer la vérité


Puis passant sur un ton un peu plus offensif :


Par contre je ne puis tolérer que l’on assassine des hommes comme vous venez de le faire sans motif si ce n’est qu’il faisait leur travail. En temps normal j’aurais demandé à ce que l’on vous escorte jusqu'à Occien Perlat.
Et en ce qui concerne votre proposition de nous quitter, je ne vous retiendrais pas. Libre à vous et si vous vous dites si fort n’hésiter pas à nous libérer de cette caverne en brisant ce mur de pierre.
Nous vous regardons et nous vous en serions même reconnaissant.

Cependant je n’avais pas le temps de regarder ce que je savais être de vaines tentatives. Si Cotin ne le pouvait pas, personne ne le pouvait à moins d’être dans l’équipe du démon qui avait provoqué cela.
Je retournai donc à mes occupations qui étaient primordial et dont dépendait la survie de tout le groupe.

Je m’adressa donc à l’expédition.


Nous allons donc descendre dans les cavernes. Je demande à tous les civils de bien vouloir porter des bagages supplémentaires afin de garantir notre survie dans ces bas fonds.
Respecter les consignes.
Ne vous éloignez pas et restez encorder. Écouter ce que vous dises les Seigneurs.


Les soldats commencèrent à répartir les charges et à distribuer les armes. D’autres encordèrent les civils avant de s’encorder eux même avec ces civils.
Pour ma part je vérifiai mes armes ainsi que différentes petites choses.

Je m’adressa à Babka, aux chefs des corporations, au prince de Kalamaï


Êtes-vous d’accord pour que l’on descende ou avez-vous une meilleure idée ? c’est le moment ou jamais.
Je sais également que certain dans l’expédition ne font pas confiance aux elfes noirs mais au risque de me répéter notre race reste la plus doué dans les cavernes donc essayer de nous faire confiance ou au moins de me faire confiance.


La dessus le scandale qu’avait fait Eliastofar n’avait pas aidé, mais j’espérais que mon dévouement pour Kalamaï avait assez marquer les esprits pour que cette confiance perdure.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Jeu 8 Jan 2009 - 23:00

Un seigneur vampire était entré dans une rage folle, hurlant des propos décousus, il tua deux gardes et menaça le seigneur Adola....pendant une acalmie, le prêtre glissa au spadassin :

Sire Adola, j'ai ausculté les gardes que cette horrible créature a abatus, leur sang a bouilli, il n'y avait rien à faire, il y a une seule chance que cet abject suceur d'hémoglobine puisse s'extraire du rideau de roches, qu'il soit responsable de l'éboulement, ce qui est fort possible, ce sont peut-être eux, les suce-sang, les traîtres, je dois pouvoir bénir de l'eau ou n'importe quel autre liquide, ou même une lame, si vous me l'autoriser, une fin rapide, sans éclats...je peux déja poster mais nains pour liquider les...choses qui les escortent....Autre chose, pour la descente, encordez vous à moi en tête de la colone, c'est plus sûr pour tous le monde....
Revenir en haut Aller en bas
Yorg
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 167
Age : 23
Classe : Assassin
Armada : Corporation de l'Ombre
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Ven 9 Jan 2009 - 16:48

Après sa rage folle, Yorg reçut l'ordre de ne rien faire, pourtant, il avais déjà sortit ses dagues. Le seigneur Adola le maintenait par le bras assez fermement à cause de la force légendaire des elfes noirs. Yorg rengaina ses dagues et alla se placer à quelques mètres d'Adola. Quand il entendit que le prètre nain allait s'encorder avec Adola, il dit:

-Avec votre permission, maître Nain, je m'encorderais avec vous... Puis il regarda le nécroment et reprit: ... il y a des personne qui perdent vite leur sang froid ici et je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur à vous ou au seigneur Adola.

Puis il regarda la splandide femme qui parlait au nécroment et dit :


-Gente dame, je vous remercit d'avoir calmé votre amant et d'ainsi avoir éviter une marre de sang.

Puis il s'inclinat et partit en direction du maitre nain et du seigneur Adola. Arrivé à leur niveau, il attendait la réponce des autres chef de corporation pour savoir quand ils allaient partir.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Ven 9 Jan 2009 - 22:16

Maintenant qu’ils étaient faits prisonniers dans ce carcan de pierres, ils n’avaient pas le choix de continuer dans les profondeurs de la croûte terrestre pour essayer de s’échapper de leur triste sort d’oiseaux en cage, même si cela devait les conduire dans un piège. La logistique et les systèmes de transports devaient tous être considérés, et les craintes de chacun devaient être prisent en compte. La protection du convoi était sous sa direction, et il se devait de limiter le nombre de victimes au minimum. Le combattant issu des forets de Maon Farlen vint le voir pour lui proposer quelques idées pour s’échapper…

Seigneur Ardent, que devons-nous faire, je ne sais rien faire dans une grotte.
Je ne peux pas savoir s'il y a des ennemis en regardant des traces.
Ni trouver de la nourriture et en même temps, bien que j’aie une meilleure vue que vous, je ne vois rien dans le noir complet.
Avec une torche, je pourrais mieux voir, mais c'est tout.
Et en plus, je crois que nos hommes sont épuisés par les évènements.
Pourquoi ne pas envoyer une petite troupe aller voir plus loin alors que le reste ce repose?
Car pour le moment, nous ne pouvons pas savoir quand allons nous être attaquer.
Et pour les provisions, les magiciens ne peuvent t'ils pas se téléporter dehors pour revenir après?


La réponse tardait un peu, puisque le commandant réfléchissait à toutes les probabilités, mais elle finit par arriver :

Il y a une chose que vous prouver continuer à faire, combattant, c’est d’utiliser votre talent comme archer au maximum, bien que dans ces conditions cela soit plus difficile que d’ordinaire. Aussi, votre vision nous permettra d’avertir les autres peut-être une seconde d’avance, mais c’est souvent une seconde qui sépare la vie de la mort. Une petite troupe sera probablement composée, regroupant tous les seigneurs ayant une quelconque aptitude dans ces caverne, et nous laisserons nous hommes le soin de protéger le convoi avec les seigneurs qui se fatiguerons et ceux qui ne se portent pas volontaires pour se lancer à l’aventure. Aussi, bien que je ne connaisse pas suffisamment les mages, je dirais qu’une téléportation dans un endroit peu connu et hors de vue peut être très dangereux… On racontait des histoires de mage ayant fusionné avec des pierres ou des arbres car ils n’avaient pas fait attention…

Puis, une fois qu’il eut terminé de répondre à l’elfe, le Patriarche s’adressa à tous sur la procédure à suivre lors de notre périple dans l’inconnu, puis il s’adressa spécialement à lui qui devait répondre de la sécurité de tous :

Commandant vous disiez que le froid n’était pas le meilleur ami des elfes noirs et vous avez raison mais là nous allons pouvoir vous montrer où nous sommes des plus efficaces. Il serait peut être souhaitable qu’il y ait des elfes noirs dans chaque groupe. Je me doute que certaines personnes ne font pas confiance en ma race mais je crois avoir démontré que les stigmates que nous portons ne sont pas toujours justifiés.

Que pensez vous de mes propositions ? Je suis tout ouï si vous en avez des meilleurs ?


Ardent n’eut même pas le temps de répondre qu’un vampire en frénésie se jeta sur eux hurlant contre le spadassin et tuant des gardes au passage. Deux hommes de la compagnie Ardente de moins, et cela parce qu’un homme ne savait pas ou s’arrêtait ses pouvoirs et ou commençaient ceux des autres. Sans que personne ne s’en rende compte, il opta pour une garde qui lui permettrait de dégainer son sabre rapidement au moindre signe d’incantation du nécromancien et de lui abattre son sabre sur le cou. Certes les vampires étaient capables de se régénérer, mais comme toutes races, sans leurs têtes ils ne devenaient que poussière. Il existait d’autres moyens, notamment l’épieu au cœur, mais il n’avait pas sa lance pour le moment. La situation se calma sans qu’il ne fût obligé de mettre à mort le vampire, et il put enfin répondre à l’elfe noir.

Nous devrions former un groupe rassemblant tous les seigneurs, car il visible que nous avons le plus d’expertise en situation d’exploration, de combat et de survie, et que nous nous partions de l’avant, tout en restant à des distances ne dépassant jamais une centaine de mètres du convoi. Ce groupe sera composé de seigneurs seulement, nos hommes resteront pour assurer la sécurité des civils. Comme ils sont d’environs le même nombre, ils ne devraient pas y avoir trop de danger, mais on pourrait laisser un ou deux seigneurs les escorter un car de forces majeures. Aussi, cela nous permettrait d’aller nous reposer à l’arrière lorsque nous tomberons de fatigue. Ainsi, nous aurions un groupe assez hétéroclite comportant tout ce que nous avons besoin pour survivre dans ces cavernes, c’est à dire : Un nain, des elfes noirs et des vampires pour nous guider, un prêtre pour nous soigner, des assez bons combattants et quelques mages.

Cela dit, ce n’est qu’une proposition… c’est vous le chef malgré tout,
dit-il avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Ven 9 Jan 2009 - 22:48

Le commandant Ardent venait de faire une proposition qui était également intéressante laisser les civils en arrière pendant que nous explorions pour trouver un passage. L’idée pouvait paraitre séduisante mais elle comportait tout de même un point noir, il faudrait faire par la suite marche arrière et cela nécessitait de laisser bien plus de vivre au civil afin de patienter jusqu’à notre retour. Sans compter que nos ennemis n’attendraient surement pas gentiment que les civils sans aillent.

Ardent me rappelait que j’avais été nommé le chef, statut que je n’avais point demandé mais que j’assumais.


Vous savez bien, du moins je l’espère, que mon intention n’est pas de régner sur cette expédition en maitre et seigneur. Mon modèle reposerait plus sur une république, mais je n’ai pas à me plaindre de l’Empereur.
Nous sommes complémentaires c’est pour ça que je demande votre avis.

Auriez-vous des hommes fiables qui pourraient rester avec les civils ?

Je pense que nous avons assez passé de temps ici, il faut vraiment que nous amorcions notre descente.


Je m’approcha du prêtre.

Je vous remercie de votre proposition de toute à l’heure mais pour l’instant on va éviter de faire couler plus de sang. Je vous demanderais par contre de bien vouloir ouvrir l’œil car ces lieux ne me disent rien de bon.

Le vampire n’avait rien rétorqué sur ce que je lui avais dit et je ne l’avais point vu essayer d’ouvrir un passage, il fallait bien dire que je n’avais pas passé mon temps à le surveiller j’avais des choses bien plus importantes.

Là-dessus j’amorça la marche et prit la tête de l’expédition, une main sur le pommeau de mon épée prêt à réagir.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Sam 10 Jan 2009 - 1:02

Ce n'était pas le jour où Thangorthorim ferrait couler du sang, même celui d'un vampire.
Le prêtre s'était encordé avec un seigneur voleur du nom de Yorg, non loin de lui se tenait le sire Adola qui venait de se concerter avec le commandant impérial.

Cela pue vraimment l'arrachnidée.....S'il vous plaît, soldats, passez le message, on ne détruit pas les toiles que nous verrons au plafond, laissez les ou avertissez moi, ses toiles vallent leur pesant d'or, si elle sont recoltées comme il se doit, alors prudence.


Joignant le geste à la parole le nain embobina autour de son doigt un mince filet de toile volatile, qui était collée à la paroi.
Il profita de l'arrêt pour détailler la roche qui l'avoisinait.


Schiste, Diorite, des marbres, et des quantitées de granit, si par hasard vous voyez un reflet sur les paroies, demandez-moi, j'ai bonne espoir de trouver de l'obsidienne, du fer ou du cuivre et peut être même du vrai argent ou mithril....J'ai rarement vu sous-sols si riches, nous sommes dans une véritable mine, ma barbe se hérisse, c'est le paradis !
Je vois déja un krak nain sous terre, il faudrait réduire l'espace des arraignées à une arène definie, que l'on changerait de temps en temps pour recolter la soie.
Mille doublons ! En route pour la fortune !


Les nains qui étaient encore dans son escorte entonnèrent un chant traditionnel nain qui resonnat un peu sous la voûte de la grotte.

Silence, inconscients, n'oubliez pas les habitants des ténèbres....
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Sam 10 Jan 2009 - 3:01

Dartoil finit par récupérer, c'était surtout sa vue qui s'était brouillé avec toute cette poussière.

Un Vampire attira toute l'attention sur lui, de part ses hurlements et les hommes qu'il venait de tuer. Une preuve de plus qu'on ne pouvait pas faire confiance aux être démoniaque.

Cette agitation lui avait tous de même permis de repérer le commandant Ardent qui se trouvait juste à coté de l'elfe noir Adola.

Le Célestial se rapprocha de lui, puis entama une brève discussion après avoir attendu que l'elfe noir eu finit de lui parler.

Commandant, j'ai reçu une missive de Rotergan dont je me dois de vous prévenir. Malheureusement, j'ai lu ce message juste avant le tremblement de terre, cela nous auraient été plus utile d'être au courant avant.

Afin d'éviter les oreilles indiscrètes, il serait préférable que vous lisiez la missive plutôt que je vous en parle.


Dartoil lui tendit la missive et le commandant commença à la lire alors qu'il avait des rochers derrière lui afin d'être sûr que personne d'autre ne puisse la lire. Au vu de la réaction du commandant en voyant la missive, le Célestial compris son erreur et la repris.

Au pardon, j'en avais oublié que les missives que Rotergan m'envoie sont toutes écrites avec un code que nous avons inventé et que vous ne pouvez donc pas connaître afin d'éviter que des informations ne tombent entre de mauvaise main.

Dartoil lui fît alors un résumé en lui chuchotant à l'oreille.

Un Infernal du nom de Mogoth a mis une prime sur chaque membre de notre armada. L'information est sûre vue qu'elle provient de 2 sources différentes.


Etonnement, l'attitude du commandant n'avait pas changé suite à l'annonce de ces informations. Etait t'il si fort pour rester de marbre devant de telles nouvelles? A moins bien sur qu'il était déjà au courant... tel étaient les questions que se posait le Célestial pendant qu'il attendait que le commandant lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expédition impériale des Terres Nordiques   Aujourd'hui à 11:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Expédition impériale des Terres Nordiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Colonie du Nord-