AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Abysse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 6 Juin 2009 - 22:09

[HRP: Dans ce RP Grenat parlera pour elle et sa soeur, moi la LJd ferait interargir les deux persos avec accord de LJD Caly]

Les deux soeurs s'ennuyaient un peu sur le pont, Grenat bailla, Caly la regarda, elle aussi trouvait le temps long. Soudain elles virent un messager sortir de nul part ainsi que des gardes qui les entourèent. Le messager leur parla:

Et bien, est-ce une chance ou une malchance d'avoir de nouveaux alliées ? Particulièrement le frère de celle qui veut la mort de mon maître. Vous êtes tout les trois devant la forteresse de l'Abysse, à vous d'énoncer le pourquoi de ce choix et ce à tour de rôle. Je vous écoute tous et ensuite je répondrai. Sachez que je n'ai pas le pouvoir ultime des lieux, mais mon maître sera bientôt de retour. Maintenant parlez !

Elle allait répondre à l'homme, lorsqu'une femme sortit de l'ombre et lança multes accusations, cela fit rire les deux soeurs aux éclats.

Ce sont des traitresses, je sens la peur en elles, si vraiment elles veulent nous rejoindre, qu'elles nous aoffre le denomé Sharlnak, comme moi j'ai offert l'efle.

Décidément la jeune femme face à elle ne savait pas quoi inventé pour tenter de la destabilisé, de plus Grenat et Caly échangèrent un regard désabrobateur en voyant la vampire face à elles, celle ci avait l'allure d'une catin. Arriva ensuite à leur grande surprise leur cousin, il avait choisit le bon moment pour arriver celui ci. Elle lui sourit en entendant sa remarque.

Salut tout le monde, je suis le Comte Sepa Von Strass. Alors très chères cousines, vous avez des ennuies ?

Une broutille cher cousin vous en faîtes pas. Lui répondit Grenat.

Elle se tourna vers la femme et le messager:


Avant d'accuser les autres de traitresses, vous devriez penser à votre cas, hum je vois pas où vous avez vu que nous avions peur, sans doute faîtes vous références à votre propre personne! Grenat avait un sourire moqueur en regardant la cousine de la Comtesse Lailah.

A présent elle regarda le messager:
Hum je savais pas que Mogoth accepter des traitres à ses côtés, d'un geste de la main elle désigna l'autre vampire, la cousine de la Comtesse Lailah livrait l'elfe laisser moi rire elles sont copines, vous avez pas l'impression qu'elle se moque de votre maitre?

Pourquoi nous sômmes venu rallier Mogoth car en ses temps obscur et trouble il est bon d'avoir de nouveau alliés, mon clan et mes alliés me suive et seront ceux du Seigneur Mogoth si il nous veut comme allié.

Par contre livrer le Comte Sharlnak car cette femme est frustré et à pas réussit à le mettre dans son lit je trouve cela absurde.


Son cousin l'avait laisser parler, sa soeur avait acquiesser tout ses propos, restait juste à attendre le Seigneur Mogoth et de savoir si ils les voulaient ou non comme alliés. Elle cru entendre une voix lui demander si elle était l'amie de Shaka, mais elle n'y prêta pas attention ayant cru rêver.

Elle regarda le messager puis les hommes autour d'elle, croisa de nouveau le regard de sa soeur et celui de son cousin.
On rentre à la maison, les enfants, si le Seigneur Mogoth nous veux comme allier il saura ou nous trouver.

Elle fit faire demi tour à son pégase, sa soeur, son cousin et leur escorte la suivant, la vampire pensa à son tendre Sharl qui devait l'attendre à leur royaume, elle savait qu'il désapprouvait son choix de rallier Mogoth mais il l'a laisser libre de se rallier à lui. Ils quittèrent tous l'abysse sans encombre et sans incident, à présent ils étaient sur leur terre.


Dernière édition par Grenat le Dim 7 Juin 2009 - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 6 Juin 2009 - 22:56

(hrp: eolia porte une armure de cuir et son visage et recouvert à cause du soleil, je vois pas ce qui fait catin dans une armure pleine de sang seché mais bon...)


Eolia souriait interieurement, elle amenait celle que l'on surnomait les soeur nympho exactement ou elle voulait. Elle marchait devant la grande porte, son regard bleu se posait sur les creatures presentes, on entendait le cuir de son armure crisser à chacuns de ses pas, puis elle s'arreta et fit demi tour sur place.

Moi vouloir le denomé Sharlnak dans mon lit? si seulement je savais à quoi il ressemblait, mais sachez que je suis comtesse ce qui m'interdit de batifoler comme vous le faite, de part mon rang et que avec ça j'ai un époux à qui je suis fidèle de plus je suis une membre de l'ombre je n'ai donc pas le temps pour ces enfantillages.
Ensuite, avant de sortir de langue de vipere, vous apprendrez que si l'elfe à faillit mourir c'est grace à mes renseignements.

Puis elle tourna le dos aux pseudos alliés, se tournant vers la grande porte de la forteresse qu'elle observat, elle était scuptée d'etranges scenes qui devaient representer des Dieux, ou plutôt des diables, elle posa une main gantée sur un motif representant une tête d'homme barbue.Le visage semblait à la fois paisible et tourmenté, peut être était il comme lui, damné, condamné à ne plus sentir les choses, mort mais vivant.

[Les messages suivants ont été pris en compte et seront jugés par la modération.]
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Mer 10 Juin 2009 - 2:35

Une lueur rouge émana des rares ouvertures servant de fenêtre à la forteresse puis s'estompa tout aussi rapidement. Une faille des enfers avait été ouverte et refermé en peu de temps, signe que le maître des lieux était de retour. Des gardes m'ayant aperçu se dépêchèrent de faire un compte-rendu de la situation et de m'indiquer que des seigneurs désiraient rejoindre mes rangs. Sans attendre, j'allai voir mon chef de la garde pour un compte-rendu.

Mogoth ! Les Comtesses Grenat et Caly désirent rejoindre vos rangs, elles sont pour le moment retournées sur leurs terres et de l'autre côté de la porte de la forteresse se trouvait Eolia, la cousine de Lailah qui veut aussi vous rejoindre. Nous avons eu Shaka qui a voulu nous piéger mais désirant un affrontement à un contre un face à moi, elle perdit et quitta par l'entremise de troupes de Trasalvia. Nous ne l'avons pas pourchassé pour éviter tout nouveau piège.

Va maintenant, je vais m'occuper d'Eolia et de sa présence ici.

Je sortis de la forteresse et m'approcha d'elle. Seulement quelques pas nous séparait, je ne craignais ni elle ni la mort puisque je l'étais déjà.

Bonsoir Comtesse Eolia. Pourquoi désire-tu rejoindre mes rangs ? N'est-tu pas parente de Lailah la traitresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Mer 10 Juin 2009 - 20:42

Enfin Mogoth arrivait, toujours aussi...invisible sous sa capuche, il s'approcha d'elle d'un pas assuré, elle ne chercha même pas à le sonder.
Sa voix s'eleva dans les airs, terrifiante tant elle était attirante.

Bonsoir, seigneur Mogoth, en effet, je suis la cousine de Lailah, mais cela vous importune t'il?
Je suis aussi petite fille dans la lignée du baron Donovan qui servit pendant la grande guerre, mais je ne suis pas venue ici pour discuter famille.

Elle tourna autour de Mogoth, l'air absorbée dans ses pensées puis revint à sa place devant le seigneur noir.

Comme vous le savez, je n'appartiens à aucun empire, si ce n'est mon domaine, ni à aucune province, je ne suis donc liéeà personne, mise à part les ombres, qui me confère une grande liberté.
En echange de mes loyaux services envers vous, je ne desire qu'une seule chose...un antidote contre un poison.

Elle attendit sa reponse, surement nègative, avec calme et sans impertinences.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 11 Juin 2009 - 14:34

Je laissa la comtesse faire sa promenade autour de moi puis reprendre sa place afin de continuer son explication.

Cela ne m'importune point, je ne fais que vérifier. Quel est ce poison dont tu me parles ? Je ne suis pas sorcier ou shaman, je suis assassin tout comme toi. Si le mal qui résulte de ce poison est si fort, le sorcier qui oeuvre ici est un démon, il devrait pouvoir t'aider. Mais il demandera sûrement à ce que la personne souffrante sois mené ici pour la traiter ou du moins évaluer la maladie et produire un antidote.

Si cela te convient, la porte de la forteresse te sera ouverte. Jure loyauté et prépare une armée. L'Empire se lève contre l'Abysse, nous sommes craint de tous.


Je pris un parchemin sous ma tunique et le tendit à Eolia.

Signe ceci et je respecterais mon engagement.

J'avais besoin de nouvelles armées, il me fallait des renforts pour contrer la vague militaire qui se lèverait contre mon royaume. L'abysse avait beaucoup de ressources militaires mais elles ne sont pas illimitées, il faut de nouveaux mort pour en faire des soldats mort-vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 11 Juin 2009 - 20:59

La comtesse s'ouvrit legerement le poignet et fit couler du sang sur sa bague, puis elle l'apposa au bas de la page, un E fait de trois traits ondulés representant le vent, ornait le parchemin, elle fit un signe de tête à Mogoth.

Je tacherai de vous amenez mon blessé, quand à l'armée laissez moi le temps, je n'en possede pas pour l'instant.

Elle traversa le pont où un orcs lui rendit son épée et son bouclier, puis elle monta son cheval, et d'un coup de talon nerveu, auquel le cheval repondit par un hennissement, elle s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Lun 3 Aoû 2009 - 3:09

L'Abysse était de plus en plus mouvementé par les temps qui courent. Une guerre était en préparation et toutes mes armées disponibles se réunissaient au coeur de la forteresse des ténèbres. L'ouverture des Enfers était tenu en permanence par les mages qui se relayaient. Une véritable cité forgé à même la montagne arriverait-t'elle à saturation ? Personne ne pouvait le savoir, car quiconque n'étant pas allié n'en ressortait pas vivant. Des sons de pioches résonnait parfois à l'extérieur des murs, peut-être même jusqu'au éclaireur du campement ennemi établi à proximité.

Profitant d'une promenade, je donnai des ordres ici et là.


Produisez plus d'armes !
Entraînez-vous plus fort !
Les couloirs de sorties sont-ils prêts ?
Où sont mes généraux ?
Je n'ai pas reçu de rapports indiquant la capture des Boucs d'Argostole pour charger l'adversaire ... où sont-ils ?
Par Lucifer, suis-je entouré d'une bande d'incapable !!!


Un général osa se montrer le bout du nez malgré la visible colère du Sanglant.

Je suis ici... mais je ne sais pas où sont les autres. Je sais juste que nous avons au moins une arme de poing par personne et que l'équivalent de cinquante flèches par archer sont prévus. Considérant qu'il y a deux cents tireurs, cela fait une quantité suffisante que d'avoir dix mille flèches. J'ai eu vent que les couloirs progresse mais lentement, encore deux semaines de travaux pour les terminer. Nous aurons ensuite huit sortie arrière pour donner l'assaut ou battre en retraite si nous som...

Les derniers mot du général furent interrompu.

QUOI ! Tu oses parler de fuir ! Mais quel lâche êtes tu donc ?

D'un geste rapide, fluide et sans merci, ma lame trancha la tête du général. Ce genre de pensé, je n'en voulais pas. Aussitôt des soldats vinrent ramasser le corps et la tête pour les balancer dehors, dans le ravin.

Hey toi le géant là-bas ! Viens-ici

Oui Maître ?

Je te fais général vu qu'un post vient de se libérer... Tu es en charge des armées de corps à corps. Je veux des guerriers qui n'arrêtent que lorsqu'ils sont mort et pas avant. Je me fous de savoir ce qu'ils pensent, ce sont des mort-vivants pour la plupart. Et renseigne toi aux autres général, j'ai demandé cent boucs d'argostole et je ne les vois toujours pas.

Merci Maître. Je le ferais Maître. Ils seront sans merci Maître.

Je quitta cette section de la forteresse pour retourner dans mes appartements, j'avais besoin d'étudier les lieux, les possibles attaques et établir des stratégies. J'avais l'avantage des lieux mais peut-être pas du nombre. Souhaitant que l'Outre-Mer se joigne à moi pour affaiblir l'Empire et que les Parias seront coopératifs. Sur le bureau traînait la couronne de Naxopole, joyau tant recherché par l'Empire pour me faire taire et reprendre un quelconque contrôle sur la région.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Ven 18 Sep 2009 - 4:34

On vint me prévenir qu'un cavalier s'approchait maintenant seul vers l'Abysse après avoir été escorté jusque là. Je sortie donc à mon balcon et écouta les propos de ce nouveau venu :

- Mogoth, me voici! Je suis Dakeyras, de Ferkalas, et je viens dans l'espoir de parlementer avec vous! Venez à ma rencontre, si vous l'osez!

Déjà il était provocateur ... par crainte ou par affront ? C'est ce que nous verrons. Je descendis pour sortir à la rencontre du négociateur. La grande porte en fer de l'Abysse s'ouvrit dans un grincement prononcé puis une forme humaine vêtu d'une grande cape à capuchon s'avança, nonchalant, il dégageait une aura de mal, de souffrance et de pouvoir. Un simple d'esprit aurait tombé à genoux devant tant de mal et d'énergie négative. Le cavalier semblait tenir, mais pour combien de temps.

Et bien Dakeyras, vous venez me rencontrer, votre courage est intéressant. Cependant vous êtes arrogants dans vos propos, ceci ne démarre pas très bien les pourparlers, mais puisque je suis de bonne humeur dans l'instant présent, je passerai l'éponge sur vos seuls dires et ne prendrais pas vos premier propos en considération dans tout ceci.

Tout d'abord, qui sont vos supérieurs ? Celui qui est à l'origine de tout ceci sur mes frontières. Pour que l'Église, les nains et les drows fassent union sur le même front, l'enjeu, ou l'argent, doit leur être grandement favorable...
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 39
Classe : paladin
Date d'inscription : 16/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Ven 18 Sep 2009 - 8:33

En attendant la venue de Mogoth, Dakeyras approfondit sa réflexion. Qu'est ce qu'il lui avait passé par la tête? Rencontrer seul Mogoth, chez lui, dans l'espoir de gagner du temps. Après tout, il gagnerait quelques heures, quoi, une journée au mieux. L'armée de Prevèze ne serait sûrement pas arriver d'ici là. La vérité, c'est que lui aussi brûler de rencontrer le Sanglant, et il s'en voulait d'avoir été égoïste et de ne pas avoir proposé à Aedric de l'accompagner. Néanmoins, il accomplirait sa mission du mieux qu'il le pourrait. Enfin, une drôle de sensation l'envahit. Une énergie corruptrice arrivait, Mogoth. Celui-ci lui fit comprendre que sa provocation ne lui plaisait pas beaucoup, puis il enchaîna avec une question:

Tout d'abord, qui sont vos supérieurs ? Celui qui est à l'origine de tout ceci sur mes frontières. Pour que l'Église, les nains et les drows fassent union sur le même front, l'enjeu, ou l'argent, doit leur être grandement favorable...

Dakeyras descendit de son cheval, et répondit sans hésitation à l'homme encapuchonné:

- Officiellement, je viens de la part de la Corporation des Combattants. Officieusement, je viens de moi-même. J'ai été en personne requérir l'aide de la Corporation du Culte, et de bien d'autres peuples et je suis le seul Combattant présent ici. Mon but est de protéger les habitants de Kalamai, qu'ils appartiennent à l'Empire ou pas. Si vous cherchez un responsable à tout ceci, et bien il se trouve devant vous, dit Dakeyras avec un sourire de coin. En ma qualité de paladin, je me devais de venir parlementer en personne avec vous. Rendez vous, et j'ordonnerai l'évacuation de votre antre. Persistez dans cette voix, et j'en connais certains qui se feront un plaisir de mettre fin à vos jours. Je connais déjà votre réponse, mais je suis le protocole.

Dakeyras se gratta la barbe, avant de poursuivre:

- Sachez que la présence d'elfes noirs, de nains, de l'Eglise n'est pas dû au hasard. Et ce n'est qu'une partie des forces qui devront arriver. Il faut vous rendre à l'évidence, vous ne gagnerez pas cette fois-ci.

Le paladin fixait le visage caché du Sanglant, dans le but de cerner ses émotions, mais il ne percevait rien. Son petit coup de bluff avait-il fonctionné? Dakeyras attendit donc patiemment la réponse du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 19 Sep 2009 - 3:30

Finalement, cet envoyé était véritablement arrogant dans ses propos pour ne pas dire qu'il se croyait supérieur. Une fois qu'il eut terminé de prononcé ses quelques propos, j'enchaînai.

Je dois donc y comprendre que vous n'avez aucun poids, aucun soutien valable et que tout ceci est de votre volonté. Vous osez prétendre que vous forcerez l'évacuation de mon domaine et que ma défaite est proche, vous avez du culot. Soyez assuré que je vais persévérer sur la voie que j'emprunte actuellement et même plus. Car sachez que mes intentions étaient, et je dis bien était, de rester bien tranquille dans ma forteresse à entendre la visite de celle qui prône le titre de palatin pour discuter politique avant de changer de vocation.

Toutefois, au vue de la situation, vous me forcer à utiliser les grands moyens et de mettre en marche mes armées pour vous détruire. Simplement pour avoir envahi mon territoire. Aucun homme du peuple n'avait encore souffert de ma dictature sur Naxopole, seule les armées impériales n'ayant pas collaboré ont vu leur rang anéanti. J'avais pris entente avec l'Empereur pour ne pas étendre mon pouvoir plus loin sur Kalamaï. Sachez que vous avez fait tomber cette entente et que si je rase la moitié de l'empire, vous en serez coupable. Vous êtes soi fou, soi courageux que de considérer que vous arriverez à me soumettre. Je vous laisse parler une dernière fois et après quitter ce lieu sans attendre. À moins que vous ne préfériez la force pour retourner dans votre misérable campement.


Je n'appréciai pas du tout cette insolence, j'avais permis des pourparlers mais la seule chose qui leur venait à l'esprit est que je dois me rendre. Ce conflit aurait pu terminer sans pertes, mais maintenant ce sera le bain de sang. Avant même que le paladin ai répondu, une grande lueur rouge m'engloba, en quelques instant, je pris ma forme d'Infernal et me tenait debout devant le cavalier qui n'avait même pas pris la peine de descendre de sa monture. J'étais dès lors plus grand que lui et attendait ses derniers propos, accompagné de ma catalyseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 39
Classe : paladin
Date d'inscription : 16/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 19 Sep 2009 - 8:56

Le Sanglant était véritablement très en colère devant l'arrogance de Dakeyras, lui-même ne comprenant pas ce qu'il lui arrive. Le paladin, d'un naturel calme et réfléchi, pouvait se montrer trop sûr de lui et confiant lorsqu'il avait peur. De même sur les champs de bataille, avant celle-ci il tremblait presque de peur, mais arriver dans le feu de l'action il était déchaîné. L'excitation et la peur le rendait arrogant, cela l'inquiéta même quelques fois. Et il se passait la même chose avec Mogoth. Il essayait de se montrer le plus courtois possible, mais les mots sortant de sa bouche dépassait ceux qu'il devait dire pour calmer la situation. Il alla répliquer au Sanglant, lorsque celui-ci se changea en une immonde bête. Le paladin vacilla sur le coup, mais il se reprit et fixait toujours le monstre. Il chercha ses mots, certainement les derniers qu'il lui dirait, puis continua:

- Je me doutais bien de votre réponse et de votre réaction, et sachez que je ne crois pas un mot de votre discours. Vous dîtes vouloir rester tranquille dans votre antre, mais pourquoi le Diable vous a envoyé sur cette Terre, si ce n'est pour prendre des vies? Ne me faites pas croire que vous alliez changer de voie, allons. Ensuite, sachez que je n'en ai rien à faire d'une quelconque entente avec l'Empire. Pour finir, puisque vous semblez sûr de votre victoire et de notre mort, vous pourriez m'accorder une dernière faveur? Je voudrais juste savoir votre lien avec Shaka, que vous ne semblez pas porter dans votre cœur, mais une autre question me brûle. J'ai souvent entendu votre nom associé à celui d'un autre 'criminel' : Enguerrand. J'ai entendu moult rumeurs, mais j'aimerais entendre cette Histoire de la bouche d'un de ses acteurs, de manière à mourir moins bête.

Dakeyras ne pensait pas que Mogoth lui accorderait cette fleur, mais le paladin avait néanmoins une véritable envie de connaître cette histoire qui lui semblait palpitante au vu des histoires que l'on racontait. Le paladin fixait toujours courageusement l'Infernal en attendant une quelconque réponse ou réaction.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 19 Sep 2009 - 15:10

Ce paladin en venait qu'à mérité ce rang, il démontrait malgré tout un certain courage même si il était surtout poussé par la peur.

Je n'ai en aucun cas refusé de dernière faveur lorsqu'elle est demandé, je répondrai à vos questions. Vous comme moi avons la confiance que la victoire est dans notre camp et c'est tout à fait normal.

Libre à vous de ne pas me croire, mais mes intentions était bel et bien de remettre la couronne de Naxopole et d'avoir d'autres occupations. Concernant Shaka, vous n'avez qu'à lui poser la question de la marque sur son armure, à moins que son orgueil ne l'ai fait réparé depuis notre dernière rencontre. Si elle avait été l'envoyé, ceci aurait été le combat plutôt que la parole qui aurait été.

Et sachez que jamais je n'ai été associé à ce Enguerrand, jamais je n'ai eu de supérieurs et jamais je n'en aurais. Toute rumeur me concernant à ses côtés ne sont que pures inventions de ceux qui allient automatiquement tout ceux qui font du tort. En vérité, j'aurai bien aimé le tuer de mes propres mains, j'aurais pu prendre son trône et étendre plus aisément mon joug. Chose qui toutefois ne m'intéresse guère avec l'actuel Empereur... il dégage un je-ne-sais-quoi qui m'empêche de le mettre à mort.


Mon excès de rage passé, je fis reprendre à mon bras une forme humaine que je tendis à Dakeyras.

Reste en vie et survie longtemps... tu te rendras loin. Malgré ton affront, tu as mon respect d'avoir osé t'aventurer jusqu'à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 39
Classe : paladin
Date d'inscription : 16/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 19 Sep 2009 - 15:55

L'humeur de l'infernal s'était brusquement calmé, et celui-ci avait même pris la peine de lui répondre. Ainsi, tout ce qu'avait entendu Dakeyras était faux. Il faut dire, les rumeurs de taverne sont pas les plus véridiques... Mais lorsque Mogoth se retransforma en humain et lui tendit la main, la paladin crut qu'il allait tomber dans les pommes. Et ses paroles l'étonnèrent au plus haut point:

-Reste en vie et survie longtemps... tu te rendras loin. Malgré ton affront, tu as mon respect d'avoir osé t'aventurer jusqu'à moi.

Dakeyras avisa la main tendu, puis se décida à la serrer. Le paladin avait toujours eu une vie originale, s'était retrouvé dans de drôles de situation,s mais si on lui avait dit un jour qu'il serrerait la main à un démon ennemi...

- Je ne sais pas trop quoi dire, à part vous remercier du respect que vous m'accordez, mais sachez que je vous respecte aussi. Malgré tout les conflits où vous avez participé, vous êtes toujours là, je respecte les bons combattants. Quand vous serez mort, si vous voulez je me chargerais d'enterrer votre corps, pour pas qu'il brûle sur un bûcher du Culte, ricana Dakeyras.

Dakeyras stoppa la poignée de main. Il remonta sur son destrier, puis conclut avec une dernière pique presque amicale:

- Bon c'est pas tout, mais j'ai une guerre à gagner, tachez de survivre. Je vous conseille de faire le même tour de passe-passe que la dernière fois, c'est à dire emprunter la forêt et passer sous le nez de tous mes hommes. Bonne chance pour la suite, Mogoth.

Puis Dakeyras s'éloigna sans un regard de l'Abysse, au galop. On pouvait dire qu'il avait échouer dans sa mission, il avait juste nargué son ennemi. Son inconscient souhaitait en fait un affrontement digne de ce nom, et aller titiller l'adversaire rendrait cette bataille plus intéressante. Il avait quand même repéré les environs, et ils avaient maintenant peu de temps pour préparer cette guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 19 Sep 2009 - 16:05

Wile et ses hommes avait observé la scène avec étonnement,si Aedric leurs avait ordonné d'escorter le paladin ,c'est qu'il voulait un rapport détaillé
de la rencontre ,les templiers avait donc observait la scène ,et étaient choqué un paladin serrant la main d'un démon ,un tel acte pouvait facilement être qualifié d'hérésie
mais il s'agissait d'un paladin il devait bien y avoir une raison mais Wile savait qu"il devait en faire part à Aedric
mais craignant la réaction de son maitre sur un homme qui avait été prés à donner sa vie il préféré en parlé au paladin avant ,
a fin de savoir ce qu'il devait faire.
Les guerriers Saints furent rejoint par Dakeyras et ils se mirent en route vers le camp
En chemin Wile avoua au paladin:
Seigneur Dakeyras ,nous avons observer l'entre vue ,et nous aimerions bien savoir que ce qu'y a bien provoquer une poignée de main entre
un infernal et vous ,selon votre réponse j'en ferais part au seigneur Aedric ou non

Il parla sur un ton autoritaire ,qui n'avait pas l'habitude d'employer il jeta un regard froid à son interlocuteur
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Mar 22 Sep 2009 - 6:21

Le temps était venu de prendre le contrôle de la situation ou du moins de provoquer les choses afin que l'ennemi bouge. Un siège trop long contre l'Abysse mènerait inévitablement à sa perte même si cela devait être d'une durée impressionnante. Il va s'en dire que la majeur partie des troupes étant des morts-vivants, la nourriture nécessaire en devenait beaucoup moindre.... permettant aux "vivants" de ce nourrir plus longtemps. Le branle-bas était déclenché, dans la grande cour se trouvant de l'autre côté du mur de fer qu'est la porte, une horde d'âmes errantes se réjouissait de pouvoir engager le combat.

Voilà ce que je dois faire ! Une mission suicide, terme ironique pour des soldats déjà morts, dans le but de déstabiliser l'adversaire, provoquer son mouvement et que sa perte s'en suivent. Tel était ma pensée.

Regardant mes troupes, je lança mes ordres :


Foncez ! Atteignez le campement ennemi, provoquez leur sortie et fuyez jusqu'à mi-chemin. Ensuite faites de nouveau face et battez-vous. Vous ne pouvez plus mourir car vous l'êtes déjà mais votre corps peut être décapité et je ne vous ramènerai pas. Aucun de vous ne reviendra car ceux qui le feront seront tués de ma main. Ce dernier acte de soumissions à mes ordres vous libèrera de vos pactes, vous vous battez donc pour votre liberté...

Ce dernier mot plana sur la horde pendant quelques instants puis dans un vacarme infernal, elle se mit en marche. Quatre cent âmes errantes franchissant la porte de l'Abysse sans même l'ouvrir, passant le pont sans y marcher. Un campement pour objectif, un piège pour stratégie, l'espoir pour énergie.

J'allai sur le balcon de mes appartements, assister à la scène qui se déroulerai dans peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Mer 23 Sep 2009 - 22:11

La matriarche arreta sa monture, le cheval hennit puis se tut, d'un geste tendre elle flatta le col de sa monture, les yeux tournés vers l'Abysse.
Elle mit pied à terre, sur le flanc les ames errantes reculaient lentement, laisszant les defenseurs se prendre à leur propore pièges.
Le vent jouait dans ses cheveux violets, faisant onduler sa coiffure comme un champs de blé.
Un elfe noir vint la rejoindre à ses côtés, son lieutenant, fidèle depuis l'époque de son pére.
Il ne la regarde pas lorsqu'il lui dit que tout est pret selon ses ordres.
Elle ferme un instant les yeux, recitant pour elle même une prière, puis son cri resonne.

- TIREZZZZZZZ!!!!!!!!

Par dessus elle un immense boulet de pierre s'eleve dans les airs et va s'écraser dans le champs de bataille devant l'Abysse, puis un autre, celui la fait mouche et atteind le pont dans une gerbe d'eclats et de poussière, puis encore un autre qui s'éléve suivant la courbe d'un arc de cercle, d'autre pierres volent plus droite et s'ecrase elle aussi sur le pont, l'endommageant grandement.

La matriarche sourit interieurement, derriere elle les trebuchets et les catapultes qu'elle avait laissé après son depart, cachés par ses hommes aujourd'hui les machines de guerre envoie de nouveau leur projectiles.
Les elfes retendent les cordes, les ogres chargent les boulets, les ingenieurs decident de la directions, les pilotent placent les engins, les soldats font feu, tout est reglé parfaitement et tout s'organise calmement comme savent si bien le faire les elfes.

Au fond d'elle même Shaka espère affronter de nouveau Mogoth.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 24 Sep 2009 - 5:43

Alors que j'étais à regarder le déroulement de l'envoi de ce petit contingent dédié pour retourner voir Nucter, un vacarme impressionnant se fit entendre. Quel horreur que de constatez la présence d'armes de sièges en train de détruire le seul accès menant à la forteresse qu'est l'Abysse. De l'autre côté du ravin, je reconnu une silhouette féminine que je connaissais : Shaka.

Elle était bien présente et menait une partie des troupes ennemis contre l'Abysse. Elle n'avait jamais cessé de me traquer depuis que j'avais pris possession de la couronne de palatin de Vénopole pour la fusionner à celle de Naxos, unissant à jamais les deux territoires pour former Naxopole. Je ne comprenais toutefois pas pourquoi elle m'en voulait toujours. Elle est devenue la palatine de cet immense territoire riche en peuple, ressources et puissance. Je n'avais pris que le statut de fondateur de cette nouvelle étendue et avait laissé à qui veut le soin d'en gérer les finances et de subir les émois du peuple.

Mais le temps n'était pas aux réflexions sur ce sujet. La situation était dangereuse puisque les énormes pierres sillonnaient le ciel avant d'atterrir à proximité du mur principal et ma présence sur le balcon devenait... précaire. Je m'engouffra, sans courir, à l'intérieur pour considérer quelles étaient mes options. Je ne pouvais envoyer que des créatures ailés au combat si je veux sortir d'ici. Sinon, je peux toujours attendre qu'ils tentent une entrée de force, situation dans laquelle je serais le plus puissant puisque la majorité de mes unités circulent sur la terre ferme. Il me restait toutefois l'efficacité de ceux qui attaque à distance. Mais il fallait d'abord que l'ennemi essai quelque chose pour s'approcher de l'Abysse.

Prévoir et attendre, tel était ma situation. Par la fenêtre donnant sur la grande cour intérieur je donna des ordres.


Que tout ceux ayant des capacités à toucher les cibles de loin s'installent dans les hauteurs de la cour intérieur ainsi que dans chacune des multiples meurtrières et autre ouverture qui composent le flan de la forteresse. Vous devez tuer tout ce qui s'approche sauf une : Shaka. Vous l'avez déjà vu alors épargnez-là. Je veux d'abord savoir ce qu'elle veut encore. Tout les autres, soyez prêts à toute éventualité ! Si jamais ils entrent par cette porte, vous foncez pour les repousser vers le ravin. Ils ne doivent pas prendre l'Abysse !

Je quitta ma fenêtre puis mon bureau, circulant des les couloirs creusé à même la montagne pour vérifier que tout était en ordre pour l'assaut qui déterminerai ce que j'adviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 39
Classe : paladin
Date d'inscription : 16/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 24 Sep 2009 - 8:27

Les hommes de Dakeyras répondirent positivement à la provocation des âmes. En essayant d'éviter leurs propre pièges, ils arrivèrent enfin au niveau des moines et des âmes errantes. Dakeyras vit que Aedric s'en donnait à coeur joie, et le paladin jaloux en fit de même. Une fois que l'on avait compris le fonctionnement de combattre de ces créatures, il était plus facile de les abattre. Une esquive, une parade, et on les décapitait. Ce massacre monotone approchait de sa fin, il ne restait plus beaucoup d'âmes. Mais le paladin eut un pincement au coeur en voyant les cadavres de ses hommes qui jonchaient le sol. Il évalua les pertes à 70 hommes, en sachant qu'il avait emmené avec lui 300 hommes. Il lui restait environ 200 soldats, un peu plus selon ses estmations.

- Escouade du lieutenant Vagel, vous rentrez, et emmenez les bléssés et les morts avec vous!

Cet escouade comprenait environ une centaine d'hommes, sans les pertes. Il avait encor avec lui une petite centaine d'hommes. Il en choisit une vingtaine, les meilleurs, et alla parler à son seconde lieutenant, le capitaine Kadoras étant absent:

-Lieutenant, je laisse à votre charge une cinquantaine de soldats. Finissez de libérer les âmes errantes, et dés que l'entrée de l'Abysse est libéré, vous foncez. Je laisse votre génie militaire imaginez une stratégie, et ne vous inquietez pas, j'ai un plan.

Le paladin voyait depuis un moment d'énormes blocs de pierre s'écraser sur l'Abysse. Il se dirigea en courant vers les elfes noirs, et leur recommanda ceci:

- S'il vous plait, pouvez-vous viser la porte blindée de l'entrée de l'Abysse, de manière à la détruire? Un groupe de soldats est prêt à s'engouffrer dedans, si vous y arrivez. Excusez ma précipitation, mais je dois y aller.

Sans attendre les commentaires des drows, il se remit à courir, en cherchant l'inquisiteur du regard. Il le trouva rapidement, celui avait abattu toutes les âmes autour de lui, et s'appretaient à repartir lorsque Dakeyras l'interpella:

- Hé, Aedric, attends! Il courut jusqu'à l'inquisiteur. J'ai un plan, certes foireux, mais il te plairat surement. Je te l'expose brièvement: l'Abysse contient une grosse entrée quasiment inforçable, celle avec le pont, mais il existe sûrement une autre entrée secrète, comme toute forteresse qui se respecte. Même si l'antre de Mogoth est encerclé de lave, je suis sûr que c'est possible. Tu es partant?

L'entreprise paraissait suicidaire, mais le paladin pensait qu'Aedric accepterait volontier.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 24 Sep 2009 - 20:08

La matriarche n'ecouta pas les recommandations de detruire la porte et hurla l'ordre de continuer à detruire le pont, de toutes façons ses hommes n'écoutaient qu'elle.

Toujours devant les imposantes machines, aux premières loges, la matriarche regardait le pont s'ecrouler peu à peu, il ne resterait à l'ennemi que la decision d'utiliser le raid aerien, les soldats se battaient devant mais qu'importe, elle était en hauteur, personne ne pourraient la gener.
Elle epousseta d'un geste sec quelques poussières provenant des boulets et qui tombait à chaques lancés sur son armure.
Comme à chaque fois tout était calculé et elle esperait que tout marcherait comme prevue.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Jeu 24 Sep 2009 - 21:10

Aedric était recouvert de sang il s'était lancé dans la mêlée sans faire attention à lui ,il était serein ,la vue du sang le rendait d'une violence rare
et au milieu des morts il riait aux éclats.Les 30 templiers qui l'accompagnait s'en été tous sortis mais 3 d'entre eux dans un état grave furent renvoyés au camp.
Les elfes noirs semblait quand a eux vouloir détruire le pont ,la méthode parut a Aedric lâche mais il savait au fond de lui que c'était une bonne solution.
- Hé, Aedric, attends!
il se retourna c'était Dakeyras,dans l'état ou il était Aedric n'avait qu'une seul envie se battre
J'ai un plan, certes foireux, mais il te plairat surement. Je te l'expose brièvement: l'Abysse contient une grosse entrée quasiment inforçable, celle avec le pont, mais il existe sûrement une autre entrée secrète, comme toute forteresse qui se respecte. Même si l'antre de Mogoth est encerclé de lave, je suis sûr que c'est possible. Tu es partant?
Héhéhé bien sur,je vais détruire chaque être de cette forteresse dit il en resserrant son étreinte sur son marteau.
Seigneur Aedric pourquoi n'attendrions nous pas les renforts nous somme trop peu nombreux...
Silence Wile, de toute façon vous retourner au camp si les renforts arrivent guidé les jusqu'ici
Ou sont les hommes Dakeyras?
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Ven 25 Sep 2009 - 6:45

Au coeur de la forteresse, c'était l'attente. Le pont venait de céder et quelques hommes envoyés par l'ennemi avait réussi à passer juste avant l'effondrement. Ceux-ci se retrouvèrent coincé entre l'enfer du ravin et l'enfer de l'Abysse. Une pluie de flèche s'abat aussitôt sur les condamnés, tous croulèrent sous l'impact. Rapidement, une douzaine de trolls sortirent de l'antre et poussèrent tout les morts dans le précipice puis rentrèrent de nouveau. Cependant, deux d'entre-eux tombèrent également avec les victimes, ayant été surpris par l'onde de choc d'un autre projectile venu des machines de guerres, ils tombèrent.

Il me fallait penser à un plan, un moyen de sortir de tout ceci en un seul morceau tout en conservant mon honneur. Des ordres furent donnés, le calme qui régnait devint lentement d'infimes mouvement, puis de plus en plus bruyant. Une lueur rouge était perceptible par les ouvertures vitrés, taillés à même le roc de la montagne lors de la construction des lieux. Seul des créatures volantes pouvaient me permettre de rétablir l'équilibre des forces : des Minions des Enfers ! Depuis une quinzaine de jours j'avais songé à cette alternative, ce délai permettant d'en accumuler un nombre considérable pour un combat digne de ce nom. Ces créatures avaient attendu en enfer d'être recruter par un maître et étendre leur puissance maléfique sur ce monde qu'est Kalamaï.

Près d'un demi millier acceptèrent le contrat du Sanglant. Libérer l'Abysse de tout envahisseur et ensuite être libre de répandre le chaos à travers l'Empire selon leurs bon vouloir. Mais pour l'instant, le temps était à l'attente sauf pour certains minions qui eurent la tâche d'aller explorer les environs et particulièrement les sorties d'urgences... Il fallait d'abord voir ce que ferais l'ennemi maintenant que le pont était démoli.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: L'Abysse   Ven 25 Sep 2009 - 11:30

Aussitot le pont detruit les machine cesserent leur tir et furent mise à l'abri, la matriarche donna l'ordre à ses hommes de decouvrir les tranchées, les elfes aidés de leur trolls retirerent de lourdes plaques de bois cachées sous la terres et recouverte d'herbes, les tranchés avaient gardé l'humidité et la terre collait aux chaussures.

Les hommes s'engoufrerent à l'interieur, composés de salles et de tunels le labyrinthe comme l'appelait les elfes était la meilleur defense contre les attaque du ciel.

En descandant, la matriarche pensa que les mains auraient fiers d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 39
Classe : paladin
Date d'inscription : 16/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 26 Sep 2009 - 9:19

Dakeyras entendit un grand fracas, et se retourna. Le pont venait d'être détruit. Cela était peut-être une bonne chose, mais comment prendrait-il l'Abysse si l'entrée principal était détruite? Et si il existait d'autres entrées, c'est par là que les créatures terrestres sortiraient. Le paladin n'aimerait pas tomber sur un bataillon entier. Il reporta son attention sur l'inquisiteur ensanglanté et répondit à son interrogation:

- Mes hommes sont derrière moi, ils sont une vingtaine. Prends en autant, il faut être discret. Et si possible, prends les meilleurs, au cas où. Bon, nous avons plusieurs possibilités. Comme tu le vois, l'Abysse est incrusté dans cette montagne. Si on la contourne suffisamment, nous trouverons certainement un autre passage? De là, on pourra infiltrer l'Abysse de l'intérieur, ni vu ni connu, ou presque, et faire un maximum de dégâts. Bon, la première question est: de quelle côté partons nous? J'ai jamais eu de chance au jeu du hasard, Orfange ne semble pas me porter dans son cœur. Je t'écoute. Et que penses-tu de la stratégie de la destruction du pont?

En attendant la réponse d'Aedric, le paladin examina la forteresse. Quelques chose se préparait en ces murs. Quelque chose de terrifiant. Dakeyras frissonna, encor une fois il s'embourbait dans un plan désespéré, mais au fond de lui cette grosse montée d'adrénaline lui plaisait. Il songea aussi à l'armée de Preveze qui devrait arriver. Ils auraient ainsi une force allié de 6000 hommes, si la mémoire de Dakeyras ne flanchait pas. Mais que ferait-il avec tant d'hommes? Il n'y avait plus d'entrée pour l'Abysse, alors à quoi servirait ces soldats? Même les créatures de Mogoth ne pouvait plus sortir, ils ne pourraient donc pas attaquer leur campement. Mais Dakeyras faisait suffisamment confiance au Sanglant, celui-ci saurait sûrement inventer un autre plan diabolique. Le paladin soupira de lassitude, et rangea son épée au fourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 26 Sep 2009 - 15:01

Le pont émis un bruit sourd lorsqu'il s'écroula entrainant avec lui les soldats qui combattait encore dessus,les rescapés furent abattus par les archers postés dans l'abysse.
Les elfes noires faisait leur propre guerre...
Mais Aedric voulait en découdre ,ce n'était pas sa mission mais maintenant qu'il était pris au milieu du combat il ne ferait pas demi tour ,c'est ce que lui disait son instinct.Ses blessures saignait toujours un Templier se mit a les pansées tandis que Dakeyras répondait à ses questions
- Mes hommes sont derrière moi, ils sont une vingtaine. Prends en autant, il faut être discret. Et si possible, prends les meilleurs, au cas où. Bon, nous avons plusieurs possibilités. Comme tu le vois, l'Abysse est incrusté dans cette montagne. Si on la contourne suffisamment, nous trouverons certainement un autre passage? De là, on pourra infiltrer l'Abysse de l'intérieur, ni vu ni connu, ou presque, et faire un maximum de dégâts. Bon, la première question est: de quelle côté partons nous? J'ai jamais eu de chance au jeu du hasard, Orfange ne semble pas me porter dans son cœur. Je t'écoute. Et que penses-tu de la stratégie de la destruction du pont?

-La destruction du pont ... c'est assez révélateur de comment combatte nos "alliés" elfes noires,si j'ose les appeler ainsi .Mogoth est à présent coincés dans sa forteresse ses troupes avec lui ,les suites du combats sera dans les airs nous sommes donc à présent sur la touche ,sans moyen de lutter si nous restons sans rien faire nous serons des cibles facile à abattre.Je me vois mal lutter contre un ennemi volant avec un marteau...Partons sur la droite, en espérant que Mogoth ne s'enfuit pas dans les airs avant que nous le trouvions,et que Nucter emporte ces elfes noires...

IL se mit en marche suivit par les templiers dans l'espoir d'affronter des adversaires vivants cette fois ...
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: L'Abysse   Sam 26 Sep 2009 - 19:18

L'ennemi m'avait fait prisonnier de l'Abysse, me laissant la seule possibilité de la voie des airs pour combattre les rangs se situant sur les vallons au devant de mon antre. Mais que faire de toutes les troupes au sol qui attendent depuis si longtemps de rencontrer leur adversaire pour se dégourdir les muscles. Je n'aurais pas d'autres choix que d'utiliser les sorties de secours fraichement construite afin de faire le tour du ravin via le flanc de la montagne. Au nombre de huit, trois d'entre-elles donnaient à l'est, trois autres à l'ouest et une plein sud, mais il s'agissait de la plus longue et la plus étroites. La dernière montait en escalier pour atteindre directement le dessus de la montagne qui englobe la forteresse, celle que moi seul utiliserai si le climat devenait trop précaire pour ma survie.

Tandis que je réfléchissait à mes options de défenses, les minions envoyés en éclaireur me revinrent. Ayant volé très haut dans le ciel, ils furent imperceptible pour les assiégeants mais les informations n'en était pas moins précises. Le général vint faire son rapport :


Maître, des elfes noirs sont à l'origine de la destruction du pont, ceux-ci ont fait creusé des tranchés et ils y sont maintenant à couvert. Impossible de les attaquer tant qu'ils y seront à moins d'arriver par derrière avec des troupes au sol. La plupart des troupes ayant survécu à l'attaque des âmes errantes se sont repliés dans leur fortification

Tu me dit la plupart ? Où sont les autres si il ne sont pas mort ?

Ils se mettent en route pour ici, avec eux celui qui est venu à votre rencontre. Ils ont une croix sur le poitrail et un autre semble être leur supérieur, celui avec un gros marteau.

Bon et bien les sorties devront être gardé... à moins que je ne fonce à leur rencontre mais je perdrais la sécurité des lieux pour éviter tout massacres de mes armées. Envoi le même contingent dans chacun des six grand couloirs : vingt ténébreux, cinquante trolls, une centaine de traîtres et complète avec tout les molosses sataniques. Le reste des troupes resteront dans la grande cours au cas où ils seraient assez fou pour défoncer la porte, les archers resteront également en place pour faire pleuvoir la mort sur ceux qui arriveront à se rendre ici.

Je leur souhaite d'être de valeureux combattants car ils ne prendront pas l'Abysse facilement.


Maître, que faites-vous du couloir étroit et sineux ?

Il ne permet qu'à un seul homme de passer à la fois, ils devront donc rentrer un derrière l'autre et puisqu'il est doté de quelques passages ne menant nulle part, ils auront aussi le loisirs de s'y perdre. Si jamais ils trouvent la bonne voie, ils arriveront sur la grande cour... Maintenant exécute mes ordres et cesse de parler.

Alors que le général quitta pour mettre en application les ordres, je commença à préparer ce que j'aurais besoin dans l'éventualité où il me faudrait quitter mon antre. Un grand sac contenant divers parchemins, carte de l'empire, fioles et nourriture. Une fois fermé, j'y déposa la couronne de palatin de Naxopole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Abysse   Aujourd'hui à 4:55

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Abysse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Naxopole :: Les Terres de l'Est-