AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le campement de la quête du nord (Important)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Le campement de la quête du nord (Important)   Ven 7 Nov 2008 - 16:26

Les collines verdoyantes entourant la capitale étaient belles et majestueuses, mais elles avaient un défaut : le manque d’arbre ne donnait pas assez d’ombre pour satisfaire les besoins de tous, et il faisait une chaleur suffocante. Par chance, le soleil commençait déjà à décliner, offrant aux voyageurs une fraîche brise venant du nord. Le chemin se faisait en silence, car le manque de connaissance entre les seigneurs des différentes corporations nuisait aux relations sociales. De petits groupes se formaient pour échanger quelques mots, mais ces rencontres étaient souvent brèves, et l’entrain de la marche déclinait a vue d’œil. Plusieurs regards suspicieux s’échangeaient entre différents seigneurs qui ne se faisaient guère confiance, trop souvent par racisme entre les différentes races et par certaines rumeurs, et les gens du peuple étaient perturbés et se faisaient tout petits, de peur d’attirer le courroux d’un d’entre eux. Tous s’en rendaient compte, et malgré les paroles que l’empereur propageaient pour garder le moral des soldats de l’armée impériale et des gens du peuple, de la lassitude et du désintérêt commençait à faire surface chez ceux-ci.

Alors que le soleil commençait à décliner, l’empereur arrêta le convoi dans le creux entre plusieurs collines pour établir un campement. Cette idée était saluée par ceux qui avaient beaucoup voyagé, car ils savaient qu’un tel relief allait les protéger du vent qui allait sans cesse essayer d’éteindre les feux et de refroidir les peaux. On sortit quelques bûches de plusieurs chariots, et on commença à installer des bûchers sur lesquels on ferait cuire les repas du soir. Un feu plus grand fut installé au centre du campement, et il était réservé aux seigneurs.

Ardent avait aidé à la construction du campement pour qu’il soit facile à défendre et pour que tous soient confortables. Il choisit quelques hommes parmi les siens et les soldats impériaux pour qu’ils partent reconnaître les terres aux alentours, et le double d’autres pour surveiller l’attroupement d’êtres humains qui ressemblait à une petite ville. Une fois ces tâches accomplies, il se dirigea vers le feu, où il remarqua que plusieurs seigneurs y étaient déjà. Une attention particulière leur avait été réservée, car en intervalles réguliers se trouvaient des couvertures étalées sur le sol. L’emplacement avait été choisi avec soin, et personne n’avait d’éléments inconfortables qui dérangeaient son assise. De plus, les siège avaient été placé aléatoirement, mais un esprit brillant pouvait remarquer qu’aucun des sièges improvisés n’était près de ceux avec qui les voyageurs avait le plus parlé dans ce premier jour de voyage. Le commandant se trouvait ainsi séparé des membres de sa corporation, et il fut pris d’un doute. Il ne voulait pas que Dartoil se retrouve entouré d’elfes noirs, ce qui pourrait mener à un incident diplomatique, puis il se ravisa. Le paladin était quelqu’un digne de confiance, et il lui avait dit qu’il n’attaquerait personne à moins qu’une attaque ait été portée sur lui.

La plupart des couvertures étaient encore inoccupées, notamment celles de chaque coté du double blason de la corporation des combattants et de Montfort. Le commandant se demandait avec qui il aurait le plaisir de commencer une soirée de discussions.


HRP : Pour des soins de planification des épreuves, pouvez vous m’indiquer par message privé combien de soldats vous accompagnent lors de la quête? Cela serait très apprécié. Merci d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Ven 7 Nov 2008 - 18:52

J'avais fini de donner les consignes à mes hommes afin qu'ils aident le personnes les plus en difficultés à préparer leur coucher pour la nuit qui tombaient. Ils avaient également participer à la distribution de couverture pour les pauvres badauds qui étaient venu sans rien.
Après avoir fait cela et prit des nouvelles des membres de l'Ombre je me dirigea vers le grand feu où déjà de nombreux seigneurs de tout horizon s'installait. Je vis une place auprès du Seigneur Ardent et décida d'aller prendre place à ses cotés. Cela me permettrait aussi apprendre à le connaitre car nous nous étions parfois croisé mais jamais nous n'avions pu échanger.


Puis je m'installer sur ce siège à moins que celui-ci est déjà réservé?

Demandais-je en désignant une assise à proximité de la sienne.
N'ayant pas de réponse je m'installa, il faisait bien meilleur auprès de ce grand feu que partout ailleurs dans le camps. Je commença la discussion.


Cela a été une journée difficile pour tous mais visiblement encore plus pour ces pauvres citoyens qui ne savaient pas vraiment à quoi s'attendre. je ne serais pas surpris que demain matin certains décident de rebrousser chemin.
J'ai l'impression que quelque chose vous préoccupe?


Je ne voulais pas paraitre indiscret mais je commençais à avoir un peu l'habitude de déchiffrer les non-dit qui bien souvent donnait beaucoup plus d'indication que les paroles.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Ven 7 Nov 2008 - 20:02

Dartoil avait pu faire le trajet avec le commandant Ardent et un autre membre de la corporation.

Même si il n'avait aucun doute en ces 2 personnes, la présence de tant d'elfes noir l'obligait à rester toujours sur ses gardes. Il fit donc ce premier trajet sans trop discuter.

Le groupe était arrivé sur les terres de Scitpole ou ils décidèrent de s'arrêter pour y passer la nuit.

Les mauvaises pensés continuait de le tourmenter, la présence d'elfe noir en Scitopole le dérangeait mais il était hors de question de s'en prendre à eux durant se voyage, sauf pour se défendre.

Arrivé sur place, beaucoup s'activère à la préparation du campement, Dartoil lui s'était rapproché de ses quelques soldats l'accompagnant.

Lorsqu'il vit le feu et la disposition des sièges, il préféra attendre que tous le monde se place afin d'éviter de se retrouver trop prêt d'un indésirable.

Il resta donc avec ses soldats tout en observant la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Sam 8 Nov 2008 - 19:57

Altarian avait parcouru la première partie du voyage seul avec ses hommes. Il n'avait pas vraiment envie de discuter et l'un des membres de l'expédition paraissait (alors que rien ne justifiait cela) franchement hostile.

L'assassin avait accepté cette quête à la seconde où son Spadassin lui avait proposé mais maintenant, il se torturait les méninges en pensant à toutes les catastrophes qui pourraient arriver à sa belle contrée: une dragonne noire dévastant la cité, une armée de morts, de spectres et de damnés venant tout ravager,un seigneur démon libéré déchaîné, et Nucter savait quoi d'autre de dangereux, veule vil et sournois.

Enfin. Il était trop tard pour s'interroger.De plus, les défenseurs de Valadrial étaient vaillants et aguerris et ce n'était pas les 25 soldats "prélevés" qui feraient une différence.

Maintenant que le campement était monté avec la disposition spéciale des sièges, Altarian, un léger sourire flottant sur ses lèvres, se dirigea vers le Paladin qui le regardait durant le trajet avec tant d'animosité. Il le salua bien bas et dit:
"eh bien Seigneur, que me vaut un regard si chargé de haine?? Auriez vous par hasard une dent contre ceux de ma race?"

Il avait dit ces mots simplement, sans méchanceté aucune, juste avec une pointe d'ironie quasiment indécelable.
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Dim 9 Nov 2008 - 12:45

Dartoil discutait avec ses hommes quand il vit un elfe noir approcher d'eux. Il le fixa alors jusqu'à son arrivé, restant sur ses gardes et observant chacun de ses mouvements.

Alors que l'elfe noir était arrivé à eux et venait de prononcer quelques paroles, 4 soldats sortirent leurs épées, les lames pointé vers l'elfe noir.

Dartoil venait de faire une erreur, sa rancœur des elfes noir l'avait poussé à porter tout son attention vers eux, oubliant que certain de ses hommes avait encore plus de haine contre les elfes noirs qu'il pouvait en avoir, et c'était tout naturel puisque certain d'entre eux avait tout perdu, femmes et enfants, lors de la destruction de Rotergan.

Rangez vos armes !

Malgré l'ordre lancé à ces gardes, seulement 2 gardes obéissent, Dartoil dû alors se répéter.

Je viens de donner un ordre, obéissez !

Cette fois, les gardes rangèrent leurs épées et reculèrent de quelques pas, biensur ils gardaient leur main sur le pommeau de l'épée, mais qui pouvait leur reprocher cette attitude?

Dartoil avait donné ces ordres sans relâcher une seconde son regard vers l'elfe noir. Dartoil savait que l'elfe noir ne tenterait rien en publique, et qu'il fallait plus redouter des coups en traître. Il ne montrait aucune intention de nuire, cependant il ne lui faudrait qu'un bref instant pour sortir sa dague si l'elfe noir venait à devenir hostile.

Il faut bien surveiller des êtres qui n'attaque que par derrière.

Vous feriez mieux de retourner avec les autres seigneurs auprès du feu, il y fait bien meilleur.

Vous rendez mes gardes nerveux et je ne voudrais pas qu'il arrive un incident.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Dim 9 Nov 2008 - 16:50

Altarian ne pensait pas que cet antipathique seigneur avait déteint sur ses hommes (ou peut-être était ce l'inverse)...

Son sourire s'évanouit sur son visage et il répliqua d'une voix froide:
Vous n'avez pas répondu à ma question...Mais tant pis. Je ne connais rien des raisons qui vous poussent à haïr ceux de ma race mais je tiens à vous signaler que les éminents organisateurs de cette Quête me font confiance. Vous feriez bien de faire pareil car nous serons peut-être menés à nous entraider dans ce grand Nord.Et je ne pourrai pas tourner le dos à un personnage qui dégaine à moitié à mon approche.

Ayant parlé, le membre de l'Ombre se redirigea avec méfiance vers ses soldats.
Revenir en haut Aller en bas
kaim
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 30
Age : 28
Classe : voleur
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Dim 9 Nov 2008 - 19:36

Pendant la première partie du voyage Kaim resta seul avec sa monture sans émettre de paroles.Mais il était très attentif à ce qu'il se passé tout autour de lui ainsi que de ses semblables.Certains seigneurs voyaient le mal partout.En effet,quand Altarian s'approcha d'un autre seigneur pour simplement discuter, plusieurs soldat dégainèrent leurs épées avant même qu'une conversation débuta.Fort heureusement ce seigneur avait un cerveau et demanda à ses hommes de ranger leurs armes.Kaim se dirigea vers Altarian qui retourna vers ses troupes.

Seigneur Altarian puis-je me joindre à vos cotés?J'aimerais savoir ce que vous attendiez du seigneur Dartoil?
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 0:54

Encore une fois, le commandant était perdu dans ses pensées. Cela lui arrivait de plus en plus fréquemment depuis qu’il avait participé au siège de la capitale, quelque temps plus tôt. Il considérait ces écarts comme une certaine libération, car il pouvait enfin donner libre cours à ses pensées et réfléchir à plein de choses qui l’avait marqué, notamment le procès de Nathaniel. Pourquoi ne s’était-il pas battu? Il était la plus fine lame de Kalamaï, et l’homme le plus courageux qui lui avait été possible d’admirer, se risquant seul pour aller abattre l’ancien empereur. Pourquoi lui avait-il donné son sabre et son armure? Tant d’autres seigneurs méritaient ces armes plus que lui, en commençant par Fardall. Qui aurait pu être plus brave en lançant une armée contre un empereur bien établi et entouré?

Les paroles du spadassin de l’ombre le tirèrent de sa léthargie, mais il ne parvint pas à se rappeler ce qu’il lui avait dit. Puis, son égal en point de vue corporatif continua la discussion, un geste dont le commandant lui fut reconnaissant car il ne voulait pas paraître comme un seigneur égoïste qui n’écoutait pas ceux qui lui parlait. Il prit tout de même un certain temps pour réfléchir à la question, puis répondit :

Il est vrai que c’est la première fois qu’un groupe formé d’autant de personnes part ensemble pour aller dans une contrée aussi distante, et les seigneurs ne sont pas encore habitués au fait qu’ils devront travailler en équipe, et pas seulement avec des gens de leurs corporations ou de leurs mêmes intérêts. Mais je crois que la seconde partie du voyage se fera dans un climat un peu plus amical, se qui aidera le moral et permettra a tous de moins percevoir les petits problèmes.

Ce qui me préoccupe le plus vient de mon passé, mais c’est trop long et ennuyant pour que nous en parlions maintenant. Le commandant savait que l’elfe noir allait percevoir son mensonge, mais il espérait qu’il comprendrait. Aussi, le fait que nous allons nous aventurer dans un territoire inconnu, je dois mettre au point plusieurs stratagèmes de combat. J’aimerais savoir si je vous confirais une tâche en cas de combat si vous accepteriez de vous en charger…


Du coin de l’œil, le commandant pouvait voir Dartoil en proie avec deux elfes noirs. Il espérait que la situation ne s’envenime pas, car il serait obligé d’aller s’occuper des hommes, et cela allait détruire la confiance mutuelle qu’il s’efforçait d’émettre… De plus, si le commandant s’en mêlait trop vite, le combattant serait perçu comme son protégé, ce qu’il ne fallait absolument pas démontrer pour laisser la corporation impartiale.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 0:57

Des mois plus tard après une absence total dans l'Empire réaparai Varatorn d'Aldanas suite a un siege de sont derniers bastion situé en Vénopole les troupes Inquisitorial ne sont parvenue a prendre cette ultime forteresse, pire encore Varatorn a pue quitté Vénopole.
Varatorn s'approchait du campement il vit au loin des seignieurs qui ce rappelle avoir affronté dernièrements, Varatorn sait qu'il et haï par la plupart des seignieurs de l'Empire il craignier meme que l'inquisition s'en prenne a lui mais Varatorn etait confiant car bien que les défaite on marqué les derniers mois, Varatorn possedé la puissance militaire le plus redoutable de l'Empire mes suite a sa derniers défaite il sait que la puissance ne suffit pas il faut le soutient et Varatorn compte a ce que cette expedition lui profite et lui permetre de renforcé sa position vie a vie de l'Empire et d'accomplir sa quète detruire de fond en comble Amphise.

Après s'etre remémoré les derniers evenement Varatorn s'approche du campement on pouvait voir derière lui 30 Champion tous Vétéran de la guerre qui a fait trembler un moment Amphise qui suite a l'encerclement de celle ci a etait décimé par l'inquisition et rare sont les survivant t'el que ces champions qui apres avoir combattu avec acharnement en reussi a sauvé leurs vie, bien que leurs compagnie fut décimé il reste aujourd'hui 42 Champion en vie qui on vécut les heures de gloire de Vénopole depuit la premiers guerre qui onf ait leurs fièrté.

Varatorn s'approcha et vire de nombreux seignieur qui le méprisé et sentez la confrantation mais Varatorn etait connut pour sa préfférence a la guerre au duel honorable.

Varatorn arriva prét du grand feu ces soldat en arrière tous la main a l'épées, Varatorn regarda avec fierté les autres seignieurs car il etait a l'heure du jour le plus puissant seignieur de l'Empire.
Il s'assie sur une buche et dépliat une carte et ce mit a la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 1:22

L'expédition avait progressé dans les plaines de Scitopole, et ce soir-là, le camp avait été monté. Habilement, les sièges avait été disposés pour favoriser les dialogues entre les seigneurs présents. L'Empereur était assis près du feu avec quelques autres seigneurs, son fils et deux ou trois gardes.

Il entendit le dialogue du Sieur Dartoil et le son des épées sorties du fourreaux. Déjà une altercation le voyage commençait à peine. Fardall soupira, son rêve de paix et d'unité entre les races de l'Empire n'était as à la veille de se concrétiser. Les tensions, vieilles de plusieurs siècles, voir même depuis la Guerre des Quatre. Il les laissa faire, sachant très bien que son intervention ne règlerait rien. Les citoyens devaient apprendre à cohabiter ensemble ou à mourir séparément, telle était la loi divine.

À son plus grand étonnement, il vit le seigneur déchu Varatorn arriver et se glisser dans le camp. Nombre de gens le reconnurent et le méprisèrent. Certains se dirigeaient déjà vers lui pour le frapper. Fardall se leva alors et intervint. Il s'approcha de l'homme qui lisait une carte près du feu. Sa surprise qu'un homme aussi recherché n'ait aucun scrupule de rejoindre un convoi impérial le sidérait.


- Seigneur Varatorn, vous n'êtes pas le bienvenu ici. Vous êtes recherché pour des crimes sordides et l'Inquisition, si elle vous trouve, vous les fera expier de la manière la plus horrible. Vous êtes un hérétique sans foi ni loi. Mais puisque vous êtes Citoyen de Kalamaï, je suis forcé de ne rien faire à votre encontre. Je pourrais, et je devrais, vous faire arrêter ici même. Mais je vais vous laisser une chance, comme me le demande mon coeur. Vous pourrez vous joindre à notre expédition, cependant vous devrez réduire votre escorte et ne gardez que cinq hommes, les autres vous pourrez les affecter en Édhesse ou les renvoyer à votre guise. Je pense que cinq hommes est suffisant pour assurer votre protection. Si quelqu'un osait vous menacer physiquement, je serai forcer d'intervenir, mais ne comptez pas sur mon respect. Et si l'Inquisition vous retrouve, de quelque façon que ce soit, vous serez soumis à son jugement.

Fardall méprisait cet homme et pourtant quelque chose le poussait à ne pas le châtier. Peut-être était-ce parce qu'il ne voulait pas de ce pouvoir de châtier, ou parce que son coeur ne supporterait pas d'abattre un homme qui ne menaçait pas immédiatement ses compairs. Quoi qu'il en fut, l'Empereur partit s'asseoir à l'autre bout du cercle, ne désirant pas rester en la compagnie ce meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 13:06

La jeune fille s'était mise à l'écart des soldats et autres chefs, elle avait donnée ses couvertures à d'autres qui en auraient surement plus besoin qu'elle, puis tirant son cheval par la bride, elle était allée s'adosser à un rocher.
Elle laissa courir ses yeux verts clairs sur l'assemblée reunit autour d'un grand feu, les flammes faisaient danser des ombres sur leurs visages et leurs armures, elle s'arreta un instant sur messire Fardall, qu'elle trouvait trés à son gout puis il se leva soudainement et fit face à un autre seigneur, au vu de leur tête, ils ne s'aimaient pas beaucoup, apres une altercation, l'empreur changeat de siege, tournant le dos à Eolia qui fit la moue.

Ou etait donc Luciole? Elle n'arrivait pas à la voir, ni même à la sentir, c'etait une ancienne et elle arrivait facilement à se dissimuler, chose qu'Eolia avait encore du mal à faire. Elle devait avoir à faire, surement.

Elle secoua ses longs cheveux blonds pour en retirer la poussiere, et enleva son manteau, elle ouvrit son armure de cuir laissant apercevoir son corset rouge sang, puis elle chantonna....
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 19:10

Le seigneur Ardent ne paraissait pas vraiment vouloir faire part de ses inquiétudes ce qui était son droit le plus strict et chacun ayant droit à son petit jardin secret je n’insistai pas. Surtout que j’étais au courant de certains événements de sa vie tel que le procès de Nathaniel auquel j’avais assisté et là où j’avais fait ma première apparition en public.
Le grand combattant qu’il était me demandait de l’aider dans les combats ce qui me surpris dans un première temps car je n’étais pas le plus efficace sur un vaste champs de bataille. Je savais par contre très bien prendre l’ennemi par surprise et dans une embuscade avec un petit groupe d’homme.


Si je peux vous aider et ainsi aider Kalamaï je le ferais, vous prouver en être sûr.

Je vis que son esprit s’attardait sur un petit groupe où je reconnu un membre de l’Ombre, visiblement le climat n’était pas des plus chaleureux mais je décida de ne pas intervenir. Du moins pour l’instant.


Cependant j’aimerais savoir en quoi moi simple assassin de profession puis- je aider un valeureux combattant tel que vous dans des batailles. Si vous pourriez m’éclairer cela m’…


Je m’interrompis car je n’en revenais pas de ce que je voyais. Je me leva de ma chaise qui bascula en arrière et instinctivement je mis la main à la garde de mon épée, chose qui était rare chez moi.
Varatorn. Le seigneur Varatorn, celui qui avait menacé l’empereur, blasphémé au Sénat et que nous avions traqué et que j’avais même été dans les montagnes de Vénopole pour l’amener à se rendre. Celui la même venait d’arriver dans le camp avec des soldats. A n’en pas douter il se pavanait encore et ne paraissait pas éprouver le moindre remord.
Je vis mes hommes également sur leur garde, c’était ces mêmes cavaliers qui m’avaient accompagné au bastion de Varatorn.

Ce qui me surpris je cois encore plus fus la réaction de l’Empereur Fardall. Il tôlerait sa présence dans l’expédition avec 5 hommes. Il ne le faisait point arrêter mais laisser ça à l’Inquisition de le faire. Même moi qui restait un diplomate et essayé de résoudre les conflits sans faire couler de sang j’avais du mal à comprendre qu’il ne le fasse pas arrêter ou au moins désarmer. Surtout que l’Empereur était présent ainsi que de nombreux seigneurs que Varatorn serait heureux de saigner.


Excusez-moi Seigneur Ardent mais je me dois de réagir.

Je décidai d’intervenir et me dirigea vers l’Empereur afin de lui dire un petit mot en particulier bien que c’était l’Empereur et je n’étais qu’un simple et humble citoyen. Je me dirigeai donc vers lui et demanda à pouvoir lui dire deux mots. Ce que je fis à voix basses

Votre Altesse, ma démarche va vous paraitre bien impétueux et bien que je salue votre geste de ne pas tuer sur place Varatorn. Je me permets de vous faire part de mes craintes. Ici se trouvent bon nombre de seigneurs qui ont combattu ce traitre et dont je suis persuadé que ce dernier aimerait se venger, et je crains également pour votre vie car si mes souvenirs sont exacts il n’admettait pas que vous montiez sur le trône.
Si je peux me permettre de vous faire une proposition, ordonnez-lui de ne pas porter d’armes durant l’expédition. De plus si vous le voulez bien je peux mettre quelques hommes discret à disons surveiller que tout se passe bien pour notre sécurité mais aussi pour la sienne.

Je vous remercie de m’avoir écouté et je vous laisse seul juge des mes propositions.


Je laissa le soin à l’Empereur de décider et j’espérais ne pas avoir outrepasser mon rôle et que Fardall ne prenne pas mal que je remette en question ses ordres. Ce que j’avais fait était en partie risqué car sous une dictature un tel comportement signifiait avoir sa tête au bout d’une pique. Mais heureusement Fardall n’avait rien avoir avec un tyran. Il venait une fois de plus de le démontrer en ne faisait pas rouler la tête de Varatorn.
Je voyais bon nombre de citoyen vaquer à leur occupation sans se préoccuper de ce qui se passait, d’ailleurs beaucoup n’avait que faire de ce genre d’événement qui pourtant avait une forte influence sur leur vie.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 22:43

Le voyage avait été long, et surtout, ennuyant. Je n'aimais pas spécialement les grandes concentrations d'être vivants mais les voir se partager des idéaux et autres effluves de sentiments patriotiques m'exaspéraient au plus haut point. Que pouvait-il bien trouver à l'homme capable de tuer 25 hommes entraînés, ou même de celui qui peut boire des litres d'alcool sans être saoul ? Peut-être que l'inutilité des humains atténuait leur triste réalité de vie sans but., je m'en fichais bien, leurs vie étaient tristes et je refusais de la partager. Tels étaient mes songes durant le voyage.

Une fois arrivé près du camp, le feu était déjà allumé et la nuit s'était parée de son plus bel habit, celui d'un croissant de lune. Je stoppais doucement ma monture avant même d'entrer au camp, je n'aimais pas la compagnie des hommes, surtout des guerriers, j'approchais doucement et m'arrêta à la première ligne de tentes installées pour l'occasion. Un rapide saut puis me voici sur le sol ferme, un rapide baiser au cou de mon beau destrier et je le conduisais vers un endroit plus tranquille. Après lui avoir donné une encolade, je lui donnais des graines que j'avais dans ma poche, je savais qu'il les adorait. Je prenais avec soin tout mon équipement, il était très lourd, il devait faire la moitié de mon poids. Je ne souhaitais pas d'aide, juste de l'attention sincère, et je ne sais pourquoi, j'allais me diriger vers la femme que j'avais bousculé auparavant, sûrement son corset apparaissant qui me guidais mais je n'avais pas la tête à ça. Je l'entendais chantonner, cela me faisait sourire lorsque que je déposais mes affaires, je mis mon sac derrière moi, j'étais environ à 5min de la demoiselle, suffisamment pour ne pas qu'elle prenne ça pour une insulte ou quoique ce soit d'offensant.

Mon sac le plus gros me servis de repose-tête, j'ôtais ma cape, je n'avais rien en dessous, je n'avais pas froid, j'étais habitué à vivre la nuit en tout bon Vampire qui se doit. Ma cape posée au sol, j'étais torse nu et semi-allongé dessus, puis me vint une idée. Je pris une guitare que je conservais dans mes effets personnels, et je me mis en position, mes cheveux se plaçant devant mes yeux au balancement de ma tête. Je jouais simplement les cordes une par une sur le même air que celle qui chantonnait puis lorsque j'entendis un son d'épée, j'arrêta subitement de jouer et leva ma tête instinctivement puis quand je vis que l'épée fût rangée, je recommençais à jouer.

C'était tranquille et calme, j'étais venu seul. Je commençais à prononcer des paroles dans mes souffles au rythme de la musique, si on pouvait les entendre, elles relataient l'histoire d'un homme triste, terrassé qui rêvait de rentrer voir sa femme et ses enfants car la guerre faisait rage en son pays mais cet homme, ce n'était pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Lun 10 Nov 2008 - 23:29

Volontiers,répondit Altarian,tout plutôt que la compagnie de ce triste sire...Il doit voir le mal partout, même si le mal est toujours mal placé dans ces cas-là.
En fait , je venais l'interroger sur son aversion pour les gens de notre race(que vous avez sûrement remarquée), quand il m'en a donné une bien peu plaisante démonstration...
Et je dois admettre que cela fait du bien de pouvoir parler sans lancer de regards méfiants à son interlocuteur.


L'assassin sourit d'un air désolé en regardant le pauvre soldat derrière eux.

De quoi vouliez-vous m'entretenir? A moins que votre raison ne soit juste l'ennui?
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 1:14

Dans la Cité Impériale, aucune inconvenance n'est de mise...
Mais au dehors, dans les campagnes de l'Empire, ce même si ladite campagne est celle de Scitopole province si proche de l'Empire et de ses coutumes, elle n'en est pas moins une campagne, une province, inutile donc de s'encombrer de toutes les conventions qui oppressaient la liberté d'action dans une grande ville.
Le Comte d'Irynia convoqua donc le chef de son escorte.
Cinq hommes, parmi les meilleurs, les plus loyaux, les plus redoutables, menés par le charismatique et non moins loyal Mornirach.
Sans doute la décision qu'il venait de prendre ne plairait-elle pas au Célestial, et à son si important sens de l'honneur.
Mais fi, il était le maître, même loin de ce domaine, même en compagnie peu reluisante, dans ses quartiers, même l'Empereur lui devait obéissance.


- Mornirach, je dois vous faire part de ma récente décision.
- Maître?
- Vous allez prendre les cinq hommes qui vous accompagnaient pour m'escorter. Ensuite, vous retournerez à Irynia, et veillerez à ce que l'ordre reste en place.
- M..mon seigneur, c'est mon devoir de vous protéger, je ne...
- Je vous prierais d'écouter jusqu'au bout, et de vous exécutez sans faire d'histoire. Une fois là bas, j'ai une tâche spécifique à vous confier.
La Corporation des Arcanes ne peut être régie seule, il trop peu de gens de confiance sont restés à la Cité.

Je vous confère les pleins pouvoirs de régence en mon absence.
- Seigneur, je ne suis membre de votre Corpus, jamais je n'aurai les compétences...
- Le clan des Nerae, et non ma personne, est responsable de la Corporation. Je n'en suis le dirigeant que par mon statut de patriarche, et par mes compétences largement supérieures. En temps que vassal de notre Maison, et tant que vous exécuterez pleinement mes ordres, le Corpus demeuré dans la Capitale vous devra obéissance.
Rompez!

- Bien mon seigneur.

Une chose de faite...et tant d'autres devant...
Le plus important dans l'immédiat était de disposer d'un peu de civilisation dans ce convoi composé partiellement de primaires, et de gens douteux.
Il avait, non loin en réalité de l'emplacement qu'il s'était choisi, les adeptes de l'Ombre, assassins sans honneur ni principes, tueurs mercenaires qui n'hésitaient pas à vendre leur intégrité et leur épée au plus offrant.
Enfin, au moins le spadassin Adola avait-il quelques notions du respect qu'il devait aux mages.
A ce propos, justement, il reconnu le mage Sotame, parti à ses côtés, et dont il s'était séparé durant le voyage, pour profiter au mieux d'une solitude méritée.
C'était à présent le tour du psionniste de s'isoler, et il ne tenait pas à rompre cela, se contentant de s'installer à proximité, autant pour chercher une compagnie acceptable que pour fuit celle des badauds patibulaires, qu'il ne tenait pas à réduite en cendre sur l'heure, peut-être leurs bras seraient-ils utiles à quelque basse besogne...

Le marnid avait été mis en attendre, dans un plan intermédiaire...révoqué comme disent les ignares...disparu, comme disent les primitifs.
Le voyage avait été relativement court depuis la Capitale Impériale, et si peu de choses s'étaient déroulées.
Ils n'étaient qu'en Scitopole, contrée bien trop réglementée pr les lois éphémères d'un Empire non moins éphémère.

Mais le Nord...pour bientôt sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 1:16

Un homme se posa un peu plus loin, je n'en n'aurais pas preté plus d'attention si il ne s'était pas mis à jouer de la guitare accompagnant ma chanson, je fut agreablement surprise mais continua neanmoins à chantonner.Notre concert fut interrompu par le bruit d'une épée sortant de son fourreau. Je laissa en suspend ma melodie car l'inconnu en entamma une autre.

Je me levai et regarda en direction de la musique, je reconnu l'homme qui m'avait bousculé le matin même, un vampire comme moi, ça je l'avais sentis, mais j'aurais du me rappeler de son odeur.

Lentement je me dirigeais vers lui assez pres pour le regarder et suffisament loin pour ne pas le gener, je le regardais gratter et pincer les cordes avec sensualité et tendresse, je revais que ses mains couraient sur moi et non plus sur sa guitare, le feu envahit mon ventre progressivement, puis la musique cessa et mon regard croisa le sien, lui allongé et moi sur les genoux.
Je lui souris,
vous jouez tres bien messire...
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 4:49

Adola vint le voir pour lui parler de sa décision quant à Varatorn. Visiblement il était mal à l'aise de revenir sur son jugement.

- Oh, messire Adola, ne me demandez pas pourquoi j'ai fait cela, je ne le sais même pas moi-même. Ce que je sais cependant c'est que ce type est encore dangereux et sournois. Je vous laisse le bon soin de le faire surveiller, et si vous le voulez, je le ferai désarmé. Votre jugement est apprécié, ce n'est pas pour rien que vous êtes parmi les conseillers impériaux en tant que spadassin.


Fardall gratifia d'un sourire le seigneur Adola. Cet homme était fort poli et il avait beaucoup de raisons de l'apprécier, ne serait-ce que parce qu'il contrôlait efficacement les pulsions de l'Ombre et les utilisaient à bon escient et parce que c'était un elfe de bonne volonté.

L'Empereur demanda à un garde d'aller désarmer le Seigneur Varatorn. Celui-ci les observait toujours du coin de l'oeil et ne se laissa pas faire sans rechigner, il dut cependant se plier à la volonté du garde, entouré de gens qui lui était hostiles. Le garde dénicha une dague dans la botte du tristement célèbre seigneur et rapporta le tout à l'ancien Seigneur de Zirconie qui leur jetèrent un bref coup d'oeil.


- Tenez Magistrat, je vous les confie en signe de la garde qui vous est confiée. Je ne désire par le faire arrêter, je lui laisse les derniers temps qu'il pourra vivre libre avant que l'Inquisition ne le retrouve. Maintenant, voudriez-vous asseoir avec moi ? Il y a longtemps que j'espérais pouvoir vous parler, mais je n'ai pas eu le loisir de vous donner audience.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 5:36

Enfin, ce fut la temps d'une petite halte pour moi.
Depuis que je suis partit, je n'avais pas eu de temps pour me détendre.
Il est vrai que j'aurais pu monter au dessus de mon griffon, mais...
L'envit qu'il se repose allait mieux m'aider lors des imprévus.
Je suis donc allez m'accoter à un rocher et faillit m'endormir.
Mais, le bruit d'épée me réveilla de ma tentative.
Une chanson, de la guitare et des épées, où allions nous donc.
Si les membres ne se faisaient pas confiance, ca allait être terrible.
Bien que peut-être un peu divertissant.

Varatorm était là lui aussi, à ma grande surprise.
Bah, il était dans la coorporation surement.
À moins que je ne m'abuses.
Bref, tant qu'il n'en faisait pas trop, tout allait bien.
Il fallait que tout aille pour le mieux.
Bref, c'était le monde à l'envers.
Ou bien un monde de paix.
Où tous pouvais venir même avec un arrière pensé.

J'ai attendu près du rocher en regardant le ciel.
Que l'on reprennent l'aventure.
Je n'avais tellement pas dormi du voyage.
Que mes yeux se sont fermé un tout petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 6:22

Ardent sourit. Au moins, quelqu’un semblait s’intéresser à ce qu’un vieux fou comme lui pouvait proposer, car tous semblaient l’ignorer, ou le traiter comme un moins que rien, car il ne possédait pas l’étincelle de magie requise pour être considéré comme un mage, ni la foi requise pour devenir prêtre et ni la discrétion et la précision pour faire parti des assassins et voleurs du monde. Cependant, ce que ces gens semblaient oublier, c’est que les batailles et les guerres n’avaient pas été gagnées par un simple meurtre, ni par des sortilèges car l’énergie requise était trop élevée pour détruire une division entière seulement. De plus, certaines races se croyaient supérieures aux humains, bien que le commandant savait que toutes les races avaient leurs particularités. Il connaissait celles de sa race, particulièrement la rage, l’espoir, la foi et le courage que les hommes pouvaient mobiliser, les gratifiant d’une puissance pouvant tuer des dragons et résister à des hordes entières d’ennemis. Ils avaient aussi le combat dans le sang, car toutes les autres races et peuplades avaient un jour ou l’autre essayé de les anéantir, même entre les différents peuple, mais ils étaient toujours la, à cultiver la terre et à vivre leur vie, bien que quelques fois elle soit tachée de sang.

Voila que le maître de la corporation de l’ombre était partit, régler un problème qu’il n’avait pu observer, tant son regard était rivé sur le feu qui ondulait sous la légère brise soufflant vers l’orient. Quelques cris le sortirent de sa quasi-torpeur, puis il se retourna vers la source de tant d’émoi. Il tomba face à face avec le combattant qui avait retenu l’attention quelques temps plus tôt en déclenchant un blitz contre les forets d’Amphise. Ces troupes avaient facilement été mises en déroute, et il avait été pourchassé par l’armée inquisitoriale. Il semblait avoir survécu, et aussi le commandant était fier du service de messagerie par faucon, car il avait envoyé un message à tous les membres de sa corporation, même ceux disparus en action, et seuls ceux ayant reçu le message aurait pu les rejoindre aussi rapidement.

Il se rapprocha du guerrier, mais un garde s’interposa pendant que d’autres le fouillaient pour retirer de lui ses armes. Décidément, sa corporation ne devait pas paraître sous son meilleur jour avec tous les problèmes dont faisait partit les combattants. Il laissa au garde le temps de faire son office, puis il se dirigea vers le guerrier qui semblait encore plus renfrogné qu’a son habitude, et qui devait commencer à douter de son choix de venir le rejoindre. Toutefois, le courage qu’il avait fait preuve pour venir le rejoindre était digne d’un combattant et, et il devait être considérer comme tel, même si cela le rendait un peu plus dangereux. Il s’approcha de lui, puis il lui parla, les pouces bien enfoncés dans sa ceinture.


Décidément, rien ne va plus pour toi, combattant. Du plus, c’est tout un honneur que vient de te faire l’empereur. Tu devrais être content. Si je t’ai demandé de venir, ce n’est pas pour que tu participes à cette mascarade, mais bien parce que les qualités de combat dont tu fais preuves sont supérieures à celles de plusieurs, et que je crains que cette quête vers le nord soit un véritable charnier. Sache que lorsqu’un combat commencera, tu pourras toujours venir chercher des armes dans les wagons contenants celles de plusieurs autres chefs et soldats, et mes hommes te laisseront entrer sans poser de questions. Cependant rappelles toi en bien, ton camps sera le mien, et je sers l’empereur. Même si cela est contre tes sentiment, tu ne devras aucunement porter tes armes contre lui, sauf si il présente une menace pour le reste du bien commun, et je suis le seul à pouvoir discuter de ce fait. De plus, mes hommes sont assez brillants pour savoir quand ils devront te redonner tes armes, et si quelque chose leur arrive, l’enfer lui-même sera considéré comme un paradis une fois que j’aurais commencé ta punition. Est-ce clair soldat?

Il ne voulait même pas connaître la réponse, donc il se désengagea de l’homme rapidement. Il entendit une douce mélodie un peu plus loin, et se sentit légèrement attiré vers elle. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu une mélodie pareille et il lui semblait que le simple son d’une guitare allait le reconduire dans les affres de son passé. Il passa à travers le campement, et il trouva à une certaine distance de celui-ci deux personnes assises dans l’herbe. L’une d’entre elles pinçait d’une vitesse et de gestes surs les cordes de l’instrument, et les deux personnes semblaient chantonner, car il ne pouvait se fier qu’à son oreille et les sons de l’instrument couvraient les voix des musiciens. Dans la pénombre, il ne pouvait percevoir précisément les formes de leurs corps, donc il décida de s’approcher pour pouvoir voir qui avait un tel don pour la musique dans le campement, car un tel homme serait utile pour remonter le moral à tous, car la musique élève l’âme.

Une fois assez près pour percevoir les paroles, il stoppa net. Cette chanson lui perçait l’âme, mais il ne pouvait se résoudre à la stopper. Le ton mélancolique du chanteur était harmonisé à la perfection avec son instrument, et un homme sensible pouvait percevoir toute la gamme d’émotion par laquelle se chant passait. Sans s’en rendre véritablement compte, il commença à chantonner lui aussi, et approcha de quelques pas de plus. De la, il pouvait distinguer un homme d’un teint d’albâtre torse nu étendu sur le sol en pinçant les cordes de l’instrument, et une jeune demoiselle à genoux près de lui qui semblait captivée par sa musique. Il reconnut l’homme comme faisant partit de la corporation des arcanes et il aperçut l’insigne de l’ombre sur le vêtement de la jeune femme près de lui. Certain qu’il s’agissait d’un rendez-vous, il se détacha du couple, et alla s’asseoir au pied d’un arbre non loin, tout en écoutant leur chanson attentivement.


Dernière édition par Ardent le Mar 11 Nov 2008 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 12:26

Je n’en revenais pas l’Empereur avait accordé plus que de l’attention à ma requête et Varatorn se trouvait désarmer pour les voyages et il y aurait une surveillance par l’Ombre. Mais une surveillance qui serait discrète car je ne désirais pas non plus créer d’incident ni amener de conflit entre les personnes de l’expédition.

Je vous remercie de m’avoir écouté et mon but n’est vraiment pas de remettre en cause votre autorité mais bel et bien de veiller au bon déroulement de cette quête. Je vous remercie également pour la confiance que vous m’accorder cela a beaucoup d’importance à mes yeux et j’espère ne pas vous décevoir. N’ayez crainte concernant le seigneur Vartorn il sera surveiller mais de manière discrète car c’est un citoyen et il est innocent jusqu’à ce que l’on prouve le contraire. Ou plutôt que l’Inquisition prouve le contraire.

Cette pensée était beaucoup moins amusante que la première car il était coupable, la question était plutôt avait-il des circonstances atténuantes lui permettant d’éviter la peine capitale. J’espérais du moins qu’il aurait le droit à un procès et qu’il pourrait être assisté d’un défenseur. Mais nous n’en étions point là.

Fardall me remit les armes de Varatorn. Je les accepta et décida que je les mettrais dans un sac de cuir accroché à la selle de mon cheval, ainsi en cas de besoin il me sera plus facile de les rendre à Varatorn. Car il n’en restait pas moins un combattant et j’espérais qu’en cas de danger il accepterait de prendre les armes pour lutter et sauver les personnes présente. Il avait lui-même dit qu’il luttait pour le bien de Kalamaï bien que nos idées étaient différentes.
L’Empereur désirait profiter de ma présence à ses cotés pour me parler. Je me demandais ce qu’un souverain comme lui pouvait vouloir à un assassin comme moi. Mais bon j’étais ici donc il est vrai autant en profiter.


Je suis à vous messire, et j’ai toute la nuit avant que nous reprenions la route.


J’attendais de voir ce qu’allait dire l’Empereur, je le laissais engager l’audience comme le protocole le voulait car il était le supérieur hiérarchique de tout ce qui vivait en Kalamaï, mais c’était aussi une marque de savoir vivre et de politesse. Et bien que j’étais un elfe noir avec tous les stigmates véhiculés j’avais tout de même un sens de l’honneur et du devoir.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 15:14

L'action avait repris du côté du feu, c'était agaçant et désespérant, les hommes ne savaient-ils dont pas régler leurs problèmes par la simple parole ? Ils s'interdisent le plaisir de vivre par eux-mêmes. Voyant la belle Demoiselle avoir de l'intention à ce que je jouais et qu'un homme se cachait ou du moins se faisait discret puis semblait m'écouter jouer. J'en étais plutôt touché, un homme qui appréciait ma musique, c'était rare, il était sans doute d'une plus grande valeur que les autres...

Je changeais doucement d'air puis cessa de chanter doucement et continua à jouer en imposant un air triste et désespéré mais solennel. Lorsque que j'entendis la Demoiselle me parler, je m'arrêta un moment pour me lever vivement et me diriger vers mon canasson. Après une petite claque rassurante à l'encolure, je pris la selle qui étais non loin de lui et la transporta rapidement auprès de la Demoiselle. Après l'avoir déposé près d'elle, je repartis à mes affaires pour une longue cape de soie noire et la posais de manière à ce qu'elle puisse s'installer "confortablement" même si les conditions n'étaient pas d'idéal.

- Installez vous confortablement. Ensuite, merci du compliment, il y a peu de personnes qui apprécient ma musique. Préfériez-vous que je continue à jouer ou vous souhaiteriez autre chose ? Et si aussi vous me donneriez votre nom, j'en serais ravi. Pour ma part, je me nomme Sotame.

Puis je me réinstallais à ma place, qui était beaucoup plus proche qu'auparavant, peut-être était-ce que cherchais cette Demoiselle, cela ne me déplaisait pas en tout cas. Je rejouais calmement et plus lentement, voire sensuellement, surtout par respect de l'homme qui était venu m'écouter, il était rare que je joue de la musique, surtout en ces occasions et je pense que cela devait apporter du réconfort à l'homme d'avoir de la sensibilité d'une expédition semi-militaire.

J'aurai dis que la Demoiselle m'écoutait avec attention puis je recommençais à chanter doucement, une chanson semi-triste ramenant les souvenirs d'un vieil homme se remémorant ses souvenirs d'enfance, ses premiers baisers, sa première femme, tout ces bons souvenirs de nostalgies... Qui n'étaient toujours pas miens...
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 16:28

Installes vous confortablement. Ensuite, merci du compliment, il y a peu de personnes qui apprécient ma musique. Préfériez-vous que je continue à jouer ou vous souhaiteriez autre chose ? Et si aussi vous me donneriez votre nom, j'en serais ravi. Pour ma part, je me nomme Sotame


Merci messire Sotame, je m'appel Eolia, comtesse de Trisvana, pour l'instant vous pouvez continuez à jouer, on verra par la suite pour les autres choses.lui dis je en souriant

Je m'installais pres de lui, laissant mon esprit vagabonder au rythme de la musique, je m'allongea et ferma les yeux, le feu craquait plus loin conferant une atmosphère semi romantique à la situation.
Quelques images passées refaisaient surface, reveillées par la musique.

Les dernieres notes tombèrent, j'ouvris les yeux et le regardais, un petit sourire accroché aux lèvres.

On en oublierait presque qu'il y a une armée à côté de nous, votre musique est très prenante et très appaisante.

Mon regard se perdait dans le sien, tout mes sens étaient au repos, j'étais juste là...
Revenir en haut Aller en bas
kaim
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 30
Age : 28
Classe : voleur
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 17:01

Kaim entama la conversation avec Altarian.

Je ne porte pas le seigneur Dartoil dans mon coeur car il est du genre à ne voir que le passé.Mais il est inoffensif contrairement à ce cher Varatorn.Il faut garder un oeil sur lui voir même les deux.Qui sait ce qu'il a en tête.Même si nous sommes nombreux il se peut qu'il nous réserves quelques surprises de taille.Je voulais juste vous prévenir.Sinon je ne m'ennuie pas,il y a tant de choses à observer sans intervenir comme par exemple notre spadassin qui discute avec l'empereur;un futur couple qui se cherche du regard sur une douce mélodie ainsi qu'un valeureux combattant se perdant dans ses pensées via cette musique.Bref,tout ceci est le calme avant la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 17:28

J'étais charmé par Eolia, sa compagnie m'était très agréable de plus qu'elle était plutôt séduisante. Allais-je tomber dans un jeu de séduction, peut-être, je m'en soucis guère, j'apprécie le moment présent simplement...

Sa remarque me donna un sourire sincère et un faible sentiment de réconfort, je posais lentement ma guitare à ma gauche puis je me prélassais avec lenteur la tête penchée en arrière, les cheveux pendants. Puis après un court instant, je fouillais rapidement dans le sac qui me servais d'appui, et j'en sortis un théière emplie de sang de prêtresses, je l'avais acheté il y a longtemps au prix fort. C'était une théière en argent et orné de motifs représentant un paysage de couché de soleil rougeâtre. Après m'être redressé je la posa devant les pieds de la Comtesse et je lui dis :

- Merci du compliment, un peu de douceur ne fais pas de mal dans ce monde... Ensuite si vous avez soif, cette cruche est remplie de sang de prêtresse ou peut-être préfériez vous le mien..? Le choix vous appartient...

Cette proposition était bien délicate et ambigüe, son choix allait montrer toutes ses intentions ou les cachées de plus belle mais ce jeu me plaisait. Elle me plaisait...
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Mar 11 Nov 2008 - 19:07

Merci du compliment, un peu de douceur ne fais pas de mal dans ce monde... Ensuite si vous avez soif, cette cruche est remplie de sang de prêtresse ou peut-être préfériez vous le mien..? Le choix vous appartient...

Humm, je n'ai jamais trop aimé les choix, je prendrais le sang de pretresse pour pouvoir mieux apprecier le votre.

Ce faisant je pris la théière et la portais doucement à mes lèvres, je pris une petite gorgée, le liquide était doux et parfumé, un vrai nectar.
Je reposais la théière et laissa couler le sang dans ma gorge, un parfum delicat me resta sur la langue.
Je planta mon regard dans le sien et lecha doucement mes lèvres.

J'ai hate de vous goutez messire, l'entrée fut prometteuse, voyons voir la suite.

Je m'approcha de lui et mis une jambe de chaque côté de son corps, assise à califourchon je m'appretais à poser mes lèvres sur lui pour gouter son sang et peut etre plus...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le campement de la quête du nord (Important)   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Le campement de la quête du nord (Important)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Scitopole :: Les Campagnes de la Loi-