AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête du nord (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sysk'o



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 9:10

Le prêtre guérisseur accourra tout de suite a mes appels.
Amené le Grand Prêtre ici et laisser moi de la place pour l’examiné ! Avait dit le prêtre en hâte.
Va-t-il s’en sortir ?
Il est trop tôt pour que je puisse faire un pronostique…
Sa vie et entre vos main, je vous fais confiance…Espérons qu’il ne soit pas trop tard… pensais je
Faisant le signe du Culte et une courte prière dédier a Kanderak, en espérant qu’il dédaigne m’entendre et qu’il sauve le Seigneur Arzhùl, je me relève, puis je détourne le regard pour le pausée sur la bataille.
Tout ce déchainait autour de moi, les flèches, les lames qui s’entre choquais, le fracas des boucliers et pourtant je n’entendais rien comme si tout était au ralenti, puis je vis le sergent Casendorf qui essayait de me dire quelque chose. Il hurlait, mais je n’entendais rien. Puis soudain tout le calme s’estompa et les affres de la guerre me revinrent à toutes vitesses. Un soldat non loin de moi se fit acculer pas les gobelins et j’entendais le craquement de ses os mêlée a un horrible bruit de sucions. Ni une, ni deux, j’empoignais ma lame le plus fermement possible et chargea vers les abjectes créatures. Je ne pus sauver l’homme, mais ma lame eu raison d’eux.


Capitaine, nous sommes en infériorité. Les hommes se battent a un contre trois, nous dev… Mais il n’eut pas le temps de finir, il s’effondra, une flèche en travers de la tempe.

Soldats de l’Inquisition ! En se jour faite honneur aux Dieux ! Battez vous… Battez vous pour l’honneur et Kanderak. Criais-je en levant ma lame aux cieux.
Puis je chargeai dans les flots de la bataille. Frappant d’estoc, de taille, pourfendent l’ennemie impur.

Sergent avec moi !
Puis le sergent Casendorf, suivi de ses hommes vinrent me prêté main fort.
Resserrez les rangs, je veux une ligne impénétrable. Nous devons repousser ces créatures abjects jusqu'à la lisière de la foret.
Puis mon unité de cavalerie se regroupa et nous donna un aide précieux. La force conjugué des troupes a pied et de la cavalerie furent expéditive pour nos adversaires. Si bien que ce coter ci du convoie était sauvé, pour un certain temps du moins.
Sergent allez porter main forte au Lieutenant Aldrik, votre aide sera le bien venu.
Puis, une fois sur Vilianna, ma fidèle jument, je repris la tête de mon escadron pour tenté de soutenir nos alliés.


Dernière édition par Sysk'o le Jeu 20 Nov 2008 - 2:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 9:38

Voyant Eneldrïl blessée et essayant de sortir de la mêlée, il décida de l'aider car sa blessure la ralentissait furieusement et le risque que quelqu'un l'achève fit pâlir le Vampire. Il accourut près d'elle, la souleva dans un effort et la ramena plus loin. Il lui dit:

-Dieu, vous êtes folle d'avoir voulut aller dans la mêlée! Restez ici, je vous protégerais de tout mon cœur si il le faut. Si vous deviez mourir un jour, mourrons ensemble, mais ne me laissé pas seul, je ne le supporterai pas.

Enfaites, si, Vesce Nerae le supporterait. Mais il serait sûrement bouleversé à jamais de la perte de l'elfe qu'il aimait et chérissait de tout son cœur et son âme. Il déposa un rapide baiser sur sa bouche pour peut être savourer son goût la dernière fois. Il dis dans un dernier souffle:

-Je vous aimes, Enedrïl, et vous perdre serait comme perdre mon cœur.

avant qu'elle ne dise une réponse, il envoya ses horreurs squelettiques combattre. Mais malheureusement, même face à des gobelins, leur infériorité numérique causait problème. Vesce décida donc de créer pendant le combat des soldats faits des cadavres ennemis.

Se concentrant, il commença les rituels. Le résulta fût plus que satisfaisant. Des créatures, trois fois plus hautes que les précédentes, et formée non seulement de chair et de cartilage, mais aussi d'os et beaucoup plus de muscle qu'avant. Leurs armes étaient leurs bras. Long, dentelés, il fessait des armes efficaces pour faire saigner l'ennemi. Le combat continua comme ça. Quand Vesce se sentit faiblir, il alla près de son elfe pour se reposer car sans toute sa puissance, il était inutile.

Une idée lui vint à l'esprit...pourquoi ne pas putréfier les ennemis mais de l'intérieur? Ceci, il devrait le demander à Cotin Nerae, son Mentor avant de l'utiliser, car cela était trop dangereux pour eux tous.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 16:13

La fatigue devenait de plus en plus pesante et les ennemis ne tarissaient pas. Il faillit pleurer lorsqu'il vit des brigands trois fois plus grands que les autres attaquer, puis se ressaisit en les voyant charger à ses côtés. Il arracha l'épée d'un cadavre, et, en un mouvement tournant, décapita plusieurs de ces monstres.

Votre mort vous rend votre rang, bandits noirs écoeurants! Vous qui étiez abjects, vous voici donc déchets!

Il croisait parfois dans la mêlée des visages familiers, attachés ou non au corps de leur propriétaire. il fut plusieurs fois surpris des aptitudes au combat de ses compagnons de route. Des sorts monstrueux illuminaient parfois la bataille, ou faisaient tomber des ennemis, morts.

C'en était trop! Encore une éraflure comme celle-là et il devenait
le premier Elfe Rouge. tant pis, il fallait sortir de cette masse de combattants. Il y avait suffisamment à faire pour un bon archer! A commencer par trouver un arc...
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 17:15

Plusieurs de nos hommes tombaient aux combats.
La haine ou la faiblesse dans leurs cœurs.
C’en était trop pour moi.
Moi qui avais vécu dans la paix.
Me voilà confronté à une armée qui allait nous détruire.
Il fallait réagir et vite.
Tous essayaient de sauver leurs vies.
Ou celle d’un être chère.
Je vis des zombies et des montres plus gros.
Ils provenaient d’un mage un peu plus loin.
Il aidait une jeune elfe à se défendre.
Les gardes étaient tous vers la frontière.
De la grande bataille.

Je rampais vers les deux inconnus.
Essayant d’aller les aider.
Nageant dans des mares de sang.
Un peu plus et les ennemie allaitent être effrayer.
Par mon apparence de zombie.
Je sifflai et mon griffon apparu.
Je suis monté dessus avec difficulté.
Il n’avait que quelques entailles sur son corps.
Nous nous sommes dirigés vers les malheureux.

-Messire Vesce, allez-vous bien?
Et la demoiselle aussi?
Êtes-vous encore en forme pour combattre.


Mon visage plein de sueur et de sang.
J'ai pris mon arc, je me suis mit à tirer vers les gobelins les plus proche.
Pendant que mon griffon me protégeait de son mieux.
Nous avons essayer de les protèger de notre mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 17:41

La bataille faisait rage, les créatures ennemies n'avaient pas l'air de faiblir.
Vesce était heureux d'être au coté d'Eneldrïl. Il était fier de ses nouvelles créatures. Elles ressemblaient à des golems de chairs, tranchant tout ce qui dépassait des gobelins, dont la tête. L'état d'Eneldrïl n'avait pas trop l'air de s'aggraver, mais vesce Nerae préféra quand même y jeter un coup d'œil.


En effet, la blessure n'était pas trop profonde, mais cela saignait quand même. Il décida de la lui penser avec un bout de tissu de sa robe de mage. Tant pis si Cotin Nerae s'énerverait sur lui. Son elfe contait plus que tout.

Il remarqua l'arrivée de Farlen Farden qui leur demandait si il allait bien. Il lui répondit en hâte:


-Merci de vous occuper de nous, pour ma part, je vais bien, un peu de fatigue mais sans plus. Pour ma compagne, elle a reçu une vilaine blessure à la hanche. J'ai fait un bandage, mais si la bataille ne se finissait pas rapidement, j'ai bien peur que son cas s'aggrave. mais sa va, merci, je la protégerai du mieux que je pourrais. Vous avez des hommes à diriger. Mon créatures font elles aussi du très bon travail, mais le nombre d'ennemis et impossible à savoir. Allez-y, je m'occupe d'ici avec mes serviteurs.

Vesce Nerae recommença à créer quelques golems encore plus puissant que les autres. En effet, au plus il y avait de cadavres, au plus le Vampire savait faire de bêtes puissantes.

Furtivement, il enlaça et embrassa à nouveau l'elfe, et il en profit pour savourer ses moments.
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 21:08

Un de ses archers n’avait pas survécu, un autre n’était plus en état de tirer, les 2 derniers malgré leurs blessures pouvaient à nouveau tirer des flèches suite aux premiers soins reçut.

C’est alors que le commandant Ardent donna l’ordre à Dartoil de diriger ses hommes et de défendre le convoi et les civils.

Dartoil était plus efficace à l’offensive qu’en défensive, comme c’était son rôle lorsqu’il commandait sous les ordres de Maître Argnor.

Même si il enviait le commandant, ce n’était pas le moment de se plaindre, il devait même considérer comme un honneur que le commandant lui donne cette responsabilité, et depuis qu’il était devenu un seigneur il avait souvent eu l’occasion de préparer les défenses de son royaume.

Dartoil et ses hommes rejoint rapidement les hommes que le commandant Ardent lui avait laissé pour assurer la défense. Il établit un périmètre de défense autour du convoi et des civils. Certains coté se retrouvait bien plus défendu que d’autres, il avait fait positionné le nombre de défenseur en fonction des positions des plus grosses troupe adverse.

Son archer qui ne pouvait plus combattre avait été chargé pour surveiller les cotés les plus vulnérable de la défense et de prévenir si de grosse troupes venait à approcher. La vision des Celestial restant très bonne même la nuit, ça lui permettait d’utiliser efficacement même les soldats qui ne pouvait plus combattre, de part une blessure trop grave au bras.

En dehors des civils, il espérait que les archers et les mages alliés profiteraient de cette espace défendu afin de pouvoir faire profiter au maximum de leurs talents sans être gêné par les coups au corps à corps qui pouvait souvent leur être fatal.

Une fois les ordres donnés et ses hommes, ainsi que ceux du commandant Ardent, positionnés, Dartoil se dirigea vers le coté le plus attaqué de ce périmètre de défense et repris part au combat pour repousser les attaques les plus violente.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 21:38

J’avançais petit à petit vers Ardent, je redoublais mes coups. Mes l’ennemi était nombreux, trop nombreux. Mais ma volonté était elle aussi grande.
Mes hommes étaient derrière à combattre, à essayer de repousser l’ennemi. Pour l’instant ces sombres créatures n’avançaient plus. Ils avaient été stoppés par la barrière que formaient les combattants. A cela s’ajoutait l’Ombre et l’Inquisition qui avait enfoncé les cotés. Si nous avions été en nombre égal le combat aurait déjà été joué. Mais il n’en était rien.
Les hommes tombaient l’un après l’autre devant mon regard, sous les armes que possédaient tous ces gobelins, des lances, des haches et des épées dans cette vallée où coulait du sang sur l’herbe verte. Fallait-il continuer ce combat déjà perdu ? Mais tel était la condition pour survivre et pour notre honneur. La lutte continuait de férocité extrême avec toujours plus d’acharnement. Tranchant, égorgeant, empalant. Mon bras en devenant douloureux. Je n'étais pas habitué à de tel combat moi un assassin qui habituellement prônait la paix et exerçait plutôt mon talent de diplomate à éviter toute effusion de sang, ce qui était déjà suffisamment ironique en soi et si en plus on rajoutait le fait que je demeurais un elfe noir.
Mais je savais me battre et lorsqu'il n'y avait pas le choix je sortais alors la lame de son fourreau.

Je m’éloignais des mes hommes qui ne cessaient de combattre, il restait uni en un seul bloc compact ce qui leur permettait d’éviter les coups mais moi je me retrouva vite une nouvelle fois seul.
Je tranchais, embrochais à gauche, à droite. A lame était rouge de sang et je pense que le fil de la lame ne devait plus être aussi tranchante qu’au début. Je m’apprêtais à découper un nouvel ennemi quand je vis un ennemi plus costaud que les autres, il ressemblait à un ogre. Il avait une masse et me mit un coup dans le ventre. Je ne l’avais pas vu venir celle-là.
Le coup qui me fut porté me désarçonna je fus éjecter de mon cheval qui s’éloigna. J’eus l’impression que ma chute durant une éternité. Je ne touche plus le sol, mes pieds ont quitté les étriers. Comme un tout petit vol, mon corps est projeté dans les airs. Mais qu’est ce qu’il m’arrive, je ne comprends plus rien. Je suis à la dérive et je ne me sens pas très bien. Dure a été la chute, je suis couvert de sang.
J’essaye alors de me relever mais impossible je m’écroule aussitôt, petit à petit mes forces m’abandonne. Petit à petit un voile noir passe devant mes yeux.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge


Dernière édition par Adola le Mer 19 Nov 2008 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 23:07

Altarian avait arraché un arc à un des brigands et faisait des ravages en empoisonnant ses flèches. Il transperça un lâche,essayant de poignarder sournoisement Vesce Nerae, couché dans l'herbe aux côtés de sa promise.

Quand il se retourna, il vit avec stupeur un géant parmis ses pairs se préparant à achever son Spadassin. Il tira de toutes ses forces, visant le crâne. Il arriva à détourner son attention, et par la même occasion à lui arracher l'oreille de sa flèche. Le monstre poussa un hurlement et chargea, bousculant tous sur son pasage, tant alliés qu'ennemis. L'assassin déposa son arc à terre, et sortis l'épée qu'il avait volée, ainsi qu'une dague spéciale, réservée à ce genre de situation. Elle était recouverte d'un poison foudroyant mais extrêmement rare.

L' "ogre" brandit sa massue, mû par une force implacable et irrésistible. Telle était la colère. Altarian savait qu'il n'avait pas de chances de bloquer le coup. Il n'essaya pas. Ils'écarta une seconde avant que la frappe ne le décapite et trancha un tendon du monstre. Celui-ci trébucha, en poussant un grondement sauvage.La créature, à genoux, n'en paraissait pas moins redoutable. Elle hurla et plusieurs des bandits en périphérie accoururent. Un commandant, il ne manquait plus que ça.

A condition de rester hors de portée, son adversaire mourrait bientôt sans danger. Il fallait se concentrer sur ceux qui arrivaient. Altarian fit un roulé-boulé en récupérant l'arc et parmis les 5 qui arrivaient, 2 ne virent même pas le blanc de ses yeux. Les 3 autres en revanche paraissaient expérimentés. Il l'encerclèrent efficacement, attendant une ouverture. Une ouverture qui ne venait pas. L'un, peut-être moins aguerri, peut-être plus impatient, passa à l'attaque. L'assassin attrapa le bras armé et continua le mouvement , l'envoyant sur le 2ème. Le dernier fut décapité avant d'avoir pu bouger. Même si ses blessures n'étaient pas cicatrisées, la vue de son Spadassin, gisant, suffit à les lui faire oublier. Bizarrement, les 2 créatures avaient cessé de le regarder et se battaient l'un contre l'autre dans un jargon incompréhensible. Altarian reprit son arc le plus discrètement possible et les épingla tous les 2 d'une seule flèche.

Il fallait sortir Adola de cette bataille, sinon il n'en connaîtrais plus jamais d'autres. Ignorant les combattants et aidé par l'adrénaline, Altarian souleva son Spadassin et le mis sur son épaule, gardant son épée de sa main libre. Par chance, Il ne fut pas gêné par de nouveaux monstres avant d'avoir quitté une deuxième fois la mêlée. Le déposant à terre, L'Adepte de L'ombre se sentit défaillir. Il ne pouvait en aucun cas laisser un blessé sans surveillance, mais le sommeil était tellement irrésistible.Son seul espoir était la concentration et la discussion.

Sir,est-ce que ça va? Répondez par pitié. Il FAUT que vous vous réveilliez. Je ne pourrais pas vous aider bien longtemps. Il faut trouver de l'aide et je n'ai plus la force de vous porter. VITE!!
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 23:19

Je me sentis soulever, je souleva avec difficultés les paupières, je me sentais complètement sonné ou je ne sais pas vraiment quoi, à vrai dire je n'avais jamais connu ça et je n'avais jamais non plus connu une telle bataille. Nous ne combattions pas pour agrandir notre territoire, ni pour accroitre nos richesse et encore moins pour renverser un roi mais nous nous battions bel et bien pour survivre, pour permettre à des innocents de sortir de ce traquenard.

Je vis Alatrian qui me portait mais il devait en même temps faire face à de nombreux ennemis et il paraissait lui aussi faible, me porter devait compliqué sa tache qui était de rester en vie et de se battre.

Je lui parla d'une faible voix mais qui se voulait également clair


Repose moi à terre et bat toi librement. ne t'en fait pas pour moi, je n'ai pas l'intention de mourir, des guérisseurs vont bientôt arriver.


J'essayais d'être convainquant même si je n'y croyais pas vraiment. Je ne savais pas l'étendu de mes blessures et certes les guérisseurs venaient bien sur les champs de bataille mais ils le faisaient habituellement quand tout était fini.

Je vis que mon confrère assassin ne voulait pas vraiment entendre


C'est un ordre de ton Spadassin.

Là dessus je ne pouvais être plus clair et il dut se résoudre à me reposer parmi les nombreux autres blessés et cadavres qui jongeaient la vaste plaine. Il y avait des ennemis mais également des membres de l'alliance.
Je ne désirais pas être autoritaire mais là il le fallait bien pour qu'il sauve sa vie car je ne pouvais me résoudre à le condamner car si il me portais il était perdu car il ne pouvait combattre correctement.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 19 Nov 2008 - 23:43

La technique de commandant portait ses fruits. Puisqu’il attaquait à tout hasard et que ses coups étaient mortels pour ces ennemis ne sachant pas détourner une lame. Malgré le petit périmètre qui lui donnait assez d’espace pour faire ses mouvement, accordé par ses ennemis malgré eux, plusieurs entailles faisaient couler son sang délicatement sur les parties de son corps non protégées par son armure. Son casque avait été arraché par une masse, et ses cheveux ainsi que son visage était recouvert de sang, mais la plupart ne lui appartenaient pas. Ferraillant activement, il n’arrêta jamais de chantonner un air de guerre qu,il avait appris dans sa jeunesse. Il fut déstabilisé un instant par un gobelin plus humain que les autres qui s’était sacrifié pour pouvoir donner une chance à ses compagnons de l’attaquer, mais à ce moment des cris de surprise s’échappa des goblino-humanoïdes les plus près d’Ardent. Leurs pieds s’étaient empêtrés dans de denses racines, et leur mort fut scellée dans un revers de sabre. Il se retourna pour asséner une botte à un ennemi qui essaya de le frapper de dos, et il aperçu Farden qui devait être celui qui avait jeté le sort d’immobilisation a`ses ennemis. Un échange de salutations de têtes plus tard, Ardent recommença à enchaîner les bottes qu’ils avaient apprises au cours des longues années de combat, notamment lors de la guerre d’outre-mer, dans laquelle il était qu’un simple soldat.

Il n’aperçut pas le lieutenant des combattants approcher, et il dut faire dévier son sabre vers le haut pour ne pas éventrer le paladin. Il entendit les paroles de celui-ci, et éclata de rire. Pivotant pour se trouver dos à dos avec l’héritier des Barka, il lui répondit :


Mourir? Moi? Je comptais raconter à tes enfants comment j’ai protéger le futur empereur d’une horde de gobelins, seul avec une épée brisée!

Changeant de stratégie, il se colla au dos de Faraël et ferrailla de plus belle devant lui et sur le coté moins défendu par le bras de l’homme, sachant qu’il allait faire la même chose de son coté. Il pouvait enfin se battre sans craindre de recevoir une attaque dans son dos. Un affreux hennissement retentit près d’eux. À leur distance, les deux combattants ne pouvaient que voir un homme tomber à bas de son cheval le reste de son escorte bloquée par un Gobelin plus puissant et plus grand, ressemblant à un ogre ou peut-être bien un troll. Ces créatures semblaient se multiplier sur le champ de bataille, faisant parti des renforts car leur vitesse était réduite par rapport à celle des autres goblinoides.

Les deux combattants se jetèrent un simple coup d’œil, puis d’un mouvement coordonné ils chargèrent sur l’endroit ou était tombé le corps en hurlant des malédictions sur leur passage. Une petite dizaine de tués et de plaies plus tard, ils arrivèrent à l’endroit ou un membre de l’ombre tentait d’aider son maître Il arracha le haut magistrat des mains de l’assassin, puis le plaça sur son épaule et lui jettant un regard plein de sollicitude, puis commença à se diriger vers le convoi fortifié d’un pas hésitant et en hurlant de faire une retraite bien organisée, et il continua sa macabre avancée vers le campement, suivi des gardes du magistrat, du fils de l’empereur et de l’assassin. Quelques pas plus loin, Adola s’agita un peu, et il lui dit:


Du calme, Jeune dormeur, tu es en sécurité avec moi…

Il répondit quelque chose, mais sa voix était trop faible pour que l’on entende ce qu’il disait. Le chemin apporta de nombreuses nouvelles balafres, la mort d’un soldat du Spadassin, mais ils arrivèrent au campement en vie. Il déposa le chef de l’ombre sur une couverture qu’un de ses gardes maintenant inapte à se battre lui étendit, et des soigneurs commencèrent à s’occuper du malade.

Il alla prendre une place sur un des remparts improvisés, et entre une légère pause entre deux ennemis, il sonna la retraite, et ses hommes commencèrent à se replier sur la forteresse de wagons. Dans cet endroit, ils pourraient résister plus longtemps ici que lorsqu’ils étaient tous dispersés dans la clairière et les bois, et peut-être créer une stratégie pour les vaincre une fois pour toutes.


Dernière édition par Ardent le Jeu 20 Nov 2008 - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 1:29

Combattant à l'aide d'une hallebarde en balayant tout autour de lui maladroitement, Malbrum se sentait faiblir, couvert de blessures, ses forces semblaient l'abandonner, il ne comprennait plus la moindre parole qu'il percevait et sa vision commençait à se troubler. Mais alors l'un de ses hommes, son capitaine, commença à accourir vers lui. Il poussa le marchand au sol juste avant qu'une énorme massue le faucha...

"Capitaine.. Drave..." souffla Malbrum complètement à bout de forces

Couché sur le dos, il pu voir la chose responsable du décès de son sauveur, dépassant les deux mètres, le visage bouffi et déformé, le corps recouvert de crasse, une force impressionante qui permettait de tenir le gourdin qui lui servait à écraser ses ennemis.


"Qu'est ce que..c'est que ça..?" le seigneur ne s'était jamais retrouvé face à une telle monstruosité.

Sa main gauche se glissa dans l'une de ses poches de sa tunique pour en sortir une petite fiole noir, l'ouvrit avec son pouce et avala son contenu d'un trait. Il sentit ses forces revenir comme par magie, se mit en position accroupi et ramassa l'hallebarde délicatement sans quitter le colosse des yeux. Une fois son arme récupérée, le miraculé se mit debout. observant rapidement autour de lui, se rendit compte qu'il ne restait de son groupe d'assaut qu'un très faible nombre de combattants. La créature finit par le voir, elle écrasa de son pied un cavalier au sol, puis s'approcha du seigneur en grognant.

Ce dernier s'accapara un bouclier qui jonchait le sol entre les cadavres. Il n'avait aucune chance de s'en sortir vivant en prenant la fuite et le savait parfaitement. C'est alors qu'un archer à cheval fit son apparition en tirant plusieurs flèches toutes se plantèrent dans le poitrail de l'ogre. Malbrum en profita pour charger il frappa une fois au flanc, se baissa pour esquiver de toute justesse un bras, puis répliqua en touchant le pied droit.

L'ogre fut prit d'une rage intense et abattit sa massue sur Malbrum, son bouclier se brisa en morceaux mais cela sauva son bras qui s'était tout de même cassé. le cavalier revint à l'attaque deux flèches jaillirent pour se planter respectivement dans l'épaule et dans le cou de la bête. l'homme poussa d'une voix forte:

"Depêchez vous monseigneur, grimpez !"

Malbrum prit son hallebarde par le dessous et la tendit au dessus de sa tête pour finalement l'envoyer se planter dans l'estomac du lourdeau. Il se hâta ensuite vers le cavalier qui le hissa derrière lui pour galoper en direction du convoi qui avait stoppé pour se barricader plus efficacement.

Le marchand constata sur le retour que tous son groupe d'assaut avait été massacré.


*Je vous vengerais tous jusqu'au dernier mes amis* Se jura t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Eneldrïl



Nombre de messages : 16
Classe : Magicienne
Armada : -
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 1:55

Ayant presque perdu connaissance je ne sentais plus rien
Je pensais même être déja morte, que se passait il?
Je sentit alors une étreinte, puis une autre, qu'était ce?
Lentement et avec peu de courage j'ouvrit les yeux pour voir le vampire
qui disait être amoureux de moi ,alors qu'il ne m'avait vu qu'une fois,
entreint de m'embrasser.


Mmmmh

Je voulu doucement le repousser mais la force me manqua,
ce baisé volé peut être n'était il pas destiné a cette personne,
mais si je devais mourir je me sentais soulagée d'avoir pu gouter a
un baisé avant de m'éteindre !


M... mmh

Haletant faiblement, sentant des perles de sueur couler de son front
la fièvre commencant a me prendre de l'intérieur.
Je m'aggripa a un bout de tissu sur Vesce, voulant me rattacher a la vie
bien que tout m'entrainait vers le font.


J'ai froid... je sui... si fatiguée
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 4:00

Les combats faisait rage de tout les côtés et il était difficile de se concentrer sur une cible en particulier. Après avoir atteint les lignes ennemis et libéré les environs immédiat des gobelins, action accompagnée d'une vive blessure au flanc fait par une flèche qui avait passé trop près et ouvert une plaie sans y rester planté. Profitant des instants que j'avais en sécurité, je déchirais la cape qui me couvrait pour m'en faire un bandage temporaire car il fallait d'abord sauvez nos vies.

Alors que je m'apprêtait à reprendre le combat, une flèche enflammé passa près, trop près, de moi. Son objectif fut la montagne de flèches qui attendait de transpercer nos corps. Une intense réaction s'encourue chez l'ennemi car il fallait sauver les munitions. Heureusement pour nous, il n'y avait pas d'eau à proximité et cette distraction leur coûterais de nombreuses vies. Je pris un arc qu'un adversaire avait abandonné et tira le plus vite possible les gobelins qui avait pour la plupart le dos tourné car trop occupé à éteindre le feu. Le résultat était satisfaisant.

Dans ce chaos, j'en oubliais mon Spadassin, il nous avait de le suivre et j'étais maintenant seul parmi la vermine. Mon regard scrutait le terrain à la recherche d'Adola ou des autres membres de l'Ombre. De rapide courant d'air froid semblait circuler à une vitesse impressionnante, cela ne pouvait qu'être les vampires, c'est maître et maîtresse de la nuit était dans les meilleures conditions de combat pendant la nuit. Je vis enfin le drow, étendu à l'écart des combats. Il ne pouvait qu'être blessé et je n'avais aucune connaissance pour l'aider. Je choisi donc de continuer à me battre, restant près du sol afin d'éviter les flèches qui volaient d'un côté et de l'autre.

Un par un je faisais tomber les gobelins en enfonçant une de mes dagues à l'arrière du genou et lorsque qu'il touchait le sol, une seconde lame visait le coeur ou la gorge pour en finir. L'effet de surprise était présent presque chaque fois, mais tout ne pouvait toujours bien aller. Des cris retentirent et en un bref instant je fus encerclé avec leurs lames pointé vers moi. Je comptais une dizaine de pointe, je croyais que s'en était fini de moi...

Abandonnant mes dagues sur le sol en guise de soumission, deux gobelins s'approchèrent pour les prendre. Ce fût pour eux une erreur mortelle. Provenant de la main d'un démon, seul celui qui la recevait pour l'utiliser sans danger. Mes deux adversaires s'embrassèrent, lâchant les armes et courant partout parmi leurs troupes. Les lambeaux des vêtements tombaient et enflammait tout ce qui se trouvait sur leur chemin. Mes gardes devenait des fuyards par la peur du feu afin de ne pas être cuit comme un vulgaire cochon.

À voix basse je dis :
Awake, où que tu sois je remercie Folaniss d'avoir croisé ta route.

Je ne pris aucune autre chance pour le moment, il était temps de rejoindre le convoi. Courant avec douleur dû à ma blessure, j'atteignis sans encombres le lieu où était mon Spadassin.

Seigneur Adola, comment allez-vous ? Pardonnez-moi de ne pas avoir suivi vos ordres avec précision. Ma rage m'a amené directement derrière les lignes ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Armée Impériale
PNJ


Nombre de messages : 118
Classe : Soldat
Date d'inscription : 18/08/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Toutes les races

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 6:47

La bataille tournait largement à leur désavantage et de nombreux hommes mourraient autour du convoi. La plupart des colons vivaient, mais si rien n'étaient fait, ils seraient taillés en pièce. Les impériaux se battaient avec fougue et la rage du désespoir, mais le nombre allait avoir raison d'eux, même si l'effet de surprise et la position de ces créatures n'étaient plus.
L'Empereur avait rapidement réagit et ordonné la défense du convoi. Le contingent, avait rapidement prit position et les archers avaient ouverts le feu.

La ligne avait tenu longtemps et le fracas de la bataille les environnaient, mais à quelques endroits la fatigue avait raison des hommes de l'armée impériale. Alors le Capitaine du Contingent couru voir l'Empereur, qui se battait lui aussi et cria:


- Majesté, ne devrions-nous pas charger ? Le combat à pied ne peut plus durer ainsi.


Fardall répondit:


- Allez-y Capitaine, prenez la cavalerie et les hommes de pied que vous pouvez !


Alors, il monta en selle et ordonna à une centaine de fantassin de faire de même, avec des chevaux de rechange, et se joignirent à la soixantaine de cavaliers restants. Sur les trois cent cinquante soldats que comptait le contingent, il n’en restait plus que deux cent quatre-vingt pour garnir la province et la bataille faisait toujours rage.

Un grand cor de guerre résonna et fit trembler les gobelins jusque dans leur maigre cerveau, et les cavaliers de Kalamaï s’élancèrent, fauchant à la lance tous ceux qu’ils pouvaient. Les quatre-vingts autres fantassins défendirent le convoi et les colons, se rapprochant des chariots pour avoir moins de terrains à défendre et levèrent leurs boucliers étincelants.

Lancés au galop, les destriers fracassèrent nombre des gobelinoïdes et sema la panique dans les rangs ennemis, autant que le faisait les hommes et femmes qui les chevauchaient, sous la bannière impériale. Leurs lames scintillaient comme des flammes et faisaient mouche dans la mêlée de l’ennemie. Lorsqu’ils atteignirent le bas de la colline sur le flanc du convoi, ils avaient perdus l’élan de leur charge et ils revinrent en contournant le champ de bataille et en détruisant les compagnies isolées. Une quinzaine de combattants impériaux étaient tombés sous leur chevaux, mais l’attaque fulgurante avait mis en déroute les gobelins de droite qui fuirent, rétablissant le combat. Les deux forces étaient désormais à égalité en nombre, mais l'espoir et la détermination affluaient désormais à nouveau dans le cœur des impériaux.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 7:44

Farlen entendit enfin un cor allié.
Enfin un signe de presque victoire.
Des cavalieurs chargèrent vers ces créatures.
Ce qui détruisa la plupart de ceux-ci.
Enfin une chance de gagner.

J'ai regardé dans qu'elle état était mon arc.
La corde était brisé par un coup d'épée.
Je me suis retourné rouge de fatigue.
Je ne pouvais plus rien faire pour les aider.
Les hommes se battait du mieux qu'il le pouvait.
Ayant encore foi à notre victoire.
Je dut regarder avec silence cette scène.
Car sans arc, je ne pouvais pas aider.

Ne pouvant plus rien faire pour ce combat.
Je me suis mit un peu à l'écart.
Pour ne pas manger d'autre flèches.
Je me suis mit à soigner mes blessures.
Ayant des compétences de soins.
J'ai pris ma trousse de secours
Et j'ai sorti une sorte de crème.
Grâce à cette crème et à un bandage,
j'ai pu m'ôtez la douleur et le saignement.
Mon pied était encore très engourdie.
Mais, il était maintenant cicatrisé.

La demoiselle venait de se plaindre.
Même le dos tourné, je pouvais l'entendre.
L'ennemis survennaient de partout.
Mais, je ne pouvais plus bouger de là.
Essayant de connaitre un moyen efficace.
De pouvoir nous sortir de là.
Je me suis tourné vers messire Vesce.
Il invoquait de plus en plus de monstre impressionnant.
Mais comme nous tous,
La fatigue commencait à le prendre de force.

-Désolé, mais je n'ai point d'armée.
Je suis venue seul de mon plein gré.
Je vois que vous êtes fatigué.
Ne vous en faites pas trop avec cela,
je crois que c'est bientôt terminé.


J'essayais de me l'avouer.
Au moins pour le restant de la bataille.
L'armée reculait de plus en plus.
Au moins, les soldats formaient un barrage.
Nous laissant que des restes.
Et un peu de temps pour reprendre notre souffles.


J'ai finalement vu Ardent qui revenait.
Avec une troupe d'hommes.
La retraite n'était que secondaire.
Nous pouvions encore gagner.
Du moins, c'est ce que je croyais
Je me suis approcher de lui avec mon griffon.
Tuant tous sur mon passage.
Mon griffon donnait de bonnes morsures.
Ce qui éloignant un peu les ennemis.
Rendu à quelques pas de lui,
je lui ais demandé :

-Ardent, la guerre à trop fait de blessé.
Et je ne peux plus me battre.
J'ai appris quelques tours pour soigner les gens.
Les druides nous en ont appris quelques uns.
Permission d'aller aider les prêtre à soigner.
Car, je pense qu'il va y avoir beaucoup de blessés.


Dernière édition par farlen farden le Jeu 20 Nov 2008 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 11:54

Le son d’une corne me réveilla en sursaut allongé sur une couverture. Mais que ce passait-il ? Avions-nous perdu pour que la retraite sonne. Je n’avais plus rien sur mon torse, un homme y passait quelque chose de froid. Je reprenais peu à peu conscience, c’était un guérisseur.

Et bien vous l’avez échappé belle.

Je me rappela Altarian avait essayé de me sortir de ce guêpier mais il était trop faible. Et Ardent était venu à la rescousse. Quelle ironie alors que j’allais lui prêter main forte.

Qu’est ce qui s’est passé ? Où en est la bataille ?


Le guérisseur paraissait froid, peut être était ce son moyen de ne pas trop sympathiser pour ainsi ne pas regretter et être hanté par de vieux démons si le patient mourrait.

Qu’est ce que j’en sais moi, qui était sur ces champs de bataille vous ou moi ?

Ce n’était pas la bonne réponse que j’attendais. Je vis qu’il avait fini de s’occuper du coup que j’avais reçu au torse.
Je me releva tant bien que mal, en m’appuyant fermement sur mes bras pour me mettre debout. Je vis le médecin affolé


Mais qu’est ce que vous faite, je dois encore enlever la flèche de votre cuisse et vous devez vous reposer.

Écoutez je n’ai pas le temps de me reposer et de me la couler douce, j’entends au dehors le son des combat.

Je pris un petit couteau et entailla les deux extrémités de la blessure me permettant du coup d’agrandir la plaie pour ainsi retirer la pointe de la flèche sans occasionné d’autres dégâts. Puis je pansa la plaie avec un bandeau fermement serré pour ainsi éviter que trop de sang ne s’écoule. Je tendis la pointe de la flèche à mon guérisseur qui paraissait surpris. Il fallait bien que je l’avoue faire ce que j’avais fait demeurait très douloureux mais je n’avais pas le temps. Nous étions en sous effectif sur le champ d’honneur.

Voila maintenant plus rien ne me retiens. Je vous remercie pour vos bons soins, je me sens déjà beaucoup mieux et il y a des personnes qui ont beaucoup plus besoin.

Je remis mes vêtements tout maculé de sang ainsi que mon armure. Je repris également à la hâte mes armes. J’étais content car j’avais tout, même mon épée. Je ne pouvais expliquer un tel prodige.
En sortant je vis quelques uns de mes hommes se faisant soigner. Je m‘arrêta un bref instant pour les réconforter et prendre de leur nouvelle. Malheureusement leur état paraissait des plus critiques, j’espérais que Nucter ne les appellerais pas trop tôt et leur laisseraient encore du temps comme il l’avait fait pour moi. Je vis que mes hommes étaient rassuré de me voir debout, il m’atit plus que fidèle et m’aurait suivi même chez Nucter si il le fallait. Bien que je n’en demandais pas tant ils étaient dévoué et sans peur, ce qui en faisait des soldats redoutable.

Je sortis du coin où les gens se faisaient soigner et mourraient. Je ramassa par terre un bouclier qui paraissait solide ainsi qu’une lance. Je n’avais pas le temps de me rendre à mon chariot pour prendre mon propre équipement et je supposais que son propriétaire n’en avait plus besoin.
Je vis que tous les hommes se battant s’étaient regroupé en un seul bloc, mes hommes y compris, pour former un barrage et ainsi balayé au fur et à mesure ces gobelins. Mais ce mur tiendrait-il encore longtemps je ne pouvais pas l’assurer. Je tendais d’avancer le plus vite possible mais ce n’était pas évidant avec ma jambe qui me faisait mal, j’étais contraint de forcer.
C’est alors que je vis quelque chose qui allait peut être changer le cour de la bataille. Nous ne l’avions pas vu avant. Mais c’était normal nous avions été prit par surprise et nous avions foncé en plein cœur des combats tout de suite.
Je me dirigea vers Ardent qui commandait cette bataille en parfait stratège.


Merci Seigneur Ardent, je vous dois une vie.


Je n’oubliais pas Altarian qui m’avait également sauvé mais je ne le voyais pas pour l’instant, j’espérais simplement que rien de fâcheux ne lui était arrivé tout comme les autres membres de l’Ombre. Car après tout c’est moi qui les avais incités à participer à cette quête.


Commandant j’ai peut être une idée pour que la situation tourne à notre avantage. Derrière nous se trouve des collines mais il y a un corridor étroit entre ces deux collines


Je me retourna afin de lui expliquer mon idée, et ainsi pour mieux expliquer.

Si nous opérons une retraite stratégique vers ce lieu premièrement ils ne pourront nous prendre par cotés et ce couloir annulera leur avantage du nombre car ils ne pourront s’y engouffrer que par petites unités. Cela limiterait également, je pense, nos pertes.
Mais il est vrai que nous avons aussi le risque de se faire attaquer par le haut. Pour éviter cela il faudrait rapidement trouver un passage pour y amener des hommes au cas où.


J’attendais de voir la réaction du Commandant qui avait plus l’habitude que moi des tactiques militaires, pour voir aussi si mon idée était possible. Je pensais que ma ruse pouvait marcher. De toute façon il fallait trouver quelque chose car même ici prêt de convoi nous ne tiendrions pas indéfiniment. Plus nous attendions et plus les hommes tombaient et plus nos chances de remporter la bataille diminuait. Il fallait agir.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
kaim
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 30
Age : 28
Classe : voleur
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 18:57

Après avoir reçu une flèche dans l'épaule et être tomber de son cheval, Kaim vit plusieurs gobelins déferlé sur lui à toute vitesse. Peut-être est-ce la fin ? Heureusement pas pour lui. En un instant il vit un membre de sa corporation, Eolia, tuée plusieurs de ces monstres et lui venir ainsi en aide. Mais ce n'était visiblement pas assez pour repousser tout ces ennemis.

Kaim pensa à vive allure tout en se relevant : Trouve une parade et vite.

Puis Eolia lui demanda de la couvrir mais comment faire, ils étaient encerclés. En peu de temps un cercle de feu embrasa les alentours et calcina la horde de gobelin.Tout de suite après Kaim ramassa l'arc et dégomma les quelques ennemis non mort et toujours actif. Il savait qu'il ne pourrait utilisé ses deux bras en même temps encore longtemps. C'est alors qu'il reçu une épée des mains d'Eolia.

Merci pour tout, je pensais que mon heure était venu mais ce n'est pas le cas. Je vous doit un fier service. Ce pouvoir est extraordinaire et surtout très utile.

Aussitôt terminé qu'un son d'une corne allié retentit et une armée de cavaliers commença à faire le ménage autour du convoi.

Chère Eolia nous devrions rejoindre les autres ainsi que notre spadassin. Peut-être aurais-je encore besoin de votre aide. Enfin la prochaine fois j'espère ne pas être blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Dartoil
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 149
Classe : Paladin
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 20/06/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Célestial

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 20:38

Dartoil et les défenseurs venaient de repousser une attaque, l’armée impériale y était pour beaucoup, car c’était eux qui avaient déstabilisés les troupes adverses.

Ce n’était qu’un répit de quelques secondes, car on pouvait déjà voir d’autres créatures déferler à toute vitesse sur eux.

Dartoil retourna à l’intérieur du périmètre qu’ils protégeaient. Même si du repos lui aurait fait le plus grand bien, ce n’était pas la raison que le poussait à laisser les hommes se battre sans lui pendant quelques instant.

En réalité, il voulait s’assurer qu’aucune faille ne s’était créée dans le périmètre pendant qu’il combattait.

Depuis le début, il se contentait de défendre, suite aux ordres qu’il avait reçut du commandant, mais étant plus spécialisé dans l’offensive que dans la défensive, il ne pu s’empêcher, durant ce court instant de pause, de se demander se qu’il aurait fait dans une tel situation si il n’avait été qu’avec son armée.

La réponse fût rapide, jamais de telles créatures n’avaient effectuées des attaques si coordonnées et préparées. Cela signifiait donc qu’il devait y avoir un meneur, quelqu’un de sûrement très différent de ces opposants.

Il se dit alors qu’en tuant leur meneur, une grande partie des créatures ennemies choisiraient la fuite, et que dans tous les cas, les créatures restantes ne pourraient plus se battre de la même façon.

Il restait néanmoins un problème de taille… ou pouvait ce trouver ce meneur ? Il s’écria, sans s’adresser à quelqu’un en particulier

Il faut trouver leur meneur !

Il savait que même si il le trouvait, ça ne serait pas à lui d’aller s’en occuper. Dans ce combat, sa place était en défense. Cependant, il savait qu’il y avait suffisamment d’assassin parmi les alliés pour que le meneur soit rapidement mis hors d’état si quelqu’un arrivait à le trouver.


Dartoil profita de sa bonne vision de Celestial pour regarder parmi les créatures les plus éloignés si un être pouvait être se meneur.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dartoil-t1382.ht
cridek



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: infernal

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 21:05

Cridek s'était bien battu aux cotés des autres seigneurs. Il n'avait pas eu trop de mal à tuer ces pauvres créatures même si il avait une blessure à la jambe.Durant le combat, Cridek avait perdu déjà trois de ses hommes, il était temps de rejoindre l'autre groupe qu'il avait laissé a la fin du convoi car il n'avait plus assez d'hommes et aussi pour vérifié si tout allait bien avec les esclaves et ses soldats. L'infernal se dit que les autres seigneurs n'aurait plus trop de mal à repoussé les assaillants. Cridek parcourut le chemin le séparant de ses hommes. Quand l'infernal arriva il n'en cru pas ses yeux... Des ennemis avait réussi à se faufiler jusque là, ils étaient occupé de finir un des hommes qu'il avait laissé avec les esclaves.Par chance les esclaves n'avaient pas l'air d'avoir trop de problèmes. Chose plus étonnante, ses esclaves s'étaient munis d'armes et se battaient aux côtés des soldats. Il ne restais plus que deux des quatres hommes qu'il avait laissé et Cridek voulait quand même poursuivre son voyage avec quelques hommes et pas un paquet d'hommes a moitié mort.

-Soldats, vous ne pouvez pas laisser faire les ennemis!! Protégez les vôtres!! En avant!!

Cridek chargea une nouvelle foi avec le reste de ses hommes et les esclaves pour éliminer les brigands. Les quelques ennemis qu'ils eurent à tuer furent vite éradiqués. Après avoir vérifié que ses hommes n'avaient pas trop de blessures, il félicita ses esclaves pour cet acte de bravoure.
Cridek commençait à avoir faim, le combat avait interrompus son repas et voyant qu'il y avait quelques morceaux de chaires fraîches, l'infernal ne se priva pas.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Jeu 20 Nov 2008 - 23:23

Altarian savait que son Spadassin était en sécurité. Son instinct de survie lui criait de chercher de l'aide, son honneur, de continuer.

Il fit un compromis et ramassa l'arc. Il décida de tirer en marchant vers les guérisseurs. Il ne restait plus tant de flèches que ça mais celles qui restaient étaient toutes mortelles pour les ennemis.

La force commençait à lui manquer même pour un acte aussi simple que la marche. Il allait tomber d'épuisement quand, horreur, il vit qu'un des brigands l'avait silencieusement suivi. Il eut une la chance de sa vie: juste avant le coup de sabre, il s'écroula, faisant trébucher son assaillant.
Il se releva avec difficulté, son adversaire fut plus rapide que lui et leva à nouveau son sabre. Le coup qui suivit surprit le gobelinoïde. En effet, le pied d'Altarian partit à une vitesse fulgurante, atteignant le monstre au menton. Un craquement sec se fit entendre, et le brigand tomba à nouveau, pour ne plus se relever cette-fois.

L'assassin finit le trajet jusqu'aux guérisseurs en rampant. Il poussa un dernier soupir de soulagement, en voyant la tente, et s'écroula.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Ven 21 Nov 2008 - 7:29

Les guérisseurs effectuaient un travail hors pair. Tandis qu'un d'entre eux soignait ma blessure, je vis mon Spadassin repartir au combat. J'avais essayer de lui parler, mais il n'avait probablement pas entendu mes paroles dû à son état puisqu'aucune réponse ne m'était parvenue. Voir ainsi mon chef reprendre le combat me procura un regain d'énergie. Sitôt que ma plaie fût convenablement soigné et pansé, je repris mes dagues en main et m'élançais au combat pour rejoindre Eolia que j'aperçus dans la masse des affrontements. M'approchant de la vampire, je vis qu'elle était avec quelqu'un d'autre, possiblement un membre de l'ombre que je ne connaissais pas encore.

Comtesse, est-ce que vous vous dirigiez vers notre Spadassin ? Nous pourrions y aller en groupe pour une meilleur protection. Je crois que nous avons déjà eu notre part de blessure et il ne faudrait éviter les prochaines. Quand pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Ven 21 Nov 2008 - 15:58

Je me battais aux côtés de Kaim, gardant un oeil sur lui, il avait été blessé et je ne voulais pas qu'ils l'acheve, mais il avait encore la vitalité d'un lion,Sotame était aussi à mes côté mais dans quel état, il était à bout de forces
Babka vint nous rejoindre, il conseilla de rejoindre Adola à plusieurs pour plus de sureté.

J'approuvé son plan, et nous avancames vers le regroupement et Adola, chacuns se battaient pour son voisin,
Ainsi nous arrivames plus facilement au "camp",
Adola etait dans un triste état, le sang qui coulait en filet laissait deviner de profondes blessures sous son armure,
J'admirais le courage de notre chef, je regardais autour de moi mais je ne voyais pas Luciole.

Adola ,où est Luciole?

Elle m'avait dit de ne pas la suivre, pourquoi?
Je priais au fond de moi même pour la voir surgir sur son cheval, au milieu de cette pagaille, étincellante comme une fée dans la penombre des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Lythranne



Nombre de messages : 23
Age : 26
Classe : Voleur
Armada : Maintenant libre
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Ven 21 Nov 2008 - 20:58

Lythranne marchait lentement car elle avait plusieurs blessures, mais par chance elle n'était pas très grave. Elle était surtout épuisé, car elle portait quelqu'un dans ses bras.

Tenez bon Luciole! Je ne vous laisserez pas tombez, pas après tout ce temps. Je ne vous perdrez pas une seconde fois!

Lythranne serrait très fort Luciole contre sa poitrine. Elle ne voulait pas la laisser tomber. Elle avançait du mieux qu'elle pouvait, mais la force la quittait peu à peu. Razhmel les protégeaient du mieux qu'il pouvait, mais il était gravement blessé. Il était blessé de partout. Il avait même reçu des blessures qui pouvait être mortel, mais étrangement il trouvait tout de même la force de se battre. Après un certain temps, elle trouva Adola et les autres membres de l'ombre.

Vite! Luciole est gravement blessée. Que quelqu'un lui vienne en aide.

Lythranne posa genoux à terre et pleurait à chaude larmes.

Par Pitié!
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Ven 21 Nov 2008 - 22:50

Alors que je finissais d’exposer mon plan au Commandant Ardent je vis arriver Lythranne qui soutenait comme elle le pouvait Luciole qui paraissait encore plus mal en point. Je voulais savoir ce qu’elles avaient. Après tout quoi de plus normal elles faisaient partie de l’Ombre et l’une était la Conseillère, la si charmante Luciole. Mais elle perdait du sang, trop de sang.

Malheureusement la bataille faisait toujours rage, je m’absenta quelques instant du commandant le temps de le laisser réfléchir à ma proposition et me dirigea vers les membres de l’Ombre. Je vis rapidement. Tous paraissaient hors d’état de se battre : Kaim, Luciole, Altarian et également Lythranne. Babka bénéficiait à l’heure actuelle de soin et heureusement que ces jours n’était plus en danger car je m’en serais voulu, lui une tout nouvelle recrue qui avait été le disciple de mon ancien Spadassin.


Ceux qui peuvent marcher allez à la tente des guérisseurs. Je suis fier de vous vous êtes bien battu mais il est l’heure de soigner vos blessures.

Puis j’appela

Brancardiers ! Vite

Tout de suite des hommes arrivèrent avec des civières pour amener les plus blessés jusqu’aux guérisseurs. J’espérais qu’il n’était pas trop tard et que je n’aurais pas de membres à enterrer. J’espérais que Nucter se montrerait clément avec ces membres nous avions encore beaucoup de clients et d’ennemi à lui envoyé.

Vous m’excuserez de ne pas pouvoir vous accompagner mais je dois retourner au centre de commandement, il faut que nous élaborions une stratégie pour sortir de là. Vous avez rempli votre devoir pour l’Ombre et je suis désolé de vous avoir conduit dans ce merdier. Mais de toute façon vous allez vite vous remettre. Les guérisseurs font des prouesse en ce moment.
Mais je vais tout faire pour vous sortir de là, je vous le jure sur mon épée.


C’était bien vrai que les soigneurs faisaient des miracles, moi qui me croyais à l’article de la mort, j’étais debout les armes à la main prêt à repousser l’ennemi. Bon il fallait bien que j’avoue en moi-même que je n’étais pas si opérationnel que ça mais là-dessus je préférais me taire pour ne pas être relégué au second plan et également pour ne pas inquiéter les hommes.
Après avoir tenté de réconforter les membres je demanda de nouveau.


Tous ceux en état de se battre, trouver vous une épée ou tout autre arme car vous allez en avoir besoin avant la fin de la journée. Puis allez rejoindre le reste des troupes en attendant les consignes qui ne devrait pas tarder.
Ne vous inquiéter pas je vous rejoins dès que j’ai les ordres et je serais comme d’habitude en première ligne. Enfin si le Commandant le veut bien


Sur ce je repartis vers Ardent

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 0:31

Thangorthorim cheminait avec sa troupe sur la grande route du nord.

Ils étaient sur la trace de la grande caravane et avaient bon éspoir de les rejoindre.

Après une dure journée de voyage ils arrivèrent enfin au campement de l'Expédition.

Un désordre assez inquiétant régnait, partout des blessés gisaient, des morts attendaient de recevoir une sépulture décente, on avait dressé un énorme bucher d'où s'échappait une odeur de viande brûlée.

Une sentinelle les héla au passage d'une grande tente.

Hola ! Messire ! Qui êtes-vous et que faites vous en notre campement ?

Comment ? Mais vous n'êtes pas au courant ? Je suis Thangorthorim, j'ammène avec moi les prêtres de la Corporation du Culte et viens me mettre au service de Sire Gorbad, mon Grand prêtre.
Avec moi j'ammène cent valeureux gardes nains de mon clan afin d'aider à la suite de la croisade. Où puis-je le trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Quête du nord (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit-