AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête du nord (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 1:08

L'assassin se réveilla sur un brancard. Il était pansé et toutes ses blessures étaient désinfectées. Altarian retint la leçon: il devrait entraîner son endurance autant que sa garde s'il voulait survivre plus de quelques jours dans cette quête.

Adola venait de donner ses instructions. Même si l'elfe noir n'avait pas pu tout entendre, il avait compris l'essentiel.

Ce court repos lui avait fait du bien! il ne se sentait pas en pleine forme mais il pourrait facilement se défendre contre ces ennemis balourds. Altarian se leva et fit quelques pas maladroits, avant de reprendre son assurance. Il vit des visages familiers lorsque ses yeux s'arrêtèrent sur des membres de l'Ombre... Quelle horreur! Luciole était inconsciente, Lythranne morte d'épuisement, et d'autres encore. Il ce dirigea vers cette dernière, et , murmurant d'une voix douce:
Dame Lythranne? Que vous est-il arrivé pour que vous soyez dans un tel état?
Revenir en haut Aller en bas
Luciole



Nombre de messages : 129
Classe : Assassin de l'Ombre
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 1:12

Luciole rouvrit les yeux et se sentit suportée...
Se rendant compte se que qu'il se passait elle repoussa tout ceux autour d'elle !
Comment osaient ils? pour qui se prenaient ils? elle n'avait en aucun cas
besoin que quelqu'un l'aide a se déplacer


"Suffit ! Je peux encore me battre"

Luciole vit adola partir...
Il s'éloignait vers Ardent sans se retourner...
Elle envoya voler l'un de ceux qui devait l'emmener au guerrisseur
presque folle de rage...
Halletante elle se releva un peu de sang au coin de lèvres,
mais cette fois le sien !


"Ne me touchez pas !"

Attrapant une dague au passage qui trainait au sol.
Lancant un regard rageur a lythranne, se redressa pour respirer
voulant reprendre son calme pour ne pas commencer a aggresser les
mauvaise personne, contrôlant sa nature qui risquait de reprendre le dessus.
Mais une douleur plus grand que celle de ses blessures la torturais intérieurement.


"J'ai juré de me battre jusqu'a la mort pour le Spadassin...
ai je l'air de ne plus pourvoir me battre..."


Ses cheveux blanc était souillé de rouge et sa robe montrait de nombreuse tranche de lames
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/luciole-lueur-du
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 2:05

Eolia était assise à même le sol, adossée contre une caisse,
nettoyant ses lames de toutes souillures,
Luciole était revenue, certe salie de sang, mais elle se rappela au bon souvenir de tous qu'elle était Luciole, la grande contesse et cela fit sourire Eolia, elle aimait la voir imposer le respect.
Puis elle vit la blanche silhouette emboiter le pas à Adola,
Elle se leva, le temps n'était pas encore à la sieste, il y avait encore de nombreuse têtes à detacher de leur cou,
Elle en était à 53 morts, elle tenterait de s'ameliorer lors du deuxième assault.
D'un pas assuré elle se rendit en tête du convoi, à côté d'un soldat humain, un jeunot, elle le regarda un instant, la peur se lisait dans ses yeux mais le courage et la determination emplissait son corps, il tourna la tête vers la jeune fille, il avait encore un visage juvenile et ses yeux étaient aussi bleu qu'un ciel d'été.
La jeune comtesse lui fit un sourire rassurant auquel il repondit avant de se replonger dans ses pensées.
La bataille allait continuer....
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae



Nombre de messages : 252
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 14:10

Le chaos avait pris position ; la bataille, qui d'abord prenait des airs d'escarmouche, s'était mué en un véritable charnier.
Derrière lui, il ne distinguait même plus l'Empereur et sa cohorte, sans doute, et il l'espérait, ses subalternes étaient-ils en train de le défende au péril de leur vie.
Car, s'il mourrait, et de cela, peu semblaient s'en rendre compte, le semblant d'unité de l'Empire s'effondrerait, et l'insurrection menaçait de recommencer.
Les créations humaines étaient décidément bien éphémères....et si fragiles, pour que la mort d'un individu suffise à plonger un Empire dans le chaos.
Mais évidemment, cette race terrorisée préférait ne pas tenir compte de l'échéance de leur vie si rapide, préférant se concentrer sur le présent, sans aucune capacité d'appréhension d'une avenir plus lointain.

Mais pour l'heure, c'était l'échéance de l'existence des assaillants qui allait se précipiter...
En pleine démonstration, autant pour lui, en vérité, que pour d'hypothétiques spectateur du carnage, de la puissance meurtrière d'un Marnid conditionné de la façon.
Ces créatures étaient en temps normal d'un naturel calme, non complètement pacifiste, mais tout du moins peu belliqueux.
Estropiait-il, tuait-il ou bien dévorait-il ses ennemis?
Il n'en savait rien, malgré sa position, mais en tout cas, leurs opposants étaient rapidement mis hors d'état de nuire.

Après quelques instants de cette lutte cruelle, il sentit quelque chose derrière lui, qui venait visiblement de prendre place sur la terrible monture.
Il se retourna brusquement, prêt à précipiter l'intrus dans la mêlée sanglante, quand il reconnut l'un des Arcanistes de la Corporation, le psioniste Sotame.


- Ah, voilà donc l'aide requise...
Je suis content de vous voir...pouvez-vous faire quelque chose contre ces archers? Il en faudrait les éliminer au plus vite.


Par quel tour de force le mage avait-il réussi à grimper sur le Marnid, il n'en savait rien...probablement une question d'odeur, ou simplement d'aura...il étudiera la question plus tard, pour l'heure, il se devait de remplir la tâche qu'il s'était assignée.
Alors qu'il donnait ses "directives" à Sotame, il foudroya un ennemi, son cœur, ou ce qui faisait office d'hémorégulateur, ayant explosé, si pareil terme convient.
Visiblement, ces êtres, peut-être gobelinoïdes, mais en tout cas proche d'un statut humanoïde, n'offrait qu'une résistance limitée à la magie, à moins bien sûr que la proximité d'un Arcaniste ne décuple ses capacités.
Mais la fatigue dudit arcaniste n'opposait-elle pas un blocage à sa participation indirecte?
Quoi qu'il en soit, l'être, et bientôt deux de ses voisins, succombèrent à l'Arcane.
Bien sûr, il ne pourrait en faire autant pour tous les ennemis, mais s'il pouvait déjà éliminer les archers, que la créature extra-planaire avait déjà bien entamés, le cours de la bataille serait à n'en pas douter en leur faveur.
Ce même s'il ignorait l'état du combat du côté de la ligne de front, mais il ne doutait pas que les Combattants, et l'Ombre, qui avait rejoint, fort stupidement à son avis, le front, tiennent la position avec vaillance.

Et quand bien même...il n'allait pas tout faire....
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/cotin-nerae-t110
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 15:42

Lythranne , toujours inconsciente, Altarian se dit que la bataille n'était pas encore gagnée! Qu'importe la compassion quand les ennemis en sont dépourvus!

L'assassin repartit au combat. Son propre repos allait permettre aux brigands de reposer en paix. Par contre, pas question de foncer comme un géant barbare dans la mêlée. Ses blessures ne souffriraient pas un nouveau choc. Les archers ennemis seraient de bonnes cibles...

Arrivé sur le champ de bataille, il les vit, continuant leurs ravages, précis et mortels. Ils étaient tellement concentrés qu'avant la moindre réaction de leur part, 2 étaient déjà morts, la gorge tranchée. Altarian se cacha derrière un arbre, attendant la reprise des volées de flèche. Elle ne vint pas. Les archers étaient moins stupides que ne le pensait l'assassin. Ils regardaient partout, attendant un signe suspect qui ne venait pas... Lui de son côté, cherchait un moyen de détourner leur attention. Bingo! Une simple branche, mais qui avait à ses yeux, rang d' artefact magique! Il la ramassa précautionneusement, la lança dans la direction opposée et attendit que les archers aillent voir. Ils ne s'y précipitèrent pas tous mais suffisamment pour que l'assassin ait une chance d'en éliminer encore.

Une dague de lancer transperça la gorge de l'un, et les mains gantées de l'Elfe noir , en neutralisèrent un autre. Il était temps de recommencer ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 19:19

Farlen n'attendit plus les ordres de Ardent.
Il se précipita à l'intérieurs de la tente des guérisseurs.
J'ai pris quelques parchemins et potions magics.
Avant de retourner à l'extérieur.
Le sac rempli de matériel de guérison.
Je me suis précipité vers mon griffon.
Mon pied me faisais souffrir de plus en plus.
Marché n'étais plus dans mes moyens.
Je vis mon griffon et je m'approcha vers lui.
Montant sur son dos, nous nous sommes envollés.

Je regardais d'en bas les combat qui se tenait
J'aidais les blesser en les transportants par griffon.
N'ayant rien à faire, j'avais basé une stratégie pour ne pas me faire attaquer.
Mes loups faisaient diversion et j'amenais les blessés.
C'était une bonne stratégie selon moi.
Les archers ennemis ayant trop à faire avec ceux de bas.
C'était facile de ramener les blessés sain et sauf.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 19:33

La bataille semblait touché à sa fin. Les paroles du Thaumaturge me rassurèrent quelque peu, cet homme savait déjà me parler poliment en prenant compte de la tournure de la situation. Un rapide sourire s'esquissa puis je choisis de rester auprès de sa Monture, elle m'offrait une protection sans pareille et le contrôle d'esprit que j'allai exercer à un bon nombre de personnes ne m'aurait permis de me défendre. Je commençais à regarder d'où provenaient les flèches puis je voyais le retranchement des archers. Je ferma les yeux doucement, essayant de faire abstraction du bruit et de la pagaille environnante. Connaissant légérement le caractère des gobelins mais surtout celui des humains, je savais ce qu'il me restait à faire.

Après avoir commencé à sonder deux archers, je les forçait à tuer leurs congénères d'une flèche dans le poitrail. Ainsi, Les assassins trouvèrent la mort et leurs victimes de même. Mais ce n'était que le début. Une fois mon contrôle finis, j'en entamais un nouveau sur celui du chef de ligne des tireurs, leur donnant l'ordre de battre en retraite. Quelques archers assez interloqués, continuèrent à tirer alors que d'autres partait à toute vitesse. Et même d'autres, tuaient ceux désobéissant aux ordres. Ma tâche fût très simple et aisément accompli, les archers battaient en retraire tant que je contrôlais leur chef ce qu'il laissait aux autres le temps suffisant pour tuer ce qu'il restait encore... Mon esprit est plongé ailleurs que l'odeur nauséabonde des cadavres mais à bien veiller que le Chef de ligne emmène son unité loin de l'endroit... Afin que plus d'autres personnes soient touchés et que je puisse enfin avoir une chance de la revoir, Elle... Eolia...
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Sam 22 Nov 2008 - 19:56

Nous étions retranché derrière une barricade dressé à la hâte mais qui arrivait à maintenir l'ennemi. Cependant il n'y avait pas de place pour tout les combattants.
Je vis une arbalète avec un carquois qui avait été abandonné sur le terrain. Sans doute son propriétaire était rendu taper les gobelins ou bien était dit-il mort. Quoi qu'il en était j'étais décidé à l'utiliser. J'accrocha le carquois à ma ceinture et saisi l'arbalète. Elle était étonnamment légère. Je l'inspecta rapidement, elle ne paraissait pas abimé.
Je chercha un point en hauteur afin d'avoir la vue dégager et ainsi pouvoir mieux toucher mes cibles. Bientôt j'en trouva un. Un tonneau avait été deposé prêt d'un charriot cassé. Je monta dessus non sans mal avec ma jambe toujours douloureuse.
J'installa la flèche et visa un premier ennemi.
Il fut touché en pleine poitrine. Cette arbalète semblait de bonne qualité, il n'y avait pas à compenser un quelconque défaut de visé. Elle était parfaitement équilibré. Personne autours de ma victime n'avait remarquer qu'elle était tombé. Je pouvais donc continuer tranquillement mon travail. Il faut dire que dans cette pagaille chacun cherchait avant tout à survivre.
Je continua à tirer en ne ratant que très rarement ma cible. Il fallait bien aussi que je l'avoue que la première arme que j'avais apprit à utiliser dans ma profession était l'arbalète qui était discrète et efficace permettant ainsi de nettoyer un client de loin et ainsi de ne pas être repérer. Cela expliquant ma capacité de tir.

Je vis un homme de l'alliance prit avec des gobelins, il était seul et personne ne semblait l'avoir vu. Il paraissait avoir du mal à faire face. Je n'arrivait pas à voir qui il était mais là n'était pas le plus important, je decocha une fêche qui eu le mérite d'éliminer un de ses ennemis. Cela lui permit de reprendre le dessus. Mais l'inconvénient de l'arme que j'avais était le temps de recharge qui était bien supérieur à un arc. Mais je compensais cela par la précision et la puissance.

J'espérais que nous viendrions bientôt à bout de ces ennemis où qu'ils opéraient une retraite car je ne savais pas encore combien de temps nous pourrions tenir et déjà mon carquois commençait à se vider.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 1:21

Visiblement, le grand camp retranché où Thangothorim et ses hommes étaient arrivés n'était qu'un rond fait avec les roulottes et comblé avec des pieux.

La situation était pire que prévue et les responsables de l'éxpédition n'était vraimment pas disponibles pour recevoir Thangorthorim et ses prêtres.

Une marée vivante des créatures goblines déferlait sur les troupes impériales et les pertes étaient séveres.

Plus loin dans la mellée se battaient avec courage et ardeur les seigneurs qui accompagnaient la croisade.

Leur situation était peu enviable et leur nombre insuffisant, de plus leurs forces étaient entamées et l'énnemi toujours fort nombreux continuait à les harceller.

A ce moment là Thangorthorim eut un léger rappel de sa condition, il était prêtre de guerre et avec lui cheminaient 32 prêtes de la sainte Corporation escortés par ses gardes nains.

Rassemblant ses hommes et les prêtres il hurla en chargeant les gobelins les plus proches :

Pour Brak, pour Kandérak, pour l'Empire !
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 3:54

Malbrum et son partenaire arrivèrent non loin des caravanes, le marchand posa pied à terre tandis que son protecteur lui demandait:

"Faut il que je vous accompagne Sir?"
"Non ne t'inquiète nullement je vais bien, j'ai avalé un remède tout à l'heure, va donc rejoindre les autres cavaliers." Ordonna t-il.
"Oui Sir!" fit l'homme à cheval tandis qu'il s'éloignait vers la melée en direction des bois.

Boitant un peu, le bras cassé collé à sa taille, Malbrum avançait lentement vers des hommes en armures qui combattaient, une dague saisie au sol avec sa main encore saine, il souhaitait les aider, continuer à combattre. le seigneur ne reconnaissait en rien les personnes qui se trouvait devant lui car un voile flou était apparu devant ses yeux.

Soudain à quelques mètres des premiers soldats, ses jambes se figèrent et il bascula en avant pour s'écrouler au sol. Baffouillant dans sa barbe :

" Argh, Finalement ce remède n'était pas permanent... Bon Sangg...."
Son corps lui lui fit un mal de chien, ses blessures antérieures étaient de nouveau là, il releva sa tête, seul chose qu'il parvenait encore à bouger, pour apercevoir trois hommes finirent des gobelins, l'un d'eux portait une cape et en fronçant les sourcils il put distinguer un objet brillant au sommet de sa tête.


"Non...ne me dites pas que..c..c'est... Majesté...Aah....Fardall...." parla t-il agonisant, le menton dans la poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 7:19

Faraël rit à la réplique de son commandant. Il avait raison évidemment.
Adola parvint à les rejoindre avec le groupe qui venait leur prêter main forte. Celui-ci proposa de prendre position dans un défilé à proximité afin de mieux tenir. Faraël approuva et son commandant apprécia l'idée. Ils rejoignirent le convoi et celui se déplaça alors que tous le défendait et tentait d'arrêter l'ennemi dans sa progression. Les morts continuaient de tomber au champ d'honneur et les blessés étaient de plus en plus nombreux. La situation était critique, mais le prince avait espoir, car l'espoir c'est ce qui fait vivre les hommes et les célestiaux, une des choses qu'ils ont en commun. L'espoir était un don et une malédiction, car il peut raviver les coeurs et faire gagner, mais il peut aussi les déchirer après la défaite et s'avérer vain.

Le fils de Fardall salua son commandant et rejoignit comme il le put son père qui tenait encore avec les hommes la ligne. La couronne réfléchissait la lumière de la lune. Un groupe de nain rejoignit le convoi par un côté non attaqué et se présente comme prêtre du culte. Ils n'en auraient que trop besoin pour signer les blessés.

Lorsque Dartoil cria qu'ils devaient trouver le meneur, cela leur parut la solution pour éviter une boucherie. Il cria:


- Écoutez le paladin, abattez le meneur !


Il fit transmettre le messager aux quelques archers et à la quinzaine de soldats épuisés qu'ils avaient posés sur les hauteurs du défilé.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 12:48

Un grand mouvement de troupes eu lieu autour de Thangorthorim et de ses nains, un ordre, clair par-dessus la melée lui parvint :

Abattez le meneur !

Un instant sentant son désir de combat s'allumer il se retint, il n'était pas là pour se battre mais pour sauver des vies, ses gardes autour de lui et des prêtres il parvint à une première zone de combat où quelques gobelins se battaient encore, une prompte intervention calma leurs ardeurs et permit au groupe d'accéder aux blessés qui gisaient là.

Parmi eux de nombreux hommes de troupes ainsi qu'un seigneur qui semblait, à sa mise appartenir au métiers du commerce et de la roublardise, des ses nombreuses blessures suintaient un suc noir, il avait ingeré une liqueur de vigueur, une saleté qui vous aidait à tenir un temps mais qui vous abandonnait d'un coup.

Murmurant à l'oreille de l'homme, il le prevint :

Vous allez avoir mal

Et concentrant son pouvoir dans ses paumes il lui fit une imposission.
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 17:10

2 archers venaient, chose étrange, de se tirer l'un sur l'autre sans raison apparente. D'autres partaient en courant, alors qu'il dominaient toujours. Altarian compris lorsqu'il vit sire Sotame, sur une créature massive, qui regardaient,concentrés, dans leur direction.

Son aide était précieuse, plus que celle de l'assassin apparemment.

Un ordre retentit soudain: Écoutez le paladin, abattez le meneur !

Encore fallait-il le trouver... Il n'en avait vu aucun ayant l'air de commander, si ce n'est l'ogre qu'il avait abattu, mais si son chef était encore plus grand et fort, ce ne serait pas de la tarte. Sans compter qu'il serait sûrement protégé.

L'assassin grimpa dans un arbre, s'écorcha plusieurs fois mais parvint à dominer la mêlée, cherchant des yeux une silhouette massive. Où était-il??
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 21:36

Farlen continuait à ramener des blessés.
De plus en plus était inconscient.
Ses loups venaient de se faire abattre par la masse goblinoide.
Je dus donc ramener les blessés avec rapidité.
Un seul faux mouvement et s'était fini de lui.
Il regarda le sol avec précautions.
Il ne fallait pas perdre un blessé de vue.
J'entendis entre les cris des soldats .
Un homme commencait à crier des ordres.

Écoutez le paladin, abattez le meneur.

Ayant une bonne angle de vue et d'espace.
Je dirigea mon griffon un peu plus bas.
Criant l'ordre que l'on venait de recevoir.
Pour ceux qui ne l'avait pas entendu.

Trouver le chef et abattez le.

Chose plus facile à dire qu'à faire.
Les goblins avaient bien un chef.
Mais pas assez de sagesse pour obéir.
Bien, il fallait attendre qu'un ordre soit donné.
Ou que quelqu'un trouve le chef.
Ce qui n'allait pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Dim 23 Nov 2008 - 23:19

J'avais suivi les autres membres vers le front et entendit l'ordre spécifiant de tuer leur meneur pour créer une panique chez l'ennemi. Je regardais autour de moi, chacun était occupé à maintenir les défenses et éliminer ceux qui nous fonçait dessus. Me glissant vers l'arrière de nos troupes et contournant ensuite la barricade, je réussi à me faufiler, à la faveur de la nuit, parmi les rangs adversaire qui devenait déjà peu à peu chaotique. Pour une raison qui m'était inconnu, les archers se tuait entre eux ou fuyait comme des lâches. Sous le couvert des buissons, j'avançais lentement en tuant ceux qui était trop près de moi.

Il me fallait, à tout le moins, réussir à identifier celui qui donnait les ordres pour connaître ma cible. Ce serait là une excellente manière de prouver mon allégeance à l'Ombre si je parvenais à l'abattre. La tâche fut ardu, plusieurs gobelins semblait donner des consignes ici et là, sûrement des sous-chefs. Me glissant derrière l'un d'entre-eux qui se tenait à l'écart pour éviter les flèches de mes alliés, il goûta donc à ma lame brûlante en pleine gorge. Je répéta ce petit manège avec deux autres, créant à ma grande surprise un rassemblement des autres petits chefs au près du meneur des troupes ! Enfin, je savais qui il fallait abattre. Derrière eux, une tente était monté duquel je m'approcha par l'arrière. Je savais pertinemment que je n'étais pas en mesure de les tuer tous en étant seul.

Je songea à ma chère Penya qui m'avait appris un sort de feu fort simple qui ne demandait une expérience minime. Je me concentra et après quelques tentatives réussi à créer une petite boule de feu dans le creux de ma main. Je la dirigea sur la tente qui s'embrasa rapidement, je recula aussitôt pour me mettre à l'abri. J'espérai que cette lueur vive attirerai l'attention du convoi vers la cible qui nous a été demandé de trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Ardent



Nombre de messages : 1034
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mar 25 Nov 2008 - 6:50

Réfléchir en situation de crise était une chose qu’un bon dirigeant devait absolument maîtriser, surtout lorsque son royaume devenait de plus en plus puissant, mais être commandant, c’est régner sur les meilleurs seigneurs guerriers de Kalamaï, et pour maintenir l’équilibre, il se devait de tous les protéger, même au péril de sa vie. Un commandant qui décide les actions que pour son prestige personnel ne mérite pas son titre, donc Ardent se creusaient les méninges. Il examina le nombre de défenseurs encore debout, le nombre d’attaquants restants, le moral des troupes et une foule de petits détails insignifiants pris un à uns mais qui pouvaient faire pencher la balance de la victoire d’un coté ou de l’autre. Le spadassin approcha de lui, et en voyant l’état de sa jambe, un autre détail entra dans la myriade de possibilités qu’il examinait une à une : L’état des meneurs. Il pouvait encore tenir une épée, mais la jambe de l’elfe noir semblait salement amochée, et si le combat continuait à s’éterniser, il pourrait perdre l’usage de sa jambe. De son coté, l’empereur allait bien, ainsi que l’archimage, mais le maître des cultes était imperceptible à ses yeux.

L’idée qu’apporta le magistrat faisait partit de celles qu’il avait envisagées, mais qu’il avait repoussées car le sujet était assez difficile et se méritait quelques instants de réflexion, moments qu’il ne possédait pas, mais le spadassin avait déjà réfléchit et tout ce qu’il restait à faire s’était de trouver un moyen de se frayer un chemin vers l’endroit stratégique. Certes il possédait des lances, mais cela ne suffisait pas. Il fallait une attaque coordonnée, toujours suivie de l’arrière garde qui s’occuperait de protéger le convoi en marche contenant les blessés et le ravitaillement futur. Il finalement décida de faire à sa tête, comme il l’avait si souvent fait par le passé, et mu par un plan qui venait de germer dans son esprit, il fit venir tous les hommes blessés parmi ses divisions pour qu’ils puissent lui servir de messagers à tous les hommes et seigneurs présents. Il était impératif que ses ordres soient suivis à la lettre, car une seule erreur pouvait mettre à mort des centaines de valeureux hommes. Les soldats dépêchés comme messagers coururent vers leurs points stratégiques et ils commencèrent à faire parvenir leurs messages à toutes les oreilles disposées à l’entendre, et de bouche à oreille, le message prit rapidement de l’ampleur.

Seigneurs, soldats ou hommes libres, nous devons faire quelque chose sinon nous sombreront dans l’autre monde. Premièrement, il faut faire embarquer les blesser ne pouvant se déplacer dans les chariots, puis il faudra former deux murs de boucliers. Le premier chargera vers les collines en frayant un chemin, tandis que le deuxième devra protéger le convoi pour qu’il arrive à destination. Arrivés à destinations, ceux les plus en forme devront faire un mur de lance assez menaçant pour faire reculer l’ennemi, et nous gagnerons cette bataille!

Ardent n’était même pas sur que sa stratégie allait fonctionner, mais il fit que tranquillement les hommes se mettaient en position de face et derrière le convoi, et que certains seigneurs le regardaient en souriant ou en doutant que sa stratégie allait fonctionner, mais ils n’avaient pas tellement de choix : se battre dans le chaos et risquer de mourir étouffés par le nombre incessant de créatures, risquer de se battre seuls sans le soutient de ceux partant avec le commandant, ou suivre le plan. Celui-ci alla se placer à la droite du spadassin, position qui lui donnait le devoir de le protéger, puis ordonna à un de ses hommes de lever bien haut la bannière de l’empire, puis ils chargèrent.

Le fracas était terrible, la horde tentait de briser le mur de lame, mais ils reçurent leur ration de sang et de mort. Les rangs avanceraient, et avaient pris une formation de pointe, car il était plus facile de percer des défenses dans ces conditions. Tous firent leur travail et moissonnant des âmes comme des fermier le blé mur, et on vit bientôt poindre à l’intersection des deux collines d’où partait le passage visé un petit incendie. Cela mit du cœur au ventre des soldats d’ardent qui voyaient ce signe comme un bon augure, et une fois les défenses percées et le couvert du terrain dispersé, on voyait l’elfe Babka en proie à des gobelins plus puissants, et entrèrent sans vraiment le vouloir dans le campement ennemi.

Ce mouvement, ainsi que l'apparition d'une armée dans son campement, attira l’attention de leur chef, une grosse créature difforme, qui se mit aussitôt à sonner du cor, et au son de cet instrument, les monstres venus attaquer le convoi perdirent toute leurs espoirs au combat et se mirent à fuir, comme leur seigneur de guerre qui s’enfuyait sur un cheval de guerre en proférant des malédictions dans sa langue gutturale.

Le combat tirerait à sa fin, et peu de soldats voulaient poursuivre leurs assaillants, car trop des leurs étaient morts sur ces plaines. Une fois qu’ils furent surs qu’ils se trouvaient loin de la clairière remplie de cadavres, Les seigneurs placèrent des gardes puis retournèrent s’occuper des blessés et des mourants, pourfendre les gobelins n’ayant pas pu s’enfuir, et se laisser choir sur une pierre ou sur le sol, chose que le commandant fit après avoir noué une bande de tissus sur sa plus grande blessure de la journée, à son bras gauche, puis se leva et se mis à parcourir les rangs des survivants, prodiguant des remerciements et des compliments aux soldats de manière plus personnelle, car il savait que rien d’autre leur serait plus bénéfique après cette dure épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mar 25 Nov 2008 - 21:55

Au bout de la vallée on entendait le son d’une corne, d’un chef ennemi qui rappelait toute sa horde. La bataille venait de toucher à sa fin. Nos ennemis battaient en retraite après la stratégie du Commandant savamment orchestré. Ils fuyaient mais dans un tel désordre qu’il était peu probable qu’il s’agisse d’une retraite stratégique.
On pouvait voir la joie sur le visage des combattants et des civils, la joie d’avoir été épargné mais aussi la tristesse d’avoir perdu des compagnons, mais tel était le lot des hommes de combats. Peu pouvait se vanter de mourir de vieillesse dans leur lit.
Cependant on ne pouvait pas dire que nous avions vraiment gagné car le prix que nous avions à payer était lourd, très lourd dû au fait que nous avions été pris par surprise et que nous étions en sous effectif par rapport à l'ennemi.

Je vis tranquillement arriver mon cheval qui se dirigeait vers les autres chevaux. Visiblement il n’avait pas été stressé par les combats et il ne paraissait pas inquiet pour son maitre, quel ingrat. Mais je n’avais pas le temps de m’attarder à ce genre de bagatelle.

Je décida d’arpenter le champ de bataille afin d’aider les blessés et mourants, bien que j’étais fatigué j’étais encore vivant. Nucter ne voulait pas encore de moi et je lui en étais reconnaissant.
Je vis une grande partie de mes hommes qui étaient regroupés ensemble. J'en comptais rapidement 25 ! Nous avions eu de la chance. Je pris rapidement de leurs nouvelles et j’appris que trois étaient dans les mains des guérisseurs et deux étaient tombé sous le glaive de nos ennemis.


Vous vous êtes battus comme des lions et je suis extrêmement fier de vous !
Voyez ce que vous pouvez faire pour vous rendre utile. Amenez les blessés aux guérisseurs et enterrez les morts.
Et abrégez les souffrances de nos ennemis.
Je veux également connaitre exactement l’inventaire de nos armes et matériels avant que nous repartions.


Je vis les hommes qui commençait à partir en petit groupe mais avant qu’ils ne se soient trop éloigné je rajouta.

Continuez d’ouvrir l’œil.

Je voulais aider mais j’avais également des choses à tirer au clair.
Je me dirigea vers le groupe qui s’était formé autour d’un feu, c’était les dignitaires. Tous avaient le visage blême. Nous avions conduit tant d’homme à la mort alors qu’ils cherchaient meilleure fortune. Avons-nous perdu la raison à vouloir explorer, étendre notre connaissance. Non bien sur, nous pouvions nous agripper à nos beaux idéaux si facile à formuler loin des combats mais là tout le monde avait été plongé dans l’enfer. Sans doute beaucoup décideraient de partir et qui pourraient leur en vouloir ?
J’aperçu l’Empereur, Ardent, l’archimage mais je ne voyais point le Grand Prêtre, il avait disparu de mon champ de vision dès le début de la bataille, j’espérais que rien de fâcheux ne lui était arrivé.
J’ouvris la conversation.


Fichu guet-apens. Je crains que nous ayons été trahi. Je ne vois pas d’autres solutions !
Mes espions ont été tué, je ne pense pas qu’ils ont parlé.


Alors que nous échangions sur cette attaque et la manière dont chacun avait organisé la défense puis la contre-attaque, un groupe d’homme s’avança vers nous. Ils tenaient quelque chose de massif et difforme.
Je vis rapidement que c’était quelques-uns de mes hommes, dont le capitaine de mes cavaliers qui devait avoir une belle entaille au niveau de la cuisse, on pouvait le deviner à travers un pansement de fortune imprégné de sang. Chacun avait eu son lot de blessures.
Je vis que la chose qu’il trainait était un gobelin assez massif.


Excusez nous mes seigneurs mais on a trouvé ça sur le champ de bataille. Il rampait comme un ver de terre pour quitter le théâtre des opérations.
On n’a pensé, Adola, qu’il pourrait être utile de le ramener.


Là-dessus ils le laissèrent tomber à même le sol. Il avait été ligoté. On ne pouvait pas leur en vouloir d’avoir des méthodes un peu sec avec le prisonnier car lui et ses congénères avaient entrainé dans la mort beaucoup des nôtres.

Ils avaient vu juste, cela m’intéressait au plus haut point car premièrement il n’était pas trop abimé, enfin pas pour l’instant. Il avait juste une blessure à la jambe l’empêchant de marcher mais ce n’est pas ce que je lui demandais.
Deuxièmement au vue de sa tenue et de son armure un peu plus élaboré que celle des autres, il devait faire parti des sous-chefs. Il devait donc avoir des informations qui serait susceptible de nous intéresser.


Je vous remercie, vous pouvez disposez pour l’instant.

Bien à nous maintenant, comprends-tu notre langue.


Dis-je en m’adressant à l’ennemi, quelque chose dans son regard me faisait dire qu’il nous comprenait.

Au vue que vous portiez les armes contre l’empire et que vous êtes apparentées aux globlinoides, vous ne pouvez bénéficier du régime de prisonniers de guerre. Par contre vous êtes à nos yeux un ennemi représentant une menace direct.
Je vais être clair avec vous, sois tu nous dis tout ce que tu sais de manière très simple sois tu nous le diras aussi mais tu risques de m’implorer de t’achever.
Ai-je été clair ?


L’ennemi me regardait, dans ses yeux on pouvait lire de l’arrogance mais aussi de la haine. Que leur avions nous fait pour en arriver là? Voulait-il dominer le monde? se venger? Peu m’importait, je voulais des réponses à mes questions.

Va te faire foutre.

Ce que j’entendis ne fis qu'un tour dans mon sang, en plus d’être un ennemi il était mal poli. Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Moi qui était un elfe noir censé et qui réfléchissait avant d’agir je ne pu m’empêcher de lui donner un coup de poing dans la mâchoire.

Sois poli devant l’Empereur.

Votre Altesse, avec votre permission je souhaiterais pouvoir interroger mon prisonnier afin d’avoir des éléments de réponse sur cette attaque. Et si oui, puis-je le faire maintenant ou préférez-vous vite quitter les lieux et attendre quand nous serons dans un lieu plus sûr ?

J’espérais avoir son accord, je ne demandais pas sa bénédiction. J’allais avoir recours à des pratiques qui pouvait se révéler particulièrement dure mais tel était le prix à payer pour assurer la sécurité du convoi et de l’Empire. Quand je pouvais éviter cela je le faisais mais il était de mon rôle de Spadassin que de recueillir des informations.
Et pour se faire je pourrais compter sur l’aide des membres de l’Ombre, j’étais persuadé de trouver des volontaires. Sans doute également mes homologues des corporations voudraient être témoins des aveux et c'était normal. Par contre je doutais que l’Empereur puisse assister à cela car ce qui allait se passer n’était pas digne d’un homme tel que lui. Il fallait mieux laisser ça aux membres de l’Ombre.
Toujours est-il que j’attendais son accord et également pour savoir quand je pourrais commencer l’interrogatoire.



Spoiler:
 

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 1:30

Un cor retentit soudainement et ôta l'emprise que j'exerçais car mon esprit et ma vue fussent alarmés par l'action qui se déroulais en bas. L'action se retirait peu à peu et le transport des blessés commençait. En parlant de blessé, je n'étais pas en bonne posture avec une coupure comme la mienne, mon dos était assez douloureux et le sang qui coulait sans arrêt de mes fesses aux chevilles étaient d'autant plus pénibles. Je me penchais légérement puis sauta doucement de la monture du Thaumaturge en le saluant d'un bref geste de la main. Marcher m'était pénible et cela se voyait sûrement.

J'avais à récupérer mes affaires sur mon cheval sacrifié en mon honneur mais je n'étais pas en état pour ça, je les récupèrerai avant de repartir. Les cadavres me répugnaient et les enjamber n'était pas agréable. Rapidement, des soldats venaient me voir en voulant me porter main forte pour me soutenir à marcher, je refusa sèchement leurs invitations en leur montrant un signe de protestation de la main. Ils repartirent penauds en se demandant ma réaction mais je n'avais pas envie de leurs aides.

Je regardais au sol, une flaque de sang reflétait mon visage... Mes cheveux étaient en désordre, je possédais quelques marques au cou et au visages et surtout, me grande blessure dans le dos. Je me fichais bien de mon apparence cette fois-ci, ça n'allait pas me racheter une santé. Alors je continuais de me diriger vers le camp en marchant avec difficulté puis une Prêtresse effarée de ma situation s'approcha de moi et réclama de voir ma blessure. Je confirma sous la seule condition qu'elle regarde seulement.

Je me posais, la tête en face d'un tronc d'arbre en m'appuyant dessus d'un air fatigué. La Prêtresse semblait regarder ma plaie avec attention en prononçant des commentaires très désagréables. Et ce que lors qu'elle posa un seul index sur le bas de la plaie, que ma réaction fût immédiate. En un mouvement, je l'avais attrapé par le cou avec la main puis bloquer sa gorge de ma dague porté à ma ceinture. Je la voyais déglutir avec difficulté et m'implorer un pardon en son regard. Les mots fussent brefs.

- Touches encore une fois cette plaie... Et vous ne toucherez plus jamais rien vivante.

Je la relâcha doucement, ses yeux encore pleins de peur et de désespoir... Je continua de me diriger vers le camp où résidaient ceux où les survivants étaient recueillis, j'avançais agacé de la situation. Je n'aimais pas du tout ces regards approbateurs qui se jouaient de moi. Lorsqu'un Grand Prêtre se montra en une tenue forte honorable, je l'empoigna fermement par la col et lui tint quelques mots à son oreille.

- Trouvez moi du sang... Frais... J'en ai besoin.

C'est ainsi que j'allai prendre une couverture posée au sol et l'étala sur le sol. M'affalant doucement sur le dos, la douleur commençait à devenir sérieusement désagréable et dangereuse. Je n'étais pas encore en danger de mort alors je savais que je passerai la nuit sans de problème gravissime. Sifflant légérement de douleur, j'en arracha mon haut-de-corps brusquement et m'allongea sur toute ma longue en relevant une jambe puis en posant mes mains derrière la tête. J'avais besoin de repos, et la plaie elle, de cicatriser d'elle-même. Je gardais toujours un espoir stupide de voir Eolia et qu'elle vienne me dire "Bonjour Messire ! ça ne va pas, mais venez boire mon sang !" mais c'était bien stupide comme espoir... Et ça n'était qu'un espoir...
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 2:34

La nuit était bien entamée quand cessèrent tout combats,
les soldats pleuraient les leurs ou se faisaient guérir,
partout où la jeune fille regardait, elle ne voyait que désolation et souffrance.
Son pied s'enfonçait à chaque pas dans la terre imbibée de sang, l'odeur de la mort se faisait sentir, un sentiment de gâchis s'installait peu à peu.

Son armure était ensanglantée, non pas du sien mais de celui de ses adversaires, ses boucles blondes étaient rougies,
elle leva ses yeux verts sur l'horizon, les collines noires se découpaient dans la lumière blafarde de la lune, des volutes de fumées s'élevaient dans le ciel comme autant d'âmes qui partaient.

Une fois à l'écart du camp elle siffla, un coup qui résonnât puis Némésis arriva au trot, elle passa sa main dans sa crinière, et grimpa sur son dos, d'un claquement de langue elle donna son ordre, et ils s'enfoncèrent dans les ténèbres....
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 5:12

L'ennemi étaient en fuite pour sauver leurs vie.
Le son du cor avait du leurs faire peur.
C'était une grande victoire pour notre parti.
La mission allait pouvoir continuer.
Nous allions pouvoir nous reposer un peu.
Les gens acclamait des chants de victoires.
Essayant d'aller tuer le restant de gobelin.
Que se soit par vengeance ou par combat.
Tous avaient l'air heureux.
N'ayant plus rien à faire,
j'ai commencé à retourner vers le campement.
Ayant le seul but d'aider les autres.
ainsi que de reposer ma blessure.

N'ayant pas vu derrière moi.
Un javelot apparu derrière moi.
Brisant mon armure et pénétrant dans ma poitrine.
Surpris par le choc et l'embuscade,
J'ai lâché les rênes de mon griffon.
N'ayant plus aucun contrôle dessus.
J'ai glissé vers le flanc droit.
Tombant vers le sol couvert de cadavre.
Un cri de désespoir sortit de ma bouche.
Celle d'une douleur qui ne pouvait être mieux.

Le choc de l'écrasement fit un bruit sourd.
Des os fracassés par le poids de la chute.
Je n'arrivais plus à me relever.
J'avais trop mal pour continuer.
Espérant trouver de l'aide quelques parts.
Je ne vis que brouillard et cadavres.
N'ayant plus rien à faire pour me sauver.
J'ai fermé mes yeux pour ne plus rien voir.
Mon coeur battant de plus en plus faiblement ...

(Faites ce que vous voulez de mon perso, je reviens Vendredi. A+ )
( ps : Adola la vallée de Dana n'est pas dans ce contexte Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Sysk'o



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 9:20

Enfin… terminée… furent les seul mots que je réussi à dire une fois la bataille fini. Il fallait faire vite, je ne savais pas si le campement allait rester ici, ou si nous allions nous déplacer vers un lieu plus propice. Et dans tout le cas, je voulais que toute ma troupe soit prête au départ imminent. Les ordres furent donné et tout le monde fit ce qu’ils avaient à faire. J’étais entouré de mes trois officiers subalternes.
Lieutenant Aldrik au rapport.
Le jeune lieutenant avait l’air anxieux

Nous avons réussi à regrouper un maximum de civil de ce coté-ci du front malgré les lourdes pertes…
Pour le… Grand Prêtre… son état c’est stabilisé, mais dans une clinique de fortune comme ici, les guérisseurs ne peuvent trop s’avancer sur les pronostiques.


Merci Lieutenant, vous avait fait de votre mieux, nombres de familles Impériales ce souviendrons de votre geste.
Sergent Casendorf ?


Le vieux sergent hirsute se mit au garde à vous, puis enchaina.
Nous avons à déplorer neuf morts parmi nos rang, dont le sergent Valtir, capitaine. Douze sont dans un état déplorable et ne pourrons sans doute pas continuer le voyage. Nous avons aussi vingt et un blessé léger, donc cent huit hommes en plein validité.

Très bien sergent, la Sainte Inquisition est fière de vous en ce jour. Et vous sergent Vald?

Nous avons deux morts et un blessé grave capitaine. Son visage était grave.

Très bien… Je vous félicite tout les trois pour votre courage et votre vaillance. Faites évacuer les blessés graves avec le reste des blessés vers la maison de soins le plus proche d’Edhesse, sergent Casendorf. Lieutenant Aldrik et sergent Vald préparez les hommes au cas ou… Et Aidez le reste de la compagnie si le besoin se fait sentir. Rompez.

Les trois officiers partirent et je me retrouvas seul avec ma jument.
Allez viens ma belle, allons rendre visite a ce vieux casse-cou d’Arzhul.



Edit Modo : Attention aux fautes... prend le temps de te relire svp.
Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 17:47

Une escarmouche aussi large, une caravane où cheminait l'Empereur et de nombreux seigneurs. Une armée attaquée par de simples gobelins, créatures certes vindicatives mais pas au point de lancer une bataille rangée.
Les gobelins font dans l'escarmouche, le pillage, jamais dans le combat direct, ils ont horreur de cela. Autant de faits étranges et inexplicables rendaient soucieux Thangorthorim.

De plus les gobelins s'étaient battus avec rage, en témoignaient les nombreux blessés que lui et ses prêtres soignaient et transféraient vers l'arrière, seigneurs comme hommes de troupes, ainsi que ce marchand à qui il avait prodigué des soins.

Mais une autre chose d'importance ennuyait Thangorthorim, en effet le Sire Gorbad son grand maître était resté invisible et on murmurait qu'il avait été blessé lors des combats.

Voulant s'enquérir de son état de santé et peut-être, le rencontrer lui et les responsables de l'expédition au sujet de sa place et de celle de ses hommes pendant la suite des opérations, il reprit le chemin du camp avec une compagnie escortant des blessés

Traversant le champ de bataille où quelques hommes s'attelaient à brûler les corps des gobelins et à enterrer les morts de la croisade il ouït un long cri déchirant dans la nuit et vit une masse sombre et emplumée tomber au sol.

C'était un griffon, tué par une javelin, toujours accroché à la selle un jeune elfe gémissait, après s'être assuré de sa survie il se retourna et s'adressa à un nain de son escorte :

Il reste de la place dans le chariot des blessés ?
Revenir en haut Aller en bas
cridek



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: infernal

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 17:57

La bataille était enfin terminée, il était temps car il ne restait plus beaucoup d'hommes en vie appartenant à l'infernal et encore, le reste des soldats qui avait survécu n'était pas en meilleur état. Cridek avait décidé de recruter des hommes dans son paquet d'esclaves, pour assurer la défense du chariot pour le reste de l'expédition, en espérant que ceux-ci ne s'enfuient pas. Laissant ses hommes se faire soigner par ses esclaves, l'infernal alla ramasser des morceaux de corps trainant un peu partout qu'il mit au frais pour la suite du voyage, il y avait goûté et cela ne lui avait pas déplu. Après avoir terminé sa collecte, il retourna auprès de ses hommes pour voir si les esclaves étaient toujours là...
Ils étaient là, il avait bien fait d'emmener des esclaves humains avec lui. Toujours aussi serviable ou était-ce simplement parce qu'il leur inspirait la crainte...
Voyant que ses hommes n'allaient pas beaucoup mieux, il espérait que des soigneurs passent par ici car Cridek ne pouvait se déplacer en laissant les esclaves seuls avec ses cinq derniers soldats blessés, c'était trop dangereux. L'infernal ne devait pas oublier que ce n'étaient que de simples serviteurs qui étaient près à tuer leur maître à tout moment...
Revenir en haut Aller en bas
Altarian Le Pourpre
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 157
Age : 22
Classe : Assassin
Armada : aucune
Date d'inscription : 20/09/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 19:17

La... La bataille était finie..Enfin! Elle, qui ne voulait pas finir. Les ennemis étaient en fuite.

Altarian descendit de son arbre, se sentant ridicule et inutile. Non. Ce n'est pas vrai: il avait fait sa part de nouveaux serviteurs de Nucter. L'assassin sonna le rassemblement parmis ses hommes et retint un cri de surprise. Ils n'étaient, sur les 25,plus que 5: 3 cavaliers et 2 fantassins. Leurs yeux brillaient de la flamme de ceux qui ont survécus à l'Horreur. Ils n'en étaient pas moins blessés. Coupant court à leurs demandes et à leurs attentions, leur seigneur les envoya à "l'infirmerie".

Maintenant, la tâche la plus urgente était de s'occuper des blessés. Même si le traitement serait différent selon leur camp...

Altarian était déjà près à sortir ses dagues à la vue d'une silhouette massive aux milieux de corps mais, heureusement, ce n'était que le seigneur Cridek.

Puis-je vous aider?demanda l'Elfe noir.Je sais que nous ne sommes pas partis sur de bonnes bases, à la taverne(et c'est peu de le dire), mais je ne peux ignorer un compagnon de voyage dans le besoin. Voulez-vous que j'interpelle des soigneurs pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
cridek



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: infernal

MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Mer 26 Nov 2008 - 21:40

Cridek somnolait un peu quand la voix d'Altarian le fit revenir à la réalité. Il se tenait debout auprès de Cridek et lui dit:

-Puis-je vous aider?Je sais que nous ne sommes pas partis sur de bonnes bases, à la taverne, mais je ne peux ignorer un compagnon de voyage dans le besoin. Voulez-vous que j'interpelle des soigneurs pour vous?

Cridek reprit ses esprits et répondu:

-C'est vrai que nous sommes partit sur de mauvaise bases et effectivement cela serait aimable de votre part d'aller chercher des soigneurs. Je ne puis le faire car je ne veux pas courir le risque de laisser mes esclaves seuls avec des soldats blessés. J'attendrais la venue des soigneurs ici...

Cridek eut du mal à dire la suite:

-...Merci

L'infernal resta comme il le dit à sa place et attendit que la personne aille interpeller les soigneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête du nord (suite)   Aujourd'hui à 17:16

Revenir en haut Aller en bas
 

Quête du nord (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit-