AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée inopinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Arrivée inopinée   Ven 19 Déc 2008 - 3:03

Encore un pas de mouche, deux pas, trois pas et ...

... Youpiiii ! Enfin à bon port, Tiki messieurs dames qu'on me surnomme !

Tiki -Tikitiki est accourru à ces ravissantes contrées, yip yip le gnome foule à dos d'ourson d'sormais la belle terre d' sa nouvelle province. Allez zouuuu, droit devant Capitaaan.

Longue-vue en main, z' inquietez pas, n 'sommes parés aux lend' mains. Mam' serait quand même fier de son larbin, qui par son charme irrésistible effarouche déjà le coeur d' tous ces clients bien orphelins.

Hu, quelle dévotion, si c'est pas beau ça hein, pour sûr à la hauteur d' son porte monnaie gonflé d'ambition.

Mais Gare ! Pif Paf Poom ! N'est pas prudent celui qui l'en croit moins malin. Ses leçons à la dur donnent autant l' tournis que ses 'nombrables mensonges !

Là, là ! j'aperçois terre déserte que diable, ruines à perte de vue sacregnome ! N'est plus Nosferan celui en point ne croit aux ressources non découvertes !

Ohé, youhouu terre y compris délaissée, héhé que crois-tu, je viendrai aisément à bout de toi ma belle, à monopoliser le marché !

Hourra pour Tilk Nosferan, l' nouveau maître de la Nation d'Outre - mer, un jour ce ne sera pas funeste chimère. Je vous l' dis moi, vous qui ne chantez pas et n'êtes que rustres marins amers.

Le joyeux luron saura un jour faire oublier ses grimaces et son vieux baluchon.

Comment ? L'excentrique vous fatigue, vous importune ? 'Pas graaave, de votre infortune il créera sa fortune.

Tiki-Tikitiki....Mmmh mmhh mmmh


La jubilation énivrante se mua en une douce mélodie. Le petit gnome à dos de bébé ours, balançant ses petites pattes dans le vide, s'éprit de son environnement tant sauvage qu'abrupt, aux allures si rebelles. De ce paysage, de ces contrées l'on ressentait une véritable force de caractère, farouches et indépendants et qu'il ne fallait pas contrarier, car capable d'amener à des éruptions imprévisibles auquel cas. Pour preuve la terrible et sanglante histoire qui avait jusqu'à été marqué au fer rouge cette époque relativement stable. Tilk rêvait d'acquérir tous les trésors que recelaient ces terres et y installer un monopole que nul ne pourrait briser sans son consentement, pas même le Palatin.


Heeeey Capitan ! Stop !


Le bébé ourson, monture qu'il avait réussi à acheter pour moins de la moitié de son prix réel s'arrêta net sous l'ordre impérieux perçant d'une excitation non contenue. Le gnome agita ses petites pattes, en igne de sa volonté de descendre, et l'ourson baissa l'encolure pour lui permettre de toucher terre. Enfin sur pied, le gnome s'écria en dandinant :


C'est ici ! C'est ici ! Mon flair ne trompaille pas.


Puis fier de lui, il sortit de son petit sac sur le dos, un petit drapeau jaune avec le sceau d'un gobelin tenant un lingot d'or dans les mains, et le posa tel un conquérant fermement sur le sol aussi hostile que difficile. Mais que cherchait-il à faire, ici dans ce coin perdu à l'extérieur d'une ville quelconque ?


Tadaaaa ! Qu'est 'que tu dis d'ça ? Première pierre à l'édifice !


Puis de sa voix fluette et si aigue il se remit à chanter gaiement.


Les mers bravés, le plus dur est passé, 'reusement j'en suis plus à baver. La pluie peut tomber, les vents peuv' soufler.

N'est plus concevable celui qui noiera ma passion, ma source d'inspiration !

Au gré des nuages voguera l'avènement d'un nouvel essor, celui d'un gnome bien sûr, aussi retors qu'un ressort ...


Revenir en haut Aller en bas
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Arrivée inopinée   Mar 23 Déc 2008 - 21:03

Ce n'est que ruines, ombres d'une autre époque marqué par le feu et le sang, qui ne vivent à présent au temps de leur splendeur qu'à travers les esprits non asservies des habitants. Une terre solitaire ravagée, encore marquée par les traces brûlantes laissées par les vils conquérants de Kalamaï heurtant la pureté cristalline, infinie, de la mer qui gisait, condescendante, à son côté. Ces temps-ci l'attitude qui y règne est dérangeante, étrange, illogique. Depuis quelques jours s'illumine en effet une lueur bleuâtre incandescente, se déchaînent des sons assourdissants, s'entremêlent dans le paysage aride des constructions improvisées. Y traîne insidieusement un goût d'inachevé en quête justement de concrétisation alors que fourmillent en ces lieux une multitude de machines éveillés, indépendantes.

Il y a ce gnome d'abord. Dont on sait peu, sauf lui-même. Qui avance, nonchalant, omnibulé par sa mission, noyé dans ses projets, happé par son ambition. La terre recouvrait son visage maculé d'une excitation non contenue, teinté d'une confiance absolue, glaciale de professionalisme malgré les lueurs enfantines irradiant de ses yeux bleus pur saphirs. Rien ne leur échappait à ces yeux inquisiteurs, sautant effrénément d'un côté à l'autre, dans leur minutieuse observation du travail des braves esclaves de ferraille, attentifs comme jamais.

Tilk Nosferan satisfait, retroussa à nouveau ses petits bracelets étincelants qui clinquaient bruyamment, comme pour lui rappeler à chaque geste l'étendue de sa richesse, et se remit aussitôt à creuser avec la pelle ( toute petite, à rappeler quand même ) qu'il tenait dans ses mains.


Aaaah sent moi ce sel d' Outre-mer Capitan, si vif, si piquant !


Il jeta un oeil surpris à son ourson muet comme une carpe, qui dormait non loin sur la terre battue, bronzant au soleil, et ronflant plus fort même que les machines du gnome.


Heey Capitan, s' pèce de paresseux ambulant, vil esprit malodorant viens donc mettre la patte à la main, j' te laisserai, 'tentiooon, le privilège de prendre un bain !

Tadaaa !


L'effet fut immédiat, l'ourson se releva et se précipita aux côtés de son maître, ses griffes sorties creusant fiévreusement la terre.

Alors que le gnome jubilait de sa victoire, vacilla la terre aux grondantes répliques sismiques. Les machines faisaient bien leur travail, creusant, déblayant, matérialisant les premières galeries, les premières fondations, d'autres pendant ce temps vaquant à apporter les fagots de bois, les ressources minières nécessaire à leur besoins. Ici et là les rais de lumière faisaient scintiller les atomes de poussières planant sans discontinuer dans l'air suintante de ferveur. Déjà un sentier, géométrique, plat mais peu profond, encore à l'état de ligne éphémère était apparue. La futur grande route. L'avancement était relativement établie malgré le peu de temps écoulé.


Tiki le fléau de la terre, lui f'era bientôt la misère haha !

Si rebelle, si fière, z' allez voir, va vous la remuer, vous la retourner comme une crêpe le gnome, bah oui moi des idées j'en ai à la pelle !

Ma baguette indolente, - tralala s'écrie t-elle - dirigea la symphonie, que les chants commencent, donnez moi vie à ces ruines endurcies !

Allez Tas de ferraille, bandes de feignasses, finie la ripaille ! Réveillez vous, mugissez, gambadez comme des loups, n'êtes point encore chez vous.

* Paf paf *, frappent le marteau et l'enclume, * cloc * s'exclame l'excavateur, ah c'est beau ça, tous en choeur ! Promis, l' jour venu, z' aurez droit aux harpistes, ménestrels et trompettes, oubliée la voix de Tiki !

J' vous jure un vrai calvers. Hi, j' rigole bande de jaloux irascibles, tout l' monde sait que j' suis une lumière.


Inlassables, comme forgé du plus dur métal, le gnome et son ourson combinant danses et exclaffades, intensifièrent leur labeur.

Revenir en haut Aller en bas
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Arrivée inopinée   Mer 24 Déc 2008 - 3:47

Il est des temps ou la brume ne s'étiole pas, comme la fascination d'un artiste à son oeuvre, insaisissable et terrible sensation. Transpercé par la toute puissance de sa volonté, la gorge asséchée d'une soif inaltérable de réussite; il en vient chaque jour, chaque nuit, aux milieux des vagues de poussières déferlantes à redoubler d'ardeur dans son labeur. Les flammes débordent de toutes part, le ciel accueille les nuées de fumée s'élevant en divers point quand la mer, elle, s'offusque à travers ses vagues grondantes de cette invasion de lourds vaisseaux, débarquant précipitamment sur ses côtes. De cette ambition incisive, tout au sein de ce paysage désarçonné s'en trouve par effet collatéral encombré, puis transformé.

Bien souvent les aventuriers se perdaient et s'en allaient finir leur routes ailleurs, lassés de ces vestiges, résidus de splendeurs. Mais plus aujourd'hui, un demeure. Car heureux visionnaire, il entrevoit s'offrir à lui de belles opportunités malgré les moult difficultés. Frénésie au coeur des comportements, ahurissante activité, le ton semblait donné pour une éternité. Dans un va et vient incessant, les chariots et caravanes tirées par des vachettes cornues, arpentaient les chemins en lacets et galleries s'enfonçant dans la terre, chargeant, déchargeant ce qu'ils contenaient d'une étonnante régularité.

Les artisans et ouvriers gnomes, joyeux lurons en nombres, s'atelaient fiévreusement à leur différentes tâches, tant minutieuses qu'ardues. Alors qu'à l'unisson les machines et faucheuses obéissantes se trainaient paresseusement ça et là, utilisant toutes les fonctionnalités dont on les avaient dotés, leur petites pattes arquées frappaient le sol à toute allure, à courant, contre-courant.

Une grande route de pierre, discontinue, inachevée commençait à s'étirer en direction de Roc le Chastel. Non loin jalonnait une série de piliers d'une matière inconnue, d'une extraordinaire couleur translucide.

Tilk Nosferan, dans sa chaumière, demeure temporaire, fut si captivé par ses plans dessinés de ses propres mains qu'il ne remarqua l'arrivée tonitruante de l'un des siens.


TILK !
cria la nouvelle venue en claquant des doigts avec impatience. Un autre gnome, féminin, avec des couette, maquillée comme un clown, du rouge à lèvre débordant de ses lèvres, une grosse flaque rouge à chaque joue; que Tilk reconnut immédiatement, son visage ne trahissant aucune émotion particulière...

Chupa couzine Zibel !


Chupa, Tiki, ravie de te voir.


Menteuse !!


Heeey sal raté, bougre d'attardé que la vie n'a point gâté, rien n'empêche de faire preuve d'amabilité... Pis c'est comme ça que t'accueille ta couzine ? Peu importe j'ai fait apporté à dos de dragons les vitraux d'Enedril, le bois léger d'if, la pierre très résistante de corail, le reste arrivera dans les jours prochains.


Tilk hocha la tête et se replongea dans ses plans, caressant d'une main distraite son ourson endormi à ses côtés.


On fera paver la route, on y incrustera dedans du granit arborescent, j'en connais l'endroit ou il est scellé, fort intéressant. Ainsi la route sera clairement illuminée même dans la nuit, ça évitera bien des ennuis. Bon pour notre commerce ça aussi héhé, d'avance je m'en réjouis. Faudrait également aménager des canaux souterrains, penser à installer une source d'eau en sous- main, afin de permettre aux futurs clients de se rafraîchir sans aller jusqu'à notre ire.


La gnome à couette et au maquillage délurée, haussa un sourcil.


Ouah la fouaille.... ça va couter cher Toussa Toussa !


Grande débourse à grand investissement qu'espère tu, faudrait pas qu'on s'étouffe sous notre argent ! On peut pas être radin et ambitieux en même temps, c'est pas possible, sauf si l'on se veut ignorant.


Je te rappelle que c'est ce que je suis et sommes tous pour la pluspart, nous les gnomes ! Sauf toi bien sûr, jeune égaré qui dépense sans compter, pôv tâche déshérité !!


C' pour ça que Tiki s'aime tant Zibel, crétine sans cervel' !


T'as le permis de construire du Palatin au moins ?


Oui pour qui me prends-tu ? D'ailleurs pas plus tard que la semaine dernière, elle m'a reçu et l'on discuta longuement, comme de vieux amis des opportunités qui s'offraient à nous. Autant dire, tu penses bien, qu' on a carte blanche et son plein soutien.


Tu mens sale fourbe !!


Pas de panique, je la connais bien, je sais qu'elle m'approuverait totalement et s'irriterait rapid'ment de tes piques.

Comme moi je suis persuadée qu'en réalité tu ne sais point qui elle est et qu'elle n'a pas connaissance de ton insignifiante existence ! Tu mériterais vraiment la potence !!


T'as fini de remettre en cause la juste et simple vérité ? Qu'aurais-je à gagner en mentant ? Foi de tiki, si je mens, qu' je sois foudroyé sur le champs. Bah tu vois, chuis t'jours entier, Tout' façon elle sera la première invitée, une fois tout ceci terminée.

Passons à la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée inopinée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée inopinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Royauté d'Outre-Mer :: Roc le Chastel-