AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux limites de Naxos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Aux limites de Naxos   Sam 21 Fév 2009 - 4:07

Devant moi je voyais la fumée qui s'échappait du bâtiment de l'orfèvre. Lieu où une page d'histoire de l'empire de Kalamaï allait s'écrire... la puissance maléfique de Naxos aura vaincu la richesse et l'honneur qu'avait Vénopole. Mes démons allait se battre contre Shaka pour la ralentir et me permettre de continuer mon oeuvre.

Naxos devenait divisé, la soif de pouvoir qui m'habite est aujourd'hui clairement perceptible chez celle qui fut ma première recrue : Lailah. Elle a contacté ceux de sa race et elle veut dès lors m'éclipser du tableau. Moi qui ai mis en oeuvre tout ce plan infernal, je le rendrais à terme quoi qu'il en coûte. Bientôt j'aurais en ma possession une seule et unique couronne, procurant la puissance de régner sur pas moins de 15% des territoires de l'Empire !

L'ombre d'un visage se dessinait à la fenêtre du bâtiment ...
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Sam 21 Fév 2009 - 12:54

5 démons faisait face à la matriarche, 5 créatures au corps decharné dont la peau presque translucide laissait voir un sang noir couler, au bout de leurs doigts squeletique, de longues griffes accérées tout comme leur crocs, aussi longs que sa dague ils degoulinaient de bave lorsque leurs babines se retroussées dessus dans ce qui semblait être un sourire.

Shaka descendit de son cheval et le fit partir, tenant fermemant son bouclier devant elle et levant la garde avec son épée, elle devisageait chacun des demons en attendant une attaque.
L'un s'approchat par sa droite et un autre par sa gauche, celui devant elle prit la parole d'une voix sifflante:


Toutes resistances est futile petite fille, nous sommes cinq et les armes ne nous font pas de mal, nous allons nous regaler de ta chair.

Le demon à sa droite se jetta sur elle toutes griffes en avant, avec rapidité la jeune elfe fit un pas de côté en levant son épée avant de l'abatre sur le bras du demon en lui coupant la main.
Le monstre hurla de terreur en tenant son moignon ensanglanté, les autres, stupefaient, reculérent d'un pas.


Ce n'est pas une simple épée, c'est la lame blanche de Trimaya forgée dans la lumière des Dieux.

Puis elle leva son épée au dessus de sa tête et dans un hurlement l'abbatit sur le cou du demon au moignon, dans une gerbe de sang noir sa tête fit un petit vol dans les airs et alla rouler au pieds de ses compagnons.

Vous n'avez aucunes chances contre moi, je suis plus rapide que vous, fuyez ou mourez.

Les demons se regardèrent et celui qui semblait être le chef s'avança,

Bats toi sans tes armes, tu es forte, battons nous à armes egales.

Une lumiere entoura le demon qui prit la forme d'un homme, large d'epaules, les cheveux blonds qui tombaient en cascade dessus, si il n'avait pas était un demons nulle doute que les femmes auraient craquées pour lui.
La matriarche jetta son bouclier au sol et planta son épée dans l'herbe, le demons rigola et se jetta sur elle, dans un geste rapide Shaka prit son épée et l'enfonca dans le ventre du monstre, traitre, lui murmura t'il alors qu'il s'agripait à elle.
Elle retira la lame et d'une geste ample fit rouler sa tête au sol.


Je n'ai jamais dit que j'acceptais son marché, putrides creatures, j'en ai deja tuée deux et je n'ai meme pas bougée de ma place.

Les trois autres semblaient à la fois craintifs et tres en colere, son épée en joue elle attendait qu'ils lancent leur assault.
Cette fois les trois se lancèrent sur elle, elle arriva a en essquiver deux mais le troisieme la saisit aux épaules et la fit tomber, ses griffes s'enfoncaient dans sa chair, son visage au dessus du sien, il sortit sa langue et lui lecha le visage, Shaka crut vomir, les deux autres demons jubillaient impatient de gouter à sa chair.
Elle tendit le bras et tatonna pour retrouver son épée qui était tombée, alors que le demon l'avait saisit à la gorge, il planta ses yeux noir et vitreux ds le regard de la jeune elfe avant de ressortir sa langue et l'insinuer dans sa bouche.
Les doigts de la matriarche touchèrent le pomeau de son épée, les deux autre étaient trop excité par cette parodie de viol pour voir qu'elle empoigné son épée, la levait et l'abatti sur le cou de demon.
Le sang coulait sur son visage, elle repoussa le cadavre, se retourna et vomi.
Les deux autres se ruaient sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Sam 21 Fév 2009 - 20:19

->>
Tout se passa en une seconde.

Un rayon de lumière. La brisure ne se voyait pas encore tant la lame était fine, mais l'ennemi était bien scindé en deux.
A peine la lumière fut-elle arrivée aux yeux de la Matriarche qu'une ondulante et grande cape d'un noir ténébreux passa devant ses yeux, masquant une grande épée d'un blanc étincelant pourfendant le dernier non-mort en plein cœur, avant, d'un solide coup de poignet et d'un fluide mouvement de coude, de découper le mort-vivant à hauteur des hanches et de la taille.

La cape s'effaça du champ de vision de la Matriarche, encore à terre, dans un sale état.
Le sang gicla, et les corps éthérés se désagrégèrent à œil nu.

Une voie se fit entendre tandis que la jeune femme reconnaissait l'assassin des démons, celle du Lord, emplie de sa lenteur et de sa pénétration indescriptible inhabituelle.

Et bien très chère. Moi qui vous saluais tout à l'heure, je ne pensais point vous revoir présentement.
Et restez couchée, vous n'êtes point encore sauve.

L'un de ces démons vous a blessé. L'on peut voir la putréfaction a vu d'œil sur votre épaule.

Je suis certes Nécromancien, mais la magie n'est pas mon seul centre d'intérêt. J'apprécie également les plantes, la toxicologie notamment.
J'emporte toujours avec moi quelques fioles contenant des remèdes souvent fort utiles.


Le Lord essuyait sa lame avec un mouchoir blanc, non sans prendre note du regard interrogateur de la Dame: une épée simple ne pouvait venir à bout d'un démoniaque. Avant de répondre, il rangea la lame dans son fourreau de cuir, et sortit des gants blanc ainsi qu'une petite fiole verte pâle.

Cette lame est une pourfendeuse de Démons. Elle est unique en son genre puisqu'elle permet de désagréger les âmes maléfiques telles que ces morts-vivants. Je l'obtins au cours d'une quête hasardeuse dans des contrées bien éloignées de celles-ci.

Si vous voulez bien me laisser faire, je puis vous ôtez toute cette moisissure qui commence d'ores et déjà à germer sous votre peau
<<-
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Sam 21 Fév 2009 - 22:27

L'orfèvre vivait en ermite depuis une dizaine d'année. Il était considéré comme le plus brillant orfèvre que Kalamaï est connu. C'était un elfe, qui avait appris son savoir des premiers êtres apparus sur le monde et de par sa longévité avait conservé jalousement son secret. Voilà maintenant des siècles qu'il fuyait la guerre et depuis plusieurs années il s'était fixé ici. Il avait lui même forgé la Couronne d'Acier, le bijou que portait jadis Ataroth le Sanglait dans lequel il avait enchâssé une obsidienne trouvée dans les bouches d'un volcan. C'était la Courrone Palatine de Naxos, celle-là même que sans qu'il le sache, ceignait le front de Mogoth, à l'extérieur de sa maigre chaumière.

L'elfe entendit des coups et des cris à l'extérieur. On se battait avec fureur, mais au même moment, il aperçu une ombre devant sa porte et des coups sourds résonnèrent. Ainsi donc on l'avait retrouvé ....

À son grand désespoir, il ouvrit la porte. Il fuyait depuis si longtemps déjà, il allait user de son talent .... Le Palatin de Naxos entra dans la chaumière et dominait l'orfèvre qui malgré sa stature jadis haute, était désormais un être rabougri par les siècles.

Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Sam 21 Fév 2009 - 22:49

La matriarche s'essuya la bouche prete à recevoir la colere des demons, mais au lieu de cela elle les vit tomber, elle se demandait ce qu'ils leur arrivait quand l'homme de la taverne se pencha sur elle.

Denudant le haut de son épaule, il lui parla calmement en appliquant quelque chose sur sa plaie. Elle le regardait faire, il était meticuleux et appliqué.


Vous appreciez les plantes uniquement ou bien d'autres choses? dit elle dans un leger sourire, merci de m'avoir aidée, au fait je suis Shaka la matriarche de Trimaya. Il y avait une fée qui nous suivait Mogoth et moi, je ne sais pas si elle est sauve, l'avez vous vu?

Puis elle posa la tête au sol et profita des soins prodigués par son sauveur pour se reposer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 0:56

J'entra dans la hutte lorsque la porte s'ouvrit. Le maître orfèvre de Rentrant dans la hutte, je ferma la porte derrière moi puis regarda autour de moi. L'orfèvre de Naxos n'était donc pas une légende et mon informateur avait dit vrai. Ici et là traînait des croquis de bijoux divers, idées parfois magnifiques voir digne des rois et d'autres au stade de brouillon sans apparence définie. Le regard de l'elfe marqua la surprise, il voyait au front de son visiteur le joyau qu'il avait jadis conçu pour Le Sanglant.

Bonjour à vous, votre réputation légendaire vous apporte aujourd'hui du travail. Vous avez sûrement reconnu la couronne que je porte à mon front, n'est-ce pas ? Et bien, je veux que vous en fassiez une nouvelle couronne encore plus majestueuse à l'aide de ceci.

Sur ces mots je sorti la couronne de Vénopole, un autre joyau de qualité et dont l'âge ne saurait être dit. De l'autre main, il enleva sa couronne et tandis les deux objets à l'orfèvre.

Il en va bien sûr de votre vie cher ami... Fusionner les couronnes de ces deux provinces, vous aurez vie sauve et ne vivrez plus dans cette misère. Essayer de me rouler ou refusez et ce ne sera pas la chaleur de vos fourneaux que vous sentirez mais bien celle des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 2:54

J'avais eu peur de me faire avoir par la ruse de cette femme à la peau noir.
Même de m'enfuir à toute vitesse pour ne pas me faire attrapper.
Car la ruse avait déjà réussit, il y avait quelques années.
Ca m'avait pris plus de quatre ans avant de trouver un moyen de m'échapper.
Mais maintenant, je me devais de vivre en toute liberté.
Ce fut l'attaque du démon qui me surpris au dernier moment.
Ce qui veut dire qu'elle trahissait vraiment son maitre.
Du moins, c'est ce que je me suis demander pendant quelques secondes.
Il y a eu un combat pendant quelques secondes qui fut très dévastateur.
Les deux côtés avaient des blessures assez sérieuse.
Mais, ce fut le nombre qui pris l'avantage de ce combat perdu d'avance.
Un des démon l'a pris par les épaules avant de la blesser aux épaules.
Du moins, c'est ce que je voyait de mon angle de vue.
Je voulais l'aider pour lui prouver qu'elle avait raison de ce battre.
Mais la peur de mourir me paralysa quelques instants.
Durant les quelles, les démons allaient l'achever de sang froid.

Ce fut une lumière vive qui aveugla tout le monde pendant quelques secondes.
En gros, je n'avais poas vu venir le coup avec l'homme.
Il découpa les deux dernier démon d'un coup magistral.
Avant d'essayer de guérir la demoiselle qui se reposait de sa blessure.
J'allais partir, car je n'avais plus rien à faire ici, surtout avec des d'autres races.
Mais une phrase sortit de la demoiselle fit arrêter mon mouvement :

Il y avait une fée qui nous suivait Mogoth et moi, je ne sais pas si elle est sauve, l'avez vous vu?

Ce fut la parole qui me désorientas pendant quelques secondes.
Même après s'avoir battu, elle pensait à ma santé avant la sienne.
Ce fut un coup de couteau dans la plaie de mon coeur.
Je devais les aider, du moins pendant quelques temps.
Le temps qu'ils se reposent durant quelques heures ou minutes ou secondes.
Regardant de gauche à droite, j'ai commencer à parler par télépathie avec une autre fée.
Ayant des pouvoirs féeriques, je pouvais utiliser ce pouvoir pendant quelques temps.
Ensuite, j'ai regardé les jeunes personnes durant quelques secondes,
Toujours invisible je leurs ais demandé :

Pourquoi avez-vous fait cette chose contre votre maitre?
Est ce que c'est de ma faute si il y a eu du sang?
Je... je... ne comprend pas votre facon de faire.
Est-ce que... Est ce que je peux vous faire confiance?
Ou allez-vous vous aussir me trahir comme toute les autre de votre races?
J'ai... J'ai peur de vous... J'ai... J'ai peur que vous m'abandonniez.
Moi et... et les autre de ma race encore une fois...
Que vous... Que vous nous détruisiez encore une fois...
Pourquoi... Pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ


Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 7:18

Bonjour à vous, votre réputation légendaire vous apporte aujourd'hui du travail. Vous avez sûrement reconnu la couronne que je porte à mon front, n'est-ce pas ? Et bien, je veux que vous en fassiez une nouvelle couronne encore plus majestueuse à l'aide de ceci.
Il en va bien sûr de votre vie cher ami... Fusionner les couronnes de ces deux provinces, vous aurez vie sauve et ne vivrez plus dans cette misère. Essayer de me rouler ou refusez et ce ne sera pas la chaleur de vos fourneaux que vous sentirez mais bien celle des enfers.

Discours peur encourageant, mais l'orfèvre se connaissait suffisamment pour savoir qu'il cèderait. Toutes ces années de fuite l'avaient rendues couard et il fléchirait devant la menace.


- Bien ... Sire Palatin ...

Mogoth, car il savait qui il était, il était peut-être fuyard, mais il se tenait aux dernières nouvelles, ne lui disait rien qui vaille, mais il n'avait pas le choix. Machinalement, il chercha des yeux une autre option, il n'avait aucune chance.
Il prit les deux objets et les regarda. Dans sa main, la couronne de Naxos était aussi froide que le jour où il l'avait sortit des flammes de sa forge. Elle était glacée, comme elle le serait toujours sans doute. L'autre couronne était belle aussi. Il ne l'avait pas forgé, mais il savait reconnaître le travail d'un autre artisan. Chez les humainss, celui qui avait forgé la Couronne Palatine de Vénopole devait être un homme de talent, à ses yeux c'était une parade royale, sans plus. Elle ne transmettait aucune émotion, aucune histoire comme le faisait toutes ses créations.

Lentement, il se dirigea vers sa forge, sentant le regard perçant du Sanglant dans son dos. Avec tristesse, il se mit au travail, mais en s'assurant que même le Conquérant ne verrait rien des secrets ancestraux ....

* * *


Lorsqu'il termina quelques heures plus tard, il apporta la Couronne à son nouveau porteur. Elle était transformée. Dans les flammes de la faille sur laquelle se trouvait la forge, la couronne de Naxos était resté glacée, et la base de la Double Couronne qu'elle constituait maintenant l'était tout autant. Mais l'objet avait perdu de son côté terne et gris, car elle avait été combinée à l'or et au platine et sertie de rubis étincelants, avec en son centre, la grande obsidienne de Naxos, symbole de sa domination. La Double Couronne était un chef d'oeuvre sans précédent, deux étages de symboles palatinaux et de runes, étincelante mais froide, puissante, symbolisant la Conquête et le Sang mais aussi signe de ruse et de sagesse. Une âme nouvelle était ressortie de la fusion. À la surprise même de l'orfèvre, l'objet changeait de caractère selon son porteur désormais, mais à jamais resterait glacée, encore plus que les enfers gelés de Nucter.

Il la remis à l'infernal et, naïvement tendit la main, comme s'il s'attendait à recevoir un dû, puis se rappelant qu"il était devant le Sanglant retira sa main, encore heureux d'avoir la vie sauve.

Désormais, deux provinces étaient unies en un seul bijou.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 8:35

L'orfèvre avait bien évidemment plié sous la menace et se mit à la tâche, il revint quelques heures plus tard. Portant le nouveau joyau, symbole de l'union des provinces, de l'accomplissement de mon but. Je pris la couronne et la posa sur ma tête, elle était à peine plus lourde qu'avant et avait toujours cette froideur presque agréable.

Félicitations pour cet excellent travail, je n'ai qu'une parole et je la tiendrais. Vous avez la vie sauve et voici pour vous.


Je pris à ma ceinture un sac d'or et le mit sur la table avant de tourner les talons et sortir du petit bâtiment. Une fois dehors, un de mes aigles se posa sur mon épaule, porteur d'une missive de la part de mon régent.

Ainsi l'empereur et le pontife sont sur mes traces et un groupe de mercenaires m'offre ses services ... plutôt intéressant. Cette nouvelle ère commençait assez bien. Je griffonna quelques mots sur l'endos de la missive et retourna le rapace à destination pour annoncer ma venue prochaine à la Fournaise.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 11:33

Alors que la matriarche se faisait soignée une voix se fit entendre, elle se demanda si elle était la seul à l'entendre, sa voix était claire mais inquiète, il s'agissait de la fée.

Pourquoi avez-vous fait cette chose contre votre maitre?
Est ce que c'est de ma faute si il y a eu du sang?
Je... je... ne comprend pas votre facon de faire.
Est-ce que... Est ce que je peux vous faire confiance?
Ou allez-vous vous aussir me trahir comme toute les autre de votre races?
J'ai... J'ai peur de vous... J'ai... J'ai peur que vous m'abandonniez.
Moi et... et les autre de ma race encore une fois...
Que vous... Que vous nous détruisiez encore une fois...
Pourquoi... Pourquoi...


La jeune elfe sourit, et s'assit:

Et bien que de questions, je vais tacher d'y repondre, Mogoth n'est pas mon maitre, il n'est qu'un demon assoifé de pouvoir, et ce n'est pas votre faute si il y a du sang, il y en aurait eu de toutes façons.
Vous pouvez me faire confiance tant que vous ne me trahissez pas, chose que je ne ferais pas, et je ne compte pas vous detruire, mon royaume prone la justice et nous serions fiere de retrouver l'alliance d'avant et comme vous le voyez je n'ai pas la peau noire, certains disent que je suis une batarde et d'autre que c'est le bon côté elfique qui resort mais c'est une autre histoire.


Quand le vampire eut finit ses soins, Shaka se releva et siffla quelques notes melodieuse pour appeler son cheval.

Je dois arreter Mogoth, si il regne, les gens soufrirons, c'est un monstre des enfers et c'est dans les abimes que je le replongerai.

Son cheval étant arrivé, elle accrochat son bouclier à la selle et le monta.

Je m'appelle shaka vous m'accompagnez ?
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Dim 22 Fév 2009 - 21:52

->> La Matriarche avait dénudé son épaule, permettant au Lord de s'appliquer à sa tâche.

Pendant quelques temps, elle se reposa, puis parla enfin.
S'efforçant d'appliquer le remède bien en profondeur par des massages, le Vampire répondit.

Je suis fort aise de connaître enfin votre nom, Madame.
Je suis l'auto proclamé Lord Nosfereatus, Comte de Firrhya.

Les plantes ne sont pas ce que j'apprécie à dire vrai. Disons que je les apprécie par la force des choses, ma passion étant la toxicologie.
De nombreuses plantes sont vénéneuses, d'autres présentes des vertus médicinales.

Ce qui est passionnant avec les plantes, c'est que c'est souvent les plus mortelles qui présentent les vertus les plus intéressantes. Il en va de même avec la faune.

Vous connaissez la jusquiame ? C'est une plante d'une toxicité rare.
Il m'aura fallu prendre de nombreuses précautions pour étudier cette plante. Quelques minutes passée à inhaler l'air à proximité de cette plante suffit à vous tuer. Et bien figurez-vous que le remède que je vous applique est à base de jusquiame.
La solution est tellement concentrée que votre sang devrait être nettoyé de toute moisissure dès à présent, et ce pour une phase lunaire complète encore. Tachez simplement d'être vigilante, je ne peux pas refermer les plaies toutefois.


Appliquant un mouchoir blanc sortit de sa cape sur l'épaule de la Dame, il pansait la plaie.

Après un peu de repos, la Matriarche se relevait et fit part de ses plans.

Je ne suis pour le moment pas allié à Mogoth. Je me contenterai de le suivre et d'exécuter ses ordres tant que j'y trouverai mon intérêt.

Si vous luttez conter lui, je n'aurai d'autre choix que de vous combattre un jour ou l'autre.


Enlevant ses gants immaculés pour remettre les noirs qu'ils portait d'ordinaire, le Vampire monta son étalon noir.

Enfin, si vous savez où il se trouve, je vous accompagne <<-
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 1:26

Je réfléchissais à la proposition de Quevlan... ses services me serait fort utile et je ne pouvais tarder de le rencontrer. Avec l'Empereur qui me cherche selon l'information que je reçois et Lailah qui se révolte avec sa petite famille, il me faut une résistance supplémentaire. Je pris un parchemin dans les bagages sur mon destrier et écrivit une note à l'attention de Nosfereatus.

Citation :
Lord Nosfereatus,

Je ne suis plus dans les environs, ma couronne ai maintenant reforgé et je possède les pouvoirs des deux provinces. Je dois me rendre en d'autre lieu pour régler certaines choses. J'ai eu oui dire que l'Empereur est à ma recherche en compagnie du Pontife. Trouvez-les, accompagnez-les et tâchez s'il vous plaît d'en savoir plus. Tenez-moi informé de votre position, il vous suffit d'envoyer une missive aux Abysses. Mon régent c'est comment me rejoindre.

Merci de votre aide.
Mogoth

J'apposa mon sceau sur le papier puis l'accrocha sur un arbre à proximité de la hutte de l'orfèvre. Le Comte devait arriver sous peu dans les environs et comme il a réussi à envoyer son dragon a mes côtés, je ne doute pas qu'il trouve cette missive. Ouvrant une brèche dans le sol, j'enfourcha mon monture et quitta les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 6:05

La voix de la demoiselle fut accueillante et avait l'air sincère.
Peut-être était t'elle vraiment là pour rendre ce pays plus beau.
De détruire le mal et faire resplendire la fôret et le paysage.
Ce n'était qu'une hypothèse que j'avais concu dut à ses paroles.
Mais, une expression me donnais envit de la croire sur paroles.
Je pouvais me mettre devant elle et apparaitre pour de bon.
Bien que j'avais peur d'une dernière chose avant tout.
L'homme qui l'avait aidé allait peut-être se battre contre elle.
Et me tuer après puisque j'allais devenir un companion de voyage.
J'avais peur, mais il fallait que je me force à être courageux.
J'apparu devant le groupe avec un petit air de gêne.

Je... je vous fais confiance, mais arrêter de combattre.
Je ne veux pas que vous soyez ennemi et que un de vous meurt.
Je... Je... Je ne pourrais pas vous le pardonner si vous faite ca.
Je ne vous mentirez pas et ne vous trahirez pas.
Je vous le promet, mais j'espère que vous tiendrez ce serment.
Mais... Mais... il viens avec nous lui aussi?
Mais il veut se battre contre vous à un jour venu.


Me retournant vers l'homme qui connaissait bien les plantes.
Je me suis sentit gêné de devoir lui faire ca.
Mais c'était pour le bien de tout les personnes présente ici.
Il y aurait un combat de moins ou même plus sans lui.
c'était une des seules solutions que j'avais trouvé.

Je suis désolé de vous faire subir ces quelques effets.
Mais dites vous que c'est pour un monde meilleurs.
Les combats ne servent à rien, et si vous n'êtes plus ici.
Le nombre de combat et de mort va commencer à diminuer.
Tu ne fera plus de mal au autre personne qui te rencontreront.
Je suis encore désolé pour ce qui va se passer.


Une petite larmes coula de mes yeux d'une couleur marron.
Je me suis retourné vers l'homme et je me suis mit en préparation de sort.
Un cercle apparu autour de moi et un symbole se traca ensuite.
Une feuille d'argent représentait le symbole de la fôret était le symbole.
Le cercle émit une sensation de bien-être à tout les gens présent.
Le symbole devena d'une couleur verte et brun avant de s'éluminer partout autour de moi.
Regardant l'homme encore quelques instants encore.
Je devais le faire disparaitre de la vue de tous.
Il le fallait...
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 11:49

La fée était apparu, elle était belle, aussi belle que les description que m'en faisait mon père.
Si les paroles de la matriarche l'avait reconforté, la presence de Nosfereatus l'inquietait, une lumière reconfortante emanait de la fée et tel un papillon Shaka se sentie bien, attirée mais au fond d'elle même elle savait qu'elle devait stoppait le sort.

Se concentrant le plus possible, la jeune elfe fit abstraction de tout sentiments, de toute pensées elle approcha de la fée doucement et sans reflechir la prit dans ses bras.

Tu ne peux pas le tuer, cet homme n'a rien fait et il m'a sauvé la vie, si tu l'avais tué quelques jours plus tôt tu m'aurais condamné aussi sans le vouloir, si tu veux tuer quelqu'un aide moi à tuer ce Mogoth, des centaines periront par sa faute si nous ne faisons rien.

Envahi par un sentiment de bien être, la matriarche ne desirait plus lacher cette nouvelle amie, étais ce encore le pouvoir de la fée qui agissait sur elle, ou simplement un sentiment sincere et profond...
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 12:03

->>
La Fée.
Il les avait laisser discuter entre eux tant que cela ne le regardait pas. Et de toute façon, les paroles de la Fée était à la limite de l'audible.
A présent que la Matriarche avait retrouvé sa Fée, il pensait ne plus avoir besoin d'y prêter attention. Après tout, les Fées ne lui laissait guère de bons souvenirs...

Le Lord dut néanmoins se forcer à contempler la créature lorsque qu'un cercle de magie apparut au beau milieu de la plaine.

Sans paraître ni intimidé ni inquiet, et arborant un léger sourire en coin, le Comte adressa sa réponse.

Curieuse façon de ne pas trahir les gens que vous avez là.
A peine me faites-vous promettre l'idée de ne point vous trahir d'avenir que vous voici me lançant un sort.


Un sort qui, curieusement, était abominablement long à se lancer. Ou bien il était très puissant, ou bien la Fée contrôlait son sort pour lui laisser une chance, ou bien encore elle n'était pas sure d'elle.

C'est à cet instant que Shaka tenta de raisonner sa Gardienne.
Peu importe, il n'aimait guère être provoqué... il fallait simplement écarter les deux entités l'une de l'autre.

Qu'importe. Je suis habitué aux féeriques trahisons. Votre Race n'est guère de foi. Au nom de la vie, déguisant vos craintes, vous vous abaissez à la destruction que vous condamnez tant.

Puisque vous m'avez provoqué, il faut bien que je réponde...


Sitôt ces mots prononcés, toute la puissance du Vampire put se sentir. Toutes ces ondes qu'il contrôlait d'ordinaire, était relâchées dans un souffle de mana. Sous l'effet de cette bourrasque soudaine, la Matriarche et sa Fée furent séparées, de peu, mais séparées juste assez pour la suite...

Les pupilles rouge sang brillaient, appel aux Ténèbres. La cape du Comte, sous l'effet du souffle constant, ondulait derrière lui, révélant la blancheur intérieur de l'habit.

Se battre à armes égales. Il aurait été trop facile de sortir l'épée du fourreau. Ce serait donc par la magie que ce combat se ferait, un choc entre magiciens d'excellence.

Le ciel obscurcissait peu à peu, jusqu'à devenir entièrement noir. Seul le cercle magique de la Fée brillait encore, jusqu'à l'apparition d'un second cercle: rouge, il englobait la fée, son cercle, et le Vampire. Shaka en était exclue, il valait mieux pour elle, d'autant que les effets secondaires du remède n'allaient pas tarder à se faire sentir.
Pour lui qui pouvait voir dans le noir le plus complet, le cercle rouge était à présent l'antre de multiples créatures...

Dans de derniers mouvements de poignet indiscernables, un sceau d'un blancheur cristalline apparut devant le Vampire, tandis que les ombres exécutaient leur danse mortelle.

Les deux sorts allaient à présent être lancés, dans un choc d'une puissance sans nul doute phénoménale <<-
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 16:11

La matriarche monta sur son cheval et partit au galop vers Mogoth, puissqu ils preferaient s'affronter à coup de magie elle irait seule, elle laissa ses compagnon dans leur lutte futile puissque ne voulaient pas l'entendre.
Elle avait laissé une empreinte que seule la fée pourrait detecter, un peu comme un enfant affamé guidé par l'odeur de la tarte, elle la retrouverait comme ça.
Elle chevaucha vers là où Mogoth était parti, elle ignorait se qu'il y aurait encore sur sa route, mais qu'importe.

Elle arriva devant une batisse, assez negligée elle n'avait pas fiére allure, elle descendit de son cheval et l'attacha à un poteau avant d'entrer.
La piece était remplie d'un bric à brac inomable, balances, dessins, outils recouvraient les tables, sur les murs les etagere etaient chargés d'ouvrages et assis au milieu de tout ça, un vieil homme, la matriarche s'en approchat.


Je cherche quelqu'un, plus grand que moi, son visage est dissimulé par une capuche, l'as tu vu vieil homme?
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 17:00

Je sentit une force qui était bien supérieur à moi.
Le flot de source de mana émergeait déjà de mon adversaire.
Alors que pour moi, ca me prenait quelques temps.
Je n'avais dans les yeux que quelques pleurs de devoir utiliser cela.
Car la violence ne résoudait jamias rien dans la vie.
Mais au lieu de parler, je ne voulais que le faire partir d'ici.
Je ne comprenais pas encore qu'est ce que la magie.
J'avais celà en moi, mais je ne pouvais pas la contrôler au maximum.
Car, la magie était nouveau pour moi aujourd'hui.
Je ne l'avais presque jamais utilisé pour faire le mal.
Seulement pour guérir et pour me protèger des autres.

Tu ne peux pas le tuer, cet homme n'a rien fait et il m'a sauvé la vie, si tu l'avais tué quelques jours plus tôt tu m'aurais condamné aussi sans le vouloir, si tu veux tuer quelqu'un aide moi à tuer ce Mogoth, des centaines periront par sa faute si nous ne faisons rien.

Ces paroles me calma un peu de cette peur qui m'envahissait.
Une joie de ne pas devoir le faire disparaitre me fit sourire.
Je ne voulais pas lui faire de mal... Je ne pouvais pas.
Mogoth était celui qui voulait tuer et massacrer sans pitié.
C'était à lui qu'il fallait que j'utilise mon sort, pas contre l'homme.
Mais, mon sort devint incrolable pendant un court instant.
Je ne pouvais l'annuler simplement en arrêtant de parler.
J'allais le lancer que je le veuille ou non.
La jeune elfe me pris dans ses bras et me parla doucement.
Avant de partir dès que la mana de l'homme prit forme.

Je ne trahirais point la jeune fille qui était avec moi.
Je... Je la protège de votre combat futur.
J'espère que vous comprenez la situation présente.
Je ne veux pas vous faire du mal... Je ne le peux pas.
Je... Je ne peux pas vous faire disparaitre.
J'ai... J'ai peur que tout redevienne comme dans le passé.
Je dois vous avertir que j'arrête ce combat.
Je dois... Je dois aller la rejoindre pour l'aider.
Il faut... Il faut que tout aille pour le mieux pour elle.


Le cercle devena d'une couleur bleu ciel.
Ma petite cape s'envola près de l'homme contre qui je me battais.
Mes cheveux furent prit dans un telle concentré de mana.
Je ne pouvais plus parler tellement j'avais peur.
Je ne pouvais arrêter mon sort que j'allais lancer.
Mais je pouvais lui faire prendre une autre apparance.
Des centaines minis lucioles partires de ma main droite.
Foncant directement sur mon ennemi pour l'aveugler quelques secondes.
Avant de disparaitre dans leurs habitats naturelles.

J'ai pris soins de disparaitre durant ce lap de temps.
Je ne voulais pas de ce combat aussi dangereux que atroce.
Ils avaient raison, je me devais de ne pas faire le mal.
Un petit vent prit la place devant mon ennemie.
Avec un petit son qu'il fut aisé d'entendre.

Je suis désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Nosfereatus
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Lun 23 Fév 2009 - 17:24

->>
Dans le regard de la Fée il n'y avait que tristesse et désespoir.
Au moment où le sort se lança, ce n'était rien d'autre qu'une tentative d'aveuglement.
Dans le noir le plus total, une brusque et vive lumière aveugle même les Vampires dont la vision est pourtant excellente.
Profitant de ces brèves secondes de répit, la Fée s'en allait, suivant certainement celle qu'elle suivait jusqu'à présent.

Une vengeance futile, face à un adversaire plus faible, et sur la défensive à présent, ne servirait qu'à entacher l'honneur du Vampire.
Dans son contrôle de la magie, le Lord annula son sort au moment où un vent apportant des mots sages lui faisaient voler quelques mèches de cheveux. Le sceau se réduisit à néant, et le ciel redevint clair.
Les créatures invoquées retournèrent à l'état de poussière.

Seul au milieu de nulle part, le Lord s'efforça de se ramener au contrôle de son mana, puis monta son cheval.

Shaka était partie. C'était donc sans elle qu'il devrait retrouver Mogoth...

Plus facile à dire qu'à faire.
Pour plus de commodité, le Vampire lança furtivement un sort de détection sur les collines environnantes. Un trace, un mort-vivant, n'importe quoi pourrait le mettre sur la piste...

Rien.

Il s'élança sur sa monture dans une direction au hasard, relança le sort, avec le même résultat.

Ce ne fut qu'au cinquième essai qu'une missive lui apparut dans le sort de détection. Sans plus attendre, il se lança au galop dans la direction du billet.

*************

Ainsi donc, Mogoth avait déjà recours à ses services.
L'empereur en route... et dire qu'il avait fait tout un cirque dans la Ville Impériale pour le rencontrer...

De nouveau sur son étalon, le Lord fonça dans la direction opposée. Il se souvenait que c'était celle par où il était venu.
Arrivé un peu plus loin, il n'y aurait qu'à attendre l'Empereur... <<-
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Mar 24 Fév 2009 - 8:07

J'ai suivi d'instinct l'odeur de l'empreinte que Shaka avait laissée.
Je commencais mon voyage avec une vitesse fulgurante.
Essayant de me rendre près d'elle le plus vite possible.
Utilisant de temps a autre ma petite téléportation.
Me rendant compte que je l'avais laissée pour une idiotie.
J'avais perdu ma cape durant le combat et le froid m'envahit.
Le vent soufflant sur moi telle le souffle d'un dragon de glace,
Ce n'était pas pratique de ce promener avec qu'une simple tenue.
J'avais laissé quelques petites choses au campement depuis le début.
J'avais peur et je commencais à ressentir le froid de la mort.
Mais, un bâtiment fut en vue de mes petits yeux gelés par le vent.
Je vis au bout d'un poteau le cheval de la jeune femme.
Elle ne devait pas être bien loin d'ici si j'en croyais le cheval.

Une question vint à mon esprit alors que j'avancais de l'entré.
Fallait-il que je rentre ou je reste là à l'attendre patiament.
On ne pouvais pas savoir sur ce qui y avait à l'intérieur.
Peut-être un piège ou même un monstre mangeur de fée.
La panique et la peur refirent surface dans mon esprit.
Je ne savais pas quoi faire n'y a quoi penser maintenant.
Seulement des mauvaises pensées envahissèrent mon esprit.
Les pires scénarios devenait un songe que je m'attendaient.
Il fallait que j'y ailles maintenant, il fallait que je rentre.

Fermant les yeux, j'ai usé de mon sort naturelle d'invisibilité.
Avant de pénètrer dans cette maison à l'allure mortelle.
Voyant finalement Shaka et un vieux sage qui était assie sur le millieux.
Je me suis approcher de Shaka tranquillement et dans une discrètion totale.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Mar 24 Fév 2009 - 11:43

Le vieillard repondit qu'il ignorait tout de la destination de Mogoth, il s'etait contenté de prendre l'argent.
La matriarche lisait la peur et la sincerité dans son regard. Elle avait perdue la trace de l'infernal, la couronne était reunie, elle avait echouée.
C'est à ce moment que la fée entra dans la piéce, le vieux crut à un courant d'air quand la porte s'entre bailla, Shaka aquieca sans rien dire elle ne voulait pas qu'il sache, puis aprés avoir remercié l'orfevre, elle sortie.

Aprés avoir fait quelques pas son regard fut attiré par un objet dans l'arbre, elle s'en approchat. C'etait une missive accrochée par une cordelette à une branche, Shaka s'en saisie et la lut.
Elle était adressée à Nosfereatus, Mogoth pensait qu'il allait le rejoindre ici mais il n'en était rien.

Regarde ça petite fée, une missive écrite de la main même de Mogoth, tu pense que tu pourrais savoir d'où elle provient? Nous allons retourner à mon camps, nous passerons la nuit là bas et demain matin nous reprendrons notre chasse au Mogoth.

Puis elle detacha son cheval et le monta, un coup de talon dans les flancs et ils partirent vers les montagnes grises.

http://do-roleplay.bbfr.net/les-terres-de-l-est-f42/le-royaume-d-aldanas-t1591.htm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux limites de Naxos   Aujourd'hui à 7:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Aux limites de Naxos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Naxopole :: Les Terres de l'Est-