AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La forteresse de Trasalvia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: La forteresse de Trasalvia   Mer 25 Fév 2009 - 5:35

Apres avoir combattu en Aldalas, Vladness reçut de la part de sa cher cousine une missive disant de faire un tri parmi les membres des renégats. Le monstre trouva l'idée de faire un fort pour créer un nouveau bastion pour l’armada assez bonne. Apres avoir prit une journée de tranquillité lui et ses troupes, l'homme ordonna qu'on construit un endroit pouvant servir de place pour rassembler toute la puissance de son chef. La construction se faisait jour et nuit. Démons, vampires, mort-vivant ou esprits tous mettaient des leurs pour que la forteresse soit fini rapidement. Finalement après 23 jours et 23 nuits, Vlad et ses hommes avaient fini l'oeuvre. Il décida d’écrire plusieurs lettres destinées à tout ceux qui faisaient partie des Renégats.

Citation :
Cher membres,
Par l'ordre de Lailah comtesse de Trasalvia, je demande de m’envoyer un message au nouveau fort a Naxopole dans l'est. Ceci sera pour savoir si vous êtes avec Lailah qui combattra Mogoth chef pour l'instant des Renégats. Si vous répondez cela voudra dire que vous êtes avec notre nouvelle chef et que vous combattrez à ses côtés. Mais si vous ne répondez pas, un ordre de traîtrise sera émis sur vous et si l'un de nos confrères qui est de notre coté vous aperçois, vous serez tué immédiatement.

Vladness, messager de la noble Lailah.


Puis il donna plusieurs copie à certains des messagers les plus rapides avec ordre d'aller voir les personnes visées.


Dernière édition par Vladness le Ven 22 Mai 2009 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 2 Mar 2009 - 0:07

Quevlan arriva finalement à destination; la forteresse de Trasalvia. À son étonnement, la forteresse avait l'air nouvelle, même qu'à certains endroits on trouvait encore des échafauds. Elle venait donc d'être construite. Arrivé à la porte, il débarqua de son destrier, le même qu'il avait volé dans l'écurie du Baluchon quelques jours plutôt, et cogna trois grands coups sur l'immense porte de la forteresse. Elle s'ouvrit et il s'enfonca dans la nouvelle citadelle. Dans le hall, il fut arrêté par des gardes, des démons d'après leur apparence. On lui demanda se qu'il venait faire ici.

- Je désire discuter avec le maître des lieux, qui qu'il soit.

- Et qui le demande?
répondit l'un des démons, de sa voix sombre qui résonna dans le couloir.

- Il ne me connait pas, mais je suis mercenaire et j'aurais des choses à conclure avec lui. On me connait sous le nom de Quevlan, chef des Enflammés.

Cette déclaration aurait pu lui couté la vie. Il était en territoire ennemi et il venait de signer un contrat avec leur ennemi. Heureusement, il avait demandé à Mogoth de ne signaler à personne la signature de l'entente, pour lui faciliter la tâche. L'autre démon reprit la parole, avec une voix toute aussi caverneuse que son collègue.

- Très bien, suivez-moi. Mais vous allez devoir nous laisser vos armes.

Quevlan retira donc sa lame de son fourreau qu'il avait choisit de ne pas chauffer. Ensuite, il fut guidé par l'un d'eux vers l'endroit où il rencontrera le maître des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 2 Mar 2009 - 21:27

La matriarche arriva à la forteresse, d'un pas assuré elle se rendit au donjon principal, ne tenant pas compte des gardes qui lui demandés ses armes, de toutes façons elle était connue, elle fit juste un signe de la main aux gardes se trouvant derriere elle pour leur dire de deguerpir.

Elle se faufila dans l'entrebaillement de la porte avnt que le garde ne la ferme et elle se retrouva dans ce qui devait être un bureau, un individu se tenait déja là, elle le regarda de la tête aux pieds avant de tourner la tête et de poser une lettre comme quoi elle faisait partie de la bande à la comtesse, puis elle tourna les talons non sans regarder une dernière fois l'individu.

Dans la cour son cheval et la fée l'attendait, elle mit pied à l'etrié et talonna la bête qui se cabra et partit au galop vers la cité...
Revenir en haut Aller en bas
synodia



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 3 Mar 2009 - 5:19

Une belle jeune femme, rousse avec une beauté insolente et des formes encourageantes, du moins l'étaient-elles à voir la mine que faisait les hommes à son passage, se présentèrent non loin de la forteresse de Trasalvia.

Cette belle démone prénommée Synodia, avait en effet, reçu une lettre de convocation, pressée d'accomplir quelques missions et de tirer profit, la jeune femme n'avait pas hésité et avait enfourché sa monture pour s'y rendre dans les plus brefs délais.

Elle arriva plus proche encore, et vit une ombre pénétrer rapidement à l'intérieur... cela semblait être une femme mais Synodia était encore trop loin pour s'en rendre compte définitivement.

La forteresse était vraiment belle, et grande, elle imposait le respect, mais Synodia n'était pas du genre à se laisser impressionner, elle avança donc d'un trop léger, montrant sa belle chevelure au vent.

Elle descendit de cheval, qu'elle confia à un laquais, puis frappa à la porte, au bout de quelques minutes qui semblèrent des éternités, elle fut introduite par un garde squeletique peu engageant... Synodia bomba quelque peu son torse l'air de rien... histoire de mieux convaincre ce faible homme.

Celui-ci parait presque oublier de lui demander ce qu'elle faisait ici...
Synodia vit une autre dame peut être celle qu'elle avait vu pénétrer au loin.
Le garde lui vit signe d'attendre et lui montra où déposer ses armes.

Synodia s'exécuta non sans un sourire narquois, puis retourna à l'entrée derrière la dame qui tendait une lettre.
elle sortit la sienne et attendit patiemment son tour




Dernière édition par synodia le Mar 3 Mar 2009 - 6:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 3 Mar 2009 - 5:59

Devilish avait reçu une missive le convocant au royaume de Trasalvia. lui demandant si il voulait se ralier pour une juste cause. Il décida de se présenter avec ses créatures à l'endroit indiqué. Il se diriga vers le chateau et de loin Devil pu voir la silhouette masive de l'imposant chateau fort. Les gardes de la forteresse virent un homme grand, fort, jeune, au teint à la peau rougâtre et tout vêtu de cuire rouge moulant bien son corps. un regard déterminer fixait et observait tout, munis de cornes sur sa tête et d'une queue satanique resortant de ses vêtements. Le démon s'avança vers eux. il fit signe à son armée de démons de rester dans la cour de la gigantesque forteresse. Le démonologiste se dirigea avec deux garde vers le bureau du gardien du registre des lieux. Il donna ses armes puis quand il rentra il vit qu`un homme à la corpulence d`un barbare se tenait là à espérer on ne sais quoi et d`une jolie démone à la silouhette des plus intéressante qui attirait toute son attention, elle semblait attendre devant un homme vampire à premiere vue et qui était habiller de façon luxueux.

-Bonjsoir, je suis Devilish.J'ai recu une convocation et me voici!
Revenir en haut Aller en bas
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Jeu 5 Mar 2009 - 18:55

Vladness était assie derriere son bureau sirotant une coupe de sang frais. A peine quinze minute, Vlad vit quatre personne rentrer donc une qui quitta apres avoir signer. L'homme charger de la forteresse se leva puis il regarda le barbare qui était a coté de lui et il lui dit.

"Pour ce qui est de conclure quelque chose, je suis la que pour le registre si vous voulez nous reoind signer sinon si ses pour autre chose, vous devrez attendre notre noble chef."

Le vampire regarda les deux infernal puis quand ils lui dirent qu'il voulaient nous rejoindre, Le maitre des lieux leurs sourie et leurs dit.


"tres bien. Vous devrez signer se registre par votre sang pour ainsi donner votre engagement envers lailah. Ensuite j'appelerais un de mes serviteur pour vous montrer votre chambre. Je presume que vous voulez quelque chose de sombre et eloigner de la lumiere."


Vladness se leva puis il appella son servant. Il lui expliqua.

"berth aurais tu le plaisir de conduire ces deux infernal a leurs chambre. Elle se situe dans le sous-sol, merci."

Vlad regarda les deux démons puis il leurs dit.

"je vous retien plus. Vellez suivre mon serviteur. Je vous souhaite une bonne journée."

L'homme vampirique, retourna vers son bureau et se rassie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Ven 6 Mar 2009 - 0:21

Devilish regarda le registre puis prit la plume et l'encre noir qui se trouvait sur le bureau du vampire pour y apposer sa signature.

- Je préfère voir en personne la raison pour qui je saignerai si c'est vraiment nécessaire.

Avait-il dit d’un ton sérieux et sévère. Puis galamment il laissa la place à la suivante en ce déplaçant un peut derrière. Il la détailla de la tête aux pieds de son regard ténébreux arrêtant au passage sur les jolies courbes féminines qui se dérobaient sous ses yeux lorsque la jolie créature se pencha à son tour pour signer le registre servant à recenser les partisans du royaume de Trasalvia et secouant la tête pour se ressaisit de cette vu enchanteresse et lui décocha un sourire séduisant et juste comme il partait, il lui fit un clin d'œil et suivit le serviteur en lui faisant signe de lui montrer l'emplacement de sa chambre.

-Allez! Je vous suis. Je suis épuisé de mon voyage et j’aimerais bien me reposer un peut.

-J’espère que vos sous-sol sont bien chauffés car je déteste l’humidité.

Le démon avait reprit son ton sérieux et un de ces esclaves l’avait rejoint avec une énorme male qu’il trainait sur le sol avec peine et misère tout en suivant son maître démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Dim 22 Mar 2009 - 16:21

Quevlan attendait déjà depuis quelques temps dans cette sombre forteresse. L'être présent lui avait indiqué qu'il allait devoir attendre la chef pour conclure une entente. Malheureusement, cette dernière n'était point présente et il ne savait pas lorsqu'elle allait revenir. Après quelques heures, un messager de la Fournaise pénétra la citadelle des vampires. Après avoir été autorisé à entrer, il fut amené à son maître pour lui remettre une missive de la part de Mogoth. Il la déroula.

Citation :
Messire Quevlan,

il est maintenant officiel que Samothrace est vôtre. Vous aurez à vous entretenir avec le palatin de la région qu'était Vénopole lorsqu'il sera de retour de la grande expédition nordique afin de lui attribuer un nouveau bureau puisqu'il était au coeur de la Grande Forge. Je reste sur place pour quelques jours afin de régler quelques affaires et rencontrer un Comte. En espérant vous y voir avant moi départ.

Des nouvelles concernant la révolte de Lailah seront requises.

Mogoth

Il rangea la missive dans la poche de son manteau avant de se lever et de s'adresser à son hôte.

- Sir, je dois malheureusement vous quittez sans avoir rencontrer votre chef. Pourrions vous donc lui transmettre l'offre de venir me rencontrer à Samothrace lors de son retour.

Il quitta ensuite Trasalvia en compagnie de son messager après avoir récupéré son arme. Direction la Fournaise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 4 Mai 2009 - 7:49

Au loin sur les terres une chevauché approche, une armée de cavaliers noirs avec en tête, la Comtesse de Trasalvia et son frère Julios. Un nuage de poussière les enveloppe et le galop des bêtes qui martelle la terre du sol de Naxopole qui autre fois était divisé en Naxos d’un côté et Vénopole de l’autre. Que se passait-il donc en ce royaume, tout avait changé en l’absence de Lailah comme si le temps qu’elle avait passé à une mission en les terres du nord l’avait retenu dans un autre monde et en un autre temp.

Julios guida Lailah jusqu’au Fort là où l’on avait bâti pour elle, pour son retour trionfant de la quête nordique qui lui avait permise de faire des rencontre des plus utiles pour l’avenir et essuyé aussi des pertes énormes comme celle de Éliastofar, son garde du corps le plus dévoué qui a du choisir de se sacrifier pour la sauver et lui permettre son retour en ses terres et parmi les siens.

Elle ne savait si avoir sauver la vie du fils de l’Empereur l’aiderait pour ce qui s’annoncerait mais une chose qu’elle s’était promise le jour de la mort de son plus dévoué, s’était qu’elle le vengerait et tuerait le responsable qui les avait envoyé dans ce guette à pan pour une mission avorté au départ car l’homme qu’ils devait kidnapper pour ramener à Morgoth n’y était pas et ils furent pris au piège comme le reste du convois.

La belle avait besoin de prendre un bon bain chaud, de boire et de se reposer pour récupérer avant de commencer ça propre quête.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 5 Mai 2009 - 7:36

Irius marchait encore et encore pour augmenter ses pouvoirs et ses connaissances.
Il avait fait route vers Naxopole, une province qu'il n'avait pas encore vu.
Son apprentissage et la sagesse de son ancien maitre avait fait de lui un excellent magicien.
Et la connaisance venait prendre peu à peu son énergie magique.
Il avait presque toute visité les provinces du la carte, sauf celle-ci et Outre-terre ou mer...
Il marcha donc encore quelques instants avant de s'arrêter prendre une pause déjeuné.
Un grand vacarme vint me déranger lorsque mes toasts étaient en train de cuire.
Me levant en gromelant, j'ai repris mon chapeau en partant vers le lieu du bruit.
Une citée était là, mais pas sur la carte... Étrange.
Je me suis avancé vers cette fameuse ville avec un pas décidé.
Comment pouvais ton construire une ville sans que je le sache?
C'était impensable et on allait le savoir tout de suite.
Je me suis dirigé vers la fameuse ville avec un pas décisif encore une fois.
Je me suis rendu jusqu'au rempart alors que des gardes vinrent me voir rapidement.

Je suis le grand Irius Farden, maitre de la magie élémentaire.
Je veux voir le chef de ce village.

Le garde ria un peu avant de m'annoncer :

Elle ne veut pas voir un minus comme toi, allez part.

Insulté de la sorte, je me suis encore avancé vers la grande porte.
Les gardes voyant que je ne voulais pas obéir, sautèrent sur moi arme en main.
Ils furent surpris lorsque leurs armes se brisèrent à mon contact.
N'ayant pas le temps de m'amuser, je pointa les deux créatures qui flambèrent rapidement.
Ne laissant que quelques cendres devant eux.
On ferma la porte devant mon nez et quelques mage y mirent une barrière magique.
Concentrant tout mon pouvoir sur mes mains, un rayon de flamme sortit pour faire un trou dans la porte.
Des archers arrivèrent et et pointèrent armes sur moi.

Mon dieu, assez de carnage s'il vous plait.
Comment pouvez-vous attaquer un vieux de 131 ans.

En elfe sa équivallait à 21 ans humain, mais bon.
Le but étant à ce qu'il arrête de m'attaquer à force.

Bon, je me rend...
Amener moi à votre chef.
Je vais payer de mes actes immédiatements.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 5 Mai 2009 - 19:18

Eolia avait chevauché de nombreuses heures à la tête d'un bataillon de chevaliers noirs, le voyage avait été plutot rapide tant les chevaux semblait courir dans les airs.
Le vent s'engoufrait dans sa capuche la faisant gonfler comme une voile de bateau et faisant flotter sa cape derriere elle.
Le soleil declinait dans le ciel quand ils virent en contre bas la forteresse de Lailah, il y avait longtemps qu'elle ne c'etaient pas vue, pas depuis la bataille dans la grotte.
La forteresse se decoupait sur un ciel rougeoyant, elancant ses tours haut dans le ciel.
Eolia remarqua un scintillement devant la porte puis un autre, en regardant mieux, comme sa vision de vampire developpée lui permettait, elle reconnut dans le troisieme scintillement une boule de feu, aussitot elle mit la legion en route et partie au triple galop vers la forteresse, il devait surement être attaqué et deux dagues valent mieux qu'une.
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 5 Mai 2009 - 20:44

Après plusieurs courriers envoyer à Lailah, Vesce Nerae se décida à partir pous sa forteresse.

La route fût longue, mais amusante. Dès que Vesce trouvait un cadavre dans un bon état, il s'appliquait à le transformer en créatures. La plupart de ces créatures étaient issues d'une sorte d'animal ressemblant à un cheval. Il avaient des allures ténébreuses, sombres, reflétant la magie noire qui 'lavait créer.

Après plusieurs jour de voyage, sa compagnie avait de loin l'apparence d'un bataillon. Mais enfaîtes, elle était composée de créatures hideuses, maléfiques, brutales, sans volonté, dominé par leur maître. Ils chevauchaient tous derrière Vesce Nerae, leur créateur.

Vesce Nerae aperçu la forteresse de loin. Devant lui se tenait un bataillon de chevaliers noirs avec à leur tête une Vampire. D'après ce que le Vampire se souvenait, il déduit que celle-ci devait être Eolia.

Il vit aussi qu'il y avait eu du grabuge à la porte du fort. Il donna plusieurs ordres et une partie de sa compagnie se détacha du reste du groupe pour se dissimuler dans la nature environnante pour passer inaperçu.

Arrivé à la porte de la ville, il se fit arrêter par les gardes, visiblement sur leur garde à la vue de la tenue du Vampire et de sa compagnie. Les gardes semblèrent récalcitrants à laisser passer celui-ci.

-Pauvres fous, laissez-moi passer, ou sinon vous risquerez de le regretter dit Vesce Nerae en montrant ses hommes de troupes.

Mais les gardes ne bougèrent pas d'un cheveu. Alors, sur un geste de son bras, un homme s'écroula silencieusement. Il était simplement mort. Vesce avait provoqué le début de putréfaction de ses poumons le faisant mourir rapidement.

Un autre garde s'approcha, visiblement intimidé. Vesce Nerae lui montra le message de Lailah l'invitant à son fort. Après avoir rapidement parcouru le message, l'officier se recula, et ses hommes firent de même. Sur un geste, les créatures firent demi-tour et allèrent rejoindre le reste du groupe qui s'était éloigné au par avant.

Vesce Nerae entra dans le fort et alla dans ce qui semblait être les appartements destinés aux invités.

Après un bref échange avec un serviteur, il entra dans sa chambre et s'allongea sur son lis, bien décidé à se reposer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mer 6 Mai 2009 - 3:27

J'étais dans son bureau sagement en train de réviser le terrain autour de la forteresse pour exploiter les terres quand un serviteur arriva tout essoufflé pour une nouvelle. Je lui fit signe de prendre siège pour qu'il puisse reprendre son souffle. Après qu'il soit en état de parler je lui ordonna de me dire pourquoi il m'avait dérangé.

"Maitre.... dame Lailah est de retour et vous attend dans ses quartier."

-Enfin une bonne nouvelle dis-je, je me leva puis après avoir bien fermé la porte, je partis vers les quartier de Lailah.

Je m'étais à peine rendu dans le hall que mes gardes m'informai qu'un elfe avait attaqué le château. Furieux, je me dirigeai vers la porte massive de l'entrée puis en sortant ma lame, je menaçai l'elfe lui disant :

-Tu te croit ou?? au marché central pour rentrer sans permission!!! J'espère pour toi que tu a une bonne excuse pour être rentré par la force parce que sinon je te tue et je fait de ton corps mon pantin pour mes exercices.


En plus il a fallu qu'un autre vampire entre.

*Bordel de merde où il se prenne pour rentrer.. Bon vlad calme toi sinon tu va sauter sur quelqu'un qui pourrait être important...*

J'arrêtai mon semblable puis du voir fatigué et sarcastique.

- Et toi tu a quelque chose pour montrer ta visite ou ses un visite a l'improvise pour faire plaisir?


Maintenant je fis appela plusieurs garde de surveiller en cas ou.




Edit : Merci d'utiliser un correcteur d'orthographe. Voilà mainte fois que nous t'en faisons part. Plus de 20 fautes en seulement quelques lignes.
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mer 6 Mai 2009 - 4:07

J'ai continué les mains levés dans les airs attendant que qu'ils prennent une solution rapidement.
Je n'avait pas que ca à faire attendre pour qu'on me dise où aller.
J'avais encore plusieurs lieux à visiter avant d'arrêter vers la voie de l'éternel.
Les archers me pointant, je me suis résolu à bouger les mains vers le haut.
Un symbole apparu sous moi avec le dessin d'une armure.
Les archers ne sachant pas ce que je faisais tirèrent rapidement.
Tout les flèches ricochèrent sur un bouclier invisible formé par le sort.

Non, mais, comment avait-il pu m'attaquer sans penser au conséquence.
J'allais lancé une boule de foudre concentrant mon pouvoir dans mes mains, lorsqu'un vampire arriva devant moi.
Arme sortit, cherchait-il la bataille ou quelques choses d'autres de ce genre...

-Tu te croit où??
Au marché central pour rentrer sans permission!!!
J'espère pour toi que tu a une bonne excuse pour être rentré par la force, parce que sinon je te tue et je fait de ton corps mon pantin pour mes exercices.


Je me suis retourné pour voir l'homme qui venait de me menacer avec une grande imprudence.
Pour ensuite sentir son aura noir, mais avec un peu de blanc et la magie coulait un peu.

Non, mais quoi, comment ose tu venir me voir avec tes armes sortit alors que j'entre.
Est-ce une facon de se présenté devant un invité qui n'a pas recu d'invitation?
Non, mais quand même, tu mérite que je te botte les fesses, seulement, j'ai pas le temps.
Je cherche la chef de ce village, et selon mes sources, dit il y a quelques minutes, ce n'est pas toi.
Alors, pourrais tu t'occuper de l'autre, je n'ai pas le temps à perdre avec toi.


J'ai continué mon chemin incantant un sort en attendant pour assuré ma défense.
J'étais le plus fort en magie ici, mais pendant combien de temps.
Si le combat durait trop longtemps, j'allais vite fatiguer et tomber inconscient.
Mais ca, il ne devait pas le savoir tout de suite.
Sentant un flux magic à quelques lieu d'ici, j'ai balancé au hasard.

Ne t'en fait pas, il y a quelqu'un d'autre qui arrive pour t'aider, ami ou ennemi et peut-être même plus.

Mon sort fini d'incanter , je disparu de la porte par mon sort de téléportation.
Afin d'arrivé à la fenêtre du chateau, l'ayant vu de loin, je pouvais m'y rendre.
Il fallait que je trouve la chef de ce village, coûte que coûte.
Un garde passait par la pressé par le champs de bataille me vit du coin de l'oeil.
D'un coup, il me chargea et frappa mon bras avec son épée.
Ne l'ayant pas vu venir, une coupure et du sang tomba de mon bras.
Avant qu'il ait le temps de me refrapper, je le fit disparaitre de ma vue et le réduisant en cendre.
On entendit dans le château un petit cri d'agoni d'un nouveau mort.



( Edit Faraël: Farlen, les sorts de téléportations sont de très haut niveau, pratiquement réservés au Thaumaturge, merci d'éviter à l'avenir. Il est mentionné que les mages PNJ ne peuvent utiliser que des sorts répertoriés niveau 1. Merci. )
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mer 6 Mai 2009 - 19:19

Vesce Nerae était retourné au Hall après avoir pris un peu de repos.

Le Hall était assez vaste et plusieurs hommes faisaient office de garde. Il vit un Vampire arrêter quelqu'un et le menacer. Ils avaient échangés plusieurs paroles quand le Vampire s'approcha de Vesce Nerae, il lu dit :

- Et toi tu a quelque chose pour montrer ta visite ou ses un visite a l'improvise pour faire plaisir?

Répondant froidement, Vesce dit:

-Comment oses-tu me demander quelque chose? Un pauvre être comme toi ne devrait pas même avoir le droit de me parler. Ne croît pas que parce que tu es un Vampire, tu as tous les droits sur les autres de ta race. Sache que la ville est entourée par ma compagnie et que sur un ordre, celle-ci peut attaquer le fort et réduire en miette ses défenseurs qui n'ont pas l'air très résistants d'après ce que j'ai pu constater. Mon laisser passer? Je l'ai déjà montré à l'officier de garde qui se trouve à la porte. Je ne dois compte à personne à part à Dame Lailah, est-ce clair?

Vesce Nerae repris un ton plus naturel pour terminer :

-Et faites parvenir un message à votre Maîtresse que je suis arrivé. Nous avons à parler de choses importantes. Et faites surveiler l'elfe qui décime vos gardes. Et faites appel à des magiciens plus puissants que ceux de votre garde.

Vesce Nerae eut un sourire ironique, car la puissance de l'elfe n'était rien comparé à celle de son Mentor.


Dernière édition par Vesce Nerae le Jeu 7 Mai 2009 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vladness



Nombre de messages : 209
Age : 24
Classe : Necromancien
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mer 6 Mai 2009 - 20:37

Vladness regarda l'elfe se teleporter puis d'une voix remplie de rage, il ordonna a un esprit vienne le voir. Quand le fantôme arriva devant lui, il lui ordonna de trouver le magicien qui tuait ses gardes. Vlad retourna auprès de l'autre vampire et écouta se qui avait a dire et il lui dit.

-pardonner moi mais je ne savais pas que vous avez un laisser passer. Vous savez de nos jours on ne sais a qui se fier. Dame lailah vient tout juste d'arriver donc vous tomber pille au bon moment. Je vais vous conduire dans la salle de réunion et je vais aller chercher ma maîtresse.

Vlad fit signe a nerae de passer en premier puis il le suivit jusqu'à une épaisse porte qui donna sur une petit salle ou une table rectangulaire entourer de chaise était disposer.

-Si vous voulez quoi que se sois a boire tirer la corde a votre droite un serviteur ne devrait tarder a venir.

Puis vladness se dirigea vers les appartement de lailah pour la prévenir et pour empêcher le mage de l'attaquer. Connaissant le château pour l'avoir construit lui même, il sut quelle couloir prendre pour finalement arriver devant la porte de sa maîtresse. Vlad frappa puis quand une voix douce et merveilleuse lui dit d'entrer, vlad s'agenouilla devant lailah. Il lui expliqua la situation.

-Maîtresse... un vampire magicien vous attend dans la salle de réunion et mes gardes m'informe qu'un elfe magicien a réussie a rentrer dans le château. Que voulez vous que je fasse de lui? Je le tue ou je vous l'apporte a vous?
Revenir en haut Aller en bas
farlen farden
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 607
Age : 26
Classe : Rôdeur Archer
Armada : Rodeurs des forêts
Date d'inscription : 15/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elf

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Ven 8 Mai 2009 - 1:37

Ne pas s'en faire, j'ai l'habitude de faire des personnages forts, mais qui finissent toujours à moitié mort. Alors, me laisser jouer mon personnage, merci.



Note par {Widfara} : Ce "second" personnage n'est nullement indiqué dans ta signature tel qu'il te l'à déjà été demandé afin d'être claire dans tes RP. De plus, n'oublie pas de respecter les règles du RP même si c'est un personnage secondaire. Aucun personnage surpuissant comme tu viens de le démontrer ne sera accepté. Merci de ta compréhension.

Edit de {Legadriel}: pour faciliter la compréhension il est possible d'avoir un deuxième compte pour son PnJ


Dernière édition par farlen farden le Lun 11 Mai 2009 - 3:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 11 Mai 2009 - 8:43

La Belle se reposait d'un long et pénible voyage et récupérait de ses forces vitaux de vampire et ses châcras en tan que Nécromancienne. Il était prévu qu'à son réveil, une visite aux Arcanes s'imposait pour se mettre à jour sur de nouveaux sorts et sur les membres restants et sur ceux nouvellement inscrits.

Elle devait lire et répondre à des missives puis convoquer les membre de l'armada des Renégats qui lui vouaient leur total dévotions au détriment de Mogoth.

Une réunion du clan de la rose noire s'imposait aussi pour activer leur mouvement et être reconnu comme une nouvelle armada de Naxopole.

Un repos interrompu par des coups à la porte de ses appartements puis une voix bien connue l'interpellait derrière cette porte massive. Il voulait la prévenir de l'arriver de troubles faites et d'invités présumés détenant une preuve que c'est bien la Comtesse qui les avait convoqué pour un entretien.

Une voix douce et merveilleuse lui dit d'entrer, le dévoué s'agenouilla devant lailah et Il lui expliqua la situation.

-Maîtresse... un vampire magicien vous attend dans la salle de réunion et mes gardes m'informe qu'un elfe magicien a réussie a rentrer dans le château. Que voulez vous que je fasse de lui? Je le tue ou je vous l'apporte a vous?

Elle sourie calmement et lui fit part de ses désirs tout en se couvrant bien de son peignoir pour être d'apparence convenable et ne gardant qu'un entrebâillement avec la porte pour que Vladness comprenne qu'elle n'était que peut vêtue et désirait qu'il détourne les yeux.

Bien! Je vais les recevoir en audience dans la salle de réunion et j'aimerait que des gardes se postent pour assurer ma sécurité au cas où...

Laissez-moi le temps de me vêtir pour la circonstance et j'arrive et j'aimerais de vôtre part un compte rendu de tout ce qui c'est passé durant mon absence et que tout les membres du clan de la rose noire soient convoqué le plus rapidement possible.

J'aimerais que nôtre repère sur les terres de nôtre domaine soit préparé pour cette événement car nous allons officialiser nôtre groupe comme étant une Armada de Naxopole.

Bon je fais vite! Aller!


Le cousin vampirique se redressa et confirma que tout serait fait dans les temps et la belle referma la porte et accouru se préparer au plus vite et se rendre escorté par des gardes désignés pour la protéger.

Elle portait magnifiquement une robe rouge des plus flamboyant et à son cou un pendentif que son frère Julios lui avait remit le soir de leurs retrouvailles. La jolie blondinette avait une longue chevelure soyeuse aux couleurs du blé doré sous un soleil d'été. Un regard froid au couleurs des pluies d'automne qui animait ses yeux qui explorait la pi`ce à son arrivé, s'arrêtant au passage sur la table de réunion et sur des fauteuils vide puis sur un homme qui s'emblait l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Vesce Nerae
Mage
Mage


Nombre de messages : 108
Age : 22
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 29/01/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 11 Mai 2009 - 13:30

Vesce Nerae commença à perdre patience après avoir attendu un long moment avant que Lailah ne soit prête pour le recevoir. Le Vampire n'avait pas pensé se changer pour être reçu. Il était vêtu d'une simple tunique sombre avec une cape à capuchon noir.

Quand Vesce entra dans la salle de réunion, la Vampire était vêtue d'une robe rouge, de quoi attirer les regards de beaucoup de personnes, mais le Vampire retrouva ses esprits en pensant à Eneldrïl et à sa mort.

Les pensées du Patriarche étaient confuses car il avait sur la conscience ses créatures qu'il devait maintenir en vie. Il prononça rapidement une incantation et sa conscience fût soulagée, tandis que à quelques lieu du fort, toutes les créatures que Vesce contrôlait tombèrent sur le sol, immobiles.

Les idées claires, Vesce Nerae n'avait qu'un but en tête, en apprendre le plus possible sur les arts noirs grâce à Lailah. Se redressant, il lui dit :


-Bien le bonjour Lailah, mage de la Corporation des Arcanes, suite à votre missive, je me suis déplacé pour faire accélérer les choses. Vos connaissances pourraient m'être utiles. Mais je doute que cet endroit soit approprié pour ce genre de chose.

Vesce Nerae se dit à lui même de ne pas oublier de prévenir son Mentor de ses déplacements ou tout autre manifestation liée à la magie.

-Une dernière chose, dame Lailah, vos gardes ne serviraient à rien contre moi. Un conseils, renvoyez-les.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Lun 11 Mai 2009 - 20:36

Un mage vêtu d'une simple tunique sombre avec une cape à capuchon noir semblait perdre sa patience et n’aimait guerre la pièce et encore moins qu’il y est des gardes armées.

Lailah senti qu’il baissa sa garde en mobilisant ses sorts et elle s’attendait qu’il exigerait qu’elle en fasse autant de son côté mais elle ne le ferait jamais par souci de sécurité comme elle avait des ennemis qui souhaitait sa perte elle ne voulait tout risquer.

Elle ne devait pas oublier qu’il était là pour être formé et pour développer la magie nécromancienne et profiter du savoir de la comtesse. Se redressant, il lui dit :

-Bien le bonjour Lailah, mage de la Corporation des Arcanes, suite à votre missive, je me suis déplacé pour faire accélérer les choses. Vos connaissances pourraient m'être utiles. Mais je doute que cet endroit soit approprié pour ce genre de chose.

La belle pensa qu’elle devrait penser à passer saluer le grand maître des Arcanes et s’informer sur les membres.

-Une dernière chose, dame Lailah, vos gardes ne serviraient à rien contre moi. Un conseil, renvoyez-les.

Un conseil? Il osait lui parler de la sorte sachant qui elle était, quel impertinent… Mais pour qui se prenait-il? Quel prétentieux! Il se croyait si puissant que cela pour un nouveau mage alors qu’elle avait bien plus de connaissance en magie noire que lui.

-Jamais je ne réduirai les effectifs de sécurité, même pour vous! Je suis en danger depuis que je me suis rebellé contre Mogoth et je ne lui laisserai l’occasion de profiter d’un moment de faiblesse en réduisant la garde.

-Déjà qu’il m’en veut pour ma rébellion et pour avoir perdu le contrôle l’armada des Renégats… Je me dois de ne laisser aucune faille dans mon entourage.


Elle avait un ton dur et autoritaire et n’en démordrait pas et ce sujet était clos. Si il voulait bénéficier de son savoir et devrait suivre ses conditions le temps qu’il serait en son royaume et même en la Province qu’elle dirigeait.

-Bon! Passons! Vous êtes ici pour apprendre et non pour me conseiller, j’ai déjà des fidèles à mes cotées pour cela!

Elle frotta ses paumes de mains ensemble et citant une formule en une langue inconnu au jeune mage elle inquanta le pouvoir nécromancien en invoquant le Dieux des ténèbres et une lumière éblouissante forma une auréole tout autour d’elle et ses châcras furent au maximum de sa puissance attendant d’être utiliser en mana. Une très grande force était en la Comtesse depuis qu’elle avait acquise les pouvoirs d’ Éliastofar, un vampire nécromancien lui aussi, un dont et sacrifice qu’il avait souhaité lui faire avant sa mort final par admiration et amour pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mar 12 Mai 2009 - 23:18

Quand la jeune fille arriva à la forteresse, il n'y avait plus de trace de combats ou quoi que ce soit d'autre, seul une agitation des gardes mais rien de tres affolant, elle laissa son cheval à un palfrenier et laissa son escouade pres du fort.

La place était vide, Eolia la traversa sans se faire arreter, cela l'etonnait car elle n'était encore jamais venu ici, peut être Lailah avait prevenue les siens de son arrivée prochaine.
Elle se dirigeat vers la grande tour, ou en toute logique la comtesse devait avoir ses appartements.
C'etait une tour de construction massive, perforée de meurtrieres dans ses bas niveaux et d'une rosace dans sa partie superieure.
Alors qu'elle s'aprochait de la porte deux gardes vinrent à sa rencontre, pour lui barrer le passage, la jeune fille dut leurs expliquer qu'elle était la cousine de Lailah, avant que les deux ne la laisse finalement entrer.

Elle emprunta plusieurs escaliers avant de finalement atteindre l'etage ou se trouvait Lailah, deux gardes lui bloqueerent à nouveau l'acces avant de finalement s'incliner pour les même pretextes que les deux autres en bas.
Elle pousa la double porte de bois qui grinca sur ses gonds, la jeune fille s'engouffra dans ce qui semblait etre une salle de reunion où tronait, en bout de table, sa chère cousine. Une autre homme se trouvait assit à cette même table, Eolia lui jetta un simple regard, il était vetus comme un vagabond, la cape noire en plus. Elle saluat chaleuresement Lailah, qui elle au moins était vetue comme une personne digne de son rang, parée de ses plus beaux attraits elle était captivante, sa robe rouge rappelait ses levres pulpeuse, d'un baiser avant de prendre place, un peu en retrait,à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Sharlnak



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Mer 13 Mai 2009 - 23:23

Un homme revêtu d'une longue cape à capuchon noir comme la nuit, chevauchait en direction d'une forteresse. Sa cape le couvrait totalement ne laissant rien apparaître de ce qu'il était et même ce qu'il portait, hormis cette cape justement.
Son cheval galopait depuis un long moment, lui tout aussi noir que la cape de son propriétaire. Tel maître tel cheval disait-on.
Il était fort loin, mais vit tout de même des lumières provenir de la forteresse, cependant il ne se pressa pas maintenant l'allure.


[Quelques temps plus tard...]


Il arriva enfin au niveau du château, il avait entendu l'appel de la comtesse de Traslavia, il était venu intriguer, de toute façon, en ce moment il n'avait rien de mieux à faire et cela promettait somme toutes d'être fort intéressant.
La les gardes le stoppèrent, après tout dans ce régime de révolte, c'était tout à fait normal, il ne rentrerai pas comme dans un moulin. Il ne se laissa pas néanmoins démonté. Et bien sûr il n'alla pas dire qu'il était juste curieux à propos de la suite des événements, car cela serait bien moins drôle. Il usa donc de certaines des armes dont la nature l'avait si généreusement doté : son intelligence et sa voix, avec son timbre grave et de velours si envoûtant.


Je suis un simple voyageur, je cherche le repos pour la nuit simplement. Je désirerai parler avec la Dame de ce château.


L'homme ou du moins cet être n'avait pas dévoilé encore son visage ni ce dont il était vêtu. Cependant, il avait convaincu les gardes de le laisser rentrer, de deux choses l'une soit il avait reçu l'ordre de laisser passer des étrangers, soit ils avaient gober son histoire à moitié vrai. Il descendit de cheval et le confia à une personne des écuries et attendit que les gardes viennent le chercher pour le conduire à la châtelaine.
Il attendait donc, personnes ne s'approchait par réflexe naturelle ou c'était le fait qu'il ne savait pas ce qu'il était ? Ni même n'avait vu son visage. Qu'était-il donc un Pouilleux des routes ? Un grand bandit ? Un être distingué ? Un mage intelligent ? Un sorcier rusé ?

L'homme en était donc arrivé là au niveau de ses pensées. Se demandant s'il allait attendre longtemps ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Jeu 14 Mai 2009 - 13:11

Shaka, la matriarche de trimaya, était arrivait à la forteresse depuis un certain temps deja, invisible aux yeux de tous, dissimulée par un sort que sa maitresse lui avait apprise.
Il y avait eu de l'agitaion en cette journée à la forteresse, et la nuit tombante apportée son lot d'apaisements, les creatures s'étaient tut, laissant la place au chant des oiseaux de la nuits.

La lune jettait sur la forteresse sa lumiere blafarde, donnant aux statues presentes ca et là des ombres inquiétantes.
Un bruit de sabot attira l'attention de la jeune elfe, un cavalier tout de noir vétu s'avanca sur la petite place, personne ne vint à sa rencontre, ce qui fit sourire interieurement la matriarche, decidemant cette fortersse était aussi facil à franchir qu'une botte de paille en travers d'une route.

Dissipant son sort de dissimulation, elle s'avanca d'un pas felin vers l'homme, sa tenue moulante de cuir crissée à chacun de ses pas, un medaillon d'argent, pendant à la naissance de sa poitrine, refleté l'eclat de la lune.
Ses yeux en amandes brillaient d'un leger éclat violet propre à la matriarche, elle les posa sur l'homme, puis une fois à porté lui adressa la parole d'un ton neutre.

Veuillez me suivre je vous prie, je vous conduirez à bonne destination.
Revenir en haut Aller en bas
Sharlnak



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 13/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Jeu 14 Mai 2009 - 22:36

Sharl regardait les gens qui s'activaient en fin de soirée, la nuit commençait à tomber et peu à peu le silence ce fit.
Sharl avait sentit dans l'air une odeur de violette, bien avant de voir une femme sortir de nulle part. Instinctivement, il comprit qu'elle utilisait la magie. Sûrement qu'il était le seul à avoir remarqué son apparition. Un sort de dissimulation est plutôt puissant. Cependant, il ne laissa rien paraître faisant semblant de n'avoir rien vu. Et ce qui était sur c'est que quand il le voulait son visage ne faisait apparaître aucune émotion.
Il regarda plus en détail la « femme » en face de lui. Une tenue de cuir pratique et légère laissant une grande amplitude dans les mouvements. Un médaillon qui attirait le regard et surtout deux yeux avec des reflets violets.



Veuillez me suivre je vous prie, je vous conduirai à bonne destination.


L'« homme » en noir ce décala de son mur et se déplaça sans bruit s'approchant lentement de la « femme ». Il n'allait rien dire, son interlocutrice saurait probablement ou l'emmener, alors pourquoi parler inutilement ?
Il commencèrent donc à avancer direction sa destination.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Ven 15 Mai 2009 - 8:40

Shaka prit la main de l'homme dans la sienne, sa chaleur était agreable, ils etaient seuls à deambuler sur les pavés de la forteresse, aucuns bruits ne venait troubler la quietude des lieux.

Ils arriverent à une petite porte dissimulée dans la muraille, elle avait était construite au cas d'invasion, pour pemettre à la population de fuir.
La matrirche posa la main sur la lourde pierre et recita une formule, la porte s'ouvrit dans un bruit de raclement de pierre.
Devant eux s'etendait la lande, immense, eclairée par la lune deja haute dans le ciel.
La porte se referma derriere eux, de l'exterieur elle etait parfaitement invisible, et seul un charme connu de quelques uns l'ouvrait.

Sa main toujours dans celle de l'homme, shaka suivit un bout de chemin avant d'arriver dans une grotte, sa gueule beante semblait ouverte sur les abbyss, puis elle l'attira à l'interieur, l'obscurité les devorant.
Apres une marche dans le noir, ils arriverent enfin à une sorte d'oasis, une cascade se jettait dans un lac que baigné des arbres exotiques, le sol etait recouverte d'une vegetation verdoyante et la temperature ambiante etait chaude.
Elle lui fit traverser l'oasis et le mena dans une chambre, taillée à même la roche, dans lequel tonait un grand lit, d'un geste souriant elle l'invita à s'assoire et dormir dans ce grand lit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forteresse de Trasalvia   Aujourd'hui à 23:14

Revenir en haut Aller en bas
 

La forteresse de Trasalvia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Naxopole :: Les Terres de l'Est-