AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cour des miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: La cour des miracles   Dim 8 Mar 2009 - 0:29

La matriarche avait traversé la province sans rencontrer nul âmes qui vivent, seulement des champs et des fermes abandonnées, il y avait cependant une ferme qui semblai en meilleur état que les autres, Shaka y amena sa monture et en descendit. Apres avoir attaché les renes à une barriere, elle essaya de distinguer quelque chose à travers les fenetres mais celle ci était trop crasseuses pour que l'on puisse apercevoir quelque chose, il lui sembla cependant apercevoir quelque chose bouger, était ce une illusion du à la deformation des carreaux ou y avait t'il vraiment quelqu'un?
Elle frappa à la porte de bois disjointe en demandant asile pour la journée, personne ne repondit à sa requete, elle posa sa main sur la poignet et ouvrit la porte qui n'etait pas fermée.
Elle ne distingua d'abord rien, seulement une odeur de renfermée et de vieille cuisine, une fois ses yeux habitués à l'osbcurité elle distingua un peu la piece dans laquelle elle se trouvait, une piece rangeait, une salle modeste ou tronait en son centre une grande table, la cheminée etait eteinte depuis un certain temps deja, elle avanca un peu plus dans l'obscurité, les lattes de bois émettaient un craquement plaintif à son passage, et là, dans un coin, replié sur lui même se tenait quelqu'un, il semblait appeuré de la presence de l 'elfe.


-Je ne te veux pas de mal, je cherche un abri pour la journée.

L'inconnu lui repondit d'une voix un peu eraillée et grave qu'il voudrait bien l'acceuillir mais qu'elle n'aimerait pas rester ici, la matriarche chercha une lampe et l'alluma, l'homme se releva doucement, vouté sur lui même c'était un bossu, puis lentement il se tourna vers la matriarche qui etouffa un cri dans sa gorge, l'homme avait une bosse sur le front qui caché à moitié son oeil droit, il était d'une laideur repoussante.

-Les autres sont partit à la capitale lui dit il, ils ont tout abandonné pour un peu de richesse.
-Et tu n'es pas allé avec eux?
-non, il battaient le pauvre taol en disant qu'il était trop laid pour la cité.
Alors je suis resté là, avec la compagnie de la nature.


Shaka prit en pitié le pauvre malheureux et s'affligeat de tant de cruauté envers ce pauvre malheureux, les hommes n'avaient pas à être aussi cruels avec lui, la nature s'en était chargée.

Dis moi comment me rendre à la capitale, je souhaite retablir l'odre dans cette province desolée.

Le bossu lui traca un plan sommaire sur une planchette de bois qu'il tendit heureux à la matriarche.

Je reviendrai, Taol, tu es plus beau que la plupart des hommes de ce monde.

Elle sorti de la ferme et detacha son cheval, apres avoir glissé le plan dans un des sac et le grimpa et le fit partir en direction de la cité.
Sur le pas de la porte, Taol regarda cette etrange jeune femme ,qui ne s'etait pas moqué de lui, partir dans un nuage de poussiere.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Dim 8 Mar 2009 - 14:06

La cité de mesolongion, la matriarche en ignoré le nom, une cité grisatre entourée d'un mur d'enceinte, la grande porte était ouverte telle la gueule d'un monstre endormi, paisible, il n'y avait aucun bruit venant de la cité, aucune animations dans les rues ni même le cliqueti du mateau du forgeron.
Deambulant au pas dans les rues de cette ville fantome, Shaka finit par atteindre une place, ou plutot un parvis au pied d'un edifice imposant couvert de statues et d'enluminures, surment un palais pensa t'elle, elle mit pied à terre et s'approchat de la porte de bois finement sculptée de scenes surment religieuse ou de batailles passées.
Lorsqu'elle se retourna pour retourner à son cheval et continué son exploration elle vit un homme assit sur son cheval, il denotait avec le reste de la cité tant son habit était un bouquet de couleurs.


Que fais tu sur mon cheval? Descend. lui cria la jeune elfe.

D'un mouvement gracieux l'etranger descendit de la monture,un sourire eclairé son visage à demi masqué.

-Sache jeune demoiselle que je suis le roi de cette cité abandonné, et ici tu trouve dans la cours des miracles, et tu es la bienvenue.
-Tu es roi de cette cité? n'est ce pas trop long d'être seul dans son chateau?
-Seul? regarde autour de toi ma jolie, lui dit il dans un eclat de rire.

La matriarche regarda autour d'elle et une multitude de visages la regardait au travers de fenetres ou sous les porches des maisons, sans bruits ils étaient venu, qu'allaient ils lui faire? la torturer, la tuer?
Petit à petit ils s'étaient amassé en cercle autour d'elle, tous étaient aussi coloré que le chef des fous.


-D'ou viens tu belle etrangere, dieu du ciel ou de la terre, bel oiseau de paradis, que viens tu faire ici?
-J'ai entendu dire que cette province n'a plus de paladin
-Et tu veux le devenir? c'est ça? tu ne le peux car cette cité m'appartient dorenavant, ici nous sommes tous des freres, dans la joie dans la misere, tu ne trouvera ni le ciel ni l'enfer, nous sommes des vers dans le ventre pourri de la terre, à la cour des miracles les filles de joie dansent avec les voleurs, nous sommes des gens qui passent et pourtant tous de la meme race, le sang et le vin ont ici la meme couleur. Et toi tu sera pendu pour avoir penetré dans la cour des miracles, à moins que quelqu'un ne prenne pour epouse.
Qui veut de cette divine jeune fille? Toi là bas , jeune gregoir, la veux tu?


Il designait du doigt un jeune garçon, vetu de bleu, il n'etait ni beau ni laid, celui ci timide s'avanca et accepta de prendre la matriarche pour femme.

Je te la donne pour épouse, mais certe pas pour amante, coquin, et maintenant celebrons cela!.

Tous se mirent à chanter, jongler, danser, rire, une veritable foire avait fait son apparition sur le parvis et dans les rues, la matriarche attrapa le chef par la manche avant que celui ci ne dissparaisse dans la foule.

-Et qu'en est il de la province?
-Si tu la veux prend la, mais laisse cette cité en paix.

Puis il disparu, asspiré par la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Lun 9 Mar 2009 - 3:43

Mirshall n'avait pas parlée depuis qu'elle était sur le dos du cheval.
Étant dans mon rêve depuis j'avais rencontré la jeune elfe dans le camps.
J'imaginais que le futur, essayant de ne plus penser au passé.
Le futur avec ma nouvelle amie et en espérant rester avec elle pour toujours.
C'était mon souhait et l'unique chose que je voulais avoir dans la vie.
Et je voulais rester dans mon rêve pour toujours.

Nous sommes finalement arrivé dans le village qu'elle semblait m'avoir parlé.
Il n'y avait pas un bruit et cela m'inquiètait au plus haut point.
Qu'allions-nous faire dans ce village aussi silencieux que étrange.
Dans mon point de vue, il fallait partir au plus vite avant de recevoir une malédiction.
Un sortillège ou même un monstre avait peut-être ravagé le village ou tué le villageois.
Shaka partit quelques instants vers un lieu que je ne voulais pas voir.
Pendant son absence, un homme à l'aspect louche prit son cheval.
S'assoyant sur le cheval sans regarder si le cheval était à quelqu'un.
Avant de le voir arrivé, paniqué, je m'étais sauvé de ce lieux à la recherche de Shaka.
Invisible et volant de mes petites ailes, j'ai fait du mieux que je le pouvais pour la retrouver.
Peine perdu, me perdant moi-même dans les quelques rues sombres comme la pierre.
Me sentant perdu et seule, des larmes prirent formes dans mes yeux.

Je suis perdu... Shaka... Où es-tu... viens me sauver... tu ne m'as pas laissez-là...
Non... Non... Elle ne me ferait pas une... une chose aussi cruelle...
Elle m'a... Elle m'a promit... comme moi... d'être ensemble...
Que l'on... Que l'on... Que l'on serait ensemble jusqu'à la fin...
Pourquoi... Pourquoi ... Dois-je te... te perdre eomme les autres...
Non... Elle va bien... Elle sait quoi faire... Elle va me retrouver...
Mais... c'est que... étant invisible... Elle ne peut pas... me trouver...
Je vais l'attendre... Je suis sure qu'elle me cherche... Je suis sure...


Je me suis promené partout dans le village sans savoir où aller.
Repérant les endroits où je pourrais me cacher au besoin.
Comme je le pensais, je n'avais aucun sens de l'orientation.
Je me suis perdu dès le départ et j'ai repassé plusieurs fois au même endroit.
Des agitations venant d'une maison m'avait fait apparaitre un peu de curiositée.
Et même dans les rues, les gens se mirent à danser et à chanter.
Pris de panique, je me suis diriger dans ce qui me semblait être une maison.
Il n'y avait personne à l'intérieur, seul un petit feu éteint et la vieille nourriture.
J'ai chercher un déguisement, grâce à ca, j'allais pouvoir me promener sans problème.

Je n'avais pas manger depuis longtemps et la faim commenca à prendre le dessus.
Il fallait que je trouve quelques choses à manger, au moins un peu.
Je suis sortis de la maison pour chercher un peu de nourriture.
Sentant la douce odeur d'une soupe préparer il n'y a que peu longtemps.
Des gens y mangeaient et bavardaient tout en riant au éclat.
C'était mal de devoir voler, mais même moi, je devais vivre pour un meilleur monde.
Toujours invisible, j'ai ouvert la porte tranquillement avant de pénétrer dans la demeure.
M'approchant du pain, j'ai essayer de le faire disparaitre avant que l'on ne me voit.
Alors que la mission était accomplit, j'ai trébuché sur une planche trop élevée.
Faisant un boucan incroyable dans la maison et faisant tomber le pain de ma poche.
Les gens voyant cela, prirent paniques et se levèrent tous en même temps.
Ayant perdu de la crédibilité, j'ai essayer de leurs parler lentement.

Ehh... Bonjour... Je suis venu ici pour manger... Puis-je...

J'avais oublié de dissiper mon sort d'invisibilité, j'étais vraiment idiote des fois.
Les gens prirent paniques et fuyèrent la maison avant de crier à tout le monde.

Y'a un esprit qu'y veut nous manger, c'est l'esprit d'une filette qui à du mourir ici.
Elle veut se venger... Sauvez-vous...


J'ai pris la fuite à ce moment même...
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Lun 9 Mar 2009 - 21:41

Citation :
Je me presente pour devenir palatin de cette province, livrée à elle même depuis un certain temps, nous la releverons, sa proximité avec Naxopole est un avantage non negligeable, nous pourrons commercer avec eux dans un premier temps et ensuite avec le reste de l\'empire.

Nous avons tout pour devenir une province importante et écoutée, nous avons une foret importante, pour le commerce du bois, des montagnes pour les minerais et la mer pour la peche.

Nous aurons une armée qui sera prête a nous défendre en cas d'invasion, une armée forte qui possede des alliés dans l'empire.

Ensemble, relèverons notre province.

-que fais tu?

La matriarche était en train de relire quand gregoire fit irruption dans la piece, elle se retourna et le detailla vraiment pour la premiere fois, il était assez grand, avec de longs cheveux bouclés qui tombé sur ses epaules larges, ses yeux marron en amande la scrutait d'un air malicieux.
Il avait l'air amusé malgres son regard serieux.
La matriarche lui tendit le parchemin, qu'il lut attentivement avant de lui rendre.


-Qu'en penses tu?
-C'est pas mal, mais je suis plus adepte de la rime que du language politique.
-Tu es poete?
-Je suis le poete Gregoire, le prince des rues de cette ville. D'ailleurs il parait qu'un fantome hante nos quartiers et ce depuis ton arrivée.

La matriarche reflechit à cette curieuse coincidence, ce pourrait il que mogoth soit ici? Non bien sur il sagissait d'autre chose.

-Ca ne serait pas une fillette par hazard ce fantome?
-Je vois que tu es deja au courant.
-Ce n'est pas un fantome, dit la matriarche en riant, tu pourrais me la ramener, mon cher epoux?

Elle avait fait ses yeux implorants et une moue triste se dessina sur sa bouche, gregoire la regarda un instant et, resignait, accepta.

-pourquoi dois je chasser le fantome?
-C'est ma fille et elle a du mal à maitriser ses pouvoirs.

Elle le regarda descendre l'escalier de bois qui grinca sous son poid, il avait une prestence incroyable et un soupcon de noblesse dans ses gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Ven 13 Mar 2009 - 20:39

J'avais courru pendant plusieurs minutes dans les ruelles de tout coin.
Marchant dans les petite flaques d'eau avec le vent glaciale du nord.
J'avais au passage déchiré un petit bout de ma jupe verte.
N'ayant point le temps de penser à tout ces petits détails.
J'avais peur et horiblement honte d'avoir fait une chose aussi cruelle.
Encore une fois, je n'avais pas été à la hauteur de mes attentes.
Surtout que je venais de mettre la ville en alerte rouge sur un fantôme.
Que devais-je faire maintenant, que ferait Shaka, que ferait ma déesse?
Je commencais en même temps à avoir froid, ayant un peu d'eau sur les pied.
J'étais tellement essoufflée que j'apparu au coin d'un batiment.
Par chance pour moi, personnes n'étaient là à ce moment même.

Je dois faire quelques chose... vite... vite...

Ma voix commencait à perdre de l'ampleur de facon exceptionnelle.
Notre race n'avait pas une grande constitution pour affronter les maladies.
Nous avions des médicaments, mais ils se trouvaient tous dans la forêt.
Et je n'avais pas pensée à apporté quelques choses vu les circonstances.
C'est la voix d'un garcon qui me fit lever mes oreilles de fée.
Il s'approchait vers moi cherchant quelques choses du regard vers l'horizon.
M'approchant timidement vers lui de facon à ne pas être vu par tout le monde.
Je me sentais pas tellement bien depuis quelques heures.
Je devais retrouver Shaka, elle pouvais m'aider.

Je... Je cherche ... quelqu'un... pouvez... pouvez vous m'aider?
Je cherche une femme qui est venue ici il y a pas longtemps.
Elle a dispa... paru depuis qu'un homme... un homme est monté sur son che...cheval.
S'il vous plait... Aider moi...


Je suis tombée par terre dès cet instant, trop épuisée pour parler.
Le garcon fut un peu secoué par les évènements.
Pour ensuite se souvenir que seulement son épouse venait d'arriver dans le village.
C'était peut-être elle la fille qu'il devait trouver...
Il prit Mirshall dans ses bras avant d'avancer vers la demeure de lui et son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka



Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Elfe noire

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Dim 15 Mar 2009 - 19:51

Gregoire revint avec mirshall, elle était gelée aussi il prit soin de la mettre pres du feu et avec le consentement de Shaka, lui donna quelques revigorant breuvages.

Pendant ce temps la matriarche avait ordonnée la construction d'une nouvelle capitale, un chateau surmonté d'une tour blanche, symbole Trimaya.
Elle avait aussi, avec le consentement de Clopin le roi de la cour, entreprit de renover la cour des miracles pour lui redonner son ancien aspect, clopin lui avait même demandé une armée pour proteger la ville et ses habitant, ce dont la matriarche repondit par l'affirmatif.
Petit à petit la province retrouverai l'aspect d'une ville florissante.
Revenir en haut Aller en bas
Mirshall



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: La cour des miracles   Lun 1 Juin 2009 - 7:11

Mirshall avait passé plusieurs temps avec les noble de Shaka.
Plusieurs avaient eu peur de elle pour ses pouvoirs qu'elle ne savait pas contrôler.
S'attendant à ce que le royaume explose en mille morceaux.
Ils avaient donc décidé qu'un sage s'occupe de l'enfant abandonnée.
Pour au moins lui apprendre à ne pas tout détruire avec ses pouvoirs.
Ils avaient donc commencé par de petites cibles ou elle devait lancer des rayons de lumières.
Ensuite, elle dut canaliser son énergie magic dans ses mains et le garder ou le concentrer.
Pour ensuite créer des formes et des symboles dans les sol tout dépendant du sort.
Grâce à cela, elle put comprendre le fonctionnement de l'énergie divine.
Bien que sa faible constitution ne lui permettait pas de lancer de grand pouvoir.

Après quelques semaines d'entrainement, elle fut dans la chambre de Shaka.
Elle regardait couler les gouttes d'eau qui se collait au mur.
Et qui tombait lentement dans le vide de la terre ferme.
Alors qu'un parfum de rose s'élevait de ses vêtements fraichement lavés.
Vêtue d'une petite robe de couleur poupre qui s'arrêtait au jambe.
Bien qu'elle n'aimait pas ce genre de vêtement, elle voulait faire honeur à Shaka.
Elle voulait que Shaka soit contente d'elle encore une fois.
C'était vers elle que Mirshall devait se rendre rapidement.
Elle allait partir tout de suite, malgré les grognements de son professeur.
Elle fit sa valise lentement et la cacha sous son lit.
Elle prit avec elle plusieurs objet dont elle ne connaisait pas la propriété.
De la nourriture, des couvertures et de quoi boires.
Bien sure, elle prit quelques pièce d'or histoire de ne pas manquer de nécessaire.
Bien que c'était mal de prendre sans demander... il le fallait.
Elle partit finalement durant la nuit lorsqu'il pleuvait.
La pluie allait lui permettre de créer un brouillard pour fuir plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cour des miracles   Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 

La cour des miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Mésomnon :: Orchomène-