AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des pompes pour Méthone...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Des pompes pour Méthone...   Mar 20 Oct 2009 - 14:11

L'heure était tardive. Elle résidait dans l'une des ailes du vaste palais, assise devant le bureau de sa petite chambre, une partie de son visage mouillé, duquel se déversait toujours un flôt ininterrompu de larmes, cachée par la pénombre, l'âtre éclairée par les chandelles qui parcouraient sa table de travail parsemées de brouillons ingurgitées d'eau... Elle n'avait cessé de pleurer depuis des heures et les traces apparentes nombreuses sur son lit n'allaient pas arguer du contraire. En ce moment même, sa plume tremblante, Zibel penchée en avant, balançant ses petites pattes comme le faisait si souvent Tilk le gnome, s'appliquait à écrire sa lettre importantes qui ne concernait pour une fois en rien les affaires commerciales. Une première pour elle, qui avait fait foi de se donner corps et âme à l'unique politique de l'or et la richesse. Zibel, la larme à l'oeil, le sourcil froncé semblait si soucieuse pendant qu'elle écrivait d'une manière presque dépressive tant sa plume traversait d'un éclair de mouvement sa feuille de droite à gauche. Seule à présent, écrire lui faisait un bien fou et l'amenait à oublier l'étiolement de sa position comme de sa confiance dans son entourage, et surtout la menace constante de la solitude qui pensait tant sur son âme.
Citation :

Aux Ovalis, suprême conseil de l'Ordre Alen'ien.

Ô respecté Conseil, j'ai de mauvaises nouvelles à t'annoncer. Elles viennent d'ici, à Méthone, plongée dans la fébrilité d'une mort bouleversante, au coeur d'une terrible noirceur qui a finit par m'aveugler et attiser mes peurs, je le crains. Les machinations coulent sous nos ponts, et menacent d'éclater nos fondations. Peut être suis-je devenue folle, et sûrement allez-vous approuver ces paroles. Grand Conseil, Tilk Nosferan, élu il y a longtemps par vos soins, est mort. Il n'est plus, son coeur ayant brusquement lâché pour des raisons inconnues. Les cironstances de sa mort paraissent naturelles aux plus communs, mais elles se révèlent des plus étranges et des plus obscures dans mes pensées. Une ombre survole, plane en permanence, sur le visage figé de mon cousin coloré imperceptiblement d'une teinte nébuleuse. On l'a assassiné. Comment ? Je ne sais.

La réponse qui nous échappe doit sûrement se dissimuler en Outre-Mer ou à Prévèze. Ô estimés Ovalis, je vous suplie à genoux, et de tout mon coeur, veillez à une enquête minutieuse, il s'agit de mon couzin, du chef de lO'racle. L'on ne peut écarter la probabilité d'une attaque directe contre l'Alliance et la Nation d'Outre-Mer, de la part de nos ennemis. Et s'il y a responsables de ce fléau, ils devront en payer le prix, quels qu'ils soient. L'intégrité mise à mal de notre mouvement l'exige ! Une riposte devra être adoptée, s'il est avéré dans les faits de la certitude de mes pensées. Pour l'honneur de mon couzin !

A cet instant même, mes hôtes et mes gnomes, s'activent frénétiquement aux préparatifs de retour, avec une escorte, et nous serons de retour dans quelques jours en Outre-Mer, Le corps inanimé de mon triste couzin, la flotte marchande chargée à en déborder d'or, et moi. Humblement, je fais voeux d'être accueillie par des Alen'iens, une fois à bon port à Roc le Chastel. Et je vous en prie, Tilk avait un serviteur, Syverian Annôn, qu'il considérait comme son propre fils et que vous connaissez si bien sous le nom d'Eknad, stratégor de notre ordre; prévenez le dès que possible. Ceci afin d'éviter l'état de choc de nos plus haut gradés, les citoyens devront nous admirer fort à ce pénible instant.

Merci.

Zibel, la cousine de...
Toc...Toc... Toc...
 
La gnome sursauta, surprise. Au moment ou elle terminait sa lettre, on vint frapper doucement à la porte. Elle trésaillit à nouveau, effrayée cette fois. Mais un assassin ne frappe pas aux portes... Et puis deux gardes veillaient sur elle en permanence. Suite à cette réflexion, elle se trouva assez idiote. Ils n'auraient certainement pas laissé passer quiconque n'avait pas de titre. Zibel s'empressa d'enfourner sa feuille dans sa poche, la transmettant une fois à bord de son bâteau à l'un des rapaces messager des plus rapides de sa flotte, lequel serait envoyé aux autorités de l'Oracle, et arriverait longtemps avant eux. Alors que ses pas glissaient tristement vers la porte qu'elle ouvrit lentement et prudemment, ese demandant qui pouvait bien être celui qui frappait.

Oh ? Kaleb, c'est vous ! Entrez, je vous prie.
clara t-elle à son hôte, avec un soulagement nettement affiché de le retrouver si tôt, tandis que d'un geste de la main, elle l'invitait vivement à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Des pompes pour Méthone...   Sam 14 Nov 2009 - 3:41

-Je...je venais vous avertir que les préparatifs sont en cours de réalisation. L'or est en cours de chargement pour rejoindre Thyde. Votre flotte sera escortée de deux frégates Ald'Rhunaises, vous serez donc en sécurité durant votre voyage. Nous avons essayés de conserver le corps de maitre Nosferan du mieux possible en évitant d'altérer les tissus afin de faciliter une recherche de poisons.
Il avait été en effet donné ordre de maintenir le plus possible en état le corps du gnome. Cette affaire risquait de couter cher au palatinat, surtout lorsque l'un des plus haut dignitaire d'Outre-mer mourrait en pleine capitale... Une coopération sans failles de la part des autorités du palatinat pourrait peut être prouver leur bonne foi. Particulièrement en ces temps troublés où tout ce qui porte la marque impériale est suspect. Mais il était de l'avis de Kaleb qu'il fallait mettre en avant que tout Kalamaï n'était pas uniquement composé de barbares sans foi ni loi.
Et puis, Prévèze devait se montrer à la hauteur de sa réputation de terre accueillante...
-Après réunion avec mes collègues, nous avons décidés de nommer la place principale de Méthone du nom de maitre Nosferan, qui est aussi le votre. S'il est mort ici, nous espérons par cet acte que sa mémoire lui survivra longtemps... La...la caravane qui nous conduira à Thyde sera prête dans quelques heures. J'ai pensé que vous aimeriez rejoindre rapidement vos terres et, euh...j'ai cru bien faire en demandant d'accélérer les choses...hum... Je viendrais vous chercher pour le départ.

L'intendant s'inclina devant la gnome avant de se retirer. Kaleb se repassait la mort de Tilk Nosferan dans la tête, cherchant comment cela avait pu arriver... C'était tout bonnement incroyable qu'il puisse tomber raide mort comme cela, en plein cœur de la ville, sous la protection des Gardes!
Quelque chose clochait... Mais quoi? Les éléments de l'affaire tournaient et retournaient dans l'esprit de l'intendant.
S'il s'agissait d'un meurtre, c'était bien là l'œuvre d'un professionnel. Et pas de n'importe lequel! D'un virtuose du genre! Capable de passer outre les Gardes de Méthone et une unité de Sabres Ald'Rhunais.
Mais si c'était autre chose? Autre chose qu'un tueur?
Un assassinat politique? Qui aurait un quelconque avantage à voir Tilk Nosferan mort? Un membre de l'Oracle d'Alen'ia?
Mais sur un plan plus vaste, il pouvait aussi s'agir d'une tentative de faire échouer des négociations entre l'Empire et l'Outre-mer... Comment faire mieux pour discréditer l'Ambassadrice Impériale, comme par hasard palatine de Prévèze?
Cette mort impliquait quelque chose de sombre, de dangereux et d'énorme. Kaleb le sentait à plein nez. Il espérait de tout cœur que sa supérieure réussisse dans son entreprise.
Après tout, l'Empire comptait encore bon nombre de gens honnêtes, intègres et droits, à l'instar de sa propre personne ou de la palatine. Peut être était-ce pour ça que l'Empire valait encore quelque chose en ces temps sombres ponctués de trahisons et d'assassinat.
Quelle sale époque, vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Tilk Nosferan



Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 19/12/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Des pompes pour Méthone...   Mer 18 Nov 2009 - 16:04

Zibel, prit la main de son hôte, les larmes aux yeux de reconnaissance et de gratitude. Même si Méthone serait la terre du malheur porté à Tilk, elle resterait aussi le souvenir d'un accueil chaleureux, de personnes merveilleuse comme cet homme charmant, d'une coopération formidable et d'une réussite sans précédent pour les deux parties. Qu'allait-elle devenir une fois accomplie les dernières volontés de Tilk ? Elle ne le savait encore. Toujours est-il qu'elle ne se sentait plus la force de vivre très longtemps sans lui. peut être errerait-elle à jamais, ou mettrait-elle fin à vie. Durant le voyage, elle aurait de toute façon matière à réfléchir.

Je vous remercie Kaleb, pour tout ce que vous avez fait et entrepris jusqu'ici. Il est indispensable en effet de conserver le corps de mon couzin en l'état. Quant à l'honneur qui lui est fait, sachez que jamais cela ne sera oublié autant par l'âme défunte que par les vivants qui le font vivre à travers leur mémoire. Je vous promets une longue amitié entre vous et nous. Merci pour cette coopération entière et totale. J'espère un avenir radieux entre notre Nation et votre province.

Maintenant plus vite je rentrerai chez moi, mieux je m'en porterai je ne vous le cache pas. J'ai confiance dans vos efforts et ne m'en fais plus tellement à présent. Une fois les funérailles achevées, je m'en irai reprendre les affaires de mon frère, entreprenant les grands travaux prévus par couzin pour la nation et vendrait les concessions et industries de Luluferati aux autorités d'Outre-Mer. C'est à eux que vous aurez donc à faire, pour de prochains achats ou affaires commerciales dans le futur.

Tels sont les dernières volontés de Tilk. A présent veuillez m'excuser, je vais me préparer.

Une fois Kaleb parti, elle rangea précipitamment toutes affaires. En route pour l'Outre-mer. se dit-elle pour elle-même. Elle transmettrait sa lettre très importante en cours de voyage.

hrp : Fin de ce rp ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des pompes pour Méthone...   Aujourd'hui à 7:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Des pompes pour Méthone...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Prévèze :: Méthone :: Le Palais du Peuple-