AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aedric le Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Aedric le Rouge   Sam 27 Juin 2009 - 12:10

Aedric naquit dans une riche famille noble du royaume de Nardogord .Son père était le conseiller du roi Moret, véritable adorateur des dieux Sorenssen et Kanderak .Ainsi durant toute son enfance Aedric appris a vénérer la loi et l’honneur.

Mais un jour, une guerre éclata avec le royaume de Shimashasha , qui servait de repère aux démonologiste et autres nécromanciens ,lorsque les chevalier d’Amon firent face aux démons et aux Morts vivants leurs courage faillit et ils furent vaincus, le père d’Aedric trouva la mort dans cette bataille.

Ce fut l’illumination pour Aedric a quoi servait l’honneur lorsque l’on était mort, et la loi quand on ne peut pas la faire appliquée.La seul chose qui pouvait libérer son peuple c’était la force et son dieu Brak .Reniant donc les enseignements de son enfance il acquit une foi inébranlable pour Brak.

Les années passèrent jusqu'au jour où le dieu de la force lui apparut sous l’aspect de son défunt père pour le charger d’une mission :rayer de la surface de la terre la souillure démoniaque et de mettre fin a la pratique de la nécromancie dans Kalamaï .Il réunit alors une foule de fanatiques nommés « Les Elus De Brak »,grâce a leur fougues et à leur dévotion ils mirent en déroute les armés de Shimashasha , qui fut incorporé au royaume de Nardogord . Suite à la guerre le peuple mit au pouvoir son libérateur ,Aedric se sacra alors « Grand inquisiteur de Brak ».

Il se mit alors en traque des nécromanciens et des adorateurs démoniaques rescapés. Tombant rapidement dans la paranoïa, les exécutions publiques ce succédèrent, son manteau blanc fut rapidement maculé du sang des innocents envoyé a l’échafaud.

Il prit alors le tire d’Aedric le Rouge. Les Elus de Brak totalement dévoués à sa cause firent aussi régnait la terreur, si bien qu'en quelque années la totalité royaume de Nardogordfut sous le contrôle de celui que le peuple surnommait le prêtre rouge.

Pouvant compter sur des légions de fanatiques totalement dévoués a sa cause ,Aedric pouvait étendre le royaume de Nardogord aussi loin qu’il le désirait. Les hérétiques, les démons et leurs adorateurs, les nécromanciens, ainsi que tous ses opposants finiraientt sur l’échafaud…


Dernière édition par Aedric le Mar 30 Juin 2009 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
{Widfara}



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Aedric le Rouge   Sam 27 Juin 2009 - 21:11

BG Approuvé

Compte IG activé
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aedric le Rouge   Mer 23 Sep 2009 - 19:44

Acte 1 :Le Sang des Von Seviand
Le soleil était haut dans le ciel ,sous leurs lourdes armures les deux apprentis chevaliers suaient abondement ,ils montèrent sur leurs destriers qui semblaient eux aussi souffrirent de la chaleur, et s’élancèrent sous les yeux de la foule rassemblé pour l’occasion ,le tournoi d’Hassar n’avait lieu qu’une fois par an ,celui qui l’emporterais serais sacré chevalier royal :les troupes d’élite du royaume et un passage obligé pour tout guerrier se respectant .

Le roi en personne sonna le départ de la joute. Les deux étalons s’élancèrent avec férocité, les deux cavaliers baissèrent leurs lances et dans un fracas magistral l’un d’eux fut jeté hors de ses étriers et alla s’étaler sur le sol .Le vainqueur quand à lui fière de sa victoire, fit une sorte de tour d’honneur de la lice .Enlevant son casques révélant ces cheveux blonds .
Aedric regardait son frère avec admiration du haut de ses 7 ans ,bercé depuis sa plus tendre enfance dans la chevalerie Aedric n’avait qu’un seul rêve devenir l’un de ces combattants d’élites ,maîtres cavaliers qu’on jugés imbattables, dans tout Thassopole ,dont tout les membres de sa famille avait fait partis depuis des siécles.

Le roi se leva un silence s’installa dans toute la lice :
«Mardric de la maison des Von Seviand ,au nom de cette illustre lignée la foule parut admirative, je vous déclare vainqueur du tournois de Hassar ,vous voila donc sous les hospices de Kanderak et de Sorenssen ,membre de l’ordre ancestral des chevaliers royaux vous allez maintenant prête serment devant les dieux ,votre roi ,votre famille ,et tout le peuple ,Jurez vous de défendre la loi de notre patrie et son honneur ,de protéger les innocents, d’honorer nos Dieux ,de lutter contre la barbarie ,la haine ,de donner le repos aux âmes aux mains des nécromanciens ,de renvoyer les infernales dans leur prison ardentes.Et enfin d’être prêt à faire cadeau de votre vie pour accomplir votre devoir»

Le jeune chevalier ne réfléchit pas une seconde : « Je le jure votre Majesté »
Le peuple se léva alors et acclama le nouveau chevalier, mais aucun n’égala le jeune Aedric qui était surexcité, son père conseiller personnel du roi lui-même chevalier, lui glissa à l’oreille
« Il ne reste plus que toi Aedric… »


Cette phrase resta à jamais gravé dans la mémoire du jeune garçon ,les années passèrent le garçon s’entrainait durement mais il ne faisait aucun doute qu’il n’était pas aussi bon cavalier que ses frères.
Ta lance Aedric, par l'honneur de Sorenssen ta lance tiens la mieux
-Oui père
-C'est vrai Aedric on dirait un paysan ,dit l'ainée de la famille
- Arretez il ne se débrouille pas trop mal, c’était la mère d’Aedric
-Comment veux tu qu’il devienne chevalier si il est incapable de manier une lance.
- Il y arrivera ne t’inquiète pas c’est un Von Seriand après tout »


Les discussions comme celle-ci s’enchainèrent, mais au final Aedric n'était toujours pas un cavalier d'excellence sa relation avec son père devint plus tendu mais le jeune homme n'avait aucune envie d'abandonner il s'entraina donc avec acharnement …
Mais a contrario c’était en combat à pied que le garçon excellait, mais cette méthode de combat était jugée bonne « pour les paysans ». le garçon cacha donc ce talent tout en continuant de s’entrainer en cachette avec son frère Madric qui appréciait les armes lourdes tels que les masses d’armes, impossible à utiliser à cheval.
Aedric devint donc sans aucune personne n'en ai connaisance (à part son frère) un excellent manieur d'arme lourde


Dernière édition par Aedric le Dim 11 Oct 2009 - 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aedric le Rouge   Sam 26 Sep 2009 - 20:51

Acte 2 : Sang et larmes.

L’agitation régnait, les soldats s’alignèrent, les archers préparèrent la première volée, les chevaliers baissèrent leur visières, la bataille pouvait commencer .Le roi Moret était la au milieu de ses chevaliers portant son armure d’or, à sa droite un homme vêtu d’une armure d’argent pour bien montrer qu’il était le deuxième homme du royaume il portait à la main une lance d’excellente facture, c’était Alphonse Von Seviand, ces 3 fils était la aussi ,le dernier n’était pas la âgé de 14 ans Aedric avait été laissé avec sa mère.

Devant se déroulait un effroyable spectacle, surgissant des plaines désolées de Shimashasha ,le seigneur Liche Akadir rassemblait ses terribles légions ,des milliers de zombis putréfiés des squelettes d’anciens soldats ,de redoutables âmes errantes, et même des squelettes de dragon réanimé pour l’occasion. Il avait aussi le soutien des démonologistes de Nardogord qui avait été bannis de sa bien longtemps et il était temps qu’ils prennent leur revanche et leur horde de démon invoquée depuis les plans infernaux n’avait qu’un seul et unique but abattre le royaume de Nardogord.

Malgré cette impressionnante démonstration de force, les chevaliers restaient confiants, ils prièrent longuement Kanderak et Sorenssen, puis la bataille commença, les flèches volèrent, les soldats chargèrent en criant :Pour Nardogord et Kanderak !

Les légions d’Akadir s’apprêtaient à subir une charge exemplaire. La bataille dura des heures ,griffes, crocs et arme rouillés contre épées lances et boucliers, mais plus la bataille durait plus les infatigables morts vivants prenait l’avantage. C’est alors que le roi Moret et ses chevaliers chargèrent se fut splendide ils écrasèrent tout sur leur passage comme un raz de marée, c’est alors que les plus puissants des démons intervinrent ils stoppèrent la charge et les chevaliers furent tués les un après les autres.
La bataille était terminée.Les troupes de Nardogord démoralisées s'enfuirent ,et se cachèrent dans les forets et montagnes environnantes .

Alphonse Von Seviand fut ramené gravement blessés à Del-Deleth .Suivit de prés par les morts vivants et leurs alliés …

« Il ne reste plus que toi Aedric »dit le père d’Aedric en rejoignant ces fils et son roi dans l’autre monde.
C’était la deuxième fois qu’il prononçait cette phrase .Aedric n’eut mal heureusement pas le temps de pleurer son père la ville était attaqué.Il voulut alors combattre pour honorer la mémoire de son père et de ses frères .Mais il fut arrété par sa mère : « Non,aujourd’hui ce n’est pas ton combat Aedric ,demain tu donnera naisance a une nouvelle génération de chevalier ,tu est le seul noble mâle encore vivant le royaume ne peut se permettre de te perdre ,pars ,fuis caches toi et reviens t’assoir sur le trône quand il sera temps n’échoue pas Aedric se sera ma derniere volonté ne me déçois pas ;tu ne m’as jamais déçu. »Elle le serra alors dans ses bras avec tout l’amour d’une mère,sachant qu’elle ne le referais plus jamais ,elle prit l’épée de son mari et couru vers la porte bien décidé à l'honorer.

Aedric prit l’armure d’argent de son père ,il ne savait pas pourquoi mais une voix lui disait de le faire .Et jetant un dernier regard à la dépouille de son père il s’enfuit. Il regarda la ville de loin ,elle brulait ce lieu autre fois prospère ne serait plus demain qu’un tas de cendre.Il se mit à pleurer il avait tout perdu :sa famille, sa ville ,son rêve même…

Puis il se releva et se jura de ne plus jamais versé une larme à moins que sa ne soit une larme de joie,il se releva ,il lui restait ses deux jambes après tout …
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aedric le Rouge   Lun 19 Oct 2009 - 20:13

Acte3 : Le Sang et la Force

Aedric courait, l’armure de son père dans un sac lui paraissais lourde … lourde. Les branches de la forêt griffait son visage ces jambes lui semblait de plus difficile à lever mais le temps du repos n’était pas encore venu: il fallait fuir. Derrière lui la ville qu’on surnommait la Lumineuse dans tout Thassopole brulait au dessus de lui volait des dragons réanimés par le seigneur liche, les morts faisait disparaitre tout signe de vie. Mais un seul mot lui venait à l’esprit : « survivre »…

Il couru des heures puis se sentant hors de danger il s’écroula au sol, il chuta sur une sorte d’autel au milieu d’une clairière. Surpris, il jeta un regard cette autel était dédié à un dieu qui lui était presque inconnu ,le dieu de la force :Brak.
Ce dieu avait toujours eu un rôle particulier en Nardogord méprisé par les nobles chevaliers qui n’avait foi qu’en l’honneur de Sorenssen et en la loi de Kanderak .Les autres soldats du royaume lui vouait un culte, ainsi des autels de Brak était dispersés un partout dans le royaume et le dieu de la force était un Dieu fort apprécié parmi le peuple. Désespéré Aedric se mit à prier de tout son cœur posant l’armure d’argent au pied de l’autel il eu ces mots :
« Oh Brak le tout puissant, entend ma prière des profondeurs de cette forêt, j’en appelle a toi et à ta divine force .Mon peuple, ton peuple à été vaincu par un rejeton de Nucter et des serviteurs de l’Infernal.Je n’ai que cette armure et ma vie à t’offrir mais je t’en supplie Ô divin Brak accorde moi ma revanche et j’accomplirais la moindre de tes divines volontés »

Il ramassa alors une pierre qui trainait sur le sol et se taillada la main, le sang coula sur armure à ce moment là un vent soudain souffla,et une forme blanche portant l’armure d’argent apparue…Aedric était stupéfait il voulu dire quelque chose mais l’apparition le coupa ,et parla d’une voix familière :
«Hé bien Aedric Von Séviand… Tu auras ta vengeance ... »
Aedric fut troublé par la voie qu’il entendait:
« Père ? »
« J’ai pris cette forme pour que tu te rappelle pour quoi tu combattras, je vais te donner l’instrument de ta vengeance se sera mon seul et unique cadeau… »
Une sorte d’éclair blanc frappa alors l’armure, la lumière fit fermer les yeux au jeune homme lorsqu’il les rouvrit l’armure avait disparue et il avait devant lui un imposant marteau, il le prit, le regarda avec attention l’arme portait le symbole de sa famille :Un sanglier symbolisant la force ,la puissance et le caractère.Aedric fut bluffé il s’agissait du marteau d' Heilamard Von Séviand ,surnommé le marteau pourpre.Guerrier excellence c’était l'un des fondateurs du royaume de Nardogord ,son marteau avait disparu après sa mort.Aedric jubilait il avait entre les mains une des plus grandes reliques de son royaume il ne pouvait échoué avec une arme de ce calibre ,il s’inclina respectueusement devant l’effigie du Dieu de la force et quitta la clairière bizarrement il savait ce qu’il avait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aedric le Rouge   Aujourd'hui à 16:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Aedric le Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-