AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Palais Républicain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Dim 12 Juil 2009 - 18:40

Votre deuxième mission sera... Vous savez ce qu'est un forum ?

"Un forum?"


Je chercha dans ma mémoire, un bref instant..

"Non je suis navré...je ne vois pas ce que cela peut être.."


J'étais un peu confus déjà prenais-je le poste de Ministre que je n'étais pas à la hauteur des attentes de l'Intendant. Je me sentais mal à l'aise, j'appréhendais ce qu'il allait me dire en essayant de rester calme.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Mer 15 Juil 2009 - 4:28

L'Intendant lisait très bien l'appréhension et le malaise dans les yeux du marchant. Et cela le fit rire, point pour se moquer, ni pour envenimer la situation, mais plutôt le contraire, détendre l'atmosphère.

Et bien ce sera le premier édifice que vous aurez l'honneur de nous bâtir, Monsieur le Ministre. Qu'il soit resplendissant et que la prospérité afflux !

Asmodean se leva et pausa les mains sur son bureau.

Bien, je dois vous laisser très chère, revenez me voir quand les travaux auront commencé. Puis, il lui fit un signe de la tête et lui tendis la main. Bon courage, mon ami. Et il le laissa vaquer à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Arzhùl Gorbad
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 387
Age : 28
Classe : Maître Inquisiteur
Armada : Ordo Repurgatoris
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Le Palais Républicain   Mer 15 Juil 2009 - 5:11

L'un des plus importants édifice de tout Thassopole, de part sa nature et son symbole.
En plein coeur d'Anaphe, cela n'empêche pas ses jardins d'être des plus vastes et méticuleusement travaillé. Que ce soit pour affaires ou pour flâne, vous y trouverez toute la beauté et le bien-être que vous recherchez. Les jardins sont libres d'accès à la populace, mais la Garde Républicaine veille à la tranquillité du site.




A l'instar des jardins, l'intérieur n'a rien de sobre. La Province est riche, le commerce est fleurissant et personne ne vous contrariera sur ce point. D'ailleurs personne n'oserait prétendre en Thassopole que celle-ci est une province de seconds plans !
Le Palais Républicain est donc à l'image de ses concitoyens, patriotique, chaleureux, vivace et richement ornementé.
Ici, vous trouverez la chambre du Sénat Républicain, le bureau de l'Intendant, juste à côté de celui du Palatin, ainsi qu'une grande partie de l'administration.
L'entrée y est bien entendue interdit avec des armées.


Revenir en haut Aller en bas
Thangorthorim
Évêque
Évêque


Nombre de messages : 300
Classe : prêtre
Armada : libre
Date d'inscription : 25/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: nain

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Ven 18 Sep 2009 - 22:06

Thangorthorim et ses nains s'étaient retrouvés autour du bonne bière revigorante, les nouvelles du conseil nain pour le commerce et les initiatives étaient des plus préoccupantes, la situation aux portes de Naxos était des plus épineuse, sa présente était plus que requise, mais d'abord des affaires plus spirituelles requéraient son attention, le grand pontife devait lui communiquer diverses informations de la plus haute importance.

Entrant dans le palais, les nains restèrent dans le hall tandis que le prêtre s'adressa aux gardes :

Salut à vous, hommes de Thassopole, je suis le prêtre Thangorthorim, au service de Brak, de l'Empire et de L'Église....Le pontife m'attend....
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Lun 8 Fév 2010 - 2:04

Une fois arrivé au Palais, Malbrum laissa quartier libre à ses gardes-vie, puis entra en saluant les gardes à la Grande Porte. Aujourd'hui le Palais semblait autant rempli qu'à l'accoutumé, plusieurs soldats étaient présent dans l'enceinte et des citoyens venaient payer leurs taxes à l'intendant, Le Ministre dépassa la petite file d'attente et après avoir brièvement frappé, entra dans le bureau d'Asmodean. l'Intendant le salua dès son arrivée.

"Oh cher Ministre ! Bien le bonjour en cette bonne journée, je suis à vous dans une minute."

Quelques minutes passèrent, puis en un grincement de porte, les deux hommes se retrouvèrent seuls à seuls. Asmodean mit les pièces dans une bourse annotée d'une étiquette, puis rangea celle ci dans l'une des commodes qui habillaient la pièce.


"Alors, quelles bonnes nouvelles m'apportez vous donc, mon ami ?"
Demanda l'Intendant tandis qu'il s'attardait à recompter les pièces d'or.

Malbrum laissa transparaître un sourire franc, puis commença.

"Le Chantier est presque terminé, les statues seront bientôt livrées, et de plus, les jardins sont dors et déjà implantés, tout sera parfait d'ici un mois et demi tout au plus.."
Affirma t-il confiant dans ses paroles.

"Bien, très bien ! Le Palatin sera enchanté d'apprendre cela, je lui enverrais une missive pour le tenir au courant des nouvelles dans la journée."


"Avertissez le également que je dois retournez au plus vite dans mon Royaume, des hordes d'orques sèment le désordre en Mont-Chemin-Des- Ildys, il en va de la sécurité de mon peuple."
Malbrum avait en effet reçu un message de l'un de ses subordonnés qui lui exposait les rapports de plusieurs embuscades essuyées par ses troupes. Il devait s'y rendre et régler ce problème.

"Intendant, je vous souhaite une bonne journée."

Il serra la main encore tiède de l'Intendant qui venait juste de finir de classer la trésorie.


"Votre devoir de Seigneur vous y oblige bien évidemment, Eh bien au revoir Ministre, revenez nous vite et sauf en Thassopole."

Déclara Asmodean d'une voix emplie de sagesse. Que Malbrum acquiesa d'un hochement de la tête.

Il passa la porte de bois vernis, Saluant au passage quelques gnomes qui se trouvaient derrière la porte, attendant leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Lun 10 Mai 2010 - 19:52

Le voyage de retour avait paru bien long à l'inquisiteur. Très long même. Trimballer une division de combat sur la moitié de l'empire à pied. Traverser la mer séparant Zackinthe et Thassopole n'avais rien d'amusant surtout qu'aucun événement particulier n'avais eu lieu. Pas une tempête en mer , pas une tribu d'orcs sauvages de Zackinthe n'étaient venus gâcher le voyage. Si bien que lorsqu'Aedric posa enfin les pieds sur le sol Thassopoliens il poussa un soupir de soulagement. Il se pressa même étrangement de se rendre à Anaphe pour enfin siéger littéralement sur le trône de Thassopole. Toutefois lorsqu'Aedric ouvrit nonchalamment les portes de son bureau, deux hommes étaient déjà là. Le premier était assis sur le luxueux fauteuil du palatin,les pieds sur le bureau et fumait la pipe. Le second quand à lui ressemblait à un de ses miliciens que l'on trouvait dans les baronnies du Nord. Aedric savait qui était le premier homme. Son mentor le général Siegfrield qu'il fut étonné de voir réveiller. Le second lui était par contre tout à fait inconnu. Soudain le général borgne s'aperçu de la présence de son palatin.

Enfin de retour Aedric t'en a mis du temps gamin. La prochaine fois évite de me laisser ton sale boulot parce que la paperasse ...

Aedric soupira tellement fort qu'il fut fort probable que plus de la moitié du palais l'entendis.

Vous n’avez pas changez bon sang, dégagez moi les pieds de ce maudit bureau ou je vous les faits couper. Montrez l'exemple bordel vous êtes le plus haut-gradé de l’armée, alors faites au moins un effort devant vos hommes ou je vous renvois à Nardogord. Et qu'est ce qu'il vient faire ici lui ?


Siegfrield enleva les pieds du bureau et répondis tout en baillant.

Ça marche patron. Et arrêtez d'hurler vous allez reveillez tout le monde, je vous l'ai toujours dis pourtant, ce n’est pas celui qui hurle le plus qui est le plus écouté.


Aedric fut sur le point de rétorquer quelque chose, mais le généralissime le coupa.

Cet homme est venu m'annoncer la mort du baron Jort de Val-Boisé seigneur palatin.


Aedric eut alors envie de ricaner, il était bien content que ce sale type condescendant soit allé rejoindre Nucter. Sans lui Val-Boisé tomberait bientôt sous l'influence de Nardogord se qui ne serait pas plus mal.
S'eut était en effet plutôt amusant Aedric , si il n'avait pas péri face aux troupes de Mogoth le Sanglant.


Le sourire disparu sur le champ du visage d'Aedric. Mogoth était vivant, les rumeurs disaient donc vrai, cette pourriture avait survécu à la bataille de l’Abysse, cet idiot de Renard du désert n'était pas aussi infaillible qu'on le disait. Et si celui ici avait été dans la pièce As'Elarith l'eut surement transformé en bouillie.

Que tous les états de cette foutue république préparent leurs hommes. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais si Mogoth envois des troupes ici c’est sans doute pour se venger de mon intervention à l’Abysse. Il frappera donc soit à Nardogord, ma terre natale, soit ici à Anaphe le siège de mon pouvoir. Je veux donc que vous renforciez au maximum la sécurité d’Anaphe. Nardogord devrait pouvoir assurer sa propre défense, mais au cas où mobilisez les milices du Nord. Quand à nos hommes en Edhesse nous avons commis une terrible méprise. Il semblerait que ce Dorgo ne soit un ennemi de l’empire. Rapatriez immédiatement nos hommes, ils seront bien plus utiles ici. Et je pensais que vous pourriez aller à Perganon voir cet Ulagan histoire de comment dire… rattraper le coup.

A vos ordres mon roi. Ravis de voir que vous n’avez pas perdu la main. Puis c’est gentil de faire voyager votre bon vieux général en chef. Je vais me préparer sur le champ et je partirais dés que possible.Ah et puis vous pouvez disposez soldat.

Le milicien n’en croyait pas ses yeux les deux hommes les plus puissant de la région se disputait comme des enfants. C’était plutôt ahurissant. Aedric les regarda partir. En matiére d’arrogance son mentor lui avait transmis l’intégralité de ses dons. Arrogance qui agaçait particulièrement l’égo du jeune dirigeant. Mais derrière cette carapace de désinvolture. Se cachait un homme loyal et courageux. Qu’il admirait comme un père.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Sam 5 Mar 2011 - 19:43

Aprés avoir appréhender le meurtrier , Vautour avait reçu l'ordre de le conduire, si il était encore en vie face au généralissime Siegfrield, commandant en chef des armées Thassopolienne et chargé de diriger le République en l'absence d'Aedric. Fermement enchaîné, l'elfe psychopathe fut conduit dans une cellule du palais Républicain, les cachots étant encore en rénovation pour correspondre aux attentes de von Séviand. Il y resta plusieurs jours et plusieurs nuit sans boire ni manger. Puis on le sortit de sa prison pour le mener face au générale borgne. Celui-ci vêtu de l'habituel uniforme des soldats Nardogord fixait le prisonnier, un sourire amicale au visage qui déstabilisait les gardes présents. Siegfrield avait une idée sur la façon d'utiliser le prisonnier mais fou comme il était ...

Bonjour à vous, je suis le général Siegfried, vous avez été attrapé et conduit devant moi pour le meurtre de plusieurs individus. La peine encourue est la mort. Je vous propose un marché. J'oublie vos forfaits et la peine qui va bien entendu avec et en échange vous me débarrassez d'une personne qui me gène et vous pourrez reprendre votre petite série de mort par delà la mer sur le continent. Si vous refusez je me verrais dans l'obligation de séparer votre tête du reste de votre corps. Alors que me répondez vous ?


Il avait sortit le sabre qui pendait toujours à sa ceinture, vivre ou mourrir, l'elfe allait devoir faire un choix.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Palais Républicain   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Palais Républicain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: Anaphe :: Le Sénat-