AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extension des troubles à Zakinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ranhort



Nombre de messages : 57
Classe : Paria
Date d'inscription : 27/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Orque

MessageSujet: Extension des troubles à Zakinthe   Sam 25 Juil 2009 - 16:18

Spoiler:
 

Gniaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaargf !!!

Le minotaure tituba avant de s’effondrer raide mort, la clavicule sectionnée. Ranhort se retourna subitement et décapita un hobgobelin qui voulait le surprendre par derrière. L’orque ne comptait plus les cadavres laissés derrière lui. Dans son sillage progressait une centaine de parias enragés par le sang et perdant le sens de la réalité dans le tumulte de la bataille. La frontière de Zakinthe-Prévèze était le théâtre d’un des plus violents affrontements de son histoire récente. L’épisode avait été déclenché la veille par un évènement incongru. Ranhort avait été envoyé pour étendre la révolution anarchiste dans la province de Zakinthe. L’anarchie ne connait pas les frontières se plaisait à dire Anar. Le groupe de l’orque s’était porté volontaire pour montrer la voie de la liberté au peuple famélique de la région voisine. Avec des vivres relativement abondants, Ranhort avait réussi à faire se soulever quelques villages au bord de la famine. Il semblait à l’orque que la rébellion pourrait s’étendre très vite ici, le palatin laissant littéralement son peuple mourir de faim et en proie aux brigands. Dans cette contrée, la loi du plus fort régnait sous la « bienveillance » de ce qui restait des troupes du palatin, formées de minotaures, gobelins et autres créatures du chaos. Non que Ranhort honnissait ces espèces, il en faisait parti. Mais il avait suivi une autre voie plus complexe lui permettant de s’épanouir : l’anarchie. Il en était fier et partageait ses convictions avec les habitants de Zakinthe. C’est au cours d’une de ses « visites » qu’un éclaireur annonça l’arrivée d’une armée du Palatinat. Ranhort fut contrarié par cette nouvelle car il espérait attaquer par surprise les troupes stationnées dans la région. Les rôles furent inversés et c’est l’armée du Palatin minotaure Kaamos qui déferla sur les parias. Bien que supérieur en nombre, l’armée du Palatinat fut défaite sans grosse perte chez les parias. L’explication était double. Le groupe de Ranhort était le plus puissant de tous les groupes de parias, et sans doute le seul à pouvoir se vanter d’être formé de véritables combattants aguerris. De l’autre côté, les troupes du Palatinat était mal entrainé et avait dû manquer de pratique depuis un petit bout de temps, les terres sauvages de Zakinthe n’ayant eu pas de danger réel à affronter jusqu’alors.
Ranhort essuya sa lourde hache de guerre. Il n’avait pas perdu la main et retrouvait les sensations enivrantes du combat avec un plaisir non contenu. Un jeune paria humain s’approcha de lui les yeux emplis d’admiration.
Quel guerrier vous êtes ! Nous avons vaincus leur armée en un rien de temps grâce à vous et…

Je ne suis pas un guerrier mais un combattant de la liberté comme toi ! Nous n’avons pas vaincu leur armée mais juste un régiment et c’est grâce à tout le monde. La prochaine fois que tu ouvres ta bouche camarade, réfléchis avant de commencer à parler.
Les mots rudes de l’orque avaient transpercé de part en part la confiance du jeune humain. Mais Ranhort n’était ni un tendre, ni une nounou. Il ne regretta aucun de ses mots lorsque le jeune paria reparti, chagriné. Retrouvant petit à petit son calme avec la baisse de son adrénaline, l’orque remarqua que ses pertes bien que légère, handicapait son groupe et pourrait ralentir la progression des parias dans les villages. Toutefois il savait que d’ici peu, il recruterait de nouveaux combattants au sein de la population locale désabusée par un pouvoir à la fois tyrannique et absent. De plus, des militants avaient étaient envoyé dans la capitale pour provoquer des émeutes en ville. De quoi faciliter la tâche des parias d’autant plus que le Palatin selon les dires des survivants n’avait pas réapparu dans la région depuis pas mal de temps. Ranhort eu une pensée pour son ami resté au repaire.


*Le feu de l’anarchie embrase Zakinthe mon frère, puisses tu faire de même à Prévèze*

Revenir en haut Aller en bas
Kaamos
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 08/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Minotaure

MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Dim 6 Sep 2009 - 21:54

Une imposante silhouette cornue , vêtue d'une simple tunique de cuir , s'avança de son pas lourd vers le campement . C'était le lieu fixé par les anarchistes dans le mot qu'on lui avait fait passer .
Il ne savait pas exactement ce que voulaient les anarchistes, mais il savait que pour un temps du moins, il partageaient un objectif commun , et non des moindres : renverser l'ordre établi .
Mais là se situait la grande différence : alors que Kaamos voulait faire respecter les traditions de chaque peuplade qui vivait sur cette surface de la terre (et il considérait aussi le fait d'avoir des chefs comme une tradition de ces peuplade , encore qu'il n'y attachât pas une importance majeure ) , les anarchistes souhaitaient, eux , accéder à un idéal d'égalité , qui ne permettrait aucune injustice , et qui pourrait amener à une fraternité indéfectible entre les peuples , mais qui aux yeux de Kaamos faisaient de toutes les cultures et les traditions un gigantesque patchwork où l'on collait une étiquette toujours identique sur le front de chaque nouveau-né , qu'il soit vert , rose ou brun . Du coup, même si cette différence subsisterait toujours, nul n'aurait de véritable identité, puisque tous auraient une même culture, un même statut , un même rôle .

Kaamos pensait donc qu'il y avait du bon comme du mauvais dans la doctrine anarchiste . Néanmoins, le partage d'un objectif commun le poussa à aller au rendez-vous , bien que plus tard que prévu , la gestion (qu'il souhaitait soucieuse ) de Zakinthe l'ayant immobilisé à Arthandre quelque temps .

Lorsqu'il arriva au campement , les sentinelles le pointèrent de leurs arcs , et il leva les bras en signe de paix . Poussant un mugissement de salutation , il s'inclina ensuite profondément devant le campement . Puis, il détacha sa hache de son dos, la jeta à ses pieds, puis , faisant face aux palissades , cria :

-Salutations , anarchistes . Je suis Kaamos ,fils de Khûmgor , et m'excuse de n'avoir pu venir plus tôt , à la date à laquelle vous aviez fixé le rendez-vous . "
Revenir en haut Aller en bas
Ranhort



Nombre de messages : 57
Classe : Paria
Date d'inscription : 27/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Mer 9 Sep 2009 - 15:24

Armen crut rêver lorsqu'il aperçut au loin un minotaure, seul, qui se dirigeait d'un pas décidé vers le petit campement dont il avait actuellement la garde. Son groupe était un de ceux qui restait en arrière garde du gros des hordes anarchistes qui s'avançait de plus en plus dans la province. Il n'y avait là qu'une cinquantaine d'âme et de petites palissades comme défense, la possibilité d'une attaque étant considérée comme très improbable. Pourtant ce minotaure était bien passé au travers des différentes brigades d'anarchistes sans être inquiété... à moins qu'il n’ait un statut spécial. Le mugissement de la créature lui glaça le sang. Cette dernière posa son arme et présenta les motifs de sa venue. Un palatin...seul... cela eut été très tentant si il n'avait pas sur lui un papier qu'il exhibait en signe de justification. Armen prit la papier en question et fit semblant de se concentrer dessus. Bien sûr il ne savait pas lire. Il prétexta une nécessité de rassemblement pour s'échapper du minotaure et aller voir un lettré de son camp avec qui il revint.

Messire, lui dit-il, nous ne sommes qu'un petit groupe sans pouvoir de décision. Il est écrit sur la missive que vous devez vous présenter devant notre Assemblée souveraine en Prévèze du Sud, vous ne savez pas lire.

Les deux hommes rirent bien qu'Armen n'y avait aucune raison.

Voyez vous même!
Citation :
Si vous souhaitez nous rencontrer pour nous aider, préparez fissa votre propre destitution et rendez vous, si le courage ne vous manque pas, en Prévèze du sud afin d’y rencontrer notre grande Assemblée, seule possédant la voix du peuple, unique organe légitime et souverain.
Continuez votre route et passez la frontière. Enfoncez vous loin dans le désert mais n'espérez pas trouver notre repaire, une de nos patrouille vous cueillera avant...si vous n'êtes pas mort de soif toutefois.

Les deux hommes rirent encore de bon cœur avant d'indiquer sommairement le chemin au Palatin Kaamos.

Revenir en haut Aller en bas
Kaamos
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 08/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Minotaure

MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Mer 9 Sep 2009 - 22:39

Kaamos , sans se soucier des rires des anarchistes , les salua respectueusement -il considérait (parfois) la politesse comme une grande marque de respect - , récupéra sa hache , reprit son papier et s'en alla dans la direction indiquée par les deux gardes .

Il ne savait effectivement pas lire . Cependant, il pensait que les anarchistes comprendraient le message : les anarchistes dans Zakinthe avaient été localisés . A la moindre incartade , ils risqueraient de subir de cruelles pertes .

En attendant , sans un mot , sans se retourner , le puissant minotaure s'acheminait vers Prévèze du Sud .
Revenir en haut Aller en bas
Ranhort



Nombre de messages : 57
Classe : Paria
Date d'inscription : 27/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Sam 3 Oct 2009 - 18:07

Penchés sur des semblants de cartes géographiques de Zakinthe, le groupe de Ranhort tentait de retrouver une correspondance entre leur position et les points de repère sur la carte. Rien de bien difficile a priori mais voila la carte ne semblait pas du tout à jour. Les anarchistes étaient bloqués dans une vallée dont il ne connaissait aucun chemin de sortie, à l’exception de celui par lequel ils étaient arrivés. La carte ne semblait pas indiquée une telle possibilité dans la région. Les parias étaient donc immobilisés par l’environnement accidenté de Zakinthe. Ils avaient pourtant bien avancés à l’intérieur de la province, sans rencontrer de réelle résistance jusque là. Deux autres groupes évoluaient parallèlement avec celui dont l’orque faisait partie. Pas de nouvelle de leur côté. Ayant établi un bivouac provisoire, les anarchistes attendaient les éclaireurs qu’ils avaient missionné pour trouver un passage. Lorsque le cavalier arriva au camp, Ranhort crut qu’il s’agissait d’un de ces éclaireurs. En fait l’homme venait de Prévèze et avait galopé toute la nuit pour apporter un message d’urgence prioritaire. De tel message étant rare, les parias se regroupèrent pour écouter un lettré le déchiffrer à voix haute. D’une main hésitante, Ranhort pris le bout de papier. Il était effectivement le seul lettré du groupe. Se remémorant rapidement l’enseignement d’Anar sur la signification des lettres et la prononciation il s’essaya à une lecture hésitante quoique conforme à son contenu.
Camarade… de nouveaux ordres sont donnés par l’Az…l’Assemblée…Kaamos est déz…d… désormais notre allié…Revenez au repaire…des in…instructions …vous attendent.

A la fin de la lecture nul ne put cacher sa surprise. Voila plusieurs semaines que les parias se battaient en Zakinthe contre les troupes de Kaamos. Des frères et sœurs étaient morts. Du sang avait coulé. Et voila que l’ennemi d’hier se retrouvait subitement leur allié ! Il y avait quelque chose de malsain dans cette missive, quelque chose d’indécent. Un long moment de silence suivi cette annonce, chacun étant perdu dans ses pensées. Il fallait pourtant obéir. L’Assemblée était souveraine et ses décisions ne pouvaient souffrir aucune contestation. Pourtant Ranhort aurait voulu avoir son mot à dire. Chacun des parias présents auraient voulu avoir son mot à dire. Mais les règles étaient cruellement rigides. L’Assemblée votait à la majorité des suffrages présents, considérant que les parias hors du repaire devaient donner des consignes de vote à des camarades qui restaient sur place. Mais qui aurait pu imaginer une telle décision. Résignés, le groupe de vétérans se prépara à partir, laissant sur place ce qui n’avait plus d’utilité.

Lorsqu’ils ressortirent de la vallée, Ranhort se retourna une dernière fois vers les montagnes couronnées de neige de Zakinthe. Ils n’avaient pu les franchir et maintenant un goût d’inachevé rendait cette retraite encore plus amère qu’une défaite militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Enguerrand
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 584
Age : 25
Classe : Sorcier
Armada : La Légion de Natémia
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
10/10  (10/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Dim 11 Oct 2009 - 19:00

Trois personnes encapuchonnées se déplaçait depuis quelques jours dans les vallées de Zackinthe. Le bruit des sabots sur les sentes au milieu des armées de conifères donnaient une sensation de voyage épique. En fait c'était presque le cas puisqu'il s'agissait d'une mission de la plus haute importance. Le râle du vent froid jallissait du crépuscule. Le hale brumeux de la respiration des montures comme des cavaliers exprimait la froideur qu'ils enduraient. Au prochain col il ferrait halte pour trouver les Anarchistes de Zakinthe. Lorsque cela sera fait, ils leur faudrait s'en aller vers Vénopole. Il allait enfin pouvoir revoir leurs idéaux régner sur l'Empire de Kalamaï. Les reins commençaient à souffrir de la longue chevauché. Leur dernière halte dans une taverne remonte à trois journées car ils ne désiraient pas qu'on les sachent là. Voilà que le col est en vu. Ils tirent sur la bride et mirent pied à terre. Sans dire un mot, comme de naturel, deux partirent ramasser du bois et l'autre attacha une corde et y mis un tissu épais pour coucher à l'abri du vent. Lorsque cela fut fait, il sortit de ses besaces un étendard rouge et noir dont les couleurs sont séparés par une épée d'argent. Il s'assit sur une souche et d'une sacoche prit une boite. Il se mit alors à broder la lettre C de chaque côté de l'épée. Les deux autres s'affairait à allumer un feu malgré la brise et certain branchage quelque peu humide... Il passerait la nuit entière ici puisqu'ils avaient besoin d'un vrai repos rythmé par des tours de garde.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/profile.forum?mode=viewprofile&a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extension des troubles à Zakinthe   Aujourd'hui à 17:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Extension des troubles à Zakinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Zakinthe :: Sous le Règne de Brak-