AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bureaux du Palatin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Les bureaux du Palatin   Dim 26 Juil 2009 - 22:43

Pendant l'absence de Babka dans sa province, dû à la Séance du Sénat, dans un bureau installé au coeur des batîments entourant l'Arbre de Maon, les intendants d'Helcar qui s'occupait aussi de l'administration de l'armada de Maon prirent l'initiative de mettre sur pied un groupe afin de restaurer et agrandir le Fort situé en Amphise et qui servait de lieu de rassemblement pour feu le Protectorat Ancestralafin que les Fidèles de Maon s'y installent. La nouvelle non officielle de la fusion avec l'Igoumen était parvenu à eux. Ce fort serait le premier restauré dû à sa proximité puis ce serait au tour de l'Est de la forêt d'en voir se faire construire puisqu'aucun document ne signale la présence de fortification de ce côté de la forêt. Une place stratégique serait donc à prévoir au retour du palatin.

La nécessité des fort étant justifié par l'aggravation de la situation politique en Naxopole et en Outre-Mer. Pour l'instant seule la première des deux régions allait devenir un champs de batailles et le peuple souhaitait que le conflit avec la Nation d'Outre-Mer soit clos par le biais de relations diplomatiques plutôt que militaire. Les Amphisois ayant un souvenir encore frais des conquérants d'outre-mer qui ont été repoussé après maintes pertes humaines et matérielles.

Là n'était pas les seuls travaux sur la table, une vérification complète des établissements religieux se préparait afin d'assurer au peuple des lieux de cultes sécuritaire et digne de leur vocations dans toutes les villes et villages de Maon. La réfection des grandes routes d'Amphise étant toujours effectué régulièrement, ce sujet n'avait pas a être traité pour le moment, cependant une vérification des routes de l'Igoumen devra être fait afin d'avoir des rapports précis des entretien requis dans le futur.

Le port de Phornose serait assurément agrandi suite aux nouvelles ententes avec Prévèze mais aussi pour répondre à la demande commerciale supplémentaire qu'engendre l'agrandissement du territoire à couvrir. Afin d'encourager le commerce intérieur à nos territoire et avec nos alliés, une motion de loi restait à adopter afin qu'aucune taxe ne soit prélevé sur tout achat et vente d'un produit Maonais ou Prévèziens.

Les casernes actuelles où s'effectue l'entrainement de la milice et des dresseurs avait pour le moment une superficie adéquate. Les méthodes d'apprentissage prônant de toute manière la pratique sur le terrain permettait d'utiliser les bâtiments pour y entreposer les armes et vivres secs, tout le reste de la formation étant directement en forêt. Ainsi, en temps paisible, un millier d'individus par mois recevait les tactiques de bases du combat à l'épée ou à l'arc et ce sur la monture de son choix. Ensuite, il retournait à ses occupations normales. Ceci créant un peuple en mesure de se défendre sous tout circonstance sans avoir a payer des sommes incroyables en soldes. Seul la formation était payé pour le temps qu'il ne pouvait travailler ou lorsque la situation exigé l'emploi de la milice en plus grand nombres. Chaque graduation voyait certains d'entre-eux être engagés de manière permanente, ceux-ci devenait les élites de Maon et constituait la garde provinciale et du palatin.

Tout allait donc très bien, la situation étant sous contrôle, le peuple était prospère et ne manquait jamais de nourriture et ce peut importe la saison ou les intempéries. Les terres d'Helcar étant d'immenses lieux de récoltes apte à fournir tout ce qui est nécessaire à plus du deux tiers de la population en considérant des rations normales. Tous les autres seigneurs réunis étant en mesure de produire cette même quantité, un surplus était ainsi engendré régulièrement afin d'obtenir des réserves conséquentes.

Nul doute, le palatin avait de quoi être fier de la situation économique et sociale de son peuple, il va s'en dire qu'il devait les fondations de tout ceci à l'ancien palatin Oengus... Qui sait ce qu'il est advenu de lui, nul ne l'a revu depuis son départ sur un bateau vers les mers inconnues.

Parfois des visiteurs entrait obtenir information ou encore apposait requêtes diverses. Tous et chacun était entendu et pris en considération dans ses demandes. Ce lieux servait régulièrement de point de rencontre lorsque des envoyés diplomatique était en mission sur nos terres. Voilà cependant longtemps qu'aucun n'était venu et les intendants souhaitait voir ses situations changer suite à la grande fusion...
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Mar 26 Jan 2010 - 1:01

Fardall suivit l’intendant, qui avait détendu l’atmosphère avec un peu d’humour. Cela n’était pas pour lui déplaire, en fait il appréciait même ce moment où il put oublier les tracas qui l’amenait ici en vérité.

Le bureau du Seigneur Babka seront à notre disposition, nous y serons tranquille et d'aucun ne viendra nous y déranger à moins que ce ne soit d'une extrême urgence. Veuillez me suivre à l'étage je vous pris.

Lorsqu’ils entrèrent dans le bureau à l’étage, le célestial remarqua néanmoins que l’Intendant n’était pas dupe, il savait que les nouvelles n’étaient pas très bonnes et attendait que l’Empereur lui apporte les
dernières nouvelles. Ils prirent place tous les deux, dans la pièce que le fils d’Igardal jugea agréable et sobre, sans luxe, mais bien loin des oreilles indiscrètes.


- Voyez-vous messire, Maon-Est s’agite. L’Igoumen si vous
préférez. Les elfes de la forêt de sont pas dupes, je suis certain que vous avez déjà eu de ces nouvelles. Mais la menace qui croit à l’ombre des cavernes à l’Est pourrait bien menacer la stabilité de la région, voir celle d’une grande partie de l’Empire. Kalamaï retrouve à peine la paix, vous savez sans doute que votre maitre, Sa Grandeur Babka est partie en mission diplomatique en
Outre-Mer. Nous ne pouvons pas nous permettre une autre guerre ouverte, car la population n’en peut plus. Les armées sont reconstituées, et les coffres du Sénat ont commencés à se remplir, mais pour la paix de cet Empire, nous ne pouvons plus nous permettre de conflit armé, c’est en partie pourquoi j’ai
envoyé Son Excellence dans la Vice-Royauté négocier la paix. Puis-je compter sur Maon la fidèle, ou Amphise pour travailler aux côtés de l’Empire afin de ne plus verser de sang ? Car c’est bien de cela que nous parlons, les agitateurs qui se dissimulent pour le moment ne veulent en fait que prendre le pouvoir pour rétablir le régime sanglant des Natémiens. Pour eux, nulle trève n’est possible, seule la domination raciale peut apporter quelque justice. C’est contraire à toutes nos loys, et surtout à la citoyenneté de Kalamaï et à notre constitution.


Il fit une brève pause et soupira, puis ajouta dans un autre ordre d'idées:

J’aimerais aussi prendre des nouvelles du Seigneur d’Helcar
si vous en avez, car j’ai quitté le Palais voilà plus de trois jours et je n’ai donc pu me tenir au courant des derniers faits. Finalement, je tenais à vous annoncer qu’avec l’accord du Gouverneur, nous avons décidé de verser la somme de soixante-dix mille pièces d’or à la Province de Maon, pour sa gestion hors pair, son fructueux commerce et son soutient dans la reconstruction de l’unité impériale au cours des derniers mois. Ceci afin qu’elle puisse pourvoir à son devoir d’entretien des routes, et des ports et l’entretien de l’armée provinciale.


Il acheva sur cette phrase et laissa le soin à l’Intendant
de répondre à ces nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Ven 29 Jan 2010 - 6:17

L'intendant avait écouté les propos de l'empereur avec attention. Lorsque ce dernier eut terminer d'énoncer ce dont pourquoi il était venu, Reoran répondit aussitôt.

Comme vous vous en doutiez, l'information sur ce qui se passe à l'Est nous est bel et bien parvenu depuis quelques temps. Nous surveillons ce qui se passe et agirons si un mouvement important de troupes se fait connaître. Nous savons qu'ils ont pris possession de Fort Queren mais le bâtiment est sous notre surveillance. Depuis qu'ils ont pris contrôle de ce lieu, aucune autre action n'a été mené par les hommes de Natémia.

Pour votre demande que le sang ne soit pas versé, cela est d'office notre politique première mais la force sera utilisé si nécessaire. Le seigneur Babka m'a donné ses ordres avant de partir et c'est ce que je respecterais à moins que votre personne n'en exige autrement.

Concernant la somme que vous remettez pour Maon, je vous remercie de la part de notre Palatin, la reconnaissance est toujours une chose fort apprécié. Soyez assuré quelle sera investie pour le bien du peuple, que ce soit de l'Est ou de l'Ouest, comme vous le dites.En ces murs, Amphise et Igoumen sont les appellations du passé, de la guerre, des générations avant la nôtre et pour les livres sur l'histoire de l'Empire... Nous sommes au présent, Maon est et sera pour longtemps.


L'intendant fit une pause, afin de s'assurer qu'il n'oubliait de répondre à aucune question quand il se remémora la dernière demande de l'empereur.

Concernant le Seigneur d'Helcar, je n'ai point de nouvelles depuis son départ de ses terres. Je sais qu'il fut retarder par quelque chose au près du Magistrat Impérial qui lui avait fait parvenir une missive mais je n'en sais pas plus. Seul quelques courriers de nos hommes ici et là indiquant qu'il a bien et bel touché terre en Outre-Mer. Rendu là, nous ne pouvons en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Dim 14 Fév 2010 - 8:56

L'Intendant répondit, confirmant ses pensées et exposa les ordres qu'on lui avait laissé avant le départ du Palatin. Une fois que tout lui ait été dit, il ajouta:

- Non, je ne désire pas une autre attitude de votre part, écoutez les consignes que vous à laissé Sa Grandeur Babka, c'est un elfe sage et avisé, il sait guider Maon dans les intérêts du peuple et faire honneur à sa charge. C'est pour moi une grande récompense de voir que mon travail de pacification est poursuivi par d'autres. Vous n'y êtes pas étranger non plus je présume, et je vous en suis donc reconnaissant également.

Pour ce qui est de la somme qui sera versée dans les coffres du Palatinat, il vient du Sénat, c'est notre Gouverneur qui en a donné l'ordre, je n'ai eu qu'une voix de conseiller à ce chapitre.


Le Barka fut un peu déçu quand il apprit qu'aucune nouvelle du Seigneur d'Helcar n'était parvenue de l'Outre-Mer. Il savait cependant que la situation n'était pas des meilleures, on disait que l'ancienne province se réorganisait. Heureusement, Port-Espérance était terre impériale, et il entendait bien que cela reste ainsi. Si récupérer Outre-Mer diplomatiquement s'avérait impossible, il espérait soumettre à la prochaine session du Sénat un projet de loi qui permettrait au Sénat de nommer un Gouverneur de Port-Espérance, à mandat renouvelable tous les trois ans. Fardall revint néanmoins à la conversation, pour ne pas se montrer désobligeant.

- Fort bien alors, c'était pour ma part ce dont je devais vous entretenir, mais avez-vous quelques demandes à faire au nom de Maon, ou à titre personnel ? Peut-être avez-vous autre chose à me faire part, je ne suis venu que trop peu souvent dans cette belle province.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Dim 21 Fév 2010 - 0:34

À l'annonce de l'absence de nouvelle en provenance du Seigneur Babka fit apparaître sur le visage de l'Empereur une déception, bien que peu perceptible, mais elle était bien là.

Soyez assuré que dès que nous savons ce qu'il advient de notre palatin, vous serez contacté dans les heures qui s'en suivront afin de vous tenir à jour de tout renseignements opportun.


Réfléchissant à la dernière interrogation de Fardall, Reoran fouilla brièvement dans les parchemins recouvrant le bureau. Cherchant si quelconque requête avait été formulée ou si des besoins particuliers avaient été décrétés. Sa recherche fut veine.


Je ne puis vous exposer quelconque demande pour le compte de Maon puisque je ne vois ici aucun document n'hésitant un apport aussi grand que celui de l'Empereur que vous êtes. Notre peuple se porte à merveille, du moins selon ce que les rapports nous indique venant des patrouilles et homme en civil. Notre armée est grandissante dans le but de protéger notre territoire en cas d'attaque. Les récoltes sont abondante et le commerce roule très bien. L'Est est pour le moment tranquille mais en temps opportun, particulièrement au retour de notre palatin, des actions seront prises pour connaître les intentions précises afin d'éviter un conflit armée sur nos terres.


Reoran n'avait autre chose à dire, il avait le tour de la question sur la province. Au moins il savait qu'en cas de grand besoin et si Babka n'était pas revenu, il pourrait communiquer avec l'Empereur.

Quel est votre prochaine destination à présent, si cela n'est pas indiscret ? La cité impériale ou bien une autre province sera hôte d'une visite surprise ? C'est seulement à titre informatif pour savoir où vous rejoindre si besoin ce fait sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Mar 23 Mar 2010 - 3:11

Un messager porteur d'une lettre scellé du sceau du Magistrat Impérial fut apportant à l'Intendant de Maon. Ce dernier remercia le coursier qui quitta aussitôt son travail accompli. Reoran eut rapidement un air surpris et tendis la missive à l'Empereur. Ce dernier ayant voyagé incognito, les gens du palais n'était surement pas en mesure de communiquer avec Fardall et le mettre au courant de cette situation.

Spoiler:
 

Et bien, je crois que notre rencontre se doit de se terminer à l'instant présent cher Empereur, ma présence pour représenter Maon est nécessaire au Sénat. Je ne puis vous dicter conduite, ainsi, je fais mettre à votre disposition un de nos meilleurs griffons pour vous et vos hommes afin de retourner à la capitale en peu de temps. Si vous choisissez de rester, une chambre sera mise à votre disposition ainsi qu'un serviteur pour vos besoins. Merci encore de votre venue et de la somme que vous nous faites parvenir.

Réoran, au risque de manquer de respect à Fardall, le salua selon les bonnes manières puis quitta le salon afin de se rendre à la cité impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Ven 2 Avr 2010 - 18:28

L'intendant lui assura que rien ne manquait dans la province, si ce n'était la présence de son palatin ... Fardall acquiesça alors, et songea qu'il allait être temps pour lui de partir, il avait une affaire urgente à régler.
Au moment où il allait annoncer son départ, une lettre du Sénat parvint, le Seigneur Adola avait convoqué une session extraordinaire.

L'intendant le salua et quitta la pièce avant que Fardall eut le temps de lui transmettre une information importante. Il s'empressa alors de quitter l'endroit, il devait rendre visite à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Mer 28 Avr 2010 - 5:24

Un oiseau se posa sur le rebord de la fenêtre du bâtiment entourant l'Arbre de Maon. À sa patte, un tube contenant une missive. Le serviteur qui constata la présence de l'animal, se dépêcha de prendre soin du pigeon en le mettant dans une cage et lui donna nourriture et eau. L'elfe ne savait pas la provenance mais tel était l'usage pour le soin des petites bêtes oeuvrant sans solliciter en retour. Prenant le parchemin dans son étui, il constata la présence du sceau personnel du palatin de sa province. Il couru aussitôt le remettre à l'Intendant Réoran qui était revenu voilà peu de temps.

Maître Réoran ! Maître Réoran ! Une missive du notre palatin ! Elle vient d'arriver par pigeon.

L'intendant, toujours aussi calme fit signe à l'elfe de prendre son souffle tandis qu'il lisait la missive.
Citation :
Intendant Réoran,

Besoin de renfort pour soutenir l'Outre-mer, invasion pirates en cours, élite archère et griffons seront requis. Roc-le-Chastel perdu. Débarquement impossible. Ambassadeurs de Kalamai et dirigeants de la Nation en vie. Cherchons lieu sûr pour se structurer. Envoi renseignement exact dès que possible, région au sud serait le plus probable.

Babka Irvin
Palatin de Maon
Voilà les nouvelles que Réoran espérais depuis que les événements sur les pirates et l'Outre-Mer avait commencé, nous étions enfin au courant sur leur état de santé. Réoran fit transmettre l'information à sa générale puis retourna à son bureau où les affaires de la province avait cumulé durant sa brève absence. Des documents, des lettres, des demandes, des plaintes, tel était le retour au travail quotidien. Effectuant un survol, il vit une missive, différente des autres, porteuse d'un sceau. Il décacheta le pli et en pris connaissance.
Citation :
"Bonjour Seigneur Babka,

Je suis Malbrum, Ministre des Echanges et du Commerce de Thassopole. J'ai récemment été nommé Gestionnaire de la Corporation des Itinérants, à ce titre j'aurais aimé m'entretenir avec vous d'une possible entente entre la Coalition Marchande et notre Corporation, tant en termes relationels qu'en termes de marchandage. En effet, la Corporation des Itinérants est bien décidée à retrouver son haut status et sa grande renommée, et elle aurait besoin d'avant toute choses de bons contacts et de précieux alliés afin de renaître sur de bonnes bases. Notre Corporation serait en mesure d'offrir à votre Armada un soutien et une publicité à travers toutes les terres de l'Empire et même au delà, partout où irait Marchands, Bardes, et Rôdeurs de notre sein, votre Nom pourrait être prononcé.

Vous pourrez me joindre au Palais de Thassopole, ou bien transmettre un message à mon encontre à la Corporation même.

Cordialement et Respectueusement,
Malbrum, Gestionnaire de la Corporation des Itinérants de Kalamaï"
Un nouvel allié pour la Coalition, lentement mais sûrement le labeur donnait ses fruits. Réoran transmettrait la demande au seigneur Babka aussitôt qu'il serait de retour, où plutôt sorti de l'embarras actuel dans lequel il se trouve en Outre-Mer.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Sam 3 Sep 2011 - 6:07

Babka était enfin de retour dans les bureaux palatinal de Maon, tenu en ordre par son intendant qui entra dans la pièce peu après le palatin. Ayant été convoqué à l'instant même de l'arrivé de se dernier dans le portique d'entrée. Quelques autres conseillers avaient suivi Réoran, plusieurs projets étaient en attente d'approbation, des projets de loi, des requêtes du peuples, tant de choses à discuter dès que possible.

Dites-moi tout, en ordre d'importance et réglons tout les dossiers mon ami. Je sais que tu as fait tout ce que tu étais en mesure de faire pendant mon absence et je t'en remercie.

Je vous souhaite un bon retour sur vos terres messire. Pour commencer, une demande du CMA pour agrandir les entrepôts situés sur les docks et une augmentation de la capacité d’amarrage des navires serait requise.

J'en dois en déduire que les affaires vont bien ou mal si les entrepôts ne sont pas assez grand ?
Et Phornose est un des plus grands ports de l'Empire, y avons nous tant de navires de passage pour cette nécessité ?


Les chiffres sont plus que positifs, les profits sont en hausses et la variété des produits importé est de plus en plus grande. L'affiliation à la Coalition Marchande des activités du CMA est bénéfiques puisque votre sceau rend crédible et fiable les ordres d'achats et de vente. Vous savez sans doute que la confiance est maîtresse dans le milieu. À titre informatif, les coffres de votre coalition sont pleins, rempli par les profits généré.

Le palatin prit quelques instant pour lire la demande officielle pour les travaux, évaluant les coûts et les besoins en ressources humaine et matérielle. Il apposa sa signature et son sceau sur le document.

Que les meilleurs architectes et ingénieurs soient engagés sur ce chantier pour que tout soit faire dans les règles de l'art. Aucune erreur ne sera toléré car Phornose est une plaque tournante pour l'économie de la province et de nos alliés. Prochain dossier ?

La population est grandissante et les habitations se font rare en Magnésie. Nous ne pouvons pas étendre la cité sans occasionner de lourds dégâts à la forêt qui l'entoure. Quel est votre solution ?

L'elfe alla prendre possession de la carte la plus récente de la province et étudia les lieux possible. Il constata que malgré la fusion avec les anciens territoires d'Igoumen, le peuple ne s'y installait pas en masse, privilégiant ce qui était les terres amphisoises. Il se devait de rééquilibrer la situation.

Nothaume, voilà la destination à prendre. cette cité déjà bien établi peut prendre beaucoup d'habitant et la place pour l'agrandissement est importante. Une plaine fertile à mi-chemin entre les deux capitales est aussi présente, idéale pour ceux qui désire devenir fermier et agriculteur. Des subventions sont possibles pour l'établissement de ces derniers puisque une augmentation de la population entraîne des besoins plus grands en nourriture, voilà un excellent moyen de balancer les choses. Bien d'autres endroits sur les terres à l'Est sont libres et vaste pour l'établissement permanent de villages ou petite cité auto-suffisante.

Les conseillers et l'intendant évaluèrent la proposition, le pour, le contre, les coûts et gains. Une majorité approuva, accompagné de quelques bémol à surveiller au fil du temps. Un autre dossier était réglé, un conseiller quitta le bureau avec les documents approuvés pour que tout commence dès que possible.

Trois heures durant, Réoran aborda d'autres dossiers sur des sujets variés, parfois futile, parfois important. Chaque cas fut discuté et une solution établi en fonction des moyens disponible. Suite à tout ce remue-méninge, un dernier dossier fut déposé. Les conseillers était tous parti, c'est que ce que désirait l'intendant qui l'avait gardé pour la fin car il était, selon lui, plus délicat. Babka en fit la lecture et un coup de poing sur le bureau marqua la fin de la lecture.


Qu'est-ce que se ramassis, que dis-je, cet outrage, messire Réoran ?
Cette damné paix n'est donc pas possible en ce fichu empire... à croire qu'il faut tout faire soit même.


Ce sont les informations obtenus par les rapports des postes frontaliers et autres éclaireurs sillonnant l'empire mon seigneur. Certains informations sont récentes, d'autres plus anciennes. Votre absence fut longue, vous n'êtes pas sans le savoir.

Je suis conscient de mon absence et de ses impacts, le cas de la nation se devait d'être réglé une fois pour toute et les événements ont pris une tournure tout autre. En ce qui concerne les informations que vous me remettez, il faut les vérifiez. À ce stade, tout ceci est classé rumeurs et il faut que ce soit fondé si nous voulons intervenir. Et j'oubliais... puisque nous sommes seuls... nous avez encore la liste des espions personnel d'Oengus ?

Euh oui messire, mais nombre d'entre-eux sont portés disparu depuis longtemps, des recherches seront nécessaire, pourquoi cette question ? Vous avez accès à tout ce qu'il faut non ?

Non plus maintenant... Babka marqua une pause puis continua.

Trouvez-en au moins deux encore en bonne santé et qui n'ont aucun rattachement avec vous savez quoi. Merci.

Réoran ne posa aucune question et confirma les ordres d'un signe de tête, il était le seul au courant des affiliations, passé, de Babka. Réoran quitta la pièce, laissant le palatin seul à ses réflexions. L'elfe se leva et s'appuya à la fenêtre qui donnait sur les jardins. Réfléchissant à son passé, à sa récente rencontre, à l'avenir...


Dernière édition par Babka le Ven 20 Jan 2012 - 6:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sieur Ancalimon
Bourreau
Bourreau


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 08/01/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Jeu 19 Jan 2012 - 6:02

Oengus n'eut point de difficulté à se rendre aux bureaux palatinal de Maon, ces mêmes lieux qui étaient les siens voilà de cela quelques années. L'elfe n'avait rien oublié de sa mère patrie qu'il avait dirigé d'une main de maître jusqu'à son départ. Il était heureux de voir que son successeur avait réussi à conserver la province sur une voie positive tel une économie florissante, une population active où la misère est rare et surtout, avoir obtenu la fin de cette guerre ancestrale qui rongeait ces terres depuis trop longtemps.

Il entra dans le bâtiment, accueilli de manière systématique par le fonctionnaire qui s'y trouvait, qui ne dégna pas lever les yeux de ses papiers.


Bienvenu à vous, comment puis-je vous aider ?

Lève les yeux et tu sauras...

Qui ose me parler ainsi ! Il leva le regard et aperçu l'elfe qui se tenait devant lui. Il reste sans mot, cherchant autour de lui un trou pour se cacher. Toute mes excuses Messire Ancalimon, je .. je.. je croyais que c'était une personne du peuple...

Et c'est ainsi que tu les reçois ? Encore heureux que ce n'était pas un dignitaire de l'empire. Soit-en sûr que le palatin sera mis au courant...

Navré sir... comment puis-je vous aider ?

En rien, j'ai rendez-vous et je connais le chemin, Merci.

Le travailleur baissa la tête, retourna à ses papiers, honteux.

Oengus emprunta les couloirs pour se rendre à son ancien bureau, celui qu'occupait maintenant Babka. Il cogna puis entra sans attendre, sachant qu'il était attendu. Le palatin se retourna et vint saluer son invité.


Mon ami, mon mentor ! Quel joie de te revoir ici après tout ce temps !

C'est réciproque mon enfant, Maon me manquait et j'ai eu vent que l'empire était un peu plus stable qu'à mon départ...

Stable ? C'est vite dit mais au moins c'est pas la guerre, pas encore. Mais je ne t'ai pas invité pour parler politique, j'ai une excellente nouvelle à t'annoncer.

Humm.. j'ai déjà eu connaissance de tes accomplissements à la tête de la province, qu'à tu de mieux à me dire ?

Je vais me marier lors de la prochaine lunaison.

C'est formidable, mes félicitations !

Oengus y alla d'une forte claque dans le dos à Babka qui toussa sur l'impact. Ce dernier offrit ensuite de s'asseoir pour mieux discuter.

Merci ! Ton arrivé tombe à point, j'aimerai que tu sois mon témoin lors de cette événement. Accepterais-tu ?

Oui avec plaisir, ai-je le plaisir de connaître ta dulcinée ?

Hum.. peut-être ...du moins tu as connu sa mère...

Sa mère ? Peu de femme ont croisé ma route, qui est-ce ?

Je ne dit qu'une chose : Rose Noire.

Elle est encore de ce monde, intéressant, il faudrait bien que je lui rende visite, sera-t'elle au noce ?

Non désolé, considérant la présence de l'Empereur et possiblement d'autre personnalité d'influence, ma douce compagne a jugé préférable qu'elle ne vienne pas.

Fardall à ton mariage ? Te voilà rendu un homme d'importance ma parole ! Cessons de parler et trinquons veux-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Ven 20 Jan 2012 - 14:36

Les deux hommes trinquèrent avec de l'hydromel, fêtant à la fois le retour de l'ancien palatin et le mariage du nouveau. Les occasions de célébrer n'étant pas forcément chose commune, il fallait pleinement en profiter et la soirée donnée suite à l'union du couple risquait d'être bien arrosée. Les heures passèrent, discutant de choses et d'autres, tant des voyages d'Oengus que ce qui c'est passé dans l'Empire durant l'absence de ce dernier.

Cher ami, mon temps devient limité car je dois me rendre en Naxopole rejoindre ma future femme afin de faire route vers Sombre Coeur. J'ai une demande importante à te faire avant de m'y rendre.

Je t'écoute mon fils, tant que ce n'est pas la gestion d'une province, j'accepterais sûrement.


Babka rit à l'énoncé du refus systématique puis demanda.


Je souhaite t'avoir à mes côtés lors de la célébration de mon union, que tu sois témoin de mon bonheur. Ce sera très intime, dans une chapelle au coeur de la forêt de Maon, avec elle et moi, nos témoins respectifs et le prêtre.


Avec plaisir et maintenant file la rejoindre si tout est prêt, faire attendre une demoiselle n'est pas poli !

Le palatin hocha de la tête, sourire au lèvre, heureux du retour de son mentor et de son soutien lors de cet événement important. Il quitta le bureau en y laissant Oengus à la lecture de quelques documents sur la situation impériale et ses récents changements afin qu'il soit à jour sur l'empire. Le voyageur arborait une pointe de nostalgie en regardant autour de lui, ces lieux qui étaient les siens, ce peuple pour qui il était dévoué...

Tant de choses du passé qu'il avait abandonné, entre bonne main, mais abandonné quand même. Pour partir en mer, sans destination précise, voguant au gré des courants, rencontrant des peuples accueillant ou brutal selon les régions, lui permettant à la fois de conserver sa politesse et sa maîtrise du combat. Il revenait grandi de ce périple mais une seule déception, une grande, l'affectait énormément... la perte de l'être aimé...

Sieur Ancalimon secoua la tête pour chasser ses idées, se reprenant sur l'instant présent. Il termina de lire ce que Sir Irvin lui avait donné comme document, bu d'un trait ce qui restait dans sa coupe et retourna se promener dans la belle cité de Magnésie.
Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Lun 16 Sep 2013 - 5:31

Un colis arriva au bureau palatinal à l'attention de l'Intendant, homme en charge de toute gestion politique concernant la province en l'absence de Messire Irvin. Tout particulièrement en ce temps de guerre où de nombreuses requêtes s'accumule sur le bureau. La plupart pouvant aisément être répondu et solutionné avec aisance, d'autres nécessitant l'accord du palatin lui-même, provocant ainsi une pile de dossier en attente bien souvent.

Ethan ouvrit l'emballage, y trouvant une lettre scellé du sceau de Maon ainsi que divers items, dont la bague servant à faire les dits sceau et ... et..  la couronne... Il s'empressa d'ouvrir la lettre, tombant à la renverse dans le grand fauteuil, échappant la missive qui glissa sur le sol. Un soldat qui était présent accouru vers lui pour vérifier que tout allait bien, l'elfe faisant signe que oui, reprenant ses esprits. Cherchant la feuille des yeux pour la relire et être bien sûr de ce qu'il venait de lire.



Citation :
À l'attention d'Ethan,
Fidèle Intendant de Maon,
Successeur de Réoran,

Par la présente, moi Babka Irvin, je lègue mon poste de Palatin de façon intérimaire à Ethan Wazo, celui qui depuis plus d'un an occupe les fonction d'Intendant en mon nom lors de mes absence qui se font de plus en plus fréquente et longue. Mon travail est maintenant accompli, Maon est une province prospère, son armée est puissante, son peuple est heureux, la misère n'y existe pas. La guerre ancestrale est chose du passé, seul les ennemis de l'Empire sont maintenant une menace à faire attention.

Le pouvoir palatinal sera donné a quiconque saura convaincre le peuple de sa prestance, son leadership et que cette place lui revient, j'ai confiance en ce peuple qui a fait de moi leur dirigeant, en succession du Sieur Oengus d'Héraldie, mentor et père d'adoption à mon égard.

N'hésitez pas à collaborer avec Zakinthe et envoyer du ravitaillement à nos troupes déjà posté dans la cité ainsi que dans les eaux au sud. Nos frontières sont en totalité sous surveillance par nos éclaireurs, nul ne peut passer nos lignes sans que nous soyons mis au courant. Phornose est un port marchand, immense et protégé par sa barrière de récif contre les attaques massives. Catapultes et trébuchet trônant sur la falaise en surplomb pour décourager les envahisseurs mais notre force restera toujours les griffons, leurs cavaliers et les vases de feu, prenez grand soins d'eux.

Mes seuls obligations sont de conserver Nália  comme la Générale des troupes, femme incontesté a ce poste, main de fer dans un gant de velours. Elle possède déjà, au moment où vous lisez ceci, l'information de mon départ, recevant pour consigne de veiller au bon fonctionnement des troupes et de faire requête de toute nécessité. Les terres d'Helcar reste bien évidemment mienne, royaume personnel où il sera possible de me joindre par missive.

Paix à vous tous, soyez le pilier de cet empire en perdition, menez les actions qu'il faudra pour redorer le blason de Kalamaï. Une garde personnel de dix hommes d'élite m'est octroyé jusqu'à ma mort pour le bien de ma famille à qui je peux maintenant accorder toute mon attention.

Babka Irvin
Palatin de Maon
Ex-Palatin de Maon
Citoyen du monde
Père et Mari dévoué.
L'intendant secoua la tête, donnant les ordres de répandre la nouvelle à la populace, mettre les drapeaux en berne pour 3 jours. Le conseil doit être réuni et l'avenir de la province assuré...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bureaux du Palatin   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 

Les bureaux du Palatin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Maon :: Magnésie :: L'Arbre de Maon-