AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle de Réception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fardall
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 944
Classe : Chevalier de l'Honneur
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
10/10  (10/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Salle de Réception   Lun 17 Aoû 2009 - 5:23

Fardall avait su que son fils et le commandant désiraient le voir. Certainement pas pour une visite de courtoisie. Faraël ne passait que très rarement au palais lorsqu'il séjournait ne ville, ne s'étant toujours pas habitué à son rôle de Prince d'Empire. Il les avait immédiatemment fait entré, bien que leur grades soit suffisant pour leur permettre de le voir quand bon leur semblait, ou du moins exception faite de son droit de veto. Il sourit à cette idée et les attendit dans la Salle de Réception, où il rencontrait les personnes importantes venues discuter avec lui tant que de vieux amis.

- Bonsoir mon fils, bonsoir seigneur Ardent ... dit-il en jetant un regard à ce dernier, qui se détendait à vu d'oeil avec la nuit qui tombait sur Kalamaï.

J'imagine que vous êtes venu me voir pour quelque chose d'important, vous ne semblez pas être ici pour une visite de courtoisie, même si c'eut été fort apprécié,
dit-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/Les-Personnages-f69/Fardall-Seigneur
Faraël
Empereur de Kalamaï
Empereur de Kalamaï


Nombre de messages : 659
Classe : Paladin de l'Honneur
Armada : La Ligue Scitopolienne
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Salle de Réception   Dim 13 Sep 2009 - 20:15

Faraël était entré suivi d'Ardent dans la salle de réception. Son père les accueillit en riant.

J'imagine que vous
êtes venu me voir pour quelque chose d'important, vous ne semblez pas
être ici pour une visite de courtoisie, même si c'eut été fort
apprécié,

- Bonjour père. Non en effet nous avions plusieurs choses à te dire, il se trouve que ...


Fardall l'interrompit, l'air soudain plus grave.

- Mon fils, j'ai reçu ce matin une lettre d'Arianthe, à ton intention, je ne l'ai point lu, mais j'imagine que cela doit être important ...

Il lui tendit une lettre cacheté au sceau d'Opselimbe, qu'il décacheta, puis lu à haute voix.



Citation :

Mon aimé,

J’ai une grande nouvelle à t’apprendre, voilà plusieurs mois que nous ne nous sommes vus, ayant été appelé à gérer les affaires en Opselimbe tout comme celle de Port-Espérance qui souffre actuellement de la révolte en Outre-Mer, dont je ne suis plus la Palatine depuis longtemps maintenant. Je ne t’ai pas averti avant, mais maintenant je te le dis mon aimé, j’ai donné naissance à notre fils en ce septième jour de septembre, en mon palais d’Opselimbe. Je t’écris ces mots après quelques jours de repos pour t’annoncer que je prends la route de la Capitale pour te retrouver et te présenter ton fils. Quant à son nom, je sais que nous en avions déjà parlé, alors que ce n’était point encore dans nos projets. Je l’ai donc nommé, comme tu le souhaitais £araël, fils de Faraël. J’ai hâte de te retrouver et de te présenter notre fils, et je puis te dire qu’il te ressemble déjà.

Ta femme, Arianthe

Faraël en resta abasourdi, il laissa tomber la lettre sur le sol. Il était père. Il ne savait pas trop comment prendre la nouvelle. Il éprouvait à la fois une grande joie et une certaine surprise. Lui qui était si absent pour diverses raisons, quio n'avait pu passer beaucoup de temps avec la femme qu'il aimait se retrouvait père. Des pensées apesantirent alors son esprit, et il se retourna vers le Seigneur Ardent.


- Commandant, je pense qu'avec ceci je ne pourrai accepter le poste que vous souhaitez me confier ... Je souhaite passer du temps avec mon fils et je réalise à quel point j'ai délaiisser ma famille et mon épouse ces derniers temps. Je crains devoir refuser votre offre. Et puis vous savez, je songe à quitter le Palatinat de Scitopole, certes j'aime beaucoup mon peuple. Mais quelqu'un d'autre devrait tenter sa chance. Je suis le fils de l'Empereur, mais je crains que la population de Scitopole ne me choisisse comme Palatin pour na notoriété, ce que je ne souhaite pas.

Il sourit à son père et dit:


- Te voilà donc grand-père ...

Si vous voulez bien Seigneur Ardent, reportons notre entretien, j'ai beaucoup à réfléchir avant de décider de mon avenir ...
Revenir en haut Aller en bas
 

Salle de Réception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Cité impériale :: Le Palais Impérial :: Dans le Palais-