AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvel ère à l'Oracle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Nouvel ère à l'Oracle.   Mar 22 Sep 2009 - 14:45

La tour d’Ivoire du sanctuaire Alen'ien, haut lieu céleste et vertigineux où les oniriques se réunissent et se perdent dans sa splendeur et son immensité. Un vent de sel et de magie souffle en leur sein et colore la puissante aura qui émane d'eux et qui enhardissent les remous des amples robes noirs qui bruissent. Les brumes d'un pourpre fantômatique , contraste aux limbes blanches dans laquelle s'égare la haute tour d'ivore, les entoure, subordonne à leur soupirs et à leur enveloppe corporelle. Le premier des Ovalis, celui a l'ascendance par le pouvoir et l'ancienneté, regarde le décor puis s'attarde enfin sur ses confrères qu'il sourit derrière son masque de bronze de retrouver. Il les a fait attendre mais cela en valait la peine.

Ils sont là, tous. Embaumé du charisme d'antan, et portant sur leurs épaules le poids d'années et des responsabilités qui ne les voûte aucunement, un mystère de plus les concernant. Ils sont là attablés, tous dissimulé par leur parure de bronze, assis sur leur haut siège d'un blanc immaculé et se pliant à leur désir d'observer le tableau du conseil rassemblé avant de replonger inéxorablement dans leur pensées. Le premier des Ovalis dans le silence incontesté, tourne sur lui- même, et jette toute la glace de ses yeux sur ses confrères tandis qu'enfin sa voix profonde et déuné de la moindre émotion frappe les murs de ses puissants échos. Tous alors tournent comme un seul homme la tête en sa direction tandis qu'il fait acte de renseignement.

La nouvelle est tombée tard ce soir. Oniriques confrères, chers Ovalis du Conseil suprême Alen'ien. Tilk Nosferan, Grand Conseiller de l'Oracle ... est mort. Il a succombé.


Silence de mort devant cette nouvelle. Aucune exclamation, aucun geste trahissant un quelconque sentiment, de surprise ou d'effroi. Les masques restent figés dans la contemplation insensible du Premier des leurs, qui après une petite interruption afin que chacun s'affranchisse de cette nouvelle poursuit d'un calme terrifiant.

Le saphir Asynian, gravé sur le front, marqué dans l'âme de chaque Alen'ien à son entrée en service pour la grande cause a cessé d'émettre brusquement. Sa lumière dans les nimbes de présage de la tour d'ivoire s'est définitivement évanoui.

Nosferan ... Mort ? ... Mais comment ?
demanda l'un des ovalis en se penchant un peu en avant. C'est un autre de ses cronfrères qui lui répond tandis que sa main d'un geste souple se tend dans le vide comme s'il cherche un quelconque lien invisible.

Nous le saurons bien assez tôt.

Nosferan a pêché par excès de frivolité.
dit un autre voix féminine en croisant les doits de ses mains posés sur la table de marbre ciselé de symboles plus étranges les uns que les autres.

Il n'aurait jamais dû quitter l'Outre-Mer aussi légèrement. Une étourderie qui a pu lui être fatale. Que peut un gnome seul face à un monde si obtu et si brutal ?

Lyncéa, nos plans à jour contre l'ennemi sont nés pour la pluspart de son esprit uniquement. La condition physique n'est que chimère face à l'esprit.

Le Premier des ovalis lève la main et attire immédiatement l'attention de ses confrères tandis qu'il reprend la parole à voix posée mais plus forte et agrémentée cette fois d'autorité.

Mes frères, il n'est pas temps de se pencher sur les bienfaits ou méfaits de Tilk Nosferan, mais de provoquer un nouveau souffle à l'Oracle afin de parer à une futur impasse à venir. En ces jours assombris, ces heures graves, j'en suis certain, vous sentez tous le moment venu pour nous de sortir de la pénombre à nouveau, et c'est ce qui importe.
 
En ce moment à Kalamaï l' obscurantisme et les bas moraux s'étendent, agitent leur monde et régissent de trop nombreux comportements. Nous devons être prêt à sauver la culture et la déontologie de notre terre aimante si la patte de velours offerte à la vue de nos yeux vigilants n'apparaîssait qu' être une vulgaire entourloupe en vérité.


Cette époque grossière, indécente ne l'oubliez pas, est une épreuve arrogée par Synodar lui-même pour mesurer notre courage, éprouver notre détermination, et juger de la solidité de notre foi inébranlable. J'entends que nous soyons tous quotidiennement enchâinés à cette pensée salutaire et que nous ne perdions pas de vue nos véritables objectifs :

Oeuvrer à l'équilibre relationnel entre les peuples comme au bien commun de la Nation.


Le fait est que Kalamaï nous a trop fait attendre, la patience a des limites.


L'Outre-Mer endormi par des fausses propositions de paix s'est bien trop relâché. Nous la réveillerons de son repos immérité.

Guidés par le nouveau souffle inspiré par nos soins et les exhalaisons printanières alarmantes qui annoncent l'orage et la grêle, elle émergera soudain d'Outre-tombe.

Il est grand temps que les Grands Projets soient lancés, de repasser à l'offensive.

Mes frères, commençons la indécandième session secrète et pleinière du Conseil Alen'ien de l'Oracle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouvel ère à l'Oracle.   Mar 13 Oct 2009 - 13:10

Citation :
" Le saphir Asynian les marque, tous.

Ils travaillent à l'ombre et agissent à la lumière, à genoux devant leur idéaux, comme les fiers élus ombrageux de la Grande Nation et les hérault de la Grande Cause qu'ils sont.


Premier Décret de la session indécandième, de l'Oracle.

Nouvelle nomination :

Tel est notre principe. Au delà de nos études, en tant que philosophes occultes ayant assimilé la notion de pureté de corps et d`âme, chacun de nous entend pousser, outrepasser ses limites physiques, psychiques et intellectuelles; faire du travail de l`esprit et de la discipline du combat un art jalousé que l`idéal commun amène à concevoir proche de la perfection.

L'un des notres, s'assimile harmonieusement à cette notion indispensable à la vivacité de notre corps uni par la fibre et l'esprit. Un jeune elfe de Kalferas, dans un royaume nichée au coeur d'une petite forêt inconnue, la dernière recrue de l'Oracle. Le centurion Irkos qui progresse, s'affine, s'érige sans cesse et de façon fulgurante au sein de l'organisation pacifiste et belliqueuse.

Comme un dragon sorti de l'oeuf, il grandit à vue d'oeil, apprend, évolue. Tilk Nosferan selon les rapports récents, s'est constamment tourné vers lui, son influence grandissante à ses côtés, de par son activité exemplaire à l'ombre du sanctuaire, de par la pertinence de ses avis, de par sa loyauté infaillible et de son dévouement au travail. Esprit fervent et patriotique, chaque mission d'Irkos a été accomplie dans la réussite et surtout avec un enthousiasme presque débordant.

Irkos de Kalferas est désormais promu Chevalier-Dragon d'Alen'ia, sa préeminence après celle d'Eknad Rad, sur les autres centurions devenant de ce fait effective.

De plus grandes missions périlleuses pourront lui être attribué.

Honneurs :

Le centurion-minotaure Kaamos de la tribu de Khûmgor, le Chevalier-Dragon Irkos de Kalferas, le Stratégor Eknad Rad, présents et commandant sur le champs de bataille, reçoivent par la grâce de Synodar et la décision des Ovalis,l'Orbe de la flamme d'Areïa, honneur militaire significatif d'Alen'ia. Ceci pour la réintégration de Kharnas à notre souverainté, et que nul ne peut nous contester avec la légitimité qui est la notre.

Des remerciements seront transmis aux autorités d'Eryope pour leur participation et la capture des protagonistes de Kharnas.

Grand modèle de l'Oracle, désigné par le conseil pour l'année écoulée, la représentante d'Outre-Mer, Méhe d'Eryope, qui a longtemps constitué un axe moteur dans la prise de décision stratégique propre à l'Oracle. Et elle reçoit l'orbe de Jade de Täl, haute distinction politique, que tous ceux qui visent un jour à gouverner Alen'ia doivent obligatoirement se voir attribuer à un moment de leur vie.

Le décret commande à tous et a force de loi, ainsi soit validé notre décision.


Conseil Alen'ien.
Revenir en haut Aller en bas
Syv

avatar

Nombre de messages : 74
Classe : Exécuteur
Armada : Alen'ien
Date d'inscription : 03/02/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Nouvel ère à l'Oracle.   Mar 24 Nov 2009 - 14:14

Mort empoisonné ? souffle le premier des Ovalis rassemblées dans une salle de rotonde dans laquelle ceux-ci s'éprisent à débattre infiniment et prendre à bras le corps les problèmes à perte de vue, sans y concevoir la moindre lassitude, paraissant au contraire vivre à travers ce champs éternel de refléxion et qui font d'eux des sages condamnés, des esprits figés dans la majesté immobile de la pierre. Comment le sais-tu ? Et par Synodar, dis nous donc comment l'as tu appris. Parles enfant. clame à nouveau le conseiller à l'adresse de Syv. Il ne semble guère surpris, nulle émotion dans les intonations de sa voix et le jeune homme sans délai plisse les yeux, mu par la soudaine intuition que ceux qui se tiennent en face de lui, en savent bien plus qu'ils ne paraissent en vouloir le démontrer. Immobile, droit et raide, il se tient devant les conseillers alen'iens, dernier édifice et garant tant de l'intégrité que de la cohésion de l'Oracle.

Syv est venu de très loin, d'Eryope jusqu'au sanctuaire Alen'ie'n, logé dans l'un des monts sauvâges d'Outre-Mer, à l'abri des convoitises et dissimulés à l'ennemi, en compagnie du centurion Irkos. Leur chevauchée avait été silencieuse, morne, sans attrait. La mort de Tilk Nosferan pesait encore très fortement sur leur esprits, et peut être chacun avait-il désiré faire son deuil de son côté, et sans doute avait-il été préférable que cela se passe ainsi. Arrivés à destination, hirsutes, hagards et déboussolés par la faim et le vent, les deux compagnons n'ont pourtant pas jugés bon de prendre une pause ou de prendre une collation, fonçant dès lors à leur mission d'informer le conseil alen'ien le plus vite possible. Ainsi pendant que Syv du haut de son titre de Stratégor, renseignait-il personnellement les concernés des dernières nouvelles, qu'Irkos attendait patiemment en dehors de la salle dans laquelle il ne pouvait posé pied.

Les torches fichées sur les murs du fond projettent les longues silhouettes des trônes de marbres devant lesquelles d'une façon humble il s'est imposé, à mi-distance de la porte. L'extrémité de la salle se perd dans le noir et plus rien n'est à même de révéler ce qui se cache derrière les capuchons abaissées sur les visages qui ne portent point de masques de bronze exceptionnellement aujourd'hui. Stv malgré qu'il en ait seulement le sentiment, sentait que les ombres alentours reployaient sur sa personne, comme un signe de funeste présage. La mort plane t-elle au dessus de sa tête comme elle a plané au-dessus de son maître peu auparavant ? Hochant la tête et tournant le dos à toutes ces pensées inutiles, il répond tristement au premier des Ovalis.

Tilk est mort, je vous le répète. Un elfe, l'un des notres, un proche intégré à la confiance précieuse du maître, a pu ressentir l'effacement de sa personne dans le monde matériel, mais plus encore, communiqué une dernière fois avec son esprit convalescent et s'évanouissant, mais acharné à transmettre ses dernières volontés. Le seigneur Irkos est venu à moi m'annoncer la funeste nouvelle. Depuis mon coeur saigne et s'avise de la sincérité de ses propos comme de la véracité de leur teneur dans les faits. Je suis donc venu rompre le silence, malgré la ludicité de ces confessions, afin de vous parer à de vives anticipations et de promptes décisions.

Irkos dis-tu ? Tiens donc. Le Chevalier-Dragon semble comme nous l'avions anticipé promis à une grande destinée au sein de l'Oracle. Au final il se retrouve souvent là ou de grandes choses doivent être entreprises.
intervient l'un des conseillers en se penchant à l'avant de son siège comme soudain intéressé. Syv s'avise de demeurrer impassible ni de poser la moindre question gênante, les conseillers ne répondant jamais à la curiosité, mais n'en reste pas moins intrigué. Le premier des Ovlis après queslques instants de silence, reprend et sa prise de parole, assomme le jeune homme pris au dépourvu, médusé, le visage décomposé.

En vérité nous étions déjà au courant... C'est pourquoi nous avons déjà eu matière réfléchir à la suite des évènements...

... Comment se fait-il ?

Jeune Homme, il est des moyens en possession de l'Oracle, qui va au delà de la pensée de la communauté des sophistes de prendre connaissance de l'évanouissement de chacun de ses fiers héraults. Chaque Alen'ien à la célébration heureuse de ses serments promis à notre fraternité se voit marquer d'un saphir Asynian sur le front. Crois-tu qu'il s'agisse simplement d'une oeuvre traditionnelle ayant perduré dans le temps ? Allons donc.

Zibel, la cousine de Tilk était à ses côtés. Elle nous a également tenu informé de l'incident avec Nosferan par l'intermédiaire d'une lettre envoyée et transmise par un rapace.

Entendez la voix de l'Oracle à présent Stratégor, par l'intermédiaire de notre décision. Votre premier ordre de mission est consigné.

Le corps de Nosferan rapatrié en Outre-Mer est en ce moment au large, grâce aux soins de sa cousine escortée par un convoi du Palatinat de l'une des provinces de Kalamaï, et s'aprête à accoster à Roc-le Chastel. Nous comptons sur vous et le Chevalier-Dragon d'être sur pieds là-bas quand ils arriveront, prêt à les accueillir comme de bons hôtes. Voyez ce qui a pu causé la mort de Nosferan, enquêtez, trouvez ceux, s'il en est, qui sont responsable de sa mort. Ensuite seulement viendra le moment de penser aux châtiments. Stratégor, puisse tous les moyens de l'Oracle mis à votre disposition vous aider dans votre quête.

Soyez discrets cependant. Avec la venue de la Reine Arc-En-Ciel, l'organisation hâtive des funérailles, et la surveillance alerte de l'armée sur tout le territoire de l'Outre-Mer, il va sans dire que de nouvelles tensions n'apporteraient pas de bonnes choses.

Il en sera comme le désire le conseil.
répond Syv avec soulagement en s'inclinant. L'enquête aurait bien lieu sur la mort de son maître, et surtout il pourrait la mener personnellement, qui plus est avec tous les moyens dont il souhaite et la marge de main d'oeuvre illimitée.

Attendez, un autre ordre de mission vous attend.

Un orque, Bran'dor. Retrouves le. Ce fantôme du passé, ce mercenaire a jadis servi dans les rangs de la fraternité durant la grande guerre contre Kalamaï, lorsque l'Oracle pacifiste à l'époque décidait de s'armer dans les derniers instants de la guerre alors que l'Outre-Mer subissait défaites sur défaites en proie à l'ennemi, ses terres dévastées. Il a composé aux côtés nos pères, de ceux qui ont fait de l'Oracle ce qu'elle est devenu aujourd'hui.

Nos philosophes, nos moines, nos sympathisants,nos miliciens à l'époque ne valaient pas un clou. Il les a lui même personnellement entraîné, jusqu'à en faire des duellistes, des véritables automates de guerre. C'est grâce à lui et à ses pairs, que l'Oracle a pu se réformer de façon salutairement agressive, métamorphosée d'inoffensive à véritablement dangereuse. Ils ont révolutionné notre petit cercle.

Malgré la défaite, il fut considéré comme une étoile montante de l'Oracle. En cette période de malheur qui requierait force et poigne, il lui fut donc proposé le poste de chef de l'Oracle. Mais dans le même temps sa tribu venait à tomber dans l'anarchie et il refusa par souci d'honneur et de fierté dans la résolution d'un conflit personnel, puis disparut dans les méandres de sa guerre personnelle.

C'est alors qu'égarés dans notre indécision sur la voie à suivre, qu'apparut celui qui allait nous sortir de notre état de délabrement, il s'agit bien évidemment de ton maître, Tilk Nosferan. Plus entreprenant, plus malin, plus intelligent qu'aucun autre. Eliminant un à un ses conccurents par la fourberie et la tromperie, et parfois plus grâce à tes services de sale besogne; proposant de mettre en oeuvre son immense fortune et ses ressources titanesques au service de l'Outre-Mer et de l'Oracle, à leur reconstruction, leur refondation, à la reconquête de leur puissance. Sa désignation était devenu inéluctable. Qui donc pouvait s'opposer à lui à cette époque ?

Aujourd'hui, Bran'dor est celui vers qui nos espoirs se tournent de nouveau. Tu connais la vérité et n'en révélera rien à personne. Ordonnes c'est tout. Va maintenant et sois prudent enfant natif de nos ancêtres.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel ère à l'Oracle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvel ère à l'Oracle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Armadas d'Outre-Mer-