AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Auberge pour les voyageurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Une Auberge pour les voyageurs.   Jeu 24 Sep 2009 - 6:53

Voici que la saison décline que l'ombre grandit et que l'azur décroît. Le vent fraîchit sur les collines, les oiseaux frissonnent et l'herbe a froid et se givre au matin. Août contre septembre lutte, l'océan n'a plus d'alcyon, chaque jour perd une minute, chaque aurore pleure un rayon et chaque soirée débute sa noirceur de plus en plus tôt. La mouche, comme prise au piège, est immobile à un plafond ou sur un rebord de fenêtre. C’est l’heure exquise et automnal que rougit un soleil soudain à travers la brume et les nuages. Tombent les feuilles des arbres, leur chute est lente car on peut les suivre du regard en reconnaissant le chêne à sa feuille de cuivre, l’érable à sa feuille de sang et les dernières, les plus rouillées, tombent des branches dépouillées. Mais ce n’est point encore le temps de l’hiver. Une blonde lumière arrose la nature et dans l’air tout rose de froideur, on croirait qu’il neige de l’or.

Une guerrière à la chevelure rousse, vêtu de son armure et chevauchant un étalon d’un noir ébène, un homme au torse nu se trouvait à califourchon tout juste collé contre elle, la tenant aisément par les hanche et enfouissant son visage dans la belle longue chevelure de feu de la belle. Arme à la ceinture et poignard à la cheville, la rouquine était parée pour une défense si jamais des brigands des chemins les auraient interpellé ou agressé. La monture était au trot et s’arrêta, les passagers mirent pieds à terre et la bête fut attachée à un pieu non loin du lieu de repos trouvé.

Une auberge se trouvait sur le flan d’une colline, une jolie construction fait de bois rond, un grand porche au devant, de grandes fenêtres au premier et de petites au second étage. À voir une épaisse fumé sortir de la cheminer l’on pouvait deviner un bon feu crépitait d’ans l’entre d’un foyer. Une ambiance bien bruyante pouvait se faire entendre depuis le chemin, musique et rire ou toussotement et des cris heureux de bons vivants.

La porte de l'auberge s'ouvrit avec fracas sur une salle à l’ambiance chaude et chaleureuse les gens étaient pour le trois quart saoul, joyeux et en rire voir dansant … il faisait plaisir de voir cela en fin de journée …certains regard se posaient sur eux … Un courant d'air froid vint souffler le feu qui brûlait dans la cheminé de l'établissement. Silence total dans l'auberge. L’on referma la porte et les discutions reprirent comme si la vie reprenait d'un coup. L'aubergiste, un Elfe entre deux âges, était en train de servir deux jeunes humains assis à une grande table rectangulaire. L'un d'eux avait le visage enroulé dans un linge plein de sang et on pouvait assez facilement deviner la blessure qu'il cachait.

Un groupe de 5 miliciens portant le même emblème que les gardes de l’empire discutaient posément autour d'une table ronde, tandis que derrière eux, 3 nains, apparemment de mauvaise humeur grognaient dans leurs barbes -d'ailleurs bien fournies- des propos incompréhensibles entre deux gorgées d'une boisson noire comme le jais.

Au comptoir, trois jeunes humains et une jeune Fée portant des épées et des armures légères discutaient entre eux, une choppe à la main sauf la toute petite qui devait utiliser un truc cylindrique pour boire ne pouvant lever à ces lèvres le récipient en évitant de tomber dans sa consommation.

Akyna balaya la salle du regard et s'aperçut bien vite que toutes les tables étaient prises. Ce n'était pas bientôt qu'ils pourraient discuter de cette histoire de possession de terres et de ses projets d’expansions et d’association qui l'intriguait tant, mais elle se sentait si lasse que ce ne fût peut-être finalement pas une si mauvaise nouvelle. En revanche, il fallait espérer qu'une partie de cette clientèle habite les environs sinon l'auberge n'aurait plus de chambre non plus...

Elle attendit que l'aubergiste revienne de la table qu'il servait pour lui parler.

-Bonsoir, vous resterait-il des chambres pour cette nuit ? Nous sommes deux voyageurs désirant se restaurer et se reposer.

Il confirma d'un hochement de tête qu'il restait de la place, aussi aborda-t-elle la délicate question sur son cheval. Elle craignait qu'il ne le refuse et quelle serait la réaction de Kélian si c'était le cas, mais elle ne se sentait pas non plus la patience de tergiverser avec l’homme. Si l'aubergiste demandait à ce qu'il reste dehors solidement attaché, elle accepterait sans rechigner.

L'aubergiste posa son plateau sur une table. Il comportait deux bols de bouillons fumants et deux choppes de bières. Après leur avoir souhaité un bon appétit, il vint à la rencontre des nouveaux arrivants avec un grand sourire.

-Il me reste en effet des chambres, les routes n´étant pas sûres ces temps-ci, nous n´accueillons que peu de voyageurs ou autres prospecteurs d´argent. Il me reste des chambres pour deux, je n´en ai plus pour plus. La nuit est à une pièce d’or par personne, six pour une semaine en pension complète.

-Pour les animaux, j´ai bien une écurie, mais... hum... des bestiaux de compagnie, ça je ne sais pas bien où vous pourriez les mettre si vous en avez... mais si vous les attachez dans la cour derrière, je pense que les gardes ne diront rien...

Puis prenant son calepin, il se prépara à noter leur commande :

-Il va falloir être sociale, car je n´ai plus de table libre ce soir. A moins que vous vouliez manger au comptoir?

-Le menu ce soir est : Bouillon de légume et une spécialité locale : le Kass Oulé, des fayots blancs avec du lard et du gras de canard, une merveille!


Il s'embrasse les doigts et étendant sa main vers le plafond comme le font les amateurs de bonne cuisine.

-Pour les boissons, nous avons tous ce que vous pouvez trouver ailleurs à des prix raisonnables, mais je vous recommande tout particulièrement un petit vin de pas loin du tout, très léger et fruité, ou encore notre bière locale, issu d´une recette orque, la Grosse Noire...

Akina se faufila rapidement au bord du comptoir et grimpa sur un tabouret, Kélian semblait surveiller les mâles qui reluquaient un peut trop la belle. La guerrière rousse attira l'attention du tavernier et dit sans pudeur:

-avant toute chose pourriez-vous nous servir vôtre menu qui à l´air franchement délicieux?



Dernière édition par Akyna La Rousse le Mer 30 Sep 2009 - 8:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kélian



Nombre de messages : 27
Age : 25
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Mer 30 Sep 2009 - 5:36

Kélian et Akyna était maintenant bien encré dans cette atmosphère bondé, l’air frais de l’extérieur n’existait plus, il laissait place à un excès de chaleur et de moiteur. Un lieu confortable ou il faisait bon vivre autour d’une délicieuse peinte de bière accompagné de ses amis ou de la gent féminine. D’ailleurs il y en avait quelques unes dans l’assemblée dont une qui attira d’autant plus son attention emmitouflés dans des habits léger noir comme le charbon très léger à vrai dire … Il revint sur terre lorsque, Akyna se mit a discuter avec l’aubergiste, un elfe assez grand frêle et mince … doté d’un bon charisme puisqu’il lui était simple de discuter aussi longuement enfin c’était peut-être le bienvenue habituel qui sait ? …

Le chevalier vint pour s’asseoir à côté de la belle lorsque l’un des nains saoul se hissa sur le tabouret prêt de la belle pour poser ses toutes petites mains charnues sur les cuisses de la rousse … Kélian prit le petit homme par le derrière du col de son chandail de laine rouge, grognant et se débattant de ses petits bras et ses petites jambes, pour ensuite le déposer au sol. Il était clair que se dernier était saoul… lorsque le nain bourré se tourna pour répliquer … il avait déjà une lame contre le museau afin d’être certain qu’il avait bien comprit le message.

Le seigneur de Dragonia prit enfin place aux côtés de la charmante demoiselle, sourire aux lèvres car il était heureux d’être en présence d’une femme exquise mais également car la situation juste avant était assez amusante. La fatigue prenait tranquillement Kélian et il repensa à se qu’avait dit l’aubergiste, une chambre pour deux seulement… Cela lui convenait mais était-ce le cas également pour la jeune déesse surtout après cet assaut qu’il avait commis contre cette belle créature ? Il posa sa main contre le bois du comptoir y donnant trois petit coup raisonnant afin d’attirer l’attention de l’aubergiste qui se perdait dans le décolleté de sa nouvelle amie.

Une bonne bière pour moi avec le repas …

Kélian posa ses yeux sur Akyna qui semblait apprécier l’endroit … il se permit de dialoguer avec elle.

J’ai été surpris de votre bon geste à mon égard Aky

Il lui adressa un sourire mesquin sachant fort bien qu’elle ne lui avait pas permis de l’appeler autrement qu’Akyna chose dont il ne craignait point le courroux mais qui sait en la poussant un peu à la vengeance cela pourrait devenir intéressant.

En entamant ma marche, j’étais certain que vous me laisseriez marcher jusqu’à mon royaume … de plus ne connaissant pas ma véritable identité vous n’avez point démontrez d’hésitation … c’est pour cela que je suis heureux de vous avoir à mes côtés se soir…

L’aubergiste revint quelques minutes plus tard avec deux repas bien remplis et des breuvages pour les deux seigneurs en fugue. Le tavernier reprit la parole…

Bon appétit et seigneur Kélian permettez moi de vous demander une faveur … les taxez sur la bière sont beaucoup trop élevé c’est mon gagne pain et je ne peux plus en acheté autant que je le désirerais pour mes clients et parfois je dois leur servir la très basse qualité et ce n’est pas comme cela qu’on attire des nouveaux clients …

Kélian posa son regard sur l’elfe et pensa quelque seconde avant de lui répondre.

Vous avez raison je verrai se que je pourrai faire pour remédier à cela …

Merci sir…

Je paierais pour la chambre maintenant …

Biensûr… dit-il en se penchant vers Kélian une main devant la bouche a voix basse… Une belle dame comme ça faut pas laisser passer il déposa les clés dans le creux de sa main avant d’aller servir d’autres clients … Un sourire se dessina sur les lèvres de Kélian en regardant sa proie. Qui sait peut-être qu’elle en avait envie également … son imagination s’emballait … il commença à manger son repas et descendre sa peinte de bière … plus les minutes passaient plus il découvrait que cette charmante demoiselle était faite pour lui ... elle lui plaisait fortement d’apparence certes mais aussi dans son attitude et dans ce qu’elle était intérieurement il ne la connaissait que depuis peu mais tout au fond de lui même il sentait qu’il allait ensemble …
Revenir en haut Aller en bas
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Jeu 1 Oct 2009 - 7:48

L’aubergiste prenait les commandes de nos chers voyageurs nouvellement arrivés, il semblait bien aimer regarder la guerrière rousse installée au bar qu’il ne perdit pas son temps à regarder ailleurs quant ce fut le tour du chevalier d’annoncer la sienne. Il parti à regret vers les cuisines et une conversation commença entre les deux comparses qui semblaient être proche à les voir s’échanger des regards plutôt amusés.

-Surpris de mon geste Kélian? Mais pourquoi donc? Je ne pouvais vous laisser marcher dans cet état tout de même? Et vôtre tête ça va? Et vôtre mâchoire elle? L’Ogre y avait mi toute une force pour vous cogner. ^^

-Mais je l’ai fais que par bonté d’âme messire… Et peut m’importe qui vous êtes en réalité… Je dois vous avouer être également bien heureuse de me retrouver en vôtre compagnie ce soir…

Elle lui sourit courtoisement et l’aubergiste revint quelques minutes plus tard avec deux repas bien remplis et des breuvages pour les deux seigneurs. Il interrompit la conversation pour leur souhaiter le bon appétit et en profiter pour glisser un mot sur un sujet à négocier pour ces bénéfices. Kélian lui donna raison et décida que s’était à lui de payer pour la chambre qu’ils prendraient pour la nuit. Le tavernier chuchota quelque chose à l’oreille du preux chevalier au visage marqué et celui-ci eu un sourire curieux en regardant La rouquine sauvageonne ensuite et elle fronça un sourcil comme pour lui demander ce qu’il aurait bien pu lui dire pour qu’un tel sourire se dessine aussi grand sur ses lèvres. Il préféra manger son repas avec appétit et descendre sa pinte de bière d’une demi traite, la belle décida d’en faire autant comme son estomac criait famine depuis un bon moment déjà mais pour sa bière elle but avec modération pour en savourer le goût du houblon bien que le breuvage soit de basse qualité.

D’un œil elle observait l’homme qui mangeait et semblait concentré dans ses pensées qu’elle ne pouvait deviner et elle se surprit à aimer ce qu’elle voyait à ses côtés, un bel âtre bien portant, de jolies fesses, un torse superbe quoi qu’il était difficile de ne pas le regarder vêtu à moitié au torse nu et en cette saison automnal en plus, il devait avoir un sang bien chaud qui devait couler en ses veines. Elle avala de travers sur ses pensées un peut trop intimes et but une gorgé pour aider à faire passer.

L’ambiance de fête poursuivait son cours dans l’auberge bondé de clientèle venant de partout en Kalamai et la nuit se faisait tard et la belle clignait des yeux voulant s’endormir sur la fin du repas, un festin bien dévoré, il ne restait que des miettes et elle avait terminé de boire sa bière ne laissant qu’une trace de mousse sur le pourtour de sa peinte.
Revenir en haut Aller en bas
Kélian



Nombre de messages : 27
Age : 25
Classe : Chevalier
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Mar 6 Oct 2009 - 5:31

La question posé à l’égard d’Akyna restait en suspend dans les airs quelques instants avant qu’une réponse ne soit formulée. La première affirmation de la jeune femme lui laissa une sensation de mal dans sa mâchoire la frottant quelque peu … mais les dernières paroles de la belle lui redonnèrent son sourire toujours aussi charmeur. La dernière miette dans l’assiette de Kélian annonçait la fin de cette soirée car il avait besoin de repos, à voir les yeux de sa chère amie il n’était pas le seul. L’aubergiste lui glissa la clé entre les mains, demandant la somme de 10 pièce d’or … Kélian portait sa bourse à son ceinturon, il en sortit dix pièces à l’éclat doré déposant un bref regard sur le visage de l’elfe qui semblait fort heureux d’avoir ambitionner le prix des chambres et des repas … il serait déçu de voir que les taxes sur la bière ne descendrait jamais finalement. Kélian prit une pronfonde respiration avant de poser les deux mains sur le comptoir et se lever contournant de des deux jambes le tabouret de bois.

L’homme au torse musclé tournait son regard vers Akyna afin de poser ses yeux profondément dans ceux de la demoiselle. Aucun mot ne venait a son esprit à cet instant cela était probablement dû à la fatigue … D’un geste de la main il fit signe à sa jeune amie de prendre les devant en direction de l’escalier … L’aubergiste ajouta…

Chambre 6

Kélian lui confirma d’un signe de tête avant de se lancer à la poursuite de jolies courbes harmonieuses … Seize marches et un long couloir en L les séparaient de leur chambre a tous deux … l’ambiance là haut semblait déjà plus calme qu’en bas à priori cela ne faisait pas de tord. Après une journée chargée comme celle-ci il serait dans le confort d’un lit bien accompagné à moins qu’elle ne le fasse couché au sol. Chose qu’il n’espérait point, il aurait le lit coûte que coûte … à demi chemin dans le couloirs éclairés par quelques chandeliers, Kélian prit les devant délaissant sa vue de rêve laissant voir un dos bien musclé a sa charmante amie. Elle ne devait point se douter que c’était pour avoir un semblant de priorité sur le lit … Clé en main il la fit pénétré dans la serrure avec assurance … léger sourire en coin à Akyna il ouvrit la porte avant de retirer la clé et la déposé sur le bureau à côté de la porte … L’homme se dirigea vers le lit à deux place …avant de se retourner une fois de plus vers la demoiselle qui partagerait sa couche …

Nous devrons partager le lit je crois bien … ne vous déplaise je ne compte pas dormir sur le sol cette nuit j’espère que vous ne voyez aucun inconvénient non plus au fait que je dors nu …

Le sourire de l’adonis s’accentua détachant son ceinturon laissant tombé au sol ses effets personnels d’un seul coup dévoilant sa masculinité et ses atouts … Ce dernier détourna son regard avant de se tourner vers le lit laissant à la jeune femme le plaisir de faire se qu’il avait fait en montant les marches de l’escalier … Kélian posa genoux sur le lit douillet à la mesure du possible …et se dirigea vers la droite afin de trouver refuge sous les fourrures d’animaux. Il jeta un coup d’œil rapide sur Akyna afin de voir si la demoiselle se dévêtirait lui permettant de se rincer l’œil quelque peu …

Mon royaume se trouve a quelques lieux d’ici … ils doivent réellement se demander se qui m’est arriver. Mais cela n’a pas d’importance car je suis bien ici avec vous dans cette auberge confortable et bien au chaud …

Kélian s’adossa à la tête de lit dévoilant à nouveau la moitié de son corps sur la table de chevet se trouvait un pichet d’eau tiède… et quatre gobelets … il s’en versa un avant de le boire d’un trait. L’ambiance était chaude même ici … L’adonis attendait une réplique de la jeune femme ou quelque mouvements quels qu’ils soient …
Revenir en haut Aller en bas
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Jeu 22 Oct 2009 - 3:46

Le repas terminé, la facture du repas et la chambre réglée en avance par le seigneur et maître qui semblait bien savourer le pouvoir de bien recevoir en hôte la jolie rouquine. Joli sourire charmeur et regard profond, montrant toujours autant d’assurance ou d’arrogance. Un homme, un vrai de vrai quoi et pour une fois la belle apprécia son caractère et se leva de son tabouret de bois pour le devancer comme il lui demandait d’un geste des plus amical en lui indiquant de sa main la direction à prendre pour se rendre aux escaliers qui menaient à l’étage des chambres. Une voix leur cria le chiffre désigné de la porte ouvrant sur le lieu de repos qui leur était destiné. Comme Akyna longeait le couloir en ‘’L’’ le chevalier au torse nue la rattrapa, les bruits de festivités du premier semblaient être en sourdine après être arrivé devant leur porte de chambre et cela rassura la demoiselle aux cheveux de feu car elle avait un bon sommeil à rattraper et ne voulait subir le brouhaha de l’ambiance de l’auberge bondé d’une clientèle bruyante. Réfléchissant à comment ils départagerait ce lit pour y dormir, elle se fit dépassé par l’homme qui semblait d’un seul coup plus presser de franchir le seuil le premier, la bousculant presque de ses bras musclés, elle le rattrapa au plus vite, ne voulant perde de chance dans cette course pour la première place… Il y arriva le premier évidement et lui fit volte face pour la regarder d’un air victorieux, pensait-il vraiment qu’il méritait un prix pour cela?

Dormir nue? Mais fais comme il vous plaira mon bon seigneur car de toute façon je ne vois vraiment plus ce que vous pourriez bien me cacher de plus de ce que j’ai pu admirer aujourd’hui. ^^

Elle utilisait un ton amusé pour lui répondre tout en se libérant de ses armes en les posant sur une table, détachant son armure et enlevant son gilet de mailles pour les laisser sous la table. Lui de son côté il avait fait plus rapidement qu’elle et se retrouva tout nue, laissant ses affaires au sol au côté du lit et il avait pris le temps de faire la pose pour qu’elle admire son corps sublime d’athlète, la lionne ayant un faible pour les jolies fesses bien fermes ne pu résister de prendre le temps de regarder avec plaisance se postérieur qui se trémoussa comme il se déplaça sur le côté droit du lit à genoux avant de trouver place sous les peaux de bêtes à poils longs. Elle s’en mordit la lèvre inférieur et comme il se retourna pour la regarder à nouveau, elle détourna ses yeux pour faire croire qu’elle n’avais pas fait attention et poursuivi sa tâche à se dévêtir. Elle s’approcha du lit à la droite et posa son petit pied botté sur le rebord en lui souriant aimablement pour lui demander un service.

Vous pourriez m’aider à enlever mes bottes? C’est que mes pieds écorchés en journée durant nôtre petite échange en plaine nature à fait qu’ils on enflés en soirée et se trouve maintenant bien à l’étroit dans mes bottes. Vous seriez bien aimable…

Elle attendit son aide chevaleresque pour enlever ses souffres douleurs tout en dénouant sa ceinture et déboutonnant son pantalon de cavalière. Elle avait l’intention de conserver ses dessous pour dormir bien qu’il avait déjà une petite idée de ses courbes dessous mais ne voulant provoquer une réaction trop précipité comme plus tôt, tout juste avant qu’elle ne le menace de la pointe de son épée et qu’on vienne intervenir dans leurs négociations des plus provocantes autant pour lui que pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Ven 23 Oct 2009 - 11:24

Les terres du nord, terres gelées hostiles à toute vie, ces dans ces contrées qu’une poignée de colons avaient décidés d’établir une auberge pour les fous de plus en plus nombreux à ce risquer dans la désolation et le froid des déserts de glaces de ce territoire encore méconnut.
Il était tard dans la nuit quand Simuel fit sont entrée dans l’auberge, un blizzard se faisait entendre dehors ce qui avait rendu son voyage encore plus pénible. Le pauvre célestial était en proie à un début d’hypothermie, la chaleur ambiante de la bâtisse réussissant à peine à réchauffer le paladin. Simuel entra et découvrit quelques guerriers en quêtes de richesses qui discutaient à haute voie de leurs sanglants exploits lors d’une attaque de bandits la semaine passée, et une serveuse qui buvait chaque parole de l’aubergiste, apparemment son père. Une fois installé à une table, Simuel fit signe à l’aubergiste qui envoya directement la serveuse. Celle-ci habillée d’une robe de mauvaise facture en tissus blanc avait la démarche légère semblant voltiger à travers la pièce avec une aisance remarquable dit au seigneur Telwinn :

« Bonsoir mon seigneur, que puis-je faire pour vous servir ? »

Simuel réfléchit et après avoir examiné pendant quelques secondes l’ardoise indiquant les différentes spécialités du chef, le célestial s’exprima :

« Je prendrais votre steak d’ours avec des pommes de terres s’il vous plaît, merci. »

La jeune femme sourit à Simuel et hâta le pas pour passer la commande au cuistot, après quelques minutes, elle revint avec un assiette étonnement remplie, et dit :

« Voila votre commande, si je peux faire quoi que ce soit d’autre pour votre confort appelez moi. »

La jeune femme apparemment sous le charme du seigneur Telwinn restait silencieuse à coté du paladin, ce qui n’échappa aucunement à son père qui l’interpela pour la remettre à la tâche.

Après avoir esquissé un sourire à la charmante demoiselle, Simuel mangea avec empressement son assiette, le fait d’avoir volé par ses propres moyens dans le froid l’ayant affamé.
Après avoir finit son repas Simuel paya son dut et demanda une chambre pour quelques jours, ravis la demoiselle s’empressa de finir de nettoyer quelques tables et monta avec le célestial pour lui préparer sa chambre. Tout en se rendant dans sa chambre, Simuel fut surpris par une odeur enivrante. Apparemment ce n’était pas celle de la serveuse mais celle d’une autre femme, Simuel s’arrêta près de la porte ou apparemment le parfum prenait sa source et demanda à la serveuse


« Excusez moi ma demoiselle, savez vous qui réside dans ces appartements ? »

La serveuse arborant un sourire béat répondit à Simuel :

« Ici réside deux seigneurs, je ne connais pas leurs noms mais l’uns deux est un véritable apollon aux cheveux noirs et l’autre une très belle femme à la chevelure de feu. Pourquoi cette question ? »

Simuel répondit à la jeune femme tout en reprenant le pas, après avoir prit possession de la chambre, il remercia la remercia et s’empressa de prendre un bon bain chaud. Après ces quelques ablutions, Simuel vérifia ses armes et pièces d’armures pour enfin s’écrouler de fatigue sur un lit moelleux à souhait. Maintenant il faudrait prendre son mal en patience, Simuel attendait avec empressement de rencontrer cette jeune femme à la chevelure de feu.
Etait elle ici pour faire partit du futur convoi dans les terres du nord ? Etait-elle avec ce fameux apollon ? Etait-elle envoutante et exotique comme l’odeur qu’elle dégageait ? Toute ces questions eurent raisons du peut d’énergie qu’il restait au paladin, qui s’endormit sans réponses.

Malgré la fatigue, Simuel fut réveillé en pleine nuit par un bruit sourd, quand le paladin se leva les fenêtres de sa chambre laissaient passé une lumière rougeoyante. Toute l'aubrge fut en émois quand la lumière aveuglante laissa place à une image d'horreur, un citée non loin était entièrement en flamme en proie à une attaque de grande envergure, on fit appelé le seigneur de ces terres, Kélian. Celui-ci après avoir prit connaissance des faits se hata de prendre sa monture et partit au galop rejoindre les rangs de son armée déjà mal en point. Ce fut l'occasion pour Simuel de proposer ses services qui furent immédiatement refusés par le seigneur de Dragonia, mais par cette acte, Simuel se dit qu'il avait fait son devoir. Se retournant pour aller se recoucher, le paladin en sous-vêtements aperçut la femme aux cheveux de feu et en resta bouchebée devant tant de beauté, après quelques secondes de rêveries, le ,paladin s'en retourna vers sa chambre.

[RP approuvé par le seigneur Kélian]
Revenir en haut Aller en bas
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Mar 17 Nov 2009 - 4:28

Elle attendit son aide chevaleresque pour enlever ses souffres douleurs tout en dénouant sa ceinture et déboutonnant son pantalon de cavalière. Elle avait l’intention de conserver ses dessous pour dormir bien qu’il avait déjà une petite idée de ses courbes dessous mais ne voulant provoquer une réaction trop précipité comme plus tôt, tout juste avant qu’elle ne le menace de la pointe de son épée et qu’on vienne intervenir dans leurs négociations des plus provocantes autant pour lui que pour elle.

Kélianl lui fit un sourire coquin et se libéra ouvertement des couvertures et très sûr de lui, il aida la belle à se débarrasser de sa première botte et ayant de la difficulté avec la deuxième, il se retourna pour enfourcher la jambe de la jeune femme et tira très fort en oubliant qu’il lui montrait son derrière à nue de façon des plus intégrale et voulant l’aider à sa tâche, Akyna lui plaça son pied nu au derrière pour pousser et l’homme suivit la botte en se retrouvant sur le nez en bas du lit. Un rire s’empara de la lionne rousse mais l’homme en prit un coup à son ego et décida de retourner sous les couverture de son côté de lit et tourna le dos à la jeune femme qui en prit pour son audace et il ne lui restait plus que la seconde moitié du lit pour s’y installer pour dormir en dessous féminins, tournant le dos également au chevalier refroidit.

Un bruit dans la nuit les tira de leur sommeil, l’on venait de frapper à la porte de leur chambre et un coursier avait une missive des plus importante pour son destinataire le messire Kélian. L’intéressé attrapa vite sa chemise et ouvrit la porte au messager, il lu rapidement le message et s’esclaffa de jurons incompréhensibles et s’excusa auprès de la jeune femme car une urgence l’appelait sur ses terres, une attaque massive en son royaume et il devait y être pour riposter au plus vite pour protéger ses biens et paysans. Un voisin de chambre pointa le bout de son nez, un peut trop curieux et comprenant la situation… Il offrit son aide au chevalier qui le remercia en refusant et parti son pantalon encore sur son bras et sa paire de bottes dans sa main et son arme dans l’autre et reculant vers le couloir en s’excusant à Akyna pour le dérangement et changement de programme puis se retournant à temps pour descendre les escalier et oubliant le baise main à la belle pour souligner son départ. La rouquine fit une grimace au curieux de la porte voisine et referma sa porte de chambre violement en guise de défoulement pour cette déception frappante qu’elle devait faire face même si elle ne l’aurait souhaité pour le soir d’avant. Elle n’avait plus sommeil et décida de prendre un bon bain chaud, elle sonna le service aux chambres pour qu’on lui prépare une baignoire d’eau bouillante dans la petite pièce réservée à ce service au bout du couloir comme elle en avait été informée à son arrivée à l’auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Jeu 19 Nov 2009 - 15:16

Le seigneur Kélian venait de partir en toute hate, Simuel voulut en profiter pour converser avec la magnifique jeune femme rousse mais celle en guise de salutations fit une grimace enfantine au paladin.
Simuel fut plus amusé que vexé par la grimace de la femme enfant, il se dit que celle-ci voyant partir son compagnon n'était pas d'humeur à converser ou celle-ci n'appréciait tout simplement pas que l'on se mêle d'une situation personnel.
Après quelques minutes Simuel retourna dans sa chambre, épuisé et horriblement sale, le célestial décida de prendre un bon bain chaud. Après avoir fait sa demande auprès de l'aubergiste, Simuel alla se prélasser dans une eau bouillante contenu dans une sorte d'énorme tonneau. La pièce était petite, organisée en quatre coin pour une optimisation de la place, le célestial s'en accomoda parfaitement. Prenant son bain Simuel ne se rendit pas compte que les lattes de bois entre les différentes salles de bain était espacées de quelques millimètres, lui donnant vue sur la belle rouquine rencontré il y à peut de temps.


*Qu'elle est belle ! Non je ne doit pas regarder, ceci est horriblement gènant !* Pensa le jeune célestial.

Malgré ses pensées le jeune célestial ne put détourner le regard du corps de la jeune femme qui entrait dans son bain, ensuite Simuel se perdit dans la couleur des yeux de la belle rouquine.

*Ce n'est pas bien ! Détourne ton regard idiot !* Se dit Simuel, incapable de maitriser le désir physique qu'il avait pour la jeune femme.

Simuel se retourna après un énorme effort intèrieur, le bruit ayant peut être alerté la jeune femme le pauvre célestial n'osa plus bouger, se limitant à garder la tête hors de l'eau sans le moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Mer 25 Nov 2009 - 5:12

Dans une pièce aménagée que l’on appelait communément; une salle d’eau, des énormes tonneau de bois y était placé en rang et à la disposition de la clientèle de l’auberge, tout spécialement aménagé pour recevoir bien des voyageurs ayants besoin autant de ce substancer que de se laver entièrement immergé dans une eau bien chaude. Une toison de simples planche de bois cloué avec négligence tout juste pour créer une impression d’isolement, pour une intimité souhaité pour la gente moins grand nombres parmi la clientèle des voyageurs des grands chemins.

Akyna la Rousse était l’une de c’est rare cliente qui avait demandé à ce qu’on lui coule un bon bain chaud et on l’avait prévenu à sa chambre que tout était prêt pour elle et elle s’y rendit en peignoir en vérifiant pour ne pas être vue dans le couloir ainsi vêtu, pressant son pas pour entrer vite dans la salle d’eau et Laissant vite choir son vêtement sur le sol pour entrer dans ce qui serait son bain. Elle trouva une éponge qui devait avoir été laissé spécialement pour elle et une barre de savon mais elle avait apporté un petit flacon dans la poche de son peignoir et s’étira pour la prendre et en versa un peut dans son eau, agita sa main pour bien mélanger le tout, retourna son petit flacon dans sa poche de son vêtement sur le sol et se détendit en fermant ses paupière et inclinant sa tête vers l’arrière bien appuyé contre le rebord du tonneau de bois.

Un bruit de clafouti dans une eau qui semblait être occupé de l’autre côté de la toison l’interpella et elle redressa sa tête en ouvrant ses yeux émeraude pour chercher d’où ce son provenait, elle s’avança du bord de sa baignoire de bois en s’étirant le cou et croisa un regard qui semblait vouloir éviter le sien par gène sans doute et elle sourit en voyant que s’était son voisin de chambre qu’elle avait mal salué la première fois qu’elle l’avait croisé du regard sur l’entre de sa porte de chambre. Comme il avait juste souri en réaction à sa provocation, elle l’avait gardé sa tête en mémoire ne sachant pourquoi mais elle trouverait bien pourquoi.

-L’eau est bonne de vôtre côté messire?

Dit-elle d’une voix douce et mélodieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Nérim Keltanni



Nombre de messages : 203
Age : 28
Classe : Assassin
Armada : Aucune
Date d'inscription : 02/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Jeu 26 Nov 2009 - 21:03

Le pauvre célestial ne savait pas ou se réfugier, habitué à la bienséance il ne savait pas comment réagir face à une telle situation.
Le corps de la jeune femme était à jamais imprimer dans sa mémoire et rien ni personne ne pourrait lui enlever cette vision de pure sensualité.
La remarque de la jeune femme avait quelques peut troublé le paladin, non pas outrée celle-ci montrait même un certain amusement face au désarrois du jeune célestial.
Simuel ne pouvant resté muet, il prit son courage à pleine mains et réussit à sortir quelques mots qu'il balbutia tant sa honte était grande :


"Je vous prit mademoiselle de me pardonner, j'ai beaucoup voyagé à travers les terres et les cieux de ce monde, mais jamais de ma courte existence je n'est vue pareil beauté !
Ceci n'excuse en rien mon déplorable comportement je l'avoue, mais certains sentiments humain me son encore étrangé et je n'est pas réussit à me contrôler.
Ma honte est grande et je saurais m'acquitter de mon erreur, dites moi seulement comment je pourrait réparer l'outrage que je vous est fait et considérer cette tâche comme accomplie."


Après avoir tenter de se faire pardonner Simuel ajouta une autre gaffe à son actif de la soirée, le jeune célestial fut tellement bouleversé par la vision qu'il avait eut de la jeune femme ne se rendit pas compte d'une chose de poids.
En effet il s'était lever pour s'exprimer, laissant apparaitre son corps entièrement nu toutes ailes dépliées aux yeux ensorcelant de la magnifique rouquinne.
Revenir en haut Aller en bas
Akyna La Rousse



Nombre de messages : 105
Classe : Guerrière
Date d'inscription : 18/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hommes

MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Lun 7 Déc 2009 - 8:04

L'homme s'était levé rapidement par réflexe pour lui répondre, oubliant qu'il était tout nue et ne pensant à cacher ce qui prouvait bien sa masculinité. Akyna sourit à cette joli prestance de gentleman et une pensée lui dessina un joli sourire sur son visage d'ange de feu mais pourquoi les hommes se retrouvaient toujours ainsi peut vêtu devant elle et sans qu'elle n'est besoin de formuler aucune demande à cette effet.

Le bel âtre avait formulé par politesse une réponse qui n'allait aucunement avec sa question; à savoir si l'eau était bonne de son côté mais comme cette petite audace n'était qu'un petit prétexte pour engager une conversation entre elle et lui, elle laissa courir et lui répondit de la jolie voix envoûtante à la proposition de celui-ci qui arrogante, abusa de la situation.

Si très habille de vos mains vous êtes... Un agréable massage de mes épaules me ferait un grand bien, je vous assure et tout vous sera pardonné si vous savez si bien masser comme vous savez vous montrer dans vôtre apparat des plus naturel en une belle preuve de vôtre...

Elle élargit son sourire en jouant de ses sourcils tout en ne le quittant pas de ses magnifiques grands yeux et le reluquant sans aucune gène de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Auberge pour les voyageurs.   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Auberge pour les voyageurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Colonie du Nord-