AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Le repaire de la murène", troquet douteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélèna
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 612
Age : 27
Classe : Psioniste
Armada : La Coalition Marchande
Date d'inscription : 23/03/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: "Le repaire de la murène", troquet douteux   Mer 11 Nov 2009 - 0:06

-Ouai…d’ailleurs y a un truc qui me chipote mon gars c’est comment tu m’as grillé sans que je comprenne rien. Et puis t’es qui gaillard ? Je t’ai jamais vu au repaire et d’ailleurs comment t’es au courant que je viens de Prévèze du Sud. Le prend pas pour toi, tu sais que des espions y en a des tas, nous aussi on espionne, d’ailleurs chui là pour ça.

La question du jeune paria était légitime. Comment Adar allait-il expliquer la façon dont il l'avait repéré à "l'Albatros Agile". Il ne pouvait pas se permettre d'évoquer sa coéquipière Diane. Ce serait mettre l'opération en danger. Sans compter que dans son rapport, le paria n'hésiterait pas à parler des talents des psionnistes. Il fallait à tout prix trouver un moyen d'expliquer ce..."détail" tout en gardant en manche cet incomparable avantage.
Diane vint à sa rescousse. Elle s'était confortablement installée en compagnie de Herald, l'artificier de l'escouade Alpha, à une des autres tables. Elle se "connecta" aux pensées de son chef, lequel abaissa ses défenses lorsqu'il reconnut la jeune psionniste.
¤Il a des vêtements typiques du Prévèze du Sud. Ses bottes de voyage sont spécialement faites pour se déplacer dans les dunes de sable...¤
En effet. Pour un profane, les bottes de voyage de Jérémie auraient pu passer inaperçu. Mais pour quelqu'un d'expérimenté ayant des connaissances dans l'art du voyage, ce petit détail insignifiant valait mieux qu'une longue discussion.

-Tes bottes, Jérémie. Ce sont elles qui t'ont trahies. On ne trouve que très rarement de bottes comme celle-ci à Ald'Rhune, puisque de fabrication du sud de Prévèze... Bon, d'accord, ça aurait pu être quelqu'un d'autre, c'est pourquoi le message était mon second moyen de vérifier qui tu était. Si tu venait au rendez-vous seul, ça répondait à mon intuition. Si par contre tu n'était soit pas venu, soit venu accompagné de gardes, tu imagine que ça m'aurais mis la puce à l'oreille, n'est-ce pas? Et dans ce cas, je ne serais pas sorti de l'ombre...
Mais on parle, on parle et j'en oublis de me présenter. Adar Syphos, pour te servir.
Tu ne me connais pas, tout comme je ne te connais pas. Et je n'ai mis pied au repaire que pour une nuit il y a maintenant un moment. Il est probable que mon nom ait été oublié depuis. Je suis marchand d'Ald'Rhune, si ça répond à la question concernant mes connaissances de Prévèze.
Et tu l'as comprit, je suis aussi assez doué pour observer, me renseigner. Tu dit espion... Tu comprendras que je ne puisse prononcer ce nom dans une ville où j'ai pignon sur rue. Mais mes activités m'amènent à découvrir parfois des choses particulièrement intéressantes. Avant tout le monde, le plus souvent.
Je ne suis pas à proprement parler en mission. Disons que je suis un "agent dormant", un sympathisant quoi. Un ami de la cause.
Mais parlons un peu de toi. Comment se passe ta mission, camarade? Tu as besoin d'aide, peut être? Ce sera un plaisir pour moi de te la fournir.


Diane, toujours présente dans les pensées d'Adar, ne pu s'empêcher d'admirer son chef en pleine action. Ce dernier se rappela qu'il pouvait la remercier pour l'avoir tiré d'affaire. Du moins, provisoirement.
Les membres de l'escouade Alpha se tenaient sur leurs gardes. Outre Diane et Herald jouant les clients de taverne, Naë et Vanëa se tenaient chacun à un poste différent à l'extérieur de la taverne. Le premier sur un toit, une arbalète à répétition à l'épaule, la seconde dans la rue, flânant près de la sortie de service. Il aurait vraiment fallu avoir des yeux de faucon pour déceler soit leur position, soit leur vraie occupation...
Revenir en haut Aller en bas
Anar



Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: "Le repaire de la murène", troquet douteux   Sam 14 Nov 2009 - 18:22

C’est avec stupéfaction que Jérémie accueillit les explications du dénommé Adar Syphos. Ses bottes ! Il jeta machinalement un coup d’œil dessus et s’aperçut pour la première fois qu’elles étaient pour le moins incongrues dans une ville telle que Ald’Rhune. L’anarchiste put comparer avec les chaussures des autres clients de l’auberge. Son point de vu personnelle était bien sûr que ses chaussures n’avaient rien d’anormal mais il était conscient que des bottes hautes renforcées aux chevilles (pour éviter les entorses dans les dunes) contrastaient étonnamment avec les chaussures de ville des habitants, bien que celles d’Adar avaient aussi quelque chose d’anormal, que le paria ne put déceler. Jérémie compris aussi que son manque de préparation et d’expérience risquait de faire échouer sa mission. Si Adar avait put le repérer, un soldat de l’empire le pourrait aussi. Il fallait sérieusement qu’il pense à changer ses vêtements et ses bottes.
Levant de nouveau les yeux vers Adar, Jérémie ne put s’empêcher d’admirer la sagacité de l’homme.

*Quelle intelligence ! Voila sans doute un des hommes les plus cultivés et clairvoyant qu’il m’a été permis de rencontrer. Même le shaman serait impressionné.*

Et l’homme continuait de parler. La confiance de Jérémie en Adar monta d’un cran. Il s’en allait presque à oublier ses propres mots prononcés peu de temps avant : « les espions y en a des tas ». D’ailleurs, il apparaissait selon les dires du marchand qu’il était un « agent dormant ». Jérémie ne compris pas trop le sens de ces mots mais le métier d’Adar devait certainement justifier sa culture. Se perdant dans les détails donnés par son compagnon de chope, Jérémie voyait de plus en plus en Adar un camarade de lutte potentiel. Toutefois l’apparition providentielle de l’homme semblait à Jérémie toujours étrange. Peut-être la volonté d’Orfange…


*Cet homme pourrait aider la lutte pour sûr !* pensait-il.

L’occasion de poser ses questions se présenta au moment où Adar offrit son aide au jeune paria. Jérémie voulait veiller à ne pas dévoiler le but précis de sa mission. Il surveilla ses paroles mais pas ses pensées.
*Comment faire pour lui demander des informations sur les dispositifs militaires de la ville sans lui parler de l’attaque ? Dois-je l’informer du regroupement des camarades ? Peut-être veut-il faire parti de l’assaut aussi…*

Il reformula sa demande en des termes plus simples.


Pour sûr camarade ton aide est bienvenu ! J’ai usé mes bottes dans ce bled, j’ai trainé ci et là quelques infos utiles dans les troquets. Mais des renseignements plus…gardés…ça serait bon pour la cause ça compagnon. Je sais toujours pas combien de griviers* y se trouvent dans cte patelin. Je suis passé par ces fichus montagne, elles m’ont coûté mon canasson mais j’ai pas vu un seul bougre armé avant la ville. Y sont où ? Au port ? Y a bien une armée non ?
Pendant qu’il parlait, Jérémie se remémorait les premiers mots d’Adar lors de leur rencontre mouvementée.

Tu m’as dit que la Palatine était ici. Elle n’est pas à la Cité impériale ? Elle vit pas à Méthone sinon ? D’ailleurs c’est pas clair ça, toi qui connais si bien ce bled Adar dis moi… c’est Méthone ou Ald’Rhune qui gouverne ? Tu comprends que c’est important pour la cause de savoir ça.


Jérémie laissa le temps à Adar de digérer ses paroles. Le paria se perdit alors dans la contemplation d’une jeune femme assise non loin de lui. Elle semblait intéressée par les deux hommes.


*Eheh* songea Jérémie avec confiance, *ça doit être pour moi, je ferais bien de m’arranger un peu avant de tenter une touche.*
Il ne faisait d’ailleurs pas attention à l’homme installé près de la jeune femme. Lui aussi semblait avoir un intérêt à leur table.


*grivier signifie soldat en argot.
Revenir en haut Aller en bas
 

"Le repaire de la murène", troquet douteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Prévèze :: Le Desert Aride :: Ald'Rhune-