AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le marché public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caravane

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Le marché public   Sam 5 Déc 2009 - 7:33


Le marché public de magnésie, un des endroits reconnus pour ses marchandises venu de différent lieu de l'empire ou au-delà des mers. Le militaire ayant accueilli les deux voyageurs parmi eux, alla les chercher afin de faire le tour de l'endroit avec ceux-ci.

Ici et là, des patrouilles passait entre les kiosques des très nombreux marchands pour s'assurer de la sécurité de chacun, autant le paysans venu y faire ses achats que le commerçant qui offre ses produits.

Le guide des deux voyageurs s'adressa à eux :


Cherchez-vous quelques chose en particulier pour vos victuailles ou encore pour les raisons de votre voyage ? Ce marché est reconnu pour ses nombreuses découvertes. Posez vos questions et il me fera plaisir de vous acheminer vers le bon marchand de la place.

Le trio marchait lentement dans les allées d'étalages, regardant ici et là les produits offert. Le militaire attendant réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Anar

avatar

Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le marché public   Dim 6 Déc 2009 - 18:49

Magnésie ! Siège du palatin Babka avec qui Anar avait eu quelques déconvenues. Il aurait pu espérer remettre les comptes à zéro s’il n’était pas en mission pour les parias. D’un autre côté la ville était charmante et la verdure présente à tous les coins de rues démontrait un travail druidique conséquent. Le désert prévèzien semblait bien loin. Ornail était émerveillé par le marché où nous avait conduit le soldat de la caravane que les deux anarchistes accompagnés depuis plusieurs jours déjà.
Épices, denrées, équipements, vêtements… des biens de consommation aussi divers et varié étaient rares en ces temps. La prospérité semblait régner dans une douce quiétude ici. Bien sûr pour Anar ce n’était que la face visible de la pièce. Un autre monde devait sans doute émerger la nuit dans les quartiers pauvres. Les nombreuses patrouilles présentes attestaient que tout ne devait pas être si tranquille que ça à Magnésie. Anar et Ornail évitaient soigneusement de fixer les hommes d’armes du Palatinat maonais afin d’éviter tout ennui, même si sans doute personne ne connaissait l’existence d’anarchistes prévèziens et l’identité de ceux-ci. Alors qu’ils vagabondaient sans but entre les étales du marché, le militaire prit la parole.
Cherchez-vous quelques chose en particulier pour vos victuailles ou encore pour les raisons de votre voyage ? Ce marché est reconnu pour ses nombreuses découvertes. Posez vos questions et il me fera plaisir de vous acheminer vers le bon marchand de la place.

Anar fit un rapide signe de tête négatif. Il n’avait besoin de rien à part son arbalète et ses flèches magiques. La nourriture, il en avait encore vu qu’il ne mangeait presque pas. L’apprenti-shaman fut plus loquace à l’occasion.


Ah oui ! Il nous faudrait des vivres pour une semaine et je cherche du souffre également, sous forme de poudre à incanter, savez-vous où on peut s’en procurer ?


Une fois de plus Ornail se révélait d’une indiscrétion déplorable, en ce qu’il avouait indirectement être un jeteur de sorts. Anar ne manquerait pas de lui faire remarquer. Le militaire semblait réfléchir alors que les deux anarchistes attendaient une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Caravane

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le marché public   Lun 7 Déc 2009 - 1:19

Le militaire arpentait les étalages, à la recherche de babioles plus ou moins utiles pour ses collections personnelles ou encore pour offrir en cadeau à ces enfants à son retour. Un de ses deux invités répondit à sa question :

Ah oui ! Il nous faudrait des vivres pour une semaine et je cherche du souffre également, sous forme de poudre à incanter, savez-vous où on peut s’en procurer ?

Du souffre dites-vous... hum je crois bien que c'est l'allée des mages à votre droite qui vous intéressera. Ils ont de tout ceux-là, tout ce qui peut servir à la magie et les potions, s'en est même dégoûtant de voir certains trucs sur les étalages. Pour les vivres c'est à gauche. De tout pour tout les goûts ! Suffit d'y mettre le prix dans certains cas.

Le militaire remarqua le regard interrogateur, de celui qui ne parlait pas, envers les patrouilles. Il lui dit :

N'ayez crainte pour les patrouilles, c'est une question de sécurité. La ville est paisible de jour comme de nuit, mais des rumeurs circulent sur des mouvements à propos d'une vieille armada de l'est qui referait surface. Le palatin prend l'information au sérieux, il ne veut pas que la province retombe dans la décadence ancestrale d'avant.
Des rumeurs circulent aussi sur des gens du sud de Prévèze qui aurait mis sa tête à prix, mais bon moi c'est pas mon domaine alors j'ai pas cherché plus d'information vous comprenez.
Alors à moins que vous ne soyez concerné par l'un ou l'autre des cas, vous ne devriez pas vous en faire.
termina le soldat en riant.

Le soldat fit signe qu'il s'arrête quelques instant à un étalage, une statuette représentant Folaniss s'y trouvait, elle était ornée de quelques pierres et brillait d'un ton argenté.

Quelle veine, elle est superbe ! Quoi de mieux que l'effigie du Dieu des Grands Chemins pour faire notre route sans encombre ! pensa-t'il. Après quelques négociations, vendeur et acheteur s'entendirent sur un prix juste pour les deux parties. Le nouvel acquéreur rejoignit ensuite ses deux passagers.
Revenir en haut Aller en bas
Anar

avatar

Nombre de messages : 179
Classe : Voleur
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
4/10  (4/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: Le marché public   Jeu 10 Déc 2009 - 15:36

Après que le militaire finisse sa première phrase, Ornail partit émerveillé en direction de l’allée des mages pointée par l’homme. Anar le regarda s’éloigner avec un dégoût contenu. Décidemment son compagnon de route était des plus étranges. Pourquoi donc Héklar lui avait adossé un tel hêtre pour sa mission ? Lui-même devait donc s’occuper des vivres pour le reste du voyage. Le temps avançant et suite à des réflexions personnelles, Anar avait décidé que ils quitteraient la caravane une fois arrivé à la frontière avec l’ancien Naxos. Ils n’iraient donc pas à Corosa car cela faisait un détour inutile. Et le temps était une donnée importante aux yeux de l’anarchiste. L’homme d’arme coupa Anar dans ses pensées.
N'ayez crainte pour les patrouilles, c'est une question de sécurité. La ville est paisible de jour comme de nuit, mais des rumeurs circulent sur des mouvements à propos d'une vieille armada de l'est qui referait surface. Le palatin prend l'information au sérieux, il ne veut pas que la province retombe dans la décadence ancestrale d'avant.
Des rumeurs circulent aussi sur des gens du sud de Prévèze qui aurait mis sa tête à prix, mais bon moi c'est pas mon domaine alors j'ai pas cherché plus d'information vous comprenez.
Alors à moins que vous ne soyez concerné par l'un ou l'autre des cas, vous ne devriez pas vous en faire


Anar sourit intérieurement. Comme quoi les rumeurs avaient toujours un fond de vérité sans jamais l’être entièrement.
Je comprends votre Palatin, dit-il, les hommes du Sud de Prévèze ont la réputation d’être plus durs que des orques et plus déterminés que des drows. Si sa tête est mise à prix, il ferait mieux de se cacher dans son palais.

Il avait dit cela de manière ironique, car lui-même ne pensait pas à s’occuper de Babka. Il n’en avait ni les moyens ni les ordres pour le faire. Déjà Xanis… ensuite il faudra voir. Voyant que le militaire n’écoutait qu’à moitié ce que l’anarchiste racontait, il le laissa à la contemplation d’une statuette de Folaniss pour s’intéresser aux étales de vivres. Le peu de pécule lui restant permit de remplir une partie de son sac de vivres. L’autre moitié du sac fut rempli grâce aux pécules d’autres personnes, ayant malencontreusement laissé leurs poches ouvertes. Quelle négligence…

Une fois que chacun eut finit ses emplettes, les trois hommes se retrouvèrent. Ornail semblait satisfait de sa visite et le militaire détenait désormais la dite statuette qui attisait tant son envie quelques instants plus tôt. Alors qu’ils retournaient vers la caravane qui stationnait à proximité, Anar précisa aux militaires sa décision.
J’avoue camarade que le temps nous presse et il ne me semble pas opportun de vous accompagner en Naxopole. Nous vous laisserons très sûrement à la frontière pour entrer en Mésolongion. Vous n’y voyez pas d’inconvénients ?
Revenir en haut Aller en bas
Caravane

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le marché public   Dim 13 Déc 2009 - 5:36

Le soldat avait laissé parler Anar suite à ses commentaires sur le palatin, se disant qu'il était mieux de ne rien dire afin de ne pas créer de conflit futile par ses insinuations qu'il fallait mieux être lâche que brave. Par la suite, l'annonce de leur séparation de la caravane dans un proche avenir fut abordé.

Tel est votre choix, nous n'avons conclu aucune entente, ne serait-ce que le respect mutuel durant la route que nous partageons. Nous quitterons donc dès maintenant pour la frontière de Naxopole, il y a une route qui passe plus ou moins près des lignes territoriales de Mesomnon. Cela vous facilitera sûrement les choses. De là, vous n'aurez qu'à prendre la route principale, elle conduit directement à la capitale de la province. Vous y trouvez ainsi les renseignements nécessaire pour atteindre votre destination finale.

Sans en dire plus, le soldat reprit la tête de la caravane qui avait repris sa forme longiligne et lentement bougeait de nouveau. Sa prochaine destination serait Mende, cette cité forteresse qui était selon les rumeurs, toujours sous le joug du Sanglant bien que ce dernier n'ai pas été revu ses derniers temps, tels étaient les colportages des vieux buveurs dans les tavernes plus ou moins réputées.

Revenir en haut Aller en bas
Sieur Ancalimon
Bourreau
Bourreau
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 08/01/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le marché public   Jeu 26 Jan 2012 - 6:28

Sieur Ancalimon circula parmi les étalages du marché de Magnésie, constatant l'ampleur que ce dernier avait prit au fil des ans et ce au grand bonheur de l'ancien palatin d'Amphise. Il effectua quelques achats ici et là, désireux de remettre sa garde-robe au goût du jour. il discuta longuement avec certains marchands et ami de longues date, toujours installé avec leur étalage au même endroit depuis tant d'année.

Il circula ainsi à travers la cité, voyant la progression de la province, la diminution de la pauvreté, l'absence d'enfants dans les rues, signe que leur éducation était en cours... Il était fier de tout cela, lui qui en avait fondé les bases dans l'espoir d'un avenir meilleur. De tout temps il avait été un homme de bien, oeuvrant pour le bien de l'empire et de son peuple, quel que soit l'empereur et ses ambitions qui le dirigeait. Deux termes bien distinct dont certains en mêle souvent les aspects.

L'elfe se rendit ensuite vers l'auberge du molosse cendré où il avait fait réservé une chambre un peu plus tôt. Prendre un repas bien arrosé dans un établissement populaire, une chose qu'il n'avait pas fait depuis des lunes. Il était heureux de reprendre une vie plus normale, parmi les gens du peuple.

Bien des histoires plus tard et un nombre certains d'hydromel, il piqua du nez dans son lit et ce jusqu'au petit matin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marché public   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le marché public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Maon :: Magnésie-