AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques parts au Nord de Prévèze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mer 9 Déc 2009 - 8:07



Ces quelques heures de sommeils avait été suffisante pour l'infernal, reprenant ainsi les forces nécessaires pour continuer sa route pour atteindre l'Édhesse. L'homme n'était qu'à la frontière entre Scitopole et Prévèze, exigeant ainsi de lui de continuer sur de nombreux miles avant d'atteindre les limites sud de sa province de destination.

C'est ainsi qu'il sortit du bâtiment où il avait pris repos, un sommeil qui n'avait en aucun été dérangé par quiconque. Quel plaisir ! Les gardes avait, soit fait leur travail, soit aucun voyageur n'avait passé la frontière. Dans tous les cas, Mogoth avait eu ce qu'il voulait : la paix. Il envoya la main aux prévèziens, indiquant ainsi qu'il n'était plus le locataire du bâtiment, ayant laissé les clefs sur la table et sans verrouiller la porte.

Encore et toujours, il était préférable de voyager à couvert pour éviter toute milice pouvant croiser son chemin et risquer de le reconnaître. L'infernal ne savait pas à quel point l'empire en avait contre lui et si sa tête était recherché. Fort heureusement, très peu de gens avait eu l'occasion de voir le visage qui était en quasi-permanence camouflé pas sa capuche.

Alors qu'il se dirigeai vers la forêt pour y continuer son chemin, il prit soin de regarder derrière lui, en direction du poste de contrôle, pour voir si les deux géants qu'il avait aperçu était sur la même route que lui. Il ne trouvait pas normal leur présence en Scitopole, à moins que ceux-ci ne ce soient égaré des routes de prévèze, une région connu pour leur présence. Tout comme l'Argostole et Zakinthe.

Semant tout doute de son esprit, il s'avança sous le couvert des arbres mais pour combien de temps. Au fil de ses pas, la végétation devenait moins denses, moins garni et le forcerai à voyager sur les routes pour ne pas attiser de soupçons sur sa présence hors sentier.
Revenir en haut Aller en bas
Haeg



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 31/01/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Hybride

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Jeu 17 Déc 2009 - 6:33

Un souvenir me hantait depuis des jours et plus peut-être, le souvenir d'avoir tout laisser à cause de cet homme que ma soeur voulait tuer, qui étais-ce je n'en savais point tout ce que je savais sur lui étais qu'il n'est jamais seul et porte une grande robe avec une capuche qui recouvrait son visage ne fesant apparaitre que de l'ombre. Cette chose me hantait depuis encore et encore, chaque personne que j'ai rencontrer avec cette description je les attaquait et les tuaient tous. Je errait dans les contrer de Prévèze, j'étais à un point loin que la végétation ni était presque inexistante. J'entendais au loin grace a mon ouïe des pas d'un ou deux hommes pas plus marchant vers moi allant me cacher derrière un rocher regardant tout ce qui se passait et m'approchant pour espionner leurs conversations peut-être il y avait un trésors à l'autre bout?

Je m'avançait peu à peu dans leurs direction, sa silhouette se montrant de plus en plus à jours, j'aperçus un homme ou quoi que ce soit un être vivant ayant une robe et une capuche recouvrant sa tête. Je me fit discret vers lui mais me fit remarquer rapidement, peut-être que le désire de vengeance m'avait rendu incompetent à se point peut importe je ne devais pas attendre qu'il vienne me tuer. J'essaya de me recacher mais sans succès. Toute mes tentative échouer je sorti de l'ombre et me nomma:

-Je me nomme Julios, messir j'ai du vous confondre avec une autre personne puis-je prendre congé et repartir sur les routes?

En attendant sa réaction je resta à ma place sans rien faire en scrutant cet homme à la robe.
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Sam 19 Déc 2009 - 2:49

Alors que j'avançais dans cette quasi absence de végétation, le bruissement de quelques feuillages se fit entendre derrière moi et se rapprochant un peu trop rapidement. Alors que je me retourna pour vérifier que je n'étais pas suivi, je vis un vampire qui tentait de se fondre dans le décors, mais je l'avais vu. Il en avait même pris conscience puisqu'il ressortit aussitôt de derrière son rocher et prenant même les devants.

-Je me nomme Julios, messir j'ai du vous confondre avec une autre personne puis-je prendre congé et repartir sur les routes?

Ce nom me disait quelque chose, je l'avais déjà lu dans un de mes rapports sur mes adversaires. Voilà ! Cela me revenait ! Le frère de cette traîtresse qui veut ma mort.

Et bien, je ne suis pas sûr que tu te trompes de personne, je sais qui tu es et pour être si loin de Trasalvia tu as sûrement un objectif bien défini en tête, ou plutôt tu veux ma tête...

L'homme au visage d'ombre se rapprocha du vampire tandis qu'il continuait à parler.


Je suis de bonne humeur dans l'instant présent, je te laisse le choix de t'enfuir ou de m'affronter. Toi vampire, moi infernal, le combat risquerai d'être attrayant. Dommage que nous n'ayons pas de spectateur.

Mogoth agita brièvement les mains, soulevant un nuage de poussière autour de lui qui devint d'une teinte rougeâtre avant de retomber comme si rien ne c'était passé. Mais il en était tout autre car il n'y avait plus un homme devant le vampire mais bien un infernal.

Alors, que choisis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mer 30 Déc 2009 - 2:36

Le vampire était sans réponse et je n'avais pas de temps à perdre. Ayant une certaine haine envers lui et surtout sa soeur, l'occasion était idéale de prendre une certaine revanche dont il se rappellerait car lui enlever la vie serait quasi bénéfique plutôt que de souffrir longuement.

Et bien, puisque tu désirais te sauver plutôt que d'affronter celui que tu recherches, tu en paiera le prix et tu iras rendre des comptes à ta chère soeur qui elle aussi me court après pour me tuer. Il faut croire que c'est de famille et qu'elle vous a monté un bien beau manège pour que vous soyez tous ainsi à ses pieds. Ne t'en fais pas, je ne te tuerais pas, ce sera là une solution bien trop facile que de te libérer de tes souffrances.

De ma grandeur, j'avais l'avantage mais aussi par la force que l'enfer me procurait. Je n'étais plus maître de l'Abysse, mon royaume, toutefois ma puissance était tout aussi présente. Songeant au pire châtiment que pourrait subir un vampire comme lui ? Perdre son immortalité en redevenant humain, c'était normalement un souhait mais dans son cas, ce serait une honte que de vivre de nouveau comme les mortels et ne plus avoir les avantages précieux de sa race.

Subit ma colère ! Cette punition qui est tienne sera un exemple pour ta soeur qui veut ma mort.

Sans attendre j'incanta ce sortilège puis une lumière vive entoura Julios. Cela dura plusieurs minutes dans lesquels il criait tel un damné ne voulant retourner en enfer. Pendant cet instant, un rire effroyable, d'une joie immense se fit entendre de ma bouche. Un air satisfait sur mon visage aurait surement pu être perçu s'il avait été visible.

Lorsque la lueur s'estompa, le corps de Julios était au sol, étendu comme si il avait été projeté au sol, inconscient. Aucune marque visible sur son corps, seul sa peau avait repris des couleurs, lui donnant un merveilleux teint de pêche. Il semblait malgré tout avoir vieilli d'une bonne dizaine d'année. Je m'approcha de lui pour lui mettre la main sur la poitrine, je sentais son coeur battre, le sort avait donc bien réussi ! Ses organes avait repris leur fonctions tel tout les humains.

Il serait maintenant la honte de la famille et porterai se lourd fardeau pour l'éternité. Plus aucun pouvoir, du moins pour le moment. Il aurait a travaillé durement pour retrouver au fond de son âme et de son esprit les connaissance jadis acquises alors qu'il était vampire. Le violent traumatisme lui ayant chamboulé la mémoire. Ses seuls souvenirs pour le moment serait sa soeur Lailah, Trasalvia et que la dernière personne qu'il a vu était moi.

Ayant presque pitié de lui, je lui laissa un peu de vivres que j'avais avec moi, je repris ensuite mon chemin vers Édhesse qu'il me fallait rejoindre au plus vite après avoir repris ma forme humaine



(Fait en accord avec Julios)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mar 5 Jan 2010 - 20:54

Précédemment


[Quelques jours plus tard]



Un ombre masqua la lune le temps d'une respiration. Puis une silhouette gigantesque se montra. Un des grands dragons morts atterit légèrement sur la route déserte, et son cavalier en sauta souplement. Il était vêtu d'un long manteau, d'un capuchon, de gants et d'un pantalon, tous verts. Son torse blanc comme la neige brillait sous la lune. Ses yeux étaient dissimulés dans l'ombre de son capuchon. Il tenait dans sa main droite un long bâton d'ébène, et une émeraude y était incrusté au sommet. Il semblait flairer quelque chose. Sa main gauche dégageait une faible lueur, tout comme la précieuse citée. Soudain, il s'accroupit et regarda attentivement le sol. Un homme s'était allongé là, il n'y a pas trois jours.

- Un puissante magie a été à l'oeuvre, ici.

La voix habituellement douce et caverneuse de Xéénothée était, alors qu'il était seul, tranchante et sifflante, telle une lame s'abattant. L'Etranger se releva et renifla l'air. De faibles relents de souffre y était présent, tout comme l'odeur de la mort, et une autre, bien plus exquise, mais que l'homme en vert ne parvint pas à définir.

Réjoui cependant par ces signes lui révelant qu'il approchait du but, il enfourcha de nouveau le dragon squelette du feu seigneur Han d'Enithar et s'envola vers le Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mer 6 Jan 2010 - 1:26

Un soir dans le ciel de Prévèze, Varatorn sur son Dragon d'Or de Vénopole volait à la recherche d'avenir, perdu et seul. L'ancien Palatin de Vénopole ne savait quoi faire, pas d'alliés, pas de famille, plus d'attaches, des terres en flammes ravagée par le Chaos et la discorde, plus d'avenir.

Son coeur désireux de vengeance et de sang le plonge dans des rages incontrôlable, sa haine est si puissante que plus rien ne compte à ces yeux, Varatorn ne souhaite qu'une chose : la vengeance ou la mort.

Plus d'échappatoire, plus d'essais ratés, l'échec et définitivement proscrit de son vocabulaire.
Alors que Varatorn survolait le ciel, une silhouette semblait ce distinguer a l'horizon.
Varatorn plongea sur cette silhouette et vit un Dragon Mort-Vivant avec, sur lui, un mystérieux passager.

Varatorn sorti son antique Cor Draconique ornée d'oeil de chaques races sous son contrôle, c'est à dire les Dragons d'Or des plaines de Vénopole et les Dragons de Bronze des Montagnes de Vénopole.
L'ancien Palatin regarde l'étranger et dit :

Qui êtes vous ? Que faite vous ici ? Recherchez vous mort et désolation ? Sachez que ici la terre est rongée par la misère et le Chaos et je suis la Folie qui détruira ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mer 6 Jan 2010 - 14:29

Alors que l'Etranger avait pris son envol, un gigantesque dragon d'or, chevauché par un grand homme, lui barra la route.

Qui êtes vous ? Que faite vous ici ? Recherchez vous mort et désolation ? Sachez que ici la terre est rongée par la misère et le Chaos et je suis la Folie qui détruira ce monde.

Xéénothée fixa l'homme, tout en évitant qu'il croise son regard, sa meilleure arme.

- Je pourrais vous retourner ces questions, ô sire. Mais je vais tout d'abord répondre au vôtres.

L'Etranger marqua un temps et s'éclaircit la gorge.

- Mon nom ne vous dira rien, car je ne suis guère connu en ces terres. Dans mon royaume, on m'appelle "sire Xéénothée". Autre part, je ne suis que l'Etranger, celui que peu connaisse et qu'aucun ne nomme. Quant à ce que je fais ? C'est bien simple. Je suis une piste. La mana est fort présente ici, et je suis sa trace, qui me guidera certainement à ma cible.

Il sourit.

- En ce qui concerne l'incarnation de la Folie que vous prétendez être, sachez qu'elle ne m'effraie pas. J'ai depuis bien longtemps dépassé les limites de la maladie mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: a   Jeu 7 Jan 2010 - 0:38

Varatorn toujours aussi affligeant, désinvolte et arrogant sortie sa lame et la pointa vers l'inconnu et lui dit :

Vous! Vous êtes ici pour quoi exactement? Êtes vous un ami de l'empereur, un de ces lèche bottes à sa solde, qui vole et pille nos ville et ce prétendent nos libérateurs ?

Êtes-vous une de ceux la ? Ces lâches dépourvue de scrupule, ce ralliant tous sous la même bannière de peur de mourir. Choisissant la soumission plutôt que le doux parfum de la liberté ?

Des lâches vous êtes! De puériles petit êtres sans noblesse aucune et s'accrochant à un faux monarque aux rêves de paix universelle. En brûlant et détruisant toute personne aux idéaux contraire à leur état fantoche.

Seul une monarque de sang pur, d'une ancienne lignée d'elfe noir peut prétendre à ce trône et vous pantin, je vous recommande de parler clairement ou la mort sera votre prochaine compagnie ! Qui êtes-vous ?

Varatorn regarda de manière fixe sont ennemi près a fondre sur lui au moindre geste brusque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Jeu 7 Jan 2010 - 19:03

Xéénothée regarda la lame et éclata de rire, accroissant encore la rage de l'autre.

- Rassurez-vous, vous qui osez me menacer. Je vous pardonne votre ignorance. Non, je ne sers pas l'Empereur. Je suis le plus vagabond des seigneurs, et je vous ai déjà donné mon nom. Que voulez vous de plus ? Voulez-vous que je vous occisse, comme bien d'autres l'on été avant vous ? Ou voulez vous que je vous dise que je suis l'être sur qui l'Empereur n'a jamais eu d'emprise et n'en aura jamais ?

Je ne veux pas faire ça, je parle de vous occir, et je ne veux pas que vous m'y forciez. Sachez que je pourrais vous être d'une grande aide, quoique vous désiriez.

Mais tout d'abord, je vous le demande de nouveau, qui êtes vous vous-même ?

En disant cela, l'Etranger se prépara mentalement à invoquer ses armes et à prendre sa véritable forme. Ce chevaucheur de dragon pouvais être un ennemi dangereux s'il en existait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Jeu 7 Jan 2010 - 22:54

Varatorn prit un temps de réfléxion et répondit :

Vous dites pouvoir m'etre utile ? Et en quoi vous pouvait l'etre ? Je suis le plus terrible enemie de l'Empereur mon but unique et de lui otez la vie quelque soit les moyen utilisé et assoir sur le trone l'impératrice qui en a le mérite de par son sang.
Je ne pence pas que vous puiser m'aider dans cette tache je suis seul errant de royaume en royaume espérant avoir une chance d'accroitre mes forces afin une nouvelle fois m'attaquer au faux empereur.

Varatorn regarda le ciel de cette nuit, puit baissa la tête et fit un grand soupir.
Il redressa la tête vers l'individu et rengea sont arme et son cor et dit :

Si vous n'etes pas un ami de l'empereur je ne suis pas votre enemi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Ven 8 Jan 2010 - 18:59

- En quoi pouvez-vous vous-même vous être utile ? répondit Xéénothée à la question du seigneur. Non, vous ne m'avez pas posé la bonne question, et je note que vous persistez à ne pas répondre à la mienne.

Xéénothée poussa un léger soupir.

- Pouvez-vous également m'expliquer en quoi l'impératrice à plus de mérite que l'Empereur actuel, hormis son sang ? Je ne connais ni l'un, ni l'autre. De plus, je comprends que vous ne parveniez à rallier d'autres gens de cette terre à votre cause, si vous les abordez tous de la même manière que vous m'avez abordé.

L'Etranger se méfiait de ce chevaucheur de dragon. Il était imprévisible, puissant et complètement fou, semblait-il. Une combinaison très dangereuse. Xéénothée se demandait même pourquoi il n'avait pas encore vaincu l'Empereur Fardall. Cet homme, si toutefois c'en était un, pouvait, accompagné de son dragon, assassiner l'Empereur avec facilité, s'il possédait un soupçon de témérité.

Un homme chevauchant un dragon d'or, avec une fort belle armure, visant à renverser le pouvoir en place pour en instaurer un nouveau, fou, imprévisible, puissant et possédant un fond de lâcheté. Un beau spécimen en perspective ! L'Etranger oublia momentanément Mogoth, celui qu'il venait chercher, pour s'intéresser à ce nouveau venu.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Ven 8 Jan 2010 - 22:15

Varatorn regarda l'individu et lui repondit :

Je me moque en quoi je peut vous etre utile j'ai bien d'autre préoccupation comme avant tout levée une armée et rassemblée tout seignieur souhaitant réinstorer l'Empire de jadis.

Quand a l'impératrice et de sang royal et c'est la seul chose qui compte enfin elle sera parfaite pour remplir sont rôle une personne de famille noble dequoi racheter le coeur du peuple pendant que je serai la, a sa droite le poing armée de l'Empire.

Et puit j'aborde les gens ainsi afin de voir les faibles et ceux dont le potentiel a le mérite d'etre remarqué.

Mon but et de voir mourri fardall mais avant je veut tout lui prendre, ces terres, sa capital et sa courone avant de lui arraché la tête et de la planter sur un pique sur la plus haute montagne des anciène terre de Vénopole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Ven 8 Jan 2010 - 23:35

- Je pense qu'il y a de bien pires façons de faire souffrir et d'humilier l'Empereur que de planter sa tête au bout d'une pique. Je pourrai vous en faire part si vous voulez de mon aide. Et, encore une fois, quel est votre nom ?

Xéénothée réfléchit. Ce seigneur était borné et cruel, deux raisons de plus de s'intéresser à lui. Qu'il le veuille ou non, l'Etranger le suivrait...
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Sam 9 Jan 2010 - 0:18

Et bien je me nomme Varatorn, et sacher que je peut etre l'un des rares en ces terre qui et le mérite d'avoir anéanti bien des enemie et detruit bien des terres ces dernière années.

Je n'aborde le problème que de deux façon, soumetre ou exterminer.
Ces terres sont sur le point une foit de plus d'etre plongée dans la plus effroyable guerre qui soit, en outremer les suceurs de sang ce fédére pour prendre sa revenche sur l'Empire, tendit qu'un démons lève sont armée afin d'y instorer le chaos, chacun prend son chemin dans le seul et même but prendre le pouvoir.

Sauf que moi c'est le restituer et faire revenir notre Empire a son age d'Or, refaire plier l'echine a ces barbares en Outre-Mer et exterminé tout enemi qui s'opposera au jugement divin de notre Impératrice.

Si vous souhaiter m'aider sachez que nul faiblesse n'est tolhère seul la victoire compte tout d'abort nous devront organisée nos troupe puit rassembler des seignieurs et elevée une armée digne de ce nom et de marché sur la capital une fois cela accomplie Fardall devra mourir puit je prendrai le pouvoir pour un temps instoré la loi martial et chassé tout simpatisant ou opposant au nouveau régime, ensuite faire venir sa majesté et proclamer sont couronement.
Puit nous devront ensuite nous pencher sur le partage des provinces placé des palatin qui seront tous de fervent vassaux et de bannir tout seignieur s'opposant a cela.

Par la suite nous réorganiserons le régime et nous lancerons une croisade sur l'Outre-Terre une fois cela fait tout les Seignieurs qui auront participé seront tous des héros et surtout de futur puissant palatin dirigé par un système féodal bien établie ou nous seront tous de fidel vassaux de notre bien aimé impératrice.

Alors etes vous avec moi ?

Varatorn regarda l'individu avec espoir ce dissant enfin, enfin quelqu'un qui me permet de sortir la tête du gouffre béant ou elle etait plongée et enfin le début de la fin commence pour le reigne de Fardall.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Sam 9 Jan 2010 - 15:08

- Nulle faiblesse dites-vous ? Je n'ai ai guère, hormis ma curiosité insatiable. Mais n'ayez crainte, elle n'est pas dangereuse pour le règne de l'Impératrice. Je dois avouer que je suis pressé de la rencontrer.

Xéénothée sourit vilement. Les yeux masqués par l'ombre de son capuchon, il s'adressa au seigneur Varatorn.

- Sire Varatorn, sachez que je n'accepterais de servir l'Impératrice que si elle parvient à soutenir mon regard. Seule une élite de héros au sang froid inébranlable y parvient, et rares sont ceux qui en réchappent indemnes. Même vous, abstenez vous de croiser mon regard. En attendant, je vais vous accompagner et soumettre ceux qui s'opposeront à nous par la seule force des yeux de ma race.

L'Etranger redevint parfaitement sérieux.

- Ne vous gaussez pas de moi cependant, car ma susceptibilité n'a d'égale que mon savoir. Bien. Allons-y. Je me dirigeai vers l'Edhesse, alors pourquoi ne pas y aller ?

Xéénothée regarda le seigneur Varatorn, l'interrogeant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Varatorn
Soldat impérial
Soldat impérial


Nombre de messages : 105
Age : 26
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Mer 13 Jan 2010 - 21:33

Varatorn regarda le ciel et dit :

Qu'il en soit ainsi je vous accompagnerai en Edhesse, il y aura là bas surement des seigneurs qui seront succeptibles de rejoindre notre quête.

Varatorn prit son cor et soufflat dedans, une lumière rouge au loin brillait et au fur et à mesure que la lumière s'intensifiait on pouvait observer un dragon de Bronze des Montagnes légendaires de Vénopole.
Varatorn prit sa carte et la déchira pour ne laisser plus que le royaume d'Edhesse.
Il l'accrocha au harnais du Dragon de Bronze et lui fit signe de rentrer.
Celui-ci alla quérir le reste de son Armée Composée en grande partie de Puissants soldats issus de vieilles familles de Vénopole.

Varatorn ce tourna vers Xéénothée et lui dit :

Bien allons-y.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Jeu 14 Jan 2010 - 18:44

Ainsi, Varatorn acceptait que l'Etranger soit leur guide. Etonnant, pour l'être qu'il semblait être, se dit Xéénothée, quoique normal s'il se sent trop abandonné, et perdu. Le seigneur de vert vêtu conclut donc.

- Alors, allons-y, seigneur Varatorn. J'espère que vous savez vous battre. Suivez moi.

Filant telle une flèche magique, le vent soulevant sa cape verte, Xéénothée s'éleva encore un peu plus dans les cieux, suivit de Varatorn, tout d'armure vêtu, le mystérieux cor pendant à son côté, à califourchon sur le gigantesque dragon d'or. Ainsi les deux chevaucheurs partirent à grand renfort de battements d'ailes vers Edhesse, la terre des vampires et de la corporation de l'Ombre.


Edit Babka : Merci de rallonger le texte, il ne fait que 2 lignes et nous demandons un minimum de 5 lignes pleines pour avoir un certain contenu.

Edit Xéénothée : J'ai un peu rallongé, mais je ne vois pas grand chose d'autre à dire. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques parts au Nord de Prévèze   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques parts au Nord de Prévèze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Prévèze :: Le Desert Aride-