AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 4 Fév 2010 - 20:47

Au centre de la ville se trouvait un immense bâtiment, qui regroupait une majorité des institutions d'Edhesse. On l'appelait le Grand Manoir. Une partie était réservée à l'armée, où l'on pouvait entre autre s'engager comme soldat, ou obtenir une promotion au sein de l'armée Edhessienne. Ce n'était que la partie administrative, les casernes et centres d'entraînement se situaient majoritairement dans le nord et vers la frontière. Il y avait aussi un section pour les dépôts de plainte, et où la milice de Perganon déterminait les patrouilles, les horaires des gardes, etc... C'est dans cette fraction du Manoir que l'on trouvait la salle pour l"interrogatoire, et la salle de torture officiellement fermée. Enfin, dans un autre compartiment, il y avait la banque, et tout ce qui s'y affiliait. Le Grand Manoir avait une fonction uniquement administrative, et concentrait la majorité des institutions d'Edhesse. Et ce, pour des raisons pratiques, cela ne faisait qu'un lieu à surveiller, ce qui permettait aux soldats en faction de ne faire des rondes qu'ici. Le bâtiment était bien sur très protégé, même le plus astucieux des voleurs y réfléchirait à deux fois avant de venir commettre un braquage à la banque. Les patrouilles toujours présente assurait la sécurité des citoyens, et l'immensité du hall permettait de ne pas créer de bouchons malgré la multitude de services disponibles au sein de la construction.

Dorgo choisit donc de commencer ici son devoir de Palatin. Il se présenta aux différents chefs de services, le banquier en chef, le Commissaire de la Milice, mais il s'aperçut que l'organisation de l'armée était trop incohérente, il lui faudrait résoudre le problème prochainement. Il alla ensuite à l'étage, où se trouvait ses appartements, les logements des plus proches collaborateurs du Palatin, et quelques bureaux. Notamment celui de Sire Hëorg Farwol, la personne que craignait le plus de rencontrer Dorgo. Comment le Régent prendrait le fait qu'une autre personne allait le remplacer ? Et que ferait-il après la passation de pouvoir, aiderait-il le Palatin, ou bien essaierait-il de lui mettre des bâtons dans les roues? L'elfe noir mit fin à ces interrogations en frappant à la porte du bureau.


- Entre.

La voix était calme, grave, et rien ne supposait un quelconque mécontentement. Le drow arrêta de reflechir, et ouvrit. La pièce était grande, et une immense baie vitrée donnait sur la ville. Malheureusement, pour d'évidentes raisons de sécurité, un rideau de fer était abaissé de moitié, mais le panorama restait grandiose. On pouvait même apercevoir la place publique. Dorgo mit sa main sur sa poitrine, et se pencha en avant pour saluer l'humain:

- Je vous salue, Sire Hëorg Fulwar, Intendant et Régent d'Edhesse. Je me nomme Dorgo Ulagan, et je prétend au poste de Palatin. Me voici ici afin de signer les documents qu'il faudra pour que ma accession devienne effectif.

Une salutation, une présentation, et le but de sa visite. L'elfe noir avait fait dans le rapide, n'y allant pas par quatre chemins, les gens d'ici semblait apprécier la franchise. Le Régent était un homme au regard fatigué, mais qui restait ferme. Une barbe de quelques jours, grisonnantes, rajoutait de la lassitude sur son visage. Néanmoins, l'Intendant dégageait un charisme naturel, et il jaugeait du regard son interlocuteur. Il brisa enfin le silence d'observation qui s'était installé, et afficha même un petit sourire:

- J'ai été mis au courant de ta discussion avec Naella. Parait-il qu'elle n'a pas été très tendre, comme à son habitude. Il partit d'un petit rire, presque vexant. Mais il semble que tu as tenu bon, tout le monde ne peut en dire autant, comme ce géant Aquilodon qui prêchait l'Egalité ou je ne sais quoi. Bref, passons. Tu ne t'en êtes pas mal sorti, même si Naella ne te loupera pas si tu fais un pas de travers. Le poste de Palatin est extrêmement exigeant, tu n'auras droit qu'à peu d'erreur. Mais tu dois savoir tout ça. Si tu es prêt à accepter le poste, avec les avantages, et surtout les contraintes, je te prépare de ce pas le document expliquant que tout les pouvoirs te reviennent.
- Je vous remercie Sire Hëorg. Néanmoins, j'ai besoin d'une personne qui connaît la province, et que le peuple respecte. Accepteriez-vous de rester conseiller à mes côtés?
- Maintenant qu'Edhesse est entre de bonnes mains, je n'ai plus rien à faire ici. Je resterai peut-être quelques temps pour t'aider, mais rien de plus. Il marque un temps d'arrêt. Premier conseil, habitue toi à te faire tutoyer, même en tant que Palatin. Ici, les gens ne s'encombre pas de beaux languages et de courbettes

- J'avais cru comprendre cela, en effet, répondit Dorgo en souriant.

Les deux partis s'étant mis d'accord, ils se serrèrent la main, et l'humain alla préparer les documents certifiant que Dorgo était le nouveau dirigeant de la province. Après s'être assuré qu'Hëorg Furwal transmettrait bien le message dans Perganon, l'elfe noir se retira, afin de régler quelques petites choses concernant l'organisation de l'armée.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 7 Fév 2010 - 14:24

Après une nuit de repos, Dorgo fit convoqué les généraux de l'armée d'Edhesse dans son nouveau bureau. Au fait, il n'y en avait que deux. L'un commandait environ 30000 hommes, et répondait au nom de Vidar. Ses forces étaient principalement regroupés autour de Perganon, sur les littoraux, mais peu aux frontières. L'autre général avait sous son commandement 10000 soldats, régulièrement envoyés en patrouille dans les Terres Mortes et dans les montagnes à l'Est afin de veiller à ce que rien de grave ne s'y passe. Cette homme, plus jeune que son homologue, se nommait Heimdall. D'après ses renseignements, l'elfe noir et le jeune humain faisait un bon travail et Dorgo pensait que les maintenir serait plus judicieux que de les remplacer. Néanmoins, il fallait qu'il leur parle de deux choses importantes à ses yeux, et il soumit ses idées aux deux généraux:

- Messires, si je vous ai convoqués aujourd'hui, c'est pour vous soumettre deux propositions qui me paraissent importante.

Les deux individus hochèrent la tête, sans dire un mot. Peut-être que la température glaciale de la pièce leur avait gelée la mâchoire, mais Dorgo préferait cela à un feu de cheminée. Il reprit:


- Tout d'abord, lors de mon discours sur la place publique, un étranger est intervenu, et s'est fais passé, sans succès, pour l'un des notre. Et son visage m'était familier, c'était un des serviteurs du Palatin de Thassopole, Aedric Von Seviand je crois. Je ne sais pas si il était juste venu pour moi, ou pour espionner Edhesse, mais cela démontre qu'il ne faut pas relâcher la vigilance aux frontières. Général Vidar, vos hommes, vos drows, devront dorénavant être plus présent sur les frontières. Je ne suis pas aussi stratège que vous, ainsi, je vous propose de poster 2000 de vos hommes sur les côtes, en ajoutant 2000 hommes en réserve, qui effectueront un roulement tout les mois. Vous posterez 10000 soldats aux frontières, et le reste resteront dans les casernes, pour encore se perfectionner, je souhaite aussi que vous proposiez une sorte d'enseignement sur les valeurs, afin d'éviter que nos soldats ne nous fassent faux-bond, influencé par les criminels rodant ici. Cela vous convient-il ?

- En effet, il est plus approprié de privilégier les frontières, d'autant que nos côtes sont rocheuse et peu approprié aux invasions maritimes. Et nos soldats ne sont pas de simples pions influençables, j'ai confiance en eux. Mais si si vous le souhaitez, très bien, nous insisterons sur ce thème. De plus, de nombreux jeunes recrues viennent de nous rejoindre, nous pourrons en profiter pour leur donner une meilleure formation.
- Bien. Quand à vous, Général Heimdall, vous posterez quelques uns de vos hommes dans les lieux de minages. Il y aura une vingtaines de sites, et je veux une cinquantaine de vos hommes en ces lieux
- Pourquoi envoyez des soldats là-bas? Ce serait perdre 1000 hommes bêtement.
- D'ici peu, un décret palatinal apparaîtra, mais rien n'est encore officiel, mais vous serez tout de même le premier mis au courant. Les 9000 hommes feront les mêmes patrouilles qu'auparavant, dans les Terres Mortes.
- Et pour les montagnes à l'Est?
- Il y a le fort Altaron à l'est, ce n'est pas à nous de faire des rondes là-bas, c'est le travail des impériaux, qu'il ne soit pas là pour rien. J'ai une deuxième chose à vous proposer. Comme vous le savez, Edhesse est rempli de brigands qui chaque jour perturbent l'unité, la cohésion que je désire apporter. Ainsi, je pense qu'en créant une division composé uniquement de bandits, de voleurs, de criminels, nous pourrons canaliser cette violence.
- Je vous arrête tout de suite, créer une telle force serait dangereux, car incontrolable.
- C'est justement leur incontrôlabilité qui effrayera nos ennemis, leur désir de survivre, leur expérience, c'est cela qui fera leur force.
- Vidar a raison, nous ne pouvons courir un tel risque. Et puis, qui pourrait commander ces personnes qui ne respectent rien?

Dorgo, dépité par la désapprobation des deux généraux, tourna la tête vers Fenrir, qui était au fond de la salle veillant au bon déroulement de la discussion. Pour aider son ami, le mi-drow mi-humain chuchota trois mots, pour sortir Dorgo de la sale situation dans laquelle il se trouvait. L'elfe noir eut une illumination, grâce à Fenrir.

- Poigne de Fer.

Les deux généraux se regardèrent, ne comprenant manifestement pas le sens des mots du Palatin.

- Avant de venir en Edhesse, j'habitais dans une citadelle situé dans les montagnes glacés, au nord. Dans le désert, j'ai rencontré un elfe noir qui était banni, tout comme moi à l'époque. Sauf qu'il avait réussi à réunir d'autres bannis, donc d'autres criminels. Et ce, pendant deux milliers d'années. Je pense donc qu'il sera en mesure de contenir la rage de 500 brigands, voleurs, meurtriers, pour commencer. Si l'essai n'est pas concluant, nous arrêtons tout.

Les deux généraux prirent le temps de réfléchir. Manifestement, ils étaient plutôt complice malgré la différence raciale. L'elfe noir Vidar prit en premier la parole, suivit de Heimdall:

- D'accord pour l'essai. Mais si il s'avérait que ses bandits touchent à mes hommes, je les démembre jusqu'au dernier.
- Idem pour moi, tant que la situation reste sous contrôle, cela ne me dérange pas.

Soulagé d'avoir réussi à les convaincre, Dorgo les fit disposer, et envoya un messager à la Citadelle Noire pour apprendre la nouvelle à Poigne de Fer. Celui-ci riait de l'enchaînement de promotion auquel il était confronté. D'abord, il était un moins que rien dans un désert de glace, puis gracié par Dorgo, ensuite il avait assuré l'intérim à la Citadelle Noire, et enfin il commandait la pire faction d'Edhesse. Mais il ne perdrait pas la tête, il lui fallait réussir, ainsi il emmena avec lui quelques-uns de ses anciens camarades bannis pour former le noyau dur.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Lun 8 Fév 2010 - 14:23

Après avoir plus ou moins convaincu le peuple, après avoir fait entendre raison aux généraux, il restait une dernière étape. Il fit réunir tout les conseillers économiques de Perganon, au nombre de dix. Cinq étaient des vampires, connus pour leur goût du luxe, trois des elfes noirs, et enfin deux humains. Dorgo voulait faire passer un décret un peu spécial, mais il lui fallait leurs autorisations, car cela concernait un point plutôt sensible. Après les banales présentations, le Palatin parla de son projet:

- Vous vous en serez rendu compte, notre province compte de nombreux malfrats. Par conséquent, nos prisons, principalement celle d'Ocien-Parlat, commencent à être surpeuplées, ce qui n'est pas bon. Il nous faudrait dans ce cas engager d'autres gardiens, ou même construire de nouveaux bâtiments. Et nos caisses n'ont pas besoin de cela. Il avait utiliser l'argument de l'argent en espérant les faire réagir. Ainsi, vu que de toute façon, les peines d'emprisonnement ne font pas baisser la récidive, j'ai pensé à un plan. Vous le savez, nous allons entamer la mise en place de mines dans les montagnes à l'Est, et quelques unes au Nord. Au total de 20, et pouvant accueillir de 200 à 1000 travailleurs. Il y aura dans un premier du travail pour 10000 Edhessiens. Je souhaiterais que certaines places soit réservées aux prisonniers. Je m'explique: les captifs pourront travailler dans ces mines, afin d'alléger leur peine. Leur seul salaire sera leur liberté, donc cela fera une main d’œuvre peu chère. Ainsi, les prisonniers qui auront travaillé beneficiront d'une expérience qui leur sera favorable pour leur réinsertion. Nous accorderons d'abord cette offre de remise de peine aux 'petites frappes', ceux qui n'auront pas commis de gros crimes. Est-ce que cela vous convient?

Dorgo espérait avoir donné toutes les garanties nécessaire à la sécurité, et espérait que ses arguments économiques avaient fait penser la balance en sa faveur. Les conseillers, après s'être concerté, avaient donné leur accord. Le premier changement majeur sous l'ère Dorgo, le Palatin espérait que sa solution fonctionnerait sur le long terme. Il regagna son bureau, afin de piquer un somme, en priant les Dieux de ne pas être dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 10 Fév 2010 - 10:43

Malheuresement son repos fut de courte durée. Fenrir frappa à la porte, sortant Dorgo d'un sommeil naissant, puis entra:

- Un elfe noir désire absolument vous rencontrer.
- Dis lui d'attendre...
- Il dit que c'est urgent, qu'il peut vous apporter beaucoup.

Dorgo soupira. Il esperait que l'entretien serait bref.

- Fais le entrer.

Sur ce, un drow entra dans la pièce, visiblement content d'être présent ici. Même si il était plutot difficile de juger de l'âge d'un elfe noir, celui-ci ne semblait pas jeune, mais pas aussi vieux que Dorgo. Il prit la parole, en se courbant en signe de soumission:

- Noble Palatin, on m'a connu ici sous de nombreux noms et surnoms, mais je vous ferais l'honneur de me presenter sous ma véritable identité. Vedrfölnir, dit le Chasseur, pour vous servir. Sentant que toutes ses flagorneries n'atteignaient pas Dorgo, il se reprit et arrêta sa comédie. Cela ne semble rien vous dire, et c'est normal. J'étais autrefois ce qu'on appelait un chasseur de tête. Je traquais les criminels, selon les contrats que l'on me donnait. J'ai aussi travaillé pour la milice. Et j'ai rempli tout mes contrats, sauf un. Acco, le Sans-terres. Savez-vous pourquoi il m'a échappé? Je suis le prédateur, et les brigands étaient mes proies. Connaissant ma réputation de l'époque, les criminels que je chassais me craignait, et dés le départ j'étais en position de supériorité. Mais Acco était différent. Quoiqu'il arrivait, c'était toujours lui qui avait l'avantage. J'étais passé du predateur à la proie, j'étais à deux doigts de l'attraper mais...
- Sire Vedrfölnir.

Dorgo se massait les tempes devant le debit de parole de l'elfe noir. Il ne voyait pa où il venait en venir. Agacé, il lui répondit poliment:

- Veuillez avoir l'obligeance de sortir, les services d'un vulgaire chasseur de bandits ne m'interressent pas.
- Vous ne comprenez pas, j'ai longtemps vécu ici, je connais la mentalité des gens, qu'il soit honnête ou non. En Edhesse, les criminels violent et tuent, et pas toujours dans ce sens là... Il y a beaucoup plus de malades que vous le croyez, et je pourrais vous être d'un aide précieuse.

Ayant perdu patience, Doro se leva et braqua le Sceptre de Kereb sur l'étranger:

- Quittez tout de suite les lieux, ou je vous glace sur place.

Manifestement déçu, mais nullement angoissé par la menace, Vedrfölnir quitta le bureau sans broncher. Fenrir ferma la porte derrière lui. Dorgo s'affala dans son fauteuil. Un doute persistait en lui, et il demanda à son ami:

- Juste pour savoir, qui était ce Acco?
- D'après ce que j'ai lu, Acco serait le criminel ayant commis un nombre de méfait incalculable, sans jamais s'être fait attrapé. Mais ce qui l'a sorti de l'anonymat est certainement l'enlevement des enfants de Midon l'Aiglon. Tout est détaillé dans ce livre.

Fenrir sortit un livre de bibliothèque du bureau, et le tendit à Dorgo. En proie à l'hésitation, le Palatin parcourut rapidement les pages. Se rendant compte de son erreur, il ordonna à Fenrir:

- Va me le rechercher, et dis lui que j'accepte son aide, mais que cela reste officieux.


Ainsi, Dorgo avait réussi en quelques jours à s'entourer convenablement. Les deux généraux, Vidar et Heimdall, qui semblait de confiance, sans compter Poigne de Fer en qui il avait entièrement foi. Pour le conseiller, il avait un ancien chasseur de prime ayant traqué les plus grands criminels, ce qui pourrait lui être d'une grande aide pour essayer de baisser la criminalité, même si son histoie avec Acco était une invention. Sire Hëorg Farwol le guiderait surement, si l'Empereur ne le rappelait pas. Et enfin, Fenrir, son fidèle compagnon, qui était ses yeux et ses oreilles dans la capitale, et qui restait son homme à tout faire. Le dossier de son siège n'étant pas confortable, il partit dans ses appartements prendre un repos bien mérité. Un garde était toujours posté devant son bureau quand il n'était pas là.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Henrik



Nombre de messages : 40
Classe : Rodeur et brigand
Date d'inscription : 19/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Fév 2010 - 1:17

Henrik avait échoué à la place publique mais maintenant qu'il était repéré il pouvait se débarrasser des vêtements du brigand.Il avait tout de fois gardé l'arc et les flèches du dénommé Fléche noire.Il avait semblant de quitter la place publique,il avait alors suivi Dorgo Ulagan jusqu'à un immense bâtiment qu'on appelait le Grand Manoir.Là il s'était assis dans le hall et avait échafaudait un plan pour rencontrer Dorgo,seul.Il avait eu une idée ,trouver les appartements privés du palatin.Il dut encore une fois usé de déguisement,il réussi à subtiliser un des uniformes des fonctionnaires du manoir avec une certaine dose de chance puis ainsi il s'était fait passer pour un nouvel employé du bâtiment,bien plus naïf que Naella et Dorgo ,le responsable du personnel le salua amicalement et lui précisa son poste et ou il devait travailler.Il eut alors l'idée de poser cette question.
Il y a t il des lieux interdits qui me sont interdit monsieur
Le responsable ,un un petit homme trapu ,arborant une petite moustache lui répondu sur un aire étonné.
Et bien Monsieur Kiren vous avez bien les appartements du palatin,au tout dernier étage si on vous prend là bas ,vous risquez gros mon garçon bon dépêchez vous maintenant vous avez du âin sur la planche
Dit il en lui remettant une pile de parchemin, ou figurait des informations que Drogo était bien incapable de saisir.IL se débarrassa rapidement de ces feuilles et couru vers le deuxième étage.Il dut abattre un garde d'une flèche dans la nuque car celui-ci gardé l'accès au appartement..Il récupéra le trousseau de clef qui ouvrait l'antichambre des quartiers du palatin, et cacha le corps du défunt dans un petit cagibi.Il s'assis sur une chaise fermant le cagibi à clef et attendis.Une bonne heure plus tard, la porte s'ouvrit face à lui Dorgo Ulagan,qui le reconnu de suite et un rictus de haine mêlé à la surprise décora son visage.

Je suis venu en paix Palatin Ulagan.Je préfère juste discuter avec vous tranquillement dans vos appartements , plutôt que dans votre bureau avec vos hommes de main à coté.Dit il d'une voix calme et amicale.
Je tenais à vous exprimer mes félicitations pour votre accès au pouvoir ce n'était pas gagné et je dois bien vous l'avouer j espérais que vous seriez recalé.Je n'avais aucune envie de traiter avec vous.JE suis ici de mon propre chef pour négocier avec vous j ai l'autorisation d'Aedric le Rouge pour traiter en son nom.C'est pourquoi j aimerais vous faire une offre.Vous avez affirmé vouloir développer votre industrie minière il me semble ,nous somme prêt à vous aider, Nardogord à fait fortune grâce à ses gisements de fer ,nous possédons les outils ,des ouvriers qualifiés et des marchés pour vendre ces minerais.Je suis venu vous proposez tout cela , ainsi qu'une promesse de non-agression.Mais vous vous doutez bien qu'en échange j vais vous demander quelque chose.Ce quelque chose est très simple.Il sortit une carte d'Edhesse qu'il déplia.Nous souhaiterions une parite du territoire d'Edhesse, cette minuscule région que l'on nomme la queue du serpent ,sa représente une infime pertie de votre territoire et sa nous offre un pied à terre sur le continent .Les habitants de cette région garderont la citoyenneté Edhessiene,vous paieront leur impôts et respecteront vos lois.Nous souhaitons juste y construire un port pour que nos navires puissent y faire escale.Et j avais oublié nous vous offrons l'absolution totale de vos crimes.Ce qui marquerait le début d'une entente entre nos deux région et le début de notre récociliation.Qu'en pensez vous Dorgo Ulagan?


Il attendis la réponse avec impatience mais aussi avec un certain détachement, peut lui importer la réponse dans les deux cas son maitre serait content.Il restait tout de fois sur ses gardes l'elfe noir était dangereux il le savait...
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Fév 2010 - 11:57

Enfin, le Palatin pouvait prétendre à un peu de repos, après ces derniers jours agités. Mais en regagnant ses appartements, il sentait quelque chose qui n'allait pas. Plus un garde dans le couloir, qui devait en théorie être constamment surveillé, et des traces de sang sur le sol. D'un geste de main, il fit signe à Fenrir de le suivre, mais de rester caché derrière la porte. Sa lame au poing, il ouvrit doucement la porte. Encore lui, pensa Dorgo. Après la surprise et la haine, haine car il ne pourrait toujours pas rejoindre son lit et car la vue d'Henrik lui devenait insupportable, il inspira un coup, mais l'humain l'empêcha de parler ou de jeter un sort. Henrik le rassura quand à la raison de sa présence, et durant son discours, l'elfe noir rengaina l'Hurlante, et écouta attentivement, en s'asseyant face à lui. Ainsi il voulait s'emparer d'un partie d'Edhesse, et il pensait pouvoir marchander cela. Très calmement, Dorgo lui répondit:

- Premièrement, vous vouliez me voir seul, c'est raté. Fenrir passa la porte, et se posta devant afin de surveiller l'entretien. Ensuite, vous auriez du vous douter que je trouverais louche de ne trouver aucun garde dans le couloir. Vous seriez passer par la fenêtre, vous auriez réussi votre coup. Mais au lieu de cela, vous portez l'uniforme d'un des fonctionnaires, sûrement pris sur son cadavre, et les traces de sang montre que vous avez tuer un garde. Vous laissez beaucoup de cadavres derrière vous, juste pour moi, j'en suis touché, sincèrement. L'ironie pointant dans sa voix démontrait le contraire. Enfin, Après avoir commis ces méfaits, vous vous permettez de négocier une partie de mon territoire? Je crois que la profession de diplomate ne vous sied pas, Sire Henrik.

Une lueur de rage éclairait son regard. Il voulait en finir une bonne fois pour toute avec cet enquiquineur de première. Mais si il le faisait, cela ne passerait-il pas pour un incident diplomatique? Au vu de ce qu'il venait de faire, Henrik méritait la prison, mais cela serait donné une raison à Thassopole de passer à l'offensive. Et Dorgo ne voulait pas d'un conflit inutile, quand bien même il était quasiment certain de gagner l'affrontement. Malgré toute la cruauté qui l'habitait, l'elfe noir savait faire la part des choses. Il dut une nouvelle fois faire preuve de clémence, malgré lui:

- La réponse à votre proposition est évidemment non. Edhesse ne cédera jamais une partie de son territoire à un Palatin qui ne respecte ni les vampire, ni les orques, ni les elfes noirs. Votre Palatin nous voit comme des sauvages, dites lui bien que son homologue d'Edhesse le considère comme tel. Vous connaissez la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Henrik



Nombre de messages : 40
Classe : Rodeur et brigand
Date d'inscription : 19/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Fév 2010 - 19:08

Un refus.Henrik s'y attendais tout de fois ,le rôdeur ne voulait pas en restait la ,il lui fallait plus d information sur les pouvoirs de cet Ulagan.Il allait le pousser à bout ,l'énerver.Le priver de ce repos qu'il désirait tant.La Lame risquait la prison voir plus mais toute attaque contre sa personne servirait de motif à une invasion.Mais Aedric ne désirait pas affronter Edhesse.Les tensions à Zackinthe devenait bien trop fortes pour que Thassopole se lance dans une double guerre.Divisée l'armée du Sénat n'avait aucune chance.Et ce n'était pas les Prévéziens qui allaient l'aidée .

Comme je l'attendais Seigneur Dorgo.Vous êtes bien moins idiots que tous ces incapables qui vous servent.Un petit conseil faite le tri parmi vos serviteurs.Je l'ai déjà commencer.Dit-il avec un sourire cynique.Je vois que vous vous ne vous séparez jamais de votre garde du corps vous dormez ensemble?Ou vous avez simplement peur du noir?Bref je ne vous permet pas de juger de mes talents de diplomate Ulagan ,vous êtes un hérétique et j'agis avec vous de la façon appropriée.Et vous le resterez si vous ne consentez pas à accepter l'accord que je vous propose.Je suis prêt à réduire considérablement la taille du territoire que nous exigeons,cette petite bourgade au bord de mer Tralovan me semble tout à fait à notre gout qu'est ce que cette ville face à la paix ,et à votre réhabilitation.Ne répondez pas rien.Vous êtes un chef d'Etat elfe agissez comme tel.Quand à mon Palatin sachez qu'aucune loi n'as été votée contre les elfes et les vampires quand aux orcs,voila des siècles qu'il brule des villages de notre province ce n'est que justice.Et ce n'est pas mon palatin qui à promulgué ces lois c'est le Sénat de la République de Thassopole au nom de notre peuple.Daignez vous accepter cette nouvelle offre , je vous le conseille fortement si vous ne voulez pas voir tout vos serviteurs finir comme ce sympathique garde de votre chambre.

Il s'était rapproché de la fenêtre,prêt à réagir à toute action des deux elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 12 Fév 2010 - 10:16

Au lieu de prendre la porte, l'humain avait continué à parler, et sur un ton plutôt provoquant. Dorgo avait vu pire dans sa vie bien remplie, néanmoins il pensait qu'il avait fait une erreur en laissant en vie Henrik le jour où l'homme avait pris en otage son compagnon orque. Trop tard pour les regrets, il l'écouta quand même, mais il s'apercevait que l'humain se dirigeait vers la fenêtre, dans un mouvement de recul. La peur? L'envie de tenter Dorgo de la balancer par la fenêtre? Un échappatoire? Il prit la parole, la dernière fois en face d'Henrik il espérait:

- Allons bon, moi, un hérétique? Et par quoi jugez-vous cela? Parce que j'ai sauvé un orque que vous aviez pris en otage? Passons ces bêtises. Vous me dîtes d'agir en chef d'Etat, et bien c'est ce que je fais. Vous ne possédez aucun droit ici, et je refuserai même de vous céder un centimètre de notre province. C'est la conception de la profession de Palatin, refuser les offres insignifiantes venant de gens comme vous et votre maître. Demain, dés l'aube, un mandat d'arrêt sera signé contre vous, pour le meurtre de trois Edhessiens. Je vous conseille de partir, je n'ai rien de plus à vous dire que ce que je vous ai déjà dit. La fenêtre est ouverte, et le sol se trouve un peu plus en bas, avec votre merveilleux entraînement, vous devriez pouvoir sortir sans vous faire attraper, et courir le plus loin possible pour échapper à nos autorités.


Une bonne fois pour toute, il espérait que l'humain déguerpirait, parce qu'il comptait vraiment appliquer ses menaces.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Henrik



Nombre de messages : 40
Classe : Rodeur et brigand
Date d'inscription : 19/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Sam 13 Fév 2010 - 22:39

Henrik poussa un soupire,ce type était vraiment fatiguant,il n'aurait pas pu accepter tout simplement sa aurait permis à Henrik de rentrer chez lui.Mais non cette elfe ne voulait pas céder la moindre parcelle de terrain.Grand bien lui en fasse.Il perdrait bientôt tout ,Henrik en était persuadé Brak ne pouvait laisser agir impunément un tel être.Bon il était temps de partir,l'hospitalité de ce soit disant manoir laissait à désirer et Henrik n'en avait que trop abusé.Fixant une dernière fois le palatin d'Edhesse droit dans les yeux il dit:

Et bien mon ami je pense qu'il est temps de nous quitter vous me sortez littéralement par les yeux Ulagan. Bientôt vous maudirez le jour où nous nous sommes rencontrés dans cette auberge miteuse.Ce jour
là sur la même place publique où vous avez pris le pouvoir nous dresserons un buché immense,et tandis que les flammes vous dévoreront ,votre âme s'en ira rejoindre Brak.Ni vos larbins ni vos misérables capacités magiques ne vous sauveront.Alors ne vous attachez pas à votre tête et à votre province.Vous ne les garderez pas éternellement.Quand au mandat d'arrêt sur ma tête,j avez oublié la qualité des forces de maintien de l'ordre d'Edhesse.Bon sur ce amusez vous bien à jouer au chef d'Etat je vous quittes.


Il lança de nouveau une boule fumigène, et s'enfuit par la fenêtre.Et il s'éloigna rapidement mais son voyage à Edhesse était bien loin d'être terminé. Dorgo Ulagan n'avait pas fini d'entendre parler du successeur de la Fléche noire : Henrik d'Alhamar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 16 Fév 2010 - 0:20

A la nuit tombée, Adalemos et ses hommes arrivèrent enfin à Perganon, Capitale de l’Édhesse. Le voyage depuis l’Argostole fut long et pénible, le Comte décida donc de passer la nuit dans une petite auberge de la Cité, le temps de se reposer et de se rassasier. Adalemos en profita pour se renseigner sur un certain Dorgo Ulagan. L’aubergiste lui apprit qu’il était le Palatin d’ Édhesse et qu’on pouvait le trouver au Grand Manoir.

Le lendemain matin, Adalemos, accompagné de son frère, se rendit à cet endroit. Le bâtiment avait apparemment plusieurs fonctions administratives, dont celle de siège du Palatin. Les deux Vampires se dirigèrent vers un bureau, l’accueil et une femme les accueillit. Il s’agissait d’une jeune elfe noire de petite taille, au sourire charmeur. Elle s’adressa à eux avec une voix calme et posée.


- Bonjour Messieurs, que désirez-vous ?
Adalemos prit la parole, tandis que Neliloth, son frère, observait les lieux.
- J’aimerais m’entretenir avec votre Palatin, dites-lui que je viens de la part de Tanguy de Nothaume. Il saura probablement de quoi il est question.
- Qui dois-je annoncer ?
- Adalemos, Comte de Feu Ardent, et son frère Neliloth.
- Attendez un instant, je vais voir s’il est disponible.

Adalemos regarda partir la jeune femme avec attention. Neliloth, de son côté, observait un homme s’énerver sur un employé préposé au service des plaintes, il ne semblait pas prendre au sérieux ce que le visiteur lui disait. Les gardes finirent par l’emmener, avant de le faire quitter les lieux par la force. Les lieux étaient bien gardés. Neliloth se retourna ensuite vers Adalemos et vu la jeune elfe revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 17 Fév 2010 - 10:13

Après avoir récupéré ses forces durant la nuit, Dorgo s'était installé dans son bureau, afin de régler tout ce qui était paperasse. Dans l'autre coin de la pièce, Fenrir feuilletait des livres concernant l'histoire d'Edhesse, sa géographie, dans le but de se renseigner et d'avoir un maximum d'informations. On frappa à la porte, et une elfe noire rentra. Elle s'exprima d'une voix tendue:

- Un certain Adalemos et son frère Neliloth désire vous rencontrer, Palatin Dorgo.
- Ces noms ne me disent rien, dites leur de s'adresser à la secrétaire et de prendre rendez-vous. Quel est le but de leur visite?

- Je crois... qu'ils viennent de la part de Tanguy de Nothaume...
- Faites les venir.

Ainsi il réentendait parler de lui. La fois passée, il avait poireauté dans le hall, sans que personne ne viennent à lui. Le fait qu'il soit devenu Palatin avait-il changé la donne? Le fait est que son hôte ne serait toujours pas Tanguy, mais un envoyé ou un émissaire. L'entrée des deux vampires le coupa de ses pensées, et déjà il fixait les étrangers avec son regard froid et vitreux. Ils n'avaient pas l'air de serviteurs, qui étaient-ils alors ? Il se présenta:

- Vous désiriez me voir, et bien me voici. Dorgo Ulagan, Palatin d'Edhesse. Que me vaut cette visite soudaine et inattendue?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 17 Fév 2010 - 22:07

Les deux Vampires suivirent l’elfe noire dans le bureau du Palatin. Celui-ci les regardait froidement, ce qui mit Neliloth plutôt mal à l’aise, Adalemos, lui, lui renvoya le même regard et lui répondit ensuite.

- J’ai eu quelques informations de la part de l’aubergiste de la Taverne de Natémia. Il m’a dit qu’un elfe noir du nom de Dorgo Ulagan voulait intégrer la Légion de Natémia. Tanguy ne pourra pas vous recevoir, non pas parce qu’il ne veut pas, mais parce qu’il en est dans l’incapacité. Il est tombé soudainement gravement malade, il m’a donc chargé de venir vous voir en son nom. Avant toute alliance ou autre, nous aimerions connaître vos motivations, ainsi que les informations sur nous qui sont en votre possession. Vous comprendrez que nous voulons d’abord en savoir plus sur vous, avant de vous en dire plus sur nos intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 21 Fév 2010 - 10:28

Celui qui avait pris la parole n'avait pas l'air d'avoir peur outre-mesure, contrairement à son frère. Tant mieux, Dorgo préférait les gens directs et qui allaient droit au but. Il lui apprenait que Tanguy était tombé malade, et qu'il ne pourrait venir. Ce n'était pas si grave, l'elfe noir voulait intégrer le projet de Natemia, qu'importe qui le dirigeait.

- Mes motivations? Elles sont simples, le fait qu'un être mi-celestial, mi-homme soit sur le trône de Kalamai m'insupporte, et dés que j'ai appris qu'un groupe voulait le renverser, j'ai été intéressé. Quitte à ce que l'Empereur soit renversé, autant que je me trouve dans le bon camp, et que j'en profite, n'est-ce pas? Mis à part ça, je ne sais rien de vous, mais je pense que vous allez me l'expliquez. Ensuite, nous pourrons songer à une alliance, mais sachez que je veux que tout ceci reste entre ces murs, je ne veux pas perdre ma place si votre plan échoue.


Dorgo fixait le regard du vampire, à la recherche d'une faille, d'un sentiment de crainte incontrôlé, mais il n'y trouva rien. Si Adalemos acceptait son marché, il se pourrait bien que l'elfe noir joigne son camp.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 26 Fév 2010 - 22:48

Adalemos n'avait toujours pas été convié à s'asseoir, mais la discussion allait peut-être être longue, il s’assit donc en face de son interlocuteur avant de prendre la parole. Neliloth, lui, se mit près de la fenêtre afin d’observer les faits et geste des passants.

- Je vois que nous sommes d’accord sur le fait que l’Empereur actuel doit être renversé et remplacé. Au départ, il était prévu que la Légion de Natémia le fasse, Auréa l’ancienne Impératrice aurait prit sa place, le temps que son fils grandisse et puisse accéder au trône. Mais mes plans ont quelque peu changé : autrefois je dirigeais une armada du nom de La Confrérie des Saigneurs, j’aimerais la recrée. Je pense que la Légion ne pourra rien m’apporter de plus que ce que je ne pourrais avoir en créant ma propre organisation. De plus Tanguy étant malade, il lui est impossible de poursuivre nos projets... C'est pourquoi je me dois de poursuivre notre entreprise. Contrairement à Tanguy, je ne suis pas sûr qu’Auréa puisse vraiment faire l’affaire, mais je ne connais personne pour le moment qui serait à même de monter sur le trône. Nous verrons cela, au moment venu, en attendant il faut se concentrer sur le renversement de cet Humain.

Le Comte fit une pause le temps de regarder ce que faisait son frère avant de reprendre.

- Par ailleurs, ne vous inquiétez pas pour votre place, ce que nous diront ici ne sortira pas de cette pièce. Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter. Avez-vous des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 28 Fév 2010 - 14:29

Dorgo écouta attentivement son interlocuteur. Ainsi, la Légion de Natémia n'existait plus, son chef étant malade. Ce que lui proposait le vampire n'était que ni plus ni moins de rejoindre une autre alliance, ayant le même but, mais plus la même structure. Mais l'elfe noir s'en fichait. Adalemos paraissait motivé et à même de regrouper suffisamment de monde pour renverser l'Empereur.

- Je n'y vois aucune chose à redire, mais j'aimerais que vous répondiez à quelques une de mes interrogations. Tout d'abord, quelles personnes sont impliqués dans cette entreprise? Combien? Quels sont nos moyens actuelles? Avez-vous déjà concocté un plan, ou bien n'êtes vous encore qu'au stade du recrutement? Si c'est le cas, je pourrai vous conseiller deux personnes. La première se nomme Mogoth, peut-être le connaissez-vous. D'après ce que je sais, l'Empire lui aurait détruit son antre, et certains évènements me laissent penser qu'il serait en Edhesse. Si vous le souhaitez, je peux me renseigner. Vous pourrez aussi contacter les anarchistes, qui sont contre le pouvoir, et peut-être se joigneront-ils à nous. Enfin, si vous souhaitez que je finance quelques projets que ce soit, ou que je vous fournisse en chevaux et autre, je peux le faire dans la mesure de mes moyens. Et officieusement, bien sûr. Quelque chose à ajouter?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 28 Fév 2010 - 21:16

- Ces personnes tout comme vous préfèrent rester discrètes, je ne peux donc pas divulguer leurs identités. Vous les rencontrerez au moment venu. Je peux juste vous dire que nous ne sommes pas assez. Nos ressources, elles, ne sont pas moindres, cependant nous devrions pouvoir les faire croître sans grand problème en cas de besoin. Bien sûr, toute aide de votre part ne serait pas de refus. Nous nous préparons à une guerre, même si elle n’aura peut-être pas lieu. Nos plans n’ont pas encore été exactement définis, ils le seront lors d’une réunion qui sera organisé plus tard. Pour le moment je m’occupe d’agrandir notre organisation. Pour ce qui est de Mogoth, j’ai déjà eu l’occasion de le rencontrer, nous l’avons accueillit le temps de se faire un peu oublier. Il est ensuite partit sans réellement nous dire si il nous suivait dans nos projets. J’irais donc sans doute lui rendre visite dans les prochaines semaines.

Adalemos se leva puis reprit :

- Il est maintenant temps pour moi de m’en aller, mes terres m’attendent. Si vous avez besoin d’autres renseignements n’hésitez pas à me contacter, ou même à venir me voir. Au revoir.

Adalemos fit un signe de tête à Dorgo et quitta la pièce suivit de Neliloth.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Mar 2010 - 20:51

Le petit,minuscule,insignifiant orque arriva dans le bureau désigné par son hôte.
Il relut plusieurs fois un vieux parchemin,probablement des nouvelles de son campement,affichant une moue rébarbative.
Méprisé par la populace,juste après avoir fait un froid,il était assez énervé et s'écroula dans l'espèce de trône en bois,mal sculpté,ou tout le monde semblait s'assoir.Une "chaise",que cela s'appelait.
Il n'avait que très peu visité le pays et n'avait vu que des golems,des vampires et d'autres créatures immondes.


Alo' ! Présssssssssss..Accrochant longuement sur le "S",cherchant ses mot...ssa'té moa vo e'claf !

Dit-il en désignant la milice qui vadrouillait dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Mar 2010 - 21:43

Alo' ! Présssssssssssssa'té moa vo e'claf !
Dorgo lâcha un soupir.

- Mais encore...

Un garde frappa à la porte, car il avait entendu le cri de l'orque, mais Dorgo lui assura que tout se passait bien. L'elfe noir lui demanda par la même occasion si il avait saisi les propos du gobelin:

- Je crois qu'il a voulu dire : '' Alors, présentez moi votre chef'', ou quelque chose comme ça.


Dorgo répéta la phrase dans sa tête, et en conclut que les deux phrases correspondaient. Devant la perplexité du Palatin, le garde reprit :

- J'ai servi trois ans dans un régiment composé d'orques, leurs beuglements n'ont plus de secrets pour moi... Puis-je disposer?
- Non, restez, vous me servirez de traducteur. Se retournant vers le gnome. Je suis le Palatin, le chef de cette contrée, vous n'avez plus besoin de beugler à la fenêtre. Reprenons, quel est le but de votre visite en Edhesse?

Le garde savait, il avait entendu les paroles du gobelin sur la place publique, mais se tut, par crainte de déranger.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 11 Mar 2010 - 21:55

Le "gobelin" fut vexé qu'une personne vienne le déranger simplement pour une phrase,en pleine discution.
ll observe alors le soi-disant chef,n'arborant visiblement aucun signe distinctif,et posa quand à lui diverses peaux : elfe,noir et normal,naine,humaine,surtout humaine.
Cela avait visiblement autant de valeur que des médailles.
L'orque miniature posa alors son regard sur une petite pièce d'or qu'il sortit de sa bourse,et la jeta en l'air.
Psalmodiant quelques incantations,il murmurait à coup de
"Alévazy" en attendant qu'elle tombe.
Lorsque cette dernière chut dans sa main molle et faible,et qu'il en posa la paume sur la table qui séparait les deux personnages,il poussa un juron orque,et parla :


Moa issi pou' keyi' bô chamb'gnon ! URK URK URK !

C'est ce rire gras et dégueulasse de l'orque typique qui emplit la pièce.

Moa pa vu bôôkou péhizaj' alo' moa dem'der koi avoi' au d'la f'ontiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 12 Mar 2010 - 14:12

Comme à son habitude, l'orque fit sortir de sa bouche des sons incompréhensibles, après avoir exécuté un drôle de rituel. Ne sentant aucun flux magique particulier, Dorgo n'incanta aucun sort, mais resta tout de même sur ses gardes. Il posa ses yeux blancs et opaques sur le soldat-traducteur, dans l'attente d'une réponse.

- Il dit : ''moi ici pour cueillir de beaux champignons''. Après, il a rit, et ensuite il a continué : '' moi pas vu beaucoup de paysages, alors moi demander quoi avoir au delà de la frontière''.

Le Palatin, impressionné par le soldat qui bénéficiera certainement d'une prime pour ses traductions, choisit ses mots et répondit au gobelin:

- Si vous le désirez, vous pouvez fonder un royaume ici, en Edhesse. Premièrement, je n'ai instauré aucune taxe et la province est en train de se relever après une longue période de vide. Deuxièment, vous vous placerez sous ma protection, vous assurant par la même occasion une certaine sécurité, même si je suis certain que vous n'en ayez pas besoin. Si vous le souhaitez, je peux vous fournir des cartes, de manière à choisir le meilleur emplacement pour votre campement. Qu'en dites-vous?

L'elfe noir avait parlé d'une manière affable et avenante, mais espérait que l'orque déguerpirait au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 12 Mar 2010 - 20:26

Rejouant avec sa pièce,mais déposant au préalable de la poussière sur un côté,espérant peut-être le faire tomber du bon côté,Zwiffy la lança,et grimaça de nouveau.

Moa pa'bessssoin p'otkssion !
Moa trankil et pa' krindre éneumi.

S'appuyant sur les bras de l'espèce de fauteuil-chaise, il prit un léger élan et en descendit,s'amusant toujours avec sa pièce...
Puis,sortant un petit bouquin,il parle du mieux qu'il peut en langage elfe :

Edhesse ? J'ai..juste vu des...mort-vivants,des vampires et des...groupes épar...pi...llés.
Présentez moi la...euh...région.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Sam 13 Mar 2010 - 10:01

Etonnamment, l'orque se mit à parler à peu près correctement, non sans difficultés.

- Edhesse ? J'ai..juste vu des...mort-vivants,des vampires et des...groupes épar...pi...llés.
Présentez moi la...euh...région.

- La meilleure chose que vous pourriez faire est de visiter par vous-même Edhesse. Il n'y a pas de meilleurs guides que soi même, et puis les bibliothèques à Perganon regorge de bouquins très intéressant. Néanmoins, j'accepte de vous faire une petite description. Au sud se trouve la frontière Edhesse-Preveze, mais la zone est plutôt calme. C'est dans la moitié sud de notre territoire que sont établis la majorité des royaumes. A l'ouest, nous disposons d'une côte maritime, malheureusement celles-ci sont difficilement praticables car trop rocheuses. Le reste de la région est ceinturé de montagnes au Nord, glacé, et à l'Est, rocheuses. Dans la moitié nord d'Edhesse se trouve un sinistre territoire appelé les 'Terres Mortes'. Pas besoin de vous faire un dessin. Cela vous convient-il?


Jouer au guide touristique ne plaisait que moyennement à Dorgo, mais de cette manière il avait pu évaluer ses connaissance sur le territoire, et s'aperçut qu'il avait moins de lacune en géographie qu'à son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Sam 13 Mar 2010 - 13:53

Mmmh,Tèr Maurtes ètr atirang.
Mé jeu vé man teny' a c'la.


Le petit orque rangea sa pièce et quitta le bureau,en direction de son campement...


Edit Babka : Texte trop court... merci de rallonger avant toute réponse d'un autre rôliste. 5 lignes de textes word est le strict minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 14 Mar 2010 - 19:28

Spoiler:
 


L'orque était enfin parti, et Dorgo s'occupa de veilles affaires administratives. Besogne ennuyante, mais essentielle pour se tenir informer des dernières nouvelles. De cette manière, il apprit que tout se déroulait relativement bien pour le moment, le travail dans les mines avait commencés, sans encombre. Il y avait même des places encore disponibles, ainsi de nouveaux convois avait été envoyés pour remplir les carrières non remplies. Dorgo en était là quand on frappa à sa porte.

- Palatin ! Un soldat désire vous voir, il dit avoir été attaqué par Henrik d'Alhamar !

Dorgo lâcha ce qu'il lisait, et frappa la table. Encore lui...

- Faites-le entrer.

Un homme entra, et il se trouvait dans un sale état. Un énorme cocard ornait son visage martial, et il avançait en boitant. L'elfe noir le fit asseoir, et lui demanda de lui raconter la scène en détail. Ce que l'homme fit le plus professionnellement possible malgré les dures évènements qu'il venait de vivre:

- Nous étions 22 soldats, et avons été charger d'escorter un convoi comportant une trentaine de prisonniers. Cet Henrik, qui se fait maintenant appelé Flèche Noire, nous a pris par surprise. Il était accompagné de ... neuf brigands je crois. Ils nous ont tous eu. Tous, les soldats je parle, je crois qu'il a laissé les prisonniers en vie. Je suis le seul garde a en être sorti, pour transmettre son message.

Dorgo se massa les tempes. Plusieurs choses étaient incohérentes, ainsi il demanda des éclaircissements:

- Vous me dites qu'il était accompagné d'autres brigands, mais avec la prime que j'ai mis sur sa tête, comment se fait-il que ses bandits ne tentent rien contre lui? Et puis, dans quelle unité avez-vous été affecté?
- Je ne sais pas pourquoi les bandits lui restent fidèles, sans doute s'agit-il de paysans voulant se lancer dans le grand banditisme et qui se sont laissés embobinés, ou alors ils ne savent certainement pas qu'il a une prime sur sa tête. Et j'étais dans la 6ème compagnie.

Dorgo reprit ses documents en main, et parcourut les listes. Il tomba enfin sur celles de la 6ème compagnie, qui comportait le détail des 25 prisonniers capturés par Henrik. Et les noms firent sourire Dorgo.

- Nous avons de la chance. La majorité des captifs sont des escrocs et des voleurs, ayant un goût immodéré pour l'argent. Le fait d'avoir sous le nez une personne valant 50000 pièces d'or rendra la vie impossible à cet humain. Encore faudrait-il qu'il soit tous au courant de ce fait...
- Aucun risque là-dessus, Henrik s'est vanté d'être recherché pour 50000 pièces d'or.
- Bien. Maintenant, allez-vous reposer. Nous aurons sûrement besoin de vos services quand nous passerons aux représailles.

Il y avait au moins un point positif dans cette histoire, Henrik s'était mis dans une sale position en ouvrant trop sa grande bouche. Le Palatin fit convoquer le Général Heimdall, qui était chargé de la sécurité des mines lui et ses hommes. Dorgo lui conta la mésaventure dont avait été victime le capitaine, et lui demanda son avis.

- Je pense que nous n'avons rien à craindre dans l'immédiat. Selon la taille, j'ai 50 à 200 soldats par lieu de minage. J'ai aussi pu parler au capitaine, et d'après lui les brigands auraient élu domicile dans une petite forêt non loin des montagnes. Et comme il n'y a pas des masses de bois dans les parages, j'ai une région ciblée en tête. Nous y organiserons des battues dés que j'aurai réuni une centaine d'hommes. Et je renforcerais la protection aux mines, n'ayez crainte. De toute manière, cela ne l'étonnerait pas qu'on vous rapporte sa tête d'ici peu.


Satisfait, Dorgo congédia le Général qui avait fort à faire. Cet Henrik ne causerait plus de soucis, mais si il essayait, il en payerait le prix fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 17 Mar 2010 - 11:20

L'ambiance était électrique au bureau de Dorgo. Les deux Généraux se trouvaient ici, et n'étaient pas non plus très fier. Le Palatin fixa durement les deux personnes, avant de s'adresser à l'humain:

- Général Heimdall, vous étiez chargé d'organiser une battue, et vous avez lamentablement échoué...
- Je...
- Non seulement nous perdons une vingtaine d'hommes, mais en plus nous n'avons pas tuer un seul de ces traîtres ! Expliquez-vous.
- Il n'était pas prévu que cet orque débarque de nulle part et met en déroute nos forces...
- Pourquoi s'en est-il pris à nous?
- Nous étions soi-disant sur son territoire, et malgré que Vedrfölnir ait annoncé son envie de parlementer, ils ont quand même engager le combat.
- Les brigands aussi sont sur leur territoire, pourtant ils semblent qu'ils aient pactisé. Pourquoi ?
- Je n'en ai pas la réponse.

Vidar, son collègue, vola à son secours:

- Au moins, nous connaissons maintenant leur position, et leurs travaux d'éclairage ont été bon. Nous ne pouvons maintenant plus nous tromper.
- Justement, vous allez organiser une nouvelle attaque, qui ne pourra échouer cette fois. Vous rassemblerez un demi-millier d'hommes, et vous anéantirez toutes formes d'existence.

Les deux Généraux se regardèrent discrètement. 500 soldats pour quelques brigands, la décision paraissait excessif.

- Même les orques devront y passer ? demanda Heimdall, n'osant contredire le Palatin.
- Si je n'ai pas de nouvelles d'eux, oui.
- Si je peux me permettre, envoyez 500 hommes là bas serait beaucoup trop. Certes, nous disposons d'un grand réservoir de soldats...
- ... Et nous sommes en temps de paix, avec comme seul soucis cette bande de bandits d'amateurs, manipulés par un Thassopolien très habile. Et les orques pourraient poser problème. Vous ferez ce que je vous ordonne, point barre. Compris?

Les deux Généraux hochèrent la tête. Il était rare de voir le Palatin comme ça. Tout en gardant un visage impassible, il n'avait pas parlé d'une voix particulièrement sonore, mais ses paroles avait été prononcé avec une froideur qui ne pouvait que les obliger à acquiescer. Après qu'ils soient parti, Dorgo fit appeler son ami Poigne de Fer.

- Mon frère, l'heure est grave. Tu es sûrement aux courants des évènements qui se trame, je ne te ferais pas le même topo qu'aux deux autres. Il est temps de montrer la puissance sanguinaire des ta troupe à cet Henrik.
- Tu n'avais même pas besoin de faire appel à ces incapables, mes soldats sont bien mieux armés pour réussir à foutre un bon coup de pied aux culs à ces terreux de brigands, et à les envoyer directement chez Nucter !

Satisfait, Dorgo laissa repartir Poigne de Fer. Sa troupe comportait 500 hommes, parmi lesquelles se trouvait les pires psychopathes de tout l'Edhesse. Et la perspective de sang allait doubler leur motivation, d'autant que Poigne de Fer semblait leur avoir inculqué le légendaire 'honneur des voleurs'. Cette bande de meurtriers était sous contrôle, et Dorgo saliva d'avance à la perspective d'un bain de sang dans les montagnes. Peut-être même irait-il y participer. En attendant, il ne pouvait que patienter et attendre les nouvelles.


Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Aujourd'hui à 11:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Perganon :: Le Grand Manoir-