AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 23 Oct 2012 - 20:27

Narsès n'était pas surpris de la visite de l'émissaire thassopolienne. Il avait lu plusieurs rapport concernant les négociations menées entre Heimdall et le généralissime Siegfried de Thassopole lors du court mandat du général et ne s'attendait pas à ce que le Rouge laisse tomber les relations avec l'Edhesse. Malgré la masse de travail qui l'occupait, le palatin décida d'écouter jusqu'au bout la femme en noir, repoussant la proposition de Curunir de la faire patienter un moment. Thassopole était une province marchande et agissait comme telle. Son statut de province la plus riche de l'Empire lui donnait un ascendant considérable sur l'Edhesse qui peinait à sortir d'un bourbier économique.

Le discours de l'émissaire était bien rodé, d'une diplomatie sans faille et montrait même un certain respect pour l'Edhesse et son peuple; certainement pas écrit de la main du Rouge. Une fois qu'elle eut fini, Narsès fixa un moment l'envoyée de son regard ignescent. Cette proposition méritait qu'on lui prête attention : il s'agissait là d'une occasion en or de renflouer les caisses de la province sans avoir à fournir d'effort important.

Ce n'était cependant pas une décision à prendre à la légère et plusieurs points gênaient le sorcier. D'après les rapports qu'il avait lu, les travaux inhérents aux routes et ports d'Edhesse avaient étés bien avancé sous le règne d'Ulagan, et les chantiers encore en cours ne manquaient pas de moyens. Il n'avait donc pas besoin de l'or de Thassopole pour développer les voies de communication de la province.

Le choix que Narsès avait à faire était en somme plutôt simple : s'appuyer sur la République en renonçant ainsi à la plupart des ressources edhessiennes, ou continuer de compter sur une pègre dont les dirigeants souhaitaient le voir mort. Le choix n'était pas facile, d'autant que l'éventualité de la présence des armées du Rouge sur ses terres ne ravissait pas le sorcier. Cependant, un refus risquerait de froisser Thassopole, et il était plutôt malvenu de se mettre à dos la province la plus riche de Kalamaï.

La jeune femme fixait Narsès en silence. C'est à ce regard intense que le sorcier avais déjà vu maintes fois lorsqu'il conseillait Dorunn qu'il devina le métier de l'émissaire. Ainsi, lorsqu'après presque deux minutes de réflexion Narsès s'apprêta à reprendre la parole, il avait en tête une ou deux incantations, juste au cas où.

« Croyez bien que je suis honoré d'une telle proposition. Malheureusement, l'heure n'est pas encore aux alliances marchandes. Avant de prendre une quelconque décision, je dois faire mon possible pour sortir l'Edhesse de l'impasse dans laquelle elle est plongée. Je ne peux me prononcer aujourd'hui sur la mise en place de telles relations entre nos deux provinces. »

Narsès attendait la réaction de l'émissaire. Il n'avait de toute façon pas le choix; Beth-Aran considèrerait une telle alliance comme un affront aux familles vampires d'Edhesse, et il faudrait encore du temps avant que le sorcier ne puisse se passer du soutien du Seizième Sang.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Dim 28 Oct 2012 - 14:21

Un refus ... Il fallait bien s'y attendre. Le petit nouveau, n'était pas un pantin de Thassopole comme Heimdall avait pu l'être. Cependant, il était bien entendu hors de question de mettre de côté Edhesse. La province était riche en minerais de toutes sortes, et ça Thassopole le savait. Le fer de Nardogord fournissait certes à la République de quoi forger armes et armures mais il lui en fallait toujours plus, la guerre contre Zackinthe n'arrangeait en rien cela.

La messagère resta stoïque, là où Aedric aurait commencé à s’énerver et à insulter son interlocuteur voir même si il était particulièrement en forme à le menacer de mort. Elle, assassin de métier, ne laissait jamais rien paraître de ses émotions. Toutefois, la façon brutale dont le palatin avait rejeté l'offre n'était pas pour lui plaire, elle n'avait pas fait un si long chemin pour se faire éconduire de la sorte. Rejetant nonchalamment une mèche de cheveux rebelle derrière ses oreilles, elle répondit sur le ton le plus suave qu’elle pouvait.

Croyez bien, seigneur palatin que je comprends tout à fait vos réticences à ce traité. Mais comprenez-moi bien, Thassopole veut ces minerais, et elle ne les veut pas dans trois ans, ni dans dix, elle les veut immédiatement. Si vous voulez vraiment sortir Edhesse de l’impasse dites-nous juste ce qu’il vous faut et vous l’aurez. C’est une offre extrêmement généreuse que nous vous faisons là. Irraisonnablement généreuse pour certains. Vous ne pouvez refuser une main si gentiment tendu, ce serait une insulte à la République et à son peuple. En palatin consciencieux vous savez pertinemment que les relations entre nos provinces n’ont pas été au mieux durant le palatinat d’Ulagan, et que dès son départ, Thassopole a fait preuve d’une grande générosité envers Edhesse. Nous souhaitons tourner la page définitivement et instaurer une aire de paix et de prospérité dans nos relations avec vous. Si c’est pour vos vampires que vous vous inquiétez seigneur Narsés, n’ayez aucun crainte, ils peuvent bien continuer leurs orgies sanglantes dans toutes la débauche qu’ils leurs plaira, la haine des buveurs de sang n’est pas l’apanage de tout le Sénat de la République, mais bien la soif de profit croyez-moi bien. Quant à sa Sainteté Aedric, croyez moi qu'il pense plus à se débarrasser de son rival de Zackinhte qu'à aller mettre sur un bûcher votre Beth-Aran.

Alors je vous en prie, mettez de côté vos vertueux scrupules, acceptez cette main tendue vers vous et faîtes d’Edhesse et Thassopole des sœurs. Sinon je vous assure, que d’autres personnes de cette province, à l’esprit moins noble que vous accepteront notre offre, des personnes qui ne vous portent pas forcément dans leurs cœurs. La République investira son or chez vous, reste à savoir dans quelle poche cet argent ira, celle du palatinat, où celle d’un quelconque candidat potentiel à votre place ou d’un puissant seigneur brigand, voir même dans celles de cette rébellion qui fait tant jaser dans les tavernes.

Alors monseigneur, si vous voulez apposer des conditions supplémentaires à ce traité, libre à vous de le faire. Mais je vous assure qu'en toute honnête vous ne devriez pas rejeter cette offre.


Elle ponctua sa dernière phrase d'un petit sourire de coin tout à fait charmant, qui aurait été digne du Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Lun 29 Oct 2012 - 1:27

Narsès écouta attentivement la réponse de l'émissaire, et y trouva ce qu'il attendait. La jeune femme aurait dû se rendre compte qu'un refus si rapide de sa part ne pouvait être qu'une manière pour lui de les tester, elle et les intentions de Thassopole. L'agacement de son interlocutrice amusa un peu le sorcier, tout comme cette manière typiquement thassopolienne de proférer les pires menaces avec un franc sourire. Ce qui l'amusait moins, en revanche, c'était que la République pensait pouvoir acheter jusqu'à la province toute entière avec son or.
« Je vous remercie de votre... honnêteté, lança-t-il avec un sourire après quelques secondes. En effet, Edhesse est dans une mauvaise passe. L'économie n'est pas au beau fixe, le marché noir prospère et les campagnes grouillent de brigands avides de richesses. Edhesse a un genou à terre. Edhesse suffoque. Edhesse vacille quand Thassopole part en guerre la tête haute. Mais Edhesse n'est pas encore à terre. Ses richesses sont multiples, vous le savez aussi bien que moi. Cette province a besoin d'un coup de pouce, pas d'une civière sur laquelle s'endormir. Vous parlez d'insulte? Comment devrions-nous considérer une offre lorsque vous nous demander de marchander notre province toute entière.
Le palatin contenait difficilement une colère orgueilleuse. On ne l'appelait pas l'Impulsif pour rien.
- L'exploitation de nos richesses et une occupation militaire, rien que cela. Edhesse n'est pas une colonie dont Thassopole peut s'emparer. Encore moins en l'impliquant dans une guerre qui n'est pas la sienne. La caisses de la République débordent peut-être de richesse, mais il en faut plus pour acheter un peuple.
Son œil rougeoyait d'une lueur pulsante à mesure que sa terreur prenait de l'ampleur.
- Vous comptez faire jouer la concurrence? Je ne suis pas un marchand que l'on mène au son d'une bourse. A qui comptez-vous offrir votre or? Le marché noir? Si leurs affaires entravent les miennes, votre or se retrouvera bien vite dans mes poches. Les petits rebelles de la forêt? Il a suffit que l'armée impériale escorte nos convois pour qu'ils rentrent dans leurs tanières. Molada? Le manoir de Mahanaïm n'est plus qu'une demi-ruine ou elle tente depuis des lustres de reprendre un semblant d'influence sur cette province.
Face à lui, la jeune femme en noir restait impassible. Narsès marqua une pause et tenta de se calmer un peu.
- Heimdall était peut-être une marionnette cupide et peu intéressé par l'avenir de la province, mais je ne serai pas celui qui vendit l'Edhesse pour l'or de Thassopole!
Après quelques instants, Narsès acheva :
- Comprenons-nous bien, ma dame. J'aurais été tout à fait enclin à amorcer une entente cordiale entre nos deux provinces; si Thassopole avait montré un peu moins de mépris pour Edhesse et sa dignité. Sachez également que si nous soupçonnons la République de soutenir des activités illégales sur nos terres, la magistrature impériale en sera bien évidemment immédiatement informée. Je vous souhaite un bon retour dans l'archipel.»
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Lun 5 Nov 2012 - 18:02

Narsès regarda l'émissaire franchir le porche du manoir. Il venait à coup sûr de se mettre Thassopole à dos. Comme si il n'avait pas assez à faire avec les rebelles et Beth-Aran. Une dizaine de minutes après le départ de la délégation thassopolienne, on frappa à la porte du bureau et Ildaron entra, le teint cireux. Narsès s'enfonça dans son fauteuil, les mains jointes et les yeux fixés sur l'édile qui n'osait soutenir son regard.
« J'ai beaucoup réfléchi à ton sort. Bien des châtiments me sont passés par la tête. J'ai pensé à te couper la langue, à te bannir, à t'exécuter, à t'émasculer... rien ne me paraissait convenir. Je pense que tu as compris à présent à qui ton allégeance devait aller si tu tiens à vivre vieux.
- Oui, seigneur, balbutia le drow.
- Silence, répliqua le sorcier sans même élever la voix. Il est clair que tu es destitué de ton titre, ainsi que de tes terres et les Maraudeurs n'auront plus à suivre tes ordres.
Ildaron se raidit comme si dix wivernes lui rugissaient dans les oreilles.
- J'ai cependant une mission pour toi, si tu tiens à te racheter, continua Narsès en se levant et en prenant une enveloppe qu'il cacheta à l'aide de son sceau de palatin. Tu pas sur l'heure pour les Plaines Perdues. C'est un royaume au Nord-Est dirigé par un magistrat impérial, le seigneur Adola. Tu lui donneras cette missive, puis tu te rendras en Prévèze. Je viens d'envoyer balader Thassopole, mais il nous faut trouver des partenaires commerciaux fiables.
Le drow écoutait attentivement les instructions du palatin le visage tendu.
- Au nord des montagnes de Prévèze se trouve la cité de Krasia. Tu feras savoir à son seigneur que Narsès de Perganon souhaite engager des relation commerciales avec sa cité. Tu lui donneras cette sacoche et tu reviendras à Perganon. As-tu compris?, demanda Narsès en lui donnant une besace de cuir avant de se placer face à la grande fenêtre du bureau.
- Oui, seigneur Palatin.
Le drow se dirigeait vers la porte lorsque le sorcier rajouta :
- Une dernière chose, Ildaron. Si tu ouvres l'enveloppe ou la sacoche, je le saurais. Et dans cette éventualité, rien ni personne en Kalamaï ou ailleurs ne saura te protéger de l'enfer que je ferai pleuvoir sur toi. Pars à présent!»

Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 8 Nov 2012 - 4:37

Le Grand Manoir était en ébullition. La nouvelle d'une possible attaque de la province par Thassopole s'était répandue comme une trainée de poudre et tous les occupants du siège palatinal, dignitaires comme serviteurs, semblaient agités d'une frénésie rare. Les bruits de couloir s'amplifiaient à chaque minutes et Narsès peinait à contenir les tensions qui en résultaient.

C'est bien heureusement à cette période qu'une barge battant pavillon de Zackinthe pénétra dans le port près de Perganon, demandant le soutien d'Edhesse contre la République. Narsès ne pouvait espérer mieux. En quelques heures, le manoir retrouva son calme et sa morosité coutumière, tous ayant étés rassurés par la campagne menée par Von Seviand contre Zackinthe. Seuls quelques uns restaient encore sceptiques quant à la possibilité d'une attaque par la mer.

En effet, certains généraux soupçonnaient Narsès de redouter lui-même une telle attaque et de cacher ses craintes au gouvernement. Le sorcier décida donc d'écarter les soupçons en envoyant une demi-légion à l'aide du Pontife, soit environ 2 500 hommes, qu'il plaça sous le commandement de Curunir. La manœuvre était moins généreuse que purement stratégiques, et il en coûtait tout de même à Narsès d'affaiblir ses frontières, même légèrement, dans une période aussi trouble.

Considérant comme bien plus probable une attaque par la mer, il décida tout de même de renforcer discrètement les garnisons côtières, ainsi que les postes de garde. Il fit également quérir un des généraux Maraudeurs, pour mettre au point une seconde stratégie défensive. Le chef, un minotaure de presque deux toises couvert de cicatrices, entra dans le bureau et s'avança face à Narsès.
« V'ouliez me voir, patron?
Le ton était détendu, bien que respectueux. Le général avait fait ses classes parmi les brigands et les coupe-jarrets, le palatin n'attendait pas de lui la discipline protocolaire d'un officier de l'armée régulière.
- En effet, général. En fouillant les archives des rapports d'incidents de ces dernières années, j'ai trouvé quelques cas assez intéressants. Vous connaissez vos hommes mieux que personne alors dites-moi : y aurait-il parmi vous des naufrageurs?
L'hybride sembla plutôt étonné par la question et hésita quelques secondes avant de répondre :
- Euh ben. Y'en a bien deux-trois qui ont fait les guignols sur la côte pour échouer des bateaux ouais.
- Très bien. C'est de types comme ça dont j'ai besoin. Je veux qu'il apprennent leurs techniques de naufrageurs aux autres. Dans une semaine, je veux que n'importe quel escouade de Maraudeurs puisse faire échouer un navire sans problème.
- Ben c't-à-dire que... y faut aussi voir la bestiole qu'on veut naufrager, patron. C'est pas à un capitaine d'Ald'Rhun qu'on peut faire le coup v'oyez... ces types là peuvent suivre les récifs les plus tranchants à moins de quinze pieds.
- Ne vous en faites pas pour ça, je sais comment rendre aveugle le meilleur des navigateurs. Commencez l'entrainement, c'est tout ce que je vous demande.
- Ça sera fait, patron. »

Les choses auraient pu mieux se passer, mais Narsès restait confiant, bien que vigilant, dans la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 16 Nov 2012 - 3:26

Dorunn avait retrouvé avec plaisir les forêts d'Edhesse. Le voyage avait été plus calme que le précédent, malgré deux petites escarmouches quelques temps après qu'il ait passé la frontière. Il lui semblait cependant que les bandits avaient changé depuis quelques temps. Ils semblaient plus prudents quant à leurs cibles. Peut-être Narsès avait-il trouvé un moyen de les réguler.

Le vampire parvint finalement à Perganon. Il remonta la rue principale vers le Grand Manoir tandis que le soleil s'évanouissait derrière les montagnes. Dorunn se faufila dans le manoir, préférant ne pas donner de ton officiel à sa visite. Il évita les gardes, aidé par la faible luminosité du crépuscule. En quelques minutes, il atteignit l'étage du bureau palatinal, et s'étonna de ne pas voir Curunir devant celui-ci. Il patienta le temps que les gardes passent devant la porte et se faufila à l'intérieur. Narsès était debout face au feu qui brûlait vivement dans l'âtre, les bras croisés dans le dos. Lorsque le vampire entra dans la pièce, le sorcier se tourna vers lui et vint l'accueillir chaleureusement.

« C'est un vrai plaisir de te voir, mon ami! Je me doutais que ta visite ne serait pas annoncée. J'espère que tu as fait bon voyage depuis la capitale.
- Sans encombre, ou presque.
- Tant mieux. Je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire. Il faudra de toute façon un peu de temps avant que Beth-Aran ne se décide à nous accorder une audience. Une troupe de rebelle s'est formée dans nos forêts, tu le sais déjà. Mais il est également possible qu'ils reçoivent le soutien de Thassopole dans les temps à venir.
Dorunn fronça les sourcils.
- Pourquoi Thassopole? Et où est Curunir?, demanda-t-il avant de voir le visage de son ami s'assombrir. Raconte-moi tout... »
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 18 Déc 2012 - 23:31

Le sorcier faisait les cent pas devant le trône, son agacement augmenté par l'impassibilité de son ami.
« Nous avons peut-être réglé la question de ma légitimité, mais cela ne rend pas la situation plus simple pour autant. Entre Thassopole et la rébellion, les temps à venir ne vont pas être de tout repos...
- Je croyais que ces bandits ne t'effrayaient pas, hasarda le vampire avec un sourire.
- Ils ne me font pas peur, Dorunn, grogna le palatin. Mais d'après ce que tu m'as dis, ils projettent de s'emparer de Perganon, et je ne compte pas les regarder semer le trouble dans ma cité.
L'assassin resta pensif un instant avant de commencer à raisonner à voix haute, comme à son habitude :
- Les rebelles ne possèdent pas une force suffisante pour attaquer Perganon de front. L'armée d'Edhesse est bien trop puissante pour cela. Je m'interroge d'ailleurs sur le choix géographique de ces bandits. Même si notre province n'est pas la plus riche de l'Empire, elle possède une force militaire plus qu'importante, sans compter l'appui des Hautes Familles. Donc le chef des renégats doit avoir un lien avec ces terres.
Narsès l'écoutait, conscient que le vampire ne s'adressait à personne en particulier, mais connaissant la valeur de ses raisonnements.
- Revenons-en à Perganon. Aucun chef de guerre sain d'esprit ne lancerait l'assaut sur la cité à l'aveugle. Il va donc envoyer des espions évaluer les défenses, si ce n'est déjà fait. Il s'agira forcément d'hommes compétents, afin qu'ils puissent compter sur leurs observations et leur jugements. C'est ceux-là qu'il nous faut capturer.
- Pas nous. Moi. J'aimerai que tu parte à le recherche du chef rebelle, dans le nord. »
Avant que Dorunn aie pu répondre, un messager pénétra dans le bureau, une missive et un coffret de bois à la main. Narsès le remercia avant de le congédier et de décacheter la lettre.

Spoiler:
 

Le sorcier ouvrit le coffret de bois et en sortit un épais grimoire relié de cuir. La couverture était couverte de symboles ésotériques, et les pages jaunies par le temps semblaient vibrer de magie. Une petite chaine d'argent était fixé à la reliure et une bande de cuir plus sombre maintenant l'ouvrage bien fermé.

Dorunn interrogea son ami du regard.
« Un bien bel ouvrage, d'après ce qu'on en dit. Il me tarde d'en découvrir les secrets par moi-même. Je te souhaite bonne chance dans ta mission, mon ami! J'attendrai ton retour avec impatience. Quant à ces espions, ne t'en fais pas, j'en fais mon affaire, finit-il avec un sourire carnassier.»
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Jeu 20 Déc 2012 - 1:31

Alors que Dorunn s'apprêtait à quitter la pièce, un aigle au plumage sombre se posa sur la fenêtre ouverte. Le vampire reconnut immédiatement l'un des messagers du Spadassin et jeta un coup d'œil incertain à Narsès. Au vu du secret qui entourait l'Ombre, il y avait peu de chance que le sorcier ait été mis au courant de l'existence de la Corporation, et encore moins qu'il sache que son ami en faisait partie. Il se dirigea donc vers le volatile et détacha le tube métallique accroché à sa patte avant de l'ouvrir et de lire le parchemin.

Missive:
 

Dorunn fronça les sourcils en regardant son ami par dessus la missive.

« Je me mets à la poursuite du rebelle dès que possible. Je devrais cependant faire un détour par la capitale pour une urgence. Ne t'en fais pas, ajouta-t-il en voyant le regard sombre du palatin, il y a de fortes chances pour que le sort d'Edhesse fasse partie des enjeux de cette... urgence. Si tu dois me trouver, je descendrai à la taverne d'Ethard, dans le quartier des docks. Je te demande de me faire confiance encore une fois.
Narsès resta un moment perplexe avant de hocher la tête. Il raccompagna le vampire à la porte.
- Ne tarde pas trop. Je ne pense pas pouvoir confier cette mission à quelqu'un d'autre, encore moins maintenant que Curunir est sur le chemin de la guerre. »
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Lun 14 Jan 2013 - 22:13

Le bureau était encombré de mille et un parchemins, tirés des anciennes bibliothèques de Perganon. L'ouvrage que lui avait confié Darlanass avait passionné Narsès dès les premières pages, mais il lui manquaient plusieurs éléments pour parvenir à en tirer une traduction satisfaisante. Le tome était rempli de runes complexes, de textes écrit dans l'ancien langage magique, idiome datant de plusieurs siècles. Le sorcier eut un soupir de rage; si il voulait s'approprier tous les secrets de cet ouvrage, il devrait faire le voyage jusqu'à la grande bibliothèque d'Orchomène, en Mesomnon. Non pas que cette perspective le dérangeait grandement, mais Edhesse ne lui semblait pas encore assez stable pour pouvoir l'abandonner ainsi sans une meilleure raison.

Narsès avait décidé de remettre à plus tard ce voyage lorsque le sort en décida autrement. On lui annonça la venue d'un messager impérial, qu'il accueillit immédiatement. L'homme portait une cape bleue nuit, signe qu'il ne s'agissait pas d'un messager lambda. Le pli qu'il portait venait de l'homme le plus puissant du continent, l'Empereur Fardall Barka lui-même. Le sorcier brisa le sceau de cire et parcourut la lettre. Ainsi Narsès allait-il participer à sa première séance du Sénat Impériale. Cela promettait d'être intéressant, surtout si Von Seviand en était l'objet.

Mais en plus de cela, ce voyage politique le rapprochait d'Orchomène. Il en profiterai donc pour se rendre à la capitale de Mesomnon et consulter la grande bibliothèque. Heureux du cours que prenaient les évènements, Narsès se dirigea vers ses quartiers afin de réunir ses affaires pour le voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 10 Sep 2013 - 13:56

La nuit tombait doucement sur Perganon tandis que le chariot cahotait sur les pavés de la route qui menait à la cité. Les hautes tours du Grand Manoir se dessinaient comme deux coulures d'encre sur une grande toile ocre et pourpre. Narsès contempla sa cité quelques instants, heureux d'être enfin de retour. Il avait passé tout le début du voyage a lire et relire la lettre de Villangue. D'après ce que le sorcier en avait conclu, quelqu'un ou quelque chose en avait après sa cité. Il avait donc décidé de mettre de côté le retour en grande pompe pour cette fois.

Narsès avait quitté le chariot près d'une demi-lieue avant d'atteindre les portes de la ville et emprunté un sentier forestier pour la contourner. Il pénétra dans le  Manoir par un tunnel caché dans le roc par un puissant sort d'illusion mis en place par les arcanistes de Beth-Aran bien avant son accession au palatinat. En quelques minutes, le sorcier avait rejoint son bureau, en prenant bien soin de contourner la salle du trône. Il y retrouva sans grande surprise Aidan qui l'attendait, face à la fenêtre. Mais le vampire n'était pas seul ; Ildaron semblait être de retour de sa mission au domaine du seigneur Adola. Le drow fit un rapide compte-rendu au palatin qui le congédia bien vite.

« La situation est grave, seigneur. Depuis le début de cette horreur, sept famille ont été décimées. Il faut absolument trouver une solution. Nous avions commencé des fouilles dans les bas quartiers, mais la première patrouille envoyée n'est jamais revenue et les hommes rechignent à pousser les recherches. Ils craignent des représailles personnelles.
- Il fallait s'y attendre, c'est l'objectif même de nos ennemis. Mais c'est aussi un signe que c'est dans ce secteur qu'il faut chercher. Les derniers à s'être essayé au terrorisme dans ma cité se sont retrouvé à danser devant ce manoir. Une part d'entre eux, tout du moins.
Narsès marqua une pause, les yeux dans le vague, avant de reprendre :
- Savez-vous quel est le meilleur moyen d'amener nos patrouilles à s'engager dans ces quartiers? Par l'exemple!, lança-t-il avec un petit sourire sur les lèvres.
- Seigneur, vous ne pensez pas à envoyer l'un des conseillers dans ce coupe-gorge?
- Pas exactement non. Dites-moi sire Villangue, on raconte au manoir que vous excellez dans l'Art de l'Enchantement. Cette réputation est-elle justifiée?
- Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu recours à ces puissances, Seigneur, mais j'en possède une certaine maîtrise en effet.
Narsès eut un large sourire.
- Alors replongez-vous immédiatement dans vos grimoires et convoquez tous les enchanteurs de la cour; un renfort magique ne sera pas de trop. »
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 18 Sep 2013 - 15:31

Narsès avait décidé de mettre en attente son plan concernant le terroriste en attente, le temps que Villangue ne réunisse tous les éléments nécessaires. Une autre affaire avait attiré son attention. A la suite des menaces à peine voilées de Thassopole quelques temps auparavant, le palatin avait fait renforcer la surveillance des flux maritimes aux alentours de la province. C'est ainsi qu'une étrange rumeur lui était parvenu aux oreilles. Un étrange navire de conception inconnu s'était amarré dans un port commercial proche de la capitale.

D'après les premiers rapports, son équipage provenait d'Outre-Mer, mais les vêtements qu'ils portaient étaient étrange d'aspect, même pour des voyageurs de l'archipel. Narsès avait immédiatement mis en place une filature et bien vite, de plus amples renseignements lui avaient étés rapportés. Le capitaine de ce vaisseau était un certain Han Yu'llöhl Alkasr, un marchand gnome apparemment inconnu. Le sorcier s'étonnait qu'un commerçant novice possédât un tel navire, mais le plus intéressant n'était pas là. Alkasr avait apparemment pris contact avec le milieu local. Malheureusement pour lui, une bonne part de la pègre de Perganon craignait encore les représailles du palatin et il en fut immédiatement informé. Il envoya donc promptement une escouade de garde chercher le marchand.

« Que les choses soient bien claires, Capitaine, avait-il précisé. Je vous donne l'ordre de me ramener ce gnome, pas de le traîner au manoir pieds et poings liés. Il fait partie d'un peuple raffiné et ingénieux. Pour une fois que j'ai l'occasion de m'entretenir avec autre chose qu'une brute épaisse, je préférerai que vos hommes ne l'abîment pas... »
Moins de quatre heures plus tard, les gardes revenaient avec le marchand et un  grand homme noir qui semblait lui servir de garde du corps. Le gnome semblait hésiter quant à la conduite à suivre et Narsès décida de ne pas prolonger plus longtemps son embarras. Il congédia rapidement les gardes, insistant devant le regard hésitant du capitaine, et invita les étrangers à s'asseoir face à lui avant de prendre lui-même place dans son large fauteuil.

« Je suis Narsès de Perganon, Palatin de la sombre Edhesse, et vous souhaite la bienvenue au Grand Manoir. J'espère que mes hommes n'ont pas été trop contraignants, ils ont parfois tendance à faire montre d'une certaine brutalité. Votre arrivée sur mes terres n'est pas passée inaperçu. Puis-je me permettre de vous demander ce qui vous amène dans notre belle province? »
Revenir en haut Aller en bas
Han Yu'llöhl Alkasr



Nombre de messages : 13
Classe : Ingénieur et marchand
Armada : Aucune
Date d'inscription : 07/09/2013

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mer 18 Sep 2013 - 19:52

Précédemment:
 

On nous avait conduit jusqu'à un grand manoir que les gardes appelaient justement le "Grand Manoir". Quel manque d'originalité. La bâtisse était certes vaste, mais elle manquait cruellement de style et d'ambition ; elle était lourde et sombre, tout en ne faisant pas peur. Et c'était ici que le maître des lieux résidait... J'espérais que c'était pour suivre quelque tradition, et non par goût. Sinon, je doutais que nous pussions nous entendre, ce Narsès et moi.

On nous introduisit, après une petite marche dans les dédales, dans un vaste bureau. Un homme vêtu de rouge (Narsès, à n'en pas douter) était derrière son bureau. Lorsque nous entrâmes, il leva la tête : je croisai son regard, qui me stupéfia. Quel genre d'être était donc ce Palatin ? J'hésitais à m'enfuir ou à attendre ce qu'il avait à me dire. Il savait déjà qui j'étais, vraisemblablement, sinon il ne m'aurait pas fait amener à lui. Cela signifiait aussi que j'avais une certaine importance potentielle pour lui. Il valait mieux que je coopère pour l'heure.

Il congédia les gardes et nous offrit des sièges. J'examinai les fauteuils d'un coup d’œil : ils ne présentaient apparemment aucun piège. S'il y en avait, ils étaient magiques, et je ne pouvais en avoir le cœur net qu'en m'asseyant dessus, ce que je fis. Les gardes avaient posé nos armes à feu et le tonnelet de poudre excédentaire à côté du bureau. Le Palatin de l'Edhesse prit la parole.


- Je suis Narsès de Perganon, Palatin de la sombre Edhesse, et vous souhaite la bienvenue au Grand Manoir. J'espère que mes hommes n'ont pas été trop contraignants, ils ont parfois tendance à faire montre d'une certaine brutalité. Votre arrivée sur mes terres n'est pas passée inaperçue. Puis-je me permettre de vous demander ce qui vous amène dans notre belle province ?

- Ce n'est sûrement pas le bon air, ça non.


Bestien me jeta un regard noir qui semblait dire : "Tais-toi ou tu nous feras tuer."

- Pardonnez mon impertinence. Vous pouvez comprendre que me retrouver dans une telle situation me rende nerveux.

Je fis une petite pause. Il faut toujours ménager ses effets.

- Je ne me présente pas, je suppose que vous avez déjà consulté les registres du port. Je suis ici pour faire du commerce. J'avais un contact, mais il s'est avéré être un truand, et un truand accompagné de sbires armés. Bestien Danterre, que voici, et moi-même avons dû nous enfuir en mettant le feu à leur cache avant qu'ils ne puissent nous voler. Ils voulaient piller mon navire, aussi.

Maintenant, puis-je vous demander pourquoi vous vouliez nous voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 20 Sep 2013 - 8:50

Le gnome n'était pas à l'aise et ne s'en cachait pas. Narsès tenta encore une fois de le rassurer :
« Le bon air est une notion assez abstraite en Edhesse mais soyez sans crainte; vous ressortirez de ce manoir libre et sans la moindre encombre. Mais pour répondre à votre question, je dois vous en dire un peu plus sur ma province. Edhesse tourne lentement une page sombre de son histoire. Des années durant elle fut sous le contrôle de la pègre, envahie de bandits de grand chemin et de criminels en tout genre. Vous vous en doutez, seigneur Alkasr, ce climat n'encourageait pas vraiment les relations commerciales, qu'elles soient internes ou externes à la province.

Depuis mon arrivée sur le trône, j'ai mis en œuvre plusieurs réformes pour mettre un terme à ce voile de peur qui plane sur Edhesse, généralement avec succès, même si il reste encore quelques... rétifs, lâcha-t-il avec un sourire crispé. J'ai pu engager des pactes commerciaux avec plusieurs cités de Prévèze et Naxopole mais la relance économique n'en est qu'à ses débuts. Et voici que le hasard m'envoie un marchand, soit-disant Outrillien.

Devant le froncement de sourcils de Han, le sorcier leva les mains en signe d'apaisement :

- Je ne veux pas savoir d'où vous venez, mais soyez sûr que d'autres que moi auront remarqué la facture de votre navire, l'étrangeté de vos atours et la qualité de vos lames. Ainsi donc vous me demandez ce que je veux? C'est simple : commercer, si tant est que vous ayez quelque chose qui puisse m'intéresser.
- Il me reste une question seigneur Narsès. Les marchand itinérants ne manquent pas par les temps qui courent. Et je tiens de l'un de mes amis que même en Edhesse, de plus en plus d'entre eux viennent tenter leur chance. Alors pourquoi moi?
Narsès sourit alors de toutes ses dents :
- Parce que j'aime les gens étranges. »
Revenir en haut Aller en bas
Han Yu'llöhl Alkasr



Nombre de messages : 13
Classe : Ingénieur et marchand
Armada : Aucune
Date d'inscription : 07/09/2013

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 20 Sep 2013 - 15:20

Loin de nous vouloir du mal, le Palatin Narsès s'avérait être aimable. Mieux encore, il me proposa un marché. La tâche allait-elle être bien plus simple que je ne le pensais ? Après tout, puisqu'il voulait commercer, je pourrais sûrement lui extorquer quelques droits sur ses métaux.

- Je ne suis pas un seigneur, Narsès de Perganon, du moins pas encore. En outre, mon nom est plus Yu'llöhl qu'Alkasr. Cela étant dit, si c'est un marchand plutôt exceptionnel que vous recherchez, je peux vous être utile.

M'allier à un Palatin pourrait me fournir un très bon marché, d'autant plus que sa Province était en croissance. Il fallait que j'en tire un contrat avantageux.

- Je serais ravi de faire de bonnes affaires avec vous, Palatin. Seulement, que pensez-vous que je puisse vous procurer d'extraordinaire ? Car vous recherchez sûrement cela. Je préfère vous prévenir immédiatement, je ne suis pas contrebandier. Je peux vous fournir des marchandises inédites, pas de marchandises illégales. En tout cas, elles ne le sont pas encore.

Je lui lançai un sourire.

- Je veux parler, entre autres choses, de ÇA !

Je saisis soudain le tonnelet sur le bureau et l'ouvris. Le Palatin, curieux, se pencha sur la poudre noire. D'un air neutre, il me regarda, visiblement peu impressionné.

- Je ne vais pas vous proposer de faire des essais dans votre bureau. Cette poudre de mon invention, seigneur Narsès, est hautement inflammable. Si elle est confinée, elle devient explosive, car sa combustion libère des gaz. Je crois avoir entendu que vous aviez une certaine affinité avec le feu, justement.

Il prit un peu de poudre sur ses doigts. Je repris le tonneau et le refermai.

- Cependant, étant seul détenteur de sa recette, et étant donné que la fabrication de cette poudre coûte fort cher, je voudrais, si elle vous intéresse, obtenir une juste compensation.

Il me regarda un instant, puis murmura entre ses dents quelque chose comme :

- Pryk-ocu shu.

Le peu de poudre qu'il avait sur les doigts prit feu. Je sursautai. J'avais horreur de la magie. Voilà bien quelque chose que je ne comprenais pas et qui me faisait peur : seule la magie pouvait menacer mes œuvres mécaniques les plus poussées.

Le Palatin n'avait pas l'air incommodé d'avoir eu des flammèches au bout des doigts. Au contraire, il avait l'air assez fasciné.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 8 Oct 2013 - 14:44

Narsès contenait mal son excitation, son esprit envahi de toutes les possibilités qui pourrait lui offrir cette nouvelle substance. Il prit un instant pour retrouver son calme et se retourna vers le gnome.
« Il est évident, messire Alkasr, qu'un telle technologie vaut son pesant d'or. Cependant, je pense que nous pouvons tout les deux tirer un meilleur profit de cette rencontre. Un homme de votre intelligence s'est forcément renseigné suffisamment pour savoir que les finances d'Edhesse ne sont pas aussi florissantes que celles de ses voisins.
Néanmoins, ma province est riche, car sa terre est riche. Je ne compte pas vous voler votre secret mais selon toute vraisemblance, la conception de cette poudre noire nécessite des ressources de nature minière, et ma province n'en manque pas, ni d'ailleurs des infrastructures nécessaires à ce genre d'industrie.


Han ne semblait que vaguement intéressé mais Narsès savait qu'il ne fallait pas sous-estimer les talents de bluff des marchands gnomes.

- Edhesse n'a d'autre part rien à envier à ses voisins pour ce qui est de la puissance militaire. Dans le cas où nous trouverions un terrain d'entente, je m'engage donc également à vous fournir de quoi protéger vos... nos mines. Reste à savoir ce que vous avez à m'offrir en échange de ce monopole.»
Revenir en haut Aller en bas
Han Yu'llöhl Alkasr



Nombre de messages : 13
Classe : Ingénieur et marchand
Armada : Aucune
Date d'inscription : 07/09/2013

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Mar 29 Oct 2013 - 18:27

Alors comme ça, il lui cédait des possessions minières sans vraiment combattre ? Han dissimula sa joie à la vue de l'excitation manifeste du Palatin : peut-être pourrait-il obtenir plus encore.

- Rien à envier au niveau militaire, dites-vous ? J'ai pourtant entendu dire que vous aviez de nombreux soucis dans le maintien de l'ordre, faute d'instrument répressif assez puissant. J'ai aussi ouï dire que naguère, votre Province n'a dû son salut face aux armées de... de Thassopole, si je ne m'abuse, qu'uniquement grâce à l'aide de seigneurs étrangers. Avec cette poudre, et de grandes quantités d'acier, je peux monter une industrie d'armement qui vous rendra invincible, monseigneur. Libre à vous ensuite d'utiliser cette invincibilité comme bon vous semble, mais cette poudre, en quantité suffisante, peut produire des effets dont même de grands mages ne sont pas capables.

Cependant, un pyromancien aguerri pourrait décupler ses possibilités, en combinant magie et poudre. Mais je vous laisse le domaine de l'utilisation. Ce que j'ai à offrir, seigneur Narsès ? Le pouvoir, voilà ce que j'ai à offrir. Vous m'offrez des mines, c'est bien. Mais il me semble qu'avec du temps et de la volonté, je pourrais aussi monter moi-même une compagnie de prospection en Vénopole, par exemple. Je m'entends bien avec les nains. Quant à moi, je vous offre bien plus : une substance dont personne d'autre ne connaît ni l'existence, ni la puissance. Une arme secrète qui, révélée, s'avèrera dissuasive, voire dominatrice. Cela ne vous convient-il pas ?

Si vous menez des projets architecturaux, je peux également vous êtes d'une grande utilité : sans vouloir me vanter, vous avez devant vous l'un des meilleurs architectes de votre temps. Je peux concevoir pour vous des navires d'exceptions, des murailles infrangibles, des palais indestructibles et magnifiques. Je sais même construire des murs aussi solides sur les mers que sur les terres.

Choisissez ce que vous désirez, donnez votre prix pour ces mines. Je vous donnerai mon accord, ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Ven 14 Fév 2014 - 23:04

Le gnome était dur en affaire et savait que le premier à formuler une offre claire serait désavantagé. Cependant, une telle invention valait bien quelques concessions et Narsès de fit pas cas des tours d'esprit du marchand.
« En effet, maître Yu'llöhl, vous pourriez monter votre compagnie en Vénopole, vous faire aider des nains, vendre ensuite au plus offrant. Vous pourriez agir ainsi et le regretter dans quelques temps, lorsque Zackinthe ou Scitopole placeront un contrat juteux sur votre tête, pour se venger d'avoir été pris de cours par Thassopole. Car, soyons honnêtes : si vous vendez au plus offrant, vous commercerez avec l'Archipel. Vous vous mordrez peut-être aussi les doigts lorsque les institutions impériales, après leurs interminables tergiversions, légifèreront le commerce de cette poudre de feu. Vous n'êtes pas un homme de guerre, et je ne pense pas que vous soyez enclin à affronter un Empire que vous pourriez aisément dominer d'une toute autre manière.

Sans compter que Vénopole est une province en proie au chaos, et que nul homme ne siège sur son trône. C'est un environnement propice à la contrebande, à la prolifération de petites frappes, pas à la gestion d'une entreprise de votre ambition. Je ne suis pas votre ennemi, maître gnome. Et je ne souhaite pas l'être. Je vous offre la possibilité de vous installer dans une province qui se redresse plutôt qu'une qui s'endort. Je vous offre la gestion des mines les plus prolifiques de tout le continent. Je vous offre un appui politique pour aider le développement de votre commerce. Voyons à présent ce que je demande, voulez-vous?

Je ne souhaite pas connaître le secret de fabrication de votre poudre, ni même un monopole complet sur ses ventes. Je connais les lois du commerces, et je ne souhaite pas freiner l'étendue de votre influence en Kalamaï. Cependant, je veux le meilleur prix pour l'approvisionnement d'Edhesse. Voilà mon premier point.

Ma province est pacifique, tant qu'on l'est avec elle. Je ne vous demanderai donc pas de concevoir des machines de guerre telles que je vous pense capable de le faire. Cependant, nous devons être en mesure de nous défendre. J'ai donc quelques idées d'applications militaires et je veux votre conseil sur celles-ci. Ainsi que sur les installations militaires dont je dispose déjà. Vous comprendrez, je suppose, que mon devoir premier est d'assurer à mon peuple la sécurité face aux provinces plus belliqueuses.
»

Un messager frappa alors à la porte, que Narsès fit entrer. Le palatin lut rapidement la missive après avoir reconnu le sceau sénatorial. Une convocation au Sénat. Le sorcier n'arrivait pas à déterminer si il s'agissait d'une bonne nouvelle annonçant la fin de la torpeur des hautes instances ou simplement Fardall qui se débattait une dernière fois avant de sombrer totalement. Quoi qu'il en soit, il se pourrait que les débats soient cette fois-ci plus intéressants que la précédente.


« Mestre Yu'llöhl, il me ferait le plus grand plaisir de continuer ainsi cette riche conversation, mais mes devoirs de palatin me poussent à l'écourter. Je ne crois pas que nous soyons destinés à être opposés, lâcha Narsès en songeant qu'il ne croyait nullement à la destinée. Ma proposition vous intéresse-t-elle? Souhaiteriez-vous attendre mon retour pour en débattre plus longuement? Si tel est le cas, le palatinat se fera un plaisir de vous loger dans les quartiers diplomatiques et de veillez à votre bien-être jusqu'à ce que mes affaires courantes soient réglées. »
Revenir en haut Aller en bas
Han Yu'llöhl Alkasr



Nombre de messages : 13
Classe : Ingénieur et marchand
Armada : Aucune
Date d'inscription : 07/09/2013

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Gnome

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Sam 15 Fév 2014 - 13:15

Je profitais du petit discours de Narsès pour m'informer sur l'état de l'Empire. Si Filgurn, à Phornose, m'en avait déjà dit beaucoup, j'en appris tout de même un peu plus sur Vénopole. Le nain m'en avait vanté les mérites, mais j'aurais dû me douter qu'il mentait, car il en était originaire. Ah ! Cette bêtise que le patriotisme. Mon exil, pour l'heure, ne m'affectait pas plus que ça. Le long voyage d'une année m'avait un peu fatigué, mais depuis que nous avions retrouvé une terre très habitée, une nouvelle ardeur m'avait saisi.

Le Palatin Narsès me proposait donc le fruit de l'exploitation minière contre de simples conseils ? Je levais un sourcil. Si mes conseils valaient certes un joli paquet (il me répugnait d'en estimer le prix), c'était étonnamment généreux de m'en offrir un monopole très important. Que cachait le Palatin ?

Il fallait que je voie ces mines pour en avoir le cœur net. Il me vint le soupçon que les gens de ces contrées, qui se battaient à l'épée et dépendaient de l'eau pour naviguer, avaient en fait peu de rudiments en matière d'exploitation minière. Ils devaient se contenter d'exploiter des gisements riches, et n'allaient peut-être pas au cœur de la montagne, ou s'ils y allaient, c'était en minant pioche à la main, peu efficaces. Mais en un sens, cela confortait ma position : s'ils parvenaient, avec des méthodes aussi archaïques, à exploiter beaucoup de fer, je pourrais me constituer des réserves considérables en améliorant le système. Une bonne affaire, que je flairais là.

- Vos arguments sont persuasifs, seigneur Narsès. Je vous accorderais bien mes conseils contre vos mines.

Hop ! Une petite concession rhétorique.

- Toutefois, j'aimerais, avant de donner mon accord sur un tel contrat, les avoir visitées une fois.

Un homme entra dans le bureau et confia une missive à Narsès, qui la lut devant moi. Pendant ce temps, je regardais le sceau brisé, tenta de reconnaître les fragments d'un des blasons importants que Filgurn m'avait appris. Ma maigre connaissance de l'héraldique kalamaïenne ne me permit pas de reconnaître l'émetteur de la lettre, mais il semblait être éminemment puissant. Comme il ne provenait pas d'Edhesse, mais qu'il faisait cesser ma conversation avec le Palatin, j'en déduisis que c'était un courrier d'une institution supérieure au Palatinat. D'après ce que m'avait dit Filgurn, je pensais à l'Empereur. Non, au Sénat Impérial, cette chose qui voulait faire passer l'Empire pour une République. Pfeuh, stratagème ridicule. Les habitants étaient bien niais s'ils pensaient être mieux gouvernés ainsi, par cette assemblée d'hommes aux dents longues. A coup sûr, il serait passionnant d'assister à un débat du Sénat, pour m'informer de la manière dont était dirigé ce très vaste territoire, mais je préférais visiter les mines qui deviendraient, selon toute probabilité, et en supposant que Narsès de Perganon ne soit pas un formidable escroc, prochainement miennes.

- Je pense accepter votre proposition, Narsès. Cela dit, j'aimerais que vous me donniez l'autorisation d'"inspecter la marchandise", comme on dit. Je voudrais effectuer un petit voyage dans vos montagnes, pendant que vous vaquerez à vos occupations de grand seigneur. Ce n'est pas que vos "quartiers diplomatiques" me soient une perspective désagréable, mais je préférerais m'employer à quelque chose d'utile. Si l'un de vos hommes de confiance pouvait me montrer en détails les mines dont vous me parlez, je pourrais vous donner une réponse définitive lorsque vous en aurez fini avec vos affaires courantes.

Je lui décochai un sourire espiègle. A n'en pas douter, si les mines étaient aussi prospères qu'on le disait, j'y gagnais beaucoup. Mes conseils ne coûtaient que du temps à être réfléchis et formulés. Un peu de temps, et à réfléchir à des problèmes intéressants, de surcroît, valait bien les mines les plus productives de ce continent. Il ne fallait pourtant pas que je devienne un simple conseiller du Palatin. Si je m'aliénais par un contrat, je ne doute pas que ce retors sorcier ne manquerait pas de me faire trimer. Je n'avais pas envie de travailler pour le compte de quelqu'un d'autre. Mon service était ponctuel, et je refusais d'être un salarié. Il faudrait que je sois net là-dessus, à son retour.


Je lançai un regard à Bestien, mon ombre, qui m'approuva d'un signe de tête. Bien, tout était donc arrangé. J'avais échappé à la prison, et je me retrouvais avec un potentiel premier contrat très juteux. L'exil me réussissait plutôt bien.

Suivant:
 


Dernière édition par Han Yu'llöhl Alkasr le Mar 17 Juin 2014 - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Lun 17 Fév 2014 - 11:13



Un page vint prévenir Narsès que son escorte était prête. Cependant, le palatin se devait de finir de mettre les choses au clair avec son futur partenaire commercial. 

« Pour ce qui est des mines, Mestre Yu'llöhl, je vous offre leur gestion, non leur propriété. Cela devrait amplement suffire à vous constituer un stock de départ afin de pouvoir monter tranquillement votre affaire, tout en créant une source de revenus pour le palatinat. Nous sommes tout deux gagnants, expliqua le sorcier avec un sourire franc. Quant à l'expertise que je vous demande, je pensais inutile de préciser que je vous veux maître d'oeuvre des éventuels travaux à effectuer. Soyez assuré que je n'abuserez pas de vos compétences. 

Veuillez m'excuser, mon ami, le Sénat n'attends pas. Je laisse le soin à mon second édile d'organiser votre visite de nos mines. Je serais de retour bientôt et nous pourrons alors mettre sur papier les clauses du contrat. Je vous souhaite un bon séjour dans notre belle Edhesse, Mestre Yu'llöhl. »

Narsès laissa le gnome avec son conseiller, récupéra sa besace ainsi que quelques tomes ouvragés et dévala les escaliers du Grand Manoir pour rejoindre son escorte. Après avoir envoyé paître le garde qui lui demandait de monter dans le chariot, le sorcier enfourcha son cheval et le convoi prit la route. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]   Aujourd'hui à 16:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Grand Manoir [ Siège du Palatin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Perganon :: Le Grand Manoir-