AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Village d' Orthigance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: le Village d' Orthigance   Sam 13 Fév 2010 - 20:30

En pleine après midi, le jeune messager arrivait enfin à destination après deux jours de cavalcade, Orthigance, un village perdu dans les basses terres de l'Île, entourée de carrières de pierres. Vingt familles vivaient ici, Parmis elles un homme, Gekhno, Sculpteur de talent.
Le cavalier posa pied à terre, et accrocha les rennes de son cheval à un arceau dans une grange.

Les maisons, constructions de pierres claires, portaient chacunes en leurs façades le nom des familles qui y vivaient, le jeune homme arriva dans le centre de la bourgade où se trouvait la seule et unique Batisse en bois, c'était La Boutique de Gekhno. Le garçon poussa la porte de bois, et pu entendre des coups de marteaux sur la pierre. La première salle était aussi grande que deux salons et était remplis de sculptures en tout genre, Un vieillard s'approcha.


"Bienvenu chez les Sculpteurs d'Orthigance, Puis-je vous aider ?"

La voix était de l'homme était roccailleuse mais assez claire.
Il contempla le jeune homme, de bas en haut. Le garçon en fit de même, le vieillard était pieds nus, portait une toge grise foncé, sans manches, ses bras et ses mains semblaient avoir travaillés tout le long de sa vie.


"J'apporte un message du Ministre Malbrum de Thassopole..et"


"Ah oui ! Venez suivez moi, je suis Gekhno, sculpteur depuis plus de 60 ans !"

Coupa le vieil homme qui partait déja dans une autre salle suivit du garçon.
Ils arrivèrent tous deux dans une sombre salle haute de plusieurs mètres.


"La commande est prête à être envoyée, ça n'a pas été de la tarte croyez-moi, tenez vous là et observez."

Gekhno s'approcha du mur, et tira un levier qui laissa s'échapper une corde. Aussitôt des volets s'ouvrirent sur toute la paroi, éclairant petit à petit une immense statue de la même pierre que celle des maisons, haute de cinq mètres, un lourd Paladin sur son destrier cabré brandissant en l'air un sceptre.

Le cavalier se recula tellement il fut impressionné de la beauté de cette statue.

"C'est....le Palatin Aedric ?!"

C'était une telle splendeur qu'il en avait les larmes aux yeux.


"Qui ça ??....Vous avez là devant vous le Grand Inquisiteur Arzhùl Gorbad !"


Le messager resta muet et ébahi sous le regard de la scuplture.


"Je n'ai pas bien saisis votre nom, quel est t-il ?"

Le garçon ne cessa de fixer l'oeuvre et répondit.

"Je me nommes Valern Taelo....."


(...)

Au petit matin, tout le monde s'apprêtait à partir. Le chef d'oeuvre de Gekhno avait été enveloppé sous un drap noir.et chagé sur une charrette qui serait tirée par quatres chevaux de traits. Trois ombres à cheval apparurent au loin, un homme et deux femmes.
Une première femme d'âge mature stoppa près du convoi.


"Bonjour je suis Sevaalia, Garde-vie du Ministre Malbrum"


Un homme plus agé s'arrêta accompagné d'une Jeune femme et continua.

"Je me nommes Van Helder et voici Aedelabis, Nous sommes envoyés par le Ministre pour vous escorter, vous et votre colis, jusqu'à Anaphe !"


Gekhno les salua puis après être monté sur la charrue de la statue, répliqua avec entrain.


"Allons y ! Chevauchons jusqu'à la Cité de Thassopole !"


Ainsi le convoi se mit en route..
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: le Village d' Orthigance   Jeu 18 Fév 2010 - 23:39


Les caravanes avaient parcouruent la moitié du chemin qu'il faisait déjà nuit noire, chacun se relayait afin d'assurer le constant trajet du convoi, Valern était à l'arrière de l'une des carioles, observant le spectacle merveilleux des étoiles éclatantes perçant le ciel bleu dégradé comme des trous dans un rideau laissant traverser les rayons de lumières. Van Helder, ainsi que ses deux équipières toujours à l'affut, guettaient les flancs du transport avec prudence et dicipline.

Le grincements des éssieux et le trottement des chevaux soutenu par le silence de la nuit, donnait le ton à la scène qui n'empêchait pas à certains de dormir profondément. Les chariots prirent un chemin vers la côte à l'est, ils durent ainsi traverser quelques paisibles plaines qui ne semblait nullement dangereuses tant le paysage était enprunt au calme. C'était nuit de pleine lune et c'est justement cela qui rendait nerveux Van Helder, qui connaissait bien les environs.

Il ne s'y trompa point, un hurlement s'éleva dans le scintillement de la Lune, le vieillard au commandes du premier chariot donna un coup de rennes qui fit accelèrer la cadence du convoi. Valern se mit debout mais retomba aussitot le nez dans les bagages. le cortège s'approcha d'une sombre forêt à vive allure, les cavaliers suivant à l'arrière.

"Hâtez vous ! ils ne doivent pas nous atteindre !"
Cria Van Helder au reste du groupe.

La troupe s'engouffra dans les ténèbres de la sombre forêt, à l'intérieur les hurlements se firent bien plus proches que dans la plaine. Les garde-vies du Ministre formèrent une formation serrée autour du convoi. Le jeune messager qui se trouvait toujours à se cramponner aux objets que transportait le dernier chariot, s'aperçu de la présence non loin derrière eux, d'ombres vives et inquiétantes, les Loups garous approchaient.

Les bêtes féroces rattrapaient vite le convoi qui s'était totalement réveillé sous l'effet de la panique. Valern saisit alors une petite caisse, et l'envoya sur les abominations les plus proches, Sevaalia banda son arc et décocha une série de traits sur les créatures, tandis que Aedelabis et Van frappaient les viles bêtes qui tentaient de s'approcher tros près de la cargaison, mais les Loups garous allaient bientôt les déborder. Gekhno se leva alors, marcha en direction de la lourde cargaison, puis détacha les liens qui retenait le drap sombre, la Statue de l'ancien Palatin fut dévoilée, c'est alors qu'une lumière vive se concentra dans la roche de la statue, la roche sombre était devenue aussi blanche et éclatante qu'une étoile, ce qui effraya les bêtes qui s'en allèrent dans les bois...

Peu après, le cortège sortit enfin de la forêt à une allure bien plus paisible, Les gardes-vie se rapprochèrent de Gekhno qui remettait en place le drap sur l'immense statue à l'aide d'un autre homme. Sevaalia l'interrogea.


"Quelle était donc cette lumière ?"


Le vieil homme afficha un bref sourire et répondit.


"Ce que vous avez vu là est la capacité qu'a la roche que nous sculptons à se concentrer la lumière de la lune et des étoiles, lorsque le soleil se couche, ainsi comme vous l'avez constaté.....la roche sombre s'illumine de mille feux offrant un magnifique spectacle et effrayant de ce fait, toutes les créatures sauvages et malveillantes à portée"


"Ce qui tient à distance, orques, gobelins et autres créatures sauvages ou maléfiques?"
demanda Van helder

"Tout à fait cher Van"


"Ce qui explique pourquoi votre village n'a pas besoin de soldats pour se défendre !"
répliqua Aedelabis.

"Exactement, mais la question que vous devez vous posez c'est pourquoi ne pas la commercialiser, c'est simplement parce qu'il n'existait qu'une infime quantité de cette roche si fantastique..et la statue que vous avez devant vous est tout ce qu'il en reste après notre village bien entendu.."


Fit remarquer Gekhno aux trois cavaliers,
Valern arriva aux coté du vieillard et lui demanda.


"Comment gagnerez vous votre vie dorénavant ? si la carrière est épuisée ?"


"Comme nous l'avons toujours fait, en sculptant dans la pierre, notre réputation ne vient en aucun cas de cette roche que vous observez, mais bel et bien du talent que nous avons acquit avec cette technique ancestrale qui est la nôtre..."


Le vieux Sculpteur fini par aller se recoucher.

"La route est encore longue avant Anaphe, réveillez moi lorsque nous y serons.."


Finalement la caravane continua son chemin à travers le sud de Thassopole.
Revenir en haut Aller en bas
 

le Village d' Orthigance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: La Terre des Aventuriers-