AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'avènement des arcs noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Ven 19 Mar 2010 - 20:45

Dorgo n'avait pas vraiment la tête à négocier. Mais il n'avait pas envie de débloquer toute l'armée palatinale dans le but d'annihler ces orques, autant trouver une solution qui arrange tout le monde. Henrik débarqua alors, car Zwiffy l'attendait, et lança une nouvelle pique à l'elfe noir. Le Palatin lui répondit calmement:

- Je n'ai pas juger le danger suffisamment important pour l'emmener avec moi.

Il était vrai que Dorgo sortait rarement à découvert sans Fenrir, mais de toute façon il devait rester quelques rôdeurs dans la forêt pour le défendre au cas où, et même si ce n'était pas le cas, il s'en sortirait bien tout seul. Il voulait savoir s'il arriverait à lancer le sort tempête de glace, qui était tout de même assez compliqué à exécuter. Il espérait ne pas en arriver là, mais l'envie le taraudait fortement. Enfin le chef orque prit la parole, et énonça ses conditions. Toute paraissaient faisable, sauf une. Dorgo essaya de négocier:

- Trouver des femelles pour vos gobelins sera aisé, il en grouille plein les montagnes, et j'ai des hommes ici présent qui les capturent remarquablement bien. Déjà, il préparait le terrain.
Pour les troupes, mes Capitaines connaissent des endroits où il se trouve de nombreux orques, trolls, et ce qui va avec. Cela constituerait de bonnes troupes pour vous. Concernant votre camarade Henrik, figurez-vous qu'il ne possède pas le droit de se voir octroyer une armée, car il n'est pas Edhessien. Il sert le Palatin de Thassopole. En parlant de lui, j'ai ramené quelque chose pour pourrait vous intéresser:

Spoiler:
 

Dorgo balança à Zwiffy'ga'krig un parchemin où était rassemblé les extraits d'un édit en Thassopole.


- Un de mes hommes en passage dans cette province m'a ramené ceci. Voila comment les Thassopoliens traitent les individus de votre espèce. Elles sont considérés comme inférieurs, sont totalement dépendantes de l'Etat, doivent donner leurs enfants et payer un lourd tribut pour les récupérer, et enfin ils ne peuvent se mélanger aux autres habitants. Ce Palatin prône la ségrégation raciale, ainsi voila une des nombreuses raison qui me poussent à ne rien vouloir concéder à ce type, ou à un de ses serviteurs.
Pour votre demande de matériel, il suffit de vous rendre au Palais, à Perganon, et nous verrons ce que nous pouvons vous accorder.
Quand à votre dernière requête, je pense que nous pouvons trouver un arrangement. Comme je l'ai dit précédemment, mes soldats peuvent vous être d"une grande aide en vous renseignant sur les environs, ils vous seront plus utile vivant que mort, croyez-moi. Ainsi, en vous aidant ils répareront leurs erreurs, et nous repartirons à zéro.

Dorgo faillit ajouter que si cela ne convenait pas à l'orque, il enverrait des dizaines de milliers de soldats qui viendront venger leurs défunts camarades. Mais cela ne paraissait pas trop diplomatique à ses yeux, ainsi il se tut, et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Ven 19 Mar 2010 - 21:13

Quelques cris résonnèrent au loin,mais pas encore assez alarmant pour s'en occuper.
Zwiffy observa tranquillement le bout de papier,perché sur son trône,et demanda à ce qu'on lui apporte une torche.
Chose faite,il posa le papier incandescent aux pieds du palatin et cracha un glaviot noir comme du pétrole sur le parchemin.
Relevant la tête,il aperçut une petite troupe d'hommes avançant vers eux,tenus par des "fous de guerres", ces nouvelles troupes fraîchement arrivées qui étaient apparemment capables de faire des ravages.
Dandinant le crâne légèrement,il observa Henrik, puis Dorgo dans un silence de mort.

Vouala lé suhrvivan de l'atak kontr nau amy.
Moa vouloare leuhr taytes demayn.

Mayntenan vou fayre Flayche Noare cytoayen.

Le papier achevait de brûler et une fumée noire s'en échappait désormais.
Le "gobelin" fit signe aux orques de raccompagner Dorgo et les lâches à leur campement principal et se consulta avec Henrik.

Moa pa envy atakay eu mé si toa throuvay moayen de pé alor axeptay.
...Ansouite nou marchay suhr contray.

Les troupes relachaient l'étreinte sur les camps,prêtes à charger en cas de non-execution, tandis qu'au loin une seconde armée orque se préparait à rejoindre leur camarade pour attaquer la Thassopole...
Maintenant la Flèche Noire allait faire un choix.
Dans l'un il était exécuté, dans l'autre fait esclave et dans le dernier il était nouveau Palatin de Thassopole.
Revenir en haut Aller en bas
Radzam



Nombre de messages : 5
Classe : Shaman
Date d'inscription : 26/02/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 0:13

Radzam avait entendu parler des aspirations de Zwiffy à devenir palatin depuis sa province d'Outre-mer , et se décida à faire le déplacement vers le campement de ce dernier , pas très difficile à repérer pour un frère shaman : le brouillard de guerre planait au-dessus , tel une ombre géante prête à envelopper les ennemis du Grand shaman ... mais il fallait d'abord qu'il choisisse son camp : soutiendra-t-il Zwiffy , shaman comme lui , dans une alliance orque pour s'emparer de la Thassopole , s'opposera-t-il à ce concurrent dans la caste des shamans , ou alors restera-t-il à l'écart de ces guerres , replié seul dans sa grotte comme à son habitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 10:33

Hélas, sa tentative de réconciliation ne fonctionna qu'à moitié. Zwiffy fit venir une quinzaine d'hommes, en annonçant clairement qu'il devrait apporter leurs têtes le lendemain. Comment Dorgo allait-il régler la situation... L'elfe noir y pensa durant tout le trajet, accompagné des malheureux soldats qui se savaient plus ou moins condamnés. L'un d'eux prit courageusement la parole:

- Si nous devons mourir pour préserver la paix de l'Edhesse, nous le ferons sans hésiter !
- Il n'en est pas question pour le moment.

Mais le Palatin ne pouvait s'empêcher qu'ils ne pourraient y couper. Pourquoi l'orque se bornait-il à vouloir la mort de ses hommes, avec tout ce qu'il lui avait pourtant proposé? Il devait sûrement le tester, afin de voir sa réaction. Devait-il sacrifier ses hommes qui n'avait fait que leurs devoirs, qui avait servi leur Province, ou bien risquer l'incident diplomatique en refusant de céder aux souhaits du gobelin? Dorgo poursuivit sa réflexion avant de gagner un des camps où se trouvait ses Généraux. Il leur expliqua la situation, l'offrande exigée par la camp adverse, et il leur fit part de son avis par rapport à cela. Pendant ce temps, les quinze hommes furent emmenés plus loin pour recevoir quelques soins.

- Au moins, la situation s'est amélioré, l'orque avait exigé notre mort à tous dans un premier temps, maintenant il ne veulent plus que la tête aux rôdeurs qui n'avaient pas réussi à s'échapper à temps...

- Mais il est hors de question de les tuer, ils n'ont fait que ce qu'ils devaient faire!
- Oui, mais en se faisant attraper, ils ont failli à leur devoir.

Cette dernière remarque, lancé par le Général Vidar, était lourd de sous-entendus. Alors que l'humain Heimdall jugeait qu'il était impossible de tuer les hommes, Vidar semblait bien s'y résigner. Et Dorgo partageait le même avis, mais l'idée de tuer de braves soldats le gênaient un peu, sur le principe. Alors qu'il allait reprendre la parole, une bonne nouvelle se profila enfin.

- Regardez, les orques commencent à reculer !

En effet, la horde qui les avaient pris en tenaille semblaient se rassembler ailleurs. L'ambiance tendue s'envola de même, et tout le monde souffla.

- Nous devrions fuir tant que nous le pouvons ! Avec un peu de chance, ils ne nous poursuivront pas !
- Tu rêves l'humain !

Poigne de Fer arriva au grand galop vers eux.

- J'ai enfin réussi à calmer ma troupe, mais j'ai dû faire deux exemples. Quand à cette idée de retraite débile, cela n'servirait à que dalle, juste à énerver un peu plus ces putains d'orques ! Au fait, Dorgo, tu devais pas te battre avec l'autre Thassopolien ?

Ah, Dorgo l'avait oublié celui-là.

- Oui, mais l'orque nous a réuni, et Henrik est resté à ses côtés quand je suis parti. Le chef gobelin m'a aussi demandé de le nommer citoyen d'Edhesse.
- Tu devrais le faire, si son maître est fidèle à sa réputation, il cassera sa pipe si il apprend qu'un de ses fidèles serviteurs est devenu citoyen de la province la plus dépravé de l'Empire !

Sur ce, Poigne de Fer s'en alla, en riant. Jamais Dorgo n'avait vu son camarade ressentir de peur, de stress, et il avait toujours une connerie à sortir dans les pires moments. Il reporta son attention sur les deux Généraux, qui attendaient de lui une décision.

- Nous ne pouvons que laisser couler pour le moment. L'orque semble avoir autre chose en tête, et je ne pense pas que ce soit notre destruction qui le préoccupe. Sinon, il aurait maintenu son étreinte sur nous. Dites à vos hommes de se préparer à lever le camp, sans pour autant que cela soit trop visible. Nous prendrons une décision si l'orque revient, mais pour le moment, prions les Dieux qu'ils aillent voir ailleurs et nous oublie.

Cruel dilemme. La vision des choses pour Dorgo venait d'évoluer. Soit il tuait les quinze rôdeurs, soit les Généraux devrait partir en campagne pour éliminer la menace orque. Le Palatin ne considérait plus les choses d'un point de vue humain, mais militaire. La vie d'une quinzaine d'humains valait-elle le fait que des dizaines de millier de soldats aillent au combat contre ces orques? Attendre, et analyser. Et prendre une décision qui serait mauvaise inévitablement, sauf si l'orque revenait sur ses souhaits. Le Palatin scrutait l'horizon, songeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Henrik



Nombre de messages : 40
Classe : Rodeur et brigand
Date d'inscription : 19/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 12:42

Comme toujours l'elfe noir s'amusait à déranger ses plans.Au moment où il savourait sa victoire sur Ulagan cet enfoiré était parvenu à retourner la situation d'un simple bout de papier.Henrik attendis patiament que l'elfe noir s'en aille.Il lui jeta un regard haineux et pour la quatriéme fois il se jura qu'il arracherait la vie au palatin d'Edhesse.Se retournant vers Zwiffy.Il le regarda droit dans les yeux.Impassible.

Zwiffy pa ataké Tasopaul zinon lui avoar graves problaimes.Haumme de Tasopaul trais cruail , eux avoar immance armais ,zenormes bato.Si Zwiffy se fache avec mon maytre lui risqué grau.Mais haumme de Tasopaul pouvoar aidai vous à combatre elfe menteur.Papyé montray Zwyffi fo.Tasopaul é l'amy dais orques.

Les orques avaient maintenant le choix se heurter à la puissance de Thassopole, ou marcher, main dans la main avec elle pour s'emparer d'Edhesse toute entiére.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 13:56

Une aura étrange intrigua Zwiffy : On l'observait,depuis une position lointaine, c'était sur.
Attendant patiemment, il observa Henrik longuement avant de faire porter son trône jusqu'au campement par 4 fous de guerre, ses nouveaux jouets préférés.

Lorsqu'enfin la terre remuée fit place à des tentes, des caisses et des soldats étrangement peu organisés, Zwiffy remarqua d'un seul coup que Dorgo n'avait pas encore tué ses hommes :
Balançant de la terre comme l'avaient fait ses orques sur les rôdeurs avant de les apporter, il renifla longuement l'air et se dirigea vers Dorgo.

Moa vouloare krann.

Finalement, c'était les os qui intéressait...mais il s'attendait à une ruse, et place une garnison de trolls dans le camp.
Lorsque les monstruosités furent en place,il retourna voir Henrik.

Toa praiparay baghajj ! Nou allay en Tassaupaule.

Le ton était calme et non guerrier,mais cette étrange aura intriguait toujours Zwiffy.
Les trolls avaient reçu des ordres simples pour ne pas faire attendre Zwiffy : Si au zénit ils n'étaient pas parti en laissant derrière eux les 15 crânes demandés, les trolls s'occuperaient de l'execution.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 15:58

Malheureusement le gobelin était revenu, et était plutôt pressé. Il désirait les crânes tout de suite. Il fit venir des trolls à proximité, pour s'assurer du sacrifice, et héla Henrik. D'après ce qu'il apprenait, l'orque se rendrait à Thassopole. Au moins, il quitterait l'Edhesse, c'était toujours cela de gagner. Mais cette perspective ne rassura qu'à moitié les troupes présentes. Maintenant, tous savaient que leurs camarades allaient mourir, c'était évident, inévitable. Pour éviter aux autres d'assister à la tragédie, Dorgo ordonna l'évacuation des lieux. Mais il n'eut pas besoin de préciser que les quinze rôdeurs devaient rester. Les trolls, orques, gobelins restèrent sur le qui-vive quand il vit que les humains, elfes noirs, et orques adverses s'en allèrent. Mais la présence des quinze humains condamnés leur assuraient que Dorgo tiendrait sa promesse. Lorsque les troupes commencèrent à s'en aller, le Palatin partit dans la forêt, avec les rôdeurs. Ceux-ci, malgré leur nature humaine, étaient d'un courage qui impressionna Dorgo. Pas un ne bronchait, chacun savait qu'ils avaient fait une erreur, et qu'il la payerait. Lorsqu'ils franchirent la lisière, Dorgo se savait suivi, mais cela importait peu. Ils arrivèrent dans un endroit où ils ne sauraient vu d'aucun Edhessien:

- A genoux. Je serai bref.

'Je serai bref'. Dorgo n'éprouvait aucune peine, mais plutôt du plaisir. La mort lui procurait toujours cette sensation. Ainsi, lorsque ses hommes se mirent à genoux, dos à lui, ils ne virent pas le sourire de leur Palatin. Ce n'était pas rictus de satisfaction, mais juste le fait d'apporter la mort le contentait. Il incanta alors le sort lance de glace, tout en faisant peser autour de lui toutes les effluves du mana, pour que l'orque puisse juger de son potentiel. Enfin, il lâcha les pics de glace. Tous partirent au même endroit, pile dans la gorge, ce qui eu pour effet de leur trancher la veine jugulaire. Une très brève agonie, puis il s'écroulèrent tous quasiment au même instant. Dorgo aimait cette exécution théâtrale, dommage que les victimes soient ses propres soldats. Il dut ensuite leur couper la tête, et il le fit proprement sur chaque corps. Soigneux, appliqué, alors que de nombreux chefs auraient été dégoûté par cette besogne. Satisfait par ce beau boulot, il se concentra un peu plus pour lancer un sort de flamme, et brûler la peau autour des os. Au bout d'une demi-heure, il eut les quinze crânes propres, quoique un peu noircis pas endroit, mais ses sorts de prédilection était les sorts d'eau et de glace, pas de feu. Il montra le travail à Zwiffy et dit simplement:

- Voila notre dette.

Tuer des gens le plongeaient toujours dans ce mutisme sanglant. Il se rendit compte que depuis son élection, il avait enlever le vie à très peu de monde, et les Salles de Torture de sa Citadelle Noire lui manquaient. Tout en gardant le regard plongé dans le vide, l'air mi-amusé, il enfourcha sa monture et partit sans un signe. Il entendit quelqu'un arrivé à proximité, et tâcha de mettre sur son visage un masque correspondant plus à la gravité des évènements. C'était Heimdall, son Général humain, et l'air de dégout qu'il affichait était bel et bien sincère:

- Sauf votre respect, n'avez pas honte de ce que vous venez de faire?
- Si, évidemment. Il retint un sourire. Mais c'était soi exécuter ces quinze soldats, soit perdre la totalité des forces présentes. Au moins, nous rentrons à Perganon en un seul morceau. Si nous avions refusé leur offre, nous serions tous mort. Mais vous pouvez être certain que si ce Zwiffy venait à se remettre sur notre chemin, il aurait l'armée palatinale sur le dos.

Visiblement convaincu, Heimdall se tut et s'éloigna. Dorgo chevaucha ainsi, laissant derrière lui tout cette agitation. Il lança un regard derrière lui, et ralentit le trot. Il embrassa de son regard blanc et glacé ce paysage, et ce souvenir restera gravé dans sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Sam 20 Mar 2010 - 16:09

Zwiffy fut enchanté à la vue des crânes que lui apportait le chef ennemi.
Montant sur un troll et rejoint par son "armée cachée" qui était jusqu'alors restée en contrebas, on aurait presque pu croire à une poursuite longue et sanglante,mais le chemin se fit dans le sens inverse,droit vers la Thassopole, laissant les civils et les prisonniers au pays qui était maintenant entièrement leur.
Il rigola en repensant à ces stupides humains qui quelques jours auparavant rigolaient de sa venue à la capitale,mais le temps de marcher sur l'Edhesse n'était pas encore venu.
Faisant tinter d'un bruit glauque et dégoûtant les crânes,il en posa un et observa la tâche noire qui se trouvait sur la tempe.

Gobos !

Les quatre-cent gobelins présent se regroupèrent bruyamment autour de leur Shaman, avant de se voir attribuer un de ces crânes, jouant avec un peu à la manière d'un match de rugby...

Sy vou saghes alhor bôcou krann.

Henrik était toujours derrière Zwiffy,à dos de troll,également,à la limite entre prisonnier et compagnon.
La remarque du gobelin ne signifiait pas grand chose à la base mais finalement c'était plus une menace pour son compagnon en retrait,ainsi que ce peuple qui méprise la race parfaite, celle des orques.

Après de nombreuses lunes de marche forcée, sous l'enthousiasme des fous de guerres qui malgrès la distance parcourue et le peu de trèves chantait toujours autant, bruyamment et empli de courage, qui semblait se répandre parmi les troupes si bien que la frontière se faisait déjà voir...

[HRP] Suite en Thassopole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avènement des arcs noirs   Aujourd'hui à 22:47

Revenir en haut Aller en bas
 

L'avènement des arcs noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit-