AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux portes de la ville..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Aux portes de la ville..   Sam 20 Mar 2010 - 16:21

Depuis le matin, le sol s'est mis à trembler sous le pas de centaines de trolls,d'une quarantaine d'élémentaires marchant comme des zombies, d'orques, gobelins, hobgobelins, ours féroces, murs mouvants, ballistes, catapultes, lourds trébuchets et surtout des fous de guerre qui chantent forts et bien...
La petite armée s'arrête devant ce qui semble être un campement abandonné depuis fort longtemps et prend possession des lieux.
Les caisses vident permettent surtout d'entreposer leurs nourritures et seul quelques lampes marchent encore...
Lorsque les soldats sont enfin installés,déjà la rumeur circule dans Anaphe à propos de l'arrivée d'une armée de peaux vertes,visiblement libres et aguerris attendant patiemment une quelconque instruction.

Zwiffy descendit finalement de son troll et commanda à son autre troll de faire de même avec Henrik, mais un peu plus calmement...
Lorsque les deux compagnons mirent pieds à terre et que les portes s'ouvrirent lentement, la herse ayant été baissée de peur d'une attaque, la foule éclata de rire à la vue du petit orque,qui les ignora royalement.
Le siège du palatinat était facile à aperçevoir et quelque peu semblable à celui d'Edhesse, c'est pourquoi le "gobelin" tourna brusquement la tête vers la Flèche Noire et demanda d'un ton amical :

Thu vha my kondhuyre.
Ansouyte nou lyron lay daycrai.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Sam 20 Mar 2010 - 17:14

Le généralissime Siegfrield s'occupait de l'intérim pendant les absences du Seigneur Aedric.Il faisait la sieste dans le bureau palatinal.Les pieds posés sur le bureau où s'entasser des piles de papiers à signer que le chef des armées Thassopolienne ne semblait pas décidé à signer.Les ronflements qu'il émettait s'entendais dans tous les bureaux adjacents.Les fonctionnaires du palais l'avait surnommé le générale Dormeur.L'homme était de taille moyenne, plutôt maigre, au physique tout à fait banale.Lorsqu'on l'observait on ne pouvait se douter que ce tire-au-flanc était l'un des hommes de confiance de Von Seviand mais aussi son mentor.Tout à coup, un soldat fit irruption dans son bureau,ce qui fit sursauter le général.

Généralissime, Généralissime!On a un gros problème !
Lorsqu'il posa les yeux sur le général qui quittait les bras de Morphée, le jeune soldat faillit s'évanouir de stupeur.Qui aurait put imaginer qu'un homme de sa position puisse se permettre de dormir au lieu de s'occuper des affaires de l'État.

Siegfrield se frotta la tête, ébouriffant un peu plus ces cheveux noir comme l'ébène.Il fixa le soldat d'un air blasé, de son unique oeil.Le second ayant été perdu lors de la guerre de Nardogord.Un bandeau cachait donc la blessure de son oeil gauche.

Hum,calme soldat calme, il se passe quoi ?

Des centaines de peaux verte , général, ils ont établis leurs campements à quelques kilomètres de la ville.Quels sont vos ordres?

Vous me réveiller pour ce genre de bêtise,les sous officiers de nos jours c'est plus ce que c'étaient ,et bien nous n'avons pas d'hommes chargé de la défense de la ville ?

Si général deux milles selon vos ordres.Le troisième régiment de la garde républicaine.Et les trois cents premières recrues de la nouvelle milice.

Les golems de combats sont opérationnels?

Tout à fait , nos ingénieurs sont parvenus à maitriser l'animation du métal.

et bien nous n'avons rien à craindre à moins que ces troubles faites débarquent à 5000 nous sommes en sécurité.Attaquez les de front ,et laissez moi terminer ma sieste.

heu générale leur chef est en ville , avec un homme qui se présente sous le nom d'Henrik d'Alhamar.

Le général se leva immédiatement, sans dire un mot au soldat il descendit du palais républicain vers la porte principal.Pour seul protection , un vieux sabre qui pendait à sa ceinture.Et une escorte de vingts garde du palais.Arrivé à destination, il reconnut immédiatement le jeune rôdeur d'Alhamar.Sans faire attention à lui il parla directement à l'orc de petite stature, qui le faisait plus sourire que trembler.

Ecoutez moi bien Peau Verte, je ne sais pas qui vous êtes d'ou vous venez et que fait un agent secret de sa majesté Aedric avec vous , mais croyez moi si vous et la bande de rigolos qui vous accompagnent n'expliquez pas rapidement la raison de votre présence ici , je vous promet que je vous met en pièce avant la fin de la journée.

Non mais pour qui se prenait se type pour débarquer à la capitale de Thassopole avec une armée.Il avait interné à trouver une bonne expliquation sinon lui et ses copains allaient prendre une sacrée dérouillé pensa le général, qui n'avait qu'une envie retourner roupiller dans son bureau
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Sam 20 Mar 2010 - 17:54

Effectivement,les forces du gobelin manquaient de soldats.
Cepandant, l'air semblait se troubler et une tempête faisait mine d'éclater juste au dessus du campement orque, tempête qui finalement n'emportat rien,traversait seulement le campement et effectuait beaucoup de bruit.
vingt-deux élémentaires d'air rejoignirent ceux de terre et les trolls qui entraient tranquillement dans la ville pour éviter un meurtre sur leur grand Shaman.

Daborr vou pa parlay surh ce ton.
Moa détenyr balystes, katapultes, trébuchays et trauls qui jhuste à eux peuhvent brulay votreu ville.
Moa sauvay Henrik é apporté issi mé moa entandre dire que vou maltraitay ork.

Crachant un de ces glaviots noirs dont lui seul à le secret,et sachant bien que les quelques troupes qui constituaient la ville ne résisteraient pas face à des orques et des trolls dans une ville enflammée,Zwiffy ordonna aux élémentaires de se replier,mais pas les trolls....

Flayche Noare, essplik leur.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Dim 21 Mar 2010 - 19:23

Siegfriedl écouta Henrik comptait son histoire avec amusement , ce gamin était vraiment une source de divertissement depuis sa jeunesse.Il revoyait le jeune adolescent qu'Aedric et lui même avaient sauvés des morts vivants.Et il se dit que le gamin n'avait pas tant changé que ça.Des idées farfelus pleins la tête.Un penchant incroyable pour les mensonges.et toujours cette volonté de servir la cause de son maître.Jetant le regard de son unique oeil vers le petit orc, Siegfrield répondit d'un ton catégorique:

J'emploierais le ton qui me plaira, gobelin.Je suis ici chez moi, et jusqu'à dernière minute, vous n'êtes pas citoyen Thassopolien.Je ne sais pas d'où vous sortez , mais il me parait bien étrange de penser pouvoir s'emparer de la capitale d'une province comme Thassopole avec seulement quelques machines de guerres.Il serait bien entendu tout aussi stupide de penser que notre capitale serait sans défense alors que nos armées se comptent en dizaines de milliers d'hommes.Anaphe est une cité casi-antique qui a vu passer les éons , sans jamais en subir les conséquences.Vous ne pourriez même pas espérer passer les remparts alors mettre le feu à la ville...
Quand à la maltraitance des orc vous devez sans doute parlez de ça.
Il sortit un parchemin tout froissé, de son manteau.


Spoiler:
 

Nous n'avons absolument pas à nous justifier,les citoyens en ont décidé ainsi.Si vous n'êtes pas content venez avec vos troupes pour prendre le pouvoir.Mais à un contre cent vous n'avez aucune chance.Toutefois vous avez sauvez un de nos citoyens et pour cela.Il s'inclina.Veuillez acceptez mes plus profond remerciements,vous pouvez choisir être notre ami ou notre ennemi , la balle est dans votre camp peau verte.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Dim 21 Mar 2010 - 19:34

L'orque déchira le papier et appliqua de la craie bleue sur le soldat, de la même manière qu'il l'avait fait pour Henrik.
Il observa longuement la populace,surtout les orques : les citadins le dégoutait mais il prenait quand même leur parti.
Songeant à quelquechose qu'il avait oublié,il revint avec un sac que les gobleins semblaient convoiter, puis,le posant lourdement par terre malgrès sa petite taille, il ramassa un des crânes qui roulaient par terre.

Moa donnay kainze krann aidayssiens a vou mé moa demanday plousse de libairtay ô ork.
Moa vouloare donc discutay avaik e'claf.

Lorsque les fous de guerre prirent la relève des orques,Zwiffy monta sur son trône et attendit patiemment qu'on lui indique l'endroit, observant d'un air intrigué les monuments en pierre, matière qu'il utilisait uniquement pour son trône...

Vou pa maifiay de moa, é moa le santyr...
Mé armay bientau dépassay lé Troimyl ork...moi prayvu Ssinkmyl vair fayn de lhune.

Et le gobelin était impatient de les avoir, ces 5.000 soldats...
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Lun 22 Mar 2010 - 0:24

Le vieux générale fixa le gobelin d'un air fatigué mais aussi parternel.Cet petite créature était vraiment amusant,le générale ramassa l'un des cranes edhessien et joua avec comme si avait été une balle.Il pouffa ,et s'adressa au gobelin.

Voyons vous n'êtes pas sérieux j'espère.Que voulez vous que je fasse de quinze crâne d'illustres inconnus comme celui-ci l'attention est bonne et je suis sur qu'ils feraient un magnifique service de table ou encore de superbes presse-papier.Tout de fois, si vous voulez faire disparaitre ces décrets il va nous falloir bien plus que quinze crânes.Mais des dizaines de milliers.Et puisque vous ne semblez pas plus que ce cher Henrik appréciait les Edhessiens.Nous nous ferons un plaisir de vous aidez à les collecter.Partageons nous Edhesse mon ami.Vos cinq mille hommes seraient d'une aide précieuse je n'en doute pas.C'est une offre plutôt intéressante.Si vous nous offrez la tête du palatin d'Edhesse et les clefs de Perganon, je peux vous assurez que ces lois seront aussi tôt retiré.Aprés ils vous reste l'option du refus , mais ça sa risque de nous emmener vers un conflit armée où vous avez de forte chance de vous retrouvez à un contre dix.Et il faut bien l'avouer sa serait plutôt idiot non ?

Il avait continué à parler en jouant avec le crâne qu'il lançait et rattrapé sans cesse , les badauds s'étaient rassemblés autour des trois hommes , Henrik avait préféré gardé le silence,il n'avait aucune envie d'intervenir dans un débat comme celui-ci il laissait-ça à l'excentrique généralissime, à son ambition et à son don pour la palabre.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Lun 22 Mar 2010 - 0:38

Zwiffy attrappa une pierre qu'il fit poncer rapidement et la tendit au soldat qui lui parlait comme si s'eut été un général ou un quelconque de ces gradés stupides et arrogants bien typiques des armées étrangères...
L'escorte se retournant, un sourire méchant terrassa ses joues et gagna les oreilles de l'orque qui se retenait presque de ricaner.
Les orques regagnèrent le campement puis rentrèrent tous dans la ville, sauf bien entendu les élémentaires qui se dissipèrent lentement..

Parlay moa ain peuh myeu é vou konétray sse ké la puissansse ork.

Le sourire n'étant toujours pas parti, Zwiffy observa les restes du parchemin en miette...

Avayrtissay vautreu e'claf de shanjay bientau sa loa Hi hi hi hi hi...
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Mer 31 Mar 2010 - 21:34

Comme à son habitude le généralissime faisait la sieste dans le bureau palatinale.Les deux pieds sur le bureau.Lorsqu'on le dérangea.Un soldat fit irruption dans son bureau faisant sursauté le haut-gradé.

Généralissime généralissime!

Quoi encore? Encore des envahisseurs à la porte de la cité?Si c'est le cas débrouillez vous je suis en plein... travail.J'ai plein de responsabilité j'ai pas le temps de m'occuper de peaux vertes qui viennent faire les malins devant nos portes allez voir quelqu'un d'autre et qu'on me dérange plus bon sang!

Heu c'est une missive pour le palatin général.

Donnez moi ça soldat.

Le générale regardait le parchemin , taché d'huile , et de mauvaise qualité.Il ne faisait aucun doute que l'expéditeur.Encore un gobelin.Décidément c'était la saison.

Spoiler:
 

Le général mis un certains temps à comprendre ce que tout ces baragouinages voulaient dire puis il compris.L'orque attaquait Edhesse.Amusant.Et bien Thassopole allait aider.Henrik devait être en train de réunir des brigands dans son coin.Edhesse tomberait facilement.Enfin il l'espérait.

Mobilisé deux régiment de la nouvelle milice et quatres milles gardes républicains.Puis envoyé tous nos prototypes de golems et d'armes de siège.Cela devrait nous servir de test.Et mettez toutes nos troupes en état d'alerte.Ce sera tout et faites en sortes que les hommes soient prêts au plus vite.Vous pouvez disposez soldats.


Thassopole allait montrer à cet Ulagan,qu'on ne pouvait la défier impunément.Se serait déjà ces 5000 soldats pour commencer.Et si il le fallait vraiment se serait des dizaines de milliers.Jusqu'à ce que la province cède.Le sol allait trembler sous les armées de Brak.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Mer 31 Mar 2010 - 21:51

'Arrimez les naviiires !

Mmmh,tron d'arbrh un peu tro gro !

Zwiffy tapota le navire,observant les quelques décorations qu'il pouvait aperçevoir,et remonta sur l'estrade qui faisait office de limite entre le littoral et le campement orque.
Les troupes se chargeaint des diverses cargaisons,principalement des vivres,tandis que les autres orques Thassopoliens découvraient les terres nouvelles de leur race.
Le "gobelin" grimaça à l'idée qu'ils puissent être assujettis à ce point,mais un sourire le regagna lorsqu'il les vit,eux,simples,modelés comme il le faut,mais cepandant bien nourris et n'ayant pas cette fameuse rage qu'il aimait tant observer dans ses soldats.

Relisant le décret qui faisait office de lettre d'enrôlement,il ricana.
C'était nerveux,et il était plus que satisfait de pouvoir attaquer Edhesse.
Il fit aménager le conseil de guerre : Une grande tente en peaux colorées et assez jolies,à l'écart des cavernes et de leur froid pétrifiant.

Les gobelenidés,eux,buvaient et mangeaient à leur future victoire,échangeant quelques récits avec les indigènes et blaguant sur des sujets tels que le Sokkher,leur sport favoris,et surtout les orquettes.


Retour au conseil de guerre.
Relisant plusieurs fois la légende de sa carte,ou plutôt de celle que les Thassopoliens lui avaient fourni,et qui était déjà plus précise que la leur,il ne vit pas de terre orque.
Il vérifia,la retourna,fulminant,tournoyant,puis s'asseya finalement à cause de l'épuisement.

Fayte venhir lé e'claf.

Une fois leur chefs arrivés,il pourra se changer les idées en parlant bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Jeu 13 Mai 2010 - 23:22

Zwiffy était de retour, non pas avec une armée, mais cette fois avec un gobelin croisé en chemin et qui pendait aux lèvres de Zwiffy chaque fois que celui ci parlait et était devenu en peu de temps un véritable fanatique de Brak et de Zwiffy, surtout de Zwiffy, car c'était pour lui la re-re-réincarnation de Brak après le caillou fétiche qu'il emportait avec lui...
Il arrivèrent alors tout les deux au niveau des portes de la ville, en piteux état, les vêtements déchirés et les vivres ammassées en route réduites au strict minimum...
Il entre alors en ville et observe la population, surtout les orques, avant de se rendre au bureau du généralissime.
Il s'arrête à hauteur (Enfin...) d'un garde et l'interpelle...Mais son gobelin parle à sa place.

Zwiffy vouloare voare keupaing pôroz
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Lun 17 Mai 2010 - 19:20

Le garde baillait , pourquoi devait il donc rester là à surveiller un bureau vide. Non seulement le généralissime était à Perganon pour rencontrer Dorgo Ulagan et en plus de cela le palatin ainsi que les trois quarts des habitants d'Anaphe inauguraient en ce moment précis le forum de la ville. On racontait que ça serait la fête la plus importante de l'année et lui rester là à garder un palais désespérément vide.Quand tout à coup une petite créature verte vint l'importuner.Il parlait dans un langage difficilement compréhensible. Mais il semblait vouloir rencontrer le palatin.

Bein mon ptit gars va falloir patienter un peu , le palatin est occupé en ce moment. Vous vous doutez qu'il a plein de boulot donc si vous voulez attendre , il y a un banc dans le coin la bas.

Le garde bailla de nouveau , il fallait qu'il pense à changer de poste un jour ou l'autre. Parce que franchement si maintenant il devait aussi apprendre le gobelin, ça devenait vraiment un poste invivable...
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Lun 17 Mai 2010 - 20:10

Le petit gobelin lèche-botte de Zwiffy s'enflamma, il sortit une dague de sa poche dissimulée et sauta d'un geste agile pour finir assis sur les épaules du garde.
Faisant coulisser la lame pleine de sang noirâtre sur le cou du garde, il se mit à lui percer les tympans...

DOUKILAY RIRIK ? DOUKILAY ?!

Zwiffy fit signe à son ami de se taire et ce dernier descendit calmement pour atterir sur les pieds du garde et retourner à la gauche de son chamane.
Ce dernier lui tendit une pierre bleue et lui demanda d'aller marquer les pierres des grottes adjacentes d'un trait bleu...

Moi amy ahaydrik, ay si vou pa vouloare deveunirh gobelay a stilho de Zwiffy (moa) vou devoare dayvelopay.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Mer 16 Juin 2010 - 16:55

Quel guigne quand même. Non seulement il ratait la fête mais en plus voila que le pauvre homme venait de se faire agresser par deux gobelins. Il y a des jours se dit le garde ou il fallait mieux rester coucher. Fixant la petite créature verte d'un sourire nerveux il dis d'une voix tremblotante:

Le... le seigneur Aedric vient de partir pour Mesomnon, mais le généralissime vient de rentrer d'Edhesse si vous voulez allez lui parlez je peut je vous conduire à lui Monsieur Zwiffy.

Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Mer 16 Juin 2010 - 23:42

GRAN ZWIFFY ! GRAN, PA MOZIEU !

Furieux, le gobelin tape du pied et ordonne au bidasse de se dêpecher...
C'est alors que son compagnon d'infortune arrive accompagné par quelques orques, visiblement interessés par la philosophie du "gobelin".
Il profite alors de l'absence du garde pour leur donner une petite tâche à accomplir...

Ecoutay, kavayrnh pa eksploré issi, alorh vou vizité Grot' é amené traul !

Ordre clair, les orques se dépêchent de vaquer à leur tâche, remballent leur matériel dans de lourds sacs qu'il semblent supporter facilement, puis se dirigent vers les montagnes de l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Eolia
Assassin
Assassin


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 22/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
3/10  (3/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: vampire

MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Mar 21 Sep 2010 - 17:53

NON LOIN DE LA VILLE.

Elle était affamée, son armure de cuir était une loque qui ne la protégeai plus de rien, pas même du soleil, ses yeux étaient enfoncés dans ses orbites et son visage n'était plus qu'un crane recouvert de peau sèche, seule cette grotte dans laquelle elle se terrait la protégeait du reste du monde, un peu partout sur le sol était abandonné des carcasses de rongeurs qui avait vidé de leur sang pour survivre.

Elle avait perdu la trace de sa maitresse il y a bien longtemps à présent, elle devait être morte emportée par sa maladie, Eolia soupira en regardant la dague, seul souvenir de Luciole qu'elle avait, quand elle entendit quelqu'un entrer dans la grotte, elle se cacha dans l'ombre comme l'assassin qu'elle était et guetta.

L'homme devait avoir la quarantaine, un peu gras, mal rasé et mal habillé, surement un voleur pensa t'elle au vu du lourd sac qu'il portait sur son épaule.Il le déposa sur le sol en jubilant.
La vampire écoutait battre le sang de l'homme depuis son coeur, elle se déplaça silencieusement pour se rapprocher de l'homme tout en restant cachée, elle allait en faire son repas.

Le voleur trop occupé ne se rendit compte de la présence de la jeune fille que quand les crocs de cette dernière vinrent lui trouer la jugulaire.
Alors qu'elle sentait ses forces revenir elle entendit au loin le bruit d'un cheval qui s'arrêtait et celui d'un cavalier qui mit pied à terre, elle aspira encore un peu de sang et retourna se fondre dans l'ombre.

Le deuxième homme à entrer dans la grotte était un soldat au vu de son habit, beaucoup plus élégant et plus beau que le voleur, elle le détailla à la lueur de la torche qu'il tenait alors qu'il se penchait sur le corps du voleur.
Il se saisit du sac et flanqua un coup de pied dans les flancs du cadavre puis fit demi tour, il eu un hoquet de surprise en tombant nez à nez avec Eolia, il la détailla des pieds à la tête, un corps avec des formes là où il fallait, un visage juvénile qu'éclairaient deux yeux couleur noisettes et encadré par de long cheveux châtains bouclés.

-Que faite vous là jeune fille, lui demanda t'il d'une voix mielleuse.
-Je me cachais quand cet homme à surgit et a essayé de me tuer, mais je l'ai eu avant, lui répondit-t'elle tristement, j'aimerai retourner chez moi, à la cité impériale, pouvez vous m'y amener, je saurai me montrer gentille.

A ces mots le soldat s'empourpra et lui fit signe de la suivre d'un mouvement de tête.
Ils sortirent de la grotte et il l'emmena sur son cheval vers la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux portes de la ville..   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Aux portes de la ville..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: Anaphe-