AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débarquement en Edhesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mar 4 Mai 2010 - 6:46

Au campement sud-est

Un elfe noir s’avança vers les dragons d’or qui cerclaient leur maîtresse encapuchonnée, les bêtes réagirent vite à l’approche en rugissant pour avertissement, il s’arrêta net, restant loin de peur d’être happer ou brûlé et il s’adressa haut et fort à la silhouette toute vêtue de noir. Il se présenta comme étant un général du nom de ‘’ Vidar ‘’ et informent qu’il co-dirigeait les troupes à la vue sur le campement, il désirait savoir si il y avait alliance et quelles seraient les motivation de la dite arrivée en ses lieux. Mains gantées relevées vers le haut et gestuel en direction des bêtes qui rugissaient pour leur ordonner de se calmer, un grand silence fut puis les bras redescendirent de chaque côté de son corps, gardant toujours le mystère sur son identité, ne répondant pas pour le moment.

Une perception de peur en l’être lui-même se faisait sentir même si dans sa voix il savait le cacher mais son corps qui transpirait le trahissait, son sang et le cœur qui le pompait avait un rythme en poitrine qui le criait. La Maîtresse ne se rabaisserait pas à répondre à un être inférieur démontrant de tel faiblesses, elle attendrait son maître en vive présence devant elle et comme elle était venu pour lui et à sa demande, elle l’attendrait.

La lune avançait toujours sa course dans la noirceur du ciel, les hommes et les bêtes tombaient de fatigue, un bruit fit lever vite la tête de la silhouette encore voilée sous sa grande capuche, une envolé se posait au sol, des hommes armés accourant vers ce qui semblait être leur chef ou maître car ils se prosternaient, un genou au sol en le saluant honorablement et comme ils devaient le faire. Des voix basses qui rapportaient l’arrivé du maître du nom de ‘’ Dorgo Ulagan ‘’ arriva aux oreille de la mystérieuse inconnue, Le seigneur elfe noir serait sous une tente, elle devait le voir, lui parler mais comment s’en approcher, elle plissa des yeux pour mieux voir de sa position et vit au même moment une main pointé en sa direction sortant de la dite tente et un autre homme en ressorti pour marcher enfin en sa direction.

Un être sombre mais avec une grande allure, plus il approchait et plus elle pouvait se concentrer sur lui, sur son visage, sa respiration, les battements de son cœur et son odeur qui lui semblait bien agréable malgré sa race. Il semblait émerveillé de par ses majestueux Dragons d’or puis il arrêta sa marche devant elle gardant tout de même une distance d’environ cinq mètres, les bêtes se redressent aux aguets en le regardant mais comme leur maîtresse releva vite une main grande ouverte comme pour leur indiquer un arrêt sur leurs gestes, ils se calmèrent et la main gantée se rebaissa. Inspirant puis prenant la parole d’une voix calme, le seigneur noir elfique se présenta comme étant le Paladin de l’Edhesse et lui déclina son identité entière demandant si elle était alliée ayant répondu à un appelle et désirant savoir d’où elle venait, l’informant également qu’une bataille était imminente et qu’il lui conseillait de se joindre à eux ou de quitter.

Avant de lui répondre, il était de mise de s’identifier et de dévoiler sa véritable apparence, la vampire abaissa sa capuche, une jolie chevelure blonde et soyeuse en sorti, retombant sur des frêles épaules et tombant en cascade ondulé sur le dos d’une créature aux courbes des plus féminines, elle libéra l’une de ses délicates mains blanches de l’un de ses gants noirs pour lui tendre avec courtoisie comme les protocoles de la noblesse exigent. Montrant un joli sourire tel un ravissement, un secret bien exploité pour une femme qui est un élément essentiel pour négocier si besoin est… Douce voix tel une mélodie pour enjôler…

Je suis Lailah, comtesse de Trasalvia, Palatine de Naxopole et répondant effectivement à vôtre invitation à me joindre à vous…

Le regarde de ses yeux couleur azure, s’approchant de lui, sa main toujours tendu vers lui, se retrouvant vite à un seul pas de distance et affichant son superbe sourire.

Les bêtes les moins disciplinés sous ma gouverne m’ont escorté jusqu’au campement mais les autres sont resté un peut en retrait sur les terres montagneuses, si besoin est… Je les appellerai en renfort.

Tout sourire encore, le regard miroitant la luminosité de la lune placée bien haute dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mar 4 Mai 2010 - 15:23

Le mystérieux inconnu se décida enfin à parler, et retira sa capuche. En réalité, il s'agissait d'une inconnue. Alors que l'attention de l'elfe noir avait été principalement à l'encontre des Dragons, son intérêt se porta très vite vers la femme qui se tenait devant lui. Elle ne ressemblait absolument pas aux Edhessiennes que le Palatin avait rencontré jusque là. Les habitantes de sa province sont plutôt brune aux yeux foncés, alors que l'étrangère avait des cheveux clair et de la couleur du soleil, magnifiquement assorti de yeux bleus. Selon les critères humains, elle devait être très séduisante. Et Dorgo se trompa une deuxième fois, car cette femme n'avait rien d'humain. Car elle lui sourit, et Dorgo remarqua deux canines anormalement longues, et d'après ses connaissances, les humanoïdes ne possédait pas une telle dentition. Puis elle se présenta comme Comtesse, ce qui ne faisait plus de doute quand à sa véritable nature. La vampire prit enfin la parole, et il constata avec un étonnement qu'il cacha qu'elle était la Palatine de Naxopole. Là d'où il venait, les femmes n'avaient pas accès à de postes si élevés dans la société, mais cela n'avait pas vraiment d'importance à ses yeux.

Sa voix était douce et mélodieuse, et Dorgo faillit endormir sa vigilance. La dénommée Lailah se savait ravissante, et usait de ses charmes. Heureusement pour lui, l'elfe noir avait vécu des expériences qui avait endurci son cœur et gelé son âme, et il contrôla rapidement l'attraction qu'exerçait la vampire. Cette dernière avait fini de parler, et sa main était toujours disposé vers l'avant, sans que Dorgo ne sache pourquoi. Puis il se souvint des leçons que lui avait données Fenrir, concernant les différents protocoles. Se souvenant des paroles de son camarade, il se pencha et fit un baise-main à la Palatine, juste en appuyant ses lèvres fermées sur le dos de la main, sans embrasser, car c'était l'erreur courante lors de ce genre de salut. Il espérait ne pas avoir froissé son alliée d'une quelconque manière, puis il répondit à son tour:

- Chère Comtesse, vous me voyez ravi de vous compter en tant qu'allié. Vous êtes une des seules personnes à avoir répondu à mon appel, et votre geste est d'autant plus admirable que vous vous rendez dans ma province en personne. Je vous remercie de m'accorder un tel honneur.
Néanmoins, j'aurais aimé vous accueillir en Edhesse dans de meilleures conditions, ce qui n'est pas le cas comme vous le voyez.

Il montra d'un geste de la main les campements ennemis que l'on pouvait apercevoir en contre bas.

- Mais tout ceci aura bientôt disparu du paysage, grâce à nos deux forces. Serait-il indiscret de savoir combien de créatures avait vous emmenés, en comptant celles tapies dans les montagnes? Ensuite, nous vous attendrons pour lancer l'assaut, mais il vaut mieux profiter de l'obscurité pour les abattre. Les flammes de vos majestueux Dragons ne donneront qu'un meilleur spectacle.

Il attendit une réaction chez la Comtesse, favorable espérait-il.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: i   Mar 4 Mai 2010 - 19:03

Un des nombreux feux du campement orque s'éteignit, et une étrange machine fut alors apportée, faiblement éclairée par les feux alentours.
Un silence de mort régnait en bas : les trolls dormaient, tout le monde dormait bien sagement, sauf les gobelins, en suractivités.
Déjà on entendait le cliquetis des armes que l'on plaque sous l'aisselle pour enfiler ses moufles de cuirs et le coulissement du fer lorsqu'on le reprend.
Un assaut de gobelin n'était pas du tout envisageable, de quoi étonner les armées aussi puissantes que celles d'un palatin.

Puis, une sorte de déclic sonna longuement et laissa place à un long sifflement...
Il ne fallut que quelques minutes avant d'une tente ne s'effondre et que le bruit métallique d'un chevalier approchant ne se fit entendre, mais ce chevalier ne fut finalement qu'un gobelin, ne portant aucune arme mais deux boucliers, le visage entièrement recouvert d'acier.
La volée qu'il avait subi aurait du le broyer mais sa musculature était bien plus imposante qu'un orque.
Il se dirigea très lentement vers les deux palatins, entamant une marche au ralentie à cause du poid de l'armure dont le fer avait la teinte des armures pour trolls.
Il s'arrêta finalement à hauteur (ou plutôt à l'endroit ou se trouvaient les deux palatins) de ses cibles et laissa tomber ses boucliers avant de rester parfaitement immobiles.

Sur ses boucliers était inscrit "Trooph deu choqh" bien sur, pour les gobelins (qui sont par nature daltoniens) les couleurs sont inversées...
Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mer 5 Mai 2010 - 4:20

Le seigneur à la peau noire semblait réagir aux charmes mais se montrait froid et distant malgré tout, la belle n’avait qu’à écouter son corps pour savoir, d’où son sublime sourire démontrant sa satisfaction car il disait vrai, il était vraiment ravi de sa présence. Il lui pris la main qu’elle lui tendait délicatement et la toucha à peine de ses lèvres en se courbant vers elle, un geste froidement respectueux quoi que… Ses lèvres n’étaient pas d’une froideur comme seraient celles d’un cadavre mais ni aussi chaudes de celles d’un homme désirant fiévreusement son corps de femme. Il se redressa et quel étonnement sur le visage de la belle lors qu’elle vit que le regard sombre de l’elfe s'éclaircit sous l’éclat de la lune, des yeux clairs, on aurait dit cristallisé, elle resta accroché à ce regard un long moment en l’écoutant lui dire qu’il aurait aimé la recevoir en d’autre circonstance et sous de meilleurs conditions. Il lui montra d’un geste qu’elle suivi des yeux, les campements que l’on pouvait apercevoir en contre bas, faisant un geste de la main comme pour vouloir tout balayer de la vu en lui disant que tout ne serait plus dans le paysage grâce à leur forces réunis.

Il la regarda ensuite, la belle aimant son regard étrange l’écoutait encore en se pinçant les lèvres pour ne pas laisser échapper des mots trop vite comme il l’interrogea sur le nombre de ses effectifs et voulant des précisions sur leur emplacement. Elle qui conseillait toujours ses disciples à ne jamais dévoiler le genre de créatures qu’ils recrutaient, ni en dévoiler le nombre exacte et encore moins où ils se trouvaient, une politique bien inculqué aux membres de son Armada. Elle le laissa terminer ce qu’il avait à lui dire, il désirait l’attendre pour lancer l’assaut mais pourquoi attendre pensait-elle, il avait la même idée qu’elle, profiter de la nuit lorsque tous tombent de fatigue ou de sommeil, lorsque tout est sombre, lorsque tout est noir ou grisâtre. Un spectacle, il désirait se divertir à l’entendre, la Comtesse lui sourit, ils avaient des goûts communs à ce qu’elle découvrait de lui et s’en réjouissait. Puis il attendit qu’elle lui réponde, ce qu’elle fit avec plaisir de sa jolie voix.

Effectivement, vous êtes bien indiscret mon bon seigneur car je ne dévoile jamais ce que je pourrais posséder ou pas sauf si je ne peux avoir le choix de le faire et qui plus est… Combien même je le vous dirais… La magie nécromancienne est si intéressante à utiliser sur un champ de bataille, il suffit d’y avoir bien des morts pour pouvoir en recruter immédiatement pour en faire de nouveaux bataillons. Éveiller les morts est si… Comment dire…

Un bruit les interrompit, un sifflement qui agaça l'ouïe du vampire puis un fracassement, comme un corps atterrissant mais avec une résonance de boîte de conserve que l’on aurait lancer contre le sol. Les deux seigneurs Palatins regardèrent en direction d’une tente qui s’était effondrée, des hommes étaient affolés et tentaient de réparer les dégâts et un être aux revêtements métalliques en sorti et marchait en leur direction. D’un ton coquin elle chuchota à son nouvel ami et allié.

Et si je vous en faisais une petite démonstration, dites-moi? Je vous laisse le tuer en premier et je le réanime par la suite… Il faudrait savoir ce qu’il a à manifester en premier par contre… Pour savoir qui est son maître et seigneur et de quelle provenance ils viennent.

Sourire radieux comme elle laisse Dorgo accueillir le messager.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mer 5 Mai 2010 - 14:38

Le gobelin en armure lourde regarde longuement les pieds de la vampire, la tête baissée de force sous le poids de son casque.
Puis, d'une manière presque mécanique, il se sait de la pièce d'armure et la dépose au sol, dévoilant un visage déchiré et recollé, ainsi qu'une musculature au cou assez limité, la tête presque vissée au corps, avantage certains lorsqu'on voit leur utilisation.
Deux sifflements pourfendent les airs et la tente est à nouveau cible des projectiles, dont un qui vint par un étrange miracle broyer les côtes d'un garde, avant de se relever et de reprendre la marche identique au premier.
Les deux êtres parviennent finalement au niveau du premiers et se mettent également à enlever leur casques et dévoiler leur visage, arborant la marque de Chezzer sur le front.

Uktöp-Garken !

A ce moment, les trois projectiles gobelins prennent une position semblables à un garde à vous, la poitrine bombée et le regard droit.
Au loin, un faible cri se fait entendre...

"Les orques ! Les orques arrivent au pas de courses !"

Les sifflements se comptent alors par dizaines tandis que les tentes se vidant de leurs soldats se ratatinent dans un mouvement de chaîne.
Les trois gobelins rattrappent alors leurs casques et le premier, capitaine, probablement, son bouclier, avant de prendre une position défensive face aux deux palatins...
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mer 5 Mai 2010 - 20:01


Suite à sa question sur la quantité de troupes qu'elle avait emmené avec elle, la Comtesse lui sortit une réponse dont Dorgo ne comprenait pas un mot. Elle semblait hésitante, mais l'elfe noir comprit que la vampire était une nécromancienne, et qu'on ne pouvait savoir combien de personnes elle serait capable de réanimer. En tout cas, une alliée qui maniait la magie des morts était de bonne augure, au vu des morts qui allaient bientôt décorer le paysage. Il allait répondre à la Palatine, lorsqu'un bruit désagréable se fit entendre. Un énorme bruit, puis des cliquetis d'armures. Puis une créature entièrement vêtu de plaques lourdes avança, lentement, et posa des boucliers sur le sol où était inscrit trois mots. Dorgo les traduisit en 'troupe de choc'. Ah ça, la créature en conserve avait dû en recevoir, des chocs. Mentaux, pour accepter de se faire catapulter, et physique, car l'atterrissage avait du lui briser quelques membres. Déjà, des soldats allèrent à sa poursuite, mais Lailah susurra quelques mots à l'encontre de Dorgo :

Et si je vous en faisais une petite démonstration, dites-moi? Je vous laisse le tuer en premier et je le réanime par la suite… Il faudrait savoir ce qu’il a à manifester en premier par contre… Pour savoir qui est son maître et seigneur et de quelle provenance ils viennent.

L'idée était forte intéressante. Et puis, le sorcier pourrait évacuer tout le stress emmagasiné au cours des dernières heures. Il fit signe aux soldats de reculer, puis il se lança dans l'incantation d'un sort de glace. Il prit son temps, étant donné que l'orque progressait doucement vers eux. Mais voila, deux nouveaux orques arrivèrent, et bientôt beaucoup d'autre. Ils arrivaient pas les airs, projetés par des catapultes. Fort heureusement, la plupart avait les membres cassés par leurs rudes arrivés, et les soldats n'avaient plus qu'à les pourfendre. Colérique, Dorgo lâcha glacification spontanée sur chacun des trois orques présents. Une aura blanche, quasiment invisible à leurs yeux, les entoura, et leurs peaux vertes vira sur le bleu. Tout s’était gelé en eux, et bientôt on ne percevait en eux qu’une coquille vide de toute vie. L'elfe noir lâcha échapper un râle, ses muscles s'étant crispés brusquement. Il se ressaisit et s'adressa à Lailah:


- Comtesse, le temps est venu de leur montrer qu'on ne s'en prend pas impunément à deux Palatins. User donc de vos Dragons pour brûler ces maudits trébuchets, et faites un beau bûcher avec ce tas d'orques. En espérant vous revoir sur le champ de bataille...

Il conclut sa phrase par un petit sourire, et s'élança en direction de son camp. Il lui avait semblé que la vampire appréciait les gestes de noblesse, mais la situation ne s'y prêtait plus. Il prit en main son sceptre de Kereb, et une fois au campement, lança l'incantation de armure de Dinas. Il se créa une barrière d'eau stoppant quelques projectiles et mettant à l'abri pour un moment ses troupes. Mais bientôt la protection magique disparaîtrait, et ses soldats seraient de nouveau à la merci des orques. Mais cela laissait largement le temps aux Dragons de détruire chaques catapultes. La vue de Dorgo se brouilla brusquement, et la tête lui tourna violemment. Il prit appui sur son bâton ensorcelé, et souffla un peu. Il se mit un peu en retrait, et assista aux prochains évènements, en espérant que son énergie magique lui reviendrait vite pour lancer à nouveau des sorts.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mer 5 Mai 2010 - 20:41

Les troupes de l'orque, comme précisé, approchaient rapidement, et les quelques orques qui déjà étaient dans la mêlée furent facilement aidés par les trolls.
Les hobgobelins, eux, déferlaient et brûlaient les tentes à l'aide de torches et d'huile, ce qui en handicapait d'une arme et d'un bouclier, mais ces troupes n'étaient pas importante et le bûcher était tout de même agréable à regarder et motivait les troupes.
Les dragons étaient nerveux et semblaient prêts à massacrer les catapultes,qui tiraient incessament les troupes de choc de Zwiffy, qui, elles, constituaient à présent un appât et non pas une machine d'assaut.
Lorsque la première défense stable fut atteinte et qu'une mêlée se prépara, les Orques avaient l'avantage du nombre, mais l'arrière ne tarderait pas à renforcer la mêlée Edhessienne.
C'est pourquoi un étrange glas résonna et perça jusqu'au son des haches et des épées, un glas lourd et triste, puis le trône de Zwiffy, porté par 4 fous de guerres, et escortés par les golems arriva, il se mit alors à lever son bâton nerveusement et incanter des sorts élémentaires, en tout bon shaman.
Déjà, la terre se craquelait et l'herbe devenait sèche sous le pied des renforts qui sortaient à peine de leurs tentes.
Restait que les orques n'étaient pas nyctalopes et qu'ils avaient là un beau défaut.
Mais Zwiffy leva de nouveau son bâton, visiblement peu affecté par son précédent sort et psalmodia de nouveau.
Sa main gauche, qui ne tenait pas le bâton, s'illumina pour une courte durée : Déjà une boules de feu s'écrasait à l'arrière de la mêlée...
Les orques, maintenant rejoins par les gobelins, qui traînaient légèrement la patte après avoir abandonné la majeure partie des catapultes à leur tristes sort parvinrent à créer un peu de mouvement en s'infiltrant dans la mêlée sanglante ou les viscères se déversaient, les flammes rattrapaient peu à peu les pieds des défenseurs qui ne pouvaient même plus battre en retraite.

Zwiffy ne comprenait pas pourquoi les renforts ne venaient pas aider leurs amis et pourquoi l'incendie qui s'était déclaré avait soudainement disparu.
Il leva la tête et observa le bouclier d'eau, souriant...
Les orques eurent vite fait d'éliminer les soldats hors de portée de la divine protection et s'amassaient désormais devant l'étendue d'eau...Puis ils commencèrent à encercler le campement, attendant de voir le bouclier s'affaiblir...

Zwiffy hèle alors dans le vent que son dragon vienne finalement, laissant les porteurs du trônes et les golems aider leurs camarades.


Dernière édition par Zwiffy'ga'krig le Dim 9 Mai 2010 - 11:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Jeu 6 Mai 2010 - 7:25

Comme la Comtesse avait offert à son ôte de commencer le premier à réceptionner le projectile vivant, elle recula de quelques pas pour lui laisser toute l’espace don il aurait besoin pour agir, elle l’observa user de sa magie, utilisant la glace pour givrer la cible qui tout a coup se multipliait, la vampire vit des projectiles par le ciel arriver, il en pleuvait de partout et tous recouvert d’armure métallisé. Tous un peut abymés de par leur atterrissement fracassant et ayant du mal à se déplacer, envahissant le campement que par leur grand nombre tel des bêtes nuisible à éliminer au plus vite et avec efficacité. L’elfe magicien terminait son incantation, son corps était tendu, ses muscles bien crispés, échappant un râlement bien masculin qui fit frissonner la belle, il s’adressa à elle, Lui disant que le temps était à riposter en force pour faire ravaler l’impudence aux attaquants et que ses dragons d’or brûle tout en un magnifique bûché tel un immense feu de joie éliminant les Orques puis ils se retrouverait tout deux sur le champs de bataille.

Elle lui fit un signe de tête affirmatif tout en répondant à son petit sourire qu’elle imita et parti en courant, contournant un boulet vivant mal au point puis bondissant tel une fauve pardessus un second et sautant plus haut encore pour arrivé à cheval sur sa monture draconienne, elle gesticula de ses mains tout en remettant son gant pour recouvrir sa main dénudée puis la troupe s’envola avec elle tel un escadron en mission, faisant de joli plané en descente après avoir prit de la haute altitude et crachant des flammes ardentes sur les cibles les plus menaçantes en premier pour enfin toutes les calciner et les réduire en cendres, allant même à la source qui catapultait les créatures en armures qui maintenant rougissait à la trop haute température. La belle Vampe chevauchant sa bête aux écailles dorées volait avec grâce et tourbillonnant bien haut dans le ciel, la fumée voilait la vu de ceux qui se trouvaient au sol, une commande faite, les dragon battirent des ailes pour rabattre l’épaisse fumée vert le bas pour nuire à la vu de même ceux qui arrivaient à voir dans la noirceur de la nuit et Lailah sur le qui vive, revient au-dessus de l’endroit où devait se trouver son nouvelle ami à la peau noire.

Elle l’avait retrouvé dans de camp un sceptre en main et en compagnie de ses troupes de soldats, une barrière d’eau était élevée devant lui, l’observant mieux, elle se rendit compte qu’il faiblissait, prenant appui sur son bâton, battant en retrait tout en soufflant légèrement. Elle lui cria vite pour qu’il sache qu’elle était revenu pour lui.

Allez vite! Montez!

Serrant les cuisses la belle vola à sa rescousse, l’agrippant par un bras le tirant pour le hisser derrière elle sur sa monture volante et reprenant de l’altitude. Cela lui donnerait le temps de récupérer en sécurité et de discuter de la riposte suivante à exécuter. Du haut du ciel ils virent le sol trembler comme la fumée se dispersait, l’ennemi se nuisait à eux même avec cette incantation, faisant trébucher les plus grands pour tomber en écrasant les plus petits, les tentes terminaient de se consumer de par les flammes ennemies et les corps de soldats éviscérés, les tripes à l’air et baignant dans leur sang dessinant une immense marre et des restes de ceux que l’on ne pouvait plus identifier. Ils virent approcher un dragon différant avec à sa monture un être des plus laid selon la vampire, il semblait sou poudrer quelque chose au-dessus du mur d’eau magique mais l’envolé des 50 dragons revenaient entourer leur maîtresse et les mouvement de battement d’ailes fit lever un courant d’air pour balayer les herbes qui légères de leur poids virevoltaient plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Jeu 6 Mai 2010 - 8:47

C'était fâcheux pour Zwiffy que de voir ses troupes s'entretuer.
Il braque donc son gobelin en arrière tandis que les dragons atterrissent et franchissent donc l'épais mur d'eau, achevant de le détruire.
Le sol n'était désormais plus aussi dur qu'a l'entrée et ses troupes reprenaient leur joyeux carnage, les gros devant, les petits ensuite avant d'éviter les précédentes erreurs qui leurs avaient oûté trop cher déjà selon lui.
Impossible pour l'orque d'admirer le résultat, mais il vit en revanche que la dernière once de résistance se repliait vers leur palatin et que les dragons n'avaient pas encore décollé.
Lorsqu'il fut au plus prêt de la mêlée, il leve son bâton nerveusement et encourage ses troupes, toujours sur son dragon, tandis que celui-ci brûle les tentes ou les quelques fainéants brûlent déjà.

L'odeur de la chair grillée ne tarde pas à envahir le champ de bataille tandis que la dernière tente en place s'écroule, écrasant tout ce qu'il pouvait y avoir dedans.
Enfin, ce ne fut plus qu'une mêlée de fer et de sang, sentant plus le cochon grillé que la sueur et les larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Sam 8 Mai 2010 - 13:38

Les soldats étaient enragés. Le peu de campement qui n'étaient pas protégés par le bouclier magique avait été décimé, par ces sales orques. Les guerriers hurlaient et invectivaient leurs adversaires, en frappant leurs lames sur leurs boucliers. Conditionnés dans cet espace réduit, incapable de venir aux dizaines d’hommes que le bouclier ne couvrait pas, les Edhessiens bouillonnaient de rage, et chacun d'entre eux avaient soif de vengeance. Le bouclier allait bientôt tomber, et à ce moment, les orques comprendraient leur douleur. Perché sur un Dragon, Dorgo assistait à cette scène avec un léger sourire. Son sort avait eu un double effet: il avait protéger ses troupes le temps que les bêtes volantes détruisent chaque trébuchets, et l'impuissance des soldats à attaquer les orques n'avaient fait que les rendre fou de rage. Lorsque le bouclier s'amenuiserait, le spectacle de destruction qui se présenterait à lui serait tout simplement grandiose, d'autant que l'elfe noir jouissait d'une position confortable. Il remercia d'ailleurs la Comtesse pour cette aide lumineuse. Puis une idée lui vint, il allait donner un coup de pouce à ses troupes. Il s'adressa à Lailah:

- Comtesse, pourriez-vous dirigez vos Dragons de manière à ce qu'il fasse face aux troupes orques?

Le shaman avait asséché le sol, déjà poussiéreux. Des grains de sable étaient présents sur tout le champ de bataille, et la stratégie de Dorgo était simple. Les battements d'aile des Dragons, qui faisaient face aux troupes ennemis, allait créer un peu d'air et Dorgo allait tenter d'ajouter un peu de sa sorcellerie pour accroître le souffle de vent. Ainsi, les grains de poussières se soulèveraient, et handicaperaient les peaux-vertes. Il se concentra, et envoya un puissant flux magique et brutal. L'effet fut immédiat. Bien aidé par les Dragons, des vagues de sable allèrent droit sur les orques, en aveuglant la plupart. Dans un même temps, le bouclier disparut. Malheureusement pour lui, Dorgo se sentit comateux et ne put apprécier l'extermination des orques. Les troupes Edhessiennes comptait environ 13000 têtes, et celles de Thassopole et orques réunies, 10000. Or, on n'apercevait aucun étendard thassopolien, les orques livrés à eux même. Devant cette vague de soldats, ils ne purent opposer une résistance digne de ce nom. Les Edhessiens se déversèrent sur eux en un flot de cris et de fureur.
Peu d'orques avait échappé à la furie des soldats, et Dorgo avait pendant ce temps reprit quasiment toute ces forces. Ses yeux de glace observaient le champ de bataille, prêt à lancer le sort projectile magique si une quelconque créature osait apparaître près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Sam 8 Mai 2010 - 16:20

C'était maintenant Zwiffy qui se trouvait en bien mauvaise posture.
Le campement était entièrement à leur merci et pourtant ils chargeaient droit sur lui, sans même avoir remarqué que ses troupes s'étaient étalées.
Le sable provoqua un grave problème pour ses troupes qui commençaient déjà à reculer, non pas par peur de mourir, mais parceque le vent était si puissant qu'il les poussait parfois de quelques centimètres.
Ou était la cause du problème ? Les dragons.
L'un d'entre eux était bien à l'écart, et Zwiffy leva furieusement son "Supayre Baston" vers lui en psalmodiant des incantations rapides et étranges, puis invectiva ses troupes en retrait de frapper l'ennemi par l'arrière.
Les gobelins furent les premiers à attaquer alors qu'ils n'étaient qu'une petite centaine et mirent malgrès tout la pagaille, aidant les orques qu'il restait à reprendre leur souffle.
Une boule de feu fendit le ciel et frappa de plein fouet le flanc du dragon ou se tenaient les deux palatins.
Les trolls et les golems, une vingtaine tout au plus, s'activèrent à rejoindre les gobelins à l'arrière et renforcer quelque peu la mêlée, le problème des dragons prenant une place importante dans la situation.
Le "gobelin", qui n'était pour l'instant pas fatigué, pesta et décida de puiser dans ses forces, et se remit à psalmodier bruyamment...
Les vents déclenchés par les dragons tournèrent alors et se changèrent en d'imposants élémentaires, les grains de sable et la terre sous les pieds des soldats, en plein milieu de la mêlée, se souleva et donna place à une vingtaine d'élémentaires de terre, puis les braises qui restaient des flammes des tentes subirent un appel d'air important et une dizaine d'élémentaires de flammes chargèrent sur l'ennemi, tandis que Zwiffy, sa transe achevée, s'écroulaient dans son trône, épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Dim 9 Mai 2010 - 15:59

La situation semblait sous contrôle. La plupart des orques avaient péri, et ceux qui restés commençaient à s'organiser pour une dernière offensive. Ses hommes quand à eux se regroupaient en groupe de 500 pour achever une bonne fois pour toute la résistance ennemi. Dorgo sentit tout d'un coup un flux magique, et son instinct l'avertit d'un danger imminent. Il eut à peine le temps de poser les yeux sur la boule de feu que celle-ci percuta violemment le Dragon sur lequel il se trouvait. Une chance que ces bêtes volantes avaient la peau dure, et que le projectile magique était d'une faible puissance.
Une fois que la Dragon retrouva sa stabilité, Dorgo formula la demande de descendre sur terre, il avait recouvré la totalité de sa force physique, même si sa réserve de mana était loin d'être pleine. Une fois sur le champ de bataille, il s'époumona à donner des ordres aux reste de ses troupes :

- Traquez et tuez chaque peaux-vertes que vous rencontrez ! Pas de quartiers soldats, débarrassons nous de ces envahisseurs !

Et à l'unisson, les guerriers hurlèrent et partirent à la chasse aux orques. Malheureusement, de nouvelles créatures apparurent, mais cela ne posait aucun problème aux Edhessiens. Ils se chargèrent des élemantaux à 20 contre 1, et le reste exterminèrent chaque survivants. Dorgo s'était fondu dans un bataillon et assistait, au 1er rang, à cette extermination. Il ne resta bientôt plus la moindre trace de créatures vertes, vivantes, sur le champ de bataille, et on pouvait apercevoir un début de sourire de satisfaction sur le visage des soldats.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Zwiffy'ga'krig



Nombre de messages : 178
Classe : Chamane
Date d'inscription : 10/03/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Orque

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Dim 9 Mai 2010 - 18:19

Le dernier orque vivant tomba à terre, pourfendu par la lame d'un soldat.
Seul restait Zwiffy, toujours en retrait, qui avait perdu connaissance, tandis que les prisonniers Edhessiens brûlaient dans les flammes de leur propre alliés, alors qu'ils étaient sensé servir pour plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Dim 9 Mai 2010 - 20:20

Le campement fut ravagé les ennemis brûlaient vif dans les tranchés creusées par les mouvements terrestre provoqué par la magie intentée par leur propre maître qui n’avait sans doute pas pensé plus loin que sa propre personne et l’envi de vouloir gagner à tout prix cette invasion mal gérée. Les orques avaient écrasé les gobelins de leur poids en trébuchant, les gobelins avaient allumé des feu un peut partout parmi les tentes et s’étaient piègé eux-mêmes en s’y aventurant ensuite et leur chef s’était épuisé en usant de magie avec un sceptre qui n’était pas de sont niveau à en croire sa position final, se retrouvant inconscient sur sa monture qui le laissa choir sur son trône ambulant resté sans porteur ni autre serviteur ou esclave, tous morts ou déserteurs.

Les Dragons d’or de la Comtesse avaient obéi aux ordres de leur maîtresse et avaient tout balayé sur leur battement d’ailes, faisant relever la poussière et terre du sol, se mêlant aux cendres et braises, une brillante stratégie élaborée par la vampire et chuchoté à Drago qui s’empara de cette formidable idée pour la mettre en exécution tout en demandant à ses soldats restant de se replier, de reculer pour ne pas être atteint. La belle lui laissa le plaisir de hurler les ordres aux bêtes mais celles-ci en vérité avaient obéi aux gestes faits par les mains de Lailah. De nouvelles créatures prirent vie des sources venant du sol, des élémentaires, les soldats du grand seigneur noir les attaquèrent avec force et rage, chargeant en hurlant un cris de guerre terrible et abattant la totalité des créatures ennemies. Ce qui dessina un immense sourire sur le visage de Dorgo, illuminant ainsi de victoire son regard d’acier et remerciant la belle pour son aide tout en retrouvant le sol pour rejoindre ses hommes restant et glorieux.

La Comtesse survola une dernière fois le désastre et pensant bien faire, elle fit un geste pour ordonner aux créatures dorées de faire le grand ménage en brûlant les restes et balayant les dernières cendres pour laisser une terre propre et prête à refleurir avec le temps restant du printemps. Elle pu de justesse faire agripper de ses serres le chef ennemi et aller le déposer plus loin en montagne et avant de l’abandonner seul, elle lui saisi son sceptre magique et le fracassa en deux pour le jeter en l’air et hurler un ordre à son dragon.


Brûle-le et qu’on ne voit plus aucun reste de cet objet!

Un geste vite exécuté et plus rien y paraîtrait. L’homme ne trouverait plus rien à ses côtés à son réveille et cela serait sa leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mar 11 Mai 2010 - 23:44

Voyant que l'ennemi n'attaquais plus , les soldats thassopoliens restèrent un bon moment immobiles , les deux armées se fixèrent un moment , laissant le silence régnait de nouveau sur le plage.La brise glacée frappait le visage des soldats.Quand tout à coup un des Thassopoliens s'avança.La lourde armure et le casque qu'il portait ne laissait rien voir ni de son visage ni du reste de son corps.Il brandis alors son épée et s'adressant à la dizaine de millier d'homme derrière lui :

Mes frères allons nous rester ici , à regarder nos ennemis dans les yeux où allons nous les écraser une bonne fois pour toutes ? A l'attaque soldats de Brak!

Pour Brak et Thassopole !


Hurlèrent les soldats derrière lui.Quatre milles hommes se jetèrent alors sur Les Kuo-tas et sur les spectres qui en infériorité numérique ne tiendraient pas bien longtemps. Malgré le froid les Thassopoliens avaient le morale avec eux. La campagne d'Edhesse venait juste de commencer et nul ne doutait que la république en sortirait victorieuse.Les hommes lézard pliaient déjà sous le nombre et les orgueilleux Thassopoliens se voyaient déjà défilaient à Perganon. En vainqueur...
Revenir en haut Aller en bas
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Mar 25 Mai 2010 - 5:02

La milice au sol du Sanglant subissait un dur coup, mourant sous la puissance de l'armée de Thassopole. Aucun replis n'était sonné, seul la mort ou la victoire ferait reculer la horde. Trop rapide au goût des démons était l'allure de défaite que prenait les événements, ils allaient devoir intervenir.

C'est alors que Nidleb, le démon infernal, général du Sanglant donna ses ordres. Optant pour une formation plus serré, les 59 autres démons se rapprochait de lui pour mieux incanter en unissant la puissance de chacun. Beaucoup de mana serait consommé, vidant les réserves de bien des serviteurs du mal, risquant ainsi d'être trop faible pour engager le combat si le sort échouait. Seul le général avait la possibilité de s'en sortir en cas d'échec.

Sur la terre ferme, tous entendirent le murmure de l'incantation, ne pouvant réellement discerner ce que c'était. Soudain, à l'arrière des troupes du Sanglant, empêchant tout replis de quiconque, une faille s'ouvrit. Un immense vortex, résultat du sort Portail Infernal, s'ouvrit. Les sbires de Mogoth n'étant pas les êtres les plus puissant côté connaissance des sorts, seul les créatures des abysses dites de niveau moyens pouvait en sortir sans être dangereux pour les créateurs de ce passage.

Ainsi, des Quasits (250), créatures ailés frappant au corps-à-corps firent irruption sur le champs de bataille en compagnie de Vrocks (250), créature terrestre qui attaquaient à distance tout ennemi à porter de tir. Parmi ceux-ci, des familliers (100) grouillaient ici et là, cherchant à passer devant et attaquer tout ce qui bouge. La réunion de famille était complète, la fête pouvait se continuer.

Le nombre restreint et la puissance limité des démons paraissait sur la quantité de créatures ayant réussi à passer le portail vers ce monde pour rejoindre le champs de bataille. Trop peu au goût de Nidleb puisque le total s'élevait à tout juste six cent, un ration de dix pour un afin que le contrôle reste possible.


Chargez !!! Pas de pitié !! Ramenons avec nous, au coeur des abysses, le plus de victimes possible !!

Toute la force du Sanglant fonça à l'assaut, risquant le tout pour le tout, même si c'était la défaite. Ils auront servit Nucter avec ferveur jusqu'à leur dernier souffle. Les dragons mort-vivant chargèrent les bateaux pour en casser les mats, empêchant la fuite. Les Quasits attaquaient tels des rapaces fonçant sur leur proie pour frapper de leur longue lame puis remontait avant de recommencer. Les Vrocks tiraient le plus rapidement possible avec leurs grands arcs, utilisant des flèches enflammés pour essayer de cerner l'ennemi. Les familliers, créatures grotesques qui couraient partout, se frayant un chemin sur le champs de bataille, poussant les soldats adversaire pour les déséquilibrer à chacun de leur passage. Ces petites bestioles, rapide mais fragile, ne savaient que mordre et déranger, aucune arme ne leur était possible.

Nidleb était le seul qui ne bougeait pas, admirant le spectacle. En cas de défaite, il retournerait à la caserne pour y continuer l'entraînement de nouvelles recrues, au moins il aurait eu un bon divertissement pour briser sa routine quotidienne.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Lun 14 Juin 2010 - 15:35

Alors que les Thassopoliens allait remporter leur première victoire sur le sol edhessien , une immense quantité de mana remplit l'air.Intrigués certains soldats de la République levèrent les yeux au ciel.C'est là qu'au milieu des nuages apparurent une soixantaine de démon. Individuellement jamais ils n'auraient pu être un menace. Mais une fois leurs puissances unies ils pouvaient lancer des sorts de hauts niveau. Ce qu'ils firent. Déchirant l'espace temps un portail s'ouvrit entre ce monde et les plans infernaux. De ce portail jaillirent une horde d'abomination démoniaque.Puis du ciel s'abattirent des cadavres animés de dragon qui virent frappés directement les navires. Les sbires d'Aedric restèrent un moment ébahis par ce retournement de situation. Certains furent même effrayés. Mais réalisant qu'ils avaient toujours l'avantage les Thassopoliens réagirent. Chargeant de plus belle. Écrasant les familiers qui trainait dans leurs jambes, les soldats les plus légèrement protéger eurent toutefois à tâter des dents des petites créatures. Une dizaine de garde républicain gisaient au sol la gorge broyait par les marchoires des agiles créatures. Puis une volée de flèche provenant des vrocks vint frapper les Thassopoliens. Des 250 flèches la plupart envoyèrent leurs cibles chez Nucter.Mais c'était du ciel que la menace était la plus forte. Les archers stationnaient dans les navires firent feux 500 flèches s'envolèrent pour aller toucher les dragons d'os qui tournoyaient autour des navires. Quand aux Quasits leurs victimes se comptait déjà par centaine. Mais la garde républicaine avait commencé à s'organiser. Formant des tortue pour éviter les attaques venues du ciel ils avançaient. Car le pire qui pouvait leurs arriver seraient d'être rejetés à la mer. De plus affronter des morts vivants et des démons galvanisait les soldats. Après tout ceux-ci étaient leurs pires ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Lun 14 Juin 2010 - 19:58

Malgré le pacte de non agression qui unissait maintenant l'Edhesse et Thassopole, des rumeurs de combat avaient été rapportés au Palatinat, qui décida d'envoyer 7000 hommes sur le lieu du présumé affrontement. Un espion avait été envoyé au préalable, et ce dernier vint directement à la rencontre de Vidar, qui était à la tête des guerriers. Ceux-ci commencèrent à déplier les tentes et à sortir les vivres des caravanes. Ils bénéficiaient de l'aide des habitants de cette campagne, eux aussi désireux de retrouver la paix sur leurs terres. Leur base se situait à quelques kilomètres de l'emplacement des combats, séparés par une colline des belligérants. Ainsi, les Edhessiens ne savaient pas ce qui les attendait là bas, mais l'espion allait tout leur révéler:

- Derrière ce mont, vous ne trouverez que le chaos. Il y a bien des soldats portant les couleurs de Thassopole, comme prévu, mais leur adversaire m'est inconnu. J'ai aperçu des démons, des Dragons putréfiés, des morts-vivants, aucune créatures qui nous appartiennent.
- Mais nous semblons avoir le même ennemi, par conséquent nous attaquerons l'armée de Von Seviand en priorité, si ils ne veulent pas partir. Qu'en est-il actuellement? Y-a t-il un camp qui commence à prendre l'avantage?
- Les soldats d'Aedric viennent de se replier, et se préparent à repartir à l'attaque. Les morts vivants viennent de subir un gros revers, mais ont encore de quoi faire très mal à Thassopole. Je suis incapable de dire qui est le plus en mesure de gagner.

Et l'espion repartit, recevant sa petite bourse. Vidar s'assura que la construction de leur campement prit le moins de temps possible, puis donna l'ordre à ses hommes de monter sur la colline. Tout avait été réfléchi, car de cette manière les armées ennemis ne pouvaient apercevoir la totalité de ses troupes, il possédait donc un certain avantage. De plus, ils étaient suffisamment loin pour être hors de portée des flèches, pour le moment. Alors que le Général Vidar écrivait une missive à l'attention de leur opposant, un soldat arriva vers lui, le doute se lisant sur son visage:

- Mon Général, j'ai repéré un camp dont l'espion n'a pas signalé la présence ! Il pointa en effet du doigt une multitude de tentes.
- Ce n'est rien soldat, juste la troupe que Poigne de Fer a emmené pour nous renforcer.
- Sa troupe de fou furieux? Mais comment se fait-il qu'il soit si nombreux? Et n'est-il pas risqué d'être si proche d'eux?
- Cesse de te fier aux rumeurs que l'on propage sur eux ! s'agaça Vidar. Ils sont maintenant presque un millier, le double qu'à l'origine. Et ce ne sont que des hommes ayant commis des actes trop horribles pour servir dans l'armée provinciale, mais dans l'absolu ils sont comme toi et moi. Sauf qu'eux n'ont que la guerre pour espérer se faire pardonner de leur abomination, ils n'ont plus rien à perdre. Ne dénigre plus ces soldats, compris ?
- Très bien mon Général...

Et le guerriers repartit d'où il était venu, honteux. Vidar finit sa missive, et envoya un volatile qui balança la lettre au milieu des troupes de Thassopole. Sur le bout de papier on pouvait lire:

Citation :

'' A l'attention de celui qui dirige les troupes Thassopoliennes,
Un pacte de non agression a été signé entre le Généralisme Siegfrield et le Palatin Dorgo Ulagan. Un des points de ce pacte est l'évacuation pure et simple de vos hommes, vous avez quatre heures pour repartir, sinon nous le ferons nous même. Peu m'importe si ces démons vous poursuivent, nous n'avons rien à voir avec eux, mais il est certain que c'est vous qui avez déclenché leur colère.
En espérant ne pas devoir faire couler le sang, principalement le votre,
Vidar. ''


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Lun 28 Juin 2010 - 4:56

Les troupes du Sanglant diminuait lentement, entraînant avec eux les soldats de Thassopole vers le monde de Nucter. Le général de la milice de Mogoth, Nidleb, regardait patiemment les affrontements au sol. L'adversaire envoya une nuée de flèche vers la cinquantaine de dragons d'os qui chargeaient les navires encrés dans la crique. Nombres des projectiles ne firent aucun dommage aux carcasses volantes mais la quantité permis tout de même d'atteindre à mort près d'une vingtaine de volatile.

En aucun cas Nidleb ne choisirait la fuite sous peine de subir les foudres de son maître. Un manticore vint porter une missive au démon, un rapport de la situation dans les environs au cas où des renforts ennemis arriveraient.

Citation :
"De par delà la montagne, une armée se mobilise au couleur de l'Édhesse, possiblement les troupes du palatin."
"Impossible de savoir de quel côté ils sont avant qu'ils n'entrent dans le conflit.
"

Nidleb leva les yeux et du haut de son dragon pu constater la véracité des écrits qu'il venait de recevoir. Le général se devait de prendre une chance et d'espérer que cette armée en avait après Thassopole en premier lieu. Regardant la quantité de troupes qui restait, il compta brièvement qu'il avait déjà perdu, effectuant un bilan des restes. La totalité des vrocks continuait de faire pleuvoir les flèches qui, une vague sur deux, étaient enflammés. Les démons sur leurs dragons causaient grand tort aux navires en brisant les mats qui s'écrasaient sur les ponts, coulant certains navires et endommageant plusieurs autres. La fuite serait ardue pour Thassopole.

Le général se devait de gagner du temps, de savoir les intentions de l'ost qui venait d'arriver à proximité du champs de bataille. Se rendre vers eux ? Provoquer une diversion ? Le dilemme lui rongeait l'esprit. La victoire ou la défaite pouvait dépendre de cette décision. Et pourquoi ne pas faire les deux !

Il donna ses ordres rapidement, les dragons remontèrent en lieu sûr dans les hauteurs, permettant au démon de ce concentrer de nouveau pour l'incantation de sorts. Un murmure se fit entendre, lentement la quarantaine de démon incantait tous ensemble dans le but d'affecter au maximum l'adversaire par le sort du bouclier de la honte qui leur ai jeté. Sans nul doute, les unités qui ont mis pied à terre entre dans la zone affecté par cette magie.

Une fois ses ordres transmis, Nidleb quitta la formation pour se rendre vers les troupes d'Edhesse. Il s'approcha à distance sécuritaire, pour ne paraître menaçant mais permettre de se faire entendre.


Messieurs, ne passons pas par quatre chemins, je suis Nidleb, Général des troupes du Sanglant. Êtes-vous ici pour faire reculer Thassopole, avec moi, pour la paix de l'Edhesse ou bien vous venez affronter les armées que je commande ?


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Lun 28 Juin 2010 - 15:44

La situation ne semblait pas se calmer. Pire, les morts-vivants & compagnie commençaient à remuer, comme si ils préparaient quelque chose. Le combat semblait inévitable, d'autant que Thassopole n'avait toujours pas réagi à leur ordre de retraite. La bataille était imminente, et c'est avec lassitude que Vidar, le Général de cette armée, retourna à sa tente affûter sa lame.
L'elfe noir s'arrêta quand il sentit dans son propre camp ses hommes s'inquiéter et s'agiter. Il sortit et vit arriver ce qui lui semblait être un Infernal. Il ordonna aux hommes de retourner à leurs occupations, tandis qu'il écoutait ce que l’inconnu avait à lui dire:

Messieurs, ne passons pas par quatre chemins, je suis Nidleb, Général des troupes du Sanglant. Êtes-vous ici pour faire reculer Thassopole, avec moi, pour la paix de l'Edhesse ou bien vous venez affronter les armées que je commande ?

Il s'était tenu à l'écart, par peur ou par prudence. Vidar allait à sa rencontre, pour parler seul à seul et hors des oreilles indiscrètes des soldats. Ce faisant, il réfléchissait. Ainsi il combattait pour Mogoth, l'Infernal le plus recherché de tout l'Empire. L'elfe noir aurait préféré ne pas le savoir, car si il venait à combattre avec eux, ce geste serait-il traduit comme un acte de traîtrise? Mais après tout, il ne faisait que défendre leurs terres, et il pourrait prétexter ne pas avoir été au courant. Et puis, les premiers fautifs dans l'histoire étaient les hommes d'Aedric, peu importe les fautes commises par l'Edhesse pour réparer la faute, le Palatinat pourrait tout mettre sur le dos des Thassopoliens. Satisfait, il se planta devant Nibleb et lui répondit:

- Je me nomme Vidar, et je suis le Général des armées Edhessiennes. Nous ne sommes dans aucun des deux camps, démon. Il avait prononcé le dernier mot sans aucune animosité. Si Thassopole retire ses troupes, comme nous leur avons demandé, et que vous continuez vos attaques, alors mon armée renverra vos morts-vivants d'où ils viennent. Si jamais les troupes d'Aedric persistent à rester, alors nous combattrons à vos côtés. Est-ce clair ? Ne faites pas l'erreur de vous précipiter au combat, je vous conseille d'attendre et de leur laisser une chance de partir. Ainsi, si ils restent, notre extermination sera légitime.

L'étranger semblait avisé et intelligent, Vidar espérait vraiment qu'il écoute ses conseils. Il le fallait, car en se montrant ainsi, Mogoth et ses acolytes couraient de tels risques que le Palatinat ne serait peut-être pas en mesure de le protéger. Après tout, où était leur intérêt là dedans? Mais le Général ne comprendrait jamais les desseins de Dorgo, et puis son métier était de se battre, pas de réfléchir. Si la situation échappait à son contrôle, il avait assez d'hommes pour anéantir chacune des deux armées, et ce fait stoppa ses réflexions.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Mogoth



Nombre de messages : 230
Age : 50
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/10/2008

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
9/10  (9/10)
Race: Infernal

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Lun 12 Juil 2010 - 1:21

Le général écouta avec attention les propos de l'homme face à lui. L'individu fut clair et précis sur les actes qui seront appliqués en fonction de la réaction de Thassopole sur le terrain. Visiblement, si Nidleb prenait soin de reculer avec ses hommes le temps du replis de l'envahisseur, il pourrait quitter sans autre forme de pertes vers le havre du sanglant et y faire son rapport.

Soit ! Mes troupes sont déjà en retrait et attendent mes nouvelles consignes question de reprendre des forces pendant que je suis ici. Le combat fut déjà très violent des deux côtés. Maintenant, je resterai en mode défensif le temps de voir la réaction de Thassopole face à cet ordre de départ que vous leur avez fait parvenir. Si il grimpe à bord de ce qu'il leur reste de navire et font voile vers leur terre natale, mes hommes et moi en ferons tout autant, sans autre forme de violence.

Nous étions ici pour freiner leur progression puisque ce point de la côte est limitrophe à notre territoire. Nous sommes ainsi bel et bien dans le même camp Général. Quel est le délai d'attente avant permission ?
Ahhh et puis non, je vais faire encore plus simple ! Je quitte dès maintenant et amusez-vous avec vos copains. Au plaisir Vidar.


Le démon quitta aussitôt vers ses troupes et donna ses consignes. En peu de temps, tout ce qui restait de troupes était en rapidement en retraite vers les montagnes, éliminant malgré tout ceux qui persistaient à les suivres.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Sam 6 Nov 2010 - 14:18

Il avait fallu un certains temps, mais l'ordre de retraite était enfin parvenue à l'ensemble des troupes thassopoliennes. Les navires de la république firent rapidement demi tour pour regagner les rivages de leurs îles. Quel était donc le bilan de cette opération ? Les pertes humaines étaient négligeables. Le gros des forces n'ayant participé qu'à une escarmouche avec les forces de Mogoth. C'est opération n'avait donc servi à rien. Juste à engloutir une bonne somme d'argent. Enfin c'était la version officielle. En effet la nouvelle milice qui avait fausser compagnie à Swiffy avant la bataille avait pillé la partie la plus au nord du pays. Et y avait fait une bonne centaine de prisonnier. Le gouvernement edhessien n'était bien sur pas au courant. Et ces cents détenus était dorénavant attachés au fond d'une cale. Quittant leurs provinces vers un destin inconnu. Mais le résultat était là plus aucun soldat de Thassopole n'était en Edhesse.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débarquement en Edhesse   Aujourd'hui à 11:38

Revenir en haut Aller en bas
 

Débarquement en Edhesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Perganon-