AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Ven 14 Mai 2010 - 1:47

En cet après-midi de célébration le temps était au ciel bleu, aussi bleu que la mer qui entoure Thassopole sans aucun nuage. Dans la cité, toutes les rues se trouvaient désertes, un calme inhabituel régnait dans la Capitale, pas un manant dans les ruelles, aucun étalage n'était ouvert, il semblait presque que cet endroit soit devenu une ville fantôme..

Néanmoins, Un grondement sourd faisait trembler la terre, à mesure que l'on s'approchait du centre de la Cité. De lourdes percussions se faisaient sentirent suivies d'applauddissements lointain. Une toge blanche traversa rapidement la route pavée, une silhouette svelte, couverte d'un capuchon pâle, la faible brise repoussa la capuche vers l'arrière, ce qui dévoila le visage doux et innocent d'une jeune femme aux cheveux blonds. Elle s'arrêta un instant afin d'observer derrière elle, puis lorsqu'elle perçue un nouveau battement fort, s'empressa de reprendre son chemin. La jeune femme passa un coin d'une maison et suivie une longue route en descente bordée d'arbres. C'est une fois cette dernière traversée, qu'un tonnerre d'applaudissements, de musique et de rythmes percutèrent les tympans de la demoiselle. Elle approcha d'un croisement où la route se séparait à gauche et à droite, elle continua d'avancer tout droit et atteignit de nombreuses marches toutes remplies. Elle se figea devant le spectacle s'offrant à elle, des milliers de personnes se trouvaient là acclamant l'impressionant bâtiment érigé face à eux.

Un énorme édifice formé en demi cercle et entouré de jardins et de bâtiments plus petits de part et d'autres. Le bâtiment principal comportait une façade à colonnes, ressemblant à peu près à un Sénat, à la différence que les colonnes suivaient parfaitement la largeur de l'enceinte entière, tout en haut, se dressait un toit triangulaire en pierres vertes bleutées, un drap noir recouvrait la face où l'on apercevait un début de fresque de chaque cotés à découvert.
Devant le bâtiment qui serait le Ministère du commerce. s'étalait la grande place illuminée par les centaines de soldats en formation, en son centre un deuxième drapé noir couvrait quelque chose haut de plusieurs mètres.
Nombres de statues de deux mètres étaient disséminées un peu partout sur la place où était réuni le peuple, certaines représentant un soldat, d'autres un marchand, d'autres encore une femme du peuple..

Plus près, on apercevait un pont majestueusement sculpté, il était large comme deux maisons côte à côte et enjambait un ruisseau où se trouvaient nénuphars fleuris, poissons orientaux et autres pétales de roses lancés par la foule ou bien portées par le vent. Les Jardins verdoyants étaient composés d'arbres de tout Kalamaï, de telle façon que l'on ai des fleurs à n'importe quelle saison. Aujourd'hui, c'était donc de magnifiques fleurs semblables à des roses, les autres petits bâtiments éparpillés, étaient des emplacements spécifiques aux marchands qui y avaient payés le prix.

Des applaudissements éclatèrent de nouveau lorsque, accompagné par l'Intendant Asmodean, Malbrum monta sur un échaffaud installé pour l'occasion vers le centre de la Place Centrale. Le Ministre portait une armure légère faite sur mesure d'un métal éclatant, une cape bordeaux et des bottes souples noires. Les deux hommes saluèrent la foule, puis le Marchand se tourna vers son ami.


"Nous n'avons plus qu'à attendre le Grand Prêtre Aedric..

-Tout à fait mon cher ami, il devrait arriver d'ici peu.

-Paririez-vous avec moi qu'il ne lésinera pas sur les moyens pour son entrée ?

-Vous gagnez à l'avance mon ami."

Les deux hommes rièrent gaiement, tandis que près là se trouvaient les trois gardes-vie du Ministre. Van Helder observa son maître une seconde, puis déclara à ses deux compagnes d'armes.

"Cet homme ne sait vraiment pas être sérieux, regardez le.

-Il détend l'athmosphère, vous savez autant que moi que ce jour est important pour lui, il doit être un peu stressé. souligna Sevaalia.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Ven 14 Mai 2010 - 21:54

Un impressionnant roulement de tambour annonça l’arrivée du palatin. La foule s’écarta alors comme pour former une haie d’honneur pour le nouveau maitre des lieux. Aedric n’avaient bien sur pas lésinait sur les moyens pour sa première apparition publique en tant que palatin. Il était vêtu d’une armure impressionnante, tant par son aspect massif que par le métal qui la composait. Un métal d’un éclat semblable à l’argent mais beaucoup plus solide et léger que les Nardogords nommait les Larmes de la Lune. Son fidèle marteau était accroché dans son dos. Et les rayons du soleil se reflétaient dans son armure. Eblouissant la foule.

Mais cela n’était rien comparés au reste. Une cape brodée d’or, couvrait son dos et un diadème sertis d’un rubis rouge comme le sang était accroché à sa tête. Ses cheveux blonds éternellement dépeignés avaient été tirés en arrière lui donnant une allure moins sauvage qu’à l’habituelle. Autour de lui les vingt meilleurs soldats des élus de Brak, l’escortaient. L’armure qui les recouvrait ne laisser rien apparaitre d’eux, ni leurs couleurs de peaux ni leurs visages masqués par un lourd heaume. Tout de fois les Nardogords présents ne purent que reconnaitre les ailes noires de Vautour et les doigts d’acier de Galtar. Les célèbres gladiateurs.

Mais le mégalomane qu’était Aedric ne s’était pas comptait d’une si petite escorte. Le précédaient, des danseuses, des chanteurs, et autres saltimbanques. Montrant le caractère festif de l’événement. Mais la chose la plus impressionnante était sans doute la chaise à porteur sur lequel était assis le chef de la République. Le mot trône aurait mieux convenus. D’un bois massif, et magnifiquement sculpté, il devait valoir à lui seul plus qu’un an de solde d’un garde républicain. Ce lourd siège étaient porté par une dizaine de minotaure. Que le poids du bois et de l’armure recouvraient de sueur. Au dessus d’eux Aedric étaient aux anges.

Le peuple impressionné scandait son nom. Tout de fois les opposants étaient nombreux. Despote, fanatique et bien d’autre voilà comment certains Thassopoliens voyaient leur nouveau chef. Et parmi ces gens là, le plus haut placé était déjà sur l’estrade. Malbrum , ministre du commerce dés leur première rencontre , en ce même lieu les deux hommes ne s’étaient pas apprécié , tout de fois , ensemble ils œuvraient pour donner à Thassopole une grandeur sans égale dans tout le monde connu. Les porteurs s’arrêtèrent et firent descendre le prêtre Rouge. Aedric admira les lieux, tout y étaient impressionnant, les statues, les colonnades, ce lieu était un chef d’œuvre d’architecture. Un lieu qui à la connaissance d’Aedric n’avait nul autre pareil dans tout Kalamaï. Soudain les musiciens stoppèrent la musique, les danseuses ne tournèrent plus. Aedric s’avança majestueusement vers l’estrade qui surplombait la foule. Il grimpa marche par marche. Il salua de la tête l’intendant et Malbrum et pris la parole face au peuple, son peuple.


Citoyens, citoyennes, visiteurs de passage, marchand étranger, ou qui que vous soyez. Vous êtes ici devant le nouveau symbole de notre toute puissante république. L’empire admirait déjà la beauté d’Anaphe, l’architecture de son palais. Notre modèle démocratique. Mais voila que se dresse, là ou il n’y avait ici que des ruines un lieu resplendissant de beauté, un lieu ou se réuniront des hommes et des marchandises du mondes entier. Pour la gloire et la richesse de notre belle province. Mais ce nouveau symbole de Thassopole est aussi pour moi le symbole d’une nouvelle Thassopole. Une nouvelle Thassopole qu’avais entamé de bâtir Arzhùl Gorbad, mon prédécéseur. Grâce à sa foi, à son courage et à sa fermeté, il a relevé notre république tombée dans la débauche et l’hérésie sous le règne de Garlon. Maintenant je suis fier d’annoncer que j’ai non que nous avons finis son œuvre. Les barbares de Zackinthe effrayait par nos saintes phalanges nous ont livrés une partie de leurs terres. Les décadents d’Edhesse n’ont pu repousser nos soldats qu’en pleurant devant le Sénat impériale. Nous sommes forts à l’image de Brak qui veille sur nous. Bientôt Maon et Prévéze ne seront que des ombres comparés à nos richesses et à nos armées. Peuple de Thassopole aujourd’hui nous marchons tous ensemble vers la gloire !

Le peuple scanda alors le nom de son palatin, Aedric ferma les yeux et apprécia le spectacle sonore qui résonnait à ses oreilles.Puis d’un signe de main il fit signe au peuple de stopper les applaudissements. Et repris en montrant de sa main les bâtiments derrière lui.

Mais ceci n’est pas mon œuvre. C’est le travail d’un des grands hommes de notre province, un marchand mais aussi un architecte de talent, notre ministre des échanges et du commerce le seigneur Malbrum. Je lui demanderais de venir expliquer quelles sont les fonctionnalités de ce lieu. A fin que vous sachiez pour ceux qui ne le connaissent pas qui est cet homme qui se cache derrière tout cela. Et il sera peut être temps de nous révéler le nom de ce bâtiment.

Aedric engagea un mouvement de recul, pour laisser l’avant de la « scène » à son ministre. Après tout ils étaient en république et le temps de paroles devait être partagé.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Sam 15 Mai 2010 - 2:33

Les habitants se attendaient l'arrivée de ce Ministre dont ils avaient entendus parlés, les personnes de plus petites tailles se dressant sur leurs pointes avec l'espoir d'apercevoir l'homme.
Suivi du regard par Asmodean, le Ministre marcha sur l'estrade, et après avoir adressé un regard bref au Palatin il se tenu devant le parloir, scruta le public, et l'horizon, puis se présenta à la foule.


Citoyens, je suis Malbrum, votre actuel Ministre des échanges et du commerce. Comme vient de vous le signaler notre Palatin, je suis l'homme à l'origine de cet endroit de beauté. Mais je tiens tout d'abord à remercier tous les ouvriers et artisants sans qui tout ceci ne se serait jamais extirpé du papier ! Applaudissons les mes amis !

L'assemblée claqua des mains dans un léger brouhaha, avant que le silence ne reprenne le dessus, le Marchand continua les yeux perdus dans ceux de la foule.

Ce forum, a été la dernière mission qui m'ai été confiée par notre Grand Protecteur, l'inquisiteur Arzhùl Gorbad, cet homme qui a accepté mon arrivée dans cette province, qui m'a fait confiance à travers la personne de notre Intendant Asmodean. M'a ordonné de bâtir quelque chose qui puisse retransmettre le gigantisme de notre Province, ainsi, j'ai usé de toutes mes ressources pour offrir à ce grand homme.. un édifice d'une si grande splendeur, qu'il puisse refléter sa puissance, son étreinte et son honneur ! Ce Forum Mesdames et Messieurs, est l'achèvement d'un dur labeur qui dure depuis des mois maintenant..
Mesdames et Messieurs ! Je vous présente en ce jour béni des dieux...


Malbrum jeta un regard à sa gauche où se trouvait Van Helder qui attendait son signal. Le Marchand fini par s'écrier.

L'Arzhùùùùùl Gooooorbaaaaad !!!!!

C'est dans une magnifique orchestration parfaitement mise en scène, que le Ministre se retourna les bras tendus vers son chef d'oeuvre, un sourire sincère aux lèvres, tandis que des hommes tiraient sur des cordes qui firent tomber le drap noir en haut du bâtiment, laissant l'assemblée admirer l'apparition du fameux Nom inscrit de noir dans le marbre blanc et ornementé par des décorations magnifiques.

"Arzhùl Gorbad"

Le drapé noir flottant dans l'air fut suivi par tous les regards, et c'est lorsque ce dernier se posa au sol, que l'énorme drap sombre au milieu de la Grande Place fut retiré tout à coup, laissant juste entendre un claquement foudroyant. La colossale Statue Noire de l'Inquisiteur sur son majestueux destrier impressiona au plus haut point tout le monde présent, comme un serrement au coeur. Le lieu fut immergé dans un profond torrent d'applaudissements, de musique et de cris de joie ! Les pétales de roses recommencaient à pleuvoir de plus belle, tandis que Malbrum sourit à la vue de la magnifique sculpture.. Il baissa les bras, observa Asmodean, qui semblait clairement être aux bords des larmes. Les trois gardes-vie non loin de là se dressèrent avec honneur et fierté face au Paladin, le Ministre s'approcha au coté du Palatin en observant avec lui la Statue tout en s'adressant à lui calmement.

Vous voyez mon cher Aedric, j'ai su lui rendre hommage à ma manière, J'espère que vous saurez en faire autant, un jour...

Il se retourna et souria au peuple en folie en levant les bras et le saluant, le nom du Gestionnaire retentit à son tour, acclammé, Malbrum venait de gagner l'amour et le respect de Thassopole tout entière. Il leva un bras en l'air, et la jouissance du peuple se tue.

Ce Forum est destiné à vous tous Thassopoliens, et à vous tous, Marchands du Monde ! Avec cet espace rassemblants les commerces des quatres coins de Kalamaï, Notre province deviendra le seul et unique point d'économie mondial et vous permettra mes amis, d'acheter sans soucis, tout produit d''ailleurs, que ce soit nourriture, armes, mobilier, bétail, ou autres bibelots.. Ils seront à votre portée en ce Lieu d'affaires ! Kalamaï à portée de votre main !
Le Spectacle n'est pas encore fini, les festivités vont continuer jusqu'au couché du soleil, où, vous attend une preuve de plus que ce bel endroit porte bien son Nom ! Merci !


Le Ministre salua de nouveau son public avant de retourner aux cotés de l'Intendant.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Lun 17 Mai 2010 - 22:34

Aedric , sourire aux lèvres écouta le discours du marchand , celui ci maniait les mots avec une aisance propre aux membres de sa classe. Ces marchands des beaux parleurs prêts à vous poignarder dans le dos pour quelque pièces d'or. Aedric savait bien qu'un jour cet opportuniste changerais de camp mais quand ? Mais c'est alors que le Ministre révéla le nom du forum l'Arzhùl Gorbad. Le palatin en eut le souffle coupé. Ce Malbrum était un être surprenant. Admirait-il vraiment l'inquisiteur d'Eden ou n'étais-ce qu'une façade? Aedric pour sa part admirait cet homme à la foi inébranlable , au coeur pur, un homme de fer, et un pontife comme il y en eut peu dans toutes l'histoire de Kalamaï. Mais il était temps pour Thassopole de faire la fête. Aedric s'avança vers l'avant de l'estrade.

Peuple de Thassopole l'heure des réjouissances est enfin arrivé. Nous fêterons cet événement exceptionnel jusqu'au coucher du soleil. Notre cher ministre m'as annoncé qu'il y aurait une surprise à ce moment là. Nous la découvrirons tous ensemble. Que la fête commence !

Des centaines de domestiques, avait pendant le discours du palatin et de son ministre un immense banquet. Au frais de la république bien entendu. Il y avait là les mets les plus exotiques de tout l'empire. Du sanglier de Cadeiron , aux fruits d'Outre-Mer , en passant par les très étranges steaks de mammouths des terres glacées.Mais ce qui était réellement impressionnant c'était les immenses tonneaux de vin et de bières qui avait été emmenés là. Bien sur un bon nombre de soldat avait été affecté à la surveillance de ce banquet pour éviter tout débordement.La fête allait durait des heures. Le Peuple ne pourrait que se souvenir de la générosité de son palatin.C'était en tout cas ce que pensais Aedric.


Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Lun 24 Mai 2010 - 2:03

L'ambiance était désormais détendue, la musique plus que festive éclatait ci et là tandis que certains couples se mettaient à danser en tapant du pied et des mains. Des gamins accouraient jusqu'au banquet garnis de servants et de mangeurs. Malgré la fraiche brise de la soirée, l'air devenait chaleureux par les rires et la joie règnant sur le lieu. Un attroupement d'enfants se trouvait face à un petit orchestre local, les quelques bardes jouaient gaiement une douce mélodie pendant que certains soldats semblaient se lâcher non loin de là sous l'effet de la beuverie qui se propagait dans les rangs.

Malbrum pu même aperçevoir avec enthousiasme Sevaalia, sa garde-vie emmener Van Helder son supérieur dans la danse apparemment plus de force que de gré. Il semblait donc que ce vétéran est bel et bien une faiblesse, les femmes. Le ministre s'en alla voir sa jeune gardienne Aedelabis, à l'écart assise dans un coin. Se rendant compte que son maître se trouvait là, elle se mit debout au garde-à-vous rapidement. Ce que Malbrum s'empressa de régler.


"Aedelabis, ce soir est une soirée comme il y en aura pas d'autre.. Allons va donc profiter de la fête, et cesse donc cette posture militarisée. La jeune fille se mit à ses aises, puis en pretant attention à Sevaalia, elle se confia à Malbrum.

Je ne connais personne ici, à part eux... Et vous bien sûr Monsieur... L'homme vit le visage attristé de la jeune femme.

Je vais vous l'enlever cette mauvaise passe moi, voyez ! Il prit sa main fermement, puis se dirigea vers la zone où se trouvaient les danseurs.

Non, mon Seigneur je ne peux vraiment pas. s'efforça t-elle de résister.

Allons allons, Aedelabis !...C'est un ordre... Souria le Ministre avant de conduire la jeune soldat sur la piste de danse qui se trouvait à coté de la sombre statue inaugurée. une fois arrivé, il fit aux bardes un petit geste répété, avant de se tourner face à sa cavalière.

Les bardes s'adressèrent des regards complices puis ils changèrent le rythme de leur mélodie suivi de claquements des claquements de mains avoisinants. Malbrum aperçu son protégé Valern, avec son épouse, dans la danse. Tout le monde semblait prit dans le jeu et l'amusement. la jeune Aedelabis fini bel et bien par sourire, inévitablement, lorsqu'elle pu admirer son Maître en pleine chorégraphie sur le rythme endiablé de la musique. Il croisa le regard d'un jeune garçon qui semblait seul à gigoter, il lui adressa un regard insistant vers Aedelabis lorsque celui ci s'approcha de la jeune femme et continua à la faire danser. Malbrum, satisfait, grimpa sur la scène qui était en fait une simple marche, puis s'approcha des Bardes il leur souffla quelques mots aux oreilles puis ils se remirent à jouer. Alors le Marchand qui étonna le peuple, commença à chanter, à la surprise générale.


[HRP ON] Ambiance Musicale http://www.youtube.com/watch?v=VA84O2KPtkU Very Happy [HRP OFF]

Lorsque le soleil se couche
Que les bières coulent à flots
Que danse en rythme les mouches
On peut entendre cet écho !!

Oho ho Sainte statue
Tu réchauffes nos coeurs, mieux que l'alcool !
Oho ho Sainte statue
Gorbad nous protège, face à ces trolls !

Hey !

Lorsqu'on tape en rythme des pieds au sol
Que parmis tout le peuple, on glousse et glousse
Et que tous les chiens mangent dans leurs bols
On peut chanter, même avec une mousse !

Oho ho Sainte statue
Tu réchauffes nos coeurs, mieux que l'amour !
Oho ho Sainte statue
Gorbad nous protège, face aux vautours !


Le peuple en était totalement conquis par le Marchand qui n'avait pas même encore fini son discours improvisé, que déjà le soleil se mettait à se coucher, et la lune à se dévoiler.

Ecoutez-moi, écoutez-moi, écoutez ou bien chantez !

Brille, brille Grande statue !
Comme l'avait fait notre Héro !
Brille, brille immense héro !
Comme la lune mise à nue !

Oho ho Sainte statue
Tu réchauffes nos coeurs, mieux que l'alcool !
Oho ho Sainte statue
Gorbad nous protège, face à ces trolls !

Hey !

Ecoutez-moi, écoutez-moi, écoutez ou bien chantez !


Le public, et même les soldats autour se mirent à pousser la chansonette.

Brille, brille Grande statue !
Comme l'avait fait notre Héro !
Brille, brille immense héro !
Comme la lune mise à nuuuuuue !


Un éclat divin envahissa la grande place et stoppa les bardes. Tous les regard fixèrent une fois encore l'immense réprésentation de l'Inquisiteur d'Eden. Celle-ci se mise à provoquer de vifs flashs éclatants avant de s'illuminer d'une aura pure semblant venir du coeur de la pierre qui devenait soudainement d'un blanc d'une mystique clarté. Des rayons scintillants perçèrent le ciel noir et firent fuir les vautours et rapaces volant dans les environs. Une pluie d'applaudissements s'abbatie sur la statue divine, Malbrum applaudissa aussi, c'était la deuxième fois qu'il voyait ce phénomène se produire, c'était un incroyable spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Lun 31 Mai 2010 - 1:08

Une statue qui brille mais quelle était donc cette sorcellerie , s'interrogea l'inquisiteur. Malbrum n'était pas un magicien ce genre de prouesse le dépassait complètement. Aedric en conclut que cette étrange lumière devait provenir de la roche dans laquelle la statue avait été sculptée. Aedric n'aimait pas son ministre qu'il jugeait faible et sans foi , mais il devait bien l'avouer ce type avait un don pour le spectacle devant lequel l'inquisiteur ne pouvait que s'incliner le héros de la soirée se n'était pas le palatin mais le ministre. Qui l'eut cru ? Aedric applaudit comme même , il faillait faire bonne figure face au peuple. Il ne pouvait laisser la popularité du marchand dépasser la sienne. Et si cela arrivait le pauvre ministre aurait sans doute un malheureux accident ... Mais la soirée était à la fête. Mettant fin aux applaudissements l'inquisiteur hurla à la centaine de domestique présente.

Que le vin coule à flots , ce soir Thassopole est en fête. Que tout le monde s'amuse. La gloire peut attendre demain mes frères.

Les robinets des immenses tonneaux entreposés se mirent à déverser leurs précieux breuvages.Voyant que tout se passait bien , Aedric se rapprocha du ministre , furtivement. Se retrouvant derrière lui il lui mit la main sur l'épaule. Un grand sourire s'afficha sur son visage.Sourire hypocrite bien entendu...

Sa faisait une éternité , seigneur Malbrum. La dernière fois que nous nous sommes vu s'était ici non ? Nous avions eu une magnifique discussion sur l'esclavage votre discours m'avait profondément touché. J'en verserais une larme rien que d'y repensais. Mais trêve de sarcasme et parlons sérieusement. Au nom du sénat de Thassopole je tiens tout d'abord à vous féliciter pour ce bâtiment. Magnifique tout simplement , je vois déjà votre nom écris dans les livres d'histoire pour cette construction. Et cette statue mon ami et cette statue ! Quelle est donc la magie qui l'habite ? Et où vous l'êtes vous procurez c'est quelque chose qui n'as pas d'égale dans tout le monde connu. Et sinon notre ministre a-t-il de nouveaux projets pour la grandeur de notre Sainte République ?

L'inquisiteur avait parlé tout à fait calmement fixant le marchand de ses yeux sombres, la voix ne laissait paraitre aucune trace de rancœur ou de jalousie. Même si à ce moment précis Aedric haissait Malbrum pour lui avoir piquer la vedette. Il était le maitre ici.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Sam 5 Juin 2010 - 14:37

Tandis qu'il observait la foule en délire, une main se posa sur l'épaule du ministre la voix qu'il avait entendue précédemment lui parla calmement. Il se souvenait très bien de cette voix qui le félicitait pour son travail accompli, et cherchait à en savoir davantage sur la Statue et l'origine de son pouvoir. Malbrum ne connaissant que trop bien cet homme, il répondit sans hésitation.

Je suis navré, je n'en ai aucune idée, le sculpteur qui a travaillé sur cette oeuvre est décédé il y a peu, à priori ce serait du sud de la Province, mais je n'en sait pas plus, Inquisiteur.Aedric..


Bien entendu Gekhno était rentré dans son village depuis bien longtemps, probablement était il toujours vivant mais il était hors de question que Malbrum donne des informations précises sur l'origine de cette roche. Il savait trop bien de quoi cet homme était capable pour aquérir plus de pouvoir. Il se tourna vers son supérieur hiérarchique.

Mais je vérifierais nos archives si vous le souhaitez, peut-être existe t-il une trace d'une quelquonque roche de cet acabit dans nos registres.


Le marchand souria légerement, comme pour faire un pied de nez à son Palatin, il préfererait mourrir plutôt que de donner d'avantage de puissance à Aedric. Puis il posa à son tour sa main sur la lourde épaulière du Grand Prêtre.

Allons, si vous voulez bien m'excuser, je vais aller animer cette nuit afin qu'elle aussi, reste gravée dans les mémoires, j'ai également à faire avec mes nouveaux quartiers, bien qu'en étant l'architecte principal, je dois vous avouez que je m'y perds un peu, c'est un immense endroit !


Il le salua, puis se dirigea fierement vers le reste de la fête, suivit d'Asmodean désormais fidèle ami au Ministre.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Mer 9 Juin 2010 - 10:38

Ce foutu marchand agacé vraiment Aedric. Mais le prêtre rouge n'allait pas perdre son sang froid pour une simple pierre phosphorescente, laissant partir son ministre sans dire un mot il regardait la foule s'amusait. Il n'avais vu de telle fête depuis le libération de Nardogord il y a de ça bien longtemps maintenant. Il était dans ses pensées quand ce qui ressemblait à un garde du palais accouru. Il tenait un parchemin roulé dans sa main, portant le sceau du palatin Xanis. Avec un regard étonné Aedric interrogea son soldat:

Qu'est ce que contient donc ce parchemin pour que vous me dérangiez en plein milieu de cette inauguration?

Le palatin Xanis vous fait quérir à Orchomène. Se serait pour une mission a nom de l'Église monseigneur. Il a ajouté que vous pourriez y améliorer vos capacités.


Aedric soupira et pensa à voix haute.


Quitter une des plus grande fête qu'Anaphe ai connu pour une région en quarantaine entouré d'une horde d'arcanistes tous plus fourbe les uns que les autres. La vie de palatin n'est pas chose facile.Préparez mon pégase et une escorte soldat. Nous partirons dans une heure.

C'est ainsi que l'inquisiteur quitta de nouveau Thassopole sur un coup de tête. Partant vers une aventure dont il ignorait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Mer 30 Juin 2010 - 19:49

Tout est calme, par la fenêtre un ciel radieux illumine mes yeux aidé par des rayons blancs qui traverse le hall décoré de toute part d'innombrables objets venus des quatre coins de Kalamaï. Je suis si bien dans ce canapé de fourrure, comtemplant un tableau d'un célèbre peintre Vénopolien. Un verre de vin à la main, je savoure cet instant entre deux négociations, la première pour de l'armement supplémentaire de conception nanesque, la deuxième pour que mon hall devienne un magnifique bordel plein de créatures de rêves de toute race, je suis si bien...voyez-vous ?

Hum oui je vois Monsieur mais..


Alors pourquoi diable n'y a t-il plus rien dans ce hall ?!


La voix du Ministre résonna dans une salle spatieuse et totalement vide, hormis des rideaux aux fenêtres.


Il semblerait que nous ayons été victime d'un cambriolage pendant les festivités de cette nuit...Monsieur...
glissa lentement le majordome effrayé à l'idée de la réaction de son Maître.

Oh ? un cambriolage pendant notre beuverie festive donc ? Hmm.. Eh bien commencez à enqueter !!! Je veux récupérer ce maudit canapé vous m'entendez !!? hurla Malbrum à travers tout le bâtiment.
Je vais partir pour Mont-Chemin-des-Ildys, vous avez intêret vous m'entendez, à mettre la main sur les vermines qui ont osé s'en prendre à notre saint bâtiment ! Déclara le marchand pris d'une étonnante émotivité. Malbrum prit la poignée de la porte brusquement, et l'ouvra délicatement pour ne pas risquer d'endommager ce bijou d'architecture. Il observa une dernière fois son maître de maison et disparu derrière la grande porte de bois. une fois seul, l'homme se tourna vers un mur, puis ricana.

Cela vous apprendra à vous enrichir sans payer votre redevance à notre guilde, ce mobilier sera bientôt à Flurn et vous devrez observer vos catins à même le sol, hahaha..


Soudain la porte s'ouvrit violement Malbrum accompagné de Van Helder rentrèrent.


Ainsi vous êtes le membre d'une guilde de voleur, mon cher Vintus? Et ce navire que vous avez fait charger de caisses ce matin sont donc mes meubles hmm ? Très bien, Van Helder, emmenez cette pourriture faux-cul et malodorante, allez lui faire prendre un bain..


Très bien Ministre, je m'en occupe.
répondit Van Helder en approchant de l'homme.

Connaissez-vous les fonds des lacs aux alentours de la cité ? Moi non, c'est l'occasion idéale pour enrichir notre culture qu'en dites vous ? demanda Van à Vintus un sourire au coin bien inquiétant. Vintus s'éloigna de quelques pas et sortit une fine lame de sa manch. Malbrum ouvrit une des fenêtres et fit un signe de la tête à Aedelabis perché sur son cheval en compagnie de Sevaalia. Les deux jeunes femmes filèrent en direction du port à vive allure, intercepter le navire et récupérer les précieuses marchandises.

Vintus feint de se rendre au chef des Gardes-vie, mais lorsque Van Helder tenta de l'intercepter, Vintus planta sa discrète lame dans l'épaule du Guerrier. C'est en un cri rageur que Vintus frappa d'un grand coup sur la tête de Van et en récupérant sa lame, se précipita vers le Ministre qui venait de se retourner. En deux trois mouvement l'homme se trouvait face au Gestionnaire et lui envoya un coup de poignard frontal, Malbrum saisit le bras armé de son opposant, fit une clé avec, et en tournant le dos à son assassin, il lui assena un coup de coude létal dans le visage. Le corps inerte du Majordome fanatique tomba au sol, accompagné de quelques mots balbutiés..


(...)

Au soir, aucun tableau, aucune oeuvre, aucun mobilier ne manquait à l'appel, pas même le verre de vin dans la main de Malbrum.


Vous repartez demain Malbrum ? demanda Aedelabis timidement.

Oui, Je dois aller règler certains détails dans mon royaume, et passer également un message de la Corporation.

Ainsi nous vous accompagnons ? coupa presque son maître avec enthousiasme.

Non, Aedelabis, nous veillerons sur le Forum pendant son absence. répondit sagement Sevaalia.
Malbrum, soyez prudent, un nouvel acte de cette guilde pourrait arriver, qui sait s'ils ne sont pas également assassins à leurs heures... suggéra Van

D'un bref sourire, le Ministre acquiesa. Puis leva son verre, suivi de ceux des trois gardes-vie.

Santé !


Dernière édition par Malbrum le Jeu 24 Avr 2014 - 5:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malbrum



Nombre de messages : 214
Age : 26
Classe : Marchand
Date d'inscription : 18/04/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
4/10  (4/10)
Statut Rebelle:
1/10  (1/10)
Race: Homme

MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Jeu 24 Avr 2014 - 5:40

En ce beau jour de printemps, Malbrum se tenait sur un balcon du forum d'Anaphe. L'Arzhùl Gorbad, haut lieu d'échange et de commerce. Le marchand ne pouvait s'empêcher chaque matin de s'installer à cette rambarde et admirer la vie qui s'échappait de la capitale Thassopolienne. Le cher brouhaha qu'il aimait tant, celui des cris d'enfants, des chevaux trottant et des passants discutant. Comme s'il avait toujours été chez lui. 


Mais ce jour-là, les rues étaient désertes et seul souffle de la brise et quelques sifflements d'oiseaux se faisaient entendre. On pouvait lire sur le visage de Malbrum l'état actuel de la cité : L'inquiétude et le tourment.


Un conseiller vint porter une lettre cachetée au Ministre qui l'ouvrit et la lue attentivement. Quelques secondes plus tard, il tourna les talons et rentra hâtivement dans le bâtiment, pris une bougie sur un chandelier et la colla contre le parchemin qui s'embrasa aussitôt que Malbrum le jeta dans une cheminée toute proche.

Ca a commencé...
Murmura le marchand.


Krosth, veuillez me remplacer pour les différentes doléances à venir, je dois rentrer à Mont-Chemin-des-Ildys au plus vite.
Il se couvrit avec sa cape en fourrure de loup, et se dirigea vers la sortie, les traits songeurs.


Très bien Malbrum, j'assurerais le maintien des affaires en votre absence, faites bon voyage !
Déclara le conseiller, sur un ton humble en saluant le ministre qui ne répondit pas, vraisemblablement trop préoccuper par autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole   Aujourd'hui à 22:40

Revenir en haut Aller en bas
 

l'Arzhùl Gorbad, Le Grand Forum de Thassopole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: Anaphe-