AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Q4] Replis & Ravitaillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Sam 22 Mai 2010 - 12:10

Les vampires ne voulurent pas le retenir. Le Prophète larda de coups de claymore la poitrine vulnérable de l'homme blanc. Dans sa rage redevenue aveuglante, il ne remarqua pas que nul sang ne souillait sa lame, et que l'Etranger se dissipait à vue d'oeil. Puis une vague de mana d'une puissance incroyable le projeta au sol, à cinq mètres du corps éthéré. Une colonne invisible de puissance s'élevait dans le ciel et disparaissait soudainement dans le tissu de la réalité. Quelle sensation étrange de sentir la barrière entre les mondes, ou plutôt, de sentir son absence ! Cloué au sol par le flux magique, Aquilodon sentit son énergie affluer, et sa lucidité revenir, chassant pour le moment tout mal de crâne et toute trace de folie. Puis la voix mille fois amplifiée de Xéénothée retentit à l'intérieur même de sa tête.

- Pauvre fou ! Tu ne sais pas ce que tu as fait. Tu m'as empêché d'accomplir mon oeuvre ici, sur ton misérable Empire. Mais je dois aussi te remercier. En détruisant mon corps dans ma fatigue la plus totale, tu m'as renvoyé chez moi, alors que j'étais au plus bas de ma puissance, dans votre monde maudit. Et sache que je n'ai pas commis le meurtre de ton animal. J'ignore qui en est le responsable. Tu trouveras une lettre là où tu as pourfendu mon avatar gisant. Apporte la à Xanis. Adieu, Prophète de dieux faibles.

Le flux magique disparut complètement, laissant pantelant le géant. Se relevant sur ses jambes flageolantes, il marcha péniblement jusqu'à la missive qui reposait sur le sol, pliée, écrite sur un des supports les plus rares de Kalamaï : le papyrus, bien plus fin que le parchemin, bien plus léger, et bien plus beau. Ramassant délicatement le message inexplicablement apparu, Aquilodon rengaina la Claymore qu'il tenait toujours, et se dirigea vers l'infirmerie. Tous les mages de la Cité avaient dû recevoir un regain d'énergie, avec cette colonne de mana. C'était le moment de guérir Xanis, avant que cette énergie ne lui soit enlevée aussi. Arrivant à l'endroit vers où était parti les vampires, le géant les vit en train de plus ou moins s'affairer. Braniack était collé dos au mur, avec un air de chien battu qui n'inspira que le mépris à Nar'Kaïn. Lulyane paraissait désespérée par l'état de Xanis, et la Palatine de Naxopole paraissait furieuse. Le géant s'approcha en hâte du moribond drow, et s'adressa à Lulyane, après l'avoir écartée avec une douce force.

- Suivez mes instructions et nous pourrons le maintenir en vie assez longtemps. Je peux tenter de réparer ses organes les plus touchés avec votre aide, mais seul, je ne peux rien faire. Braniack, allez chercher des Aënlys, comme l'appellent les elfes. C'est une fleur qui évitera qu'il meurt par infections de ses lésions internes, et il y en a dans le bocal, là-bas, près de la petite vieille abasourdie. Vous, Comtesse, apaisez votre rage, et amenez moi de l'alcool fort. Il doit bien y avoir quelque chose comme ça, ici.

Puis le Prophète se mit à fredonner le Chant de Convalescence, destiné à minimiser les souffrances du Thaumaturge agonisant, tout en brisant, ignorant les brûlures, se servant du Chant pour se convaincre de l'absence de douleur, les pointes des carreaux qui l'avaient traversé. Il ne pourrait les enlever que lorsque Lulyane et les autres seraient prêts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Sam 22 Mai 2010 - 19:13

Tandis que les deux vampires, de chaque côté du lit tenaient chacune une main de Xanis, se fixant avec défi et jalousie, Aquilodon entra en trombe.

L’air sûr de lui, il vint se placer à côté du lit repoussant fermement Lulyane et donnant des consignes. Elle savait que sa magie était puissante et elle choisit de s’en remettre totalement à lui. Il savait assurément ce qu’il faisait…

Pendant que Braniack partait chercher les Aënlys demandés, elle se mit en quête d’alcool. Elle parcourut et fouilla la salle à une vitesse incroyable, sans que personne d’autre que ses deux congénères ne puisse suivre ses déplacements.

Rien ! Pas une bouteille d’alcool ! Avec quoi désinfectaient-ils les blessures ici ? Des onguents, des potions, des philtres magiques… Cette contrée était tellement imprégnée de magie, elle était tellement entrée dans les mœurs et les coutumes, qu’on n’y trouvait même pas un ingrédient normal… Et pourtant si répandu…

Si répandu ? L’idée éclata dans son crâne comme une évidence. Bien sûr, elle savait où trouver de l’alcool !

Elle s’élança dans l’escalier, cherchant des yeux la porte qui la mènerait à la salle des gardes. Tout en bas, près de l’entrée, là où on la trouve toujours, elle aperçut la pièce qu’elle cherchait. La porte de bois, renforcée de plaques de fer, était béante. De la salle s’échappaient des voix fortes et masculines, des rires gras et sans finesse…

En un clin d’œil, elle était entrée et se tenait debout au milieu d’une petite troupe de sept hommes à l’air éberlué de son apparition soudaine. Certains étaient vautrés sur des chaises, les pieds posés sur une table, d’autres étaient debout. Tous, la stupeur passée, affichaient un visage goguenard et la regardaient, égrillards.

- Oh, une p’tite dame ! Qu’est qu’on faire pour vous ? rigola l’un des soldats.

L’odeur du sang des soldats parvint à ses narines. Heureusement, elle n’avait pas faim, encore repue de son échange avec Braniack. Et puis, il y avait un tel mélange de parfums dégoûtants que cela lui coupait tout appétit. Une forte émanation de sueur, entrelacée à l’acidité et la pestilence de sept paires de pieds, à la fétidité de sept haleines…

Elle avisa d’un coup d’œil une gourde en grès que tenait l’un des militaires, renversé sur sa chaise et pieds contre le mur. Elle s’en empara !

- Arrêtez de boire ! Ce n’est pas bon pour vous !

L’un des hommes derrière elle, déjà passablement enivré, tenta de la saisir par la taille.

- Vous, ma p’tite dame ! J’crois bien par contre… Qu’vous êtes bonne pour moi…

Elle fit volte-face, toutes canines sorties, une rage meurtrière dans les yeux. Le soldat fit un pas en arrière.

- Croyez-moi, je ne vous apporterais rien de bon !

Aussi promptement qu’elle était apparue, elle s’évanouit. Elle gravit à nouveau l’escalier à vis, revint à l’infirmerie et tendit la cruche à Aquilodon.

- C’est tout ce que j’ai trouvé ! Mais ça m’a l’air très fort !

Son intervention n’avait durée que quelques secondes. De son côté, Braniack, à vitesse normale, revenait avec un bocal d’Aënlys.


Dernière édition par Lulyane le Dim 23 Mai 2010 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Sam 22 Mai 2010 - 20:28

Les deux vampires avaient fait vite. Parfait. Aquilodon s'empara des Aënlys, les tendit à la jeune vampire et posa doucement sa grande main sur le premier carreau à retirer, celui du flanc, où les lésions étaient graves, mais moins que celles du poumon. Avant d'agir, il donna ses ordres à Lulyane.

- Ca va aller très vite, préparez vous. Je vais retirer ce carreau d'arbalète. Dès que ce sera fait, vous allez bourrer la plaie en surface avec ces feuilles, et vous verserez assez d'alcool pour bien les imbiber dessus, pendant que je lancerai un sort pour reconstituer un peu des tissus abîmés. Vous devrez appuyer sur la plaie durant toute l'incantation. Maintenant.

Aquilodon arracha vivement le projectile de bois, le jetant derrière lui, puis commença à psalmodier dans une langue inconnue de tous les autres. Lulyane réagit avec sa vitesse habituelle, comprimant la plaie et tentant d'arrêter le sang en jaillissant avec les Aënlys, tout en versant l'alcool. Les paumes d'Aquilodon brillèrent légèrement et ses cheveux se dressèrent comme en cas d'orage. Xanis était pris de convulsions, et la panique commença à gagner les spectateurs, mais Aquilodon resta parfaitement calme, chantant l'incantation alors qu'il appliquait à son tour les mains sur la plaie, chassant celles de Lulyane, prises d'une violente douleur heureusement passagère lorsque la magie de l'ecclésiastique s'en était approchée. Les gémissements du Thaumaturge cessèrent, et il cracha du sang. La plaie de son flanc ne saignait presque plus, et seules une entaille superficielle dans son ventre et une dans son dos subsistaient. Mais son poumon était gravement endommagé, et le Palatin était encore à l'article de la mort. Le sort de cautérisation du Prophète lui avait coûté cher en énergie, et il ne pourrait en retenter un sans aide. Se tournant vers Lulyane, Braniack et Lailah, il demanda.

- Qui ici est prêt à endurer de douloureuses brûlures pour sauver le Chef de sa Corporation ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 20
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Sam 22 Mai 2010 - 21:00

Dès qu'Aquilodon avait tout les ingédients dont il avait besoin, il demanda à Lulyane de verser un peu d'alcool pour désinfecter le thaumaturge dès qu'il aura retiré l'arbalète. Un fois l'objet enlevé, la vampirette imbibe les feuilles de cet alcool pendant que le prophète lance un sort pour réparer les tissus endommagés. Xanis souffre, et la comtesse ne doit pas enlever ces feuilles pendant l'incantation. Tout le monde panique, mais Aquilodon et Lulyane gardent leur calme, paniquer ne ferait qu'aggraver la situation.
La mort est à deux doigts d'arracher Xanis de Kalamai, mais la vie s'accroche du thaumaturge,ainsi que tout le monde dans l'infirmerie.
Aquilodon faiblit de plus en plus, et la mana l'entoure mais semble le lacher.
C'est pourquoi il demande à un de ses compagnons de l'aide.

Qui ici est prêt à endurer de douloureuses brûlures pour sauver le Chef de sa Corporation ?

Et c'est avec précipitation que Braniack propose son aide au prophète, permettant ainsi de sauver le thaumaturge. Sans oublier que le vampire pourrait guérire très rapidement, et est prêt à tout pour sauver Xanis.

-Je me porte volontaire. Allez Aquilodon, n'hésitez pas une seconde, allez-y!
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Dim 23 Mai 2010 - 17:36

Endurer de douloureuses brûlures !

Même si Lulyane voulait tout faire pour sauver Xanis, elle hésitait ! Sa blessure lui était encore douloureuse, bien qu’elle semblât aller en s’améliorant… Et elle ne voulait surtout pas revivre ça !

Elle n’avait aucune idée de ce qu’échafaudait le géant, mais son air grave et ces mots suffisaient à la convaincre que l’épreuve serait dure. Intenable peut-être… Non, pas encore ! C’était au-dessus de ses forces…

Braniack se proposait ! C’est vrai que son pouvoir de régénération devait être puissant, comme Lulyane pouvait en juger après leur transfusion. Mais imaginait-il la souffrance à laquelle il se préparait ?

Elle ne pouvait se résoudre à être volontaire et ne le souhaitait pas à son camarade. Lui posant la main sur l’épaule, elle tâcha de se faire persuasive :

- Braniack ! Tu es sûr de ton choix ? Aquilodon, n’y a-t-il pas d’autres solutions ?

Elle se tourna vers le Palatin, l’œil mouillé. Elle luttait contre un sentiment de lâcheté qui l’envahissait, cherchait désespérément une échappatoire, une idée qui lui permettrait d’aider Xanis et de ne pas avoir à souffrir.

Quel lourd dilemme ! L’intérieur de son crâne était en ébullition. Refuser serait le vouer à la mort… Et comment supporter ce poids jusqu’à l’éternité ? Accepter supposait une torture immense… Et qui oserait se jeter dans les flammes de l’enfer de son propre gré ?

Être lâche ou souffrir, mourir peut-être… Un choix de héros ! Lulyane ne s’était jamais senti l’âme d’un héros…

- Que voulez-vous faire ? Lancer un sort ? Vous avez besoin de notre mana ? Dans ce cas, pourquoi pas tous nous associer ? Les conséquences en seraient partagées… Donc diminuées…

Elle expira lentement ! Elle venait de se jeter dans le gouffre… Si Aquilodon acquiesçait, elle endurerait un moindre calvaire, mais un calvaire tout de même. Et elle avait entraîné tous les autres dans son sacrifice… Drôle de solidarité !
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 20
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 24 Mai 2010 - 2:13

Alors que Braniack propose son aide à Aquilodon, Lulyane préfère agir d'une autre manière. Mais pourquoi s'oppose t-elle à cette solution, alors que les secondes de Xanis sont comptées ? Braniack regarde la comtesse, pensante, comme si elle luttait contre sa conscience. Le désespoir se voit dans ses yeux. Soit elle préfère que le vampire garde de l'énergie pour la suite, soit elle préfère se défiler. Mais pourquoi se défiler alors que c'est Braniack qui va sentir la douleur passer ? Le vampire ne comprend pas...

Les secondes passent et la confusion et au rendez-vous. Mais Lulyane met fin à cette confusion en proposant une aide collective au prophète. Mais une aide collective signifie faiblir tous ensemble. Pourquoi courir le risque d'affaiblir tout le groupe ? Si Braniack endure de douloureuses brûlures, lui seulement sera affaiblit, mais durant une courte période. Braniack ne comprend pas pourquoi Lulyane n'accepte pas la première solution, c'est pourquoi il demande à la comtesse de donner la raison de ne pas appliquer la solution la plus convenable.

-Certes agir ensemble serait assez efficace, mais ceci signifie aussi affaiblir tout le monde. Pourquoi es-tu contre la première solution,nous gagnerons du temps en agissant au plus vite, sans oublier que je serais le seul affaiblit dans ce cas, et pendant un court moment.





Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 24 Mai 2010 - 8:12

La Blondinette redonna toute son attention sur le blessé grave et lui murmura un mot à l’oreille pour voir si il réagirait à ses mots, elle lui tenait une main en lui entrelaçant ses doigts des siens, espérant qu’il les lui serre pour lui montrer qu’il était conscient.

La vampirette semblait jalouse ou envieuse pour les gestes intimes fait envers le Thaumaturge, pourtant il n’y avait que douceur et réconfort de manifestés et une petite suggestion qui selon elle lui serait refusé pour une trop lourde conséquence éternel et elle ne voulu insister. Échange de regards qui pourraient être vu comme un duel, la petite lui reprochait de ne pas tenter quelque chose pour le sauver tout en se rapprochant de l’autre côté du lit pour prendre la main restante du mourant, elle lui rappelait qu’elle pouvait être la plus rapide avec son dragon pour voler chercher de l’aide soignant. Si elle savait cette petite… La Blondinette avait proposé la vie éternelles è l’Efle magicien et il n’avait qu’à lui murmurer un ‘’ Oui ‘’ à peine audible pour qu’elle ne le sauve mais il n’en ferait rien par orgueil sans doute, voulant rester lui-même jusqu’à son heure venu si cela était sa destinée aujourd’hui ou plus tard. La belle de Trasalvia respecterait son choix comme elle a toujours voulu respecter l’être qu’il était, une chose était sûre pour elle, elle avait besoin de lui et ferait tout pour le sauver. Elle répondit avec douceur, ne se sentant aucunement menacé par la petite vampire.

Ne vous emportez pas sur moi inutilement car je peux le sauver et cela sans quitter cette pièce mais il n’en tien qu’à lui seul d’accepter ou pas mon offre que je lui est murmuré à l’oreille ma jolie. Son cœur bat très fort en sa poitrine… Je l’entends très bien de mon sens bien aiguisé de l’ouie et il lui reste assez de sang encore en son corps à sentir le fluide couler en ses veines de tout son corps et tan qu’on ne touchera pas aux projectiles en lui les pertes en seront minimes. Et je…

Elle venait de ressentir un regain d’énergie, comme si ses manas emmagasinés en elle avaient augmentés et cela la remonta vivement et elle serra la main de Xanis qui lui aussi avait du le ressentir en lui si il avait sa conscience encore, il devait resserrer ses doigts aux siens juste pour lui faire comprendre qu’il pourrait se battre de lui-même pour survivre. Elle senti et entendit un être très lourd s’approcher en montant la tour pour entrer en l’infirmerie et comme elle regarda dans la direction de la porte le géant en colère et orgueilleux d’il y a quelques minutes passés retentissement très confiant de lui et voulant prendre la situation en main pour soigner le plus précieux d’entre eux. Lairlah écoutait et observait, espérant qu’il savait se qu’il faisait et surtout ce qu’il osait avancé sur ce qui arriverait durant le procédé des soins magiques bien qu’il était novice pour le faire encore et qu’il prenait de grand risques. Toujours très calme, comme les deux jeunes vampires revenaient avec les ingrédients en un temps records.

Attention! Ces flèches ne sont pas ordinaires, il faut éviter de les toucher à moins que vous sachiez utiliser le bon sort pour les neutraliser et pour cautoriser rapidement, l’alcool ne fera que désinfecter oui et les herbes floraux combattront le malin dans les plaies comme vous dites… La magie pourra saturer les saignements abondants?

La Palatine assista le géant, elle s’était relevé à ses côtés et avait frotté ses mains ensemble pour user de son énergie qui était justement en plus grande quantité en elle et plaça ses mains rayonnantes de manas au-dessus de l’endroit où la tige de bois fut retiré très vite,Lulyane s’affairait les mains dans l’alcool et en versant dans les plaies et souillant ses mains de sang tout en voulant faire arrêter le tout de jaillir. Lailah savait qu’elle devrait offrir toute sa force magique pour aider bien qu’elle ne pouvait qu’intenté le dieux des ténèbres qui ne faisait qu’éveiller les mort et contrôler les mort-vivants, ses manas brutes pouvaient servir à amplifier le sort invoqué par le compagnon voisin à sa droite et elle sourit comme il demandait justement de l’aide de tous. La Blonde regarda Braniack qui voulu s’offrir en sacrifice avant même de comprendre et il lui fit un petit sourire pour l’en remercier, il comprendrait la fierté de la nécromancienne à son fidèle puis elle regarda la vampirette qui hésitait et préférait perdre du temps à vouloir comprendre le pourquoi du comment et si elle désirait se sacrifier ou pas et se torturant en ce dilemme en elle-même. La Palatine faisait un signe de tête en négation comme pour lui dire qu’elle la décevait.

Le patient fut pris de convulsions et il gémissait de douleur, une panique ressentie pour les jeunes, les magiciens qui usaient déjà de manas, s’approchèrent conjointement, le géant toucha les blessures, la blonde gardait ses mains rapprochées pour offrir ses manas en plus, elle fit signe du regard à Braniack de faire comme elle et vite comme la demande fut refaite par le prophète qui se sentait affaiblir. Puis une réponse à la réflexion de la jeunette vampirique et faite avec calme bien qu’elle la trouvait lente à réagir sur ce coup là.

Allez vite petite! Il ne manque que vous…
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 24 Mai 2010 - 21:22

Ils n'avaient pas compris ce qu'Aquilodon voulait faire. Justement, il voulait qu'ils le sauvent tous ensembles, car seul, il ne pourrait rien faire. Sa mana n'était plus assez présente pour guérir le Thaumaturge, et il avait besoin d'autres mages. Malheureusement, les vampires semblaient souffrir de sa puissance, accordée par les dieux eux-mêmes, probablement à cause de leur état non-mort. Il n'y avait pas d'autre choix cependant. Ces longues-dents devraient supporter la probable douleur, ou Xanis périrait.

Braniack se dévoua immédiatement, ce qui étonna le géant, de même que Lailah. Lulyane, quant à elle, restait indécise, mais proposa la solution la plus sage, bien qu'elle n'en avait apparemment pas l'intention.

- Justement, dame Lulyane. Je veux puiser dans vos forces. Enfin, j'ai besoin que vous m'en donniez, plutôt. Je vais lancer un sort pour guérir sire Xanis. Seul, je mourrais, vidé de mon énergie. J'ai tenté de vous soigner, alors que vous étiez inconsciente, et ma magie, au lieu de vous guérir, comme prévu, vous a brûlé. Je suppose donc que dès que vous tenterez de me transmettre votre force vitale, vos mains apposées sur moi brûleront, en surface du moins. Il faudra résister à la douleur, si nous ne voulons pas que Xanis et moi périssions. Si vous en transmettez chacun votre tour, ou tous en même temps, la souffrance sera moindre, logiquement, bien que non négligeable cependant.

Nous n'avons pas le temps d'aller chercher un guérisseur, il faut agir maintenant. Je vais donc entonner le Chant de Guérison, et je commencerais à vider le poumon du sang qui l'emplit. Une fois lancé dans le chant, je ne pourrais plus m'arrêter, je vous préviens. Si je m'effondre, tout est perdu. Notre ami drow, et moi-même. Il faut absolument que vous me mainteniez en état de chanter tout en compressant la plaie de Xanis. Posez vos paumes sur mon dos et transmettez moi votre force. Je pense qu'à nous quatre, il y en aura assez. Cependant, vous ne pourrez plus enlever vos mains sans vous ôter ce qu'il vous reste de vie, une fois que vous aurez commencé le transfert, car tout partirait alors en moi. Choisissez donc : la peau de vos mains, votre vie, ou celle de Xanis.

Se préparant mentalement à incanter un sort de guérison puissant, qu'il n'avait pour ainsi dire jamais utilisé, Aquilodon se retourna vers Xanis qui poussa un gémissement de douleur.

- Nous ne pouvons plus attendre que vous vous décidiez, Lulyane. C'est maintenant ou jamais.

Sans attendre la réponse de la vampire, le géant se concentra, modulant l'énergie magique autour de lui. Il arracha le carreau, arrachant un cri qu'il n'entendit pas au Palatin de l'Unie, et posa ses mains sur la plaie d'où jaillit le sang, commençant le chant magique. Ses paumes s'illuminèrent et il incanta intérieurement, tout en chantant à l'extérieur. Le mana fonça hors de lui à une vitesse folle pour faire disparaître le sang et guérir les lésions. Un peu trop rapidement même, au goût du Prophète. Ses épaules s'affaissèrent dès la première seconde et son regard se brouilla. Le Chant continuait à jaillir de sa bouche, sous forme d'un marmonnement, à présent, et ses mains à empêcher le sang de sortir, mais tout son esprit était accaparé par ces tâches. Bientôt, il mourrait. C'était aux vampires de jouer, sans quoi il irait rejoindre Ukrimos sans l'avoir vengé, s'attirant à jamais ses furies.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mer 26 Mai 2010 - 17:29

Déjà, Aquilodon entrait dans une sorte de transe. Son regard s’était brouillé, était devenu vitreux, presque blanc…

D’après son discours, une fois l’affaire engagée, il n’y avait pas possibilité de revenir en arrière. Et Aquilodon, sans attendre de réponse avait engagé l’affaire… Une manière de décider pour elle et les deux autres. Lulyane n’aimait pas beaucoup qu’on lui force la main ! Rien que pour ça, elle se demanda l’espace d’un instant si elle n’allait pas laisser le géant mourir…

Mais Xanis poussa un râle, et elle vit ses mains ruisselantes du sang du Thaumaturge. Lui, elle ne pouvait pas le laisser tomber, ni le punir en même temps que le Palatin de Zakinthe. Elle expliquerait plus tard à Aquilodon sa façon de penser… L’heure était à l’action !

Après un bref regard à ses deux camarades, elle posa sa paume sur le dos du géant.

Sa psalmodie résonnait fortement sous les voûtes de pierre de la grande salle. De ses mains posées sur le torse de Xanis s’échappait un halo lumineux, à la lumière de plus en plus intense, à la taille croissante. Lulyane sentit la mana quitter son corps, comme tout à l’heure son sang et elle vacilla.

Un courant la parcourait jusqu’au bout de ses doigts où il se concentrait. Elle sentait l’énergie la fuir et s’insérer dans le corps d’Aquilodon par l’interface de sa paume. Une fatigue indescriptible la saisit.

Braniack semblait ressentir les mêmes effets et il se voûtait, se tassait, lui aussi comme aspiré de l’intérieur. Lailah paraissait moins atteinte, sans doute parce que sa mana était plus présente et plus puissante. Son contact à elle se faisait de main à main.
Aucune douleur pour le moment. Lulyane respirait ! C’était déjà bien assez de se sentir absorbée, vidée.

Puis, soudain, une douleur intense sur sa paume. Une brûlure aussi insoutenable que celle qu’elle avait ressentie sur son épaule. Braniack poussa un cri en même temps qu’elle et leurs mains laissèrent échapper une odorante fumée.

Ils échangèrent un regard et ils se virent animés par la même rage, une colère immense contre ce supplice qu’ils ne pouvaient pas fuir. Au même moment, du bout de leurs doigts s’échappa un jet enflammé qui vint carboniser le dos d’Aquilodon, qui hurla à son tour.

Magiciens du feu tous les deux, ils avaient subi une sorte de court-circuit qui en provoquant un retour de flammes avait gravement calciné les chairs du diacre.

Son chant avait cessé. Les quatre compagnons étaient laminés, épuisés, au bord de l’évanouissement. Lulyane et Braniack voyaient la paume de leur main noire et boursouflée, semblable à du charbon ardent, Aquilodon arborait dans le dos une vaste tâche noirâtre, gaufrée et couvertes de cloques. Lailah paraissait vidée elle aussi mais elle n’avait subi aucune blessure.

Sur le lit, Xanis était apaisé, semblait ne plus souffrir et respirait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 20
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mer 26 Mai 2010 - 18:30

Alors que tout le monde aimerait que Lulyane justifie sa proposition, Aquilodon prend la parole. Le prophète demande de l’aide à tout le groupe, car seul ou à deux, le géant et le thaumaturge périraient. Aquilodon demande à tout le monde de lui donner un peu de force vitale pendant qu’il chantonne le Chant de Guérison et qu’il commence à vider le poumon du sang qui l’emplit. Une fois les paumes placées sur le dos du prophète, personne n’aura droit à l’erreur. Il ne faudra pas retirer sa main, et il faudra résister à la douleur. Si une erreur est commise, deux personnes mourront. Le prophète enchaîne, et le groupe doit faire un choix entre leur vie, celle du thaumaturge et leurs mains. Le choix est très vite prit par Braniack…

Après ce moment de réflexion, le géant n’attend aucune réaction, aucune remarque, et agit tout de suite après ses propos. Aquilodon chante ce fameux Chant de Guérison, et Braniack remarque très vite l’affaiblissement du prophète. Si personne ne l’aide, son âme quitterait son corps, et Xanis le rejoindra de même. C’est pourquoi, sans attendre, le comte et Lulyane placent leur paume sur le dos du géant. Leur énergie se consomme d’une vitesse inimaginable, c’est la première fois que Braniack ressent une telle sensation. Aquilodon, lui, semble un peu plus en forme, mais il lui faut bien plus pour pouvoir tenir. Les mains de Braniack et de la comtesse chauffent, mais ils essayent de tenir. Ce qui dérange le plus Braniack n’est pas la douleur des brûlures qu’il sent, mais sa mana qui consommée très rapidement. Sa vue diminue, l’image qu’il perçoit bouge dans tout les sens. Lailah, elle, ne montre aucune douleur. Soit elle ne sent rien, soit elle n’aime pas montrer qu’elle souffre.

Au bout d’un moment de douleur et d’absorbation, Aquilodon finit son Chant de Guérison, Xanis est sauvé. Quel moment! Ceci a duré presque cinq minutes, et Braniack avait l’impression de vivre une éternité. C’est alors qu’il a eu la même idée que Lulyane au même moment, regarder l’état de ses mains. Les vampires remarquent les brûlures, qui ont causées un couleur noir. On aurait dit qu’ils avaient finit de jardiner. Le dos du prophète montre les mêmes dégâts que les mains des vampires. Braniack ne sent presque plus de mana, il est vidé de ses forces. Epuisé, il s’écoule sur le lit vide le plus proche…
Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mer 26 Mai 2010 - 19:25

Chaque être possède au plus profond de ses viscères, au plus rouge de son sang, au plus noir de son cœur, une secrète alchimie qui peut devenir un éden ou un enfer, selon l’ignorance ou la cruauté, le ridicule de ceux qui vous auscultent et vous assignent une place dans leurs verdicts, ou l’amour maladroit et obtus de ceux qui suivent ou croise votre vie. Tel un puits perdu qui pourrait être pesant ou comme une très petite étoile ou flamboyant, tel un sphinx de feu. Il garde en lui ses tourments et ses indicibles voluptés. L’odeur des guerres et le vacarme fascinant des dieux colériques qui seraient moins puissant que l’ardente recherche qui brûle les sens.

Lailah offrait son aide et son dévouement tout en observant bien comment le géant incantait et touchait le corps du grand blessé, le thaumaturge elfique qui hurlait de douleur et crachait un peut de sang, la confiance régnait toujours et les compagnons s’unissaient tous pour joindre leurs manas restants pour aider l’être le plus précieux à guérir. Une illumination aveuglante les enveloppait tous, rapproché les un des autres ils échangeaient des regards tout en gardant un grand silence et écoutant le chant qui accompagnait les pouvoirs magiques du chaman.

Au bout d’un temps certains s’affaiblissaient, d’autres se consumaient de leurs mains et un autre brûlait sur le haut de son dos, les manas qui s’écoulaient des quatre compagnons pour augmenter la régénérescence du blessé pour qu’il préserve sa vie et surtout son savoir si précieux pour eux tous. Lailah se sent faiblir mais ne veux pas le montrer, elle est si fière et se veux forte, elle résiste et tremble un peut mais se redresse comme elle ressent ses forces la quitter comme ses manas, Elle a le don de la magie provenant du sol et de la terre, le pouvoir d’éveiller les mort et de contrôler les morts-vivants, elle a une grande orgueil et pour elle, se montrer faible est inacceptable, elle résiste encore comme Braniack va s’échoir sur un lit plus loin, elle ne peut retenir le géant qui en est tombé sur ses genoux mais qui pratique encore de ses mains sur le corps du Thaumaturge, il termine son chant, Xanis semble souffrir et hurle en s’éveillant, il ouvre enfin les yeux et la Comtesse de Trasalvia est tout près de lui et lui fait un léger sourire. Elle s’exclame bien qu’elle ne devrait pas car elle a toujours été contre, montrer des émotions, ce qui ferait honte à sa race et à ses principes.


Il a ouvert les yeux! Il se réveille! Vous pouvez parler? Vous souffrez de beaucoup? Devons nous poursuivre cette façon de vous soigner?

Certain disent que les vampires son des suceurs de sang, des assoiffés de pouvoirs, des sans cœur n’ayant ou ne pouvant ressentir aucun émotion, n’ayant plus cet organe fonctionnel en leur poitrine, étant noir et pétrifié, ce qui est faut car en réalité, il pompe encore le sang qui circule dans leurs veines bien qu’il soit bleu et non tout noir comme tous le penserait. Le cœur de Lailah battait plus rapidement, elle avait reporté une main sur l’homme elfique, lui prenant la main pour la serrer entre ses doigts qui étaient très chaud pour une fois car l’échange des manas les avait bien surchauffer mais pas brûlé.
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Jeu 27 Mai 2010 - 12:15

Le noir le plus total entourait le bâtard. Mais étrangement, il ne ressentait aucune sensation de chute. Il flottait dans le vide absolu, là où même la lumière ne pouvait l'atteindre.

" Bonjour Xanis. "

Cette voix... il la connaissait. Il ne voyait rien autour de lui et ne se souvint pas de la personne à qui elle appartenait, chaude et vibrante, rassérénante et encourageante.

" Qui êtes-vous ? Et où... où êtes-vous ? "

Dès qu'il eu prononcé ces mots, une lumière éclatante l'éblouit. Elle était diffuse et semblait venir de partout à la fois. Se masquant le visage d'une main, il distingua une silhouette entre ses doigts légèrement écartés. Il attendit que ses yeux s'habituent un peu puis regarda directement son interlocutrice.

" Gwen ! " fit-il, abasourdi. " Ainsi donc je suis mort. Moi qui avais encore tant de projets, j'avoue que cela m'attriste... Je ne pensais pas que c'était ainsi... La mort.
- Rassure-toi, tu n'es pas mort... Pas encore, bien que tu n'en sois pas bien loin. Des gens de ton entourage tentent de te sauver. "

Quelque chose n'allait pas dans la scène. Une étrange non sensation qui le taraudait sans qu'il parvienne à déterminer la cause de son tracas. Et que faisait-il dans les Abysses s'il était encore en vie ?

" Tu m'as manqué. Depuis ce jour horrible dans la cabane de ce prêtre de Dios.
- La suite a été difficile sans toi. Je tenais beaucoup à toi. Et je m'en suis énormément voulu de t'avoir menée dans cet endroit.
- Ce n'est en rien ta faute, tu voulais bien faire. Et le mal qui me rongeait était une grave maladie. Un vieil elfe m'a apprit qu'un jour on appellera cette maladie cancer et que beaucoup de gens en mourront.
- Que fais-je ici Gwen ?
- C'est justement l'homme en question qui voulait te voir et discuter un peu avec toi. Il va arriver, sois tranquille.
"

Xanis comprit la cause de son soucis. Il ne sentait pas ses membres !
Ses bras et ses jambes étaient amorphes le long de son corps sans qu'aucune sensation ne lui parvienne. Il aurait aimé s'approcher de Gwen et simplement lui toucher la peau, lui caresser les cheveux. Elle avait longtemps été sa raison de vivre et de survivre... jusqu'à ce que sans le savoir, il l'attire dans un piège mortel.
SON GANT ! Il constata avec horreur que son bras n'était pas ceint du gant d'argent qui devait normalement s'y trouver... Cet artefact magique puissant servait à canaliser sa magie qui avait par nature tendance à détruire le monde qui l'entourait. Sans lui, il ne pouvait empêcher son pouvoir d'agir à sa guise.

Un éclair déchira les airs, produisant un léger sifflement.
Un elfe de haute stature et aux longs cheveux gris cascadant sur ses épaules apparut aux côtés de Gwen et le fixa quelques instants de son regard bleu glace. Ses traits étaient doux et exprimaient la sagesse et la bonté.


" Bonjour mon garçon.
- Bonjour... qui êtes-vous ?
"

Le vieil elfe sourit, faisant apparaitre des rides d'expression sur les côtés de sa bouche. Avec lenteur, il leva son bras à hauteur de son visage, faisant glisser sa robe immaculée sur son bras maigre et révélant un gant d'argent étincelant. Aucun signe de douleur pendant ce mouvement, le vieillard ne semblait pas souffrir de son corps.

" Je suis le premier Cavalier. Et ton ancêtre.
- Vous... Vous êtes Aro Orick ?
- En effet. Ne t'inquiète pas pour ton pouvoir, en ces lieux, malgré ta grande magie, tu ne peux faire aucun mal. Les Dieux ont la main mise sur ces terres et seuls les très anciens reçoivent parfois quelques menus pouvoirs.
- Quelle est la raison de ma présence ici ? Si je ne suis pas mort.
- Je voulais te parler. Tu pourchasses deux puissantes arcanes. Ne les affrontes pas avant que tes compagnons et toi ne soyez reposés et prêts. Tu as fait l'objet de plusieurs prophéties depuis ta naissance et il semble qu'une nouvelle soit l'oeuvre, je ne peux toutefois pas t'en révéler la teneur.
- Vais-je mourir ?
- Je ne détiens pas la réponse à cette question. Rares sont les dieux à pouvoir y répondre et je ne suis qu'un sorcier. Retourne à ton monde maintenant.
"

Aro tendit la main vers Xanis et les Abysses tourbillonnèrent autour d'eux.
Le Thaumaturge ressentir une atroce douleur dans la poitrine et lâcha un cri de surprise. Ses bras et ses jambes s'engourdirent alors que des picotements étranges envahissaient sa poitrine et se concentraient dans son poumon droit.
L'elfe noir tenta plusieurs fois de respirer, sans succès, avant que finalement l'air s'engouffre dans sa trachée et n'emplisse ses poumons, une odeur de maladie y flottait, mais au moins il respirait.
Aro disparut à mesure qu'il retrouvait les sensations de son corps.

Une foule de souvenirs tactiles le submergèrent. On l'avait beaucoup touché pendant son inconscience, surtout des contacts froids et doux. Une main chaude et réconfortante tenait la sienne.
Il ouvrit les yeux et jeta un regard circonspect. Aquilodon, Lulyane, Braniack et Lailah lui jetaient des regards inquiets. Cette dernière lui tenait la main et tous semblaient plus ou moins souffrir...
Il était évident qu'ils l'avaient secouru.


" Que s'est-il passé ? " Articula-t-il difficilement, la gorge sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 20
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Jeu 27 Mai 2010 - 19:44

Après un long moment d’horreur, Xanis reprend enfin ses esprits. Tout le monde le regarde sain et sauf avec leur yeux émerveillé. Braniack ne sent même plus la douleur de ses brulée. Il regarde lui aussi lue thaumaturge, la bouche grande ouverte. Après tout ce moment d’horreur, une bonne nouvelle fait son apparition. Les efforts ont finis pas payer. Tout n’on pas hésité une seule seconde à sauver Xanis. Mais ils ont besoin de reprendre des forces après ces actes héroïques. Le thaumaturge est certainement la personne qui en a le plus besoin. L’odeur de fumée envahie la salle, mais personne n’y prête attention. Une personne a filée entre les doigts de la mort, le groupe peut être fier de lui. Xanis remarque tout de suite que ses compagnons l’ont sauvé. Depuis le début de cette aventure, le comte n’a jamais ressentit une combinaison de sentiments très différents. Bonheur, colère, douleur, terreur, menace. Toute cette combinaison fait froid au dos de Braniack. Après un long moment d’épanouissement, le silence est enfin terminé.

-Xanis, vous êtes sain et sauf ! Après tout ce moment d’épouvante, vous êtes enfin éveillé !

Les paroles du vampire « réveillent » le thaumaturge, qui n’était pas si éveillé que cela. En effet, ses yeux sont ouverts, à peine ouverts. La fatigue s’empare de lui, et ceci se comprend. Xanis mettra du temps avant de se remettre entièrement de cette blessure.

Bien que Xanis ait reprit ses esprit, les inquiétudes de Braniack ne s’arrêtent pas là. Parler se trouve être assez difficile et douloureux pour thaumaturge. Celui-ci a perdu beaucoup de sang. Mais au moins, il est en vie, et c’est ceci qui compte, pour l’instant. Il faut dire qu’il a fait peur à tout le monde aujourd’hui.

Braniack remarque que Xanis est déshydraté, c’est pourquoi il lui propose son aide.

-Si vous avez besoin de quoi que ce soit, prévenez moi ! Voudriez- vous que je vous apporte un peu d’eau, vous avez l’air déshydraté ?
Revenir en haut Aller en bas
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Ven 28 Mai 2010 - 8:13

Chaude... Oui sa main était encore toute chaude et tenant toujours celle du Thaumaturge entre ses doigts, elle était très heureuse de le voir s'éveiller après une si longue et inquiétante absence d'esprit. Ses blessures semblaient se guérir de l'intérieur, les tissus se régénéraient, la magie avait fonctionné à merveille et il faudrait en félicité l'auteur qui s'était effondré d'épuisement. La Comtesse se sentait très faible mais accroupi et appuyé contre le rebord du lit du blessé, il n'y paraîtrait rien et elle ne voulait que ca ne se voit de toute évidence, elle souriait de bonheur car il avait ouvert les yeux et avait parlé et pour elle, c'est tout ce qui lui importait pour le moment.

Se voulant très rassurante pour calmer et réconforter Xanis, la Comtesse de Trasalvia lui répondit comme elle pouvais en lui résumant tout ce qui lui était arrivé et comment ils avaient fait pour réunir leurs mana, force et courage, unifiant et resserrant des liens étroits entre eux pour arriver à le soigner au plus vite pour ne pas le perdre à tout jamais.

Bien c'est que vous aviez des blessures assez graves et nous devions vous soigner au plus vite et.... (Bla, bla, bla) Et vous avez enfin ouvert les yeux et vous nous êtes revenu... On va devoir se reposer tout comme vous pour pouvoir récupérer aussi et certain devront soigner leur brûlures aussi.

Elle passa maternellement sa seconde mains chaude sur le front de l'homme qui se raclait la gorge pour parler à nouveau et lui replaçant une mèche de cheveux, elle confirma ce que le jeune vampire en déduisait.

Oui, vous avez raison, cela lui ferait un grand bien de boire un peut d'eau fraîche...

Elle regarda vite autour pour trouver de l'eau, une carafe se trouvait sur une petite table prêt du lit, la vielle femme avait sûrement prévu en faire boire à ses malades, l'on pouvait facilement voir qu'elle était encore fraîche à en voir la suinte sur le récipient, un gobelet ferait l'affaire et elle le prit pour servir à boire à son précieux miraculé thaumaturge.

Tenez! Buvez! Cela vous fera du bien et vous hydratera un peut tout en rafraichissant vôtre gorge. Làaaaaaaaaaa! Ça va mieux?

Elle le regarda boire d'une traite, lui en resservit encore... Puis resta à son chevet en lui gardant la main bien chaleureusement dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Ven 28 Mai 2010 - 16:59

Le Prophète n'avait pas prévu cela. Les mains des vampires lui brûlèrent le dos à l'instant clef de l'incantation. Il resta concentré, animé par l'idée que s'il échouait, ils mourraient tous les cinq. Lorsque l'incantation fut terminée, le géant ôta ses mains de la blessure et hurla la souffrance accumulée dans son dos. L'endroit sentait à présent la chair brûlée. Saletés de vampires, ils lui avaient renvoyé les brûlures qu'il leur causait. Il se vengerait de ces êtres. La rage aveugla de nouveau son regard plein de larmes de douleur. Le monde autour du Prophète s'obscurcit, et il sentit ses dernières forces le quitter. La dernière chose qu'il vit avant de sombrer dans l'inconscience fut le regard de Xanis qui croisa le sien. Pendant la fraction de seconde où l'univers s'éteignit sur cette vision, Nar'Kaïn eut envie d'étrangler le drow, de l'écarteler, de lui faire subir mille tortures, pour lui faire payer le dos sacrifié pour le sauver. Puis la tête du géant heurta doucement le sol, et son corps s'affaissa, son dos fumant tourné vers le ciel, un léger filet de sang coulant de son front appuyé sur la pierre. Malgré tout, il avait réussi.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Ven 28 Mai 2010 - 18:07

Il avait ouvert les yeux ! Il était conscient ! Il avait parlé !

Leur mission était accomplie !

Lulyane était exténuée, son épaule guérissait bien lentement et la faisait encore souffrir, sa main lui causait un mal de chien mais elle était soulagée. Et cela lui fournit un léger regain d’énergie…

Elle assistait aux familiarités déplaisantes de la Comtesse de Trasalvia envers le Thaumaturge tandis qu’elle racontait toute l’histoire. Elle le touchait sans cesse, le caressait, prodiguait des contacts appuyés… Refusant d’aller plus loin dans ses manifestations de jalousie, elle choisit d’ignorer les tentatives désespérées de Lailah pour s’approprier le demi-elfe. C’était à elle de paraître détachée pour préserver ce qu’il restait encore de sa dignité.

- Mon cher, en résumé, on peut dire que vous revenez de l’enfer !

Près du lit, le corps inanimé d’Aquilodon gisait sur le pavé. Lulyane fit un signe à Braniack pour qu’il vienne à son aide.

- Aide-moi, Braniack ! C’est lui maintenant qui est mal en point.

Elle saisit ses jambes avec difficulté, ne pouvant guère refermer sa main sans gémir, tandis que le Comte attrapait ses bras. A cause de la masse considérable du géant, ils le traînèrent plus qu’ils ne le portèrent pour aller le déposer sur un lit vide non loin de là. Ils poussèrent un ahanement en le soulevant pour le coucher sur le ventre.

- Il fait son poids le cochon ! soupira-t-elle en prenant soin d’écarter de sa plaie les résidus de tissus de ses vêtements consumés.

Elle s’empara de la cruche d’alcool abandonnée par terre puis, elle s’assit sur le bord du lit et engouffra dans son gosier une large rasade. Le liquide glissa jusqu’à son estomac et l’inonda d’une douce sensation de chaleur et d’ivresse. Tiens, l’alcool avait donc un effet sur elle ? Tant mieux, se dit-elle, c’est un commode réconfort pour les coups durs.

Elle laissa son regard parcourir la salle et ses yeux se poser sur chacun de ses compagnons. Là-bas, prostrée dans un coin, la vieille infirmière édentée était tétanisée. Lulyane pensa qu’elle n’avait sans doute jamais vu autant de ses clients s’autodétruire.

Braniack, Xanis, Aquilodon et elle-même étaient blessés sérieusement. Xéénothée était mort selon toute vraisemblance. De tous ses compagnons qui avaient participé avec elle au début de la quête, pas un n’était indemne. Et encore n’avaient-ils rencontrés leurs ennemis qu’une fois !

La tâche, décidément, n’allait pas être facile… Il leur faudrait à tous prendre un peu de repos, reprendre des forces avant de se plonger dans la bataille. Pour sa part, en plus de guérir, elle envisageait de renforcer ses pouvoirs, d’apprendre à maîtriser un peu mieux sa mana, d’agrandir considérablement la collection de sorts qu’elle connaissaient…

Elle se tourna vers Xanis, au visage fatigué mais parfaitement lucide :

- Il est un peu tôt pour vous demander de donner des ordres, monsieur le Palatin, mais si vous m’autorisez à parler en votre nom, je vais me faire attribuer des appartements… J’aurais le plus grand besoin d’un bain et de quelques serviteurs dévoués pour me dorloter.

Elle n’attendit même pas la réponse du sorcier pour quitter l’infirmerie.


Dernière édition par Lulyane le Ven 28 Mai 2010 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Ven 28 Mai 2010 - 19:37

Les Appartements de Lulyane

Spoiler:
 


Lulyane s’était comportée comme une princesse. « Invitée spéciale du Palatin ! » avait-elle clamé, ce qui avait suffi à lui ouvrir toutes les portes... Son assurance et son maintien avait fini de persuader la domesticité qu’elle était quelqu’un d’important.

Elle s’était fait attribuer des appartements luxueux et spacieux, avait ordonné qu’on lui prépare un bain et que quelques servantes demeurent pour agrémenter l’eau de quelques huiles essentielles aux senteurs florales et prennent soin de son corps malmené.

L’une d’elle enserrait avec délicatesse sa main dans un bandage serré tandis que d’autres, assurant un roulement, vidaient la baignoire de son eau refroidie pour la remplacer par de l’eau bien chaude, tout juste retirée des flammes de la cheminée qui crépitait près d’elle.

La paix, le calme régnaient enfin et Lulyane put se laisser aller à profiter d’un bien-être retrouvé, alanguie de tout son long dans l’eau apaisante. La douce tiédeur caressait sa peau, enveloppait tout son corps nu de son relaxant pouvoir.

Que d’épreuves elle avait traversées en si peu de temps ! Les yeux clos, elle s’abandonnait à une plaisante inconscience et les évènements lui revenaient en mémoire. Mais ce qui surnageait dans les méandres de ses souvenirs, c’était cet appel inconnu qu’elle avait capté à l’intérieur d’elle-même.

Comme s’il s’était rangé dans un tiroir de son cerveau et qu’il en ressortait maintenant, à la faveur de la quiétude qu’elle éprouvait, elle le réentendait clairement et distinctement :

- Lulyane ! Un géant est ici avec votre sœur ! Ils vous cherchent ! La Tour Opaline est en danger. Venez à la Corporation !

Cette voix, elle la reconnaissait à présent. C’était celle du Mage qui l’avait accueillie à la Corporation des Arcanes, ce si gentil vieux monsieur dont elle avait affolé les sens sans même le vouloir.

La Tour Opaline ! "Sa" Tour ! Qu’elle ne connaissait pas, dont elle ignorait la localisation…

En pensant si intensément à ce message télépathique, elle eut l’impression que son esprit sortait d’elle, parcourait des milliers de lieues à une vitesse inimaginable. Elle était ici et pourtant, ses pensées parcouraient les couloirs de l’immense bâtiment des Arcanes, se faufilaient de pièce en pièce, jusqu’au bureau du Thaumaturge où elle voyait parfaitement la silhouette aux cheveux blancs du Gris.

Elle eut l’impression d’être reliée à lui et s’entendit penser, oui, s’entendit penser :

- Impossible de venir maintenant ! Je suis à Orchomène avec le Thaumaturge pour une mission importante ! Les choses sont difficiles ici et périlleuses… Je ne sais même pas si j’y survivrai !

Elle eut un spasme et ouvrit les yeux brusquement. Avait-elle rêvé ? Est-ce qu’elle venait vraiment, comme elle le croyait, d’envoyer un message télépathique ? Peut-être alors commençait-elle à maîtriser ce pouvoir-là…

La transfusion avec Braniack lui avait transmis une partie de ses dons, de sa mémoire et Mésomnon était une terre de magie où la mana transpirait, suintait dans chaque pierre, chaque acres, s’égouttait du sol et s’écoulait infiniment lentement dans les veines des sorciers…

Tous ces facteurs réunis venaient de lui permettre de pratiquer une forme de magie dont elle ne se savait pas capable. Ce voyage, malgré ses dangers, lui apportait indubitablement beaucoup : de l’expérience, du savoir et du pouvoir !

L’ancienne paysanne s’éloignait de plus en plus, ce qui lui restait d’humanité la fuyait, sa condition s’affirmait chaque jour un peu plus et ses ambitions grandissaient.
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 31 Mai 2010 - 16:33

L'infirmerie

Xanis accepta le verre d'eau et le vida avec un hochement de tête reconnaissant pour Lailah et Braniack. Il avait du mal à réorganiser ses pensées et il observa en silence les vampire hisser Aquilodon sur un lit à sa mesure, avec une épaisse armature de bois.
Il se massa les yeux et les temps, tentant d'écarter l'épais brouillard qui tombait sur ses souvenirs... deux hommes l'avaient attaqué... l'un était armé d'une arbalète. Mais il ne savait pas ce qui leur était arrivé ni qui ils étaient ni même quelles étaient leurs motivation pour cette tentative d'assassinat.
La comtesse Lulyane, visiblement épuisée s'excusa et se retira de la pièce.

Il tenta de bouger mais la plaie était encore fragile et son mouvement lui arracha un grognement de douleur. Il se laissa aller dans le lit, choisissant la sûreté plutôt que la témérité. D'un claquement de doigts il fit venir un domestique qui attendait à côté de la porte.


" Veuillez avoir l'amabilité de me faire venir des parchemins, une plume et un encrier. Prévenez aussi madame la bibliothécaire que mes invités ici présent ont libre accès pour consulter les ouvrages de base sur la magie... Je passerai moi-même en chercher quelques uns afin de les étudier au calme. "

Le Patriarche fit un signe de tête au jeune homme qui s'inclina et sortit de la pièce pour exécuter les ordres.
S'adressant à Lailah et Braniack, le Thaumaturge poursuivit :


" Je vous remercie de l'intérêt que vous me portez et des sacrifices auxquels vous avez consenti pour m'aider. Lorsque vous serez dans le besoin, soyez assurés de trouver en moi un puissant allié à l'avenir.
Vous pouvez aller vous reposer, des appartements vous seront confiés à l'avant dernier étage de la Tour Blanche et, comme vous l'avez entendu, certaines zones de la bibliothèque vous sont dorénavant ouvertes.
"

Xanis sourit à Braniack et serra chaleureusement la main de Lailah dans la sienne. Il n'était pas habitué à faire preuve d'un quelconque signe de reconnaissance, lui qui vivait la plupart du temps seul et reclus, aussi n'était-il pas sûr d'avoir fait suffisamment montre de celle-ci.
A quelques mètres de là, l'infirmière s'activait auprès d'Aquilodon, lui passant un onguent sur ses brûlures et répandant quelques herbes sur sa lèvre supérieure, calmant son sommeil par leurs effluves.


" Soyez tranquilles, en ce lieu de puissance, on saura où vous trouver si le besoin s'en fait sentir, vaquez à vos occupations et visitez la cité... achetez aussi quelques réactifs pour vos sorts à venir, je veillerai à ce que les chanceliers vous fassent parvenir de quoi pourvoir à vos besoins. "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 20
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 31 Mai 2010 - 20:38

Juste après la proposition du vampire, Lulyane demande l’aide de Braniack pour déplacer le géant inanimé dans un lit. Il se dirige donc vers Aquilodon, et porte ses bras alors que la comtesse prend ses jambes. Quel poid ! Il doit soulever un géant alors qu’il a les mains cramées. Cette journée s’annonce difficile, et Braniack a besoin de repos. Un grognement sort de la bouche du vampire, tendis que Lulyane serre les dents. Un fois le prophète placé sur un lit, le comte lui retourne vers Xanis. Lulyane avertit la bande qu’elle va prendre un peu de repos, et quitte donc la pièce. Braniack préfère rester aux côté du thaumaturge pour prendre soin de lui. Si jamais il n’a besoin d’aucune aide et préfère avoir un moment de solitude pour réfléchir ou autre, Braniack prendra du repos à son tour.

Xanis sort un cri de douleur après avoir fait un mouvement trop brusque. Il ne s’est pas encore tout à fait remis de cette blessure. Un domestique se tient debout pres de la porte et Xanis lui demande des parchemins, un plume et un encrier. Le serviteur part donc lui chercher tout le matériel dont il a besoin, et Braniack lui apporte son verre d’eau. Après quelques gorgée, le thaumaturge s’adresse à Lailah et son serviteur. Le thaumaturge les remercie de ce sacrifice et tient à faire la même chose aux vampire si ils en ont besoin. Puis il propose aux vampires de se reposer. Enfin, un peu de repos leur fera du bien. Un sourire apparaît au visage de Braniack.

Un infirmière s’occupe du prophète toujours inconscient sur un lit, le soulageant de ces blessures. Puis Xanis enchaine, proposant aux vampires de s’occuper comme ils le peuvent et acheter quelques ressources pour les sorts à venir. Ouah, Braniack va enfin utiliser la magie après tout ce moment d’impatience. Comme il est heureux ! Le comte s’éclipse donc de la pièce après ces paroles.

-Bien, je vais aller m’occuper en apprenant quelques sorts, mais avant, je dois acheter un peu de ressources. Si vous avez besoin de moi, n’hésitez pas !

Braniack sort donc de l’infirmerie tout joyeux à la recherche de connaissance…
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 31 Mai 2010 - 21:16

Aquilodon se réveilla sur un lit, une trentaine de minutes plus tard. Il sentit l'onguent que l'on avait étalé sur ses brûlures, et il entendit le grattement de la plume de Xanis sur le parchemin. Il se sentait si affaibli. Il réussit à tourner sa tête vers le drow, qui écrivait, adossé à des oreillers, sur son lit. Il se souvint alors du mot de Xéénothée. Il l'avait mis dans une poche de sa tunique. Péniblement, il tenta d'atteindre le repli de tissu où se trouvait le morceau de papyrus. Par chance, il n'avait pas été touché par les flammes. Le mot de l'Etranger y était griffonné.

Citation :
Xanis,

Tu m'as semblé être digne d'intérêt, et, bien que je n'ai pas pu te soumettre à l'épreuve, je te pense digne de découvrir mes secrets. Réfléchis à deux fois avant de tenter de les découvrir, car ils pourront te donner un formidable savoir et une grande puissance, si tu parviens à t'en servir, mais leur accès risque d'être difficile pour toi. J'ai dissimulé l'entrée de mes archives dans mon palais, dans la ville d'Enithar. Ne t'y présente pas comme un de mes amis, je doute que tu y sois bien accueilli. Ne révèle ce message à nul autre. Je ne veux pas que mes secrets tombent entre n'importe quelles mains. Et surtout pas dans celles de votre Eglise, qui serait capable de les détruire.


Une grande puissance et un formidable savoir, hein ? Aquilodon devait trouver ces archives. Mais, si Xéénothée doutait que le Thaumaturge puisse y parvenir seul, le géant allait devoir s'aider du drow. Pour commencer, il allait lui donner le message. Etonné par la faiblesse de sa propre voix, le Prophète appella le Palatin des lieux.

- Xanis..

Il tendit son bras lourd comme de l'or pur au bout duquel sa main tenait le petit message, à portée de l'elfe noir.

- C'est à vous.

Le drow leva les yeux de ses écrits, et attrapa le message. Le simple fait d'avoir prononcé quelques mots, lu et levé le bras avait vidé l'énergie du géant, qui tomba dans un profond sommeil avant d'entendre la réponse de son confrère Palatin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 1 Juin 2010 - 14:34

Spoiler:
 
A Draziva


Depuis son arrivée à la frontière, l'elfe noir fit un court trajet pour arriver dans une ville qui lui était inconnu. Pourtant, il lui avait semblé qu'Orchomène se trouvait bien plus loin, alors pourquoi s'arrêtait-il ici ? Il apprit plus tard que ce n'était qu'une escale, et qu'il devrait partir prochainement en convoi vers la capitale provinciale. A Draziva, on lui servit à manger un ragoût assez immonde, mais l'Edhesse n'était pas réputé pour ses cuisiniers, alors il avait l'habitude. Sauf la bière semblait à peu près potable, bien que Dorgo n'était pas un grand buveur. Il attendit quelques heures avec le fameux gendarme, avec qui il avait essayé de discuter. Mais comme l'homme semblait croire qu'il n'était qu'un simple bouseux se faisant passer pour un Palatin, et qu'il était occupé, l'elfe noir se contenta de distiller quelques remarques acerbes envers ces bourgeois qui venaient se plaindre de leur pseudos problèmes. Il lui sembla même voir les yeux du prévôt pétiller, car lui ne pouvait se permettre une telle liberté. Puis finalement on vint le chercher pour l'emmener dans le convoi militaire à destination d'Orchomène.



Arrivée aux portes de la ville



Comme l'elfe noir avait été exemplaire durant tout le voyage, on ne lui mit aucun lien. L'elfe noir regretta juste que durant sa fouille, on lui avait emprunté sa lame. Celle-ci avait une grande valeur, car elle se transmettait de génération en génération. Bien que Dorgo n'est pas le sens de la famille extrêmement développé, et même si il ne savait pas s'en servir aussi bien qu'un guerrier, elle aurait pu lui être utile en cas d'embuscade. Et la crainte du Palatin s'amplifia lorsqu'il pénétrèrent dans la forêt, lieu rêvé pour les coupes gorges. Il concentra son mana, rendant l'air un peu plus frais, et était attentif aux moindres signes d'hostilité. Mais voila, Mésomnon n'était pas l'Edhesse, et le voyage se fit sans aucun encombre, si ce n'est que le ragoût commençait gentiment à remonter ses intestins à cause des remous du convoi. Bien heureusement, ils arrivèrent enfin à la grande ville, et il descendit lorsque le convoi s'arrêta devant les immenses portes. L'elfe noir aperçut d'ailleurs sa monture non loin, et il lui donna l'ordre par un sifflement de rester en dehors de la ville. Il suivit ensuite les soldats qui devaient l'amener à Xanis, qui reconnaîtrait son statut.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Lailah



Nombre de messages : 147
Age : 27
Classe : Nécromancien
Armada : Le clan de la rose noire
Date d'inscription : 08/09/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 1 Juin 2010 - 23:23

Dans l'infirmerie de la tour.

Le Thaumaturge lui resserra à son tour ses doigts entre les sien, ce qui la fit lui fait un joli sourire, il allait donc mieux à en ressentir la force dans sa main et à en juger de par sa lucidité très vite retrouver et reprenant les reines pour donner des ordres à ses hommes puis remercier en donnant congé aux compagnons du groupe réuni à l'infirmerie, tout à chacun pouvait disposer et aller se reposer, des chambres leurs étaient allouées et le grand magicien leur autorisa un accès à sa bibliothèques pour aller consulter et étudier les ouvrages sur les sorts, il ordonna aussi qu'on leur remettre une petite sommes de pièces d'or pour aller au marché de la ville pour acheter des minéraux, pierres magiques et autres ressources pour de bonnes réserves pour quand ils repartiraient pour l'expédition en but d'une quête formative pour les apprentis.

La Vampirette avait prise congé assez rapidement pour aller prendre un bon bain très chaud et en profiter pour aller se reposer un long moment. Le jeune et dévoué vampire lui, il désirait passer au marcher en premier et passerait probablement après à la dite bibliothèque pour y recueillir des informations sur les sorts qui l'intéressait plus particulièrement. L'elfe noir lui, il avait demandé à ce que l'on lui apporte du papier parchemin, une plume et de l'encre car il avait à écrire des missives très urgentes qui ne pouvaient attendre sa guérison complète, comme l'homme regarda la Comtesse de Trasalvia pour la rassurer de son état et voulant qu'elle profite elle aussi pour aller se reposer, le géant s'éveilla en balbutiant quelques mots et tendant un papyrus à demi déroulé vers Xanis, Lailah se leva pour le lui prendre de la main et il retomba en un état second, la tête sur l'oreiller, la belle revient vers l'autre blessé pour le lui remettre en main propre.

La Palatine n'était pas pressé de quitter, elle avait à parler avec le Thaumaturge en privé avant, l'informer qu'elle attendait un ami qui devait arriver pour bientôt pour la rejoindre et elle devait lui parler de sa mission personnel, celle de tout faire pour réussir à récupérer la couronne de Naxopole en risquant d'affronter un jour Morgoth car il avait abandonné ce précieux objet dans un portail vers les Abysses.


Mon seigneur Xanis... Nous avons à discuter... Je dois vous informer de l'arrivé éminente d'un Palatin et ami à moi car je lui ai écrite une missive l'informant de ma situation et le priant de me rejoindre au plus vite car je sais que nous aurons besoin de sa force et de son courage ainsi que de sa magie.

Elle avait emprunté un ton doux et sérieux et espérait qu'il accepterait sans trop ronchonner sur ce qu'elle lui expliquait.
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mer 2 Juin 2010 - 17:29

Les Appartements de Lulyane


Elle se sentait revigorée, fraîche, comme neuve, ou presque…

Elle s’était fait apporter une robe-fourreau claire comme elle les affectionnait, qui laissait ses épaules dénudées. La moindre parcelle de tissu sur sa plaie causait de vives douleurs mais elle se refusât à laisser entrevoir à quiconque cette tâche sur sa beauté. Elle s’enroula donc dans une grande étole de soie, qui couvrait la vilaine cicatrice.

Pour sa main, elle demanda un gant de peau, finement tannée, qui épousait les formes graciles de ses longs doigts élégants. Elle était ainsi parée, cachée d’un côté tandis que l’autre moitié de son corps laissait deviner ses charmes attirants, quand pénétra un majordome de la suite du Palatin.

- Mes hommages, Madame ! Le Palatin m’envoie vous assurer de son hospitalité. Il m’avait chargé de vous fournir des appartements mais il semblerait que ce soit inutile. Vous êtes déjà fort bien installée…

Il déposa sur une table une lourde bourse au profil boursouflé par les nombreuses pièces d’or qu’elle contenait et continua :

- Ceci est à votre disposition pour subvenir aux besoins que vous pourriez avoir, et je dois vous informer également que l’accès à la Bibliothèque vous est permis de façon illimitée.

- Merci, mon bon ! Assurez le Palatin de mon amitié et dites-lui que je suis heureuse qu’il aille mieux. Je passerai le voir à l’occasion…

Elle ne mettait pas longtemps à retrouver les réflexes de châtelaine qu’elle avait expérimentés lorsqu’elle était la concubine de Magnus, la presque Dame de Burgondie. Elle congédia le domestique d’un geste de main un peu hautain.

Mais quand ce dernier allait passer la porte, elle le rappela cependant :

- Avant de partir, dites-moi… Vous connaissez certainement tout de cette cité ? Où pourrais-je faire l’acquisition de quelques réactifs et d’objets magiques ?

Le majordome n’était pas habitué à être traité en simple valet et son ton se faisait moins agréable. Après tout, il ne savait rien de cette jeune fille qui le toisait et lui donnait des ordres.

- Il y a un marché… Vous y trouverez tout ce que…

- Je pense que vous ne m’avez pas comprise, l’interrompit-elle en se plantant devant lui.

Le menton dressé, les épaules relevées, elle prenait garde à se donner un air d’importance pour remettre à sa juste place ce domestique, dont elle avait ressenti le dédain. Elle ne voulait plus paraître comme la jeune fille qu’elle fut mais comme une grande Dame à qui l’on devait respect et déférence. Elle se voulait tout autant capable que Lailah de mettre tout le monde à genoux par une attitude solennelle.

- Vous n’imaginez pas que je vais me mêler à la populace pour chiner parmi quelques étals et négocier comme une marchande de chèvres ? Ce que je vous demandais, c’est de faire venir ici même quelqu’un capable de me proposer des marchandises rares et de qualité. Quelqu’un que je recevrai dans mon antichambre, en toute discrétion et en tout confort.

Le majordome avait compris le message et il s’inclina profondément devant l’invitée de son seigneur.

- Je m’en charge, Madame ! Je connais la personne qu’il vous faut et je vais lui demander de venir sitôt qu’elle le pourra.

- Voilà ! dit-elle avec un sourire méprisant. C’est ce que je disais : dans les plus brefs délais !
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Sam 5 Juin 2010 - 2:21

Lulyane n’avait effectivement pas attendu longtemps. Moins d’une heure plus tard, une toute petite bonne femme se présentait à son huis.

La tête couverte d’un fichu, la naine avait un visage disgracieux, au nez large et épaté, au menton velu. Malgré son âge avancé, elle traînait un lourd coffre sans difficultés apparentes.

Certainement mise au courant du caractère ombrageux de la belle vampire par le majordome, elle s’inclina et lui parla avec une voix remplie d’une obséquiosité outrancière :

- Mes hommaaaaaages, mââââdame ! J’ai ici de quoi satisfaire vos besoins les plus exigeants. Si mââââââdame la Comtesse veut bien y jeter un œil…

Lulyane voyait bien que le visage impassible de la vieille naine cachait un oeil pétillant de malice et qu’elle se fichait ouvertement d’elle. Bien que ça aurait dû la remplir de fureur, elle en fut amusée.

Elle s’installa sur une méridienne garnie de moelleux coussins et d’une tape sur l’un d’eux, elle invita la vieille à venir la rejoindre.

De son petit pas dandinant, elle s’approcha et, se soulevant d’une main, fit un petit bond qui projeta ses vieilles et petites fesses sur le bois exotique du divan.

- Vous aussi vous pratiquez la magie ? demanda Lulyane.

- Moi ? Oh, non ! Je laisse ça à d’autres… Moi, je ne suis qu’une vieille marchande. J’écume les marchés de Mesomnon pour écouler mes produits aux adeptes des Arcanes…

La jeune vampire n’en crut pas un mot. Elle sentait la mana qui émanait de ce petit corps. Elle ressentait une grande puissance dans cette frêle anatomie.

- Bien ! Qu’avez-vous à me proposer ? J’ai besoin de quelques réactifs de base, cela va sans dire, mais je ne dédaignerais pas quelque chose de plus exceptionnel. Je débute dans cet art et j’ai besoin de progresser rapidement et énergiquement.

La marchande sauta au sol et ouvrit son grand coffre. Elle en sortit plusieurs sachets de toile qu’elle déposa sur la méridienne.

- Soufre, gemmes, cristaux et mercure ! Le parfait équipement de l’apprenti sorcier… Jusque là, ça ne vous coûtera pas très cher. Mais j’ai un objet qui pourrait grandement vous intéresser. Pour un bon prix ! Si vous en avez les moyens…

Lulyane désigna sur la table la bourse gonflée qu’elle avait laissée là. Elle ignorait combien elle pouvait contenir mais c’était une fortune. Elle n’avait aucun goût pour l’argent et le méprisait même fortement, aussi cela ne la dérangeait nullement de la céder en totalité à la naine.

- Cela est-il suffisant ?

La marchande saisit la bourse, la soupesa, l’ouvrit pour en évaluer le contenu. Ses yeux s’illuminèrent, un léger filet de bave coulait le long des poils duveteux de son menton en galoche. Elle plongea sa main pour extirper une petite poignée de pièces et engouffra la bourse dans son coffre.

En déposant la petite dizaine de pièces qu’elle avait prélevées sur la table, elle gloussa :

- Je pense que ce tarif pourrait me convenir. Enfin… Je veux dire, celui que j’ai empoché !

- Soit, pensa Lulyane ! Qu’elle prenne tout si ça lui chante, cet argent-là ne me coûte pas cher… Pourvu qu’elle m’offre un artefact digne de ce nom.

La vieille fouilla dans le tréfonds de son coffre et en sortit un long bâton, à l’aspect irrégulier. Loin d’un majestueux sceptre dont Lulyane se serait sentit fière. Non, juste un long bâton, un peu noueux, comme une jeune pousse arrachée à un quelconque coudrier. Quelques entailles l’ornaient sur le dessus mais c’était son seul décor, à l’exception d’une pierre brillante et cristalline incrustée dans le bois.

- Une Velue ! clama la vieille pour lui faire l’article. Une Velue de puissance, agrémentée d’un cristal de premier choix que j’ai serti moi-même. Un artefact rarissime, que j’ai cherché durant des années auquel j’ai adjoint ce cristal des plus purs qui me vient de mes ancêtres et que j’ai réussi à monter sur le bâton au prix d’efforts incommensurables…

Lulyane l’interrompit d’un geste, avec un sourire.

- Inutile de faire le camelot ! Nous ne sommes pas sur un marché populeux. De toute manière, je ne crois rien de ce que vous me dites…

Elle s’était levée pour prendre le bâton. Dès le premier contact, elle sentit une décharge d’énergie remonter le long de ses nerfs, la mana grondait en elle, prête à jaillir. Se tournant vers la cheminée, elle expérimenta le seul sort qu’elle maîtrisait pour le moment et tendit sa main libre pour en laisser échapper un impressionnant jet de flammes.

Le feu fut projeté en un large jaillissement qui provoqua un tel souffle d’air que le fichu de la vieille voleta dans un effrayant : « Woufffffff »! Le bois de la cheminée fut consumé en une seconde et tout l’âtre se para d’une couche noirâtre de suie. Le feu avait même débordé du foyer pour commencer d’embraser le plancher.

La vieille, un peu affolée, s’empara de coussins avec lesquels elle étouffa les flammes avant que l’incendie ne se propage.

Lulyane lui adressa un large sourire de satisfaction qui illuminait tout son visage. Oui, cet objet lui convenait, le test était concluant. Elle se plia en deux pour amener sa figure à hauteur de celle de la marchande et lui caressa délicatement le duvet du menton.

- C’est un plaisir de faire affaire avec vous. Je vous appellerai ma Velue désormais !

La vieille naine redressa un peu les épaules, flattée. Comme elle ne devait jamais se regarder dans une glace, elle ne comprit pas le sous-entendu.


Dernière édition par Lulyane le Ven 2 Juil 2010 - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Dim 6 Juin 2010 - 15:10

L'infirmerie de la Tour

Mon seigneur Xanis... Nous avons à discuter... Je dois vous informer de l'arrivé éminente d'un Palatin et ami à moi car je lui ai écrite une missive l'informant de ma situation et le priant de me rejoindre au plus vite car je sais que nous aurons besoin de sa force et de son courage ainsi que de sa magie.

Le Patriarche n'eut que le temps de lever un sourcil et même pas celui d'ouvrir la bouche pour poser une question que deux coups rapides étaient frappés sur la porte et qu'un soldat en livrée drazivienne entrait dans la pièce.
S'arrêtant sur le seuil de la porte, il interrogea le convalescent du regard, demandant son autorisation avant de parler. Encouragé par un signe de tête de l'elfe noir, il lâcha d'une voix calme, sans doute dans un respect du lieu :


" Mon seigneur, un étranger a été arrêté sur la frontière de Draziva. Il se clame Palatin d'Edhesse et souhaite vous demander audience afin d'échapper aux geôles du Palatinat.
- Faites le venir. "

Se désintéressant de cette histoire, il saisit le morceau de parchemin qu'Aquilodon voulait lui transmettre et le parcourut des yeux.

Citation :
Xanis,

Tu m'as semblé
être digne d'intérêt, et, bien que je n'ai pas pu te soumettre à
l'épreuve, je te pense digne de découvrir mes secrets. Réfléchis à deux
fois avant de tenter de les découvrir, car ils pourront te donner un
formidable savoir et une grande puissance, si tu parviens à t'en servir,
mais leur accès risque d'être difficile pour toi. J'ai dissimulé
l'entrée de mes archives dans mon palais, dans la ville d'Enithar. Ne
t'y présente pas comme un de mes amis, je doute que tu y sois bien
accueilli. Ne révèle ce message à nul autre. Je ne veux pas que mes
secrets tombent entre n'importe quelles mains. Et surtout pas dans
celles de votre Eglise, qui serait capable de les détruire.

La connaissance... voilà l'origine de toute intelligence, de la survie et même de la puissance. La connaissance, à défaut d'expérience, était une richesse précieuse et que de nombreux grands hommes ont tenté d'acquérir par la guerre.
Voilà qu'on lui en proposait. Pourquoi refuser ?

Comme le garde s'en revenait, il déposa sur la table de chevet ses parchemins sur lesquels il avait longuement glissé la pointe de sa plume en un charabia que lui seul parviendrait encore à décrypter à force de ratures et réécritures.


" Je crois que voilà l'invité que vous m'avez dit attendre comtesse. Il semble avoir eu plus de mal que vous à passer la frontière. Attendez quelques instants avec moi, le temps de lui expliquer notre mission. Vous irez ensuite au marché acheter quelques réactifs, vous en aurez besoin lorsque nous retournerons affronter les soeurs. "

Dorgo entra dans la pièce, encadré par les deux soldats que Xanis congédia d'un geste de la main avant de se redresser dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Aujourd'hui à 23:17

Revenir en haut Aller en bas
 

[Q4] Replis & Ravitaillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Mésomnon :: Orchomène-