AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Q4] Replis & Ravitaillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Ven 30 Juil 2010 - 18:22

Le reste du repas se termina en règlement de compte, direct ou non. Lulyane se retira de la tablée, soit disant pour laisser ses compagnons entre Palatins et ne pas déranger durant l’élaboration du plan. Elle s’auto-excluait pour une raison bien futile selon Dorgo, car leur classe sociale n’avait rien à faire ici. Ils étaient entre novice, et seul Xanis en sa qualité de Thaumaturge était supérieur aux autres.

Ensuite, Aquilodon, agacé par l’attitude d’Aedric, lui fit savoir explicitement que chaque personne attablée ici n’avait que faire de ses exploits et de ses opinions qui ne concernaient nullement la mission.

Enfin, alors que le buffet touchait à sa fin, Lailah eut une réaction inconsidérée. Elle s’estimait lésée dans le fait d’être retombée au stade de novice, elle qui avait participé à d’autres aventures dont elle ne cessait de se vanter. Agacé, Dorgo lui fit savoir que si elle possédait autant de pouvoir qu’elle le répétait, pourquoi n’allait-elle pas défier directement les deux sœurs ? Vexée, la Comtesse s’en alla, dans le but de prouver ce qu’elle valait à ses compagnons. Elle prit la direction du repère des deux sœurs, à dos de Dragon. On ne retrouva ni l’une, ni l’autre.

Le calme retrouvé, il ne restait à table que le géant Aquilodon, Braniack le vampire discret, l’Inquisiteur Aedric, le Thaumaturge Xanis, et Dorgo. Le Palatin de Mésomnon reçut entre-temps un papier de la part de Lulyane, qui indiquait quelques informations primordiales. Maintenant, le lieu où se trouvait les sœurs était connu, et la présence d’une ‘cloche’ d’origine magique fut révélée. Dorgo profita de cette tranquillité relative pour recommencer à parler d’un plan :

- Aquilodon, je pense que vous avez maintenant les informations que vous souhaitiez. Il est maintenant grand temps d’établir un plan d’action, et je vais vous en proposer un. Que chacun donne son avis, ou propose un autre plan, afin que nous puissions être productifs.

Ce n’est certainement pas le meilleur stratagème à notre disposition, mais je pense que la technique de l’appât semble adaptée. Un de nous se rapprochera de l’antre des sœurs, afin de les obliger à sortir. Cet appât ne montrera pas de signe d’hostilité, afin de ne pas éveiller leurs soupçons. Lorsqu’elles seront suffisamment proche, nous tenterons de les neutraliser avec nos sorts.

Mon plan comporte cependant quelques défauts, il se peut que ce ne soit pas les sœurs qui se dirigent à l’encontre de l’appât, mais je pense que nous pouvons tenter le coup.

Ensuite, il nous faut désigner l’appât. Aedric et Aquilodon, vous venez tout deux de la branche du Culte et vous dégagerez sûrement une énergie trop pure, qui pourrait rebuter les sœurs Velsfer. Si on prend en compte votre nature vampirique Braniack, peut-être que le fait d'être mort ne vous rende pas assez intéressant aux yeux des soeurs. Quand à vous Xanis, je pense que vous êtes trop important pour servir d’attrait, d’autant que cela pourrait mal tourner. Et je pense que vous êtes plus compétent que moi dans l’incantation de sorts. Ainsi, je pense être la personne la mieux placée pour remplir ce rôle.

Qu’en pensez-vous ?

Dorgo espérait avoir réussi à instaurer un véritable dialogue, qui ne se solderait pas par une engueulade. Il souhaitait aussi entendre les points de vue de ses camarades, en espérant qu’ils ne se contenteraient pas de critiquer sans rien proposer de bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Dim 1 Aoû 2010 - 11:36

La stratégie de Dorgo avait du bon, mais pourquoi s'embêter à exposer un Palatin à un si terrible danger ?

- Non, seigneur Ulagan. Il est inutile que vous vous mettiez en danger. Xanis est le maître, ici. Il pourrait assigner quelques soldats chevronnés à cette mission. Si le but des soeurs est de monter une armée, un groupe de guerriers sera bien plus alléchant qu'un elfe noir aux pouvoirs magiques encore naissants, pardonnez ma franchise. Apparemment, elles attaquent seules, ce qui veut dire qu'elles n'auront que leurs armes et leurs pouvoirs, ce qui fait déjà beaucoup. Nous devons agir loin d'une zone touchée par la maladie, sinon, elle pourrait réveiller les morts et nous les envoyer pendant leur fuite. Dès qu'elles ouvriront le feu sur les gardes, nous passerons nous-mêmes à l'attaque. En résumé, nous gardons le plan de Dorgo, mais nous changeons l'appât.

En réalité, Aquilodon n'était pas convaincu par la tactique de l'appât, mais tant pis, il fallait agir avec détermination, pas rester ici pendant des jours à discuter de l'attitude à adopter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Jeu 5 Aoû 2010 - 13:07

Une fois le repas définitivement terminé, il faut passé aux choses serieuses. Tout le monde réfléchit à un mode opératoire pour rayer les soeurs de la carte de Kalamai. Dorgo suggère la technique de l'appât, du grand classique. Il se prétend être le mieux placé pour être cet appât. Mais une chose saute aux yeux de Braniack, et seulement à lui... Il est le moins important du goupe, car il est le seul à ne pas être palatin, à part Lulyane, mais elle s'est retirée du groupe le temps de régler quelque problèmes. Tout ceci fait du vampire l'appât idéal, mais ce n'est pas ce que Dorgo pense, il le trouve trop "mort" pour servir d'appât. Il est peut-être mort, mais il est vivant aussi...

Puis Aquilodon prend la parole. Il ne semble pas trop apprécier la technique de l'appât. Il pense que l'appât doit être quelqu'un d'autre. Braniack profite donc de l'occasion pour se désigner...

- Je suis du même avis d'Aquilodon. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je suis sans doute l'élément les moins important du groupe. Vous êtez tous palatins d'une province, sauf Lulyane, mais elle est occupée ces temps ci, ce qui fait de moi l'appât idéal. Sauf votre respect, Dorgo, vous pensez que je suis trop mort pour attirer l'attention des deux soeurs, mais elles ont tout de même faillit tuer Lulyane, qui est aussi morte que je le suis, vrai ou faux ?. Elles se moquent de qui elles auront en face d'elles. Donc je pense que ce serait plus sage que je sois cet appât.

Braniack espère avoir convaincu ses compagnons après s'être exprimé. Il attend donc la réponce d'un membre du groupe, tout en espérant n'avoir pas sortit ses belles paroles pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Jeu 5 Aoû 2010 - 13:27

Braniack n'avait pas du envisager tous les angles de sa proposition. Aquilodon lui exposa alors des arguments qu'il n'avait peut-être pas pris en compte.

- Comte Braniack, je ne doute pas de votre bonne volonté, mais tout d'abord, vous aussi êtes responsable des vies de votre comté, bien que celui-ci soit bien moins peuplé que nos provinces respectives, et je suis de plus de l'avis de Dorgo. Un mort-vivant n'intéressera probablement pas des nécromanciennes. J'imagine qu'un cadavre de mort-vivant est impossible à réanimer, et donc inutile pour elle, et pour tout le monde d'ailleurs. Si elles ont attaqué Lulyane, c'est probablement parce qu'elles ont eu peur, ou parce que cette effrontée leur a bondi dessus. Je n'en sais foutre rien, mais ce qui est sûr, c'est qu'elle n'ont pas essayé de l'achever pour ensuite la réanimer. Elle était donc inintéressante à leurs yeux. De plus, un vampire seul est bien moins attrayant qu'un village regorgeant de paysan bien vivants. Pourquoi viendraient-elles vous chercher ? Non, je maintiens ce que j'ai dit, je pense qu'il faut que les appâts soient vivants, robustes et nombreux. Des gardes seront véritablement parfaits.

Qu'attendais Xanis pour s'exprimer ?! Il se contentait pour le moment de regarder la scène avec un oeil qu'Aquilodon trouva bovin. Et le fougueux Aedric ?! Pour une fois qu'Aquilodon avait besoin de sa détermination et de ses pulsions meurtrières, il s'enfermait dans un silence que le géant ne lui connaissait pas. Où était donc l'Inquisiteur, le plus grand fanatique que connaisse actuellement Kalamaï ? Où était celui qui avait un manteau de la couleur du sang de ses ennemis ? Où le véritable Aedric, celui qui étouffait le Sénat entier de son arrogance, pouvait-il être bien passé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 16 Aoû 2010 - 21:58

Le Bâtard se frotta les yeux du bout des doigts... Son esprit avait quelque peu vagabondé hors de ces lieux, là où tous les problèmes dont il avait hérité en même temps que de toutes ces responsabilités n'existaient pas. La vaste pièce était richement décorée, comme il se doit pour une salle de banquet de la Tour Blanche d'Orchomène.
Dame Shaka avait été bonne pour le peuple mais, en tant que femme, elle avait été attirée par le faste et le luxe. De grandes draperies cramoisies ornaient les murs, côtoyant des luminaires d'or où pendaient des cristaux reflétant la lumière des bougies.
La longue table d'ébène réunissait en effet une belle part du fleuron du peuple de Kalamaï... Mais Xanis craignait malgré cela pour leur sécurité. Les nécromanciennes capables de lever les morts avaient un niveau élevé en magie. Et lui même ne connaissait pas tous les sortilèges les plus puissants qu'il avaient les pouvoirs et les droits de connaître de par son intronisation trop récente à la place de Thaumaturge.
Pourtant il fallait faire cesser ces attaques et cette épidémie menaçante... rien ne semblait indiquer que leurs origines étaient communes mais il en était intimement persuadé, sans raison apparente. Et mettre les membres de son groupe en danger par l'option de l'appât concernant l'un d'eux ne le réjouissait pas réellement. Les soldats de la garde n'étaient pas, quant à eux, aptes à tenir ce rôles car ils seraient décimés en un éclair. La cohorte Béhémoth avait un armement lourd et certains de leurs boucliers pouvaient contenir les sortilèges offensifs les plus faibles mais leur manière de faire ne convenait pas réellement à la situation.


" Chambellan, veuillez avoir l'amabilité de faire venir deux soldats Phoenix aux écuries, voulez-vous ? " Comme le serviteur qui se tenait jusque là près de la porte s'éclipsait, Xanis continua : " Je vous avoue que c'est le genre de plan qui ma déplait fortement... mais je ne vois pas de meilleur angle d'attaque que celui-ci pour l'heure. Il serait toutefois étonnant que les soeurs ne se replient pas vers leur antre si l'occasion se présente à elles, antre qui doit être bardé de sortilèges défensifs. Il faudra donc veiller à ne pas leur en donner l'occasion. "

Lulyane s'était excusée et était partie pour une raison personnelle. Lailah, quant à elle, s'était éclipsée discrètement au cours du repas et n'était toujours pas reparue. Les deux présences féminines s'en étaient allées ce qui ne laissait que des hommes dans la place. Point fort ou point faibles, l'avenir l'enseignerait bien assez tôt.

" Puisque ce repas et terminé, je vous invite à me suivre jusqu'au écuries ou nous rencontrerons les soldats qui nous accompagneront en mission. Nous établirons un plan plus précis durant le trajet, si nous voulons être discrets et ne pas leur donner de soupçons nous allons devoir nous déplacer à cheval... Ou un peu plus gros pour Aquilodon, mais nous trouverons bien.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 17 Aoû 2010 - 2:47

- Si nous ne trouvons pas, je vous rappelle que les géants courent très vite. Pour peu que vous n'alliez pas au grand galot, je pourrais vous suivre, en forçant l'allure, et en enfilant autre chose que cette toge. Bien, l'inaction me pèse, allons-y.

Alors qu'ils se levaient de concert, la migraine vrilla le crâne d'Aquilodon, qui chancella et porta une main à son front. Voyant le regard inquiet du Thaumathurge, il lui fit signe que tout allait bien, même si la douleur commençait à lui brouiller la vue. Il se sentit nauséeux mais suivit cependant tant bien que mal l'elfe noir dans les couloirs du palais. Le temps lui semblait long et seul son entraînement rigoureux, il aurait perdu conscience. L'image du corps d'Ukrimos gisant sans tête envahissait son esprit, et il marchait de moins en moins droit. Il respirait difficilement, et un gémissement s'échappa de ses lèvres, tandis que la rage qui l'avait saisi quand il avait détruit l'Etranger le reprenait. Il sentit un éclair de haine passer lorsque Xanis, se retournant pour voir ce qui arrivait au géant, croisa son regard. Pendant quelques secondes, il eut envie de dégainer la Claymore et d'étriper le meurtrier - il en était certain, à présent, même s'il refusait de le croire - de son ami Basilic. Il se maîtrisa difficilement, et il entendit la voix du Palatin de l'Unie traverser les brumes de son esprit et atteindre son cerveau.

"Aquilodon, vous êtes sûr que vous vous sentez bien ?"

Respirant profondément, le géant attendit quelques dizaines de secondes que le mal de tête devienne supportable et que la colère retombe. Puis il put répondre intelligiblement.

- Oui. C'est bon. Simple migraine passagère.

Xanis ne parut pas convaincu, mais il se retourna et reprit la tête du groupe. Ils purent ainsi, Dorgo, Braniack, Xanis, Aedric et Aquilodon, continuer leur chemin jusqu'aux écuries, où deux soldats Phoenix les attendaient dans une tenue et un garde-à-vous impeccable.

_________________


Dernière édition par Aquilodon le Mar 17 Aoû 2010 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 17 Aoû 2010 - 10:05

Les paroles de Braniack agacèrent quelque peu Dorgo. Après Lulyane, c'était à son tour de se rabaisser, prétextant qu'il n'était pas Palatin et donc moins renommé, ce qui lui permettrait d'être plus à même de remplir la tâche de l'appât. Il était vrai que le vampire n'était pas important, d'autant qu'il ne se démarquait pas par des pouvoirs supérieurs aux personnes présentes. Mais il devait croire le contraire, car il fallait que le groupe soit soudé, sinon autant partir chacun dans son coin à la chasse aux sorcières.

- Mon cher Braniack, je dois vous avouer que votre attitude me dérange. Nous ne sommes pas au Sénat, entre Palatin, en train de régler les problèmes de l'Empire. Nous sommes ici en tant que novice, quelque soit notre Corporation, et si nous devions périr, nous mourrons en tant que sorcier, prêtre, ou shaman. Nos pouvoirs de chef de Province ne nous sont d'aucune utilité là où nous allons. Nous sommes tous égaux dans ce groupe, mis à part Xanis qui est la Thaumartuge.

Peu de temps après, ce dernier prit enfin la parole. Il n'approuva pas son plan, mais admit qu'il n'en existait pas de meilleur pour le moment. Le Palatin de Mésomnon les autorisa finalement à quitter la tablée:

- Puisque ce repas et terminé, je vous invite à me suivre jusqu'au écuries ou nous rencontrerons les soldats qui nous accompagneront en mission. Nous établirons un plan plus précis durant le trajet, si nous voulons être discrets et ne pas leur donner de soupçons nous allons devoir nous déplacer à cheval... Ou un peu plus gros pour Aquilodon, mais nous trouverons bien.

- Si nous ne trouvons pas, je vous rappelle que les géants courent très vite. Pour peu que vous n'alliez pas au grand galot, je pourrais vous suivre, en forçant l'allure, et en enfilant autre chose que cette toge. Bien, l'inaction me pèse, allons-y.

- Seigneur Aquilodon, je doute fort que la course d'un géant soit aussi discrète que la galop d'un cheval. Mais de toute façon, nous ne sommes pas obligés de nous presser, vous n'aurez pas à trotter derrière nous.

Puis le groupe se dirigea vers les écuries, où les attendaient les soldats. Mais en se levant, Aquilodon vacilla et manqua de tomber. Dorgo crut déchiffrer pendant un infime moment une expression de haine meurtrière sur le visage du géant. Mais plus ils marchaient, et plus il reprenait le contrôle sur lui-même. Assurément, le voyage allait être compliqué.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Braniack



Nombre de messages : 112
Age : 21
Classe : Démonologiste
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Jeu 19 Aoû 2010 - 20:18

Dorgo n’a pas l’air d’avoir apprécié les paroles du vampire. Il lui répond qu’ils ne sont pas Sénat, entre palatins, mais en tant que novices, et que tout les membres sont égaux.

- Mon cher Braniack, je dois vous avouer que votre attitude me dérange. Nous ne sommes pas au Sénat, entre Palatin, en train de régler les problèmes de l'Empire. Nous sommes ici en tant que novice, quelque soit notre Corporation, et si nous devions périr, nous mourrons en tant que sorcier, prêtre, ou shaman. Nos pouvoirs de chef de Province ne nous sont d'aucune utilité là où nous allons. Nous sommes tous égaux dans ce groupe, mis à part Xanis qui est la Thaumartuge.

Braniack n’a même pas eu le temps de répondre que Xanis donne son opinion sur le plan de l’âppat. Il n’approuve pas ce plan d’action, mais c’est le seul plan qui soit pour le moment. Il invite donc tout le groupe à le suivre jusqu’aux écuries, où ils y trouveront des soldats qui les accompagneront pendant la mission. Pendant le trajet, ils réfléchiront sur un plan plus précis. Il leur faudra être discret, donc le groupe devra se déplacer à cheval. Xanis finit son discours avec une remarque très juste concernant le prophète . Celui-ci affirme qu’un géant est tout à fait capable de se déplacer à une grande vitesse. Mais ce n’est pas en courant qu’il sera discret, et Dorgo semble en prendre conscience.

- Puisque ce repas et terminé, je vous invite à me suivre jusqu'au écuries ou nous rencontrerons les soldats qui nous accompagneront en mission. Nous établirons un plan plus précis durant le trajet, si nous voulons être discrets et ne pas leur donner de soupçons nous allons devoir nous déplacer à cheval... Ou un peu plus gros pour Aquilodon, mais nous trouverons bien.

- Si nous ne trouvons pas, je vous rappelle que les géants courent très vite. Pour peu que vous n'alliez pas au grand galot, je pourrais vous suivre, en forçant l'allure, et en enfilant autre chose que cette toge. Bien, l'inaction me pèse, allons-y.

- Seigneur Aquilodon, je doute fort que la course d'un géant soit aussi discrète que la galop d'un cheval. Mais de toute façon, nous ne sommes pas obligés de nous presser, vous n'aurez pas à trotter derrière nous

-Oui, Dorgo a raison, Je crains que vous ne soyez pas aussi silencieux que vous êtes rapide, il vaudrais mieux écouter Dorgo.

Après ce moment de discussion, le groupe se dirige vers les écuries. La marche semblait assez difficile pour Aquilodon, comme si il chassait une migraine. Il fit de son mieux pour ne pas montrer cette faiblesse, mais en vain. Braniack perçoit un sentiment de haine suite à l’expression du visage d’Aquilodon. Xanis lui demande donc s’il se sent bien,et le géant lui répond que oui, c’est une simple migraine passagère. Mais il faut continuer la route, pour pouvoir en terminer avec cette histoire des deux sœurs…
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Lun 23 Aoû 2010 - 19:43

Si les codes HTML apparaissent dans le message, rendez vous sur votre Profil, partie Préférences et cochez "Toujours autoriser le HTML" puis Validez.






« Ne vous mêlez pas des affaires des magiciens,
car ils sont subtils et prompts à la colère »
.

L'excuse du mal de tête du Prophète ne l'avait pas particulièrement rassuré. L'attitude étrange du personnage depuis quelques temps n'avait pas échappé au Thaumaturge qui le fixa quelques instant des yeux avant de poursuivre son chemin.
L'enfilement des couloirs et des escaliers qu'ils prirent pour sortir rappela une fois de plus à Xanis la magnificence du lieu. Ses pierres immaculées, ses gardes en livrée impeccable qui saluaient le groupe sur son passage, les tapis richement décorés... tout cela contrastait au plus haut point avec la cabane dans laquelle il avait grandi aux premières années de sa vie et avec la vie de vagabond qu'il avait mené ensuite, jusqu'à son ascension au trône.

Ils sortirent par le titanesque hall d'entrée. Bon nombre des plus grandes maisons de la cité pourraient y entrer tant il était vaste. L'escalier qui y prenait place était tout aussi impressionnant et les compères y furent interceptés par un messager venant à contresens.


    " Monseigneur Palatin, un message est arrivé de Samos. L'administratrice Judith vous annonce la fin de ses fonctions et son retour au pays. L'enchanteur Ethosem est enfin reparu et a accepté la tâche que vous lui avez proposé.
    - Merveilleux. Rappelez à ce cher Grand Edile qu'il lui est possible de nommer un administrateur comme adjoint. Et faites lui savoir que je serais heureux de faire sa connaissance au plus vite en personne. "


Ils n'avaient même pas ralenti leur marche. Le serviteur s'inclina et décampa à pas rapides.
Passant les portes massives, ils bifurquèrent dans la cour où quelques gens bavardaient, attendaient une audience d'un Conseiller ou flânaient. L'odeur caractéristique des écuries se fit bientôt sentir, persistante malgré tous les nettoyages imposés aux palefreniers et devant le bâtiment construit en pierres et en bois, ils aperçurent deux soldats musclés en armures de cuir et portant quelques armes.
Les soldats Phoenix les attendaient visiblement et les regardèrent arriver tout en se questionnant sur la raison de leur présence ici.


    " Mes respects Palatin et Sénateurs. Un Chancelier nous a fait savoir que vous désiriez nous voir, aussi nous voici. Que pouvons-nous faire pour vous ?
    - Vous allez nous accompagner en mission soldats. La mission est périlleuse et couverte d'embuches d'ordre magique, aussi nous avons besoin des meilleurs. Si vous êtes les meilleurs, suivez-nous. "


Avec un regard amusé et des sous-rires moqueurs les deux hommes et les autres seigneurs présents suivirent Xanis jusqu'à une annexe du Palais où les attendait un vieil homme. Celui-ci détenait certaines des plus anciennes cartes de Mésomnon que l'on ne pouvait exposer dans la bibliothèque faute de place ou à cause des risques de dégradation.

Après les avoir fait entrer avec force courbettes, le vieillard bossu les introduisit dans une pièce aux dimensions admirables et au centre de laquelle se tenait une grande table soutenant plusieurs rouleaux de parchemins. Sur un hochement de tête de Xanis, il délaça la ficelle de cuir qui en maintenait un fermé et le déroula devant eux, révélant une carte précise d'un lieu pour l'instant inconnu des compères.
Le Thaumaturge expliqua :



    " Messieurs, nous avons devant nous le plan au nord du village qui est la nouvelle cible des deux sœurs. Il semble qu'elles reviennent tous les deux jours pour s'occuper des habitants et leur proposer de les rejoindre dans les bois. La forêt que vous voyez ici est la même que celle où nous les avons rencontrées la première fois.
    - Heumm... marmonna l'un des soldats, pas encore conscient des dangers de la mission.
    - Nous avons un avantage, comme vous pouvez le voir, le terrain entre leur abris et le hameau est parsemé de buissons et de bosquets qui peuvent fournir une couverture propice aux embuscades. En plaçant nos deux valeureux soldats sur le chemin des sorcières tout en s'assurant qu'elles les voient assez tôt pour qu'elles ne soient pas surprises mais aussi assez tard pour ne pas leur laisser trop de temps à la réflexion, on doit pouvoir s'assurer qu'elles ne laisseront pas leurs yeux fouiner autour d'elles, nous permettant d'agir précisément et efficacement tant que nous ne tardons pas trop.
    Plutôt que de se contenter de leur offrir deux braves hommes à combattre, adversaires dont elles parviendraient rapidement à bout malgré toute leur bravoure, il me semble que les maquiller de sorte à les faire passer pour malade et s'ils font mine d'être perdus et désorientés, peut-être même à l'article de la mort, il est à espérer que nos ennemies jouent le même rôle qu'avec les villageois et s'approchent gentiment d'eux plutôt que d'user immédiatement de sorts offensifs contre eux. Cela les mettrait en sécurité quelques temps, rendant peut-être même l'appât plus intéressant.
    Qu'en pensez-vous ?
    "

Alors que ses camarades et subordonnés semblaient pensifs quant à son exposé, le Patriarche sentait une chance de battre ses arcanes maléfiques qui semblaient si fortes. Si sa puissance et ses connaissances ne lui permettaient pas à l'heure actuelle de les défaire de manière honorable -défaut qu'il comptait rapidement corriger-, la ruse et la tactique pouvaient leur permettre de relever les défi tout de même et de mener à bien leur mission.

Si les codes HTML apparaissent dans le message, rendez vous sur votre Profil, partie Préférences et cochez "Toujours autoriser le HTML" puis Validez.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 24 Aoû 2010 - 17:41

Aedric avait été sur le point de répliquer méchamment à Aquilodon lorsqu’un flash de lumière blanche l’avait aveuglé. L’inquisiteur mis plusieurs minutes à retrouver la vue. Mais étrangement la salle ou il se trouvait n’été point la salle du banquet d’Orchomène. Non les lieux étaient beaucoup plus petits. De plus les teintures qui pendaient sur les murs affichaient des armories qu’il ne connaissait que trop bien. C’était celle de Nardogord ! Sans chercher à comprendre Aedric avança vers le fond de la salle comme pousser par une force inconnue. Là sur le massif trône de chêne se tenait un être vêtu d’une armure d’or mais Aedric fut incapable de distinguer son visage dans l’éclatante clarté qui régnait dans la salle. Puis soudain l’être pris la parole, d’une voix puissante, qu’Aedric reconnut immédiatement.

Ça faisait longtemps Aedric…

Aedric s’inclina immédiatement.

Est-ce vous Tout … Tout-puissant Brak ?

Je suis celui qui t’as sauvé Roi des Nardogords.

Comment pourrais-je oublier celui à qui ma vie entière est dévoué ô tout puissant.

Garde tes discours Aedric. Tu n’es qu’un faible. Pourquoi perds-tu ton temps à écouter de misérables magiciens ? Mes ennemis parcours librement le monde et toi tu discute avec des faibles êtres cachés derrière leurs sorts. La magie n’est qu’une perversion de l’ordre naturel tout comme la nécromancie. L’aurais tu déjà oublié ? Aedric de Nardogord je t’ai donné un royaume je t’ai donné une arme. Je n’exige qu’une chose en échange. Tue tue et tue encore. Ne laisse de tes ennemis que des cadavres. Retrouve tes pulsions meurtrières. Si tu n’y arrive pas je t’aiderais..

Les murs de la salle s’écroulèrent alors laissant place à l’arène de Nardogord. L’être à l’armure d’or avait disparu. Mais sa voix résonna dans la tête de l’inquisiteur comme si milles hommes hurlaient dans ces oreilles.

Massacres les Aedric.

Dans un nuage de fumée noire quatre hommes vêtus d’armures noires comme la nuit apparurent. Armes aux poings. Et se jetèrent sur l’inquisiteur. Tandis que dans sa tête résonnait toujours la terrible voix qui disait.

Tue tue…

L’inquisiteur s’aperçu alors qu’il était désarmé. Une lourde claymore lui apparu dans les mains. Emporté dans une rage terrible comme hypnotisé par la voix qui résonnait dans sa tête. Aedric frappa comme un possédé la longue épée tranchant la chair des étranges apparitions face à lui. Lorsqu’il planta l’arme dans le corps de la dernière créature le heaume qui couvrait le visage de celle–ci roula par terre.Et les casques des trois autres chevaliers noirs disparurent au même moment. Révélant l’identité des adversaires d’Aedirc. Ces trois frères et son père.
Voilà ou t’avais mené ta faiblesse. Souviens-toi en bien. Ne laisse aucune chance à ces fidèles de Veslfer. Ma force est avec toi n’échoue pas Aedric.
Soudain la vision d’Aedric se voila, il lui sembla qu’il était aveuglé par le sang qui coulait d’une plaie à son visage. Lorsqu’il rouvrit les yeux il était dans l’écurie au coté de Xanis ,Dorgo,Aquilodon et d’un des vampires. Il murmura tout bas


Merci seigneur Brak.

Xanis expliqua alors son plan pour régler définitivement le cas des magiciennes. Encore abasourdi par l’hallucination qu’il venait d’avoir le palatin de Thassopole n’écouta que d’une oreille essayant de reprendre ses esprits. Il se contenta de dire d’un ton narquois.

Comme vous voudrez Xanis mais ne me gênez pas. Elles sont à moi. Je les briserais.

Il lui semblait que résonnez encore dans sa tête les paroles de l’être qu’il prenait pour Brak.

Tue ! Tue ! Tue !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Mar 24 Aoû 2010 - 19:41

Xanis exposa son plan de bataille, qu'Aquilodon ne put qu'approuver. Alors qu'il allait donner son avis, Aedric, qui était étrangement silencieux depuis quelques temps, parla avec une arrogance, une détermination et une force décuplées, si c'était possible.

Comme vous voudrez Xanis mais ne me gênez pas. Elles sont à moi. Je les briserais.

On aurait dit qu'il avait donné un coup de poing avec sa seule voix. Son assurance formait un aura presque visible, et il semblait plus assoiffé de sang que le plus sauvage des vampires. Même venant d'Aedric, cette attitude était inquiétante et inhabituelle. Aquilodon devrait confier ses inquiétudes au souverain Pontife.

Le souverain Pontife... Aquilodon n'avait pas demandé son autorisation avant de partir pour Mésomnon, et il craignait que le nain ne le remette au rang d'hérétique. Il devrait faire preuve de zèle envers l'Eglise pour pouvoir intégrer pleinement l'Equilibre comme religion kalamaïenne à part entière, même si cela ne lui plaisait pas. Faire preuve de servitude était la dernière chose que désirait le géant, la première étant d'en finir le plus vite possible avec les deux soeurs, pour pouvoir rentrer en Zakinthe. Hélas, il devrait d'abord repasser par la Capitale, s'il souhaitait continuer à oeuvrer légalement au nom du Panthéon.

Revenant à ses moutons, Aquilodon, n'évoquant pas encore l'étrange timbre dans la voix du Rouge, signifia à Xanis son approbation pour ce qui était de son plan.


- Nous devons en finir avec ces nécromanciennes, et ce avec le moins de pertes et de temps dépensé possibles. Votre stratégie me semble la meilleure proposée jusqu'à présent, Xanis. En revanche, Aedric, ces soeurs ne sont pas uniquement votre affaire. Je les purifierai à vos côtés. Après tout, cette affaire est du ressort de la justice religieuse dont l'Eglise est maître, conformément aux lois de l'Empire. Nous ne devons les tuer qu'après leur condamnation, ou si elles se défendent lors de leur capture, bien sûr. Et elles se défendront, j'en suis certain.

Alors, qu'attendons-nous ?! Allons faire payer ces chiennes nécromanciennes !


Tandis qu'il parlait, la hargne avait envahi Aquilodon, sans qu'il sache pourquoi. Il avait envie de tremper sa lame dans le sang de ces sales marionnetistes maléfiques, de ces créatrices d'abominations à l'Equilibre ! Et ce, le plus tôt possible !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Q4] Replis & Ravitaillement   Aujourd'hui à 6:52

Revenir en haut Aller en bas
 

[Q4] Replis & Ravitaillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Mésomnon :: Orchomène-