AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Dorgo Ulagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: L'histoire de Dorgo Ulagan   Dim 6 Juin 2010 - 9:45

Dorgo vit le jour dans un sombre royaume, surnommé la Citadelle noire. L'elfe noir n'aura aucun frères et sœurs, et sa seule éducation sera celle de son père, sa mère ne s'étant jamais remise de la progéniture qu'elle a mise au monde. En effet, le fils Ulagan naquit avec les yeux entièrement blancs et opaques, mais cette tare physique n'affecta en rien sa vision. Son enfance fut difficile, car le père de Dorgo voyait en son rejeton un futur guerrier qui continuerait de faire prospérer son royaume. Hélas, les choses n'allèrent pas dans ce sens.

Sa mère mourut alors qu'il était très jeune, et le drow ne put s'empêcher qu'il en était le coupable. Il délaissa les enseignements martiaux imposés par son père pour se pencher sur les Arcanes. Malheureusement, son paternel l'apprit et le corrigea à maintes reprises, car il avait une immense aversion envers les jeteurs de sorts. Au cours des années, leur relation ne s'améliora pas.

Pire, Dorgo éprouvait de plus en plus de haine envers son géniteur, qui pour sa part avait abandonné l'espoir d'apprendre l'art des armes à son fils. Son éducation se fit encore plus sévère, il fut isolé, maltraité, et même placé au cachot, lui le prince de la Citadelle noire ! Mais c'est dans cette cellule crasseuse qu'il fit la connaissance de Fenrir, un mi-homme mi-drow condamné à servir le Patriarche dans l'ombre en tant qu'assassin. C'est dans cette situation insolite que les deux compères se lièrent d'amitié. Ils continuèrent à se voir, secrètement, et chacun faisait profiter de ses compétences à l'autre. Fenrir utilisait ses capacités d'assassin pour subtiliser des bouquins de sorcellerie pour Dorgo, et le prince apportait sa compagnie et de la reconnaissance au bâtard, jamais habitué à un tel traitement. Et plus la haine de l'elfe noir augmentait, plus leur amitié se faisait forte. Puis il arriva ce qu'il devait arriver.

Dorgo, aveuglé par la colère, monta un plan pour mettre fin au règne de son père et prendre le pouvoir. Il engrena Fenrir, qui ne pouvait refuser, et s'engagea dans la voie du meurtre. Seulement, tout ne se passa pas comme prévu. Le fils, armé d'une dague de jet, loupa non seulement son père, mais se fit en plus démasquer. Tout s'enchaîna rapidement, on fit le lien avec Fenrir, on le jugea, puis on les condamna à un exil éternel dans le désert glacé au nord de Kalamai, enfermé dans une grotte. L'elfe noir dut se débrouiller avec seulement une lame, et sa magie.

Il fut coincé pendant 200 ans dans une caverne bloquée magiquement, puis réussit enfin à briser l'enchantement. Il réussit à survivre grâce aux malheureux animaux qui pénétrèrent dans sa cellule, le sort ne bloquant que la sortie de tout être. Après ces évènements, l'elfe noir était vide de sentiment. La culpabilité envers la mort de sa mère avait disparue, l'amitié avec Fenrir s'était mué en un lien invisible, sans pour autant qu'il éprouve quelques sentiments envers la bâtard. Mais surtout, c'était la vengeance l'animait et le guidait. Il se mit donc en route, sur le dos d'un Mammouth apprivoisé durant sa captivité. Il avait peu d'espoir de retrouver son acolyte en vie, il fut alors d'autant plus surpris lorsqu'il désactiva l'enchantement et qu'il aperçut son camarade amaigrie, faible, mais en vie. Ils décidèrent ensemble de trouver et de réunir les différents tribus des terres nordiques pour partir à la conquête de la Citadelle noir.


Ils errèrent dans le désert, reprenant des forces et en profitèrent pour élaborer un plan. La prise du royaume était ardue, car jamais au cours des millénaires le domaine des Ulagan ne fut envahie. Mais Dorgo avait une idée en tête, qu'il ne dévoilerait qu'au dernier moment. Ils finirent par trouver un village peuplé de barbares humains, qui refusèrent de venir en aide à l'elfe noir. Ce dernier dut affronter leur chef en duel pour s'assurer que les hommes le suivraient au combat. Le drow emporta le combat, déloyalement car il usa de sa magie sans que personne ne s'en rendent compte. Il s'en alla ensuite rencontrer d'autres alliés potentiels, et comme il s'agissait d'elfes noirs, Dorgo avait confiance. Il rencontra le chef, nommé Poigne de Fer, surnom dû à la dizaine d'hommes qu'il a étranglé après avoir perdu son arme de poing. Il réussit à le convaincre de se joindre à lui, et satisfait ils partirent vers le lieu où s'accomplirait la terrible vengeance de Dorgo.

Mais avant, il lui restait une toute dernière chose à faire, récupérer une arme qui lui permettrait d'accroître ses pouvoirs magiques. Les légendes de sa contrée disait que le Dieu de la magie, Kereb, avait laissé une de ses armes sous la protection d'étranges créatures. Dans tout conte, il y avait une part de vérité et de mensonge, mais l'elfe noir était certain que l'artefact valait la peine de retarder sa vengeance. Ils arrivèrent enfin au campement d'Anciens, qui lui expliqua comment obtenir le fameux sceptre de Kereb. Il devait affronter une créature infernal, appelé Efrit, qui se nourrissait de l'essence magique prodigué par les étranges bêtes. Au prix de terrible effort, le drow sortit vainqueur, mais au dernier moment l'Ancien refusa de lui remettre son prix. L'elfe noir fit donc entièrement détruire le campement, et s'empara du sceptre. Malheureusement, il n'avait pu bénéficier d'un entraînement correct, ni de conseils avisés, par conséquent il ne maîtrisait que peu la fabuleuse puissance d'un tel objet. Mais sa haine reprit le dessus sur la déception, et il prit la route vers la dernière étape de son long périple.

La porte de la Citadelle constituait le problème majeur pour l'invasion. Personne ne savait comment l'ouvrir, ni comment la détruire. L'elfe noir s'avança seul vers les grandes portes, et berna les archers pour arriver sans encombre à l'immense édifice. Il se fit un coupure dans le bras gauche, et jeta quelques gouttes de sang sur la porte. Seuls les Ulagan savait que c'était ce fluide qui permettait l'ouverture de la porte. Ses troupes, voyant l'entrée s'ouvrir comme par magie, se précipitèrent dans la bâtiment. Les habitants de la Citadelle n'étaient pas habitué au combat, ainsi ils furent rapidement maîtrisés. Au lieu de poursuivre le massacre, Dorgo tua son père et se proclama nouveau chef. Et comme pour sceller un nouveau pacte, les citadiens et les parias des Terres nordiques abattirent chaque humain encore vivant. C'est dans ce bain de sang que le règne de Dorgo Ulagan commença.

500 ans plus tard, la lassitude avait gagné le cœur de l'elfe noir, qui décida de repartir à l'aventure, pour retrouver d'anciennes sensations.

Spoiler:
 


Dernière édition par Dorgo le Dim 6 Juin 2010 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: L'histoire de Dorgo Ulagan   Dim 6 Juin 2010 - 13:24

Arrivée et découverte de l'Empire...

Dorgo commença sa découverte de l'Empire par l'Edhesse. Déjà à l'époque, la province l'intrigua par ses coutumes et son histoire. A force de passer de taverne en taverne, il apprit qu'une organisation au nom de la Légion de Natémia préparait un grand coup contre l'Empereur lui même. L'elfe noir, ne sachant même pas qui était cette Empereur et quelle était sa fonction, fut attiré par ce projet et décida d'en savoir plus. Il se rendit d'abord à la Corporation des Arcanes afin de s'y faire recenser, mais il ne savait pas à l'époque que les Corporations étaient directement affiliés à l'Empire.


Il arriva enfin dans l'ex-Igoumen, où il fit la rencontre d'un des lieutenants de Tanguy, l'investigateur du plan anti-Empire. Alors que le sous-fifre orque allait l'emmener au Palais de Nothaume dans le but d'intégrer, un homme prit en otage la peau verte, il se nomme Henrik. Ses propos sont flous et Dorgo ne comprend pas la raison de cette soudaine attaque, ainsi avec l'aide de son compagnon Fenrir ils arrivent à faire fuir l'intrus. C'est à partir de là que naît la haine de Thassopole envers l'elfe noir.

Mais au moment de s'engager avec Natemia, l'elfe noir hésite, et finit finalement par refuser de rejoindre leurs rangs. Il juge leurs plans incohérents, et inutiles, de plus le drow n'a rien à reprocher à l'Empire. Il retourne en Edhesse, et présente sa candidature au Palatinat. Après une joute verbale avec Naella, une citoyenne influente, il va finir par accéder officiellement à ses fonctions, puis il mit en place maintes mesures dans le but de redorer le blason de la province, sans pour autant indisposer les citoyens. C'est d'ailleurs pendant cette discussion qu'Henrik, se faisant passer pour un brigand, échoua dans sa tentative de mettre le peuple de Perganon contre Dorgo.

Encore une fois, Henrik tenta d'entraver les plans du nouveau Palatin. Il s'introduisit par effraction au siège du Palatinat, tuant au passage trois personnes. Il somma à Dorgo d'accorder à Thassopole une enclave sur son territoire, ce que l'elfe noir refusa catégoriquement. Vexé par ce nouvel échec, Henrik repartit et commença secrètement à comploter contre lui. Peu après, un orque débarqua en ville, tenant des propos incohérents. Encore maintenant, Dorgo ne saurait pas dire ce que lui voulait ce gobelin. Ni pourquoi il l'attaqua. Cette menace isolée aurait pu être très rapidement réglé, mais Henrik débarqua avec des brigands qu'il avait manipulé. Ne prenant pas la menace à sa hauteur, les soldats se rendirent sur le champ de bataille, et faillirent se faire totalement démettre. Ils durent fuir, pour ensuite revenir totalement annhilé la menace.

Dorgo s'envola ensuite pour une séance au Sénat, et c'est durant cette période que les armées de Thassopole en profitèrent pour envahir l'Edhesse, accompagnés des orques. Mais le Palatin avait laissé des consignes très claires, ainsi un émissaire fut envoyé à la Capitale pour se plaindre du comportement de Thassopole. A la sortie du Sénat, où Aedric avait tendu un piège à Dorgo, le Magistrat Adola apparut, et, mis au courant de la situation, ordonna à l'inquisiteur de retirer ses troupes. D'un point de vue diplomatique, tout était réglé.
Mais lorsque Dorgo revint chez lui, les troupes orques étaient toujours présentes, mais elles furent littéralement écrasées, avec l'aide des Dragons de la Palatine Lailah. La guerre enfin finie, l'elfe noir décida de changer d'air, et se rendit en Mésomnon pour des raisons encore mystérieuses.


Dernière édition par Dorgo le Ven 13 Jan 2012 - 10:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: L'histoire de Dorgo Ulagan   Ven 13 Jan 2012 - 10:21

La quête de Mésomnon

Dorgo reçut une missive énigmatique, lui demandant de venir en Mésomnon. La province magique par excellence l'ayant toujours attiré, il s'y rendit. Il apprit de la part de Xanis qu'une dangereuse nécromancienne semait la terreur depuis plusieurs semaines, et que le Palatin avait besoin de personnes qualifiés pour en venir à bout. Mais l’expédition n'était pas pour tout de suite, l'Elfe noir devait encore s’entraîner. Il profita de la présence de mana, qui saturait l'air en Mésomnon, pour y développer de nouveaux talents.

Après un banquet mouvementé, où l'inévitable Aedric mit la pagaille, ils partirent tous à la recherche du ou des dangereux mages. Après une longue marche à travers le territoire mésomnais, marqué par le coup de folie d'Aquilodon qui compromit leur couverture, ils finirent par tomber sur un villageois qui parlait de deux mystérieuses guérisseuses. Peu après, lesdites guérisseuses, qui étaient en fait des nécromanciennes, leur tombèrent dessus une première fois.

Malgré tout, elles réussirent à s'échapper, mais pas pour longtemps. Le groupe arriva à les rattraper, mais les deux sœurs démoniaques leur préparèrent une surprise de taille. De nombreux morts dont elles s'étaient servies étaient maintenant revenus à la vie, et barraient la route. Le combat fut rude, mais un événement marqua le tournant de l'affrontement. Dorgo s'était saisi d'une pierre, qui semblait irradier beaucoup de puissance. Peu de temps après, Xanis lui ordonna de lui donner. Sage décision, car la pierre contenait un pouvoir qui menaçait de le tuer car il était trop faible pour canaliser tant de mana.

Quelques secondes plus tard, une gigantesque explosion retentit, et le corps de Xanis s'enflamma littéralement. Les flammes se précipitait partout autour de lui, dévorant magiquement chaque mort-vivant qu'elles léchaient de leur langue mortelle. Dorgo avait eu juste le temps de se mettre à l'abri, ce qui ne l'avait pas empêché de se faire gravement brûler. Sans l'intervention express d'Aquilodon, il ne s'en serait probablement pas sorti. Quant à Xanis, qui devait avoir logiquement péri dans l'incendie surnaturel qu'il avait provoqué, semblait s'accrocher à la vie.

Mais Dorgo s'en fichait, en fin de compte. Seul comptait pour lui les nécromanciennes, terrées dans leur repère. Elles n'émirent aucune résistance, et de ce fait Dorgo tenta d'en soustraire une aux autorités impériales pour la torturer et découvrir la source de leur pouvoir. Mais malheureusement, la nécromancienne n'était pas bavard, et il se vit contraint de la remettre aux gardes. Il avait au moins sauvé les apparences en s'accaparant la capture de la sœur. Et puis, personne ne sut qu'il lui avait arraché l'oreille avec les dents, dans un moment de démence.

Mais à peine rentré à la Corporation des Arcanes, une autre mission l'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Dorgo Ulagan   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire de Dorgo Ulagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï :: Contes et légendes des Aventuriers-