AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Excursion dans les montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Excursion dans les montagnes   Jeu 19 Aoû 2010 - 9:45

Spoiler:
 

Le groupe de treize personnes venait à peine de pénétrer dans les monts, que déjà Tronche-de-Rat se plaignait du froid et de la faim. Son vrai nom était Yansen, mais son allure de fouille-merde et ses yeux de fouine lui avait déjà valu ce surnom. Il possédait une fiche sur chacun des mercenaires et menaçait de tous les renvoyait en prison si il ne faisait pas ce qu’il disait. L’intuition de Coram avait été la bonne, cet homme était là pour les surveiller, et n’était pas plus spécialiste de Dragon qu’une vache scitopolienne.

Sur l’insistance de Tronche de Rat, ils établirent un campement dans une petite caverne vide. Chacun participait à la construction du bivouac, sauf Yansen qui s’était mis à l’écart et griffonnait quelques mots dans un carnet rouge. Ainsi d’un côté, il y avait Coram, Vedrfölnir, et les dix autres mercenaires, et d’un autre côté la fouine. Cette dernière n’osa s’approcher des hommes qu’une seule fois, pour entendre une bribe de conversation :


- …est enceinte de huit mois. C’est pour ça que j’ai accepté cette mission, pour aller la retrouver, annonça Hertor.

Hertor était un prisonnier d’Ocient Marlat, condamné à 30 ans de réclusion pour pédophilie. Bien qu’il ait toujours nié connaître l’âge de sa victime, et affirmait qu’elle était consentante, peu de monde l’eut cru.

- Je te comprend, moi aussi si j’avais un môme je ferai tout pour retrouver ma famille et la rendre heureuse.
- D’autant qu’en prison, l’abstinence commençait à me rendre dingue…
- En même temps, une femme en cloque de huit mois est rarement disposé à répondre aux désirs sexuels de son mari.
- Tu ne connais pas ma femme... Et puis, avec son gosse dans le ventre, ça fera comme un plan à trois…

Tronche-de-Rat eut un hoquet de surprise et de dégoût, et retourna aussitôt dans son coin, sous les rires gras des guerriers. Il écrivit frénétiquement quelques mots dans son carnet, avant de se retourner et de tenter de retrouver le sommeil.

- J’me d’mande bien c’qu’il écrit dans ce foutu calepin, grommela Zenfur, le barbare.
- Ne vous en occupez pas, nous verrons tout cela en temps et en heure. Dormez à présent, une longue route nous attend demain, et avec un peu de chance nous commencerons à trouver des traces des Dragons.

Le petit groupe obéit à Coram, et ils dormirent comme des bébés jusqu’au prochain levée du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 20 Déc 2010 - 19:28


Une semaine avait passé, mais rien n'avait évolué. Les 13 aventuriers avançaient dans la montagne, découvrant un paysage de plus en plus sombre et froid. Paradoxalement, les esprits s'échauffaient. Tronche de Rat reprochait à Vedrfölnir, le pisteur, d'être un total incompétent. L'ambiance était donc pénible, mais pour le moment Coram parvenait à maintenir un semblant d'ordre. Alors qu'ils marchaient depuis plusieurs heures, Vedrfölnir stoppa la groupe, et prit Coram à part :


- D'après cette vieille carte, nous avons deux chemins. L'un mène à une impasse, probablement un nid de gobelins. L'autre chemin reste inconnu, probablement le cartographe a rebroussé chemin avant. Selon toute logique, si nous voulons tomber sur les Dragons, il faudrait emprunter le deuxième chemin.

Son manque de conviction frappa Coram.

- Et selon ton instinct ?
- Il me semble évident que le premier chemin ne constitue certainement pas un cul de sac, regarde le paysage autour de nous. Je pense que...

Et c'est à ce moment que Tronche de Rat déboula, arracha la carte des mains du pisteur, et déclara d'un ton impérieux:

- Nous irons par là ! Sur le deuxième chemin ! Nous n'avons que faire de gobelinoïdes.

Devant l'air menaçant des deux hommes, il reprit:

- Attention ! J'ai le pouvoir de vous envoyer au trou pour un moment, alors on fait comme je veux !

Coram céda à son caprice d'enfant gâté, à contre-cœur. Il commençait sérieusement à lui taper sur le système. Malheureusement, il ne pouvait pas faire grand chose pour le moment, alors il continuerait de le supporter. Le groupe s'engagea à droite, vers l'inconnu. Et ils allaient le payer. A peine eurent-ils fait un kilomètre, que des bruits étranges et inquiétants se firent entendre. Des sifflements, aigus. Des bruits de frottements, qui s'approchaient de plus en plus. Le groupe se mit en cercle, pour se préparer au combat, alors qu'ils n'avaient entendu que de simples bruits. L'angoisse était palpable ici. Coram embrassait du regard les alentours, ils étaient dans un couloir, dont les murs étaient de grandes parois rocheuses. Il trouva une crevasse, puis une autre. Puis soudain, il comprit. Les murs étaient remplis de cavités, et il devina trop tard qu'ils étaient encerclés de nids à Basilics !

- On repart en arrière, vite !

Mais une des créatures violettes bondit sur un des hommes, le mordant à l'épaule. En une dizaine de secondes, le pauvre se contorsionnait sous l'effet du violent poison. Puis une dizaine de ces ignobles créatures sortirent, fixant avec avidité les étrangers piétinant leur territoire. Avec un hurlement, Zenfur le barbare se jeta sur une des bêtes, lui tranchant le crâne en deux. Cela eut pour effet de réveiller les soldats, mais aussi les Basilics, qui sifflèrent de rage. Et le chaos commença. Ces foutus bestioles étaient très agiles, mais les mercenaires avaient un instinct de survie sur-développé, c'était pour parer à ce genre de situation que Coram les avaient choisis.

Après une lutte acharnée, les humains sortirent vainqueurs. Mais, couvert de sang et fatigué, Coram ne put que constater les dégâts. Cinq morts, et un blessé léger. Il se rassura néanmoins en pensant que Tronche de Rat était probablement mort, vu qu'il ne trouvait pas son cadavre. Mais le couard fit son apparition, il s'était en réalité planqué derrière un amas de roches. Coram foudroya le lâche du regard mais ne dit rien. Le groupe choisit de faire demi-tour.


- Si seulement on m'avait écouté... Nos camarades seraient encore en vie. Que ce foutu Yansen crève chez Nucter !
- Il ira bientôt, cette sale fouine ne nous embêtera plus longtemps.

Ils enterrèrent sommairement leurs compagnons décédés, puis se dirigèrent vers le premier chemin, celui qui devait mener vers une impasse. Et Vedrfölnir avait encore une fois vu juste. Le cul de sac n'en était pas un, en réalité il s'agissait d'un entassement de gros rochers, qui bloquait le passage. Mais l'obstacle paraissait surmontable. Néanmoins, Coram réunit les survivants, Tronche de Rat compris, pour leur parler:

- Nous avons subi de lourdes pertes aujourd'hui, cela serait du suicide que de pourchasser les Dragons dans notre état actuel. Voila ce que nous allons faire: Tilc, tu rentres. Tu es le plus rapide d'entre nous, alors tu cours jusqu'à Perganon, et tu leur demandes des renforts. Un mage ne serait pas de trop.

Le jeune homme semblait soulagé, et après de brefs adieux il s'en alla accomplir sa mission.

- Coram, le temps que nous restions ici à attendre, nous aurons presque épuiser nos vivres. Et six bouches à nourrir, ça fait beaucoup.
- Il nous reste les cadavres des Basilics. Et combien de bouches à nourrir dis-tu ?
- Il a dit cinq, je crois.
- Ouais, c'est ça. On peut même faire d'une pierre deux coups.

Tronche de Rat regarda d'un air inquiet ses compagnons.

- Hey les gars, solidaires hein... On a fait du bon boulot aujourd'hui, il ne faut pas se lâcher maintenant...

Coram eut un fou rire, qu'il communiqua à ses camarades, ses vrais. Yansen prit peur, et courut pour s'échapper. Une dague de jet vint le stopper, et Zenfur l'acheva d'un coup de hache dans les cervicales.

- Mangeons, tant que c'est encore chaud.

Et le petit groupe se délecta de la viande tendue et nerveuse du fouille merde. Ils n'étaient maintenant plus que cinq. Coram le sous officier, un soldat d'Edhesse qui était responsable de cette expédition. Zenfur, le vaillant barbare. Hertor, le présumé pédophile, mais qui possédait une grande générosité et une jovialité qui plaisait à tous. Et enfin, Zic et Zac, les deux frères voleurs, dont l'agilité et la furtivité n'étaient plus à prouver. Cette bande d'aventuriers espéraient recevoir de l'aide pour mener leur quête de chasse aux Dragons à bien.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Sam 18 Juin 2011 - 11:30

Le petit groupe progressait à travers les monts, difficilement. La température chutait de plus en plus, et bien que Dorgo ait passé la majeure partie de sa vie dans le désert glacé du Nord, ce changement toucha son organisme. Mais il continuait de marcher, inlassablement, se réchauffant lorsque cela s'avérait nécessaire par un peu de magie.

Ils arrivèrent finalement à un croisement. Deux chemins s'ouvraient à eux. Dorgo allait proposer de prendre à droite, lorsque que des volutes de fumée attirèrent son attention. La nuit commençait à tomber, et l'on pouvait vaguement apercevoir des reflets rouges sur la paroi des montagnes, au loin. Un campement ?

La troupe prit donc cette direction. Arrivés sur place, il n'y avait qu'un feu, et des affaires éparses. Le temps de comprendre, un homme héla:


- Hé étrangers ! Lâchez vos armes et approchez-vous.


Un homme corpulent leur parlait, en haut sur un rocher. L'Elfe noir aperçût bien vite les autres personnes, postés dans les monts, avec des armes sommaires en leur possession: lance de bois taillées grossièrement, gourdin... Dorgo s'approcha, sans lâcher son Sceptre qui devait passer pour un vulgaire bâton.

- Qui êtes-vous ?, demande le même homme. Que venez-vous foutre ici ?
- Je vous retourne la question.

La remarque de Dorgo ne plut pas au gros.

- Fais pas l'malin drow, ou je me fais un plaisir de t'empaler sur c'pieux !

Il brandit sa lance de bois, mais un autre humain l'arrêta.

- Stop Hertor, pose ça. L'Elfe noir est un ami. Coram descendit de son perchoir et s'approcha. N'est-ce pas, Dorgo Ulagan, Palatin de l'Edhesse ?

Un silence passa.

- Quoi c'est l'Palatin ? Pouvait pas savoir, que diable vient-il foutre ici ?

Pas d'excuses, pas de pardon, rien. Tant mieux.

- La même chose que vous, messieurs. Ramener la tête d'un Dragon. Puis sans transition, il présenta ses compagnons. Voici Carthangiel et son ami, Gror. Et ici Grimvaï, un Combattant de l'Empire. Et Fenrir, mon bras armé.
- Ici, vous avez Zenfur. Le grand barbare fit un salut de la tête Là, vous le connaissez déjà, Hertor. Le bedonnant était tout rouge de confusion. Et là bas, les deux jumeaux, Zic et Zac. Ne me demandez pas lequel est Zac. Enfin, voici Vedrfölnir, le célèbre pisteur. Quand à moi, je suis Coram, sous-officier de l'armée Edhessienne en charge de cette expédition.

Maintenant, Dorgo s'en souvenait. Il avait, par le biais d'un officier, ordonné à ce qu'un groupe de mercenaire parte chasser les Dragons, qui avaient faits d'énormes dégâts sur un camp de travail. Une fois les présentations passées, le groupe se réunit autour du feu, et partagèrent un repas. La viande était dure et sèche, mais ils ne s'en formalisait pas. Il apprit ensuite que c'était du basilic, une horrible bestiole, mais qui pullulait en cet endroit et constituait une nourriture comestible. Puis Coram entreprit d'expliquer la situation.

- Le chemin est barré là bas, par un grand éboulis de pierres. Voila longtemps que nous creusons, mais la besogne est laborieuse. Il nous faut quelque chose pour détruire cet amas de rocher, sans quoi nous sommes coincés.

L'Elfe noir pourrait bien lancer le sort ''éboulement'', mais il préférait s'économiser. Il lança à ses compagnons:

- Une idée de sortilège Carthangiel ? Et vous Grimvaï, votre poudre nous serait-elle d'une utilité ?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Sam 18 Juin 2011 - 22:32

Le nécromancien jettait un coup d’œil à cette soit disant équipe de chasseur de Dragon. Ils avaient plus l’air de la nourriture pour ce genre de bête que des personnes capables de les abattre. Mais pour quoi prenaient ils les dragons ces imbéciles. Pris dans ces pensées méprisantes Carthangiel revint à lui lorsque Dorgo lui adressa la parole, le nécromancien poussa un soupire :

Et des hommes bloqués par un simple mur de pierre s’imaginent capables de battre un dragon ? Ce n’est pas un simple lézard volant cracheur du feu. C’est d’un niveau infiniment supérieur à ces basilics. Les écailles de ces bêtes sont plus solides que l’acier, ils sont capables de voler à des vitesses incroyablement élevées, leurs flammes font fondre tout même la roche. De plus se sont loin d’être de simple bêtes sauvages, ils peuvent communiquer entre eux, ils sont d’une intelligence bien supérieurs à la majorité des humains et à ce que je peux voir d’entre nous … Ils sont tellement puissants que dans les régions où ils s’établissent ils sont parfois vénérés par les populations locales comme de véritables dieux et vous espérez tué une telle bête avec des haches de jets et des lances en bois ? Jetez vous dans une crevasse si vous souhaitez tellement mourir … Mais j’ai hâte de voir ce que vous pourrez faire face à cette bête …

Quand à cet éboulement Dorgo, nous pourrions utiliser fissure ou bien un sort d’éboulement … Mais pour un résultat optimal il faudrait le faire exploser avec un projectile magique suffisamment puissant, où mieux un sortilège d’implosion tu pourrais peut être essayé avec ton sceptre. Ta spécialité parait se trouver dans les sorts d’eau mais avec le sceptre tu auras suffisamment de puissance … A moins que les … gentlemen qui nous accompagnent ai une autre idée ?


Il était dur avec les hommes de Dorgo, mais il avait des souvenirs des dragons qui n'avaient rien de bien rassurant. Il maudissait ce sceau qui le réduisait à une quasi-impuissance. Il esperait juste que l'elfe serait à la hauteur de ses espérances. Ou bien il finirait dans les entrailles d'un dragon edhessien. Et malheureusement sont sceptre aurait le même sort.
Revenir en haut Aller en bas
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Dim 19 Juin 2011 - 15:00

Le nain ne fut pas surprit de voir que les montagnes Edhessiennes étaient emplies de groupuscules en tout genre ce qui le surprit le plus c'est que cette bande de vanupieds se disait prompt à combattre des dragons.
Le nain reprit le fil de la réalité quand le palatin Dorgo lui adressa quelques mots suivit par le mystérieux Carthangiel, Grimvaï rétorqua donc en ces thermes :


"Oui palatin, je pourrait utiliser ma poudre mais elle ferait ébouler toute une partie de la montagne, croyez en mon expérience il vaut mieux utiliser la magie dans ce cas là ! La roche est trop friable mais pour un sort mineur je pense que ça ira."

*Utiliser ma poudre pour un simple amas de rocher quel gâchis !* Se dit le nain.

Grimvaï prit soin de regarder chaque individus du groupuscule dans les yeux, pour le salué dans geste de la tête suivit d'un petit rictus.

"Que décidez vous donc seigneur Dorgo ?"


Le nain était impatient, n'était il pas accompagné de magiciens ? Le combat contre le dragon s'annonçait plus compliqué que prévus si ces soit disant chasseurs étaient aussi vaillants que puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Dim 19 Juin 2011 - 17:58

Un sort d'implosion, de troisième niveau, voila ce que proposait Carthangiel. Et le Nain, pas mieux. Lancé un tel sort le fatiguerait plus qu'il ne le voudrait, lui qui peinait à lancer sans s'évanouir un sortilège de niveau 4... Mais il avait un échappatoire.

- Le sort tremblement localisé sera amplement suffisant à faire s'écrouler cette façade naturelle.

Pendant que Dorgo se préparait, Coram intervint auprès de l'humain qui avait été insultant avec eux:

- Vous n'étiez pas là lorsque nous mangions du Dragon, il y a un mois de cela. Une poignée de soldats que nous étions, et pourtant, l'un de vos légendaires Dragons, visiblement invincible, terrassé et dévoré par une bande d'humanoïde. Comme disait un de mes compagnons, les seules choses impossibles à réaliser sont celles que nous ne tentons pas. Je pensais cette phrase vide de sens jusqu'à ce que mon instinct de survie me poussa à envisager différentes manières de l'abattre. Et me voila ici à en traquer d'autres. Tout le monde sait qu'il est impossible de tuer ces maudites bestioles dans leur propre nid. Mais les gens que vous voyez ici ne le savaient pas, et c'est pourquoi ils l'auraient fait.

Il cracha de dégout devant l'arrogance de Carthangiel, et s'en alla vers ses compagnons.

- De plus, enchérit Vedrfölnir, le portait que vous faites des Dragons se vérifiait il y a 10000 ans. Mais ils sont maintenant vieux, usés. J'ai vu différents Empereurs se succéder, et j'ai constaté l'évolution du monde. Les humains les ont relégués dans des cavernes, au fin fond des montagnes, ou bien en mer lointaine. Peu à peu, ils disparaissent. Ils demeurent certes puissants, mais leurs écailles ne sont maintenant plus aussi solides que l'acier humain. Même les Edhessiens ont arrêté il y a bien longtemps de les vénérer. Aller au nord, dans les campagnes, ici on vénère le soleil quand il daigne pointer son nez sur les cultures. On vénère la pluie quand les temps sont secs. On maudit les Dragons des dégâts qu'ils ont causés jadis, des milliers d'hectares qu'ils ont brûlés et qui ne repousseront plus.

Dorgo esquissa un sourire. Il finit finalement par trouver une faille exploitable sur la masse de rochers. Il se concentra, et commença à incanter. Trente secondes plus tard, un bruit sourd sortir de nulle part, et l'éboulement espéré eut lieu. Tout le monde s'écarta, et les roches vinrent s'écraser devant eux, dévoilant au fur et à mesure un passage. Difficilement praticable, certes, mais on pouvait passer. Le Sorcier but goulument une grande rasade d'eau, et s'assit autour du feu avec les membres du groupe à Coram.

- Attendons que la poussière retombe, ensuite nous partirons.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 20 Juin 2011 - 13:11

Malgré l’assurance que possédait le générale Heimdall quand à la capture du « décédé » palatin Dorgo Ulagan, les thassopoliens n’avaient pas l’intention de laisser courir dans la nature le principal rempart à leur ambition en Edhesse. Certes Edhesse était réputé pour ces guildes d’assassinats, mais la République n’avait rien à lui envié, là où il y avait de l’argent, il y avait forcément rivalité, et qui dit rivalité dis envie de meurtre. Et s’était la meilleure guilde de Thassopole qui avait été contacté ceux qu’on nommé les corbeaux d’Anaphe avaient été dépêché aux nombres de vingt-cinq qui avaient accompagné le généralissime au cas où Ulagan parviendrais à s’extirper des griffes des forces du général Heimdall. Il était temps pour les corbeaux de faire leur travail …

Ils furent envoyés dans les montagnes d’Edhesse, là où se serait enfui le détrôné palatin, et alors qu’ils patrouillaient à dos de pégase, l’un d’eux aperçu un vaste panache de fumée, ses compagnons en furent rapidement avertis, et en moins d’une demi heure, les assassins étaient prêts, ils avaient ordre d’abattre quiconque savaient que l’elfe était encore en vie, armé jusqu’aux dents, ils encerclèrent le campement, cachés derrières les rochers …

Mais l’un d’eux fut abattu par un carreau d’arbalète le dénommé Fenrir, avait senti leur présence, et faut d’avoir put avertir à temps ses compagnons s’était jeté sur son arbalète. Les autres tueurs professionnels quittérent alors leurs cachettes et se lancèrent vers Ulagan et ses compagnons, bien décidés à n’en laisser aucun vivant ! Leur chef hurla ses ordres :


Tuez l'elfe noir en priorité, les autres nous servent à rien !Ce sont les ordres.


Revenir en haut Aller en bas
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 20 Juin 2011 - 15:22

Cela faisait bien dix minutes que la poussière virevoltait dans les airs, Grimvaï était tendu de part les diverses péripéties qu'il avait subis en si peut de temps dans les montagnes de l'Edhesse.
Le nain prit un rocher comme siège et s'assied après que le palatin Dorgo est donné l'ordre de cesser la marche le temps que le nuage de poussière se dissipe.
La main sur son lourd marteau le guerrier ne sursauta pas quand il vu le vif Fenrir décocher un carreau en direction de ce qui paraissait le vide, mais...
Un cri se fit entendre et puis une voix forte et clair donna l'ordre d'abattre tout ceux qui accompagnaient le palatin.
Le nain eut à peine le temps de se relever lorsqu’il due parer un coup d'épée qui lui aurait fendu le crâne en deux.
Chef militaire de haut rang par le passé, Grimvaï désarçonna son agresseur sans prendre le temps de le tuer et alla directement se placer au côté du palatin Dorgo mais celui-ci était déjà couvert pas son fidèle bras droit.
Alors Grimvaï décida de prendre position avec le puissant barbare de la troupe le guerrier s'appelant Zenfur en hurlant :


"EMBUSCADE ! METTEZ VOUS A COUVERS ET DOS A DOS !"

Après cela le nain ne prit plus l'initiative de donner d'ordre ne voulant certainement pas défier l'autorité de Coram ou bien même celle du palatin.
D'un geste vif mais précis comme automatique Grimvaï laissa tomber son marteau au sol pour se saisir de deux haches de jets, puis dans un élan destructeur il visa un groupe de trois individus complètement vêtues en tenues de camouflage :


*AUTANT D'ASSASSINS POUR UN SEUL PALATIN ! MAIS POURQUOIS ?*

Le nain ne put s'empêcher cette pensée avant de reprendre son marteau et de hurler aux impudents ayant déchainés son courroux :

"APPROCHEZ PLUS PRES ! VENEZ GOUTER LE METAL NAIN BANDES DE RATS !"

Grimvaï était prêt à mourir, mais le guerrier ne partira pas tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 20 Juin 2011 - 22:13

Un petit groupe de cavalier galopaient à travers un chemin sillonnant la montagne. Leur destination était le royaume des Plaines Perdues qu’ils n’avaient pas revu depuis fort longtemps. Ils avaient rapidement été mobilisés par leur Patriarche pour aller surveiller les côtes de Kamalaï. Puis avec leur dirigeant ils s’étaient rendus en Outre-Mer. Initialement leur mission était d’exfiltrer deux diplomates. Mais cette mission avait rapidement été redéfinie pour aller bouter les pirates et libérer le peuple. Cela fut fait dans le sang, y compris dans le leur. Mais ils avaient l’habitude, c’était des hommes de l’ombre qui n’avaient pas d’existences, ils n’appartenaient à aucun corps et ne répondaient qu’au Patriarche ou à son intendant et la plupart du temps aucune bannière ne les distinguait. En cela ils passaient régulièrement pour des mercenaires.

Aujourd’hui il regagnait leur domicile. Leur choix avait été de couper par la montagne pour rentrer plus rapidement. Il devait y être le lendemain.
Cependant ils entendirent des cris.
Par expérience, à force d’entrainement, le groupe se détacha en deux. Le premier restait en arrière pendant que le second alla au galop vers l’origine de la perturbation. En réalité il s’agissait de quatre cavaliers. Si cela était une embuscade le risque était limité et ils pouvaient donner l’alerte avec un cor.

Ils arrivèrent sur les lieux et virent une scène de combat. Rapidement ils analysèrent la situation. D’un côté un groupe composé du Palatin de la province accompagné de plusieurs personnes portant les armes. De l’autre un petit groupe encapuchonné qui semblait les avoir attendus.
Aussitôt un des cavaliers prit son cor et le fit retentir dans la montagne. Aussitôt, et ne sachant pas à quoi s’attendre, ses compagnons se précipitèrent au galop les armes à la main.
Les cavaliers déjà sur les lieux avaient déjà sorti leurs lames.
Le sous-officier ordonna :

Rendez-vous, vous êtes en infériorité numérique, ou alors mourrez !

Le groupe de cavalier était maintenant à effectif complet. Il y avait bien deux blessés dans leur rang mais afin de ne pas gêner ils étaient légèrement en arrière et tenaient une arbalète.
Le combat allait-il s’engager ? Aucun ne pouvait le dire, mais si tel était le cas alors les guerriers des Plaines Perdues étaient prêt comme toujours.
Cependant en y regardant de plus prêt le combat avait déjà débuté car des corps étaient étendus à terre.
Quatre cavaliers allèrent aussitôt se mettre en rempart devant le représentant de l’Edhesse. Ils n’avaient que faire de la politique mais il savait que le personnage était important non par sa personnalité mais par ses fonctions.
Un homme vêtu tout de noir vint se briser sur la ligne de défense de la troupe d’élite. Ces bandits ne semblaient pas connaitre les combats rangés. Par leur organisation sur le terrain ils semblaient plus adepte des guets-apens.

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 23 Juin 2011 - 14:08

Alors que la troupe patientait autour du feu, un groupe surgit de nulle part, chevauchant des montures ailées. La vivacité de Fenrir permit à Dorgo d'être à l'abri de l'affrontement, au début du moins. Déjà, la petite bande s'organisait pour résister au furieux assaut des étrangers encapuchonnés.

Grimvaï et Zenfur, dans un style brutal et barbare, repoussèrent presque à eux seuls une vague de cinq assaillants. Dorgo ne savait pas où se trouvait Carthangiel, mais il aperçut vaguement Coram et ses gars défendre chèrement leur peau, au moins le Nécromancien semblait avoir renoncé à ses attaques de traîtres par derrière. Mais d'autres vinrent, et malgré l'incantation de
flèche magique qui transperça deux adversaires, ils n'allaient pas tarder à être submergés.

Retentit soudain un cor, et des cavaliers fondèrent sur eux à toute vitesse. C'était fini, il ne pourrait s'en sortir, mais il les emporterait tous chez Nucter... Concentrant toute sa mana dans l'invocation d'une
tempête de glace, il se ravisa lorsqu'un des cavaliers décapita sur place un des assassins. Étaient-ils des alliés ? Cela se confirma quand quatre d'entre eux vinrent se placer devant lui, profitant au passage d'une baisse de température conséquente dûe au début de l'invocation.

Rassuré, Dorgo ne put que contempler le massacre des hommes en noirs. Seule une poignée vivait encore, et l'Elfe noir profita de ce renversement de situation pour chercher Cartangiel des yeux. Ce traître s'était-il encore envolé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Ven 24 Juin 2011 - 22:39

Se battre était une chose que le nécromancien, dans son actuel état de faiblesse exécrait en particulier au coté de ce genre d’individu. Il préféra donc laisser ces assassins à des personnes appréciant ce genre d’activités comme le nain ou le barbare par exemple. Il alla donc rapidement se cacher dans les débris de l’éboulement qu’avais provoqué Dorgo, suivit par son fidèle zombie. Puis lorsque le bruit du combat s’estompa, il sortit du panache de fumé qui avait perdu en épaisseur, et ne vu que quelques hommes en noir s’enfuir à vive allure dans les montagnes. Un assassin devait aussi savoir s’enfuir lorsque s’était sa vie qui était en danger …

Sifflotant au milieu de ces cadavres qu’il aimait tant, il fut intrigué par le tatouage d’un des défunts. Un corbeau, ça lui rappelait quelque chose. Ah oui, les corbeaux une guilde d’assassin bien connue, cet elfe avait une sorte de don pour s’attirer des ennuis.

Je ne sais pas comment tu fais mon vieux mais à chaque fois que je te croise, quelqu’un essaye de te tuer c’est totalement fou ça. Tu dois être un type charmant pour avoir autant d’amis, mais vu ce qui leurs arrive j'y réfléchirais à deux fois avant d'essayer de te tuer à nouveau. Mais tu as été un peu trop confiant sur ce coup là ... Tu pensais qu’avec la main mise sur les guildes de tueurs d’Edhesse tu serais en sécurité c’est une grosse erreur. Chaque province de notre « glorieux » empire à les siennes. Et comme tu va me poser la question ces types faisaient partis d’une guilde de fanatiques de Nucter, les corbeaux d’Anaphe ! Ce sont des individus peu sympathiques et je pense que si nos amis à cheval n’étaient pas intervenus ça aurait pu mal tourner. Bon maintenant que vous avez fait un peu d’exercice physique si nous nous mettions à la recherche de nos charmants reptiles ?

L’elfe noir avait encore une fois échappé à la mort. Il était béni des dieux auraient dis certains, mais Carthangiel ne croyait guère ne ces racontars pour bonne femme. Non l’elfe avait simplement une chance dont il ne semblait même pas se rendre compte. Si Mornor voulait vraiment sa tête, il faudrait que l’infernal y mette les moyens ! Mais cette histoire ne le concernait pas, si les dragons étaient aussi affaibli que ça … Il pourrait s’emparer du cœur de l’un d’eux. Il pourrait ainsi libérer une autre partie de ses pouvoirs.

Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 27 Juin 2011 - 10:08

Le combat terminé, Carthangiel réapparut. Sa langue toujours bien dans sa bouche, il lui fit remarquer qu'il y avait toujours des personnes souhaitant tuer Dorgo, sous-entendant que l'Elfe noir avait de nombreux ennemis.

- Si les assassins venaient bien d'Anaphe, alors non, je n'ai pas de nombreux ennemis, juste un seul. Mais extrêmement puissant : Thassopole.

Maintenant, c'était certain. Thassopole avait aidé Heimdall à s'installer au pouvoir, et maintenant ils voulaient sa mort. Mais dorénavant il pénétrait dans les montagnes Edhessiennes, il serait très difficile de le retrouver.

Quoiqu'il en soit, il avait un autre problème sur les bras, les mystérieux cavaliers qui étaient intervenus. Qui étaient-ils ? Savait-il pour l'ascension d'Heimdall au pouvoir ? Était-il au courant que Dorgo était théoriquement mort ? Quelles étaient leurs intentions ? Le Sorcier hésitait à se présenter, sans qu'il soit sûr des desseins de leur allié de fortune... Il fallait être habile, mais il n'avait pas vraiment la tête à ça.

Il se dirigea vers un cavalier vêtu d'une armure noire :


- Je vous remercie pour votre aide, Edhessiens. Puis-je connaître votre nom et le nom du Seigneur que vous servez afin que je remplisse mes prières de vos patronymes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 27 Juin 2011 - 11:19

Le soleil était haut dans le ciel et ses rayons caressaient inexorablement les montagnes Edhessiennes comme un voile de lumière n'osant s'aventurer au coeur des ténèbres de la montagne. Grimvaï reprenant son souffle après cette courte mais intense rixe, alla réccupérer ses armes qu'il avait lancé contre ses opposants. L'une de ses haches était fichée dans le crâne d'un assassin et l'autre après avoir emportée un bras avait finie sa course quelques mètres plus loin. Rééquipé le nain se replaça aux côtés de Zenfur et lui glissa :

"Tu est un fier combattant, tu fait honneur à ta race !"

Puis le nain après avoir échangé une bonne tape dans le dos et un rire bien gras avec le barbare, alla se placer à côpté de Dorgo.
La situation ne permettait pas au nain de prendre la parole alors le guerrier se tenait prompt à bondir...juste au cas ou.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Mer 29 Juin 2011 - 22:32

La bataille avait à peine débuté qu’elle était fini, enfin c’était plutôt une embuscade qui avait été tendu. Dans ces montagnes, cela n’était pas difficile à faire et point la peine d’être un brillant stratège.
Les cavaliers, dont le visage était masqué, avaient rapidement mit fin au combat en versant le sang. Le lieutenant s’arrêta et leva la main en l’air.

Epée au fourreau !
Cherchez leurs identités !
Interrogez les survivants !


Aussitôt les armes furent rangées. Quatre soldats descendirent de cheval. Trois commencèrent à fouiller les cadavres à la recherche du moindre indice. L’un d’entre eux avait un parchemin où il dessinait quelques portraits pour une future recherche. L’un d’eux découvrit un tatouage, aussitôt il sortie un couteau à la lame aiguisée pour découper la peau qui fut ranger dans une besace
Le quatrième des hommes avaient prit une besace accrochée à la selle de son cheval. Lui s’occupait des blessés, ou plutôt des mourants. Ce combat n’était pas prévu et ils n’avaient pas l’intention de faire des prisonniers. Il était spécialiste des interrogatoires. Il s’agenouilla sur un prisonnier en posant son pied sur la plaie à la cuisse, la douleur était intense pour le pauvre bougre.

Dis moi qui vous êtes, qui vous envoie et pourquoi ?
Parle et j’abrège des souffrances, dans le cas contraire elles s’intensifieront.


L’assassin transpirait et suffoquait. Le combattant prit un flacon dans sa sacoche, c’était du sel qu’il déposa sur un plan au flanc gauche.
Le mourant poussa un cri strident, mais il ne parla point. Là le guerrier prit un pique et l’approcha de l’œil de sa victime. Toujours rien alors sans un mot le bourreau fit sauter l’œil de son orbite et aussitôt y plaça une pincée de sel.
Des grimaces marquèrent le visage.

Pitié, je ne sais rien.

Le couteau s’approcha dangereusement du deuxième œil.

Non, non, nous avons été engagé par un inconnu dont le visage était masqué mais il portait une balafre sur la main droite.
Pitié, je ne veux plus souffrir.
Il nous a payé pour tuer le Palatin, je ne sais rien de plus.


Il semblait dire vrai, le plus malheureux était que c’était le seul survivant, du moins pour l’instant. La lame dévia de l’œil pour aller trancher la gorge. Ainsi le soldat abrechait les souffrances.

Pendant ce temps le lieutenant avait descendu de cheval et se présentait devant le Palatin et les hommes qui l’accompagnaient.

Bonjour,
Vous voilà débarrassé de vos assassins. Malheureusement il semble difficile d’avoir des informations sur le commanditaire. Mais pour envoyé autant d’homme vous avez dû froisser une personne riche si je peux me permettre. Peut être avez-vous une idée des personnes possibles ?

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 7 Juil 2011 - 0:41

Les assasins venaient d'Anaphe. Les thassopoliens paraissaient être à l'origine du guet-apens. Ça faisait sourire le nécromancien, le personnage qu'était von Séviand s'abaissait donc à envoyer des coupe-jarrets pour se débarrasser de ses ennemis. C’était plutôt surprenant de la part du chef de l’inquisition. Il fit preuve de ses doutes à l’elfe noir.

Von Séviand n’est pourtant pas le genre d’homme à envoyer une troupe d’assassin égorgé ses ennemis Dorgo. Il vous aurez plutôt abattu sur marteau sur le crâne durant votre dernière rencontre, enfin c’est comme cela qu’on le décrit en tout cas. N’importe qui aurait put les engager. Les corbeaux bien qu’ils soient d’Anaphe sont avant tout des commerçants, ils vendent leur services au plus offrant peu importe sa province comme toutes les guildes d’assassins de votre Empire. Les réponses viendront sans doute plus tard. Enfin ça vous aura permis de vous échauffez un peu avant la bête. N’est-ce pas messieurs ?

Dit-il en s’adressant au reste du groupe.

Si tu permets je vais aller ramasser deux trois petites choses sur les cadavres de ces charmants mais néanmoins incompétent assassins. Je n’ai toujours pas eu l’occasion de rendre un doigt à Gror, le pauvre est terriblement handicapé …

Le zombie ventripotent, ouvrit grand la bouche montrant une dentition incomplète et à moitié pourrie, lui donnant l’air totalement stupide et montre sa main à Dorgo comme pour illustrer les propos de son créateur. S’approchant d’un cadavre, le mage se mit au travail en sifflotant, tout en commençant à découper le cadavre .

Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 7 Juil 2011 - 9:02


Les hommes ne répondirent pas à sa question, mais il semblait être des Edhessiens, ne lui voulant pas de mal. Et cherchant même activement le responsable de cette attaque.


- Une idée sur les personnes possibles ? L'Edhesse froisse l'Empire entier, jamais d'aide venant de la Capitale. Mais je pense qu'il s'agit de Thassopole. Après, est-ce Aedric lui-même, je ne sais pas. Mais cela n'a pas d'importance, cela arrive souvent vous savez. Et j'ai eu beau me plaindre au Tribunal, aucune réponse, seulement l'écho de mes plaintes. Soit, je vous remercie.


Carthangiel lui annonça ensuite qu'il allait ramasser ''deux trois petites choses'' sur les cadavres. De toute façon, cela ne dérangeait plus l'Elfe noir.

Ce dernier tourna la tête vers l'amas de rochers. La poussière était maintenant retombée, dévoilant un passage vers les zones inexplorées des montagnes de l'Edhesse. Dorgo se tourna vers les cavaliers, ne sachant toujours pas s'il avait reconnu:

- Nous partons là bas, au delà de la faille, pour aller débusquer des Dragons. Venez si vous le souhaitez, sinon je vous souhaite bonne route.

Et le Sorcier, accompagné du Nain et des autres membres du groupe de Coram, rassemblait ses affaires. De grands dangers les attendaient sans doute là-bas, mais lui n'avait plus la choix.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Ater



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: humain

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Dim 10 Juil 2011 - 20:39

La célestiale observait le groupe hétérogène du bout d'un pic rocheux les surplombant, elle poussa un long soupir. Elle sera obligé de les suivre, eux aussi cherchait les dragons. Elle se retourna et descendit légèrement en contrebas pour ne pas se faire repérer. Elle s'assit dos à un rocher et se remémora les derniers faits : après être parti de de Méthymna par la voie des airs ils atterrirent sur les cotes de Zakinthes pour leur première escale, sauf que les cockatrices tombèrent malade. Elle avait du donc continuer le chemin seule vers l'Edhesse tandis que les autres membres du groupe furent obligé de rebroussé chemin par la mer. Et la voila maintenant dans les sommets montagneux de l'Edhesse. Elle devait quand même admettre que la possibilité de volé était en effet très pratique pour se déplacer dans les endroits escarpés et inaccessibles ainsi que pour ne pas se faire repérer. Elle s'endormit ensuite sur le sol dur.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Lun 11 Juil 2011 - 10:03

Le groupe repartit dans les montagnes, par le chemin déblayé par la magie. Maintenant, même si Heimdall ou Thassopole envoyait des troupes, ils perdraient énormément de temps dans ce passage improvisée. De plus, l'Elfe noir n'oublia pas de protéger l'endroit par un bouclier de la honte, qui ne manquerait pas d'installer un doute, qui serait mortel ici, dans le cœur de leurs poursuivants. La prise de conscience de leur traîtrise envers le vrai Palatin ne manquerait pas de créer des tensions.

Après quelques heures de marche, un problème survint, auquel Dorgo ne s'attendait pas.

- Nous sommes suivis, prévint Fenrir. Ne regardez pas dans sa direction, mais une chose vole derrière nous depuis un moment.

Visiblement, rien ne pouvait se dérouler comme prévu. Le Sorcier prit soin de ne pas regarder dans le ciel, pour ne pas faire comprendre à son poursuivant qu'ils l'avaient repérer. Mais il aperçut une cavité, et il proposa son idée:

- Rentrons dans cette grotte, et attendons que cette créature nous suive. Nous pourrons aisément la cueillir à coup de carreaux d'arbalètes quand elle pénètrera dans l'antre.

Personne n'exprima un refus franc, alors ils entrèrent tous dans la grotte. Hertor se plaça dans un coin, avec son arc, pas vraiment bien caché, contrairement à Fenrir qui était tapi dans l'ombre, presque invisible. Les autres allèrent au fond de la cavité, qui semblait sans fin. Dorgo voyait comme en plein jour dans ces ténèbres montagneux, mais ce n'était pas le cas de tout le monde. La lumière provenant de l'exterieur se faisait de moins en moins intense. On prit alors la décision d'allumer une torche.

Un grondement sourd leur répondit...
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Mar 12 Juil 2011 - 11:19

Grimvai laissa les principaux intéressés discuter de l'éventuel ombre ayant comendité cet acte bas et honteux qu'est un assassinat. Le nain scrutait les environ quand le palatin Dorgo ordonna de reprendre la marche.
Le guerrier nain se plaça aux cotés du barbare et commença à parler de tout et de rien comme à son habitude le barbare lui répondant de bon coeur tout en accomplissant son devoir de surveillance.
Après quelques minutes de marche une nouvelle den Fenrir fit arrêter le groupe, a priori la troupe était encore en proie à un ou plusieurs poursuivants :


*Encore des assassins, ils n'auraient pas abandonnés ?* Pensa le nain,
*Ce n'est pas grave qui ou quois que ce soit il sera reçut comme il se doit !*

Après cette courte réflexion le guerrier hata le pas après que le palatin ordonna de se replier vers une grotte sombre pour tendre une embuscade aux poursuivants.
Plus le nain s'enfonçait dans la montagne plus sa vision se décongestionnait l'obscurité lui étant familière, il guida donc le barbare avant qu'une torche soit allumée.
Grimvaï se plaça dans l'ombre le plus proche possible de la sortie, son lourd marteau dans les mains, le guerrier se tint prompt à affronter n'importe quels créatures après tout en Klamaï tout pouvait arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Ater



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: humain

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Mer 17 Aoû 2011 - 17:51

Angella vit le groupe qu'elle suivait s'enfoncer dans une grotte, elle allait entrer quand elle se dit qu'ils l'avaient peut être vue et qu'on lui tendait une embuscade. Elle s'installa donc au-dessus de la grotte et tenta d'utiliser son épée comme miroir pour voir à l'intérieur de la cavité rocheuse, sans succès. La célestiale hésitait pour savoir si elle devait entrer ou pas, elle n’eut pas besoin de choisir : un grondement sourd et terrifiant la fit sursauter et tomber de son perchoir et elle n'eut pas le temps de se rattraper. Arrivée à terre une flèche lui effleura la tête tandis qu'un second trait s'enfonça dans son épaule gauche et elle ne put retenir un petit cri de douleur et de surprise en remarquant au fond de la grotte deux yeux rouges lumineux qui devaient être ceux de la bête qui l'avaient fait surprise. Elle jeta aussi son épée devant elle pour montrer qu'elle se rendait.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Mer 24 Aoû 2011 - 16:14

Une célestiale...Grimvaï avait en horreur ces créatures vaniteuses et faussement humble, le nain avait toujours considéré ces êtres mi-homme mi-aigle comme des elfes, affublés d'ailes au plumes ridiculement multicolores de surcroit !

*Allons bon ! C'est une femme en plus !*

Pensa le nain en grimaçant de dégout devant le spectacle ensanglanté qu'offrait la créature blessée par le si vif Fenrir.
Mais le dégout fit vite place à la réflexion quand soudain le nain prit conscience de l'endroit dans lequel le groupe s'enfonçait aveuglément.
Grimvaï pensait au début que le grondement qui se fit entendre n'était que la roche craquelant au rythme des déplacements imprévisibles de la montagne, mais...

*De la mousse dans cette caverne au beau milieu de ce désert de roche ?

Cela alerta le nain mais ce ne fut qu'après avoir fait une seconde découverte que Grimvaï compris vraiment dans quelle situation se trouvaient les comparses.

*Mais ce n'est pas de la condensation ! C'est de la bave !!*

Le nain n'eut pas le temps de prendre la parole avant qu'une des braises de la torche ne s'écrase au sol.
Le craquement rocheux devint un sifflement, si puissant et strident qu'il parvint presque à percer les timpans du nain.
Le souffle projeta le groupe hors de la cavité, les comparses se retrouvèrent au sol, surprient mais indenmes.
Quelques secondes plus tard dans un épais nuage de poussière due à l'effondrement partielle du flanc de montagne une gigantesque carapace bleutée commença à se dessiner.
Zenfur empoigna la célestiale pour la mettre à l'abri, après tout elle n'était plus un danger.

Quand aux autres membres du groupe, à peine remient sur leurs deux pieds, ils ne pouvaient que contempler l'horreur !
Grimvaï connaissant bien les créatures des profondeurs montagneuses reconnut tout de suite la menaçe et le nain avec toute la témérité de sa race hurla tout en brandissant son marteau :



"BEHIR !"



Le nuage s'estompa pour laisser place à la titanesque créature reptilienne sifflant de rage et bavant d'appétit devant son futur repas.
La tête du monstre était aussi imposante qu'un char de guerre et son corps si long que la plupart était encore recouvert par l'éboulit rocheux.
Le nain se plaça devant le monstre et se saisit de son tonneau de poudre espérant que la détonation fasse au moin peur, ou au mieux fuir la créature lourdement carapaçonnée.
Il fallait agir vite sinon tout le groupe se ferait dévorer par la gigantesque créature qu'était ce béhir adulte !
Revenir en haut Aller en bas
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:04

Sans comprendre la raison, Carthangiel fut jeté en dehors de la caverne dans laquelle le groupe s’apprêtait à tendre une embuscade à leur poursuivant. Ou plutôt à leur poursuivante. Une celestial, aux cheveux blonds tout ce qu’il y avait de plus ravissant. Malheureusement comme n’importe qui s’en saurait douter ce n’était pas d’une femme et encore moins d’une blonde que viendrait le moindre danger ou qui serait de la moindre aide face à la chose qui les avait expulsés aussi facilement. Soudain un beuglement totalement désagréable du nain, qui faisait honneur à la vulgarité naturelle de sa race, que cette chose était un béhir. Gror regarda Carthangiel l’air étonné et lui demanda

Grooor ?


Le Béhir est un monstre féroce, dangereux, et possédant quasiment aucun prédateur. Il ressemble à un long lézard à 8 ou 12 pattes selon son âge, essentiellement réparties sur la moitié arrière de son corps, sa gueule est puissante et sa morsure le plus souvent mortelle. En revanche, peu intelligent, le Béhir reste un monstre instinctif et primaire Gror, une sorte de cousin un peu moins dangereux que le dragon, mais tout à fait capable de faire de nous un délicieux repas. Certains vont même jusqu’à raconter que ces trucs sont immunisés à l’électricité. Mais là les érudits ne sont pas tout à fait d’acord à ce sujet par exemple Pierre de …

Les deux amis furent malheureusement interrompus dans leur discussion de sciences naturelles par un second hurlement.


Soit nous reprendrons cette discussion plus tard il faut mater la bête. Devrais-je dire ce reptile.

Il tendit sa main gauche vers le lézard géant. N’ayant véritablement qu’un seul sort en réserve, il ne pouvait réellement faire preuve d’une grande originalité … Et après tout le projectile magique n’était il pas au magicien ce que le passe partout est au voleur. La paume du nécromancien émit une lumière rouge sang. Il n’aimait pas se battre mais encore moins se faire dévorer par un cousin dégénéré des dragons.


Voyons voir ce que ça peut lui faire ! Pryk ska !

Le projectile rouge frappa la bête au visage, avec l’efficacité qu’aurais eu un galet sur la tête d’un être humain. Sans affecté véritablement la bête il avait juste réussie à la mettre en colère.


Pas grand-chose apparemment, l’un de vous aurait il une suggestion intéressante avant que nous lui servions de repas ?


Carthangiel eut un mouvement de recul, si les choses tournaient mal lui et Gror étaient spécialistes pour prendre la poudre d’escampette, mourir ne l’embêtait pas, c’était un eternel cercle que les nécromanciens vénéraient, mais mourir contre une bête un peu plus… Ces brutes limités auraient peut être la solution pour venir à bout de l’immense reptile. Celui serait un test efficace pour voir si la troupe pouvait se mesurer à un dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Ater



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: humain

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Dim 28 Aoû 2011 - 22:14

La flèche figé dans son épaule lui faisait atrocement mal, un nain bourru l'a trainé sur plusieurs mètres pour qu'elle ne se fasse pas tuer par un énorme behir. Mais la seule chose qui importait à la célestiale c'était son épée. Elle arracha la flèche de son épaule et fonça rattraper son épée, mais avant qu'elle ne l'atteigne l'horrible reptiles la remarqua et attaqua la gueule ouverte, elle crut vivre sa dernière. Heureusement le drow lança un sort dans les yeux de la bête qui poussa d'horrible cris en agitant la tête. Angella sauta à terre pour ne pas se faire toucher, roula sur un ou deux tours et rattrapa son épée, elle remarqua alors qu'elle était entièrement sous la créature et leva son épée et transperça son anus. Le behir se convulsa de rage et elle fut projeté tout au fond de la grotte et sentit un objet de papier sur son bras, elle ne put lire que quelques mots : Issacar le Ceint. Elle mit le précieux ouvrage sous sa tunique pour le protéger et s'évanouit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 1 Sep 2011 - 22:29

Le grondement aigu s'avéra être celui d'un béhir. Affreuse bestiole, une parodie de Dragon. Mais qui restait très dangereuse. L'esprit trop actif de Dorgo se promenait entre le locataire de la caverne et l'individu qui les suivait. Sa seconde interrogation fut vite réglé.

Une Célestiale apparut par le dessus de la grotte. Un carreau fusa des ténèbres, Fenrir probablement. Mais le projectile manqua sa cible. Pas le deuxième, qui l'atteint à l'épaule. Néanmoins, l'imprécision de Fenrir fit frissonner Dorgo, si même lui commençait à être fébrile...

L'Elfe noir rapporta ensuite toute son attention sur le Béhir. La confusion régnait. Le Nain avait visiblement fait des conneries avec sa poudre. Le fait est qu'ils furent soufflés en dehors de la caverne. L'Elfe noir resta sonné un court instant, il ne s'était pas avancé très loin dans la caverne, préférant attribuer la sale besogne aux autres. Mal lui en prit, Zenfur et les jumeaux étaient hors-services. Et pas le Béhir, qui s'empressa de se jeter tout crocs dehors contre la Célestiale. L'Elfe noir sorcier tenta de jeter le sort de flèche magique, profitant de l'inattention que lui portait la créature. Mais il était encore sous le choc de la récente explosion, ainsi ce ne fut qu'une gerbe surlumineuse de mana qui sortit de ses doigts.

Lorsque la vue lui revint, il aperçut le Béhir dans une très fâcheuse posture, avec l'épée plantée dans un endroit très, très douloureux, le seul endroit non protégé par des écailles. Bien vu. Grimvaï s'approcha de la créature agonisant et poussant de longues plaintes. Il ne se débattit pas outre mesure lorsque la grande hache le décapita, surement apprécia-t-il le fait qu'on abrégeait ses souffrances.

Quoiqu'il en soit, le groupe n'avait pas trop souffert. Un des jumeaux, Zac, s'était ouvert au bras, et Zenfur ne savait toujours plus comment il s'appelait. Dorgo détourna son attention des blessés, et s'approcha de celle qui les suivait depuis un moment. Il l'empoigna par le col:


- Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ?

Manifestement, elle était inconsciente. L'Elfe noir la laissa tomber au sol:


- Fouillez-là, et voyez si vous repérez un signe distinctif quand à sa provenance.

Il pensait notamment à Thassopole et Zakinthe...


- Moi je la fouillerai !

Tout les regards se tournèrent vers Hertor, qui rougit intensément.

- Enfin... C'est juste que j'ai fait partie de la garde quoi, je sais faire...

Tout le monde se détourna, laissant les grosses mains salaces de l'Homme faire leurs œuvres. Dorgo s'adressa au groupe:

- Rentrons dans la grotte, qui doit être vide maintenant. La nuit va être trop froide pour ceux qui viennent du Sud.


Et ils se rassemblèrent autour du feu, discutant ou non des péripéties de la journée. Zenfur commençait à retrouver la mémoire, Zic et Zac partageait silencieusement un bout de la fade viande du lézard, puis Hertor fit son rapport.

- Elle n'a aucun signe d'appartenance manifeste... J'ai donné la fourrure à Vedrfölnir, il m'a dit qu'elle venait d'Argostole, mais il pouvait pas le certifier. Sinon, j'ai retrouvé un étrange bouquin.

Il le tendit à Dorgo. Un ouvrage sur Issacar le Ceint, ce nom disait quelque chose à l'Elfe noir, mais il n'arrivait pas à savoir quoi. Il s'adressa à Carthangiel:


- Connais-tu ce livre ? Étant donné que tu t'es assez économisé pendant le combat, j'espère qu'il te reste assez d'énergie pour nous faire un exposé de ce bouquin.

Malgré la pique, Dorgo avait vraiment besoin de l'aide du Nécromancien, et ce dernier le savait. Mais cela faisait partie du jeu que de ne pas s'avouer l'utilité réciproque qu'il y avait entre les deux. Au pire des cas, Fenrir pourrait surement parler du livre, mais ce dernier montait la garde, et Dorgo ne pourrait dormir sur ses deux oreilles si c'était quelqu'un d'autre qui assurait leur protection.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Jeu 1 Sep 2011 - 23:54

Le groupe de brutes, s’était débarrassé sans trop de difficultés du Béhir et aucun mort n’était à déploré. C’était quelque part rassurant, mais le nécromancien aurait apprécié qu’un de ces ignares serve de repas à la bête, même si c’était faire preuve d’un manque total de la solidarité dont on devait faire preuve lors de ce genre d’expédition. Mais bon il s’en était tiré sans aucun problème et Gror n’avait pas besoin d’être recousu. Regardant le corps inerte du béhir, il se dit qu’on pourrait faire quelque chose de ces écailles. Il n’avait malheureusement aucunement la puissance capable de réanimer un corps d’une telle taille. Et c’était dommage, pensait il, il aurait eu fier allure chevauchant un béhir mort-vivant. Chuchotant dans l’oreille de Gror l’ordre de ramasser des écailles à la carcasse de la bête.

Mais l’attention du groupe s’était tournée vers la celestiale en particuliers ce bon vieux Dorgo, qui faisait toujours preuve de sa grande et permanente paranoïa. Ce qui au fond était plutôt rassurant, une toute autre réaction aurait été de mauvaise augure. Puis le dénommé Hertor se porta volontaire pour fouiller la jeune créature ailée. On ne peut parfois rien faire contre ses pulsions masculine se dit le nécromancien amusé par la gêne occasionné par la réflexion. Carthangiel détourna son attention et se mit à observer quelques champignons qui poussaient dans l’humidité de la caverne. Mais ceux-ci n’avait absolument rien de particuliers à sa grande déception.

Il fut soudain appelé par Dorgo, qui affirmé avoir trouvé un livre sur Issacar le Ceint. Et qui lui demandait de l’aide. Enfin quelque chose qui semblait intéressant. Mais que diable faisait une célestiale avec un livre du plus illustre des démonologiste. Soudain il se rappela qu’il avait entendu un des larbins d’Ulagan prononcé Argostole. Se pourrait il que se soit Mornor qui soit derrière tout cela ? C’était une possibilité qu’il se garda bien d’omettre.


Et tu te dis mage Dorgo. Non mais ne pas savoir qui est Issacar le Ceint, je sais que tu viens du fin fond nord d’Edhesse mais bon là je trouve que tu exagère. Je vais faire simple pour que tout le monde ici puisse comprendre. Issacar le Ceint de Mésomnon, fut et reste l’un des plus grands si ne le plus grand démonologiste. Thébets l'Arcane et lui était de grands rivaux, Issacar ayant toujours rêvé de prendre la tête de Mésomnon. Il s’illustra notamment lors de la guerre contre le Catégorien … Contre Argostole si vous préférez. Certains vont jusqu’à raconter qu’il était capable de voyager de plan en plan, là ou les autres sont seulement capable d’ouvrir des brèches passagères.


Complètement fasciné par l’ouvrage qu’il tenait dans les mains, il l’ouvrit. Le livre était remplis de symboles étranges, des pentacles et d’ouroboros et d’autres symboles que le nécromancien reconnu immédiatement comme une sorte d’écriture, propre aux habitants du plan de l’Infernal ou Lucifer comme on l’appelait vulgairement.


C’est de l’infernal il semblerait. Je ne comprends guère ce langage et je doute que se soit ton cas non Dorgo ? Il me semble d’aprés les vagues notions que j’ai de ce genre de livre, qui sont dans ce glorieux empire la plus part brulé par notre sainte et toute puissante Inquisition, qu’il est ici notion pour parler simplement de passage vers les enfers et d’autres magies propres à cette noble race que sont les démons mais impossible pour quelqu’un d’en faire usage sans si connaitre en démonologie, Dorgo.

Il continua de feuilleter le livre en attendant une réponse de Dorgo. Carthangiel s’en voulait intérieurement de ne pouvoir déchiffrer ce que contenait le livre. Mais Mornor en serait lui surement capable. Il fallait que la celestiale le lui ramène à tout prix, si elle venait de sa part bien entendu. Quelle imbécile ce démon, pourquoi ne l’avait il donc pas prévenu …


Dernière édition par Carthangiel le Lun 10 Oct 2011 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Excursion dans les montagnes   Aujourd'hui à 3:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Excursion dans les montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit-