AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Système économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Système économique   Jeu 26 Aoû 2010 - 19:10

Economie et Finances en Kalamaï
Navigation rapide :



Merci à Lulyane pour son superbe travail.


Dernière édition par Xanis le Dim 10 Oct 2010 - 0:10, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Economie & Finances   Ven 3 Sep 2010 - 2:09

Economie et Finances en Kalamaï
Fiches économiques

Qui a déjà vu un monde sans argent ? Ou les règles et lois de l'économie n'existent pas et où seul le troc à force de loi ? Personne depuis quelques dizaines de milliers d'années me semble... (non non, même pas vos arrières grands-parents)
Aussi est-il tout naturel que Kalamaï et son système économique, avec ses bourses, ses impôts, ses frais mais aussi ses entreprises ! Il est évident qu'un bateau a besoin d'entretien, qu'une armée nécessite des soins et du ravitaillement mais aussi que les sujets d'un seigneur doivent à celui-ci des impôts !

Le seigneur

Le seigneur d'une terre a à sa charge des habitants. Plus ceux-ci sont nombreux et plus ils sont riches, plus ils permettent de gagner d'argent ! Il est de son droit -et même de son devoir s'il ne veut pas risquer une faillite violente- de lever des impôts que ses citoyens verseront à l'état.
Voici donc les points faisant gagner ou perdre de l'argent à un royaume :


  • Le nombre d'habitants :
    • Très rares : Pas assez nombreux pour brasser une somme importante, il est temps de réagir.
    • Rares : Ce n'est pas ainsi qu'on pourra entretenir une grande armée, mais il y a du mieux !
    • Moyen : Le peuple est dans des marges corrects, comparables à la généralité des terres de l'Empire.
    • Nombreux : Voilà un peuple qui a de l'importance, veillez à ce qu'il le reste pour vous élever vers la gloire !
    • Très nombreux : Si vous parvenez à entretenir la richesse de vos habitants, vous compterez parmi les plus grands de ce monde !


  • La richesse de la population :
    • Très pauvres : Ce n'est pas avec des cailloux taillés et des lances faites de branches que vous pourrez dégager un profit lié au commerce ou aux impôts !
    • Pauvres : La plupart des villages de paysans le sont. La précarité règne et l'avenir est incertain, mais ils peuvent se payer de la nourriture pour survivre un bon moment encore.
    • Correct : Sur le fil, ces habitants risquent de basculer du mauvais côté d'un coup du sort ou du bon si Orfange leur sourit.
    • Riches : Jouissant d'une certaine aisance, c'est aussi une source de revenus sûre pour son suzerain.
    • Très riches : Votre royaume est une perle. Conservez le précieusement.


  • Contrôle de l'Etat :
    • Laxiste : Ne nécessite pas beaucoup de fonctionnaires mais un nombre important des impôts sur les achats et les douanes est perdu.
    • Peu impliqué : Malgré quelques contrôles épars, la contrebande et le marché noir restent florissant.
    • Normal : Prévôts et sergents disposent d'effectifs corrects pour faire régner la sûreté de la population et cela se ressent sur les gains, mais aussi sur les salaires des fonctionnaires.
    • Strict : Les opérations de contrôle et la surveillance sont régulées avec précision et minutie de sorte que peu passent au travers des mailles du filet.
    • Totalitaire : On peut se croire surveillés à tout instant. Aucun échange ne peut être fait sans que l'Etat en soit informés mais ce dispositif est très onéreux et mécontente la population.


  • Ouverture économique :
    • Autarcique : L'économie du pays est indépendante du reste de l'Empire. Les commerçants et acheteurs extérieurs ne sont pas admis.
    • Protectionniste : Les concurrents des marchands locaux ne sont pas autorisés à commercer. Cela peut entrainer un mécontentement des classes populaires.
    • Moyenne : L'Etat influe sur les cours des marchés pour minimiser les écarts de bourse.
    • Libérale : Les fluctuations du marchés sont peu contrôlées, permettant les gros bénéfices mais aussi les grosses pertes.
    • Ultra-libérale : Les cours dépendant totalement de la bourse.



Ceci permettant de détailler les deux points suivants afin de calculer le bénéfice d'un royaume :


  • Recettes
    • Impôts : Prélevés sur la fortune, ils dépendent du nombre d'habtitants et de la richesse globale de ceux-ci.
    • Taxes : Réalisées sur les ventes, elles dépendent de la fortune, du nombre d'habitants, du contrôle de l'Etat et de l'ouverture du pays.
    • Douanes : Dépendent simplement du contrôle de l'Etat et de l'ouverture.


  • Dépenses
    • Salaires des fonctionnaires : Dépendent de la sécurité de la population, et du contrôle de l'Etat.
    • Soldes des soldats : Proportionnel à la taille de l'armée.
    • Santé et éducation : Subvention des monastères et écoles.
    • Dîme provinciale : Impôts versés à la Province fixée par le Palatin. Représente généralement 10% des bénéfices.


  • Endettement :
    Il est totalement possible de réaliser des emprunts après d'un marchand à un taux fixé dans un contrat. Néanmoins si les caisses continuent à se creuser et qu'il est impossible de les renflouer pour honorer les dettes contractées il est possible que le souverain soit démit de ses fonctions. Naturellement, les ententes cordiales sont toujours réalisables entre hommes de bonne volonté...



Le palatin

Le Palatin a à sa charge une province et donc les seigneurs qui y vivent, mais aussi les cités qui sont sous son propre contrôle et qui -bien souvent- rassemblent un très grand nombre d'habitants aisés voire riches. Il doit aussi défendre ses vassaux et sujets contre les menaces extérieures en entretenant une armée, signer des accords commerciaux avec des entreprises pour un droit de passage et pour se fournir en biens.
On peut résumer les gains et pertes d'argent de la province à ces points :


  • Taille des cités dépendant directement du palatinat :
    • Petite : Il est nécessaire de développer cette cité si l'apport en argent se veut augmenter.
    • Moyenne : Ni vraiment bonne ni vraiment mauvaise, la situation peut basculer des deux côtés.
    • Importante : La population semble prospère et peut donc potentiellement brasser une grosse quantité d'argent.


  • Richesse des cités dépendant directement du palatinat :
    • Pauvre : La population n'a pas de quoi se payer des biens de luxe. Les routes commerciales ne passent pas par ici.
    • Modérée : Les habitants vivent bien sans aller jusqu'à l'opulence.
    • Riche : Une grande quantité d'argent est brassée ici. Si la population est nombreuse, les revenus peuvent être considérables.


  • Densité de population de la province :
    • Désertique : Un petit coup de pouce pour rendre la province attrayante serait une idée judicieuse.
    • Eparse : Peu de seigneurs sont à même de vous payer un impôt.
    • Moyenne : La province ne se fait par remarquer par son nombre d'habitants.
    • Peuplée : Les gens semblent se plaire chez vous. Faites que cela dure pour vos coffres.
    • Bondée : Que de foule et d'agitation. Les impôts coulent à flots mais prenez soin de bien canaliser le peuple.


  • Taille de la province :
    • Minuscule : Très peu étendue, la province ne peut accueillir un très réellement important d'habitants. Il est néanmoins facile d'assurer la sécurité des frontières.
    • Petite : Il est nécessaire que la population soit dense ou riche pour soulever d'importants bénéfices.
    • Moyenne : D'une taille commune aux autres provinces.
    • Grande : Avec la politique adaptée, vous attirerez un grand nombre d'habitants ici.
    • Immense : Des terres à pertes de vue... Mais quel cauchemar de surveiller les frontières.



Ceci permettant de détailler les deux points suivants afin de calculer le bénéfice de la province :


  • Recettes
    • Impôts : Prélevés sur la fortune des habitants des cités libres et sur la richesse des royaumes de la province. Dépendent donc du nombre de ces derniers.
    • Taxes : Sur les ventes, elles peuvent être étendues aux caravanes marchandes (au risque de perdre ces derniers). Dépendent de la richesse, du nombre d'habitants et du royaume mais aussi de la Corporation des Itinérants.
    • Douanes & Saisies : Dépend de la taille de l'armée palatinale et de ses missions aux frontières.


  • Dépenses
    • Justice et fonctionnaires : Dépendent de la sécurité des habitants, de la sûreté des territoires et de l'effort du Palatin dans ces domaines.
    • Soldats et expéditions : Proportionnel à la taille de l'armée. Les frais d'entretien des armées en expédition doublent durant la mission.
    • Santé et éducation : Subvention aux cités libres.
    • Dîme Impériale : Impôts versés à l'Etat Impérial, fixée par l'Empereur, le Gouverneur ou le Sénat. Représente généralement 10% des bénéfices.


  • Endettement :
    Il est totalement possible de réaliser des emprunts après d'un marchand à un taux fixé dans un contrat. Néanmoins si les caisses continuent à se creuser et qu'il est impossible de les renflouer pour honorer les dettes contractées il est possible que le souverain soit démit de ses fonctions. Naturellement, les ententes cordiales sont toujours réalisables entre hommes de bonne volonté...



Le Gouverneur

Le Gouverneur gère les affaires administratives de l'Empire et donc l'économie. Il doit armer des soldats, prélever des impôts, gérer ses seigneurs de manière à garder le contrôle des provinces. Il doit aussi faire preuve de discernement dans ses dons et entretenir les différentes structures de l'Empire.


  • Revenus
    • Cité Impériale : Centre névralgique de l'Empire, cette gigantesque cité recèle des merveilles. Ses hauts quartiers comportant les plus riches nobles et bourgeois, ses bas-quartiers avec ses commerces illicites et ses paris interdits, les bureaux des Corporations et les marchés dans chaque quartiers.
      Elle rapporte une part importante de l'or impéral.
    • Taxes des Provinces : Chaque Palatin doit payer à l'Empire une taxe fixée par le Gouverneur, l'Empereur ou le Sénat. Cette taxe peut varier d'une province à l'autre et des compromis sont négociables.
    • Entreprises : L'Empire peut lever des impôts sur les bénéfices des entreprises. Prenez toutefois garde de ne pas les exorbiter, celles-ci pourraient bien devenir malhonnêtes...
    • Nationalisation : Le pouvoir impérial peut, arme à la main, exiger de toute personne sur son territoire qu'elle lui fasse don de sa fortune.


  • Dépenses
    • Entretien des administrations de la Cité Impériale et des Palatinats : Les bâtiments ont besoin d'être restaurés ou agrandits de temps à autre. Si les Palatins gèrent souvent une gande partie de cette dépense grâce aux fonctionnaire, la Cité Impériale coûte cher pour garder sa réputaton de joyaux architectural.
    • Soldats et subventions : Les soldats de l'empire doivent être payés pour se battre. Un don peut aussi être fait à une Province ou un Seigneur en échange d'un accord de défense.
    • Santé et éducation : Subventions nécessaire pour la Cité Impériale.




Le Chef de Corporation

Le dirigeant d'un Corpus a à sa charge l'entretien des locaux de la Corporation. Il peut également financer des expéditions en rapport avec mission assignée à ses immunes ou confier de l'or à ses membres pour une mission spécifique.


  • Revenus
    • Subventions Impériales.
    • Don des membres.
    • Don de la population.
    • Trésor de guerre.


  • Dépenses
    • Entretien des locaux de la Corporation.
    • Frais généraux divers (armes, réactifs, chevaux...).




Le Chef d'Armada

Il a à sa charge l'organisation de l'armada, l'entretien des locaux le cas échéant, l'entretien du matériel mis à la disposition de ses immunes.
Les armées mises à la disposition de la guilde devront être entretenues par les seigneurs qui la composent.


  • Revenus
    • Apports des immunes (sous forme de don d'or ou de don de matériel).
    • Don de la population pour fait d'armes.
    • Trésor de guerre.


  • Dépenses
    • Entretien des locaux (peut être nul).
    • Maintenance et restauration des biens de l'Armada (navires, armes, chariots, chevaux)




Le dirigeant d'Entreprise

Le chef d'une entreprise est TOUJOURS un Marchand. Seule cette classe peut être amenée à diriger une société, quelque soit la nature de cette dernière.
Il peut être judicieux de lire les règles détaillées des entreprises afin d'en comprendre l'utilité et le fonctionnement.


  • Revenus
    • Ventes réalisées : Premier secteur de profit, cela concerne les ventes d'objets ou de services réalisées par l'entreprise. Cette recette dépend du RP de l'entreprise : les endroits où elle s'implante et la réaction de autorités, le choix de la légalité ou non, mais aussi des services proposés par l'entreprise : transport de marchandises, location ou vente d'armements, vente de matière première...
    • Accord commerciaux : Qu'ils soient signés entre sociétés ou avec une administration, cela peut être judicieux de signer quelques papiers enrichissants...


  • Dépenses
    • Prêts : Une entreprise peut prêter de l'argent à plus ou moins long terme et à un taux variable en fonction du contrat signé. Ceci se finira par un bénéfice si le bénéficiaire peut assurer le remboursement.
    • Salaires : Une société comporte toujours des employés. De la secrétaire à la main d'oeuvre. Cette partie dépend de la taille de l'entreprise et des travaux entrepris. L'utilisation d'esclaves, bien qu'interdite, peut parfois s'avérer une bonne idée...
    • Frais de construction et achats : La construction d'une mine, d'un entrepot ou l'achat de charriot peut couter cher.
    • Frais de maintenance : Les édifices et les biens de la société, il faut les entretenir !
    • Pots de vin : Graisser la patte d'un fonctionnaire dérangeant peut s'avérer utile lorsque l'on pratique le commerce illégal.
    • Amende : L'Etat peut exiger la remise d'une certaine somme d'argent s'il découvre des activités illégales de l'entreprise.



Dernière édition par Xanis le Jeu 2 Déc 2010 - 14:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Système économique   Ven 3 Sep 2010 - 11:12

Economie et Finances en Kalamaï
Biens et matières premières

Tableau d'équivalence des monnaies :

1 Pièce d'Or10 Pièces d'Argent100 Pièces de Bronze1 000 Sous
1 Pièce d'Or10 Pièces d'Argent
1 Pièce d'Argent10 Pièces de Bronze
1 Pièce de Bronze10 Sous

Tableau des cours basiques de la bourse :

Matières Premières
Charbon
1 pBronze/sac

Fer
8 Sous/kilo

Pierre
5 Sous/kilo

Bois
2 pBronze/stère

Sable
5 Sous/kilo

Blé
1 Sou/kilo

Cire
1 pBronze/kilo

Peaux
6 Sous/Toise

Pierres précieuses
2 pOr/kilo
Aliments
Pain
2 Sous/kilo

Fromage
5 Sous/kilo

Viande
1 pBronze/kilo

Légumes
4 Sous/kilo

Fruits
6 Sous/kilo

Poisson
1 pBronze/kilo

Bière
2 Sous/litre

Vin
3 Sous/litre
Produits Manufacturés
Toile de drap
1 pBronze/toise

Cuir
1 pBronze et 4 Sous/toise

Corde
8 Sous/toise

Fourrure
4 pBronze/unité

Laine
2 Sous/pelote

Verre
1 pArgent/kilo
Equipements
Chaussures
2 pBronze

Vêtements
5 pBronze

Epée
6 pArgent

Arc
1 pBronze

Flèches x 2
1 Sou

Bouclier
7 pArgent

Cheval
5 pOr

Charrette
8 pOr

Outils
5 pArgent
Salaires
Paysan
1 pBronze/jour

Ouvrier
2 pBronze/jour

Fonctionnaire
4 pBronze/jour

Soldat
3 pBronze/jour

Tableau de prix moyens des Services :

Services
Loyer
2 pArgent/mois

Repas d'auberge
9 Sous

Nuit d'auberge
1 pBronze

Bains
8 Sous

Tableau de répartition par province :

Argostole
  • Fer
  • Pierre
  • Poisson
Edhesse
  • Viande
  • Fourrures
  • Peaux
  • Laine
  • Bois
Maon
  • Légumes
  • Bois
  • Fruits
Mésomnon* (Mésolongion)
  • Vignes
  • Viande
  • Légumes
  • Bois
  • Laine
Mésomnon* (Etimnon)
  • Poisson
  • Sable
Naxopole
  • Fer
  • Pierre
  • Charbon
Outre-Mer
  • Pierre
  • Viande
  • Peaux
  • Poisson
  • Fruits
Prévèze
  • Fruits
  • Verre
  • Pierres Précieuses
  • Poisson
Scitopole
  • Houblon
  • Cire
  • Fourrure
  • Laine
  • Bois
Thassopole
  • Fer
  • Vignes
  • Verre
  • Poisson
  • Légumes
Zakinthe
  • Bois
  • Pierres Précieuses
  • Poisson
  • Fourrure
  • Peaux

Ces listes sont susceptibles d'évoluer au fil du temps.
Les cours de la bourse sont fixés par la Corporation des Itinérants qui rassemblent les marchands.
Les matièrs premières citées plus haut sont suscptibles de donner suite à des travaux dessus (forge, tanage, tissage) qui pour naître devront être mises en place et financées par le Palatinat dans un RP approuvé par le Maître du Jeu Economique.
L'apparition de nouvelles denrées, matières premières ou non devra être agréé par un animateur.

Chaque Province a les fonderies nécessaires à frapper monnaie. Bien que les décorations puissent varier, les valeurs des différentes pièces restent identiques dans tout l'empire.


Dernière édition par Xanis le Mar 14 Déc 2010 - 12:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xanis
Disparu/Décédé
Disparu/Décédé


Nombre de messages : 780
Age : 26
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 28/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/10  (0/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: Système économique   Dim 5 Sep 2010 - 1:06

Economie et Finances en Kalamaï
Création et gestion d'entreprises

On aborde ici le point sûrement le plus important de cette règlementation économique.

De tout temps, des hommes ont fait fortune en montant "une boite" créée vendre, fabriquer, extraire, utiliser, transformer ou encore servir les gens dans des buts particuliers. De l'Antiquité jusqu'à nos jours -et sans doute même en Mésopotamie- des gens ont fait de certains actes -comme la culture de l'oignon, l'abattage du bois ou la danse de la pluie- leur domaine de prédilection. Et ont embauché des gens pour augmenter leur production, leur offre et s'enrichir plus encore.
Au moyen âge, des marchands étaient si puissants, que les rois et les empereurs leur empruntaient de l'argent, créant ainsi une armée pour guerroyer avant de rembourser leur créancier avec un petit supplément. Enfin, c'était là ce qu'espérait le marchand, car créer une entreprise comporte toujours une part de risque... le risque d'investir de l'argent dans un domaine qui n'intéressera pas le public, faire un prêt qui ne pourra être remboursé... Mais que voilà de sombres idées. Une entreprise, ça sert surtout à devenir puissant et riche !

Règlementation


Attention, cette partie concerne les règles pour pouvoir créer une entreprise dans votre RP ! Ce ne sont pas là les lois qui régissent son fonctionnement et qui seront elles-même RP et publiées par l'Empereur, le Gouverneur ou le Sénat.

  • La gestion de l'entreprise doit obligatoirement être confiée à un Marchand, un Barde ou un Rôdeur.
  • Un Itinérant peut avoir la gestion de plusieurs entreprises, il est lors dit "pluri-disciplinaire". Néanmoins, il est préférable que le dirigeant sous-traite et en appelle à d'autres entreprises pour effectuer le travail nécessaire plutôt que d'ouvrir lui-même une seconde entreprise. Enfin, l'ensemble des entreprises ouvertes et gérées par un même Itinérant doivent être intimement liées : extraction de cristal, transport du cristal jusqu'à l'atelier, traitement du cristal brut...
  • Si le directeur de l'entreprise décède ou abandonne, il peut désigner un autre Itinérant qui lui succèdera alors à la tête de la société. Il peut également la vendre ou laisser le soin au Gestionnaire de lui trouver un successeur.


Droits et devoirs des entreprises


  • Le gérant d'une entreprise doit rédiger et proposer la fiche économique de son entreprise au MJ économique. Il lui faudra ensuite la tenir à jour régulièrement.
  • L'entreprise doit posséder un minimum de capital à son lancement. Ce capital de départ dépendra des outils logistiques et des employés requis pour faire tourner la société et sera précisé -ou validé si l'itinérant en propose un- par le MJ économique.
  • Le gérant d'une entreprise peut demander un crédit pour créer ou investir dans son entreprise. Le crédit sera à son nom sauf accord du Gestionnaire l'autorisant à mettre le crédit au nom de la Corporation des Itinérants.
  • Une entreprise a droit d'exploiter les matières premières d'une province avec l'accord du Palatin.
  • Une entreprise a droit de transformer une matière première.
  • Une entreprise peut transformer ses produits ailleurs que sur les lieux d'extraction des matières premières. Il lui faudra alors disposer des moyens logistiques et des employés nécessaires. Cette nécessité sera définie par un MJ économique sur demande du Marchand.
  • Une entreprise a droit de vendre des matières premières ou transformées.
  • Une entreprise peut vendre ses produits en dehors du lieu d'extraction ou de transformation. Il lui faudra alors disposer des moyens logistiques et des employés nécessaires. Cette nécessité sera définie par un MJ économique sur demande de l'Itinérant..
  • Une entreprise peut posséder une flotte, des locaux, des charriots, des chevaux et une armée. Tout cela lui coutera en achat mais aussi en maintenance. Les deux prix seront distincts et précisés par le MJ économique sur demande de l'Itinérant.
  • Une entreprise peut nouer des accords divers et variés avec une autre entreprise ou une administration quelle qu'elle soit.
  • Une entreprise peut démarrer l'exploitation de matières non encore exploitées à cet endroit ou la transformation de matières premières non encore transformées à cet endroit avec l'accord du MJ économique qui lui précisera également l'investissement nécessaire en infrastructure, en employés et en outils logistiques (navires, charriots, chevaux).


Relations pouvoir/entreprise


La légalité est un terrain sur lequel tout homme honnête se doit d'évoluer pour être tenu en une relative sécurité par les forces de l'ordre et le pouvoir en place.
Naturellement, il est de notoriété publique que les marchands -tout comme les assureurs et les banquiers- sont des voleurs licenciés. Aussi se permettent-ils certains écarts... Attention toutefois à ce que l'autorité n'aie pas vent de ces écarts... Il pourrait en couter cher au marchand en question.

Ainsi, le RP donne de nombreuses possibilités de "tricher" avec les lois de l'Empire.
De l'exploitation sauvage de gisements sans accord du palatin et donc sans taxe à la vente d'arme illégale aux parias de Prévèze, il n'y a qu'un pas à franchir... Mais l'argent engrangé par les marchés parallèles et tout ce qui touche à ce monde est colossal... Saurez-vous ne pas vous faire attraper ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Système économique   Aujourd'hui à 12:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Système économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Accueil, annonces et aide :: Bureau d'accueil-