AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malian



Nombre de messages : 41
Age : 24
Classe : Magicien
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Malian   Dim 12 Sep 2010 - 14:12

Malian vit le jour dans une petite communauté de fée en Amphise dans un coin reculé de la forêt de Maon. Comme tous les jeunes fées mâles, très timides et prudents, il ne sortit que très rarement de son village et jamais de la forêt avant ses 16 ans. Il passa son enfance à étudier la nature et les arcanes, matière dans laquelle il excellait. A 12 ans, il devint l'élève du magicien du village, Tahil. Auprès de son maître, Malian fit rapidement d'énormes progrès et, peu avant son 16ème anniversaire son maître vint s'entretenir avec lui de son avenir

- Tu es l'élève le plus doué que je n'ait jamais eu le plaisir de former Malian, bientôt je n'aurai plus rien à t'apprendre, ce village est trop petit pour toi, il est temps que tu voyages à travers le monde.

Horrifié par le sens des paroles de son maître, Malian bégaya :

- Pa … partir, voyager, quitter le village ? Vous quitter ? Je ne peux pas !
- Je sais que c'est difficile à envisager pour toi, mais tu sais que si je le propose c'est que tu en es capable.

Sur ces mots Tahil s'effaça discrètement et laissa Malian plongé dans ses pensées.
Une semaine plus tard, le jour du 16ème anniversaire de Malian, un vieil elfe arriva au village. L'arrivée d'un visiteur était un événement, la dernière fois qu'un étranger avait été autorisé à pénétrer dans le village, Malian n'était pas encore né. Mais ce voyageur n'était pas n'importe qui. C'était un elfe, race alliée des fées, et druide, les druides étant particulièrement appréciés parmi les fées.
Le vieil elfe prit la parole :

- Je me présente, je me nomme Galmin, je voyage dans cette forêt et je demande l'hospitalité pour quelques jours.

Puis il ajouta :

- Je partagerai également avec vous les connaissances que j'ai acquise lors de mes nombreux voyages.

C'est Tahil, en tant que membre le plus ancien du village qui prit la parole :

- Soit la bienvenue étranger, nous t'offrons l'hospitalité pour aussi longtemps que tu le souhaiteras.
- Je vous remercie.
- Ta renommée est grande, elle nous est parvenue, ce qui est chose rare dans cet forêt reculée.
- Vous me flattez, je ne suis plus qu'un humble voyageur depuis bien longtemps. J'ai abandonné la charge de conseiller de Pratoras depuis maintenant un demi-siècle, répondit modestement Galmin.

Malian, assis un peu à l'écart de perdit pas une miette de la conversation. Il n'aurait pas su dire pourquoi mais ce mystérieux personnage le fascinait. Il n'avait jamais entendu parler du royaume de Pratoras, ni de son dirigeant, mais il imaginait la puissance et la renommée que devait avoir ce royaume avec un tel souverain. Perdu dans ces pensées, Malian ne vit pas son maître s'approcher et poser un main sur son épaule en disant :

- Galmin je vous présente mon apprenti, Malian
- Enchanté Malian

Celui-ci rougit mais ne répondit pas.

- Ton maître m'a beaucoup parlé de toi, de ton talent pour la magie et ta peur de partir voyager. Si tu es d'accord je vais te parler de mes nombreux voyages, peut-être changeras-tu alors d'avis.

Malian acquiesça timidement. Galmin se mit alors à conter ses voyages pendant un temps qui sembla merveilleusement infini à Malian. Lorsqu'il s'endormit bien des heures plus tard, l'envie de voyager commençait à germer en lui.

Le lendemain Galmin partit après avoir remercié tout le monde de leur hospitalité. Peu après ce départ, Malian vint voir son maître :

- Je suis près à partir maintenant maître.

Tahil ne semblait nullement surpris de cette décision

- Alors prépare-toi, je te retrouve ici dans une heure.

Une heure plus tard, Malian se présentait au point de rendez-vous pour les adieux à sa famille et à son maître. Les adieux à ses parents furent difficiles : il était très jeune pour une fée et l'inquiétude se lisait sur le visage de ses parents. Mais les adieux à son maître fures plus difficiles encore.

- Adieu maître, murmura Malian en larmes.
- Ce n'est pas un adieu mais un au revoir Malian, on se reverra, je te le promets. Allez, va, et que les dieux t'accompagnent.

Malian partit alors le cœur lourd mais avec l'espoir de vivre de grandes aventures.
Dans le village Tahil ne put retenir une larme.

- Bonne chance Malian, bonne chance ...



[HRP] Le personnage de Galmin est tiré de mon personnage du round juin 2008/ janvier 2009. J'espère que mon RP est clair et pas trop ennuyant j'ai fait de sérieux efforts pour ça ! [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Lulyane



Nombre de messages : 292
Age : 104
Classe : Sorcier
Date d'inscription : 22/04/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Malian   Dim 12 Sep 2010 - 14:27

Ton rp n'est pas du tout ennuyeux et bien au contraire très agréable à lire.

J'espère que nous aurons l'occasion de te lire souvent, ce sera un réel plaisir.

En attendant la validation de mes estimés collègues (qui ne saurait tarder, j'en suis certaine), je te souhaite d'ores et déjà la bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Malian



Nombre de messages : 41
Age : 24
Classe : Magicien
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Malian   Dim 12 Sep 2010 - 14:36

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Malian   Dim 12 Sep 2010 - 14:54

BG et compte IG validés
Rassure toi ton RP est de qualité et si tu as des doutes ou des questions saches que l'équipe d'animateurs et de MJ est là pour t'aider

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Malian



Nombre de messages : 41
Age : 24
Classe : Magicien
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Malian   Dim 28 Nov 2010 - 13:46

Note de l'auteur :

Le RP qui suit parle de Treleg, un gnome voleur dieu du mensonge qui est aussi commerçant. J'ai découvert ce texte dans l'ancienne bibliothèque de Diriath. J'ai été intrigué par la ressemblance entre ces deux noms de royaume. Peut-être le royaume de Droriath est-il le passé de Diriath. Votre humble serviteur mène des recherches sans relâche pour découvrir le lien éventuel entre ces deux royaumes. Je poste ce texte en espérant que vous y trouviez un quelconque indice, ou, à défaut, vous permettre une agréable lecture.

Malian



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Treleg était originaire d'une famille de gnomes très pauvres, il vécut ses plus jeunes années dans la misère. Alors que sa famille pensait avoir touché le fond, une épidémie frappa durement le village dans laquelle ils habitaient. Toute la famille fut touchée, après une semaine de fièvre, seul Treleg s'en releva. Il avait douze ans et il se retrouvait orphelin, sans argent et personne pouvant l'accueillir, l'épidémie n'ayant laissé que trop peu de survivants. Il partit donc sur les routes et rejoignit la ville de Droriath. Là, il survécut en volant de quoi manger, mais trop peu pour se nourrir convenablement.

Un jour, alors que l'hiver approchait et que le jeune gnome commençait à désespérer de trouver un abri pour ne pas mourir gelé, un homme le vit voler des fruits sur un étalage. Treleg essaya de prendre la fuite mais l'homme le rattrapa avec une facilité déconcertante. Désespéré, le jeune gnome fit face à l'homme. Celui-ci était un humain, il devait approcher la cinquantaine, il était très mince et sa démarche trahissait une souplesse hors du commun.

« Un garde t'a vu volé ces fruits, je te conseille de décamper en vitesse, viens par là » avait-il murmuré.
Treleg le suivit à travers la ville du mieux qu'il le put. Ils empruntèrent des ruelles étroites pendant une demi-heure avant que l'homme ne s'arrête.
« Qui êtes-vous » demanda le gnome à bout de souffle. Il crut que l'homme n'allait pas répondre, mais, après un long silence il annonça d'une voix grave :
« Peu de gens connaissent mon nom mon garçon, et je ne compte pas te le révéler. Je t'observe depuis quelques jours, tu sembles plein de ressources, convenablement nourrit tu ferait un bon voleur je pense. Je te propose de t'apprendre le métier. Je t'offre un toit et de la nourriture, en échange j'attends de toi que tu deviennent un élève obéissant et appliqué. Qu'en dis-tu ? »

Le gnome prit le temps de réfléchir aux conséquences de la proposition de l'homme. Pour un garçon de son âge il avait l'esprit particulièrement aiguisé. Cette proposition était particulièrement alléchante mais elle pouvait cacher un piège, pourquoi tant de générosité ?
« Quels intérêts retirerez-vous à cet accord ? » demanda-t-il méfiant. L'homme sourit.
« Tu as raison d'être méfiant, c'est nécessaire pour survivre dans le monde dans lequel je te propose d'entrer. Il y a deux raisons principales qui me poussent à te proposer mon enseignement. Pour commencer je trouve dommage que tu passes ta vie dans la misère alors que tu as les capacités pour réussir dans la vie. Ensuite je commence à me faire vieux je ressens le besoin de transmettre mon savoir pour ne pas qu'il disparaisse à ma mort. »

Treleg n'était pas encore totalement convaincu de la bonne foi de l'homme mais il n'avait pas le choix, il ne pouvait pas continuer à vivre dans des conditions aussi misérables encore longtemps.
« J'accepte » finit-il par répondre.

Les années passèrent et Treleg devint un voleur de plus en plus efficace. Bientôt son maître n'eut plus rien a lui apprendre. Il était passé maître dans l'art de la dissimulation et du mensonge, aucune serrure ne lui résistait, il savait repérer les pièges les plus sophistiqués et les éviter avec une facilité impressionnante. Après trois ans, son maître lui annonça que son apprentissage était terminé mais ils continuèrent à travailler ensemble pendant encore trois autres années. Mais le maître se faisait vieux et il était temps pour lui de mener une existence plus tranquille et de profiter des richesses accumulées ses dernières années. Treleg continua donc son chemin seul.

L'objectif dans la vie de Treleg était amasser le plus de richesses possible. Pour ça il y avait deux moyen : être marchand ou voler les marchands. Jusque là il s'était contenter de la deuxième solution , mais il était de plus en plus tenté par la première. Il avait un talent naturel pour négocier, il savait bluffer à la perfection, il connaissait les ruses de voleur et comment les contrer. Il se lança donc dans le commerce. Le jour il était un commerçant, la nuit il était un voleur. Lorsqu'un autre marchand cherchait à l'intimider ou à le concurrencer, celui-ci se retrouvait mystérieusement ruiné peu de temps après. Son commerce commença à prendre de plus en plus d'ampleur au point qu'il devint le personnage le plus influant de Droriath. En plus de commerçant et voleur il devint homme politique .
Récemment, il a réussi à devenir gouverneur de la ville et depuis Droriath ne cesse de s'enrichir. Beaucoup parient que le jeune gnome ne s'arrêtera pas là. Affaire à suivre ...

Revenir en haut Aller en bas
Malian



Nombre de messages : 41
Age : 24
Classe : Magicien
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Fée

MessageSujet: Re: Malian   Ven 10 Déc 2010 - 21:37

Voici un autre texte que j'ai découvert dans la bibliothèque de Diriath.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un jour, alors qu'ils se baladaient dans les montagnes, un groupe de gnomes trouva une jeune humaine allongée face contre terre, tenant un enfant dans ses bras. Les gnomes la ramenèrent dans leur village, mais à leur arrivée, ils constatèrent qu'on ne pouvait plus rien pour elle. Avant de mourir, elle demanda aux gnomes de s'occuper de son fils et elle leur donna le nom de l'enfant : Treleg.

Cette requête fit beaucoup de remous dans le village car les gnomes s'entendait mal avec leur voisins humains car le plus orgueilleux et ambitieux d'entre eux,le seigneur Than cherchait à contrôler leurs montagnes. Cependant, ils reconnurent une flèche appartenant à ce même seigneur Than, plantée dans le sac de la jeune humaine, et en conclurent qu'elle avait été attaqué par leur ennemi. L'enfant fut donc adopté par le village et il y grandit heureux jusqu'à ses 15 ans. Pendant cette période, il fut élevé à la manière gnome, il devint donc rapidement intelligent et ingénieux selon les normes humaines, et très habile de ses mains selon les normes gnomes. Ces qualités firent de lui un des meilleurs constructeurs de machines de son village.

Peu après son quinzième anniversaire, il décida d'aller vendre des petits automates qu'il avait fabriqué à Daroth, une ville humaine au pied des montagnes qui était en bons termes avec les gnomes.
Rencontrer des personnes de son peuple plut beaucoup à Treleg et il décida de rester à la ville pendant une bonne partie de la journée. Quand vint l'heure de rentrer, Treleg emprunta des sentiers cachés permettant de regagner son village rapidement. C'est alors qu'il aperçut des hommes du seigneur Than au portes de son village. Malgré tous ses efforts Treleg ne put les devancer et assista, impuissant, à la destruction de son village adoptif. Au matin, il arriva à ce qu'il restait de son village et une haine puissante à l'égard de Than l'envahit.
C'était la deuxième fois depuis sa naissance que celui-ci anéantissait sa famille. Tandis qu'il imaginait des plans de revanche irréalisables, il entendit une voix étouffée en provenance de sous les décombres. Quand il réussit à les dégager, il vit le chef du village au portes de la morts. Ses derniers mots furent les suivants : « Fuis mon garçon et va prévenir les habitants de Daroth que Than va les attaquer dés qu'il le pourra ». Et Treleg courut. Il n'avait plus qu'un seul but en tête : prévenir les habitants de Daroth du danger qui les menaçait et les aider à se défendre. Arrivé à la ville, il s'empressa de prévenir un maximum de personnes du danger.

Peu de temps après son arrivée, on l'amena devant le dirigeant de la ville, un certain Vadroth, à qui il expliqua ce qu'il avait appris. Malgré l'étrangeté de la situation, Vadroth crut immédiatement le jeune homme qui se tenait devant lui. Ce n'était un secret pour personne que Than envisageait de prendre le contrôle de Daroth. Le seul espoir de survie était de prévenir le maître de Droriath, l'empire qui s'étendait au bord de la mer, de l'autre côté de la plaine appartenant au seigneur Than.

Un émissaire lui fut envoyé pour lui demander de l'aide et la ville se prépara à subir un siège. Treleg mit ses talents à disposition, il construisit de nombreuses ballistes qu'il installa sur les murs et il s'entraîna au tir à l'arc, une arme avec laquelle il excellait. Deux jours plus tard, l'armée de Than arriva au portes de la ville. Le siège de Daroth commença. Le premier jour, Than sous-estima les défenses de la villes et envoya de nombreux hommes à la mort face aux puissantes ballistes et les nombreux archers qui défendait les murs. Than dut donc envoyer des armes de sièges et des soldats en renfort. Pendant ce temps, Treleg devint le chef des archers malgré son très jeune âge. Cette manière de combattre lui plaisait. Attaquer à distance de manière à ce que l'ennemi soit tomber avant d'avoir pu se défendre était sa spécialité.
Le troisième jour du siège, peu avant l'arrivée des renforts de Than, les habitants de la ville eurent la surprise de voir arriver l'immense armée de Droriath. L'armée de Than n'eut pas d'autre choix que de capituler et son royaume fut annexé par Droriath.
Le maître de Droriath fut accueilli en héros à Daroth et il fut impressionné par la qualité de ses défenses : il ne connaissait pas les ballistes et demanda à en voir le concepteur.

C'est ainsi que Treleg rencontra le maître de Droriath qui l'invita à vivre dans son royaume. Treleg passa ensuite les trois année suivantes à apprendre les bases de la magie auprès de son nouveau mentor, son homonyme Treleg, qui était aussi le maître de Droriath. C'est ainsi qu'il apprit à utiliser la magie pour augmenter sa force et il devint un combattant émérite.
A la fin de cet entraînement, il devint assassin au service de son maître et mentor. Il avait pour mission de s'approcher discrètement des seigneurs un peu trop ambitieux et leur ôter la vie d'une flèche, de poison ou d'un coup de poignard. La première de ses cibles fut Than qui avait tenter de reconquérir son royaume. Treleg s'acquitta de cette tâche avec une facilité déconcertante, il était clair qu'il était fait cela. Treleg apparut rapidement comme le successeur de son maître qui de faisait vieux et qui était sans enfant.
Malheureusement, de terribles événements le conduirent à prendre le trône plus tôt que prévu.

En ce moment là, les dieux, incarnés en seigneurs belliqueux, débarquèrent sur Kalamaï et Treleg l'Ancien partit en guerre contre l'incarnation de Nucter contre l'avis de Treleg le Jeune. Ce dernier lui dit « Nucter donne la mort encore plus facilement que moi, c'est à une mort certaine que vous allez mon maître ». Mais l'Ancien ne l'écouta pas, il adorait Sorenssen, le dieu de l'Honneur et n'envisageait pas d'éviter un combat par peur. Il partit donc à l'assaut et remporta une glorieuse bataille, mais, empoisonné par des espions ennemis, il mourut le soir même de la bataille et son armée, livrée à elle-même, fut massacré par les troupes de Nucter.
Treleg le Jeune devint donc seigneur de Droriath, mais de nombreuses villes se rebellèrent et l'Empire en fut considérablement rétréci et affaibli.
Mais maintenant Treleg est prêt à rebâtir un empire de Droriath aussi puissant, voire plus que le précédent.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous vous demandez surement pourquoi je juge ce texte si important pour mes recherches. Il y a plusieurs raison à cela.

La première c'est qu'après d'autres recherches j'ai découvert que l'assassin Treleg le Jeune et le maître du gnome voleur ne forme qu'une seule et même personne. Il a fini par quitter le pouvoir et à été remplacé par un nain guerrier (nommé Treleg également). Il essaya alors de reprendre son métier d'assassin mais les clients se faisant peu nombreux dans le royaume il se tourna vers le vol. Le reste de sa vie demeure obscur.

Un autre détail important vous a surement frappé vous aussi, toutes ces personnes qui ont dirigé Droriath à un moment ou un autre de leur vie s'appellent Treleg. Prennent-ils ce nom une fois au pouvoir ou les dieux les ont-ils prédestinés dés leur naissance en leur donnant ce nom ? C'est un mystère de plus à résoudre dans cette affaire décidément bien compliquée.

Enfin l'élément le plus important, ce n'est probablement pas un hasard si autant de document sur Droriath se trouvent dans la vieille bibliothèque de Diriath. Je pense de plus en plus que Droriath est l'ancien nom du royaume de Diriath. Avec un peu de chance je parviendrais peut-être à découvrir d'autres documents importants en bon état dans la vieille bibliothèque. Malheureusement la plupart des ouvrages qu'elle contient sont très vieux et ont subi des dégâts importants.

Je continue donc toujours mes recherches avec l'espoir d'en découvrir toujours plus sur ce royaume de Droriath.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malian   Aujourd'hui à 16:30

Revenir en haut Aller en bas
 

Malian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-