AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nunä & Mäelle, les jumelles guerrières.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nunä & Mäelle



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Nunä & Mäelle, les jumelles guerrières.   Ven 1 Oct 2010 - 6:43

Sur une ferme isolé, dans un royaume inconnu, deux jeunes jumelles elfes se battent à coup de lames, parant chaque coup, provocant le prochain, cherchant à déstabiliser l'adversaire. Elles sont identiques, rares sont ceux qui les différencies, un vieil homme se tient accoudé sur la clôture à proximité et admire ses deux élèves pratiquer cet art l'une contre l'autre. Une chimie indescriptible uni ces deux enfants de la lumière, tel est la vision de celui qui observe. Une énergie positive émane, transmettant une chaleur vivifiante à celui qui s'approche avec de bonnes intentions. Nul personne dans ce lieu ne sais encore ce qu'un être profane pourrait ressentir à leur venue.

Deux demi-elfes, Nunä & Mäelle, une jolie crinière rousse remonté sur la tête pour une liberté de mouvement et un champs de vision idéal. Grandes, sans nul doute, musclé comme il se doit pour des guerrières, tout en gardant une touche de féminité agréable qui détourne le regard. Depuis leur tendre enfance, leur père avait tracé le début de leur voie, non pas au complet, car ce serait par leurs actes que les combattantes écriraient le reste de leur histoire. Mais d'ici le jour où elles quitteraient la ferme rustique paternel, elles savaient ce que dont chaque jour serait composé.

Dès tôt le matin, avant même le lever de l'astre du jour, elles étaient au pied du grand arbre qui occupe une part imposante de l'espace devant le bâtiment principal. Quiconque s'adonnait à passer pouvait entendre le chant mélodieux qu'est leur prière quotidienne. Un ressourcement du corps et de l'esprit, un rappel de leur origines elfiques qu'est leur mère disparue. Ensuite vient la course dans la montagne se trouvant à une lieue de la maison. Un parcours d'obstacles mettant à l'épreuve leur agilité, rapidité mais aussi la coopération entre les deux soeurs puisque certaines zones du tracé exige le soutien de son partenaire sans quoi c'est la chute de plusieurs mètres.

De retour de cet exercice qui prend un temps quasi similaire à chaque fois, en fonction des changements surprises qu'apporte le père durant la nuit, c'est l'heure du repas. Une nourriture saine avec un assaisonnement et un fumet agréable, jamais elle n'eurent à critiquer ce qui était dans leurs assiettes car le vieil homme avait des talents remarquables en la matière. S'en suit une pause méditative avant les heures de pratiques au combat à l'épée, à la hache et au lancer de la dague. Trois art différents, trois maîtrises de la lame. Toutes deux préfèrent la longue lame blanche au reste mais se débrouillent malgré tout fort bien avec les deux autres.

Le midi est ensuite aussi agréable pour l'odorat et les papilles, particulièrement après une longue séance d'entrainement. Le reste de la journée est ensuite variable selon les besoins de la ferme. Bien que guerrières, elles travaillent chaque jour le sol pour permettre les récoltes et prennent soins des bêtes comme n'importe quel paysans qui s'y trouve. Elle permettent ainsi de terminer plus rapidement les tâches que certains ont entamés depuis le tôt matin.

Un repas léger, souvent fruité est servi en soirée. Période de la journée où rien n'est prévu mais qui revient souvent à la même routine. Leur père racontant ses histoires de voyages avant leur naissance, des péripéties qui émerveillent les deux adolescentes en soif d'aventures. Tout ceci se poursuivit pendant de nombreuses années, l'émerveillement des filles devant les histoires de leurs pères était toujours le même alors qu'elles étaient considéré comme des adultes dans la société. Cette routine, cette belle histoire se termina brutalement un soir d'automne.

Tandis que les deux guerrières enfilaient leur tenues de nuit, des cris et des hurlements retentirent de l'extérieur. Par la fenêtre, elle virent qu'une étable était en flamme, leur père et les autres paysans en train de courir pour en sortir les bêtes. Encore en lingerie nocturne elles accoururent pour aider à la tâche mais rendu à une vingtaine de mètres du bâtiment, il s'effondra sans ménagement. Nunä & Mäelle regardaient autour d'elles, les yeux remplis d'eau, tout le monde était là sauf leur père.

Le corps inerte fut retrouvé au matin, lorsque le brasier fut éteint. Ni joie, ni larme, les combattants offrirent le dernier repos à cet homme qui avait tout donné pour ses filles. Suivant les volontés de celui-ci, un des plus anciens travailleur sur la ferme en héritait au complet avec sa famille pour qu'il continue de mener à bien le travail accompli depuis des décennies.

Nunä & Mäelle jugèrent que le temps était venu de mettre à profit les connaissances que leur paternel avait mis tant de patience et de volonté à leur inculquer. Quelques bagages sur le dos, chacune une épée et une dague bien rangé, elle quittèrent la ferme, sans tourner le dos. Priant une dernière fois l'arbre ancestral et se lançant à la découverte de Kalamaï, un empire qu'elles avaient longuement entendu parlé mais que seul leur imaginaire connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Nunä & Mäelle, les jumelles guerrières.   Ven 1 Oct 2010 - 14:24

BG validé
Bienvenu parmi nous

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
 

Nunä & Mäelle, les jumelles guerrières.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-