AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expédition forestière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atalwatu



Nombre de messages : 5
Classe : Shaman
Date d'inscription : 16/03/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Sahuagin

MessageSujet: Expédition forestière   Dim 20 Mar 2011 - 20:29

Le Sahuagin jubilait tout en remontant le fleuve de la Kalamaï séparant la forêt de Maon en deux.
Lui, un Baron...
Désormais à la tête d'un clan dont le domaine s'étendait le long de l'estuaire de Maon et comprenant une partie de la mer séparant le continent de l'île d'Argostole, il s'était mis en tête de prendre contact avec les seigneurs locaux afin de les aviser de la présence de la nouvelle colonie Sahuagin fondée très récemment. Et surtout, il voulait en finir avec ces histoires tenaces de guerre permanente dans la forêt.
En effet, depuis des centaines d'années, les peuplades aquatiques évitaient tant que possible de s'aventurer trop loin dans les bois à cause de ces rumeurs de guerre éternelle se déroulant à la surface. De sanglantes batailles opposant Amphise et Igoumen. Plusieurs colons Sahuagins ont été contraints de fuir les berges du fleuve, leurs villages étant systématiquement pris entre deux feux et ravagés par les deux armées. Le mot d'ordre ayant toujours été la discrétion, ces derniers ont donc décidés de laisser les combattants se débrouiller entre eux et ont choisis de regagner les profondeurs des océans. Jusqu'à aujourd'hui.

A la fois inquiétante et fascinante, la forêt de Maon a toujours suscité un interêt certain pour les peuples aquatiques de Kalamai, dont le fleuve représentait un atout majeur. Ainsi, Atalwatu espérait mener son peuple au plus profond des terres du continent à l'aide de ce cours d'eau gracieux et tranquille.
Pour autant, il n'était pas question de se montrer au grand jour ou d'envahir les terres. Comme tous les Sahuagins, Atalwatu était assez méfiant à l'égard des Terrestres lorsqu'il ne les connaissait pas. Il espérait simplement établir quelques comptoirs commerciaux afin d'échanger aux Terrestres les merveilles que la Mer avait à offrir contre de nouvelles ressources ou des connaissances plus approfondies sur Kalamai. Bien que les Sahuagins se montrent d'habiles explorateurs, ils ne s'aventuraient guère plus loin que les rivages et se réfugiaient aussitôt dans les eaux protectrices de l'Océan à la moindre menace perceptible.

Atalwatu sorti la tête des flots tranquilles du fleuve, huma l'air, et sentit une présence. Un elfe, sur un petit ponton, en train de pêcher. Le Sahuagin rentra immédiatement sa tête dans l'eau, ne faisant dépasser que ses yeux. Hum... C'était la première fois qu'il s'adressait à un elfe. Les seuls Terrestres auxquels il avait eu affaire étaient des hommes ou des nains, un ou deux géant en cherchant bien. Tout ce qu'il espérait, c'était que les elfes des bois soient moins désagréables que leurs homologues aquatiques.
Puis les histoires de guerres vinrent l'angoisser un peu plus. Et si ce paisible pêcheur était en fait un guerrier sanguinaire en permission ? Et s'il n'était pas seul ?
Le Sahuagin frémit à la pensée d'un groupe de bipèdes barbares à longues oreilles, affutant leurs lames, bien cachés derrière un buisson et prêts à le mettre en pièce...
Tandis qu'Atalwatu s'ébrouait bruyamment dans l'eau en se demandant comment il devait aborder l'inconnu, le pêcheur remarqua cette activité anormale dans le cour d'eau et y jeta un petit galet. Atalwatu cessa immédiatement de bouger et se laissa délicatement porter par les courants jusqu'à la berge.
Voyant que tout était calme, l'elfe se reconcentra sur sa canne en soupirant.

Le Sahuagin se saisit alors du même galet et le renvoya dans la tête du pêcheur. Ce dernier eu un spasme de surprise et lâcha un "Hein ?" sonore.

"-Psst ! Psst !"

Atalwatu, ne sortant que ses yeux et sa bouche de l'eau, appela le pêcheur. Ce dernier, intrigué, lâcha sa canne et s'approcha précautionneusement du bord, se penchant en avant afin d'écouter l'étrange créature.

"-Vous êtes seuls ? Il n'y a pas de soldats ?" murmura le Sahuagin.

"-Oui, oui je suis seul, mais... Pourquoi des soldats ?" lui murmura l'elfe en retour.

"-Eh bien... A cause de la guerre entre Amphise et Igoumen koâ !" répondit Atalwatu, l'air anxieux.

Après avoir entendu ceci, l'elfe se redressa et ne pu s'empêcher de retenir un rire méprisant à l'encontre de la créature aquatique. Non, décidément les elfes étaient tous les mêmes...

"-Oh bon sang, mais ça fait quelques années déjà que la guerre est terminée mon vieux ! Et y'a plus qu'une seule province maintenant, Amphise et Igoumen ont fusionnés !"

Hum. Ca ne va pas du tout. Ca n'avait absolument rien à voir avec les informations qu'Atalwatu détenait. Le Sahuagin éclaboussa abondamment le pêcheur (qui se moquait toujours de lui) tout en retournant au fond du fleuve. Malgré tout le respect qu'il doit aux archivistes Sahuagins, il ne pu s'empêcher de les maudire sur la parole de la Grande Sekolah.

Maintenant qu'il savait qu'il n'avait plus à craindre d'une éventuelle bataille en surface, il choisit de remonter quelques kilomètres plus loin. Des arbres majestueux l'entouraient de toute part, mais...


"-Par la nageoire caudale de Sekolah, mais qu'est ce que..."

Une créature ENORME se trouvait devant lui, sur la berge, s'abreuvant paisiblement. Quatre pattes monstrueusement griffues, un pelage parcouru d'effrayants motifs tribaux et un regard vide d'expression... Bon sang. Il ne pourrait pas passer tant qu'il n'aurait pas réglé son compte à ce terrifiant prédateur de la forêt.

Ni une ni deux, le shaman entreprit de griller ce monstre abominable d'une bonne décharge de foudre. Tandis qu'il incantait dans l'eau, il sentit avec satisfaction l'air se charger d'électricité tandis que les nuages se noircissaient au dessus de la forêt. Même s'il frappait l'eau, l'éclair tomberait trop loin pour craindre une quelconque électrocution. Désormais au fond du fleuve, il lâcha un dernier gargouillis vengeur signalant la fin de l'incantation. Un craquement assourdissant retentit et fit vibrer l'eau du fleuve. Fier de lui, le Sahuagin remonta immédiatement et sortis la tête de l'eau.
Le vieux blaireau leva le nez et s'enfuit, effrayé par le bruit de la déflagration.
Malgré cette réussite mitigée, le sort du shaman avait tout de même eu l'effet escompté. A moins que...

Le nez pris d'une odeur âcre, le Sahuagin se barbouilla la figure et entreprit de monter sur la berge. L'odeur venait de derrière une rangée d'arbres, quelques dizaines de mètres plus loin. Tandis qu'il courait dans la forêt, ses pattes palmées produisant un petit clapotis évocateur, il se glaça soudainement d'effroi.
La foudre était tombée sur un chêne gigantesque, probablement millénaire. Un arbre tel qu'il n'en avait jamais vu.
Des nuées d'oiseaux s'échappèrent du tronc et des dizaines de rongeurs qui s'abritaient sous ses racines s'enfuirent bruyamment tandis que la cime prenait feu très rapidement.


"-Oups. OUPS."

Ni une ni deux, le shaman entreprit de faire tomber une pluie abondante afin de limiter la propagation du feu, voire de maitriser l'incendie.
Les flammes diminuèrent rapidement en intensité et, grâce à l'air relativement humide de la forêt, l'incendie mourut presque aussitôt.
En revanche, comme chaque fois qu'un incendie est éteint à l'aide de l'eau, une grosse fumée noire commença à s'échapper du feuillage (dont une bonne moitié était déjà partie en fumée).
Un gigantesque panache opaque s'éleva au dessus de la forêt, signalant clairement sa position. Bientôt, il serait visible de toute la contrée...

Revenir en haut Aller en bas
Nunä & Mäelle



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Expédition forestière   Jeu 24 Mar 2011 - 5:14

Les jumelles se promenaient sans but précis sur les routes de Maon, découvrant cet empire dans lequel elles ont grandi sans jamais l'exploré. Alors que les environs étaient paisible depuis leur entrée dans le territoire, il y eu soudain de nombreux animaux qui couraient vers eux, fuyant un danger. Nunä & Mäelle échangèrent un regard et partirent aux pas de courses vers la source du problème.

Dans les cieux, une immense fumée noire était perceptible, un incendie avait eu lieu sans aucun doute, mais quel en était la cause. Les deux guerrières constatèrent l'arbre endommagé, scrutant les alentours. Plus loin devant eux ce tenait une bête inconnu de leur apprentissage. Chacune la main sur l'épée, avancèrent vers la créature d'apparence aquatique mais apte à se mouvoir sur l'étendu solide.


Bonjour, qui est-tu et de quel race est-tu ? Le bruit et la fumée ont attiré notre attention vers ce lieux. Avec un tel nuage, je ne doute pas que la garnison rapplique dans la demi-heure. dit Nunä.

Tu n'as pas à avoir peur de nous si tes intentions sont pacifique, oui je conserve la main sur la garde de mon épée, c'est dans l'attente de tes propos. Excuses le manque de façon de ma soeur, je suis Mäelle et elle c'est Nunä, deux elfes charmantes qui explorent Kalamaï depuis quelques temps. Et toi, que pouvons-nous apprendre à ton sujet ? dit Mäelle.

Les deux elfes attendirent une réponse de l'être qui se tenait devant eux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atalwatu



Nombre de messages : 5
Classe : Shaman
Date d'inscription : 16/03/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Sahuagin

MessageSujet: Re: Expédition forestière   Ven 25 Mar 2011 - 14:20

Atalwatu, à moitié caché derrière un arbre, se disait que décidément les sorties hors de l'eau ne lui réussissaient pas. A la vue de deux elfes parfaitement identiques approchant, il se frotta les yeux énergiquement, croyant à une sorte d'hallucination provoquée par la déshydratation.
Non, toujours là. Il fixa alors les jumelles en plissant les yeux d'un air soupçonneux...
Un sortilège ? Oui, il avait entendu dire que certains mages de la surface avaient développés la capacité de se dédoubler pour effrayer leurs assaillants. De toute manière, ça ne pouvait être rien d'autre. Il savait que les terrestres avaient tous la même tête, mais là c'en était presque... Surnaturel.


Le Sahuagin sorti de sa cachette et se rapprocha précautionneusement, mesurant chaque pas qu'il effectuait dans leur direction. Des épées, des armures flexibles... L'équipement du parfait guerrier. Donc pas de sortilège de dédoublement.
Commençant à appréhender la situation, il se demanda s'il ne ferait pas mieux de retourner jusqu'au fleuve en courant lorsque l'une d'elle prit la parole, aussitôt suivie par son acolyte. Hum... Elles faisaient montre d'une synchronisation parfaite, complétant les phrase l'une de l'autre.
Et c'est grâce à cela qu'il se remémora les histoires du conteur de son ancien clan, lorsqu'il n'était encore qu'un petit Nageur frétillant... La légende disait que parfois la Déesse des mers Sekolah brisait une âme en deux pour la répartir dans deux corps parfaitement identiques. La gémellité était tellement exceptionnelle chez les Sahuagins qu'ils n'avaient même pas de mot pour l'exprimer dans leur langue.

Visiblement très intrigué, sa curiosité lui fit complètement oublier l'angoisse
du premier contact.
Apparemment, elles n'avaient jamais vu de Sahuagin. Compréhensible, dans cette région que les siens évitaient depuis toujours. Il entreprit alors de leur répondre du mieux qu'il pût.


"-Mon nom c'est Atalwatu, uh... Un Sahuagin ! C'est... Hum. Comme un poisson, mais c'est plus qu'un poisson... Et puis c'est comme un humain aussi ! Mais plus qu'un humain. Oui, voâlà ! Je suis plus-qu'un-poisson-plus-qu'un-humain "

Galvanisé par son succès, il se mit à baragouiner à toute vitesse, rendant la compréhension difficile à cause de l'accent grotesque propre à tous les Sahuagins parlant la langue des terrestres.


"-Je sais que les Nains de l'île Thassopole nous zappellent les "Coureurs des côtes" ! Vous en avez peut-être déjà entendu parler.
Mais vous ! Vous êtes qui ? Vous êtes koâ ?!"


Le Sahuagin tendit sa main palmée en direction d'une des jumelles et s'approcha pour tenter de la toucher, comme pour se convaincre qu'elles étaient bien réelles.
Revenir en haut Aller en bas
Nunä & Mäelle



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Expédition forestière   Dim 27 Mar 2011 - 20:50

Nunä & Mäelle, belles à en faire tourner toutes les têtes des créatures terrestres ou maritime, cela restait à savoir, se tenaient face à l'homme-poisson. Par chance il comprend et parle grossièrement la langue courante, même si en y songeant un peu il arrivait à s'exprimer mieux que plusieurs races de ce monde, pour ne pas citer les orques et autres brutes au cerveau affaibli, ce qui était une bonne chose pour la compréhension réciproque. Ils s'agissait alors d'un Sahuagin, les deux elfes n'en avait que très peu attendu parler, leur paternel ayant refusé d'élaborer sur cette race quasi mythique dû au manque d'information sur ces créatures. Les jumelles enchaînèrent le dialogue.

"-Mais vous ! Vous êtes qui ? Vous êtes koâ ?!"

Nous sommes des Elfes, des guerrières.
Deux sœurs identiques.

La créature tendit la main veux eux mais les jumelles reculèrent, ne sachant pas à quoi s'attendre de celui-ci.

Cherches tu quelques choses ?
Pouvons-nous te venir en aide ?

La curiosité était constante pour Nunä & Mäelle, leur périple en était un d'apprentissage, pour approfondir ce que leur père avait tant cravacher à leur mettre dans la tête alors qu'elle ne cherchaient qu'à perfectionner leur art du combat. Cette rencontre d'aujoud'hui offrait sur une plateau d'argent la possibilité d'acquérir une richesse lors de cette promenade ludique.

******

Étonnamment, les heures passèrent sans que la créature ne dise mot. Restant planté là, regardant les deux jumelles. Celles-ci, las de cette attente, saluèrent de la main et quittèrent les lieux pour reprendre leur route. Toujours sans destination précise, mais souhaitant rencontrer des gens et parfaire leur soif de culture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expédition forestière   Aujourd'hui à 11:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Expédition forestière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Maon :: La Forêt de Maon-