AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En direction des montagnes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: En direction des montagnes...   Jeu 9 Juin 2011 - 10:40

- Il y a Aedric, les deux individus qui t'ont nuis lors du transport de l'objet magique, les fidèles à ton père, bien que 500 ans ont passé depuis que tu l'as tué, et aussi Heimdall, qui pourrait avoir fomenté ce projet sans aide ni soutien...

Dorgo et Fenrir dressait une liste des possibles responsables ou complice à son éviction.

- Cela m'étonnerait, trop bête pour élaborer un plan de cette envergure et trop pauvre pour s'entourer de scribes spécialistes dans la falsification. Rajoute aussi Aquilodon à la liste, le Géant a eu le pardon un peu rapide lorsque je l'ai vu...

Tout en marchant, l'Elfe noir ruminait sa vengeance et préparait déjà son retour. Lorsqu'il aurait la tête d'un des légendaires Dragons d'argent, il lui faudrait revenir à Perganon. Mais il fallait surtout resté en vie durant le trajet retour... Qui donc pourrait lui apporter son soutien ?


- Vidar, ton deuxième Général, pourrait peut-être t'aider. Qui sait ce qu'il est devenu ?
- A tout les coups, il a participé à ce simulacre de coup d'état, grogna Dorgo.

Mais une phrase d'Heimdall lui revint en tête. Les drows ne méritent même pas de respirer... Vidar étant un Elfe noir, peut-être s'était-il exilé, attendant le retour du vrai Palatin, Dorgo. Ou, plus probablement, il s'était fait abattre par ce chien d'humain.

- Quoiqu'il en soit, je peux toujours compter sur Poigne-de-Fer, et sa troupe de dégénérés.
- Il est fort probable qu'il te soit resté fidèle, en effet.

Ils s'arrêtèrent un instant pour se repérer sur la carte. Ils avaient choisis de longer la chaine de montagne, afin d'éviter les grandes routes et les troupes du traître.

- Nous ne sommes maintenant plus très loin. Nous contournerons le camp de travail en passant à l'Est, dans les monts, et ensuite nous devrons nous repérer à l'aveuglette. Bien que...

Fenrir interrompit, aux aguets. D'un geste, il fit signe à Dorgo de se cacher, et à l'affût du moindre bruit ils attendirent, derrière un rocher situé légèrement en hauteur. Le sang de Dorgo ne fit qu'un tour lorsqu'il reconnut le dénommé Carthangiel. D'ailleurs, ce fut surtout sa débile chose de compagnie qui trahit son identité.

- Il nous a suivi ? chuchota Dorgo, hors de lui.
- Possible.
- Fais le tour par derrière, et tâche de te montrer un minimum menaçant quand tu le tiendras en joue !

Toujours aussi impassible, Fenrir s'exécuta. D'un bond, Dorgo se plaça devant Carthangiel:

- Tu as du culot de venir jusqu'ici, vermine de bouffeur de mort ! Qui t'envoie ? Pourquoi ? Parle ou ta colonne vertébrale accueillera un carreau entre deux vertèbres !

Le bâtard s'était en effet mis en position, pointant une arbalète de basse qualité, volé à des brigands. Bien qu'il n'arborait pas le visage haineux espéré par Dorgo, le simple fait de le voir tenir sans trembler cet objet de mort lui conférait malgré tout une allure menaçante.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Jeu 9 Juin 2011 - 12:02

Carthangiel avait passé du temps à étudier le grimoire qu’il avait dérobé lors de sa fuite après l’échec des soldats de Mornor. Il n’était toujours pas capable de réanimer des cadavres mais retrouvait petit à petit la maitrise des sorts d’air dans lequel il y a bien des siècles excellait. Puis bien décidé à réactiver la Tour d’Ostheinburg, il se mit à chercher Ulagan, les rumeurs les plus folles affirmaient d’ailleurs qu’il était mort. Bien embêté Carthangiel se dit alors qu’il devait attendre un peu si Dorgo n’avait pas rejoint Nucter, alors il finirait inévitablement par refaire surface. Discutant avec Gror sur ce que les deux compères devaient faire, le zombie lui rappela que la mort, dans sa fatalité, semble indiquer que la vie n’a aucun sens et que tout passage sur terre est stérile et inutile. Mais que pourtant il était toujours là et que la mort supposé d’un individu ne devait pas empêcher le nécromancien de profiter de son existence et que des rumeurs sur l’apparition de dragons dans les montagnes edhessiennes serait un sujet d’étude plus qu’intéressant, lui rappelant avec justesse qu’il y avait des siècles qu’il n’avait pas vu ces superbes créatures volantes.

Tu sais des fois Gror, tu m’impressionne …

Répondit le nécromancien bluffé par un aussi beau discours de la part de son ami de toujours. Celui-ci tout souriant lui répondit avec enthousiasme :

Groooooooorrrrrrrrrr !

Et les deux se mirent en marche en sifflotant, jusqu’à ce que dans un pur hasard, ils croisent ce qui ressemblé de loin à un elfe noire et un autre individu qui ne ressemblait à aucune race, sans doute le fruit d’une union interraciale. Carthangiel se mit alors à les suivre en fredonnant, tout à coup un elfe noir bondit de derrière un rocher et son comparse pointa une arbalète sur lui. S’attendant à de vulgaires brigands, il se retrouva nez à nez avec celui qu’il cherchait Dorgo Ulagan. Celui-ci semblait toujours aussi paranoïaque et ce qui devait être son homme à tout faire ne semblait pas du genre à hésiter à tirer … Au moins s’était rassurant il n’avait pas changé ce bon vieux Dorgo se dit il.

Ravi de voir que l’on peut se tutoyer Dorgo, c’est vrai que toute cette politesse est parfois fatigante et que maintenant que nous sommes deux bons amis nous n’avons plus besoin de nous prendre la tête avec ce genre de chose. En tout cas vous avez bonne mine, si ce n'est votre éternel paranoïa. Bien étrange de la part de quelqu'un comme vous à moins que se ne soit le fait que vous ayez été en danger de mort constant durant votre jeunesse ou que vous ayez frôlé la mort. Il faudra que tu prennes le temps d'en parler à Gror il pourrait t'aidé tu sais, ça ne sert à rien de tout garder pour toi. Moi aussi j'ai pas eu un début de vie facile et regarde moi maintenant je suis bien. Puis votre ami ferait mieux de venir se présenter au lieu de braquer son arme sur moi. Menacer un nécromancien de mort c’est un peu inutile il me semble ... Ravi de voir que tu n’es pas mort en tout cas et que ton sceptre pend toujours à votre ceinture. Mais que fais-tu ici en pleine montagne, tu ne serais pas mieux dans ton Manoir à Perganon, c’est plutôt miteux par ici, les habitants sont de véritables bouseux, le temps est bien loin d'être clément et je ne parle même de la nourriture … Puis pourquoi quelqu’un m’aurais envoyé Dorgo, tu trouve sincèrement que j’ai l’air d’un larbin qu’on envoi se balader dans les montagnes edhessiennes, je suis venu ici étudier les dragons, ça fait bien des siècles que je n’en ai pas vu. En tout Gror et moi auront à redire à propos de la façon dont les habitants de votre province traitent les touristes !


Gror !

Bien envoyé mon vieux. Notre bon ami Dorgo le paranoïaque s’est il calmé ou son sympathique et silencieux homme de main va nous tirer des flèches dessus ?


C'était incroyable comment le hasard faisait bien les choses, il avait retrouvé Ulagan et celui-ci l'accompagnerait peut être étudier les dragons ça pourrait être amusant de passer un peu de temps entre vieux amis
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Jeu 9 Juin 2011 - 15:44

Emporté dans son élan, il s'était aperçu qu'il avait tutoyé sans s'en rendre compte Carthangiel. Un des effets de sa paranoïa le poussait à rendre proche de lui chaque être vivant. Trop proche. Le monde entier l'oppressait.

Mais en tout cas, le nécromancien se présentait à lui, affable, poli, voir amical. Alors qu'il avait tenté de le tuer lors du transport du convoi à Naxopole. Tout allait bien.


- Tu tentes de m'éliminer puis tu me proposes ensuite de faire la chasse aux Dragons ensemble ? Je me crois moins mentalement atteint que toi, stupide humain.

Il sortit son Sceptre, prêt à accomplir sa vengeance.

- Fenrir, élimine la chose.

Le bâtard ne se fit pas attendre, et envoya un carreau se ficher dans le crâne mou du zombie. Alors que Dorgo allait glacer le sang de Carthangiel de quelques mots, il s'arrêta. Sa présence pourrait être utile pour tuer les redoutables Dragons. Bien qu'il n'était pas très fiable... Il fallait que l'Elfe noir éclaircisse certains points:

- Avant toute chose, réponds à mes questions, cela te permettra peut-être de réaliser ton rêve et de retarder l'heure de ta mort jusqu'à ce que tu rencontres des Dragons.
Pourquoi m'as tu attaqué, lors de l'escorte du convoi ? Est-ce parce que tu es le larbin de l'homme encapuchonné ? D'ailleurs, je veux son identité, ou tu mourras.


- Gror...

Le zombie ne semblait finalement pas tout à fait mort. Enfin, avait-il été vivant avant l'attaque de Fenrir ? Ce dernier esquissa un geste avec sa dague, mais Dorgo l'en interdit d'un geste de la tête. Pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Jeu 9 Juin 2011 - 19:41

Le nécromancien était totalement blasé par l'attitude d'Ulagan qui persistait à le menacer de mort. Et son larbin qui tirait des flèches sur Gror mais quelle bande de clown ... D'un autre coté ils ne pouvaient comprendre, Carthangiel était hors du cycle, mort et vie n'avait plus aucun sens pour lui, il les avait vaincu tout les deux. Même si il en avait payé le prix. Des siècles et des siècles dans la solitude la plus totale dans le noir complet sans aucune distraction. Pendant que l'Empire s'étendait, que l'Empereur Soleil régnait, que l'Outre-Mer envahissait l'Empire, lui était seul dans une tour froide plongée dans le noir complet ...

Voyons Dorgo, si tes menaces ne m'ont pas effrayé la première fois les réitérées est totalement inutile, je te l'ai déjà dis menacer un maître de la mort de le tuer est d'une stupidité sans borne. Tout comme d'utiliser des flèches d'une arbalète de seconde zone sur un zombie, la dague de ton ami eut été bien plus efficace, tu aurais dû demander quelque conseil à ce fougueux Aedric pour apprendre à te battre contre les morts vivants.
Je n'ai pas essayé de te tué mon ami, je pensais plutôt à ne pas me faire attraper, tu nous aurais laisser prendre la relique tu n'aurais pas eu à craindre quoique ce soit de moi mon ami, si j'avais voulu ta mort je t'aurais achevé lorsque nous étions seul dans la grotte après ton combat contre le chaman et son garde du corps, je n'avais qu'à claquer des doigts. Restons crédible. Quand à l'homme encapuchonné je n'ai pas l'habitude de balancer mes petits camarades, qu'il ai lancé des éclairs sur le noble palatin d'Edhesse ne change absolument rien et oui Dorgo même certains nécromancien on de l'éthique mon vieux. Et puis Gror n'est pas une chose vous savez il a sans doute lu plus de livre que toi et ton acolyte qui n'as d'ailleurs toujours pas daigner se présenter ... Et il est incollable en philosophie, bien meilleur que tout ces rats de bibliothèque qu'on trouve dans vos soit disantes universités ...
De plus tu a à la main quelque chose dont j'ai besoin,et moi je suis en mesure de te fournir la puissance magique dont tu as besoin, nous n'avons aucune raison de nous entre-tuer si ce n'est ces deux projectiles magiques de la dernière fois c'est vrai !Et puis je ne parle pas de chasse je parle d'étude, tuer un dragon ce n'est pas tuer un chaman orc Dorgo, il faudrait bien plus que votre arbalète miteuse et un sort de glaciation de sang pour en venir à bout. Je dis ça je ne dis rien. Allez va y utilise ton sceptre, je ne crains pas la mort. Mais je ne te proposerait pas deux fois mon aide et je ne vais pas me laisser attaquer sans me défendre et Gror non plus d'ailleurs tu n'as donc vraiment rien à gagner à me combattre actuellement à l'avenir cela pourrait changer mais j'en doute . Puis si tu pouvait enfin te décider à m'expliquer ce que tu fiche dans la montagne, car je doute que se soit par amour de l'air frais ...


Carthangiel se demandait fermement si Ulagan utiliserais sa magie sur lui, mais le nécromancien était persuadé que non, il n'était pas loin de Perganon avec pour seul escorte un seul homme mal équipé par hasard, il allait jusqu'à penser que ce n'était pas par sa propre volonté qu'il était ici ... Mais peut être que l'elfe noir allait enfin se décider à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Ven 10 Juin 2011 - 10:08

Carthangiel avait marqué un point. Si il avait vraiment été missionné pour le tuer, il l'aurait fait quand il était étendu par terre, à bout de forces, lors de son combat contre le shaman orque. Malgré tout, il ne lui faisait guère confiance.

Il abaissa toutefois son Sceptre, et Fenrir l'arbalète. Le Nécromancien avait l'air de s'y connaitre en Dragon, et il avait raison sur un point: l'Elfe noir n'avait préparé aucun plan. Quoiqu'il en soit, il n'allait pas se laisser dicter sa conduite par l'humain.


- Très bien. Tu veux étudier les Dragons, je t'en prie, cherche. Je connais les montagnes edhessiennes, et toi non. Je sais dans quel coin les chercher, et toi pas. Tu veux savoir pourquoi je rôde dans les Terres mortes, et moi je veux savoir qui est cet homme qui a tenté de me nuire. Tu veux faire équipe avec moi ? N'ayons pas de secrets l'un pour l'autre dans ce cas, je veux juste un nom alors que je pourrai t'indiquer l'emplacement de légendaires Dragons. Mais si ton sens de l'éthique t'aveugle et te cloue le bec à ce point-là, alors j'en suis navré, tu continueras ton chemin seul. Et ne crois pas pouvoir me suivre infiniment.

Dorgo esperait toutefois que Carthangiel accepterait le marché, mais au cas contraire il le sèmerait, les montagnes edhessiennes se montraient bien rudes à ceux qui n'en connaissaient pas les dangers. Ou bien le tuerait, qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Sam 11 Juin 2011 - 12:23

L'elfe noir se cessa sa crise de paranoïa et baissa son arme, son chien de garde immédiatement en fit de même. Il serait peut être enfin possible de discuter normalement, l'elfe semblait vouloir à tout prix savoir l'identité de Mornor, ce qui au vu des projets de ce dernier était impossible. Il n'allait pas trahir un infernal aussi intéressant pour ses études. S'était d'ailleurs amusant l'elfe et le démon n'avait qu'une envie étriper l'autre, mais le nécromancien n'avait aucune envie d'être mêlé à ce combat de fierté totalement absurde.

Oh vous savez je suis très patient je pourrais errer des siècles dans ces montagnes sans que cela n'affecte aucunement mon morale, le simple fait de sentir ce vent frais sur ma peau est comment dire un véritable plaisir. Mais bon avoir un peu de compagnie ne me ferait surement pas de mal. Cet homme encapuchonné se nomme Paradoxe, un démon ayant servi dans les légions de Mogoth et qui trouvait que son maître ne payait pas assez, je l'ai engagé lui et ses hommes de mains, vous savez les orcs qui ont attaqué le convoi, pour m’emparer de la relique et ainsi avoir une chance de retrouver mes pouvoirs ...

Mais j'ai mieux à t'offrir qu'un simple nom, racontes moi ton histoire et amènes moi au Dragon et je vous apprendrez peut être à vous servir correctement de ton sceptre de Kereb, car la grossièreté avec tu l'utilise , excuse moi d'être aussi direct, est répugnante ... Et puis arrête moi si je me trompe mais pour arriver aussi mal équipé dans les dangereuses montagnes edhessiennes, tu ne dois pas te trouver ici totalement de ton plein grès et j'irais même jusqu'à dire que tu es plus en difficulté que tes menaces pourraient le laisser entendre. Suis-je dans l'erreur Seigneur Ulagan ?

Carthangiel espérait que cette discussion futile prendrait fin rapidement, cela l'ennuyait d'avoir une discussion de bonne femme avec quelqu'un du rang de Dorgo alors qu'il pourrait tout simplement se mettre en quête des dragons.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Sam 11 Juin 2011 - 13:53

Le Nécromancien mentait probablement, mais comment en être sûr. De toute façon, il avait tout le temps de découvrir la vérité plus tard...

Dorgo ne répondit pas, et reprit sa marche. Carthangiel le suivit, surement content de voir qu'il n'était plus un intrus.


- Tu marches avec un Palatin mort, mais cela doit te ravir, Nécromancien, commença Dorgo. Un de mes Général vient de tenter de me tuer, afin de prendre ma place. Et il n'a probablement pas réalisé cela tout seul. J'ai des ennemis puissants, mais ils ne connaissent pas autant que moi la culture de l'Edhesse. Cette parodie de coup d'état ne leur permettra de siéger au Grand Manoir que durant un court laps de temps, jusqu'à ce que je revienne vivant, avec une tête de Dragon, et dévoilant au grand jour la manipulation qu'a subi le peuple. Mais pour l'heure, je dois revenir vivant de ces montagnes, et surtout arriver en vie à Perganon.

Tout en discutant, l'Elfe noir sortit une tranche de viande, qu'il mangea cru. Le feu était un luxe qu'ils ne pouvaient se permettre, sous peine de se faire repérer par de éventuelles pisteurs. Devant l'air intrigué de Carthangiel face à l'étrange bout de viande, Dorgo expliqua:

- C'est du cheval. Nous avons été obligés de les tuer, car les chemins qui mènent à la montagne sont trop escarpés et impraticables. Puis changeant totalement de sujet. Qu'as-tu donc à me montrer concernant mon Sceptre ? Vu la puissance de tes sorts et le peu d'efficacité qu'atteste ta tentative manquée sur ma personne, tu me pardonneras de me montrer sceptique.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Eldwyn



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Semi elfe

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Sam 11 Juin 2011 - 15:56

La fierté du nécromancien venait de prendre un sacré coup. L'elfe dénigrait totalement ces talents de magicien, lui l'homme qui avait vaincu la mort, cela n'avais guère d'importance, après tout il était vrai actuellement ces pouvoirs étaient bien trop faible pour inquiété qui que ce soit. Mais bientôt il retrouverait une partie de ses pouvoirs, et abattre une créature aussi légendaire qu'un dragon devrait y participer.

Hum amusant, voilà le sauveur de l'Edhesse chassé de chez lui comme un paria. Douce ironie. Mais je ne pense pas que ceux qui ont manipulés tes généraux en ai totalement après ta personne. Sinon rien de plus simple ils auraient envoyé une myriade d’assassin te coupait la gorge, il semble vouloir s'emparer du gouvernement de la province. Des provinces voisines comme Scitopole ou Prévéze auraient put vouloir avoir accès aux matières premières de ta province sans avoir à payer de taxe et autre. Ce ne sont là que des suppositions ...

Alors nous voilà en route pour tuer un dragon hein ... Sans aucun plan et pour seul arme une arbalète certains appelleraient ça du challenge moi j'appelle ça de le folie, mais bon ce qui est sur c'est que ça va être particulièrement stimulant.

Puis voyant Dorgo avalait la viande crue de son défunt cheval, Carthangiel eut un sourire.

Et s'est toi qui m’appelait le bouffeur de cadavre il n'y a même pas une heure, heureusement je n'ai pas besoin de m'empiffré de choses aussi immondes. Mais bon appétit quand même. Quand à mes pouvoirs, peut être sont ils faibles, mais il reste que lorsque tu as encaissé mon attaque tu faisais moins le fier mon cher Dorgo, mais si tu veux absolument savoir je vais te montrer un petit secret.

Il tira les manches de sa longue robe qui recouvrait son corps des pieds à la tête. Ses bras étaient couverts d'un tatouage qui ressemblait à une sorte de toile d'araignée.

C'est un sceau. Je n'ai pas encore envie de te raconter toute mon histoire, mais quelqu'un a scellé mes vrais pouvoirs. Il y a des des siècles et m'avait enfermé dans une tour sans lumière ni chaleur. Ma puissance a commencé à revenir petit à petit puis j'ai réussi à sortir de la tour au prix d'immenses efforts. Mais ne t'imagine pas que je suis totalement diminué pour autant, je serais de nouveau capable d'animer les morts d'ici peu de temps.Quand à t'apprendre comment utiliser ce sceptre, je préfère attendre de revenir vivant. Les elfes noirs sont nés dans la trahison après tout non ?


Carthangiel se méfiait de Dorgo il était totalement du genre à se débarasser des gens aprés les avoir utilisé et s'était une fin à laquelle il n'inspirait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Sam 11 Juin 2011 - 18:51

Finalement, ils se ressemblaient. Dorgo avait été lui aussi coincé durant de longs siècles dans un espace confiné.

- Tiens donc, les sanctions claustrales semblent à la mode, j'y ai gouté aussi. Toutefois, ne sous-estime pas Fenrir, il a survécu dans une grotte en plein milieu du Désert Glacé, au delà des limites connues de Kalamai, avec pour seul arme un os taillé en poignard. Et les dangers étaient autrement différents qu'une bande de gobelins... Alors imagine les possibilités avec une arbalète.

Le Nécromancien avait la langue bien pendue. Cela changeait de la verve inexistante du bâtard.

- Et pour ta gouverne, nombreuses sont les fois où on a tenté de m'éliminer, mais en Edhesse, toutes les guildes officieuses d'assassin me sont fidèles, du fait de ma... souplesse. Et les autres ne valent pas un clou, on apprend pas aux vieux nains à faire la grimace...

Dorgo rogna le bout d'os de son ancienne monture.

- Prévèze est actuellement agité par des guerres intestines, et Scitopole crève à cause de leur sens de l'honneur exagéré. Non, je ne pense pas à eux. Mais crois-moi, quand je reprendrai le pouvoir, je saurai comment m'y prendre pour trouver les responsables...

Il cracha, puis reprit:

- Étrange histoire que tu as vécu, tu devais être quelqu'un d'admirable pour te retrouver dans une telle situation. Si le coeur t'en dit, raconte ton histoire, cela m'intéressera autrement plus que tes palabres. Ou alors, formule un plan, puisque tu sembles t'y connaitre.

Le fait que Dorgo commençait à devenir acerbe et moqueur témoignait d'une baisse de méfiance. Un début de réconciliation en somme.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Mer 15 Juin 2011 - 11:47

Grimvaï pensait à Naxopole, la province dont il allait devenir le palatin si ses plans se déroulaient comme prévus depuis son départ de la capitale.
Après une bonne journée de voyage le nain se retrouva aux frontière de l'Edhesse, le guerrier se mit à scruter dans les gorges des montagnes pour aperçevoir un convoi quelconque.
Après une petite heure de recherche Grimvaï aperçut un groupe de six personnes le nain décida donc d'atterrir pensant que le convois était celui du palatin Gordo.
Arrivé à vingt mètres du convoi le nain s'aperçut que la bande d'hommes au sol n'était qu'un ramassis de brigands qui dans l'espoir de croiser quelques marchands sans défenses arpentaient les passages non protégés des parcours commerciaux.
Grimvaï voulut reprendre de l'altitude mais un carreau d'arbalète vint tuer net sa monture, le nain chuta d'une dizaine de mètres sur le dos de sa monture.
Pestant contre les monstres qui avaient tués son ami le guerrier nain ne chercha nullement à fuir, se jetant dans le groupe de brigand avec fureur il hurla :


"JE VAIS VOUS ECRASER BANDE DE VERMINES !"

D'un rever de son marteau Grimvaï brisa un bouclier et deux crânes, se qui fit réfléchir les brigands ceux-ci n'étant pas habitués à autant de résistance.
Pendant que le nain finissait de clouer au sol un autre bandit, l'un des brigand tenta d'atteindre le nain avec une flêche mais celle-ci ricocha de peut sur le casque du guerrier.
Grimvaï en rien déstabilisé enpoigna le tireur et lui brisa la nuque son marteau étant encastré dans le corps d'un malchanceux.
Après seulement deux passe d'arme, Grimvaï avait réduit de moitié le nombre de ses opposants, le reste des brigands préféra fuir que d'affronter un soldat bien entrainé.
Le nain pensa à la vue de cette fuite désorganisée :


*Tous des pleutres ces humains décidément je ne les aimes pas ! Bon maintenant il faut que j'avance !*

Après avoir récupéré ses affaires sur le corps ensanglanté de sa monture, Grimvaï mit le feu au cadavre de son ami et lui offrit une dernière prière et des remerciements pour son dévouement.
Le nain marcha pendant deux heures alourdit par les quelques pièces d'or, les quatres haches de lancé et le tonnelet de poudre noire qu'il avait mit sur sa monture et commença à perdre espoir quand aux retrouvailles avec le groupe de chasseurs.
Soudain le guerrier entendit une discussion résonnée sur les paroies alentours. Après une dizaine de minutes, Grimvaï trouva un nouveau groupe composé de trois personnes.
Au language le nain estima que ces personnes n'étaient pas de simple bandits, il décida donc de les interpeller :


"Hôla ! Je suis le seigneur Grimvaï Torgrimsson de Naxopole ! L'un de vous trois serai t'il le palatin Gordo ? Je viens à vous pour participer à la chasse si mon aide vous est utile."

Gardant quand même une distance résonnable le nain attendait une réponse mais aussi peut être une attaque après tout il était en Edhesse, terre des traîtres et des manipulateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Mer 15 Juin 2011 - 13:53

Mais avant que Carthangiel n'ait pu répondre, un Nain apparut. Il se présenta brièvement, et Dorgo le détailla de la tête au pied. Ce fut relativement rapide: il s'agissait visiblement d'un guerrier, comme en témoignait son marteau tâché de sang et les petits crânes ornant sa chevelure grasse.

- Je suis Dorgo, le Palatin, répondit-il. Plus tout à fait vrai vu les récents évènements mais l'étranger n'avait pas besoin de savoir. Pourquoi pensez-vous que l'on aurait besoin d'aide ? De quelle chasse s'agit-il ? Qui vous envoie ?

Des questions simples, destinées à évaluer les connaissances du Nain, et ses intentions. Que savait-il ? Comment les avait-il trouvé, comment savait-il qu'il allait chasser le Dragon ? Si Grimvaï mentait, Fenrir le verrait probablement, avec ses connaissances en synergologie. Mais de toute façon, les Nains n'étaient pas réputés pour cacher leurs sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Grimvaï



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 03/06/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Mer 15 Juin 2011 - 15:37

Du petit groupe un seul protagoniste se démarqua en prenant la parole avant les autres, un drow.
Grimvaï eut un moment de réflexion avant de lui répondre, il devait mettre les formes et calmer son inimitié envers cette race qu'il avait en horreur, une de plus.
Le nain prit un ton solennel pour s'exprimer, il dit :


"Le régent Ploucornu m'as envoyé dans les montagnes d'Edhesse afin de vous aidez pour une chasse aux dragons, il paraitrai que ces bêtes font des dégats dans cette partie de l'empire.
Je peut vous aider, je suis un bon brêteur mais j'ai surtout pensé à emporter ceci !"


Le nain montra le petit tonnelet de poudre qu'il portait en bandoulière, et les quelques haches à sa ceinture.
Avec un léger sourire le guerrie rétorqua :


"Ceci peut nous être grandement utile ! Il suffit seulement de savoir la manier, ainsi que mes toutes belles qui voleront jusqu'au crâne de ces monstres.
Je suis ici pour prouver que je peut servir mais si mon aide ne vous est pas utiles dites le moi, et je repartirai réaliser une autre quête pour la corporation des combattants."


Le nain se détendit légèrement après ce bref échange, l'ecxitation de son précédent combat lui faisant encore battre le coeur comme un tambour de guerre orc.
Revenir en haut Aller en bas
Dorgo
Thaumaturge
Thaumaturge


Nombre de messages : 301
Classe : Sorcier
Armada :
Date d'inscription : 01/11/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe noir

MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Mer 15 Juin 2011 - 17:39

Ploucornu ? N'était-ce pas le Régent de la Corporation des Combattants ? Que diable lui avait-il envoyé une recrue chasser les Dragons... Dorgo avait certes, il y a très longtemps, envoyé une missive demandant de l'aide, mais l'Empire n'avait daigné répondre. L'Edhesse était à l'époque le cadet de leur soucis, il a fallu qu'Aedric envoie des troupes envahir la sombre province pour que l'Empereur se souvienne de son existence...

Quoiqu'il en soit, voila un Nain qui ne serait pas de trop.

- Restez, mais je crains que vos haches ne seront pas suffisantes pour venir à bout des Dragons. Mais cela sera toujours mieux que rien. Partons, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/dorgo-patriarche
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En direction des montagnes...   Aujourd'hui à 23:11

Revenir en haut Aller en bas
 

En direction des montagnes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit-