AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faërun, Capitale d'Ombresang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Ven 20 Juil 2012 - 14:47

Darlanass était dans sa chambre à l'étage de la taverne du Loup, il avait pu se remettre de sa fatigue grâce à un magnifique coq que lui avait fourni l'aubergiste qui fut perturbé par cette demande particulière.
Le vampire était à présent dans une forme convenable, allongé sur la paillasse simple de la chambre plongé dans la pénombre il récupérait et attendait patiemment la visite de cette homme a l'œil rouge. Il se demanda qu'elle rang il pouvait occuper dans cette ville.

En tout cas il n'a pas eu l'air très étonné par ce qu'il a vu....

On frappa a la porte quelques temps plus tard, Darlanass se releva, il était assis, ses bandages cachaient une grande partie de son corps fin, il se leva et pris sa tunique qu'il avait laissé une heure plus tôt. Il parla en rabattant sa capuche et l'homme qu'il attendait entra. Les deux personnes se saluèrent. En entendant les paroles de l'être inconnu, Darlanass se rassit sur sa paillasse et quand l'homme eut fini il ne put s 'empêcher de froncer de ces sourcils dénudés. Ses orbites étaient calme et ne crachaient pas trop de vapeur. Le vampire ne fut pas vraiment étonné d'entendre des mots comme « démon », « baalor » sortir de la bouche de l'inconnu, il était à présent évident qu'il n'était pas un simple soldat ou guerrier, surement un mage ou sorcier averti.

_ Si je m'attendais a une proposition aussi.....et étrange. Un Baalor vous me dites..ce n'est pas une mince affaire. Mais en admettant, ce serait pour sauver l'un des héros du jour, en quoi un démon de ce rang vous serez utile? Cela dit, ca ne me regarde pas vraiment ce que vous lui voulez.
Darlanass fit une pause et leva la main pour interrompre l'homme en rouge qui avait ouvert la bouche pour répondre. Un silence s'installa, un silence durant lequel les deux hommes se plongèrent dans le regard de l'autre, comme pour y lire des réponses aux questions qui n'avaient pas étaient posées. Le vampire se releva et reprit;
Je suis venu ici pour punir un traitre, il à reçu sa peine. Votre seigneur Erthor à attaqué ma cité à plusieurs reprise et je suis peu enclin à aider cette personne de près ou de loin.

A cette instant un sourire apparu sur le visage de l'inconnu qui répondit calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Ven 20 Juil 2012 - 14:49

Narsès écouta attentivement les paroles du passeur et sourit lorsqu'il prononça le nom d'Erthor.
« Alors nos intérêts convergent. Le seigneur Erthor a été déchu de son trône il y a moins d'une demi-heure et pour être tout à fait honnête, il servirait de monnaie d'échange avec le démon.
- c'était donc contre lui ce coup d'état?
- Précisément. Ce tyran a comploté contre le seigneur légitime d'Ombresang, Dorunn, et s'est emparé de son royaume durant son absence, expliqua le sorcier. Erthor a mené plusieurs campagnes guerrières, pillant à l'aveugle tout ce qu'il pouvait. Je sais que Dorunn fera son possible pour réparer ses actions. Il ne pourra malheureusement pas vous rencontrer aujourd'hui, beaucoup de choses retiennent son attention, vous vous en doutez.
Un long silence suivit, que Narsès finit par briser :
« Je sais que ce n'est pas une décision des plus faciles, Passeur, mais mon temps est compté. M'aiderez-vous? »
Revenir en haut Aller en bas
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Ven 20 Juil 2012 - 14:50

L'homme en rouge répondit avec calme et franchise, ses paroles ne semblaient pas troublées par un mensonge. La vérité n'était peut être pas entière mais le vampire n'en tint pas compte. Il prit quelques minutes de réflexions pour mesurer tout ce que cette proposition pouvait impliquer.
Le véritable Seigneur de ce domaine avait récupère son royaume. Ce Dorunn méritait donc des remerciements, mais pour le moment Darlanass n'en faisait pas une priorité. Le Passeur se leva, pris ces affaires qu'il rangea dans un sac en cuire et qu'il ferma avant de passer la bandoulière par dessus sa capuche.

_Très bien, j'accepte de vous...aider, je ne le fait pas pour vous, mais pour une vie. Bien que je n'apporte pas forcement une grande importance à la vie humaine.
Là il s'arrêta et palpa sa tunique, il passa sa main droite dessous et sortit une fiole vide sous le regard toujours interrogateur de l'homme à l'œil rouge.
_Menez moi là où vous désirez que je fasse venir...ce démon.

Le visage de l'être en rouge se soulagea et parut plus serein. Les deux hommes quittèrent la chambre et passèrent devant la créature qu'était devenu Juliass, Darlanass lui fit un signe de la main et il emboita le pas. En passant devant l'aubergiste le vampire demanda à celui-ci s'il pouvait remplir la fiole de moitié avec du sucre. Le tavernier parti étonné et revint avec la petite bouteille en verre contenant à présent du sucre. Le Passeur posa une pièce d'or sur le comptoir en bois et se retourna vers le sorcier.
_Je vous suis.

Tout les regards étaient tournés vers le trio étrange qui se tenait dans la taverne. Les trois personnages quittèrent le lieu et se dirigèrent vers le palais guidé par le sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Ven 27 Juil 2012 - 13:04

Narsès mena le passeur à travers les ruelles encombrées d'Ombresang. La bataille était à présent terminée, mais la cité portait les balafres des combats. Ils parcoururent un dédale de rues étroites pour finalement parvenir derrière la palais où ils entrèrent par une porte dérobée. Ils montèrent dans les étages jusqu'à parvenir à la salle du trône où ils trouvèrent les corps faiblement animés d'Erthor et Curunir.
J'ai placé leur corps dans un champ de stase, mais ils ne survivront pas longtemps.
- Pourquoi maintenir le chevalier en vie?
- Vous savez comme moi que pour conclure un marché avec démon, une offrande est indispensable.
- C'est un peu cruel, non? hasarda le passeur.
- Mon ami, vous avez devant vous Erthor le Sanguinaire, usurpateur du trône, despote tyrannique et pilleur de votre domaine. Je ne suis pas sûr qu'il existe une punition suffisante pour lui, répondit le sorcier avec une une haine non dissimulée.
Darlanass hocha la tête en regardant le chevalier agoniser avec mépris.
- Far'es Ghul est le serviteur d'un prince démon de moyenne classe. Je vous conseille d'utiliser mon sang pour le rituel : il le connais bien, ajouta Narsès en remontant sa manche gauche."
Revenir en haut Aller en bas
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Jeu 2 Aoû 2012 - 11:25

Le vampire n'avait pas bougeait pendant que le sorcier lui parlait, son regard vaporeux plongé sur le corps du guerrier au sol, un homme de stature imposante et qui pourtant était là sur la pierre ne réclamant que le mort pour être libéré. Darlanass se retourna vers l'homme en rouge qui venait de remonter sa manche.
_Mon cher vous pouvez garder votre sang..du moins pour l'instant, j'ai des méthodes qui sont..disons..propre a moi même, ca ne se passe pas toujours comme dans les livres.
Le sorcier laissa retomber sa manche.
_Puis-je vous fournir des choses en particulier alors?
_Oui bien sur, il me faudrait, laissez moi voir...de la bougie, quatre cent gramme devrait suffire, ensuite il va me falloir du sel en grande quantité.
Le sorcier partit sans dire un mot. Darlanass après que la grande porte soit fermée posa son regard sur les deux hommes au sol. Il fit un pas en direction de Erthor, sentant l'énergie du champ de stase il s'arrêta et se positionna pour pouvoir regarder le colosse dans les yeux. Là le passeur se concentra, fit de bref geste devant son visage. Ce fut comme si la pièce tournait sur elle même, puis il se retrouva dans un méandre de pensées flou, un esprit sombre et vide de sentiments humains. Pendant plusieurs secondes le vampire explora l'esprit du guerrier et avant de partir il lâcha une unique pensée au cœur de ce dédale infini de rage.

Je suis, l'ombre dans laquelle tu pense être née, la brume dans laquelle tu avances, je suis, son regard sur votre monde, son corps ici présent, je suis..ta peur.

Le regard du colosse vrilla légèrement, ses lèvres se relevèrent son visage se crispa et un cri puissant s'échappa de sa gorge, quelques larmes coulèrent le long de ses joues.
Le sorcier revint avec deux petits sacs qu'il posa devant le vampire.
_Merci....vous savez, il va se retrouver dans un monde sans aucune limite, où tout n'est que braises et cendres fumantes, sable et pierre chaude, il errera dans un lieu sans fin, brisant des chaines invisibles qui réapparaitront a chacun de ses pas, suffocant du manque d'un air impur, mourant d'une faim insatiable et hurlant de la douleur de ses muscles impuissant face a des brutes toutes plus féroces les unes que les autres.
_Vous parlez comme si vous en veniez.

Les orbites fumant de Darlanass sondaient la salle, il prit les sacs qu'avait apporté le sorcier. Il fit fondre les bougies, puis avec le liquide encore chaud il traça un grand cercle avec deux pointes comme pôles. Avec le sel il traça un cercle plus grand et fit deux pointes horizontales a l'intérieur. Il positionna alors trois petits cercle de sel autour du symbole et également autour des deux hommes au sol. Tout les cercles étant relier au symbole par une ligne de sel.

_Prenez place je vous pris dans le petit cercle de gauche, Juliass a droite, et moi je serais donc au centre.

Darlanass donna a chacun un flacon vide et un petit couteau puis il ferma les yeux.
_A partir de maintenant ne dites plus rien. Et ne faites plus rien sans que je vous le dise.

Le Passeur se concentra sur lui même, oubliant tout, les sons n'étaient qu'un bourdonnement, les mouvements de simple volutes de vents. Il senti alors son énergie prendre le dessus, la laissant évoluer dans tout son corps, vagues après vagues, il rouvrit les yeux. Il sortit de sa tunique la fiole contenant du sucre dans laquelle il versa un liquide d'une autre fiole, le mélange fut d'un vert foncé peu alléchant. Le vampire en but une partie et fit un signe de la main en direction de Juliass. Celui-ci se coupa alors le poignée et rempli le flacon qu'il avait avec son sang. Il fit couler le liquide rouge foncé de la fiole qu'il venait de remplir sur la ligne de sel qui raccrochait son cercle au symbole géant.

Darlanass sentant déjà la force du cercle s'exercer sur les plans tandis la main droite et fit projeter son énergie vers le centre du grand cercle. Une fois, deux fois, a la troisième le sol sembla se fissurer, une lumière jaune très lumineuse et une odeur de souffre s'échappa des failles qui venaient de se former.

Le Passeur sut que c'était fini, sa par du travail s'achevait, il faudrait que le démon complète la fusion des deux plan a cette endroit, mais bien entendu les démons sont fourbe et il ne suffit pas de les appeler pour qu'ils viennent, ils leurs faut une raison, une « carotte ». Darlanass lança la fiole qu'il avait a moitié but sur le centre du cercle, la ou se joignait toutes les fissures. Le flacon éclata rependant son liquide sur les pierres de la salle.
Le bras toujours tendu, Le vampire fit passer de son énergie dans les failles lumineuses.
_Sorcier, votre sang ne doit pas couler, je le sent, un lien puissant, « Il » attend que je l'appelle. Il est très fort, dangereux...
Darlanass sentait son énergie aspiré, il ne savait pas comment expliquer ce qui se passait, le démon demandait beaucoup plus que prévu. Juliass jeta la fiole qui contenait de son sang au centre du cercle, le liquide se rependit lentement.
A genou, Darlanass vit son énergie voler au dessus de lui, les plans se fondaient, il fallait qu'il fasse vite pour garder le contrôle. Il poussa alors une vague de puissance dans le cercle.

Sa voix résonna dans le plan comme le vent qui s'engouffre dans un canyon, seul ceux qui doivent comprendre peuvent l'écouter, pour les autres ce n'est que bruit sourd...Les paroles rebondirent sur chaque rocher et montagnes, se frayant un chemin a travers ce monde de feu; c'est sous terre dans les profondeur des grottes d'un semblant de civilisation que cette voix trouva son destinataire, un Baalor de grande taille, monstre de puissance, qui déjà était prêt a écouter.
_Moi, le Passeur, appelle Far'es Gul a venir en notre monde.
La voix du démon résonna alors a son tour.
_Et moi Far'es Gul accepte l'invitation du Passeur.
Le démon vit alors devant lui apparaître un cercle semblable au symbole dessiné sur les pierres du palais d'Ombresasng, avec les mêmes fissures mais verte claires et crachant de vapeur de même couleur. Le Baalor se plaça au centre du cercle, mis un genou au sol, posa sa main griffu sur le point de jonction des fissures et envoya une énergie égale a la quantité que le passeur avait fait passer pour ouvrir le passage.

Tous dans la salle du château purent sentir la vague de puissance du démon passer a travers le symbole au sol. Il y eu une sorte d'explosion de fumée, une fumée verte et rouge, s'étala dans la pièce entière avant de se dissiper peu a peu. Une voix sombre et forte claqua le silence tel un fouet.
_Je vois que tu fais bien les choses Passeur, ton nom te précède ainsi que ta réputation, c'est un doux plaisir que de te rencontrer, engeance d'Hormlog. Je vois aussi une vielle connaissance, Narsès quelle joie de te revoir.
Le démon éclata de rire et sa voix transperça les corps de tout les hommes présents.
Darlanass se releva.
_Je suis également « heureux » de vous voir.

Le démon debout dans le cercle devait mesurer trois ou quatre mètres de haut, les ailes dans son dos devaient être suffisamment forte pour pouvoir le soulever dans les airs comme bon lui semblait. Au bout de ses jambes musclées se trouvait deux sabots noirs comme la nuit. Un peau rouge foncé, des muscles saillants et puissants, des cornes de petites tailles entouraient son visage fin mais effrayant. Deux yeux de la couleur de la braise, des sourcils en cornes, des dents pointus. Tout son corps était parsemé de micro fissure dans lesquelles on pouvait voir une lumière rougeoyante, une chaleur étouffante émanait de son être en permanence.
Le monstre plongea son regard dans celui vaporeux du vampire et c'est alors un déluge de pensées qui résonna dans la tête de celui-ci.

_Passeur, je vois tant de doute, tant de douleur, tant de...temps...tu ignores beaucoup, des réponses tu souhaites...mais tu ne pose que de mauvaise questions.......La fuite.....La peur de ce, cette chose....Pour avoir tes réponses, tu dois redevenir ce que tu as quitté, tu l'ignores depuis trop longtemps.....Le dormeur doit se réveiller.
_Sortez de ma tete!

Les yeux de Far'es Gul se posèrent sur les deux hommes qui étaient sur le sol agonisant, puis sur Narsès et de nouveau sur Darlanass.
_Que désires-tu de moi Passeur?....éloigne toi de ton chemin de fuite Passeur....
_......S...sortez de ma tête......Moi je ne vous veux pas grand chose, c'est mon..camarade ici présent qui désire vous parler, je vais le laisser vous exposer sa demande et nous discuterons ensuite des..... détails.

Le Baalor éclata d'un rire féroce avant de reprendre.
_Et bien confrère, tu n'as pas froid aux yeux...haaha j'oubliais, tu n'en as plus au sens propre....

Darlanass savait très bien que le monstre voulait le pousser à rompre les lignes en se moquant de lui de cette façon.
Le vampire ignora les paroles du démon et se tourna vers Narsès.
_Vous perdez votre temps Far'es Gul.
Puis il fit un signe de la main en direction du sorcier pour qu'il puisse enfin faire sa demande auprès du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 18 Aoû 2012 - 20:13

Salle du conseil d'Ombresang


Dorunn avait décidé de laisser Narsès s'occuper de Curunir. L'assassin savait pertinemment qu'il ne pouvait en rien aider le sorcier, et il rejoignit donc la salle du conseil pour se consacrer à la reconstruction d'Ombresang. Reprendre possession de la cité était une chose, mais lui permettre de se relever de la sombre période dont elle sortait en était une autre.

Lorsqu'il pénétra dans la pièce, Dorunn eut le souffle coupé. Sur la douzaine de généraux qu'il avait l'habitude de diriger, seuls quatre semblaient s'en être sorti, Narsès compris. Dorunn décida de ne pas en faire la remarque et prit place sur le trône d'ébène sous les regards épuisés des généraux restés silencieux.
« Nous pleurerons nos compagnons. Nous leur rendrons hommage. Nous célébrerons leur courage. Mais pas aujourd'hui et pas ici. Ombresang n'a pas besoin de plus de larmes et de peine aujourd'hui. La cité est en cendres, mais son âme se doit de renaître comme elle l'a toujours fait. Le traître est mort et nous devons nous relever de ces épreuves, clama l'assassin dont la voix vibrait de conviction. La guerre civile de notre royaume est terminée, mais celle de l'Empire est sur le point d'être déclarée et Ombresang aura son rôle à jouer, et pour cela, nous devons établir une marche à suivre.
Dorunn ne souhaitait pas s'attarder plus longtemps sur le coup d'état d'Erthor. Il donnerait plus tard ses ordres pour envoyer des émissaires auprès des seigneurs dont les domaines avaient étés pillés durant son absences, mais pour le moment, il devait concentrer les esprits de ses conseillers vers l'avenir et les épreuves qui les attendaient.
- Notre armée a perdu l'une de ses principales forces de frappe avec la désertion des chevaliers noirs. Mais j'ai un projet qui devrait permettre de compenser rapidement ce manque, annonça le vampire en tendant une enveloppe cachetée à l'un des généraux présents. Seigneur Landa, je vous charge d'apporter immédiatement cette missive au Sharkhan.
Le vampire blêmit en entendant ce nom mais il s'inclina avant en prenant la lettre et sortit de la salle sans un mot.
- Le sort d'Ombresang n'est que le reflet de la situation de l'Edhesse. Les traîtrises et les coups d'états sont légions et la province part à vau l'eau. Notre première priorité en terme de politique provinciale sera de remettre en état les services de renseignement. Nous comptions parmi les meilleurs espions de l'Edhesse toute entière et j'attends de vous que vous rameniez Ombresang à ce niveau. Je veux que les réseaux d'agents soient fonctionnels d'ici la prochaine lune. Notre province pourrait bien être le théâtre de grands troubles et je veux pouvoir y faire face.
- Bien seigneur, je m'y attèle immédiatement!
Dorunn prit un moment pour réfléchir. Le temps était compté avant que les troubles qui agitaient l'Empire ne dégénère en guerre ouverte, et il ne pourrait surement se préparer comme il l'entendait. Il devait choisir quelle stratégie privilégier, et quelles options laisser de côté.
- Dépêchez un messager auprès des institutions impériales. Faites-leur savoir qu'Ombresang a retrouvé la paix et réaffirmez notre allégeance à Fardall. L'Empire doit savoir que l'Edhesse compte encore des sujets loyaux.
L'assassin s'apprêtait à quitter la salle lorsqu'il parqua une pause et se retourna et ordonna, presque dans un chuchotement :
- Une dernière chose : demandez une audience après du conseil des Premiers Sangs.
Tous les généraux se figèrent instantanément.
- Seigneur, vous n'y pensez pas?, hasarda un général humain après un silence interminable. Les Hautes Familles ne vous ont pas pardonné de...
- Je sais tout ça, sire Joran. Mais il me reste quelques alliés dans les couloir du grand manoir de Beth Aran, et il est plus que temps de briser la glace avec le conseil. »

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Dorunn le Lun 20 Aoû 2012 - 23:42, édité 1 fois (Raison : Edit Suite!)
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Mer 22 Aoû 2012 - 13:25

Narsès avait suivi avec grand intérêt le rituel d'invocation, comprenant à peu de choses près tous les détails techniques. Le sodium contenu dans le sel avait la propriété de canaliser et de bloquer les énergies magiques, permettant ainsi de protéger les hommes présents. Le liquide vert semblait quant à lui servir de canal entre les plans.

Far'es Ghul n'avait que peu changé depuis leur dernière rencontre et Narsès frissonna en voyant le démon apparaître au centre du cercle d'invocation, d'autant plus que Darlanass semblait peiner à maintenir les barrière d'énergie. Le baalor discuta un instant avec son invocateur mais son regard ardent semblait jauger le sorcier et sa voix puissante résonna dans son esprit :
« Ainsi donc ton esprit n'est pas encore consumé. Il semblerait que je ne me sois pas trompé à ton sujet. Je vois ici deux cadavres en sursis, et je devine que tu attends de moi que j'en sauve un. Mais qu'as-tu donc à m'offrir en échange?
Lorsque Narsès parla, ce fut d'une voix forte et claire. Far'es Ghul semblait enclin à l'écouter, et il saurait en profiter.
- Mon esprit résistera longtemps encore après que les flammes des enfers aient consumé ton trône, lança-t-il d'un ton de défi sous le regard abasourdi du Passeur. Tu as vu juste pour ce qui est de ma requête. Je te demande de sauver le chevalier, et pour ce service, je te laisse l'autre comme esclave dans ton royaume. Cela me semble être une offre raisonnable, non?
Darlanass semblait hésiter entre la stupéfaction et la colère. Le baalor sembla réfléchir un instant, fixant le sorcier de son regard de braise.
- Je vois que tu n'y vas pas par quatre chemins, l'ami. Mais je ne sauverai personne aujourd'hui.
- Alors donne moi le cœur d'un de tes serviteur, je saurai m'en accommoder, répliqua immédiatement Narsès sans accorder le moindre regard au Passeur.
- Voilà une requête qui me plait d'avantage. Tu auras ce que tu demande, répondit le démon en tendant la main. »
Un cercle de lumière verdâtre apparut au sol et une créature apparut en son centre. On eut dit une sorte d'hybride entre un humanoïde squelettique et un vautour, et Narsès le reconnu immédiatement comme étant un vrock.

Le démon vautour sembla se consumer peu à peu, jusqu'à ce qu'il ne reste plus de lui qu'un cœur palpitant, maintenu vivant par la sombre magie du baalor qui prit alors la parole :
« Une dernière chose, Narsès : posséder mon pouvoir ne te donne en aucun cas le droit de m'appeler à l'envie. Tu voulais voir vivre le chevalier et m'offrir cet avorton. Tu vas devoir te contenter de l'humain! 
Le corps meurtri d'Erthor disparut dans une déflagration assourdissante.
- Quand à toi, Passeur, tu t'entête dans une voix qui n'est pas la tienne. Tant que tu renieras ta véritable nature, tu ne vaudras pas mieux que les êtres pitoyables que tu côtoies...
L'image du démon s'estompa lentement, comme une fumée balayée par une brise matinale. Narsès se tourna alors vers Darlanass et lui sourit :
- Je ne le connais que trop bien, Passeur. Far'es Ghul ne fait jamais de faveur à quiconque. »
Revenir en haut Aller en bas
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Mer 22 Aoû 2012 - 15:45

Le Passeur était à genou, les forces qui s'exercaient sur la piece tout entiere etaient puissantes et incontrolables. Mais ce qui ce passa, Darlanass ne s'y attendait pas, le sorcier venait de demander au baalor de prendre la vie du soldat et de redonner à l'ex tyran son existance. Le vampire senti de la colere monter en lui, cette homme l'avait duper, pourtant il n'y avait aucun mensonge dans les paroles qu'il avait prononcaient plusieurs heures avant. Pendant un instant Darlanass voulu rompre le lien qui unissait les deux plans, mais helas sa seule envie n'aurait pas suffit, le demon pourrait resister facilement.

Le Passeur se senti bloqué, le monde vacillait devant ses orbites vaporeux, les esprits d'un autres plans apparraissaient par intermitance, ne laissant pas d'autres choix au vampire que de fermer les yeux et de se concentrer a nouveau. Son esprit se referma, son energie se deplaca, roula sur elle meme. Darlanass ne comprenait pas tout ce qui se passait, une sensation etrange l'envahi soudain, une sensation qu'il n'avait plus ressenti depuis bien longtemps, le Baalor l'avait poussé au bout de ses limites et se fut un tourant déchainé d'energie qui enfonca les barrieres mental de son propre esprit et une voix bien singuliere retentit, dans un melange de bonheur et de colere elle resona dans la tete du Passeur.

_Enfiiiinn! Je suis la mon cher ami.....
_Non...plus jamais...retourne d'où tu viens!


Toutes les vagues d’énergies furent balayer par une puissance controlé et canalysé.
Le vampire rouvrit alors les yeux et entendit le demon lui lacher une derniere phrase avant de partir pour ainsi liberer toute cette pression. Le sorcier lui fit un grand sourire.

_Pendant un moment j'ai bien failli croire que vous m'aviez trompé...Je suis "content" que vous ayez obtenu le bon résultat.

Le vampire était toujours à genou, sa vu se troubla, il y eu comme un petit éclaire dans son regard et il tomba au sol avec un petit rire de satisfaction qui ne lui ressemblait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 25 Aoû 2012 - 17:30

Narsès se pencha sur le démonologiste qui venait de chuter mais celui-ci le rassura d'un geste et le sorcier n'insista pas. Il se saisit du cœur palpitant qui flottait dans les airs et s'approcha du corps encore tremblant de Curunir. D'un geste de la main, Narsès fit apparaître des cercles d'incantation ardents au sol, autour du jeune homme qu'il retourna ensuite sur le dos afin d'avoir un accès direct à la plaie. Le sorcier grimaça en plongeant sa main dans la poitrine sanguinolente du jeune guerrier.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Narsès pénétra dans la salle du conseil et s'étonna de ne pas y trouver Dorunn. L'un des généraux présents lui expliqua que le seigneur était parti pour Perganon quelques heures plus tôt. Le regard de Narsès brilla d'intérêt tandis qu'il comprenait le but du voyage de son ami. Le sorcier envisageait depuis longtemps de se proposer au poste de palatin, mais il était également conscient qu'il n'avait aucune chance d'y parvenir sans un soutien solide. Mais aujourd'hui, Dorunn allait peut-être lui offrir sa chance.

Narsès ne parla pas à ses compatriotes de l'opération qu'il avait pratiqué sur Curunir. Ce dernier ne se réveillerai certainement pas avant plusieurs jours, et le sorcier n'estimait pas nécessaire de tenir quelqu'un d'autre que Dorunn au courant de ces détails. Il se mit rapidement au courant des ordres donnés par le vampire et décida de se mettre immédiatement à la rédaction des missives diplomatiques qu'il devrait envoyer aux seigneurs attaqués par Faërun durant le règne d'Erthor.


Dernière édition par Narsès le Sam 25 Aoû 2012 - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 25 Aoû 2012 - 17:36

Le destrier épuisé passa la porte principale de Faërun alors que les premier rayon du soleil pointaient à l'est. Dorunn rejoignit le manoir et confia sa monture harassée aux maître palefrenier. Le vampire pénétra ensuite dans sa demeure et se dirigea vers ses quartiers pour changer ses vêtements détrempés et boueux. Après une rapide toilette, l'assassin rejoignit la salle du conseil où l'attendaient ses conseillers qui avaient été prévenus de sont retour. Les visages étaient plus sereins que lorsqu'il les avait quitté, presque deux semaines plus tôt et Dorunn eut l'heureuse surprise de voir Curunir se tenir à la droite de Narsès.

Le jeune homme avait changé cependant. Ses traits juvéniles avaient presque disparus et sa peau s'était assombrie, tirant vers un gris étrange. Sa masse musculaire avait également augmenté même si Dorunn devinait qu'il n'avait rien perdu de son agilité. Mais c'était autre chose qui frappa le vampire. Les battements du cœur du jeune homme produisait un son étrange, bien différents des pulsations humaines. Dorunn regarda Narsès et il comprit que le sorcier et le jeune homme avaient à présent beaucoup en commun. Il décida d'attendre d'être seul avec eux pour en discuter et se dirigea énergiquement vers le trône d'ébène où il s'installa.
« Bonjour à tous! Ordre du jour : rapport sur la reconstruction de Faërun et l'avancement des projets d'Ombresang. Je vous écoute.
- La ville se remet peu à peu des événements passés. Les bâtiments sont presque tous réparés. Même s'il faudra un peu plus de temps pour qu'ils retrouvent leur état d'origine, ils sont tous fonctionnels et tous les citoyens peuvent dormir en paix. Une cérémonie d'hommage aux victimes est prévue pour demain matin et des offrandes ont été déposées devant l'autel de Nucter.
- Bien. Quelles nouvelles de la reconstitution de l'armée? Le Sharkan a-t-il donné réponse à ma demande, seigneur Landa?
Le vampire se leva pour faire un rapide rapport en sortant un parchemin :
- La missive a été transmise en main propre et nous avons reçu une réponse il y a de cela trois jours :
<<Salut à vous, Seigneur Dorunn.
J'ai transmis votre requête au Cercle et notre décision est unanime. Nous vous avons tous prêté serment d'allégeance et, bien que nous ayons quitté vos armées depuis lors, nous serions honorés de combattre à nouveau sous votre commandement. J'attends avec impatience notre prochain entretien.
Sharkan Sib'Eilhi
>>

Dorunn sourit. Il n'avait plus à s'en faire pour les forces armées d'Ombresang.
- C'est parfait sire Landa. Envoyez-lui une missive d'urgence pour l'inviter demain à la cérémonie d'hommage. Qu'en est-il des réseaux de renseignement?
- Ils sont opérationnels, seigneur. Toutes nos unités n'ont pas encore été remise en fonction, mais s'il se passe quelque chose en Edhesse, nous le saurons, soyez-en sûr.
- Alors qu'on fasse surveiller les forêts. Beth Aran a peut-être laissé échapper une information de première importance durant notre entretien. »

Le silence s'était abattu sur le conseil. Pour les humains de Faërun, le Seizième Sang était une sorte de mythe populaire, le grand méchant loup d'Edhesse, à ceci près que les adultes le craignaient plus que leurs enfants. Quant aux vampires d'Ombresang, leur allégeance à Dorunn faisaient d'eux des parias haïs de Beth Aran presque autant que l'assassin lui-même. Celui-ci brisa finalement le silence angoissant qui régnait :
« Je vous remercie tous de vos efforts. J'ai à présent une nouvelle excellente à vous annoncer. Certains parmi vous le savent, le seigneur Narsès envisage depuis longtemps la possibilité d'une carrière politique. Aujourd'hui c'est chose faite puisque vous avez devant vous le nouveau palatin de l'Edhesse! »
Le sorcier sembla avoir pris un coup de gourdin sur la nuque. Il fallu quelques secondes pour que les conseil réalise l'annonce qui avait été faite, et ce ne fut alors qu'une avalanche de félicitations à un Narsès encore abasourdi. Ce n'est qu'après plusieurs minutes de liesse que le vampire put entrainer le sorcier et Curunir vers la salle du trône.
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 25 Aoû 2012 - 22:36

Le porte de la salle du trône se referma derrière les trois hommes. Narsès commençait à réaliser pleinement ce que venait de lui annoncer le vampire et il se tourna vers lui :
« Comment ont réagit les Premiers Sang?
- Disons qu'il s'en est fallu de peu pour que je ne réapparaisse jamais à Faërun. Mais il te donnent ta chance et c'est tout ce qui importe.
Dorunn s'avança alors vers son ami et posa un genou à terre.
- Au nom du royaume d'Ombresang, je jure fidélité au palatin d'Edhesse et lui promet mon soutient dans cette tâche ardue, dit-il solennellement avant de se relever et de se tourner vers Curunir. Je suis heureux de te voir sur pied, l'ami. L'Edhesse a besoin de guerriers de ta trempe et si cela te convient, je t'affecte dès aujourd'hui à la protection du nouveau palatin.
- Ça sera un honneur, seigneur, répondit l'autre d'une voix bien plus grave que celle que Dorunn connaissait.
- Narsès, j'aimerais que tu nous fasses l'honneur de rester à Faërun pour assister à la cérémonie de demain. Cela ferait passer un message fort au peuple quant à l'implication de son palatin, même au lendemain de sa nomination.
- Bien sûr, il est hors de question que je sois absent. La bonté de Beth Aran m'étonne, pour être honnête.
- Il ne s'agit pas là de bonté. Tu as un mois pour faire tes preuves. Passé ce délai, il décidera de ce qu'il fera de nous. Et tu connais le caractère... tranchant de Beth Aran.
Narsès eut un rictus.
- Alors je partirai dès la fin de la cérémonie pour Perganon. Merci pour tout Dorunn.
- Ne me remercies pas, je viens peut-être de te condamner à mort. »
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 25 Aoû 2012 - 22:56

Dorunn remontait lentement la rue principale de Faërun. Narsès se tenait à ses côtés et les dignitaires et généraux d'Ombresang les suivaient à trois pas, précédant le cortège cérémoniel. Le vampire portait sa tenue d'apparat, une armure de fer blanc gravé de les emblèmes d'Ombresang et de l'Edhesse. Le peuple avait afflué en masse, tout comme le jour du soulèvement et nombreux étaient les citoyens qui arborait leurs blessures avec un mélange de fierté et de tristesse tout au long de l'avenue.

La procession atteignit bientôt la place du palais où une grande estrade avait été dressée pour l'occasion ainsi qu'un grand chapiteau pour protéger la scène du soleil. Dorunn en gravit les marches, accompagné de Narsès. Il s'avança face à la foule silencieuse, la mine grave.
« Merci à tous d'être présents aujourd'hui. Faërun se remet lentement de ses blessures, mais son peuple sera à jamais marqué. Nous sommes ici pour rendre hommage à tous ceux qui ont donné leurs vies pour les valeurs de ce royaume. Que Nucter les accueille dans son royaume comme ils le méritent.

Mais je veux également célébrer le courage non moins important de ceux qui sont restés. Tous ceux qui parmi vous, ont combattus et survécu à cette épreuve. Aux uns et aux autres, je veux dire l'indicible fierté que j'ai à servir un peuple si brave. Le trône d'Ombresang n'est pas fait de pierre, de métal ou de bois. Il est fait de votre fierté et de votre courage.

Merci à tous!
 »
Revenir en haut Aller en bas
Narsès
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 53
Classe : Pyromancien
Date d'inscription : 20/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race:

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 25 Aoû 2012 - 23:36

Les grands dignitaires d'Ombresang dirent quelques mots, puis ce fut au tour du nouveau palatin. Narsès s'avança vers les citoyens amassés sur la grande place dans un silence presque total :
« Je ne suis pas votre palatin, finit-il par lâcher après plusieurs seconde de silence. Pas aujourd'hui. Aujourd'hui je suis simplement l'un de vous, un citoyen de ce royaume qui a combattu et souffert avec vous. Je croise dans cette foule devant moi des regards blessés, des regards attristés, des regards brisés. Mais derrière tout ce mal que vous ressentez, la flamme de votre fierté brûle d'un feu toujours aussi ardent! Je vais bientôt partir pour Perganon, mais avant cela, je tenais à dire à chacun de vous que jamais je n'oublierais ce dont a été capable le peuple de ce royaume. Et c'est votre exemple que je tenterai de transmettre à l'Edhesse toute entière dans les temps à venir! »

Le tonnerre d'applaudissement qui suivit couvrit sans peine les félicitations de Dorunn. Narsès descendit de l'estrade pour laisser la place à un prêtre de Nucter qui commença l'oraison funèbre dès que le silence fut revenu sur la place. La plupart des morts n'avaient pu bénéficier des sacrements appropriés, et cette cérémonie devait leur permettre de passer les portes du royaume de Nucter.





Moins d'une heure après la fin de la cérémonie, Narsès était près à prendre la route pour Perganon, accompagné d'une petite escorte et de Curunir qui semblait prendre sa mission particulièrement à cœur. Dorunn accompagna son ami jusqu'à la porte ouest de la cité.
« Merci d'être resté pour la cérémonie, mon ami. Tu es bien plus doué pour les discours que tu ne veux bien l'avouer.
Malgré la nomination de Narsès, le tutoiement était resté entre les deux hommes.
- J'étais parmi eux ce jours-là, et je les ai vu tomber. C'était la moindre des choses que de leur rendre un dernier hommage. Je te tiendrai au courant des affaires d'Edhesse. Après tout, tu es assez concerné, finit-il en souriant.
Dorunn savait que son implication et celle de Galcius dans la nomination de Narsès mettait le sorcier mal à l'aise.
- Fais bonne route, l'ami. Les portes de mon domaine te seront toujours grande ouvertes. Quoi qu'il en soit, on se revoit dans quelques semaines. »

Dorunn regarda la chariot s'éloigner sur la route cahoteuse, songeant en souriant que Narsès aurait certainement préféré prendre un cheval. Malheureusement pour lui, Curunir avait exigé qu'il fasse le voyage dans un véhicule fermé. Le vampire retourna vers son manoir en espérant que son ami parvienne à sortir l'Edhesse de sa situation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Jeu 30 Aoû 2012 - 0:30

Le rapport des sentinelles confirmait les dires de Beth Aran : une bande de bandits s'était rassemblé dans les forêts du nord, à quelques lieues à peine de la frontière d'Ombresang. Ils n'avaient pour le moment causé aucun problème et fortifiaient seulement leur campement, mais Dorunn avait tout de même donné l'ordre de les surveiller de près; il n'était pas aussi optimiste que le Seizième Sang quant à leurs intentions.

Le vampire était assis derrière son office, écrivant à la hâte une missive à destination de l'Ombre. Depuis sa libération, Dorunn n'avait donné ne reçu aucune nouvelle de la corporation et il s'empressait donc de remédier à cela.

Citation :
« Salutations Spadassin.
Les semaines ont passées depuis notre dernier entretien et je tiens à vous informer que la reprise du royaume d'Ombresang a été un franc succès. La situation dans mon domaine s'étant stabilisé, je me tiens à votre disposition pour tout ordre de mission ou requête de l'Ombre. Je serai de retour à la capitale d'ici la semaine prochaine, le temps de consolider l'ordre encore fragile que j'ai pu instaurer à Faërun. D'ici là, sachez que mon royaume et moi-même sommes à la disposition de l'Empire.

Dorunn

P.S : J'ai également le plaisir de vous annoncer la nomination au poste de Palatin d'Edhesse un homme que je sais dévoué entièrement à l'Empire et dont les compétences devraient très bientôt être démontrées. »

Il confiait la missive à un messager lorsqu'on lui annonça la présence du Sharkan. Le vampire ordonna qu'on le fasse entrer, et moins d'une minute plus tard, la porte s'ouvrit à nouveau sur le nouveau général en chef des armées d'Ombresang. La créature – un homme-serpent – mesurait quatre bons mètres de la tête à la queue. Des écailles bleu-vertes couvrait la totalité de son corps puissant et portaient les marques brillantes de ses glorieux combats passés. Deux bras musculeux encadraient son large torse et il portait un énorme épieu de guerre blanchâtre dans sa main droite.

Le Sharkan était un rôdeur de talent, expert dans la traque de proies de toute sorte et un guerrier vétéran. Son arme, disait-on, avait été taillée dans un os de titan, et elle ne le quittait jamais. Il était l'un des rares yuan-ti – la traduction de « homme-serpent » dans leur langage – à avoir appris l'idiome des humains, ce qui lui avait valu plus d'une fois le mépris de ses pairs, mais il avait maintes fois prouvé sa valeur de combattant et de commandant, et rares étaient les soldats à soutenir son regard de jade plus de deux secondes.

« Bienvenue général. Je suis heureux de voir que vous n'avez pas trainé.
- Votre requête semblait urgente, Khali, répondit l'hybride d'une voix grave et profonde.
- En effet, je préfère vous entretenir de certaines choses sans tarder. Vous le savez sans doute, la reconstruction de Faërun se poursuit lentement, y compris sur le plan militaire. J'aimerai que vous preniez les rênes sur ce point-ci et que vous fassiez en sorte que cela accélère.
Le Sharkan suivait Dorunn des yeux et celui-ci compris bientôt que son général avait une question. Le respect du protocole était une question d'honneur chez les hommes-serpents et le protocole interdisait à un homme de parler à son supérieur sans y avoir été préalablement invité, ce que s'empressa de faire le vampire.
- Sauf votre respect, Khali, pourquoi accorder la priorité aux forces armées? Préparons-nous une campagne?
- Pas tout à fait général, mais l'Empire est agité de grands troubles ces derniers temps, et il se pourrait bien que je doive bientôt prendre les armes pour l'honneur de mon Empereur.
Le serpent sembla réfléchir un instant. Les concepts d'Empire et de politique ne faisaient pas partie de la société yuan-ti, mais Dorunn savait qu'en évoquant l'honneur de Fardall, il avait fait passé le message.
- Je m'attèle à cette tâche dès à présent. Vos armées seront parées au combat avant que la lune soit ronde, Khali.
- Je n'en attendais pas moins de vous, général. Je dois également vous informer que je m'apprête à retourner à la capitale dans les jours qui viennent afin de prendre conseil auprès de mon Spadassin. Je ne serai certainement pas de retour avant deux bonnes semaines. Je laisse donc le conseil gouverner, mais sachez que sur le plan militaire, vous avez carte blanche. Vous pouvez disposer.
Le Sharkan fronça les sourcils et se dirigea vers la porte en marmonnant :
- Mais combien avez-vous donc de Khali? »

Dorunn sourit en entendant les paroles de son général. C'était un guerrier redoutable et un meneur né. Il était le plus respecté des reptiles d'Ombresang, et peut-être même d'Edhesse, et le vampire savait que le sens de l'honneur infaillible des hommes-serpents lui garantissait que les actes d'Erthor ne feraient pas d'émules. Il se dirigea vers ses quartiers afin de préparer son voyage prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Sam 5 Juil 2014 - 2:39

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Le soleil disparaissant lentement derrière les monts escarpés d'Edhesse lorsque Dorunn arriva en vue de Faerun. Il avait peu à peu récupéré de ses blessures, mais ne parvenait toujours pas à calmer son esprit. Il rejoint rapidement les portes de la cité et se rendit immédiatement au palais. Après avoir confié sa monture au palefrenier qui l'accueillit, il entra dans la bâtisse et parcourut les couloirs sombres jusqu'à la salle du conseil.

Plusieurs de ses membres étaient encore installés autour de la grande table ovale et saluèrent avec un respect mêlé de joie l'arrivée du maître des lieux. Dorunn prit rapidement des nouvelles de son royaume, nouvelles qui lui apportèrent pleine satisfaction. Ombresang se relevait de la déchéance provoquée par Erthor. Le commerce reprenait avec les cités environnantes, et les forces armées avaient rapidement été reconstituées par l'apport des créatures du Sharkan. Landa informa le vampire que Sib'Eilhi avait dressé un campement derrière le mur ouest de la cité en attendant son retour, tenant ses généraux prêt pour toute action militaire. Dorunn remercia ses conseillers et prit congés pour se rendre dans son bureau. Sur la table, une missive portant le sceau du palatinat Edhessien trônait parmi les diverses lettres en attente.


Missive:
 


Dorunn sourit en lisant la lettre. Il fallait bien avouer que Narsès pouvait avoir du mal à gérer ce genre de problème. Bien heureusement, ce n'était pas le cas du vampire. Il informa rapidement les membres du conseil de son départ et leur donna procuration pour régler les affaires en attente, puis il se rendit au campement du Sharkan.

Les barricades de bois érigés par les hommes de Sib'Eilhi semblaient presque ridicules devant les hautes murailles de Faerun, mais Dorunn savait le malaise que ressentait son général à l'intérieur des murs de pierre de la cité. Il traversa rapidement le campement et entra dans la tente principale. Le Sharkan, si l'on en croyait les sifflements qui emplissaient l'abri, était en grande conversation avec un Béhir de bonne taille. Dorunn reconnut immédiatement le chef du clan dont il avait tué l'ancien seigneur pour sauver Erthor, bien des années plus tôt. Après un salut des plus cérémonieux, le reptile se retira, laissant le vampire et Sib'Eilhi seuls.

« Heureux de vous revoir, Khali. Je commençait à m'inquiéter. Les hommes de votre manoir sont de bons guerriers, mais d'une bien piètre compagnie.
- Et vous ne les avez pas vu dans leurs mauvais jour, ironisa Dorunn. Où en est la situation, Général?
- J'ai déployé les troupes à travers le royaume. Les forêts sont quadrillées et nul rebelle ne pourra passer entre les mailles du filet. Je m'inquièterai plus pour l'intérieur de cette cité. La plupart de mes hommes ne sont pas bien vus ici, et la surveillance en est affectée. J'en ai parlé à votre conseil, il ne semblent pas s'en faire...
- Le seigneur Joran s'occupe de la sécurité interne à la ville. Laissons ce point à mes propres chasseurs, voulez-vous? D'après les informations dont je dispose, il est fort probable que les rebelles cherchent à recruter dans toute la province. Nous ne pourrons couvrir tout ce territoire, mais je compte sur vous pour que de tels agissements ne soient pas tolérés dans notre royaume.
- Quels sont vos ordres quant aux fauteurs de troubles, Khali?, demanda le Sharkan avec un regard appuyé.
Dorunn resta silencieux un moment avant de répondre :
- Tuez les. Si possible sans faire trop de vague. Je préfère que leur chef pense que tout se passe bien pour ses messagers.
Le regard du Yuan-ti s'éclaira d'une inquiétante lueur verte. Dorunn savait qu'il avait réveillé l'instinct de chasseur du général, assurant ainsi une protection sans faille de son royaume.
- Je vais encore devoir vous abandonner, Sharkan. Je suppose que vous avez appris que le seigneur Narsès a pris possession du trône de Perganon. J'ai une affaire à régler pour lui. D'ici là, je vous laisse la gestion des forces militaire d'Ombresang. »

Sib'Eilhi se raidit dans un salut et Dorunn prit congés. Il remonta à cheval et partit sans tarder pour Perganon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faërun, Capitale d'Ombresang   Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas
 

Faërun, Capitale d'Ombresang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Édhesse :: Dans la Nuit :: Ombresang, domaine de l'Obscur-