AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tuer Melsargoth [PV Dorunn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Un PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   Ven 11 Nov 2011 - 17:19

Freyja et Dorunn avait parcouru bien des lieues encore, pour enfin arriver en Mésolongion, non loin des souterrains où résidaient leur cible et ses sbires d'outre-tombe. Aussi s'arrêtèrent-ils à bonne distance de l'entrée du mausolée pour bivouaquer, hors de portée. Après avoir capturé de quoi manger et fait un feu à l'abri d'un petit surplomb rocheux, derrière lequel ils ne pouvaient pas être vus, Freyja engagea la conversation pour à peu près la première fois depuis leur départ de la capitale, les deux n'étant pas bavards.

- Demain, nous serons dans un merdier comme tu en as peu vu, je pense. Armori ne t'a pas tout dit. Melsargoth est le chef d'un cercle de nécromanciens, tous d'une puissance toute relative, mais qui ensemble peuvent faire des dégâts. En plus, quand un cercle réveille du petit monde, il faut tuer tous ses membres pour que tous les pantins retombent, à moins de tuer le dirigeant. C'est pas une partie de plaisir. Et il a des liches à son service. Le genre de cadavre animé qu'il ne faut pas affronter, quoi. Il va falloir faire très attention.

Elle fouilla dans sa besace et en sortit une copie des plans.

- On va rentrer par le trou de renard, là. Enfin, le trou fait pour qu'on croit que c'est un trou de renard. En réalité, c'est l'issue de secours du salopard. A la base, ce n'est pas sur le plan, et il ne peut pas savoir que je sais qu'elle existe. Si on rentrait par le mausolée lui-même, par ici, on serait repéré immédiatement. Je préfère le chemin le plus prudent. D'ailleurs, c'est aussi le plus court pour arriver dans ses quartiers. Là, on devrait pouvoir l'attendre et le poignarder, après avoir éliminé les gardes putréfiés et évité les liches. Là, tous les zombies, squelettes et toutes autres de choses mortes mais pas bien nettes devraient s'effondrer pendant quelques minutes, le temps que les autres membres du cercle, probablement dans la salle de culte, là, réagissent et ne remontent une milice pour la jeter à nos trousses. Quand nous aurons réussi à leur échapper, ils perdront leur motivation, car ce ne sont que des moutons sans ambition, à qui leur maître n'a pas confié ses plans, et qui ne lui arrivent pas à la cheville niveau pouvoir. En bref, nous aurons réussi.

Des questions, compagnon ?
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en chef
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   Dim 13 Nov 2011 - 3:51

Dorunn scruta la carte durant une bonne vingtaine de secondes. Le plan de Freyja lui paraissait extrêmement risqué ; trop de données manquaient, trop de paramètres restaient inconnus. Mais après réflexion, il dût bien se rendre à l’évidence : c’était le plan le moins pire qu’ils pouvaient mettre en place. La principale inquiétude de l’assassin résidait dans la présence des liches.

Dorunn avait déjà affronté des zombies et des squelettes lors de ses précédents contrats ; les uns succombaient aisément à l’argent tandis que les autres tombaient en miettes sans trop d’effort. Mais les liches, c’était autre chose. Plus solide, plus résistant aux sorts, et surtout bien plus dangereux sur le plan offensif. Cependant…

" Je ne suis pas certain que ton idée d’éviter les liches soit la plus judicieuse. Je m’explique : supposons que nous assassinions Melsargoth sans nous occuper des liches. L’alarme serait donnée en quelques secondes et ces mêmes liches n’auraient alors aucun mal à nous bloquer l’accès à la sortie à l’aide de leurs sorts.

Nous savons que Melsargoth ne possède qu’un pouvoir très relatif, donc on peut avancer que même avec l’aide de son cercle d’adeptes, il n’a pas pu invoquer un nombre important de liches, moins d’une dizaine. En tenant compte de la taille de son repaire, on peut supposer que chacune des liches couvre un secteur important, et donc elles sont suffisamment éloignées les unes des autres pour que l’on puisse les affronter une par une.


Dorunn réfléchissait à toute allure pendant qu’il parlait.

- Mais même en supposant qu’on choisisse de s’occuper de toutes les liches, cela prendra beaucoup trop de temps, en plus de multiplier les risques de se faire repérer.

Le vampire fouilla sa mémoire quelques secondes, sous le regard étonné de sa coéquipière.

- Les liches sont le résultat d’un rituel complexe mené par un nécromancien désirant se préserver de la mort. Au cours de ce rituel, le nécromancien choisit un objet dans lequel il conservera son âme durant son existence immortelle. La plupart du temps, les morts-vivants créés de cette façon sont bien trop orgueilleux pour obéir à qui que ce soit. On peut donc supposer que si Melsargoth a des liches à son service, c’est qu’il détient les réceptacles de leurs âmes. Donc pour les vaincre, nous devrions peut-être plutôt chercher ces phylactères. Et je ne doute pas que le nécromancien les garde soit sur lui, soit il les cache dans ses quartiers. Dans les deux cas, nous sommes plutôt gagnants. Le principal souci dans ce cas-là sera de ne pas nous faire repérer par les liches avant d’atteindre le nécromancien.

Dorunn resta le regard dans le vague pendant encore quelques secondes avant de lever les yeux vers l’Ombre qui le dévisageait.

- Pour te répondre, je suppose que non : je n’ai pas de questions, répondit-il finalement en étendant une couverture pour dormir. "

_________________

"As-tu peur du noir? Non? Alors je vais devoir t'apprendre!"
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   Sam 19 Nov 2011 - 20:57

Freyja

Le nouveau était assez malin, mais visiblement un peu trop sûr de lui. Ça pourrait lui jouer des tours, ce genre de surestime.

- Melsargoth et ses adeptes n'ont convoqués que cinq liches. Enfin, "que". Avant, comme tu le disais, elle surveillait le domaine. Maintenant, la paranoïa de notre cible doit avoir atteint son paroxysme. En bref, je crois que pour lui taillader le gras, il va falloir traverser un mur de mages noirs ressuscités. Et ça, ça m'enchante pas. Mais Melsargoth ne tient les liches sous sa domination que parce qu'il possède les objets auxquels elles sont liées. Et effectivement, je crois qu'il les conserve dans ses quartiers, si bien qu'il ne laisse pas ses gardes du corps y pénétrer. Pour rentrer, nous n'aurons donc pas de problème. Pour ressortir, soit il nous faudra trouver les réceptacles en un temps record, soit il faudra courir vite et croiser les doigts.

En tout cas, je dois te féliciter pour tes connaissances sur la manière de se débarrasser plus habilement qu'un barbare ne le ferait de grosses bestioles peu sympathiques. Tu feras une bonne Ombre, si nous ressortons de là-dessous, demain. Maintenant, dors. Je te réveillerai pour ton tour de veille.


-------------------------------------------------------------------------

La nuit se passa sans encombres, et au matin, lorsque Dorunn réveilla Freyja, ils récapitulèrent leur plan de bataille.

- Nous rentrons par le trou de renard, nous passons par ce grand couloir sinueux où se trouvent quelques patrouilles, devant cette salle pleine de tombes, puis nous arrivons là, devant cette porte. Les quartiers de Melsargoth sont derrière. S'il y a des liches qui les gardent, nous attendrons dans cette salle, là, qu'elles s'en aillent. Nous rentrons ensuite dans les quartiers et cherchons les réceptacles d'âme de ces gentils morts-vivants, et nous les prenons. Ensuite, quand Melsargoth revient, nous le tuons, détruisons les réceptacles, courrons avant que les autres membres du cercle ne réagissent et rentrons à la capitale faire notre rapport.

Laisse ton paquetage ici. On passera le chercher en partant. C'est assez loin pour qu'on ait eu le temps de semer nos poursuivants éventuels.

C'est parti.


D'un pas léger, les deux Ombres trottinèrent jusqu'au trou de renard, à un quart de lieue de leur bivouac, sur leurs gardes. Aucun non-mort en vue. Il faut dire qu'ils n'aiment pas le soleil. Les deux compagnons passèrent dans le trou et rampèrent environ deux minutes dans la terre et les racines. Puis ils débouchèrent dans une salle éclairée par des torches presque consumées. Décrochant celles qu'elle avait préparées de sa ceinture, Freyja les alluma avec celles du mur, puis en donna une à Dorunn. La pièce fut soudainement illuminée, et les Ombres distinguèrent une ouverture sur un couloir qui bifurquait sur la droite. Dans la salle où ils étaient, il y avait une petite douzaine de tombes identiques à celle par laquelle ils étaient arrivés. Freyja fit signe à Dorunn de la suivre, puis elle s'avança dans le couloir. Là où sur le plan était indiquée des patrouilles, il n'y avait personne.

Ils progressèrent donc jusqu'aux appartements du maître des lieux. La lourde porte était grand ouverte, et les deux compagnons purent distinguer un homme à genoux, en train de fouiller dans quelque chose qu'ils ne voyaient pas.


- Ce n'est pas Melsargoth, chuchota Freyja. C'est l'un de ses fidèles, qui a visiblement retourné sa veste. Je m'occupe de l'immobiliser.

Avec un silence félin, Freyja s'approcha de l'homme, une petite massue à la main. Alors qu'il se retournait, entendant un chuintement derrière lui, elle lui décocha un coup qui l’assomma net. Puis elle le frappa encore, le secoua, pour qu'il reprenne ses esprits.

- Qui êtes-vous, pourriture, et comment osez-vous vous introduire dans le domaine de notre grand Melsargoth ?

- Ferme la, engeance maléfique. Dis moi plutôt où sont passés les gardes et ce que tu fais ici, dans cette pièce.

- Pour qui me prenez-vous ? Ga ska...

Le coup de massue qui fusa lui cassa toutes les dents sur la gauche, et les mots magiques prononcés lui pompèrent des forces, sans produire plus d'effet qu'un petit tremblement sous son séant.

- Erk... Ef... Arrêtez ! Melfargoth et noftre armvée font partfis pfrendvre Orchvomène hier.

- Voyez-vous ça... Qu'en dis-tu, compagnon ? demanda Freyja à Dorunn.
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en chef
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   Lun 21 Nov 2011 - 23:42

Dorunn fronça les sourcils en entendant les révélations du nécromancien. Il était logique que Melsargoth accélère ses plans après avoir découvert l’intrusion de Freyja et son infortuné compagnon de mission, mais il ne pensait pas qu’il les précipiterait à ce point. Le vampire jura intérieurement et se mit à réfléchir. Au bout de quelques secondes, il fit part de ses pensées à son équipière :
« Voilà comment je vois les choses : en arrivant dans le coin, hier soir, nous n’avons pas vu le nuage de poussière que laisse immanquablement une armée d’envergure sur son passage. Donc il y a deux solutions : soit l’armée n’est pas si grande que ça – ce dont je doute étant donné qu’ils projettent de prendre Orchomène–, soit ils sont partis suffisamment tôt dans la journée pour que la poussière soit retombée à notre arrivée. La seconde option me parait plus plausible donc je propose de partir de là.
- Partir de là pour quoi ?
- Pour déterminer la conduite à suivre. S’ils sont partis tôt, ils ont pris plus d’avance, mais ça veut aussi dire qu’ils ont dû voyager toute la journée au moins, donc à une vitesse réduite, vue leur répugnance du soleil. En plus de ça, faire mouvement d’une grande armée est beaucoup plus long que de voyager seul. Quand on est seul, on se couche le soir dans un bosquet en s’enroulant dans sa cape. Pour une armée, il faut dans une certaine mesure le temps de monter un camp. Et pour ce cas particulier, il faut le faire à l’abri des regards. Donc je pense que nous pouvons les rattraper un peu avant leur arrivée à Orchomène si nous partons sur l’heure, même si ça sera juste. Il faudrait qu’on trouve un moyen de prévenir la ville, au cas où l’armée se déplace suffisamment discrètement pour qu’ils ne soient pas encore au courant.
- On pourra peut-être trouver une volière sur le chemin, si les non-morts n’ont pas tout détruit sur leur passage.
Dorunn fronça les sourcils. Il avait volontairement omis cette hypothèse. Ça ferait un gros problème de plus à gérer si les légions de zombies avaient laissé une trainée de mort. Mais d’un autre côté, il devait bien admettre que cela serait relativement favorable à leur mission, vu le retard que ça leur aurait fait prendre. Le vampire secoua la tête pour chasser ces pensées tordues de son esprit.
- Il y a un autre souci. On a préparé une opération d’infiltration dans un repaire souterrain, pas un assassinat dans un camp militaire. Il va falloir qu’on revoie tout le plan, et je ne pense pas me tromper en disant que cette opération vient de voir son niveau de risque augmenter méchamment. Il va falloir cogiter sérieusement avant d’agir… »
Dorunn commença à penser à un éventuel plan, mais trop de données manquaient, des informations qu’ils n’auraient qu’une fois l’armée en vue. Il releva le regard vers Freyja et demanda sombrement en désignant le nécromancien gisant au sol:
« Et lui ? Il ne serait pas très prudent de le laisser là, tu ne crois pas ? »

_________________

"As-tu peur du noir? Non? Alors je vais devoir t'apprendre!"
Revenir en haut Aller en bas
Un PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   Dim 11 Déc 2011 - 14:40

Dorunn n'était pas stupide du tout. Mais il était trop optimiste pour une Ombre.

- Nous n'avons ni les capacités, ni les moyens pour assassiner un nécromancien entouré d'une foule de zombies à découvert. De plus, tu oublies que les zombies n'ont aucun besoin de dormir, et donc aucun besoin de s'arrêter. De plus, ici, en Mésomnon, ils sont capables de tenir une allure soutenue pendant une vingtaine d'heures avant de s'épuiser. S'ils sont partis il y a plus d'une journée, on ne les rattrapera pas avant qu'ils atteignent la cité. Ou peut-être juste avant qu'ils passent à l'assaut, mais alors nous serions épuisés et inutiles.

Melsargoth a gagné, compagnon. Il va falloir aller chercher des renforts à la capitale. Mais tuons d'abord ce gaillard là, et faisons comprendre à notre cible que nous sommes chez lui. S'il est stupide, il reviendra par ici.


Freyja empoigna l'édenté et lui colla une dague sous la gorge, appuyant peu à peu jusqu'à faire perler le sang.

- Arrêtfez !

- Dis-moi où sont les réceptacles des âmes des liches, alors.

- Ils font lvà ! Pitvié !

Freyja trancha quand même la carotide du nécromancien, puis regarda le coffre qu'il avait indiqué. Une demi-douzaine de grands sabliers y étaient alignés, au fond. Freyja en prit trois, et donna les trois autres à Dorunn.

- Viens, sortons d'ici, et ramenons ces âmes de liches à Armori. Elles pourront être utiles, si nous tentons d'assassiner Melsargoth plus tard. Ces liches sont ses gardes rapprochés. Si nous en prenons le contrôle, grâce à un mage, nous pourrons le faire tuer par ses propres serviteurs. N'est-ce pas là une idée alléchante ?

Allez, déguerpissons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuer Melsargoth [PV Dorunn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tuer Melsargoth [PV Dorunn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Mésomnon :: Les Plaines-