AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irkos
Roi d'Outre-Mer
Roi d'Outre-Mer


Nombre de messages : 792
Age : 23
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Visite de la ville   Sam 31 Déc 2011 - 17:35


- Ainsi, Dakeyras est mort... D'après votre récit, il semble s'être comporté en héros. Synodar veillera sur son âme.

Puis Irkos fut inviter à rejoindre sa cabine, en attendant d'accoster à Anaphe. Il passa une nuit tranquille, bien que son esprit était encore encombré des choses qu'il avait appris sur l'Empire et ses conflits internes.

L'arrivée à Anaphe fut grandiose. Le soleil éclatant et le ciel sans nuage contrastait avec la personnalité du Palatin des lieux. L'Elfe s'était attendu à quelque chose de moins... raffiné, de moins élégant. Mais cette impression venait surtout du fait qu'inconsciemment, beaucoup de choses lui rappelaient Roc-le-Chastel. Après tout, Thassopole et l'Outre-Mer n'étaient pas très distante géographiquement et il n'était pas exclu qu'elles aient partagées une culture semblable naguère.


- Par quoi commençons-nous ? demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 22 Jan 2012 - 19:31

Accoudé au bastingage du navire Aedric regardait Anaphe se dessinait au loin. La ville était toujours aussi belle que dans ses souvenirs. Tout cela était normal, on ne pouvait en attendre moins de la ville de Brak le tout puissant. La capitale de la République était l'incarnation de la fierté de son peuple. La ville ne semblait pas affecté par les récentes tensions avec Zakinthe et les navires marchands continuaient d'affluer. Aedric regardait la cité avec une grande fierté. La plus belle ville du monde pour la plus grande des nations. Irkos le rejoignit alors sur le pont de la galère. Il se tourna vers lui et l'air penseur il lui dit :

Vous avez sous les yeux Anaphe, la ville qui a vu naître l'Empereur Soleil,le bijoux des îles dorées et la source d'une immense fierté pour nous autres Thassopoliens.

Puis la galère finit par accoster. Un sourire franc illumina le visage de l'inquisiteur. Il reposait enfin les pieds en Thassopole. Il était enfin chez lui. Loin de ces ordures d'impériaux. Ici régnait la loi de Brak. Il se sentit apaisé. Toute cette tension emmagasinée depuis la séance du Sénat semblait disparaître.


Par quoi commençons-nous ?

Vous ne perdez pas le Nord vous au moins. Cette ville est immense et son histoire remonte à des millénaires. Elle a vécu les évènements les plus marquants de l'histoire. Des plus anciens aux récents. Notamment une certaine invasion d'une peuple lointain menée par une horde de fidèle de Synodar. Elle en garde encore les blessures. Thassopole était la province la plus proche de l'Outre-Mer. Et elle en a subi les ravages. Vous comprendrez aisément que je ne puisse jamais pardonner ce que les vôtres nous ont fait. Mais aujourd'hui c'est différent vous n'êtes pas ici en natifs vous êtes ici en invité. Puisque nous sommes ici pourquoi ne pas directement commencer par le port ?

L'elfe acquiesça et les deux nouveaux arrivants commencèrent à marcher le long des quais.

Revenir en haut Aller en bas
Irkos
Roi d'Outre-Mer
Roi d'Outre-Mer


Nombre de messages : 792
Age : 23
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mer 25 Jan 2012 - 17:34

- Très bien, commençons par les quais.

Ils marchèrent tout deux au bord de l'eau, et Irkos profitait de cet instant. Voilà longtemps qu'il n'avait plus senti cet atmosphère salé, l'odeur du poisson, et le bruit des vagues se jetant sur les coques des bateaux.

- Ainsi donc, mes frères avant moi sont passés par Thassopole pour envahir l'Empire. J'aurai probablement ressenti la même chose que vous à votre place. Mais apprenez à pardonner et à vous ouvrir aux autres, l'ennemi d'hier peut devenir un précieux allié pour les lendemains de notre ère.

Cette sagesse l'étonnait lui-même, d'habitude enclin à spontanéité agressive envers ses adversaires. Mais il s'était sans doute assagi aux côtés de Mïlas, et l'invasion des pirates lui montra les côtés nauséabonds de la guerre. Néanmoins, ses pulsions guerrières n'avaient pas disparus, lors de son séjour dans la Capitale, la vue d'une bande d'Orques à un comptoir lui fit revivre les pires souvenirs de son enfance, et le sang lui monta au visage. Mais il réussit à détourner son attention sur autre chose.



- Vos ancêtres ont connus la Grande Guerre contre l'Outre-Mer ? Demanda-t-il, pour se changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Aedric
Palatin
Palatin


Nombre de messages : 513
Age : 23
Classe : Inquisiteur de Brak
Date d'inscription : 24/06/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
7/10  (7/10)
Race: homme

MessageSujet: Re: Visite de la ville   Sam 11 Fév 2012 - 13:18

L'inquisiteur resta un moment silencieux, pardonner hein ? Son regard se porta sur la mer, à l'autre extrémité se trouvait Zackinthe. La guerre serait bientôt là, et il ferait en sorte qu'elle marque la fin de l'Empire des Barkas. Tel un phénix l'empire renaîtrait de ses cendres sous une forme plus puissante, qui inspirait la crainte et le respect à tout ses adversaires. Cet empire de faible ne méritait décidément plus d'exister. Il se retourna vers Irkos.

Je n'ai malheureusement pas votre grandeur d'âme Irkos loin de là. Dans tout les dons que m'ont fait les dieux, il n'y a pas de place pour ce pardon dont vous me faîtes l'apologie. Ce n'est ni une fierté pour moi, ni un défaut à mes yeux je suis ainsi. La devise de l'ordre inquisitoriale est "Ne jamais oublier ne jamais pardonner." Nous les inquisiteurs nous devons d’être implacables, il en est ainsi. Et même ci notre très saint pontife a jugé bon de m'exclure de l'Eglise, je reste fidèle au précepte de mon ordre. L'ambition de certains ne me détournera jamais de ma foi en Brak. Tout cela pour dire que non je ne pardonnerais jamais ce que votre peuple a fait et cela vous l'avez bien compris. Je me montre toutefois capable de passer outre cette aversion puisque vous vous tenez à mes côtés. Je ne peut aller plus loin. Quant à une alliance avec les Natifs, je répète encore et encore ce que j'ai dis au Sénat, la seule association qui soit acceptable entre nos peuples, est de vous voir marcher à nos côtés sous la bannière impériale. C'est une honte que l'empire soit ne serait-ce qu'autoriser à penser à votre indépendance, enfin c'est le prix à payer pour nous être laisser diriger par des véritables fillettes. Et peut être qu'un jour Thassopole elle aussi abandonnera cette bannière de faibles et de manipulateurs, pour ne plus dépendre que d'elle même. D'un certains côté en fait, et cela m'étonne moi même je vous comprends un peu.

Il se tut un court instant, cet elfe était un de ces sages-guerriers, maniant aussi bien l'épée que la tempérance, la réflexion ou bien la diplomatie, il avait sans doute plus la carrure d'un roi que n'importe quel de ces misérables du continent.

Mais votre sagesse est tout à votre honneur Irkos. Mon seul regret est que vous vénériez ce faux dieu, cette hérésie qu'est Synodar. Sinon je crois bien qu'à mes yeux vous auriez fait un grand empereur, et je vous aurez bien mis sur le trône de Kalamaï, ainsi Natif et Impériaux auraient été unis de façon incontestable. Comme ce fut le cas il y a des siècles pour Thassopole Mais je m'éloigne de votre question. Oui mes ancêtres ont combattu il y a longtemps de cela, mon grand père et mon arrière grand père ont participé aux différentes guerres contre les votre, ce n'étaient que d'humbles chevaliers mais eux et leurs montures se sont battus pour la grandeur de Thassopole et de Kalamaï. Mon grand père a fait le sacrifice ultime, une sorte de héros familiale si vous voulez ... Et vous votre majesté de quelle illustre lignée descendez vous ?


Dernière édition par Aedric le Ven 11 Jan 2013 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irkos
Roi d'Outre-Mer
Roi d'Outre-Mer


Nombre de messages : 792
Age : 23
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Visite de la ville   Sam 11 Fév 2012 - 16:18

L'Inquisiteur était hostile à toute forme de coopération entre l'Outre-Mer et Thassopole, qu'importe la forme que prendrait cette alliance.

- Soit, je ne vous changerai pas. Mais comme vous l'avez signalé, malgré votre forte réticence, je suis à vos côtés, sur vos terres, sans que cela vous soit insupportable. Vous savez reconnaître la valeur des gens, et passer outre vos préjugés envers ceux que vous jugez respectable. Le jour arrivera où vous verrez un monde où tout n'est pas blanc ou noir, vous le faites déjà en ce moment.

Puis Aedric aborda la question de la religion, un point qu'Irkos aurait vivement aimé discuter avec Aquilodon, mais ils n'avaient malheureusement pas eu le temps de se rencontrer.

- Au risque de vous étonner, c'est un préjugé impérial que de penser que Synodar est un Dieu unique, en Outre-Mer. Certes, certains Natifs le voient comme tel, mais la plupart ont adopté votre Panthéon, en plus du culte de Synodar. Mon propre domaine, la forêt de Kalferas, voue un culte à Adrien. La différence entre le culte impérial et natif, c'est que Synodar se situe au dessus du Panthéon Kalamien, il est Tout.

Enfin, ils parlèrent de leur famille respective.

- Je vais peut-être vous décevoir, mais je ne descends d'aucune famille noble, riche, puissante ou influente, du moins je ne le pense pas. Je n'ai même plus le souvenir de mon propre nom, vous avez sans doute remarqué que l'on m'appelait systématiquement par mon prénom. En effet, mes parents ont péri, avec tout leurs compagnons elfes, alors que j'étais encore jeune. Des Orques. Cela fait bien longtemps que j'ai arrêté de rechercher des traces de mon passé, même les services de renseignement de l'ex-Oracle d'Alen'ia n'ont rien trouvé. Et pourtant, c'était les meilleurs, l'Empire est bien placé pour le savoir. Je suppose que je devrai vivre avec ce vide toute ma vie, mais cela m'encourage à empêcher le renouvellement de tels actes.

Sur cette note qui cassa quelque peu l'ambiance, ils continuèrent la visite d'Anaphe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite de la ville   Aujourd'hui à 11:38

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Provinces, dépendances et territoires :: Thassopole :: Anaphe-