AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Keidan le faucheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Keidan le faucheur    Mar 17 Avr 2012 - 13:16

Keidan est né dans une famille de paysans au sud de Thassopole. Il avait un grand-frère qui s'appelait Silva, ils jouaient souvent au voleur et à l'assassin, tout aller bien jusqu'au jour où une bande d'esclavagiste attaqua la ferme et tua les parents de Keidan et de son frère devant leurs yeux. Ils furent emmenés à la capitale, sur le marché des esclaves. Alors que les transactions grandissaient à une vitesse sans précédente, les deux garçons étaient dans une cage en attendant leurs tours. La nuit tombée, le garde s'approcha de la cage pour nourrir les deux jeunes esclaves. Silva lui attrapa le bras et tira d'un coup sec vers lui, l'esclavagiste s'assomma contre les barreaux de la cage, Keidan s'empara de la dague et des clés qui pendaient sur la ceinture de leur geôlier. Il dégaina la lame de son fourreau et la plongea dans la gorge de l'homme. Le grand-frère ouvra la cage, puis tous les deux se dirigea vers la sortie de la ville. Mais en chemin, ils entendirent la trompette d'alarme, une patrouille avait trouvé le cadavre du geôlier. Pris de panique les gamins se mirent à courir, car ils savaient que les gardes allaient fouiller dans toutes la ville à la recherche d'esclaves en fuites. Arrivé aux écuries, une patrouille de trois gardes les surprennes. Les gosses changèrent de direction avec les trois gardes à leurs poursuites. Quand ils eurent atteint un carrefour, Silva savait que leurs chances de s'en tirer tous les deux étaient trop faibles, il ordonna à son frère de s'enfuir pendant qu'il retenait la garde. Keidan ne pouvait se résoudre à l'abandonner, mais il savait aussi que leur chance de s'en sortir tous les deux était trop mince, l'enfant se résigna donc à s'enfuir en abandonnant son grand-frère. Une fois à l'entrée de la ville Keidan se faufila derrière un garde, dégainant sa dague qu'il lui planta dans le genou, la sentinelle s'écroula au sol et hurla de douleur, le gamin prie d'une folie meurtrier lui asséna plusieurs cous à la tête avec son arme, une fois le milicien mort, le garçon vola un cheval pour s'enfuir loin de la ville.

Après plusieurs semaines d'errance, Keidan épuisé par la faim et le remord d'avoir abandonné son frère s'écroula dans la neige, il savait que la fin était proche. Passé quelques minutes dans le froid glacial de l'hiver le jeune enfant s'endormit. Un vieil homme vêtu d'une cape et d'une capuche qui cachée son visage, vit le jeune gamin allongé dans la neige, il s'approcha de lui et s'aperçut que le garçon était inconscient, le passant souleva la tête de Keidan et le gifla en répétant :

« Tu vas te réveiller abruti ! ne s'est tu pas que dormir dans la neige et dangereux !»

Malgré les claque répéter aucun signe de réaction, l'homme remarqua que l'enfant était atteint de fièvre, pris de compassion il décidât de prendre Keidan pour l'emmener chez lui. Le vieil homme s'occupa du garçon durant toute une semaine. A son réveille Keidan était surpris de se retrouvait dans un lit, il n'avait pas le souvenir de si être couché, soudain des bruits de pas retentisse en dehors de la pièce suivie d'un grincement de porte, le jeune garçon fit semblant de se rendormir, l'adulte se pencha vers le gamin pour tâté son front afin de voir s'il avait toujours de la fièvre, Keidan profita du moment pour frapper le vieil homme entre les deux jambes, puis il bondit hors du lit et tenta de prendre la porte mais l'homme lui attrapât le bras et le projeta sur le lit :

« tu vas te calmer petit morveux !»

Le gamin lui répondit :
- Où je suis ? Qui est tu ? Répond où je tue !
- Toi ? Tu croix vraiment pouvoir me tuer, même une mouche aurait plus de chance gamin. Lui dit l'homme en ricanant.
- Je m'appelle Alistair et tu tes trouve chez moi, je t'ai recueilli alors que tu gisais dehors, je me suis occupé de toi pendant près d'une semaine, alors soit reconnaissant.
- Je suis.........d..désolé.
- C'est bon, maintenant explique moi comment tu as fait pour te retrouver ici.
Keidan lui expliqua toute histoire depuis l'attaque des bandit jusqu'à son arrivée ici. Alistair lui raconta qu'il était un ancien assassin est qu'il avait renoncé aux combats depuis longtemps, mais l'homme lui fit la promesse de lui apprendre tout ce qu'il savait pour que l'enfant puisse retrouver son grand-frère et se vengé des bandits :

« Ton entraînement commencera quand tu te seras complètement rétablie, repose toi »

Plusieurs semaines passèrent avant que l'enfant commence son entraînement.
- Bon maintenant que tu es rétabli tu vas en bavé, alors j'espère que tu es près parce que je n'accepterais aucun caprice, compris !
- Je ferais tout ce qu'il faudra pour devenir plus puissant. répliqua Keidan sans la moindre hésitation.
- Bien, pour débuter tu vas me faire tous les jours cinq heures de course.
- Ok
- Et bah alors qu'est-ce que tu attends !Et c'est comme ça que commença l'entrainement de jeune garçon, pendant près d'un an le gamin couru tous les jours sans se plaindre une seule fois.
- Petit en plus de courir tu va tous les deux jours méditer sous cette cascade pendant deux heures, c’est bien comprit !
- A vos ordres maître. Au bout d'un mois Keidan perdu patience :

« Vieil homme ! Quand conte tu m'apprendre le maniement des armes !? »

Alistair savait que le garçon allait un jour ou l'autre perdre patience :
« Pour qui tu te prends petite avorton ! Tu croix vraiment que tu es près a utilisé une arme ? »
Le gamin resta mué pendant un laps de temps qui lui semblait une éternité, mais qui en fait n'êtes que quelque second avant de répondre :

« Je suis près »

Le maître regarda l'élève droit dans les yeux et vit toute la conviction de l'enfant :
- d'accord je vais t'apprendre le maniement de la faux, mais tu devras continuer de courir et de méditer.
- Je vous remercie maître.
- Ce n'est pas fini ! En plus de tes exercice habituel tu vas essayer de détruire ce tronc d'arbre avec pour seule arme tes poings et tes pieds.
- Quoi ? Mais c'est impossible !
- Alors tu abandonnes ?
- Jamais !
- Bien alors on commencera tout ça demain, va te reposer.
Le lendemain au levai du soleil le jeune garçon commença ces cinq heures de course suivie de deux heures de méditation sous une cascade d'eau gelé et enfin Keidan passa six heures a frappé le tronc d'arbre sans lui infligeait la moindre égratinure. A seize heures Alistair donna une arme à l'enfant, une faux orné d'une chaine avec un poids à son extrémiter, le vieil homme expliqua qu'il s'agissait de son ancienne arme et que s'il s'entraînait sans relâche à son maniement et qu'il la connaissait dans ces moindre détaille elle serait une arme extrêmement redoutable. Onze mois plus tard pendant que le maître chercher une mission pour son élève, il entendit un cri :

« J'ai réussi »

L'homme se précipita vers les cris et il vit avec stupéfaction que le gamin avait réussi à détruire le tronc d'arbre.
- C'est toi qui a réussi à le détruire ?
- Oui maître
- En utilisant que tes poings et tes pieds ?
- Bon le vieux tu as fini avec tes questions stupides ? C'est quoi la prochaine étape ?
- Je ne pensais pas que tu réussirais aussi vite, maintenant que tu es assez fort on va passer a l'étape suivante, tu vois la forêt là-bas, tu vas devoir y vivre pendant cinq ans avec juste ta faux pour survivre et fais attention les montres qui y vivent ne son pas des tendre, alors tu es près ?
Keidan prit une grande inspiration, regarda son maître droit dans les yeux est lui répondit :

« Si cela peut me permettre de devenir plus fort alors sans la moindre hésitation et sans peur, j'accepte de passer cinq ans dans la forêt »

C'est comme ça que commença les cinq années de survie du jeune homme.

Après cinq ans d'exile, Keidan âgé maintenant de quatorze ans revint plus fort, son regard qui, avant, refléter une grande colère maintenant montre un calme et une confiance en soit inébranlable. Quand Alistair vu le regard de son élève il savait que le gamin était près pour obtenir le titre d'assassin :

« Keidan maintenant que tu es revenu il est temps pour toi d'effectuer ta première mission, si tu réussis tu pourras alors prétendre au titre d'assassin »

Le jeune homme acquiesça de la tête.
- voici ton contrat, il faudra que tu tues un marchant.
- Pourquoi on doit tuer ce mar..... ?
- Stop ! Un assassin ne doit jamais se préoccuper des raisons qui poussent le commanditaire à faire appel à nous, on prend le contrat, on tue la cible est ces tout. L'apprenti acquiesça une nouvelle fois pour dire qu'il avait compris.
- Pour ce contrat il y a une contrainte, tu vas devoir faire passer le meurtre pour un vole tu as compris ?
- Oui maître !
- Tu pourras partir effectuer cette tâche demain après avoir eu une bonne nuit de sommeil. Au levai du soleil, l'enfant et l'adulte était tout deux près au départ.

« Si tu réussis cette mission, je n'aurais plus rien à t'apprendre, tu pourras voler de tes propres ailes »

Sur ces mots Keidan commença son voyage, arrivé à la capital le jeune homme trouva le marchant, deux choix s'offrait à lui, premier choix, il tuait l'homme sur son lieu de travail en plein milieu de la journée journée, le faire passer pour un vole n'était pas très compliqué, mais le tuer et s'enfuir sans avoir à se confronter à la garde était plus difficile, pourcentage de réussite de la mission 75%, deuxième choix, attendre la tombée de la nuit, suivre le marchant jusqu'à son domicile, le tuer, saccager sa maison volée deux trois babiole de valeur puis s'enfuir sans se faire remarquer par la garde, pourcentage de réussite 99%, le jeune assassin opta pour le second choix. Plusieurs heures plus tard à la tomber de la nuit le citadin retourna chez lui sans même se douter que sa mort était proche, arrivé à son domicile, Keidan y pénétra par la fenêtre, il se retrouva dans une pièce, le jeune homme ouvrit la porte jeta un coup d'oeil aux alentours pour voir si l'homme été là, rien, il descendit l'escalier puis il vit le marchant dans ce qui semblait être une cuisine, Keidan dégaina sa faux, s'approcha furtivement de sa cible puis il bondit sur lui, plaqua sa main sur la bouche de l'homme pour éviter qu'il crie et d'un seul coup sec planta ça faux dans le coeur du citadin qui mourut sur le coup, après avoir fouillé la maison, l'assassin vola quelque bijou et reparti comme il était venu sans que personne ne le remarque. Deux jours plus tard à son arrivée le jeune homme aperçu son maître l'attendre devant la porte.

« Je t'attends derrière, viens me voir quand tu te seras un peu reposé »

Après avoir déposé ces affaire, l'élève retrouva Alistair derrière la maison, le vieil homme attendait près d'un feu avec une barre de fer à la main :
- Maître vous m'attendiez ? Que ce passe-t-il ?
- Ecoute moi, aujourd'hui c'est un grand jour pour toi, tu vas recevoir la marque du clan « Syrien ».
Le jeune Keidan était heureux de pouvoir enfin devenir l'égale de son maître, devenir assassin était pour lui le meilleur moyen de retrouver son frère et de tuer les mercenaire qui sont la cause de tous ces problèmes. Un calme plat raisonna avant que le vieil homme commença la cérémonie :

« Moi Alistair Syrien dernier chef de clan Syrien est l'honneur de te nommer membre du clan Syrien »

Toute en posant la marque du clan sur l'épaule du futur assassin avec le fer brûlant, le chef du clan prononça les paroles des assassins du clan :

« Tu ne faibliras pas, tu n'abandonneras jamais une mission, aussi silencieux que la nuit, furtive comme une panthère chassant ça proie, la nuit et ton meilleur atout, la vitesse et la discrétion son tes armes, tu es l'ombre qui se cache derrière la lumière, l'obscurité qui permet à cette lumière de briller, tu es un assassin ! tu ne connais pas la peur ni la pitié ! »

Sur ces derniers mots la vieil homme retira le fer de l'épaule du jeune homme, une marque, un cercle avec à l'intérieur quatre triangles en direction des quatre points cardinaux, ont pouvait observer en son centre un second cercle qui contenait un spiral faisant pensé à une tornade, il s'agissait du symbole du clan Syrien, pour Keidan ce fut un honneur de pouvoir le porter. A la fin de la cérémonie le maître offrit au nouveau venu dans le clan l'arme ancestral du clan, deux lanceurs de shuriken, un pour chaque poignet :

« Avec ça tu seras redoutable a moyenne distance »

Douze ans se sont écoulés depuis son sacre, Keidan était maintenant devenu un homme, Alistair quant à lui, a fini par être emporté par la maladie, l'homme âgé de vingt-six ans avaient passé ces douze années a effectué diverse mission et contrat, dans toute la région on entend parlé d'un homme ce faisant appelé le faucheur, certains disent qu'il s'agisse du dernier assassin du clan Syrien, d'autre encore prétendait qu'il était un démon doté de pouvoir surnaturel, mais une partie de la population ne prêtai pas attention a ces divagations. Malgré les années qui passèrent Keidan n'avait pas perdu de vu son objectif, retrouvé son frère et tuer les bandits, mais, à chaque fois qu'il était proche de les trouvé, les malfrat disparaissait mais, cette fois l'assassin ne leur laisserait pas la chance de lui échapper, il avait réussi à extorquer des informations à un esclavagiste qui lui a dit que des bandit venait régulièrement lui apporter de nouvelle « marchandise », il a appris le nom du chef des renégat et l'endroit où il résidait,malheureusement le vendeur d'esclave ne savait rien sur Silva mais, peut être que Bora le chef des bandit aurait des informations sur son frère, ce qui était sur c'est que Keidan aller leur faire payer. Dans une forêt au Nord Thassopole quand le soleil laisse place à l'obscurité le faucheur, caché au sommet d'un arbre a quelques pas du camp des bandit, son visage était dissimulé derrière un masque et une capuche attendant le bon moment pour agir, vingt bandit au total dans le camp, Keidan analysa la situation, deux gardes à l'entrée, cinq assis près d'un feu, trois qui font le tour du camp, quatre gardes sont dans une tente, trois discute au fond du camp, deux dorment complètement bourré au milieu du campement et le chef ce situent dans un tente au fond a droit, deux choix, premier tuer tous les hommes un par un, 60% de chance de réussite, second choix, contourné le camp, tuer Bora puis repartir avant que les bandit sens aperçoivent, 90% de chance de réussite. Chaque personne censé aurait choisi la méthode d'attaque qui offrait le plus de chance de survivre mais, quand il vit ces bandit une seule chose lui passer à l'esprit, tuer ces enfoiré. Keidan armée de ces deux lanceurs de shuriken tira sur l'un des deux gardes à l'entrée, avant même que la sentinelle touche le sol, le second homme ce retrouva transpercé de shuriken au niveau du coeur et de la gorge, les deux premiers garde sont morts, une fois descendu de l'arbre Keidan ce dirigea vers l'entrée, cacha les corps dans un buisson, puis continua son massacre, cacher derrière une tente il attendit les trois gardes, une fois en visuel les trois gardes presque en même temps s'écroule sous une pluie de shuriken, il reste plus que quinze mercenaires, l'assassin se dirigea vers les quatre criminels qui se trouvent dans l'une des tentes à l'Ouest dans le camp, arrivé à la tente le faucheur rechargea ces lanceurs de shuriken, il ouvrit la tente puis cribla de shuriken les trois gardes les plus éloigner, le quatrième homme ce leva, dégaina sont épée, au moment où il allait alerter ces compères, Keidan lui trancha la tête avec sa faux, après avoir vérifié que les quatre hommes étaient morts le tueur partie vers ces deux prochaines cibles, les deux soldats ivre mort au milieu du camp, des cibles faciles en un instant Keidan planta sa faux dans le coeur du premier gardien puis il trancha la gorge du second, l'assassin courut en direction des trois garde au fond du campement, arrivé à proximité il sauta en plein milieu du groupe de garde, d'un seul geste il transperça la carotide de l'un des gardes, dans l'élan de son premier geste il planta la faux dans le crâne du second garde, le troisième homme dégaine son arme, il tenta d'asséner une frape verticale pour fendre le crâne de l'assaillant en deux mais, Keidan esquiva le coup de justesse, il atrapa le bras du mercenaire le tira vers lui puis lui prisa le tibia avec un coup de pied et avant même que le bandit ait eu le temps de pousser un cri de douleur Keidan le décapita, pour finir, avant de s'attaquer au chef il devait tuer les cinq derniers soldats, Keidan caché derrière un tente lança une boule qui contenait un puissant somnifère qui en moins de deux minutes assomma les bandit, il n'avait plus cas les tuer dans leur sommeil. Une fois tous les bandit exterminé il ne restait plus que le chef, il fallait trouver un moyen de le capturé pour l'interroger avant de le tuer. Une fois arrivée près du leader Keidan lança trois shuriken au niveau des jambes de Bora, le bandit fit un bond sur le côté pour éviter les projectile puis dans le même mouvement sorti sa grande épée :
- Qui es-tu ?
- Tu te rappelles il y a dix-huit ans tu as attaqué une ferme au Sud de Thassopole, tu à capturer deux enfants et tu les as obligés à regarder quand tu égorger leurs parents ! Alors, tu tends souviens ?
- Oh je vois tu es le garçon qui a réussi à s'enfuir c'est ça ?
- Je vais te poser une question si tu ne réponds pas tu est mort, où se trouve mon frère ?
- Il faudra que tu me tues je croie, car je ne conte pas te donner ces informations. Répondit Bora avec un léger sourire au coin des lèvres.
Dans la seconde qui suivi Keidan tira sur Bora des shuriken, le bandit esquiva puits donna un coup de d'épaule a l'assassin qui recula de quelques pas, sans s'arrêter Bora asséna un coup horizontal avec son épée mais, Keidan fit un saut qui lui permit d'éviter le coup, une fois de retour au sol il effectua un bond vers le chef des malfrat et tenta de lui couper la jambe mais, Bora n'était pas le chef pour rien il recula d'un pas en arrière ce qui lui permit d'éviter une partie de l'attaque, mais même s'il avait pu éviter une grande partie de l'assaut la faux lui avait fait une entaille au niveau de la cuisse :

« Je te félicite d'avoir esquivé l'assaut mais malheureusement pour toi cette simple entaille va te tuer, car sur ma lame il y a un poison qui va paralysé tous tes muscle et va finir par arrêter ton coeur »

Le géant commença a titubé.
- Tu vas répondre à ma question est je te donnerais un antidote.
- D'accord, une fois que tu tes échappé on a réussi a capturé ton frère, il a tenté de s'échapper une seconde fois mais, il n'a pas eu autant de chance que toi, un garde la rattraper et ton frère ne s'est pas laissé faire, il y a eu un combat et, le prisonnier a était tué...
- Tu mens !
- Non je te dis la vérité, maintenant, donne moi l'antidote. Keidan était bouleversé par cette nouvelle, son frère mort, pendant dix-huit ans il s'était entraîné pour pouvoir le sauver et il avait échoué, la colère commença à prendre le contrôle :
- Tu vas payer pour ce que mon frère a du subire !
- Quoi !? Attend.....
Keidan ne le laissa pas finir sa phrase, d'un coup sec il lui coupa le bras gauche, on put entendre les cris d'agonie du bandit, le malfrat tenta de se défendre mais, ces coups était lent, la drogue commençait à faire effet, Bora essayer un dernier coup avec son épée mais, son mouvement était prévisible Keidan ne fit qu'un pas sur le côté pour l'éviter puis il le frappât à la gorge avec ça faux, le bandit titubât avant de s'écrouler sur le dos, sans même le regarder Keidan sortie de la tente :

« Ahhhhhhhhhhhhhhhh ! »

Les cri de l'homme caché une grande tristesse. Enfin, Keidan avait accomplie sa vengeance, maintenant que les bandits sont morts et que son frère n'avait pas survécu le dernier membre du clan Syrien avait plus qu'un seul bute dans la vie, rendre son maître fier de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir



Nombre de messages : 123
Age : 21
Classe : guerrier
Armada : clan de Midgard
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
5/10  (5/10)
Race: humain

MessageSujet: Re: Keidan le faucheur    Mar 17 Avr 2012 - 16:27

bienvenu à toi assassin, je te souhaite la bienvenu.

Chez Adola qui va validé ta fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Keidan le faucheur    Mar 17 Avr 2012 - 19:45

BG validé,
bienvenu parmi nous, enfin un assassin Very Happy cela faisait longtemps,
si tu souhaites la corporation de l'Ombre permettra de développer ton personnage

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Keidan le faucheur    Mer 18 Avr 2012 - 1:49

Bienvenue à toi Keidan! Heureux de voir un nouvel assassin rejoindre Kalamaï!
Revenir en haut Aller en bas
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Keidan le faucheur    Mer 18 Avr 2012 - 12:22

Merci pour l'accueil ^^ j'espère passer de bon moment sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Keidan le faucheur    Mer 18 Avr 2012 - 14:06

Bienvenue a toi assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keidan le faucheur    Aujourd'hui à 17:17

Revenir en haut Aller en bas
 

Keidan le faucheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-