AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yustass la lance de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yustass



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Yustass la lance de fer   Dim 24 Juin 2012 - 22:55

Je m'appelle Yustass, j'appartiens à un ancien clan « les dragon endormie». Je me suis engagé dans l'armée impériale à mes 16 ans en tant que cavalier pour suivre les traces de mon père et devenir le plus grand cavalier de l'empire. Cela fait quatre ans que je me suis engagé, mon unité et moi avons participé à de nombreux combats, à notre retour de la dernière mission notre chef, Artanis, un elfe aussi fort que courageux, nous le considérons tous comme notre frère sur le champs de bataille notre protecteur, sans lui nous aurions tous pu mourir à de nombreuse missions. Il nous avait tous convoqué pour une nouvelle mission, à ce moment-là je ne savais pas que ce serait la dernière mission de notre unité :

- Mes amis, je viens de recevoir un nouvel ordre de mission.
- Déjà, ont vient juste de revenir ! Lui répondit Athos, le bras droit de Artanis.
- Je sais mais écouter moi, l'Empire à besoin de nous, de chacun d'entre nous, n'oubliez pas ce pourquoi vous vous êtes engager, en nous engagent dans la cavalerie nous avons fait la promesse, le pacte de toujours obéir aux ordres pour protéger l'empire, le royaume et ces habitants.

A la fin de ce discoure nous avons tous crié comme s'il ni avait qu'un seul homme :

« vive l'empire, vive Artanis !»

Il avait su nous redonnait l'énergie le courage suffisant pour continuer.

- Quel est la mission ? Demanda Athos
- nous avons eu des informations concernant une base contrebandier, elle se situe dans la forêt de Mésolongion, il s'agis d'une mission banale, d'après l'espion la base ne contiens pas plus d'une vingtaine de bandits, il non pas d'armement lourd, leur défense ne ce constitue que de quelques barricades facile à enfoncer.
- Pourquoi envoyer la cavalerie pour cette mission si ce que tu dis est vrai, un simple détachement de garde aurait suffit ? Rétorqua Yann, un simple cavalier.
- Je comprends ce que tu dis et je me suis moi aussi posé la question, mais quand j'ai voulu plus de précision on m'a dit que toute la garde avait été réquisitionné pour une autre mission, mais ce n'est pas le plus importent, ce qui importe c'est qu'on a besoin de nous et que l'unité de cavalier répondra présent.
-Bien monsieur !
- Préparer vous on repart dans quatre jours, je vous donne un jour pour aller voir vos familles, après demain rendez-vous à l'aube ici pour l'entraînement et les préparatifs, rompe !

Après ce discours nous rangeâmes toutes nos armes dans l'armurier, je prie mon cheval pour rejoindre ma maison et prévenir ma famille que je suis rentré pour un jour. Après quelques minutes de marche, je suis arrivé à une petite maison, comme je mis attendais mon père travaillé dans le champs à côté de la maison, on avait beaux lui dire d'arrêter de travailler au temps, mais depuis sa démission de l'armée il nous répétais à chaque fois :

« je préfère retourné sur le champs de bataille que de rester là à rien faire».

Ce vieille homme me faisais rire pendant qu'il travaillé, vu l'heure qu'il est ma mère devait sûrement préparer à manger.

« Père je suis de retour !»

Il se retourna et je vus son visage, la joie qu'il avait de me revoir vivant :

- C'est toi Yustass ?!
- Oui veille homme, ne me dit pas que tu ne reconnais plus ton fils.
- je suis heureux de te revoir ! Me dit-il en me prenant dans ses bras. Ta mère est à l'intérieur, elle prépare le soupé.
Après mes retrouvailles avec mon père, je me trouvé devant la porte de la maison, avant de l'ouvrir je regardais les marques sur le mur à côté, il y en avait un avec l'inscription six ans à côté, une autre un peu plus haut avec l'inscription sept ans et cela continué jusqu'à l'inscription quatorze ans, c'était moi, chaque année je prenais ma taille, cela me rendait nostalgique. Après avoir reprit le fil de mes penser, j'ouvris la porte, derrière se trouvait une femme, elle mesurait environ un mètre soixante-quatre, les cheveux noir et les yeux marron, elle affichait comme toujours un sourire radieux, jamais je pourrais l'oublier, elle a toujours été de mon côté, quoi que je fasse. A l'ouverture de la porte, elle s'était retournée et à m'a vu, elle afficha un sourire et versa quelque l'arme, je n'ai pu placer un mot qu'elle me prit dans ses bras :

- Mon fils, tu es de retour je suis heureuse
- Ton bonheur est partagé mère, je suis heureux d'être de retour.

Après avoir discuté de banalité pendant un peu près d'une heure, nous nous mettions à table ; mon père pris la parole :

- Comment ce déroulera dernière mission ?
- Bien, il ne s'agis que d'une escorte de routine, il y a eu quelque bandit, mais pas vraiment de difficulté particulière.
- Je suis fier de toi mon fils. Me dit mon père
- Je sais que c'est ton travail, mais fais attention
- Ne t'inquiète pas trop mère.
- Tu repars quand ?

Mon père venait de poser la question que je redoutais, il fallait que je les prévienne, mais j'avais peur de leur réaction, voir son fils revenir pour repartir le jour suivant.

- Demain matin
- Demain ? Déjà ! Mais tu viens à peine de revenir, tu ne peux pas rester un peu plus longtemps avec nous ?!
- Je suis désolé mère, mais ce sont les ordres et il ne s'agit que d'une mission sans grand risque.
- Oui peut être mais.....
- Chérie, pas la peine de le retenir, comme il la dit, ce sont les ordres, mon père venait de m'épargner une conversation que je ne voulais pas avoir avec ma mère, car j'allais lui faire plus de peine.
- Fils promet moi juste de revenir bientôt et cette fois reste plus longtemps
- Je te le promet.

Après le repas, je partis me coucher, si j'avais su ce qui allait se passer je serais resté ici. A mon réveil, mes parents m'attendaient ;

- Père, mère je suis désolé de devoir partir.
- tu n'as pas à t'excuser, tu fais ton devoir, mais avant de partir prend cette lance, elle se transmet de génération en génération dans le clan des « dragons endormie» elle s'appelle Drake, on dit que l'un de nos ancêtre aurait tué un dragon et forger cette arme avec l'une de ses dents.
- Père je ne peux pas
- Prend là, elle est à toi maintenant
- Merci père, mère, j'espère vous revoir bientôt.

Sur ces paroles, je partis avec mon cheval et l'arme que mon père m'a léguée, le soleil ne s'était pas encore levé, le voyage jusqu'au fort dura quelque minute à pied. Une fois arrivé je mie mon cheval à l'écurie et partie à la salle d'entraînement, comme je mis attendais Artanis et Athos étaient déjà arrivés :

- Capitaine, vice capitaine
- Repos soldat. Dit le capitaine
- Comment va tu Yustass ? demanda Athos
- Bien, un peu fatigué mais ça va.
- Tu as pu voir ta famille ?
- Oui elle va bien, j'espère la revoir
- Ne t'inquiète pas tu la reverra. Répondit Artanis. Quelle est cette arme ?
- Elle appartient à mon clan, mon père me la léguée avant de partir.

Peu à peu le reste de l'unité ce rassemblé, une fois tous rassemblées, Artanis pris la parole :

- Nous avons trois jours pour nous préparer, entraînement dans une heure.

Chacun pris une lance en bois et partie faire des combats d'entraînement pendant toute la journée.

- Ces fini pour aujourd'hui, demain on révisera les formations de combat, rompez !

Une fois terminée nous étions tous partie dormir. Six heures plus tard toutes l'unité étaient debout est près à partir à l'entraînement. Pendant près de 12 heures nous répétions les formations une à une, après les 12 heures, Artanis nous donna un nouvel ordre :

« Soldat ! Vous pouvez-vous reposez, demain on part, alors soyez près »

Avant d'aller dormir nous partîmes dans une auberge pour boire un verre :

« Aller, le dernier debout a gagniez ! »

Athos avait toujours adoré les concours de boissons et j'étais toujours le premier à vouloir participé.

« Si je gagne encore tu pays la tourné de tout le monde »

Tous les soldats ce mire à rire en coeur, cette soirée restera gravé dans ma mémoire, ce fut la dernière fois que je vis tous mes amis heureux. Le lendemain vers 10 heures nous fûmes tous près à partir, le voyage allais être long, mais nous étions près. Le lendemain à la caserne :

- C'est l'heure, vous êtes près ?
- Toujours prés à te suivre Artanis !

Nous sommes parties sur la route avec nos chevaux et nos armes :

- Dit chef, vous avez réussi à avoir plus d'info sur cette mission ?
- Non Yustass, ils ont encore refusée de me donner plus d'info
- Je ne la sans pas trop cette mission
- Moi non plus Athos, mais ont nous à ordonner de le faire alors on le fait.

Une fois arrivée à destination, de l'endroit où ont étaient, nous pouvions voir un camps, peu d'hommes, une vingtaine à tous casser.

- Bon les gars on va attendre demain pour attaquer, installons le camps.

Le lendemain, nous nous sommes séparé en deux groupes, nous allions les attaquer par l'Est et l'Ouest, une tactique banale mais efficace nous l'avons souvent utilisé et elle là chaque fois marché. Une fois placée, le chef qui dirigeait le groupe de l'Ouest alluma une torche, c'était le signale pour donner la charge, le bras droit du capitaine Athos qui dirigeait le groupe de l'Est nous ordonna de charger et d'exterminer les contrebandier et dans un cri d'encouragement nous avons tous chargé, les ennemies n'avaient aucune chance, une fois arrivé dans le camps nous les avons tous transpercé de nos lances, ils étaient pris en tenaille, un vrais massacre, ils n’avaient aucune chance, aucun survivant, l'assaut n'a durée que quelque minute.

- Mission accomplie chef
- Ok les gars comme toujours vous avez été les meilleurs !!! On va rester là pour la nuit.

Une fois le campement installé j'ai posé ma lance donnée par mon père, j'ai retiré mon armure et je suis partie dormir sans me douter que cette nuit serait la pire de ma vie. Il devait être minuit quand nous avons entendu des cris, nous nous sommes tous levés et c'est là que j'ai vu une centaine de rebelle qui attaquaient le camps alors j'ai pris ma lance et commencer à me battre, d'un coup de lance j'ai coupé un homme en deux de haut en bas, j'ai reçu une flèche dans le dos je me suis retourné et j'ai vu un archer, je me suis précipité et je lui est transpercé le ventre, l'ennemi est mort sur le coup, ensuite je me suis retourné et j'ai vu tous mes camarades, mes frères se faire massacré les uns après les autres. Heureusement nous avons réussi à nous débarrasser des rebelles, c'est là que Artanis ordonna aux survivant de se rassembler au centre du camps, nous n'étions plus qu'une dizaine de survivants sur une trentaine, c'est là que nous vîmes une pluie de flèches nous tomber dessus, tout le monde se faisaient tuer autour de moi, j'avais beau me protéger avec mon bouclier j'ai quand même reçu deux flèches de plus dans le dos, la pluie n'a durées que quelque seconde, mais elles avaient tué près de la moitié des survivants nous n'étions plus que six à être encore debout.

- Vous allez bien les gars ?
- ça pourrait aller mieux, mais que font des rebelles ici chef ?!
- J'en sais rien, mais ils nous attendaient ces enfoirés, je ne leur pardonnerais jamais !!! Ils ont tué pratiquement tous mes hommes !

C'est là que nous avons aperçu une vingtaine de rebelles nous foncer dessus, je savais que nous n'avions aucune chance de survivre.

« Je suis désolé les gars, cette bataille est sûrement la dernière, se fut un honneur de participer à toutes ces batailles avec vous les gars »

Nous lui avons tous répondu du font de nos âmes :

« Jusqu'à la mort chef !!! »

Et nous sommes tous partie nous battre, je réussi à transpercer de ma lance des rebelles, Artanis et Athos se battaient avec rage ils réussirent à tuer six rebelles chacun avant de se faire tuer, ils sont morts au combat, la plus belle mort qui existe pour un soldat, mourir l'arme à la main, dans la bataille je prie un coup de bouclier ce qui me fit tomber dans les pommes. A mon réveille je vis les cadavres de mes camarades, c'est là que je sentis un sentiment pire que la mort, le fait d'être le seul survivant, j'aurais préféré mourir avec mes frères d'armes, après avoir retiré les flèches de mon dos je pris le temps de dire quelques mots pour tous mes frères mort. Je repartie vers notre caserne avec ma lance et mon bouclier, sur le chemin je m'écroulais encore, j'étais épuisé et j'avais perdu beaucoup de sang. Je me suis réveillé dans un lit ma lance à coter, ce jour-là je me suis demandé si le massacre de mes camarades n'était qu'un rêve, une femme entra dans la chambre :

- Qui êtes-vous ?
- Personne, la seule chose que tu dois savoir c'est que tu es hors de danger.
- Donc le massacre n'était pas un rêve, si vous m'avez sauvé je vous en remercie j'ai maintenant une dette envers vous.
- Vous me remercierez plus tard, vous allez vous reposer ici pendant un jour et vous partirez après.

Après ce mot la femme sortie de la chambre. Je suis resté dans cette chambre pendant un jour complet à penser à tous mes amis morts au combat, je me demandais comment des rebelles auraient pu savoir pour l'attaque d'un camp de contrebandier ? L'empire nous aurait envoyé dans une mission perdue d'avance ? Si c'est le cas pourquoi ? Une tonne de question me trottait dans la tête. Je devais la vie à cette femme, mais je devais aussi trouver des réponses à mes questions, alors je partis de la maison, mais je me suis juré que je payerais la dette que j'ai envers elle. D'abord, je devais aller voir mes parents, car si l'empire nous avait trahi, ils allaient sans doute sans prendre à nos familles, je devais aller voir s'ils allaient bien, mais jamais je ne me serais douté qu'ils auraient été jusqu'à les tuer. Deux jours se sont passé depuis que cette femme m'a sauvé, je n'étais pu très loin de la maison de mes parents, mais se fut une joie de très courte duré à la vu de l'affiche accrocher à la porte de la maison

«Ici est la maison d'un traître ! Les personnes de cette maison ont été exécutés pour avoir trahi l'empire. »

Je me suis effondré à la vu de cette affiche je ne voulais pas y croire l'empire nous avaient trahi et avait tué mes parents, après ça je ne pensais plus qu'à une chose me venger de l'empire, mais je savais que seul je ne pouvais rien faire alors après avoir brûlé la maison, j'ai fait une pierre tombal pour la mémoire de mes parents, je suis resté devant cette tombe pendant plusieurs heures à penser à de bon souvenir et des bon moments passé avec eux, mais il était temps que je parte, alors j'ai déposé ma lance à coter de la pierre et je leur ai promis de les venger eux et mes camarades, ensuite j'entrepris un voyage pour trouver des hommes qui pourrait m'aider dans ma vengeance.

Je me nome Yustass et je viens de vous conter mon histoire.

Revenir en haut Aller en bas
Babka



Nombre de messages : 1725
Age : 33
Classe : Rodeur
Armada : Coalition Marchande
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 5:57

Long récit.. début intéressant à lire mais permet moi de te conseiller l'utilisation d'un correcteur Wink

J'aimerais toutefois apporter un petit bémol... ainsi porter accusation que l'empire fait tuer ses troupes et assassine les familles est très loin de la réalité actuel de notre Empereur. Vaudrait mieux en faire la présomption et envisager le coup monté, ce serait plus cohérent.

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir



Nombre de messages : 123
Age : 22
Classe : guerrier
Armada : clan de Midgard
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
5/10  (5/10)
Race: humain

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 7:26

bienvenue à toi noble cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Irkos
Roi d'Outre-Mer
Roi d'Outre-Mer


Nombre de messages : 792
Age : 23
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
6/10  (6/10)
Statut Rebelle:
2/10  (2/10)
Race: Elfe

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 9:58

Oui, d'accord avec Babka, les armées impériales ne sont pas de ce genre là, ou alors tu es tombé sur un gradé véreux Razz

Bienvenue en tout cas, au plaisir de te relire !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilodon
Pontife-palatin
Pontife-palatin


Nombre de messages : 910
Classe : Prophète et Pontife
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Statut Impérial:
7/10  (7/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Géant

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 12:14

Bienvenue à toi ! Smile

D'accord avec mes deux collègues tous jaunes. Je trouve également ces pratiques assez éloignées de celle qu'a l'armée impériale. On ne peut pas faire massacrer une unité et les familles de tous ses membres comme ça, ou alors on a une sérieuse affaire de corruption et de complot à un échelon assez haut pour ne pas recevoir de châtiment de sa hiérarchie.

Mais si tu arrives à faire tenir debout un dénouement cohérent, pourquoi pas ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dorunn
Animateur en Chef
Animateur en Chef


Nombre de messages : 242
Age : 24
Classe : Assassin
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 12:30

Bienvenue à toi, Yustass!
Content de voir que les rangs des futurs rebelles se garnissent, ça n'en sera que plus intéressant!

Bon RP!
Revenir en haut Aller en bas
Keidan



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/04/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
1/10  (1/10)
Statut Rebelle:
3/10  (3/10)
Race: humain

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 21:23

bienvenue chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Adola
Spadassin
Spadassin


Nombre de messages : 2496
Age : 31
Classe : Assassin
Date d'inscription : 25/10/2007

Feuille de personnage
Statut Impérial:
5/10  (5/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Elfe Noir

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 21:59

BG validé

Cependant je rejoins mes compères du dessus indiquant que l'Empire est plutôt bienveillant actuellement.
Je te serai donc reconnaissant d'apporter une légère modification.

Sinon l'histoire est intéressente et longue ça promet des récits passionnant

_________________


Nucter, protège-moi de mes amis...
mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://do-roleplay.bbfr.net/les-personnages-f69/adola-patriarche
Darlanass
Animateur


Nombre de messages : 196
Age : 23
Classe : Passeur
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Statut Impérial:
2/10  (2/10)
Statut Rebelle:
0/10  (0/10)
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Lun 25 Juin 2012 - 22:14

Bienvenue a toi cavalier.
Les rp futur comme dit Dorunn risque d’être vraiment intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Yustass



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/06/2012

Feuille de personnage
Statut Impérial:
0/0  (0/0)
Statut Rebelle:
0/0  (0/0)
Race: Humain

MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Mar 26 Juin 2012 - 9:09

Merci je prend note de vos remarque et dans mes textes future je ferais en sorte de faire passer ça pour un complot ou autre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yustass la lance de fer   Aujourd'hui à 12:39

Revenir en haut Aller en bas
 

Yustass la lance de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Kalamaï :: Habitants et héros de Kalamaï-